Guide Pédagogique ENTRETIEN SYSTEMES AUTOMATISES

Share Embed Donate


Short Description

Download Guide Pédagogique ENTRETIEN SYSTEMES AUTOMATISES...

Description

ROYAUME DU MAROC

Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

OFPPT G U ID E P É D A G OG IQU E COURS DU SOIR

Spécialité :

ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS Niveau : TECHNICIEN SPÉCIALISÉ 2008

Table des matières Présentation du guide pédagogique.......................................................

Page 1

Principes et intentions pédagogiques....................................................

Page 2

Approche pédagogique générale............................................................

Page 3

Matrice des objets de formation..............................................................

Page 4

Stratégie proposée pour l’apprentissage...............................................

Page 5

Rôle et fonctions des formateurs............................................................

Page 7

Évaluation formative ................................................................................

Page 8

Renseignements pédagogiques par module .........................................

Page 10

Synthèse du programme d’études..........................................................

Page 12

MODULES DE FORMATION Module 1 – Métier et formation Module 2 – Interprétation de schémas, de plans et de devis Module 3 – Santé et sécurité au travail Module 4 – Analyse de circuits à courant continu Module 5 - Micro-ordinateur : production de documents techniques Module 6 – Analyse de circuts à courant alternatif Module 7 – Installation de câbles et de canalisations Module 8 – Oxycoupage et soudage à l’arc électrique Module 9 – Gestion de la maintenance Module10 – Analyse de circuits à semi-conducteurs Module11 – Analyse de circuits pneumatiques Module12 – Usinage manuel Module13 – Usinage sur machines-outils Module 14 – Sensibilisation à la qualité Module 15 – Dépannage de circuits électroniques de puissance Module 16 - Alignementconventionnel Module 17 – Montage et ajustement d’arbres, de roulements et de coussinets Module 18 – Logique combinatoire Module 19 – Installation et réparation de moteurs et de génératrices à courant continu Module 20 – Accessoires de transmission et de transformation du mouvement Module 21 - Installation et réparation de moteurs et de génératrices à courant alternatif Module 22 – Transmission mécanique Module 23 – Logique séquencielle Module 24 – Utilisation de l’automate programmable Module 25 – Circuits hydrauliques Module 26 – Installation, réparation et commande électronique de moteurs Module 27 – Installation et dépannage d’instrumentation industrielle Module 28 – Système automatisé commandé par API

i

Les utilisateurs de ce document sont invités à communiquer à la DRIF toutes les remarques et suggestions afin de les prendre en considération pour l’enrichissement et l’amélioration de ce programme.

M. Saïd SLAOUI DRIF

ii

REMERCIEMENTS La réalisation de ce guide a été rendue possible grâce à la collaboration des professionnels à savoir : la FIMME, la FENELEC, l’ONE et la société Schneider Electric Maroc. La Direction de la DRIF/OFPPT remercie de façon particulière toutes les personnes, sociétés et organismes qui ont contribué, de près ou de loin, à l’élaboration du présent document. La méthodologie d’élaboration et de rédaction utilisée est une adaptation marocaine d’une méthodologie développée au Québec pour l’élaboration de programmes de formation professionnelle selon l’approche par compétences. Nous les remercions pour avoir gracieusement autorisé l’utilisation de documents de référence du Québec.

Équipe de supervision •

M. Mustapha ESSAGHIR

Chef de la Division Modes et Méthodes de Formation

Équipe d’adaptation marocaine •

M. Brahim KHARBOUCH

Chef de projet marocain PRICAM-RGE



M. René LAPIERRE

Chef de projet canadien PRICAM-RGE



M. Mustapha ZOUHAL

Coordonnateur CFF/Électrotechnique (ISIC)



M. Jean Guy DUGUY

Expert canadien (Polymonde Montréal)



M. Jocelyn BERTRAND

Expert canadien (Polymonde Montréal)



M. Jacques NADEAU

Expert canadien (NBCC Edmonston)



Mme Carmen DINCA

Formatrice au CFF/ Électrotechnique (ISIC)

Équipe de validation •

M. NAIT BARKA

FENELEC et Schneider Electric Maroc



M. GUERMAI

FENELEC



M. DERRAZ

FIMME



Mme Fatima OUKACHA

ONE

iii

La DRIF remercie de façon particulière les personnes qui ont contribué à l’élaboration de la version finale pour le guide pédagogique du cours de soir.

Commission de coordination : Mme. Najat FARHANE

: Chef du pôle CDC GE

Pour la conception : Mme Raynitchka KISSIOVA-TABAKOVA

Formatrice-Animatrice au CDC GE

iv

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

PRESENTATION DU GUIDE PEDAGOGIQUE Dans le contexte d'approche globale retenue pour la formation professionnelle, le présent guide pédagogique constitue l'un des trois documents d'accompagnement du programme d'études. Il est considéré comme le support privilégié de la mise en application de ce même programme puisqu'il présente des façons d'aborder les objectifs et de développer un enseignement à la fois pertinent aux cibles visées et adapté aux stagiaires concernés. Ne devant en aucune façon remplacer le programme ou écarter l'expertise pédagogique du personnel enseignant, son contenu est livré à titre indicatif. La présente version est complétée afin de servir pour la formation professionnelle en Cours du Soir où l’enseignement est prévu comme présentiel et non présentiel.

Le guide pédagogique divisé en sept parties. Les cinq premières concernent le projet de formation dans son ensemble. Elles informent sur les intentions pédagogiques et les principes retenus, sur l’approche pédagogique générale, sur le rôle et les fonctions du personnel enseignant ainsi que sur les objectifs généraux du programme d’études en Électromécanique de Systèmes Automatisés. La sixième partie renferme des suggestions pédagogiques pour chacun des modules du programme. Elle contient une introduction et une présentation générale du module et, sous forme de tableaux, une organisation structurée des objectifs et des éléments de contenu. Elle fournit de plus des formes variées de stratégies et de moyens d’apprentissage.

1

Présentation du guide pédagogique

1.

Filière : ESA

PRINCIPES ET INTENTIONS PEDAGOGIQUES

1.1 Principes pédagogiques

Les principes pédagogiques suivants constituent des lignes directrices devant être observées dans le choix des stratégies et des moyens à utiliser pour atteindre les buts et objectifs du programme. Faire participer activement les stagiaires et les rendre responsables de leurs apprentissages. Tenir compte du rythme et de la façon d'apprendre de chaque stagiaire. Prendre en compte et réinvestir les acquis scolaires ou expérientiels des stagiaires.

Considérer que la possibilité d'apprendre est fortement liée aux stratégies et aux moyens utilisés pour atteindre les objectifs du programme. Favoriser le renforcement et l'intégration des apprentissages. Privilégier des activités pratiques d'apprentissage et des projets adaptés à la réalité du marché du travail. Communiquer avec les stagiaires dans un français correct et utiliser la terminologie technique appropriée. Rechercher le plus possible la collaboration du milieu de travail.

2

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

2 - APPROCHE PÉDAGOGIQUE GÉNÉRALE Le programme est défini par compétences. Celles- ci ont été déterminées, en particulier, à partir d'une analyse de situation de travail et en tenant compte des buts de la formation, le tout adapté au contexte marocain. Un objectif opérationnel de premier niveau est formulé pour chacune des compétences à développer. Ces dernières sont structurées et articulées en un projet intégré de formation visant à préparer le stagiaire à la pratique d'une profession. Cette organisation systématique des compétences permet d'obtenir un résultat global qui va au-delà d'une formation par objectifs isolés. Elle permet notamment une progression harmonieuse d'un objectif à un autre, une économie dans les apprentissages en évitant les répétitions inutiles ainsi qu'un renforcement et une intégration des apprentissages. L'organisation des compétences à développer est présentée dans la matrice des objets de formation. Celle-ci met en évidence les compétences particulières au métier, les compétences plus générales ainsi que les grandes étapes du processus de travail propre à ce métier. Les compétences particulières portent sur des tâches et des activités directement utiles à l'exercice de la profession. Les compétences générales, pour leur part, sont associées à des activités plus larges, communes à plusieurs tâches ou à plusieurs situations. Elles se rapportent à des aspects tels que la compréhension de principes techniques ou scientifiques. Finalement, le processus de travail met en évidence les étapes les plus significatives de la réalisation des tâches et activités du métier. Les symboles ( ) de la matrice montrent les liens fonctionnels qui existent entre ces éléments. De plus, lorsqu'ils sont noircis, ils indiquent que l'on a systématiquement tenu compte de ces liens fonctionnels dans la formulation des objectifs visant le développement des compétences particulières au métier.

La logique utilisée au moment de la construction de la matrice des objets de formation a une incidence sur la séquence d'enseignement des modules. De façon générale, on a tenu compte d'une certaine progression en ce qui concerne la complexité des apprentissages et le développement de l'autonomie du stagiaire. De ce fait, l'axe vertical de la matrice des objets de formation présente les compétences particulières au métier dans un ordre relativement fixe pour l'enseignement et sert de point de départ pour l'agencement de l'ensemble des modules. Certains deviennent ainsi préalables à d'autres ou doivent être vus en parallèle. Les modules issus des compétences de l'axe vertical doivent, autant que possible, être enseignés dans l'ordre présenté dans la matrice des objets de formation. Quant à ceux qui traitent des compétences de l'axe horizontal, ils doivent être placés en fonction des modules de l'axe vertical, de manière à tenir compte des apprentissages préalables à ces derniers. La liste des modules enseignés à chaque année respecte cet ordre. 1.2 Intentions pédagogiques Les intentions pédagogiques incitent les formateurs à intervenir dans une direction donnée, chaque fois qu'une situation s'y prête. Ces intentions sont les suivantes: Développer l'éthique professionnelle et le respect de la personne. Développer l'autonomie, l'initiative, le sens des responsabilités et l'esprit d'entreprise. Développer une discipline personnelle et une méthode de travail efficace. Développer la préoccupation du travail bien fait. Développer le souci de communiquer avec clarté et précision tant à l'oral qu'à l'écrit. Développer le sens de l'économie de l'énergie et des matériaux. Développer la préoccupation d'utiliser avec soin l'outillage et l'équipement.

3

Présentation du guide pédagogique

MATRICE DES OBJETS DE FORMATION EN ÉLECTROMÉCANIQU E DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS Niveau : Technicien Spécialisé Compétences particulières (Tâches ou activités dans le cadre du métier et de la vie professionnelle)

N U M ÉR O 1 15 17 20 21 22 23 27 28 29 31

Filière : ESA

O BJ EC TI FS O PÉ R AT IO N NEPR LS E DEMI ER NI VE A U

COMPÉTENCES GÉNÉRALES (activités connexes dans le domaine de la technologie, des disciplines, du développement personnel, etc.)

PROCESSUS (grandes étapes)

D U RÉ E

Pr en dre co nn ais sa nc e de s dir ect ive s

Ins tall er les éq uip em ent s

Eff ect uer de s vér ific ati on s

Po ser un dia gn ost ic

Ch an ger ou rép are r de s piè ce s

Aju ste r et cal ibr er

Int erp rét Ap er pli de qu Vé s er rifi Co sc de er nsi hé s le gn ma not bo er s, ionsé n les de s cur fon int s de ité cti ervpla sa au on entns nté tra ne ionet de et vai me s de visde l nt s

NUMÉROS OBJECTIFS OPÉRATIONNELS DE PREMIER NIVEAU

T

DURÉE Se situer au regard du métier et de la démarche de formation Dépanner des circuits électroniques de puissance Monter et ajuster des arbres, des roulements et des coussinets Installer et réparer des moteurs et des génératrices c.c. et leurs dispositifs de à Entretenir commandeet réparer des accessoires de transmission et de transformation du Installer et réparer des moteurs et des génératrices mouvement à c.a. et leurs dispositifs de commande Entretenir et réparer des transmissions mécaniques Installer et réparer un système de électronique de commande Installer moteurs et dépanner une boucle d’instrumentation industrielle Installer et réparer un système automatisé contrôlé par API S’intégrer au marché du travail Conduire un projet de réalisation d’un

32 système automatisé

NOMBRE D’OBJECTIFS DURÉE DE LA FORMATION T:

Type d'objectif : - de comportement (C) - de situation (S)

h:

Heures

h

An aly ser un cir cui tà co ura nt co nti nu

Util ise r un mi crode - s orddo inacu teume r nts potec ur hni proqu duies re

An aly ser un cir cui t à co ura nt alt ern atif

Ins tall er de s câ ble s et de s ca nal isa tio ns

Ap Ap pli pli qu qu er er de de s de s tecso tec hniud hni qu ag qu es e àes d’ol’arde xycc ge ma ou élesti int pa ctrion en ge qu de an et e la ce

An aly ser de s cir cui ts à se mico nd uct eur s

An aly ser de s cir cui ts pn eu ma tiq ue s

Eff ect uer de s op éra tio ns d’u sin ag e ma nu el

Se Eff se ect nsi Ap uer bili pli Ap Ap de ser qu pli pli s au er de qu qu op x er er éra not s de de tio ion mé s s tho ns s not not d’umade de ion ion co co s sé sinchiba s nv s ag ne se d’a dembde qu ent lig sina e surqu ionlog logent suroutla alitne iqutoiriquiell ils é menel e e e e nt

TOTAUX

Util ise r un aut om ate pro gra m ma ble

Util ise r An de aly s ser mo de ye s ns cir de cui rec ts her hy ch dra e uli d’e qu mp es loi

Pla nifi er la réa lis ati on de pro jet s

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11 12

13 14

16 18

19 24 25

26 30

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

C

S

90 30

90 90

75 75 45

)

)

45 90

75 90

S

15

C

75

)

)

C

45

)

)

C

60

)

)

C

60

)

)

C

90

)

)

C

45

)

)

C

60

)

)

)

)

)

)

)

C

90

)

)

)

)

)

)

)

)

C

90

)

)

)

)

)

)

)

)

S

120

C

120

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

) )

)

)

)

)

)

)

)

)

) )

)

C

30 45

C

C

60 75 75

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

)

) )

)

)

)

12

)

C

D U RÉ E DE LA FO R M AT IO N

20

15 15

1230

)

)

)

)

) )

)

S

90 30

) )

)

C

N O M B RE D’ O BJ EC TI

)

)

)

)

) )

) 32 2100

870 Existence d'un lien fonctionnel Application d'un lien fonctionnel Existence d'un lien fonctionnel Application d'un lien fonctionnel

Entre les compétences particulières et le processsus Entre les compétences générales et les compétences particulières

4

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

3 - STRATEGIE PROPOSEE POUR L’APPRENTISSAGE

Pour favoriser l'atteinte des objectifs de premier

Les activités particulières d'apprentissage

niveau, on propose d'effectuer les apprentissages

permettent

d'une façon progressive. Soit d'entreprendre

connaissances, des habiletés, des attitudes et des

d'abord les apprentissages particuliers pour

perceptions afin d'en assurer le développement.

passer ensuite aux apprentissages généraux.

De plus, elles permettent des regroupements en

Dans chaque cas, on propose d'avoir recours à

vue d'une première intégration.

de

traiter

séparément

des

des activités d'apprentissage, d'évaluation formative et d'enseignement correctif.

Les activités globales qui leur succèdent assurent, quant à elles, un parachèvement et une

Les activités particulières d'apprentissage peuvent porter : sur un ou quelques objectifs de second niveau; sur une ou quelques précisions de l'objectif de premier niveau (de comportement);

intégration plus complète des apprentissages. Elles permettent en ce sens de faire une synthèse des apprentissages précédents. Le schéma de la page suivante présente l'organisation des activités de cette stratégie.

sur une phase de l'objectif de premier niveau (de situation); ou sur une combinaison de ce qui précède.

Cette façon de faire se répète jusqu'à ce que les objectifs de second niveau, leurs précisions ou leurs phases (sauf la dernière) soient entièrement couverts.

Les activités globales d'apprentissage peuvent porter : sur l'ensemble de l'objectif de premier niveau (de comportement) ou, sur l'objectif de premier niveau de situation et, plus particulièrement, sur sa dernière phase.

5

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

SCHÉMA DE LA STRATÉGIE D'APPRENTISSAGE

I ACTIVITÉ PARTICULIÈRE

ÉVALUATION FORMATIVE

ENSEIGNEMENT CORRECTIF

II ACTIVITÉ PARTICULIÈRE

ÉVALUATION FORMATIVE

ENSEIGNEMENT CORRECTIF

ACTIVITÉ GLOBALE

ÉVALUATION FORMATIVE

ENSEIGNEMENT CORRECTIF

ÉVALUATION SOMMATIVE

ENRICHISSEMENT

AUTRE MODUL

6

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

4 - RÔLE ET FONCTIONS DES FORMATEURS Le rôle des formateurs doit être adapté aux changements apportés à la formation professionnelle. Cette adaptation est requise, notamment pour mieux tenir compte: - d'un enseignement par objectifs; - du rythme individuel et de la façon d'apprendre des stagiaires; - d'une responsabilité accrue des stagiaires au regard de leurs apprentissages. Dans ce contexte, les formateurs doivent organiser leur enseignement de façon à encadrer des stagiaires pouvant se trouver à des étapes différentes de leur cheminement d'apprentissage. Pour ce faire, le personnel est appelé à remplir les fonctions suivantes.

Planification et préparation Cette fonction consiste à situer les cours dont il a la responsabilité. À l'aide du découpage horaire en « Heures présentielles » et « Heures non présentielles » de la séquence d'enseignement : modifier ou compléter, au besoin, les objectifs opérationnels de second niveau; prévoir et produire les activités propres à ces cours à l'aide des tableaux des modules; coordonner les activités d'apprentissage de chacun des stagiaires; répartir les postes de travail et le matériel nécessaire; agencer et élaborer des activités d'apprentissage, d'évaluation, d'enseignement correctif et d'enrichissement.

Information et motivation Cette autre fonction consiste à: situer les stagiaires par rapport à l'ensemble du programme et par rapport à chacun des cours; fournir les données utiles à une compréhension suffisante de ce qu'il y a à faire; faire ressortir l'importance et la pertinence des apprentissages à réaliser. Le premier module est prévu pour situer et stimuler les stagiaires par rapport à l'ensemble de leur formation.

Animation, soutien et orientation Il s'agit ici de : guider les apprentissages par un rappel des objectifs, par l'identification des préalables et par la formulation d'indications sur les activités à réaliser; créer un climat de confiance reposant sur le respect des personnes et de leur autonome ainsi que sur la clarification des enjeux réels; maintenir l'intérêt des stagiaires tout au long de leur cheminement par des propositions d'activités intéressantes et diversifiées, par un dosage judicieux du niveau de difficulté, par l'utilisation d'exemples ou d'exercices pratiques, par des encouragements répétés et par une ouverture aux préoccupations personnelles des stagiaires; encadrer les activités d'apprentissage par l'implantation d'un système souple et efficace de suivi des stagiaires qui permette le diagnostic des points forts et des faiblesses, par une assistance particulière aux stagiaires en difficulté et par une direction adéquate des stagiaires vers des activités d'apprentissage, d'évaluation, d'enseignement correctif et d'enrichissement; fournir des explications claires et justes au groupe et aux individus.

Évaluation Enfin, le personnel enseignant doit : Assurer le suivi mentionné précédemment; Produire et utiliser des instruments d’évaluation formative et de sanction des études; Administrer ces instruments; Utiliser et traiter des données pour l’évaluation formative; Fournir les données pour l’obtention du diplôme.

Par ailleurs, il revient à chaque formateur de fournir, au début de chaque cours et de chaque activité importante, les données nécessaires à cet égard.

7

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

5. ÉVALUATION FORMATIVE Concept de compétence – La formation professionnelle est axée sur l'évaluation de la compétence développée. À cet égard, deux aspects importants sont retenus -. la maîtrise du métier et la formation fondamentale. La maîtrise du métier vise directement l'exécution des tâches, la réalisation des activités et le fonctionnement adéquat au travail. Elle se rapporte à des habiletés concrètes, pratiques et directement utiles à l'exercice d'une profession. La formation fondamentale, quant à elle, vise des développements plus profonds, appropriés à la situation de vie professionnelle, mais pouvant déborder le cadre immédiat de la pratique du métier. Elle renvoie à des habiletés plutôt générales et transférables à d'autres tâches, à d'autres activités ou à d'autres situations de vie professionnelle, telle que la compréhension de principes sous-jacents à la technologie. À la limite, ces habiletés peuvent même être transférables à d'autres situations de vie personnelle ou sociale comme dans le cas de la compétence à résoudre des problèmes.

Objet et rôle L'évaluation formative se définit comme une démarche visant à assurer une progression constante des apprentissages déterminés dans les programmes d'études. Elle a pour but de guider le stagiaire dans son cheminement en lui apportant, de façon continue, des renseignements sur l'évolution de ses apprentissages.

Une démarche d'évaluation formative liée à la pédagogique de la réussite, met l'accent sur la qualité des apprentissages et sur le progrès continu des stagiaires. L'évaluation formative respecte l'esprit de la pédagogie de la réussite qui vise à ce que tout soit mis en œuvre pour que la majorité des stagiaires atteignent les objectifs d'un programme. L'évaluation formative tend justement à favoriser la progression des stagiaires qui pourront atteindre un maximum de performances. Il est évident que chaque formateur adoptera graduellement cette démarche, selon la progression de chaque stagiaire vers les objectifs à atteindre. Une fonction diagnostique et une fonction d’enrichissement L'évaluation formative remplit une fonction diagnostique en ce sens qu'elle permet au formateur, ou encore au stagiaire, de reconnaître les difficultés qui surgissent pendant l'apprentissage. Elle permet donc de cerner les facteurs qui en sont responsables. L'évaluation formative a aussi une fonction d'enrichissement car elle permet de déceler rapidement les stagiaires qui ont besoin d’une activité supplémentaire pour parfaire certains apprentissages ou tout simplement pour en effectuer d'autres. Une démarche dévaluation formative qui favorise l’autonomie des stagiaires On doit favoriser l'adoption de conduites autonomes par les stagiaires, de manière à leur faire prendre conscience de leur cheminement.

Caractéristiques Une évaluation centrée sur l'apprentissage L'évaluation formative est caractérisée par son intégration aux processus d'enseignement et d'apprentissage.

Une mesure à interprétation par critères

Il ne faut pas hésiter à les faire participer à la démarche d'évaluation formative afin de les rendre aptes à s'autoévaluer. Ce programme d'études vise à développer l'autonomie des stagiaires. L'évaluation formative leur fournit une excellente occasion de s'inscrire dans cette visée.

L'évaluation formative fait nécessairement appel à une mesure à interprétation par critères, c'est-à-dire que l'on apprécie la performance du stagiaire en se basant sur les seuils de réussite ou d'acceptation qu'on a fixés et qui sont connus des stagiaires. 8

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

6. RENSEIGNEMENTS PÉDAGOGIQUES PAR MODULE 6.1 Vocabulaire Dans ce document est présentée une définition des expressions et des mots les plus couramment utilisés dans le texte. Activités d'apprentissage : Actions ou travaux s'adressant aux stagiaires en vue d'effectuer des apprentissages visant l'atteinte d'un ou plusieurs objectifs. Une activité d'apprentissage, peut être préparée pour un ou plusieurs objectifs de second niveau, pour un ou plusieurs éléments (précisions) d'un objectif de premier niveau ou pour l'ensemble de l'objectif de premier niveau. Compétence : Ensemble de comportements socio affectifs ainsi que d'habiletés cognitives ou d'habiletés psycho-sensori-motrices permettant d'exercer convenablement une activité ou une tâche. Cours : Ensemble organisé, dans le temps, d'activités de formation en vue d'atteindre des objectifs précis. Dans le cadre d'un programme d'études en formation professionnelle, chaque module d'un programme équivaut à un cours. Module (module d'un programme) : Unité constitutive ou composante d'un programme d'études comprenant un objectif opérationnel de premier niveau et les objectifs opérationnels de second niveau qui l'accompagnent. Objectifs opérationnels de premier niveau : Objectifs clés d'une formation, ils sont les cibles principales de l'enseignement et de l'apprentissage. Ils précisent les compétences à développer. Ils servent de référence officielle à l'enseignement, à l’obtention du diplôme et à la reconnaissance des acquis expérientiels. Ce sont les objectifs “obligatoires” d'un programme ainsi que du diplôme, du certificat ou de l'attestation qui lui correspond. Ils appartiennent au premier palier vraiment significatif d'“opérationnalisation” : ils sont mesurables en ce qui a trait à la performance ou à la participation. Finalement, ils sont de deux types:

d'action observables et de résultats mesurables; ils sont relativement fermés et déterminent, au départ, les produits ou les résultats attendus; Objectif de situation, parce qu'ils décrivent la situation dans laquelle le stagiaire va cheminer pour réaliser une intention (compétence à développer) et déterminent des exigences mesurables de participation; ils sont relativement ouverts. Objectifs opérationnels de second niveau : Cibles intermédiaires servant de guide à l'enseignement et à l'apprentissage. Ils expriment des “savoirs” jugés préalables à l'atteinte des objectifs de premier niveau. Ils constituent une proposition minimale et peuvent être remplacés par d'autres à la condition que ces derniers facilitent l'atteinte des objectifs de premier niveau. Ces objectifs ne sont pas pris directement en compte pour l'évaluation à des fins pour l’obtention du diplôme Participation : Action d'un sujet de participer, de prendre part aux activités d'apprentissage qui lui sont proposées. Performance: Résultats obtenus par un sujet à un moment donné de son apprentissage. Programme d'études : Ensemble structuré d'objectifs constituant un enseignement Le programme traduit sous forme d'objectifs les compétences visés à l'issue d'une formation ainsi que les savoirs préalables au développement de ces compétences. Stratégie d'enseignement ou d'apprentissage : Ensemble d'actions coordonnées d'actions d’enseignement ou d'apprentissage en vue de favoriser l'atteinte d'objectifs. Une stratégie peut être développée pour tout un programme, pour un ensemble de modules ou pour un module spécifique. Dans le cas de stratégies partielles en référence à des parties de module on utilisera plutôt le terme “élément de stratégies.

Objectif de comportement : parce qu'ils traduisent une intention (compétence à développer) en termes

10

Présentation du guide pédagogique

Filière : ESA

7 - SYNTHÈSE DU PROGRAMME D’ÉTUDES Nombre de modules : Durée en heures :

CODE 1. 2. 3 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28.

28 1653*

Électromécanique de systèmes automatisés Code du programme d’études :

TITRE DU MODULE

DURÉE

Métier et formation Interprétation de schémas, de plans et de devis Santé et sécurité au travail Analyse de circuits à courant continu Micro-ordinateur : production de documents techniques Analyse de circuits à courant alternatif Installation de câbles et de canalisations Oxycoupage et soudage à l’arc électrique Gestion de la maintenance Analyse de circuits à semi-conducteurs Analyse de circuits pneumatiques Usinage manuel Usinage sur machines-outils Sensibilisation à la qualité Dépannage de circuits électroniques de puissance Alignement conventionnel Montage et ajustement d’arbres, de roulements, et de coussinets Logique combinatoire Installation et réparation de moteurs et de génératrices à C.C. Accessoires de transmission et transformation du mouvement Installation et réparation de moteurs et de génératrices à C.A. Dispositifs de transmission d’énergie mécanique Logique séquentielle Utilisation de l’automate programmable Circuits hydrauliques Installation, réparation : commande électronique de moteurs Installation, dépannage : instrumentation industrielle Système automatisé contrôlé par API

15 60 30 75 66 75 75 45 45 70 75 65 70 20 75 30 45 50 60 60 82 45 60 75 75 60 70 80 TABLEAU I

*

La durée est divisée en heures présentielles et non présentielles -- L’enseignement est divisé en trois années de formation (M1 à M7; M8 à M17 et M18 à M28). Ce programme conduit au diplôme de Technicien Spécialisé en Électromécanique de Systèmes Automatisés

15

Module: 1 - ESA_GP

MODULE 1 : Code : Durée : 15 heures

METIER ET FORMATION Heures présentielles : 5 h (évaluation 1 h) Heures non présentielles : 10 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE SITUATION COMPÉTENCE •

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation

PRÉSENTATION Ce module d’information générale constitue une introduction au métier et à la formation. La connaissance du métier et de la formation représente une source de motivation importante pour le stagiaire en regard de son projet de formation. Afin d’éviter des pertes de temps et de fausses attentes, il est primordial que les stagiaires possèdent une vue réaliste et objective du métier ainsi que de la démarche de formation dans laquelle il s’engage. Ce module favorise la création d’un climat de confiance permettant l’avènement d’échanges constructifs entre les stagiaires et les personnes intervenant dans le milieu. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives au métier et au marché du travail en électromécanique de systèmes automatisés. Il traite également du projet de formation ainsi que l’engagement personnel du stagiaire dans la démarche éducative proposée. Enfin, il place le stagiaire en situation de préciser ses goûts, ses aptitudes et ses champs d’intérêt pour le métier et d’évaluer son choix d’orientation professionnelle. Ce module vise donc à permettre au stagiaire de se situer au regard du métier et de la démarche de formation. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT Dès la première rencontre, il est essentiel de sensibiliser le stagiaire à l’importance de ce module. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que la décision finale, quant à son orientation professionnelle, appartient au stagiaire. Pour la première partie du module, vous devez mettre à la disposition des stagiaires le programme d’étude. Enfin, la dernière partie du module requiert que le formateur fournisse au stagiaire les moyens d’évaluer son orientation professionnelle avec honnêteté et objectivité.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 1 - ESA_GP

OBJECTIFS 1. Être réceptif à l’information relative au métier et à la formation.

Heures

Heures non

ÉLÉMENTS DE CONTENU présentielles présentielles 0,5 - Conditions de réceptivité : • attention visuelle; • attention auditive; • climat favorable; • intérêt ; • concentration ; • bien-être physique et psychologique.

2. Avoir le souci de partager sa - Avantages à communiquer perception du métier avec les son point de vue et à écouter autres personnes du groupe. celui des autres.

0,5

3. Repérer l’information.

- Savoir au départ ce que l’on recherche. - Préparation pour discerner les points importants. - Concentration sur les points à retenir. - Noter ces points.

0,5

1

- Manière simple de prendre des notes. - Manière de présenter et de structurer un rapport.

0,5

1

- Tâche : • action correspondant aux principales activités à accomplir dans l’exercice d’un métier. - Poste de travail : • aménagement particulier d’un lieu permettant l’accomplissement de tâches professionnelles.

0,5

- Exigences pour avoir accès au marché du travail : • diplôme d’études professionnelles et les compétences qui y sont liées ; • conditions d’entrées sur le marché du travail.

0,5

4. Déterminer une façon de noter et de présenter des données. 5. Distinguer entre tâches et poste de travail.

6. Donner le sens de « qualification requise au seuil d’entrée sur le marché du travail ».

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 1 - ESA_GP 7. Expliquer les principales - Identification des règles règles permettant de discuter fondamentales : correctement en groupe. • participation ; • respect des tours de parole ; • ne pas s’écarter du sujet ; • être attentif aux autres ; • accepter que les autres aient des points de vus différents.

0,5

1

1

- Se référer aux éléments suivants : • milieu de travail ; • perspective d’emploi ; S’informer sur le marché du • rémunération ; travail dans le domaine de • possibilités l’électromécanique de d’avancement et de systèmes automatisés. mutation • emplois ; • organisation du travail. Se référer aux éléments S’informer sur la nature et les suivants : exigences de l’emploi : tâches, • tâches et opérations ; conditions de travail, critères • conditions de réalisation d’évaluation, droits et des tâches ; responsabilités des • critères de performance. travailleurs. - Droits et responsabilités des travailleurs. Recueillir ces renseignements - Effectuer des visites dans des sociétés ; au cours de visites, - Prendre contact avec les d’entrevues, dans des personnes habilitées ; documents, etc. - Étudier les documents. - Perception du métier : Présenter les données • avantages : lieu de recueillies au cours d’une travail ; possibilités rencontre de groupe et d’avancement; métier à discuter de sa perception du caractère évolutif ; métier. conditions salariales, etc. • inconvénients : stress ; niveau de responsabilité ; risque d’accident, etc. PHASE 1 : Information sur le métier

8. Distinguer les habiletés des aptitudes et des connaissances requises pour Nb. de pages total du document : 220

- Définitions : • habiletés : possibilité de

0,5

1

2

Module: 1 - ESA_GP connaissances requises pour le métier d’électromécanicien de systèmes automatisés.

reproduire un comportement ; • aptitude : disposition naturelle ; • attitude : possibilité d’agir positivement ou négativement aux objets ou aux situations ; • connaissance : idées, notions.

9. Décrire la nature, la fonction et le contenu d’un programme d’études.

- Nature : • document officiel de l’OFPPT qui a valeur de règlement. - Fonction : • sert de référence à l’enseignement et à l’apprentissage, à l’évaluation et à la obtention de diplôme. - Contenu :

PHASE 2 : Information sur la formation et engagement dans la démarche Discuter des habiletés, des aptitudes et des connaissances nécessaires pour pratiquer le métier.

S’informer sur le projet de la formation : programme d’études, démarche de formation, modes d’évaluation et de l’obtention du diplôme.

Nb. de pages total du document : 220

- Habiletés : • se référer aux habiletés cognitives, sensorielles, motrices et psychologiques ainsi qu’aux aptitudes requises pour exercer le métier. - Examiner le document programme d’études, voir en particulier : • le tableau synthèse ; • les buts de la formation ; • les objectifs généraux ; • les objectifs opérationnels de premier niveau. - Donner de l’information sur : • l’évaluation ; • la obtention de diplôme ; • la démarche de formation

0,5

1

1

1

3

Module: 1 - ESA_GP

Discuter de la pertinence du programme d’études par rapport à la situation de travail des électromécaniciens de systèmes automatisés. Faire-part de ses premières réactions relativement au métier et à la formation.

formation • l’organisation des cours. • ensemble des objectifs : buts, objectifs généraux et objectifs opérationnels. - Pertinence du programme

- Premières réactions sur : • les tâches ; • les conditions de travail ; • les compétences du programme d’études.

10. Distinguer les goûts des aptitudes et des champs d’intérêt.

- Voir la différence entre ce que l’on aime et la possibilité que l’on a de le réaliser.

11. Décrire les principaux éléments d’un rapport confirmant un choix d’orientation professionnelle.

- Résumé des goûts, aptitudes et champs d’intérêts. - Résumé des exigences pour pratiquer le métier. - Parallèle entre les deux éléments qui précèdent. - Brève conclusion expliquant son choix d’orientation.

0,5

PHASE 3 : Évaluation et confirmation de son orientation Produire un rapport dans lequel on doit : • Préciser ses goûts, ses aptitudes et son intérêt pour l’électromécanique de systèmes automatisés • Évaluer son orientation professionnelle en comparant les aspects et les exigences du métier avec ses goûts, ses aptitudes et ses champs d’intérêt.

Nb. de pages total du document : 220

- Le stagiaire produit un rapport dans lequel il: • précise ses goûts ; • précise ses aptitudes ; • précise ses champs d’intérêts ; • compare les aspects et exigences du métier avec ses goûts, aptitudes et intérêts ; • évalue son orientation selon le résultat de cette comparaison.

2

4

Module: 1 - ESA_GP

MODULE 2 : INTERPRETATION DE SCHEMAS, DE PLANS ET DE DEVIS Code : Durée : 60 heures

Heures présentielles : 40 h (évaluation 3 h) Heures non présentielles : 20 h

OBJECTIF OPERATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPETENCE •

Interpréter des schémas, des plans et des devis

PRESENTATION Ce module de compétence générale se dispense durant le premier semestre du programme de formation. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances liées au traçage de croquis, à main levée en projection orthogonale ou isométrique, représentés à l’aide des lignes conventionnelles du dessin technique et au traçage de schémas. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à interpréter des schémas, des plans et des devis. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT A l’aide d’exemples appropriés, faire ressortir les raisons pour lesquelles l’interprétation des schémas, des plans et des devis et le traçage de croquis et de schémas sont essentiels à l’exercice du métier d’électromécanicien de systèmes automatisés. CONDITIONS D’EVALUATION • •



Individuellement. À partir : - de plans, de schémas et de manuels du fabricant; - des normes; - de plans d’ensemble, d’une vue isométrique et d’une vue éclatée, dans lesquels figureront des symboles : de soudage, de structure métallique, d’hydraulique, d’électricité, d’usinage, de plomberie et d’électronique; À l’aide : - d’une calculatrice et des outils de dessin

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

1. Écrire à main levée des lettres et des chiffres bâton droit.

- Lettres et chiffres en bâton droit : • forme ; • hauteur ; • largeur ; • espacement ; • disposition.

2. Utiliser des instruments (crayons, règles, gabarits).

- Méthode. - Technique d’usage.

3. Reconnaître les divers traits et lignes.

- Description des lignes conventionnelles : • d’axe ; • de construction ; • de cote ; • hachures ; • de coupe ; • de contour ; • cachées ; • brisées.

- Dimensions. 4. Expliquer l’importance des précisions, des renseignements - Formes. recueillis et transmis.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

2

2

2

A. Tracer des lignes et des formes - Technique du tracé des lignes : géométriques. • horizontales ; • verticales ; • obliques ; • courbes. B. Relever les dimensions et la forme d’une pièce sur une machine.

-

5. Énumérer les genres de coupes. -

Nb. de pages total du document : 220

2

Proportion. Clarté. Disposition. Temps d’exécution. Genre de coupes : complète ; demi coupe ; partielle ; rabattue ; détachée ; de pièces assemblées.

2

2

1

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

6. Reconnaître les hachures symboliques des matériaux dans des vues en coupe.

- Association du type de hachures aux matériaux : • fonte ; • acier ; • cuivre ; • aluminium ; • plastiques.

7. Expliquer l’importance de la propreté et de la clarté des croquis et schémas.

- Mise en page. - Choix des instruments. - Avantages : • pour le lecteur ; • erreurs évitées ; • économie ; • productivité.

- Choix des vues. 8. Choisir le nombre de vues - Choix du nombre de vues. nécessaires pour représenter un - Représentation européenne. objet ou un ensemble. - Dispositifs des vues. C. Dessiner à main levée des - Choix : croquis d’une pièce ou d’un • de l’échelle ; ensemble mécanique : • du format ; • en projection orthogonale; • des plans de coupe ; • en coupe (total ou • de l’orientation de la pièce en partielles); projection isométrique. - Clarté. 9. Reconnaître les annotations utilisées sur un croquis et un schéma.

D. Coter les croquis.

Nb. de pages total du document : 220

- Annotations et symboles : • perçage, taraudage ; • limage ; • alésage ; • moletage ; • rainurage ; • filetage, etc. - Techniques de cotation : • système aligné et unidirectionnel ; • cotes à partir d’un plan d’axe de référence. - Indice de rugosité de surface et signe d’usinage.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

1

2

2

2

2

2 2

2

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

10. Faire le lien entre l’abstrait (plan) et le concret (pièces, systèmes).

- Méthode. - Repérage.

11. Repérer sur le plan les renseignements fournis par les cartouches.

• • • • -

Lecture de la cartouche : plan d’ensemble ; plans des sous-ensembles ; plans dessins de détails ; nomenclature. Codification. Masse. Echelles. Matériel. Titre et responsable de la vérification. - Rôle de la réalisation.

2

12. Identifier les différents symboles normalisés de cotation.

- Élément à coter : • diamètre ; • rayon ; • surplat d’un carré ; • rayon des - Symboles pour les profiles : • rond ; • carré ; • plat ; • cornière. - Cotes de formes : • rectitude, planéité, circularité, cylindricité. - Cotes de position : • parallélisme, perpendicularité, concentricité, symétrie. - Cotes : • absolue, tabulaire, de référence.

2

13. Définir la notation de tolérance et les classes d’ajustements.

Nb. de pages total du document : 220

• • • • • -

Objet des tolérances. Cotes tolérances. cote minimale ; cote maximale ; cote moyenne. Écart : inférieur ; supérieur. Alésage et arbre.

2

3

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Types d’ajustement : • avec jeu ; • incertain ; • avec serrage. - Classes d’ajustement : • tournant et glissant ; • forcé ; • forcé et fretté ; • de position.

E. Interpréter des plans ou des schémas comprenant : • des projetions orthogonales; • des vues auxiliaires simples; • des coupes; • des projections isométrique; • des annotations, des notices; • des cartouches.

- Identification dans différentes vues de projections orthogonales : • traits conventionnels ; • traits visible ; • traits cachés. - Règles conventionnelles de vue en coupe : • les tiges pleines ; • les nervures ; • les rayons oreilles et bras. - Les vues auxiliaires : • longueur réelle d’une oblique ; • longueur réelle d’un plan incliné. - Les projections isométriques ou obliques : • buts ; • principes ; • utilisations. -

14. Identifier les symboles des éléments et organes de machines et des composants (vis, boulons etc.).

Les éléments : • vis, écrous, rondelles ; • boulons, goujons ; • ressorts, clavettes, anneaux d’arrêt, goupilles, roulements ; • roues dentée ; • poulie.

2

2

- Identifications des hachures symboliques. 15. Associer les hachures symboliques à des matériaux dans les vues en coupe. Nb. de pages total du document : 220

2 - Matériaux : • fonte ; 4

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS F. Reconnaître sur des plans : • des matériaux;

• des symboles .d’usinage, de tuyauterie, d’hydraulique, de structure métallique, de soudage, d’électricité et d’électronique.

G. Repérer sur des plans : • des organes, et des éléments; • des dimensions; • des jeux et des tolérances; • des composants électriques, électroniques et hydrauliques. 16. Interpréter les renseignements de la liste du matériel.

17. Décrire le fonctionnement mécanique des systèmes et les fonctions de ses composants.

ÉLÉMENTS DE CONTENU • • • •

Heures Heures présentielles non présen tielles

acier ; cuivre ; aluminium ; plastique.

2

- Différencier les principales catégories de symboles utilisés dans les domaines : • hydraulique ; • électricité ; • électronique. - Différencier les symboles : • d’usinage ; • de tuyauterie ; • de structure métallique. - Dessins de détails : • de détails ; • d’assemblage ; • de coupe ; • éclaté. 2

-

2

Eléments. Quantités. Description détaillée. Référence au plan de détail.

- Types de mouvement : • translation, rotation. - Types de guidage. - Types de liaison : • complète, partielle, démontable ; • rigide, flexible. - Type d’articulation : • cylindrique ; • sphérique.

2

2

- Analyse du mécanisme : • fonction globale ; • fonction de spécifique de chaque pièce. Nb. de pages total du document : 220

5

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS

H. Établir à partir d’un plan : • la séquence de montage et de démontage;

ÉLÉMENTS DE CONTENU

• • -

• les techniques d’assemblage; • la séquence de fonctionnement d’un circuit électrique, hydraulique et électronique.

18. Chercher de l’information dans : • des devis; • des manuels de fabricant; • des livres de référence;

19. Reconnaître les termes techniques.

• • • • • -

Heures Heures présentielles non présen tielles

chaque pièce. Séquence d’identification : formes, dimensions, position des pièces. Code d’identification : numérique, alphanumérique. Méthode et techniques de fabrication et d’assemblage. Ordre séquentielle de montage. Analyse du circuit : fonction globale ; fonction spécifique de chaque composant. Séquence d’identification des composants : type ; fonction ; position. Code d’identification.

2

- Méthode et techniques de recherche : • table de matière ; • note de bas de papier ; • annexes ; • bibliographie ; • tableaux. 1 - Termes techniques couramment utilisés dans les domaines : • électriques ; • électronique ; • hydraulique ; • mécanique.

1

- Identifier les symboles spécifiques : • électriques, hydrauliques, de structure métallique. Nb. de pages total du document : 220

6

Module: 2 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

I. Interpréter des plans de base : • électriques; • hydrauliques; • électroniques; • de structure métallique.

- Identifier les caractéristiques des composants symbolisés. - Identifier les spécifications ou règles de montage, branchement des composants. - Positionnement des composants.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

7

Module: 3 - ESA_GP

MODULE 3 :

SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

Code : Durée : 30 heures

Heures présentielles : 20 h (évaluation 2 h) Heures non présentielles : 10 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Appliquer des notions de santé et de sécurité au travail

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale se situe dans le premier semestre et devait être enseigné au tout début du programme. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives aux lois et règlements en santé et sécurité au travail. Ce module vise à sensibiliser les stagiaires aux aspects liés à la santé au travail en générale et aux éléments de sécurité particuliers à l’exercice du métier. Il est essentiel que ces notions soient appliquées de façon quasi automatique par le stagiaire au moment de réalisation des activités d’apprentissage du programme d’études. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • • •



Présenter le contenu de façon dynamique. Accorder autant d’importance à ce module qu’à tout autre module à contenu technique Utiliser des tableaux et des illustrations afin de favoriser l’application des règles de santé et de sécurité, plusieurs affiches devraient être placées sur les murs des ateliers et dans les autres locaux fréquentés par les stagiaires. Faire réaliser des exercices permettant l’application des notions acquises.

CONDITIONS D’ÉVALUATION • •

À partir : - de consignes particulières; - - d’un accident simulé. À l’aide : - d’une documentation pertinente (lois, règlements, documents etc.) ; - de document audiovisuel ; - d’informations relatives au plan d’intervention en cas d’urgence dans l’établissement.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 3 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Percevoir l’importance de la prévention.

-

Régime marocain de santé et sécurité au travail.

2

2. Reconnaître des données statistiques relatives aux accidents de travail.

-

Statistiques tirées des documents.

1

3. Percevoir l’importance de sensibiliser les employeurs à la santé et à la sécurité au travail.

-

Évaluation des coûts des accidents : • coût direct ; • coût indirect ; • pénalité, etc.

1

4. Reconnaître les recours possibles en matière de santé et de sécurité au travail.

-

Lois et règlements. Droits des travailleurs.

1

5. Décrire divers moyens de promouvoir la prévention des accidents en milieu de travail.

-

Les affiches «posters ». Dispositifs de protection sur les machines.

2

-

Types d’accidents : • blessures aux doigts, aux yeux, aux dos ; • brûlures ; • accidents de la route, etc. Étude de cas en relation avec les tâches spécifiques au métier.

1

A. Établir les causes des accidents les plus fréquents dans l’exercice du métier.

-

6.

Décrire divers facteurs portant atteinte à la santé dans un milieu de travail.

-

7.

Nommer divers produits polluants que l’on trouve dans l’exercice du métier (graisses, huiles, solvants, etc.).

Nb. de pages total du document : 220

-

Contaminant chimiques (dermites). Vapeurs, rayons laser, produits chimiques. Équipements défectueux. Dispositifs de protection inadéquate ou inexistante, etc. Huiles graisses, solvants, gaz, produits chimiques, etc.

2

1

1

1

Module: 3 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

8. Décrire des méthodes pour se débarrasser des produits polluants.

-

Contenants hermétiques. Aération et ventilation des lieux d’entreposage.

9. Énumérer divers moyens de préventions des maladies industrielles.

-

Protection individuelle de la peau des poumons, de l’ouïe, de la vue. Masques, gants, lunettes de sécurité, etc.

-

B. Décrire des situations de

travail où l’on trouve les produits polluants les plus fréquents. 10. Percevoir l’importance d’une bonne tenue des lieux de travail.

-

11. Énumérer les mesures de protection individuelle et collective (lunettes, chaussures, cadenassage).

-

12. Décrire diverses positions ergonomiques.

-

-

-

C. Connaître les mesures de prévention relatives à l’exécution du travail et à l’environnement.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

1

Entretien des équipements. Manipulation des produits chimiques. Nettoyage de machines.

2

Meilleur rendement. Diminution des risques d’accidents. Approche globale sur : le système, les personnes, les machines, l’environnements, l’organisation.

1

Équipement de protection individuelle. Méthodes et dispositifs de protection collective.

1

Torsion et tension de corps (dos). Postures de travail appropriées au levage, au déplacement, au travail d’objet lourd. Levage de poids maximal 23 kg. Temps d’arrêt.

1

Affiches. Identification des éléments dangereux par l’utilisation de couleurs. Avertissement sonore au moment du déplacement de charges, etc.

2

2

Module: 3 - ESA_GP

OBJECTIFS

13. Décrire les principales règles relatives à la prévention des incendies. D. Expliquer les principes se rapportant à l’aménagement d’un atelier, d’un laboratoire.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Extincteurs. Choix de l’extincteur selon le type d’incendie.

-

Localisation et quantité d’extincteurs selon la grandeur et la forme du local. Sorties d’urgence : • accès facile aux portes ; • ouverture facile des portes (barre horizontale) ; • passage libre.

-

14. Percevoir l’importance de connaître le protocole d’intervention en cas d’urgence.

-

15. Reconnaître le protocole d’intervention de l’établissement.

-

-

-

2

2

Protocole d’intervention de votre établissement de formation. Différentes étapes du protocole.

1

1

-

Mesures de secourisme relatives aux coupures, aux brûlures, aux coincements, aux chutes aux chocs électriques, etc.

E. Expliquer les grandes lignes d’un protocole d’intervention en cas d’accidents.

-

Étapes d’un plan d’intervention en cas d’accident. Lecture de la fiche «accident de travail ».

Nb. de pages total du document : 220

1

Minimisation du temps d’attente pour la victime en cas d’urgence. Éviter les risques de perte de vie.

16. Reconnaître les principales mesures de secourismes relatifs aux accidents les plus fréquents.

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

2

3

Module: 4 - ESA_GP

MODULE 4 : Code : Durée : 75 heures

ANALYSE DE CIRCUIT A C.C Heures présentielles : 45 h (évaluation 4 h) Heures non présentielles : 30 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Analyser un circuit à courant continu.

PRÉSENTATION Le module «Analyse de circuit à c. c. » est étudié au cours du premier semestre du programme de formation. Ce module de compétence général est préalable à tous les modules de compétence particulière. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances liées à l’application des lois de l’électricité, à l’interprétation de schémas, au calcul des valeurs d’un circuit, à la prise de mesure de ces valeurs ainsi qu’à la justification des écarts entre les calculs et les mesures. Il traite également de notions relatives aux piles, aux accumulateurs et au magnétisme. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT L’apprentissage de ce module devra débuter avec les notions fondamentales de l’électricité. L’alternance entre la théorie et les activités de laboratoire devrait faciliter l’atteinte de l’objectif visé. Les stagiaires devraient travailler en équipe de deux ou quatre durant les exercices effectués en laboratoire. L’évaluation sera individuelle et comporte une partie théorique et une partie pratique. Une progression du degré de difficulté des différents montages réalisés par les stagiaires s’avère une stratégie pédagogique utile à l’atteinte de la compétence visée. CONDITIONS D’EVALUATION •

A partir : - de directives ; - d’un circuit mixte comprenant six résistances ; - d’un schéma du circuit. • A l’aide : - d’outils, d’instruments de mesure et d’équipement appropriés.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 4 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures presentielles non presen tielles

1. Décrire la structure de la matière.

- Matière : élément composé. - Molécule. - Atome : proton ; neutron ; électron. - Ion : • charges positives ; • charges négatives. - Conducteur. - Isolant. - Semi-conducteur intrinsèque.

2

2. Décrire les méthodes de production d’électricité.

- Électricité statique : • nature : charges ; différence de potentiel ; loi de Coulomb. • production : frottement ; contact ; influence. - Électricité dynamique : • nature : déplacement d’électrons libres ; tension ; loi de Joule ; unités. • magnétisme et électromagnétisme : aimant ; électroaimant ; • règles de la main gauche et de la main droite. - Production : • électromagnétiques ; • chimique ; • autres : thermique ; photoélectrique ; piézoélectrique. - Types de courant : continu ; alternatif ; pulsatif. - Effets du courant : • chaleur ; • lumière ; • magnétisme.

2

Nb. de pages total du document : 220

1

2

Module: 4 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

3. Distinguer les caractéristiques - Conducteurs et câbles : des composants de circuits à • fonctions ; courant continu (sources, • symboles ; résistances, condensateurs, • sections ; inductances). • code de couleurs. - Résistances : • fonctions ; • sortes ; • symboles ; • unités de mesure ; • code de couleurs ; • puissance de dissipation. - Sources de tension : • fonctions ; • symboles ; • sortes. - Interrupteurs : • fonctions ; • sortes ; • symboles. - Fusibles et disjoncteurs : • fonctions ; • sortes ; • symboles. - Condensateurs : • fonctionnement en c.c. • symboles ; • sortes ; • unités. - Inductance : • fonctionnement en c.c. • symboles ; • sortes ; • unités ; • self-induction. 4. Reconnaître les différents groupements de composants.

Nb. de pages total du document : 220

- Série : • piles ; • résistances ; • condensateurs ; • inductances.

Heures Heures presentielles non presen tielles 3

1

3

2

3

Module: 4 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures presentielles non presen tielles

- Parallèle : • piles ; • résistances ; • condensateurs ; • inductances. - Mixtes : • piles ; • résistances ; • condensateurs. A. Lire le schéma du circuit.

- Processus : • reconnaître les symboles des composants ; • repérer les composants et rechercher leurs paramètres ; • repérer les groupements de composants ; • repérer les points de vérification.

1

3

5. Expliquer la loi d’Ohm et l’expression de la puissance.

- Loi d’Ohm : • énoncé ; • formules mathématiques ; • applications : calculs de circuits simples. - Expressions de puissance : • puissance disponible ; • puissance dissipée : - P = RI2 ; P = U2/R

3

2

6. Décrire les caractéristiques des circuits à courant continu.

- Courant, tension, résistance et puissance pour : • raccord en série ; • raccord en parallèle ; • raccord mixte. - Sens du courant : • sens conventionnel ; • sens électronique. 10. Polarité des tensions.

3

2

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 4 - ESA_GP

Heures Heures presentielles non presen tielles

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

7. Décrire les caractéristiques des constantes de temps RC et RL dans des circuits.

- Temps de charge et de décharge RC et RL : • courbes ; • formules mathématiques.

2

8. Simplifier des circuits.

- Notions de circuit équivalent : • résistance ; • tension ; • courant.

3

1

B. Calculer les valeurs aux différents points du circuit.

- Processus : • trouver les valeurs inconnues dans les groupements simples ; • trouver les valeurs totales du circuit.

2

3

9. Reconnaître le code de couleurs des composants.

10. Vérifier l’état des composants du circuit.

11. Repérer les points de raccord sur une planche de travail.

12. Appliquer des lois du magnétisme.

Nb. de pages total du document : 220

- Codes de couleurs. - Identification des résistances : 3 bandes ; 4 bandes ; 5 bandes. - Piles et accumulateurs : tension à vide et sous charge. - Résistance : valeur marquée et réelle. - Condensateur : fuite et courtcircuit. - Inductance : résistance interne. - Sections. - Continuité : verticale ; horizontale. - Bornes de raccordement. - Propriétés magnétiques des corps. - Aimants. - Lignes magnétiques. - Effets magnétiques du courant électrique. - Règle de la main droite. - Principe de l’électro-aimant. - Relais électromagnétiques.

1

2

2

2

1

3

1

1

Module: 4 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles 3 1

13. Décrire les caractéristiques des appareils de mesure du courant continu.

- Instruments analogiques : précision ; sensibilité ; résolution de l’échelle. - Instruments numériques : précision ; sensibilité ; résolution de l’afficheur.

14. Brancher les instruments de mesure dans un circuit.

- Instruments : • ampèremètre (en série) ; • voltmètre (en parallèle) ; • ohmmètre (circuit hors tension) ; • wattmètre ; • multimètre. - Précautions : respect des polarités ; isolations du secteur ; respect des échelles et de la fonction.

1

15. Interpréter les lectures des instruments de mesure

- Échelles. - Calibres. - Erreurs de parallaxe.

1

C. Mesurer les valeurs aux différents points d’un circuit.

-

Différences de potentiel. Courant. Résistance. Processus : dessiner un tableau d’enregistrement de mesures ; mesurer et inscrire les valeurs ; manipuler les instruments avec précaution

3

3

16. Distinguer les sources - Échelles, gammes et parallaxe. possibles d’erreurs de mesure. - Sensibilité, précision des instruments, tolérance des valeurs des composants.

2

2

17. Définir la résistance interne d’une source.

- Définition théorique. - Représentation d’une source et de sa résistance interne sur un schéma.

2

1

D. Justifier les résultats.

- Écarts entre les calculs et les mesures. - Causes des écarts.

1

3

Nb. de pages total du document : 220

1

1

Module: 5 - ESA_GP

MODULE 5 :

MICRO-ORDINATEUR : PRODUCTION DE DOCUMENTS TECHNIQUES

Code : Durée : 66 heures

Heures présentielles : 48 h (évaluation 2 h) Heures non présentielles : 18 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Utiliser un micro-ordinateur pour produire des documents techniques.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale, situé dans le premier semestre du programme de formation, permet au stagiaire d’acquérir les connaissances essentielles pour utiliser un micro-ordinateur. Ces connaissances permettront l’apprentissage de certains modules à l’aide de logiciels de simulation. DESCRIPTION L’utilisation du micro-ordinateur comprend la différenciation des microordinateurs, le raccordement des différents périphériques, les opérations avec les commandes du système d’exploitation (WINDOWS). Ce module vise à rendre le stagiaire apte à utiliser un micro-ordinateur pour produire des documents techniques CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • • • •

Informer le stagiaire sur les objectifs du module. Fournir au stagiaire toute la documentation nécessaire. Ce module devrait être dispensé dans la salle d’informatique, de manière à ce que chaque stagiaire ait son poste de travail et puisse réaliser toutes les activités pratiques nécessaires. La partie théorique, limitée à 18 heures, sera présentée entre les différentes activités pratiques par petites périodes de 10 ou 20 minutes et aurait donc avantage à être donnée dans la salle d’informatique.

CONDITIONS D’ÉVALUATION • A partir de directives et des logiciels. • A l’aide : - d’un micro-ordinateur ; - de la documentation de Windows ; - du guide d’utilisation du micro-ordinateur ; - de disquettes.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Décrire l’historique des ordinateurs de la famille IBM.

- Apparition du premier ordinateur IBM. - L’ordinateur IBM PC-XT et le nouveau système d’exploitation MS-DOS - L’ordinateur IBM PC-AT et MSDOS. - Éléments d’innovation introduits par chaque version MS-DOS. - Gérer les disquettes de 3/½. Pour la version la plus récente. - Menus déroulant pour la dernière version. - Commutateur d’application, éditeur EDIT pour la version la plus récente. - Double espace du disque dur, configuration automatique de la mémoire, programme antivirus pour la version la plus récente.

2

2. Décrire la constitution d’un système informatique.

- Partie matérielle - Hardware : • unité de mémoire ; • unité de calcul ; • unité de commande ; • système d’entrée-sortie. • diapositives périphériques. - le clavier ; - le moniteur ; - l’imprimante ; - le lecteur de disquettes. - souple (floppy disk) ; - dur (hard disk) ; - optique compact disque (CD-ROM) - la souris ; - le digitaliseur (Scanner). Programmes – Software.

2

3. Expliquer l’environnement Windows.

- Démarrage et arrêt de l’ordinateur. - Principaux éléments de Windows : • le bureau; • les fenêtres ;

Nb. de pages total du document : 220

2

1

1

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• les icônes ; • les boites de dialogue ; • les contrôles : - case à cocher ; - liste ; - boutons radio ; - les menus : • activation et désactivation ; • choix d’une commande ; • menu système. - L’aide de Windows: • sommaire ; • index ; • recherche d’un sujet ; • aide sur un élément spécifique. - Utilisations de la souris 4. Gérer l’écran Windows.

Nb. de pages total du document : 220

- Types de fenêtres : • d’application ; • de document. - Gestion d’une fenêtre : • éléments d’une fenêtre : - cases ; - barres ; - menu System ; - point d’insertion. • utilisation de la barre des tâches ; • utilisation d’une boite de dialogue ; • redimensionnement de la fenêtre ; • déplacement d’une fenêtre ; • utilisation des barres d’outils. - Le poste de travail : • accès aux éléments à travers les icônes ; • accès aux éléments en utilisant l’explorateur Windows. - Le corbeille : • rôle et utilisation. - Le panneau de configuration : • accès ;

1

2

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• paramètres. 5. Gérer les ressources matérielles sous Windows.

- Gestion du Disc dur : • hiérarchie des dossiers ; • déplacement et copie d’un dossier ou d’un fichier ; • suppression d’un dossier ou d’un fichier; • création d’un dossier ; • récupération d’un fichier ou dossier supprimés par erreur ; - Gestion d’une disquette. - Utilisation d’un CD-ROM. - Ports de communication : • types ; • rôles ; • configuration ; - Configuration et installation : • d’une imprimante ; • d’un modem ; • d’un scanner ; • d’un périphérique sonore (confg.MIDI).

6. Accéder à une application dans l’environnement Windows.

- Ouverture d’une session dans Windows : • utilisation du bouton démarrer ; • utilisation du menu démarrer. - Démarrage et arrêt d’un programme : • passage d’un programme à l’autre. - Travaux dans un document ; • recherche du document ; • ouverture du document ; • copie, déplacement et surpression des informations ; • enregistrement d’un document ; • impression d’un document. - Exécution de plusieurs applications à la fois. - Passage d’une application à une autre.

Nb. de pages total du document : 220

2

1

1

1

3

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

A. Utiliser le micro-ordinateur - Les techniques de base de Windows. dans l’environnement Windows.

2

3

7. Distinguer les principales commandes du logiciel de traitement de texte.

2

1

- Mise en forme des caractères : 8. Créer un document à l’aide • attributs ; du logiciel de traitement de • sélection de texte et de texte en respectant les critères graphisme. de présentation. - Mise en forme du paragraphe : • alignement de texte ; • indicateurs de retraits ; • taquets de tabulation. - Mise en forme des listes. - Définition d’une mise en page. - Sélections d’un document. - Style. - Création d’un modèle de document.

2

2

9. Créer des tableaux simples.

2

1

Nb. de pages total du document : 220

- L’écran de Word : • barres de menus ; - Menu fichier : • barres d’outils ; • barre d’état ; • barre de défilement. - Entrée de texte : • la notion de paragraphe ; • se déplacer dans le texte au moyen du clavier ; • se déplacer dans le texte au moyens de la sourie ; • l’item caractères spéciaux. - Imprimer un document : • l’item Aperçu/menu Fichier; • l’item Imprimer/menu Fichier. - Enregistrer un document : • l’item Enregistrer sous /menu Fichier ; • l’item Enregistrer /menu Fichier.

- Définition d’un tableau. - Création d’un tableau au moyen des menus.

4

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Création d’un tableau au moyen de la barre d’outils standard. - Placer le contenu d’un fichier dans un tableau. - Déplacer le contenu d’un ficher dans un tableau. - De déplacer dans un tableau. - Modification d’un tableau. 10. Intégrer des graphiques - Item Insertion /Image. produits à l’aide d’un logiciel - Importation d’un graphisme se de dessin. trouvant dans un fichier. - Déplacement du graphisme à l’endroit voulu. - Item Insertion /Objet.

1

11.

- Item Aperçu avant impression du menu Fichier. - Item Imprimer du menu Fichier : • choix d’une imprimante ; • étendue à imprimer ; • options par défaut.

1

B. Utiliser un logiciel de traitement de texte.

- Production d’un rapport. - Mise en forme d’un document saisi. - Impression d’un rapport.

2

12. Distinguer les principales commandes du logiciel de DAO.

- Configuration de l’écran de travail. - Commande pour la recherche des éléments graphiques dans une librairie. - Commandes pour la création des pièces non disponible dans les librairies. - Commandes de raccordement et connexions des pièces et composants.

2

13. Repérer dans les librairies les éléments nécessaires à la réalisation d’un schéma.

- Identification des librairies disponibles. - Localisation de chaque librairie disponible. - Contenu de chaque librairie. - Commande d’accès dans une libraire.

2

Imprimer des documents.

Nb. de pages total du document : 220

1

1

1

5

Module: 5 - ESA_GP Heures Heures présentielles non présen tielles

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

14. Construire le schéma d’un circuit électrique utilisant les principales commandes du logiciel.

- Création d’un nouveau document ; - Utilisation des fonctions pour la recherche des pièces dans différentes librairies. - Réalisation des connections des composants avec les commandes appropriées. - Identification des pièces appelées en vue de transférer les informations pertinentes sur le circuit au cartouche. - Création des pièces manquantes dans la librairie. - Création d’une librairie personnelle du dessin. - Sauvegarder et imprimer le dessin.

2

15. Expliquer les procédures de sauvegarde et d’impression du schéma réalisé.

- Commande pour la sauvegarde : • nom du fichier de sauvegarde ; • extension du fichier de sauvegarde ; • location du fichier de sauvegarde. - Impression du dessin : • types d’impression ; • fonctions ; • configuration ; • paramètres.

1

16. Décrire la procédure pour insérer un dessin dans un document textuel.

Nb. de pages total du document : 220

- Formats de fichier générés par le logiciel de DAO. - Compatibilité du fichier graphique à insérer avec le document textuel. - La procédure d’insertion comprend : • positionnement du point d’insertion du dessin dans le document ; • appel de commande d’insertion ; • sélection du nom et de l’emplacement du fichier du

1

6

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

l’emplacement du fichier du dessin à insérer ; • annulation de l’opération en cas d’échec; • modification de la taille de dessin si nécessaire. C. Utiliser un logiciel de DAO. - Réalisation d’un schéma électrique. - Créations des pièces et composantes personnalisées non disponibles. - Modification d’un schéma électrique. - Impression d’un dessin. - Importation d’un dessin ou d’un schéma dans un document texte.

3

17. Distinguer les principales commandes du logiciel de traitement de l’information (tableur).

- Entrée dans le logiciel Excel. - Ouverture d’un fichier de données. - Définition du format des données. - Modification de la présentation des données. - Organisation d’un fichier Excel.

2

18. Élaborer une feuille de calcul à partir des données fournies.

- Mise en forme d’une feuille de calcul. - Élargissement de colonnes. - Copie et modification de texte. - Calcul de sommes et de moyennes.

2

19. Construire un graphique à partir d’une feuille de calcul donnée.

- Créer une région graphique sur la même feuille de calcul : • appel de l’Assistant Graphique ; • sélection des cellules sur les quelles on construira le graphique ; • choix du type des graphiques ; • choix du titre et légendes des axes X et Y. - Créer un graphique sur une feuille graphique :

2

Nb. de pages total du document : 220

3

7

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• insérer une feuille graphique ; • appel de l’Assistant Graphique. 20. Imprimer une feuille de calcul et le graphique correspondant.

- L’item Imprimer du menu Fichier. - Mise en place de la feuille de calcul. - Impression d’une sélection.

1

D. Utiliser un logiciel de traitement de l’information (tableur).

- Produire un classeur à plusieurs feuilles de calcul. - Produire de graphiques sur des feuilles séparées basées sur les données d’une feuille calcul du classeur. - Insérer des feuilles de calcul graphiques. - Effectuer de calculs et des traitements spécifiques sur les feuilles de calculs d’un classeur. - Imprimer les feuilles de calcul et graphiques d’un classeur.

2

21. Démarrer l’ordinateur à l’aide de DOS.

- Démarrage à froid (ordinateur hors tension) : • le système MS-DOS contenu sur la disquette – lecteur A. • le système MS-DOS contenu sur disque dur – lecteur C. - Démarrage à chaud ou redémarrage : • combinaison CTRL+ALT+DEL ;

1

22. Gérer les disquettes et les fichiers à l’aide du système d’exploitation DOS.

- La commande Format : • formatage et capacité des disquettes ; • créer une disquette de démarrage. - Copier les fichiers : • la commande COPY ; • la commande DISK COPY ; • la commande XCOPY. - Supprimer les fichiers : • La commande DEL.

1

Nb. de pages total du document : 220

2

8

Module: 5 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Changer le nom d’un fichier : • La commande REN. - Afficher le contenu d’un fichier : • la commande Type. - Restaurer des fichiers ayant été effacé : • La commande UNDELETE. - Chemin de recherche d’un fichier : • La commande PATH. 23. Créer un fichier “Batch” en fonction d’une opération donnée.

- Rôle d’un fichier Batch. - Extension et contenu d’un fichier Batch. - Caractéristiques d’un fichier Batch.

1

24. Configurer un système à micro-ordinateur à l’aide des fichiers “Autoexec.bat” et “Config.sys”.

- Rôle du fichier "Autoexec.bat" Bat ». - Commande contenue par le fichier « Autoexec.bat. » - Rôle du fichier « Config.sys ». - Commande des contenues dans le fichier « Config.sys. ». • filles ; • buffers.

1

E. Utiliser un logiciel de système d’exploitation (DOS).

- Contrôle du démarrage de l’ordinateur. - Gestion du Disc dur des l’ordinateur : • répertoire : - création ; - changement ; - chemin d’accès ; - suppression ; - Commandes : • internes ; • externes ; - L’éditeur EDIT.

Nb. de pages total du document : 220

2

9

Module: 5 - ESA_GP

MODULE 6:

ANALYSE DE CIRCUITS A C.A.

Code : Durée : 75 heures

Heures présentielles : 40 h (évaluation 3 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Analyser un circuit à courant alternatif.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est enseigné au premier semestre du programme de formation. Son enseignement ne devra débuter que lorsque le module 4 «Analyse de circuits à c. c. » sera presque complété. Il s’appuiera sur les notions fondamentales de l’électricité vues au module 4. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances nécessaires à l’interprétation de schémas, au calcul de différents paramètres (tension, fréquence, etc.) et à l’utilisation de composants tels que des inductances et des condensateurs afin de rendre le stagiaire apte à analyser un circuit à c.a. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT La compréhension des concepts à l’étude exige l’adoption d’une approche privilégiant l’alternance entre la théorie et les activités réalisées en laboratoire. L’utilisation à outrance de matériel audiovisuel peut générer les situations d’apprentissage statiques. Bien que ce module présente des aspects théoriques importants, des efforts doivent être faits pour en dynamiser les apprentissages. La réalisation progressive de différents montages de base s’avère une stratégie pédagogique utile à l’atteinte de la compétence visée. CONDITIONS D’EVALUATION •



A partir : - de directives ; - d’un circuit comprenant une résistance, une inductance et un condensateur raccordés en série ou en parallèle ; - du schéma du circuit. A l’aide : - d’outils, d’instruments de mesure et d’équipement appropriés.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 6 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Expliquer la production d’une - Induction électromagnétique. onde sinusoïdale. - Alternateur élémentaire.

1

1

2. Définir les termes associés au courant alternatif.

-

Fréquence (hertz). Période. Alternance. Amplitude. Déphasage.

2

1

3. Décrire les effets des inductances dans un circuit à courant alternatif.

-

Rappel : symboles, sortes. Réactance inductive. Déphasage entre I et U. Puissance réactive. Raccords d’inductances en série et en parallèle.

1

1

4. Décrire les effets des condensateurs dans un circuit à courant alternatif.

-

Rappel : symboles, sortes. Réactance inductive. Déphasage entre I et U. Puissance réactive. Raccords d’inductances en série et en parallèle.

1

1

5. Appliquer les lois de l’électromagnétisme.

- Création d’un champ magnétique par un courant : • forme et sens des champs ; • flux magnétique ; • champ d’une bobine. - Force exercée sur un courant placé dans un champ magnétique. - Tension induite dans un conducteur. - Induction électromagnétique : • rapport entre le champ magnétique, la tension et le mouvement ; • action génératrice de l’induction électromagnétique ; • valeur de la tension induite.

3

2

2

1

6. Décrire les caractéristiques des transformateurs.

Nb. de pages total du document : 220

- Structure élémentaire. - Induction mutuelle. - Rapports de transformation :

1

Module: 6 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• courant ; • tension ; • puissance. - Autotransformateur. - Polarité et isolation. A. Lire le schéma d’un circuit.

- Processus : • reconnaissance de la signification des symboles des composants ; • identification des composants et de leurs paramètres ; • identification des groupements de composants ; • identification des points de vérification.

7. Décrire les caractéristiques des circuits à courant alternatif.

- Courant, tension, résistance et puissance : • raccord en série ; • raccord en parallèle ;

8. Différencier les termes résistances, réactance et impédance.

- Déphase entre U et I : • résistance (0°) ; • réactance (90°) ; • impédance (0-90°).

9. Dessiner des diagrammes vectoriels.

10. Calculer les valeurs de l’onde sinusoïdale.

Nb. de pages total du document : 220

2

2

2

2

2

1

- Vecteurs : • représentation et conventions. - Applications : • vecteurs U et I : résistance ; réactance. - Vecteurs tension dans un circuit série. - Vecteurs courant dans un circuit parallèle. - Triangle d’impédances.

3

3

- Amplitude : efficace ; crête ; crête à crête ; instantanée. - Fréquence et période.

2

1

2

Module: 6 - ESA_GP

OBJECTIFS

11. Différencier les termes puissance réelle, réactive, apparente et facteur de puissance.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

- Puissance réelle : U et I en phase. - Puissance réactive U et I déphasés de 90°. - Puissance apparente : résultant d’une puissance réelle et réactive. - Facteur de puissance : rapport entre la puissance réelle et la puissance apparente.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

2

12. Décrire les caractéristiques - Principe de la résonance. des circuits résonnants, en série - Courbes de la résonance. et en parallèle - Fréquence de résonance : • produit LC ; • facteur Q. - Impédance totale à la résonance.

2

1

B. Calculer les valeurs aux différents points d’un circuit.

- Processus : • détermination des valeurs inconnues dans les groupements simples ; • détermination des valeurs totales du circuit.

2

2

13. Vérifier l’état des composants d’un circuit.

- Résistance, inductance, condensateurs. - Transformateur : • isolation et relation de phase.

1

1

2

1

14. Expliquer les mesures de sécurité à prendre avant le branchement des instruments et la prise de mesures.

Nb. de pages total du document : 220

- Montage : • utilisation sécuritaire des outils ; • dénudation de fils ; • coupage de fils nus. - Branchement des instruments : • isolation du secteur ; • utilisation de dispositifs de protection de surcharge (fusible).

3

Module: 6 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Prise de mesures : • bonne posture de travail ; • respect des échelles et gammes de fonction ; • manipulation sécuritaire des sondes ; • mise à la terre en un seul point. 15. Utiliser les instruments de mesure à courant alternatif.

- Instruments : • ampèremètre c.a. ; • voltmètre c.a.

2

2

16. Interpréter les lecteurs des instruments de mesure.

- Échelles. - Gammes. - Erreurs de parallaxe.

2

1

C. Mesurer les valeurs aux différents points d’un circuit.

-

3

2

1

1

2

1

17. Distinguer les sources possibles d’erreur de mesure

D. Justifier des résultats

Nb. de pages total du document : 220

Différences de potentiel. Tension. Courant. Processus : • dessin d’un tableau d’enregistrement des mesures ; • mesure et inscription des valeurs. - Échelles, gammes, parallaxe. - Sensibilité, précision des instruments. - Tolérance des valeurs des composants. - Prise de mesures. - Causes des écarts.

4

Module: 7 - ESA_GP

MODULE : 7

INSTALLATION DE CABLES ET DE CANALISATIONS

Code : Durée : 75 heures

Heures présentielles : 40 h (évaluation 3 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Installer des câbles et des canalisations.

PRÉSENTATION Ce module situé dans le premier semestre constitue la première compétence particulière du programme de formation et constitue un préalable aux autres modules traitant l’installation. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances associées aux types de câbles, de boîtes et accessoires, de familiariser le stagiaire aux normes en vigueurs et de faire réaliser des travaux de préparation et d’installation de canalisations. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à installer des câbles et des canalisations. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • •

Comme il s’agit du premier module de compétence particulière traitant d’installation, on devra sensibiliser le stagiaire au coût du matériel et des divers matériaux. Structurer des activités permettant le stagiaire de développer des habiletés et un bon niveau de précision dans le mesurage, le pliage des conduits et l’esthétique des montages.

CONDITIONS D’ÉVALUATION • • •

• •

Travail individuel. Avec l’aide d’une personne pour le tirage des conducteurs. À partir : - de directives; - d’un croquis de l’installation ; - des normes en vigueurs. À l’aide : - de l’équipement, de l’outillage et du matériel appropriés. Pour un montage apparent.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

1

1.

Se familiariser avec les normes en vigueur.

-

2.

Repérer les renseignements des normes en vigueur liées à l’installation de câbles et de canalisations.

- Sections appropriées des Normes AFNOR : NFC 10, NFC15, NFC 32.

1

A. Interpréter le plan et utiliser le devis.

- Emplacement, encombrement et corrélation des matériaux et pièces d’équipement. - Identification des produits et leur emplacement. - Symboles utilisés dans un plan : • prises ; • interrupteurs ; • commutateurs ; • disjoncteurs ; • séparateurs ; • moteurs ; • générateurs. - Repérage des renseignements dans un devis : • consulter la table de matière comportant les sections d’un devis ; • repérer la section visant des travaux particuliers ; • choisir la partie appropriée aux produits et aux travaux.

2

2

3.

- Gaine métallique, non métallique. - Types d’usage. - Identification des codes des isolants. - Calibre. - Câbles spéciaux ; - Tableaux des normes relatifs à ces matériaux.

2

1

Reconnaître les divers types de câbles.

Nb. de pages total du document : 220

Table de matière. Comité de travail. Sections. Tableaux. Liste de schémas. Index.

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

4.

Reconnaître les boîtes et les accessoires de câbles.

- Boîtes de jonction : carrées, octogonales. - Boîte de dérivation en T ; - Boîte d’extrémité ; - Boîte de dérivation double.

1

1

5.

Reconnaître les divers types de canalisations et leurs accessoires.

- Conduits rigides : • métalliques ; • non métalliques. - Conduits flexibles. - Moulures. - Manchons. - Canalisations : • de plancher ; • de caniveau ; • réparateur ; • chemin de câble ouvert, fermé.

2

1

6.

Utiliser les formules mathématiques nécessaires à l’installation de câbles et de canalisations.

- Calcul relatif au remplissage des conduits.

2

1

7.

Transposer des schémas électriques en schémas de câblage.

- Dessiner les symboles des différentes boites de raccordement. - Joindre ces boîtes par une ligne représentant un câble, selon la séquence de raccordement. - Identifier le nombre de conducteurs du câble par un nombre équivalent de petites barres obliques dessinées, perpendiculairement à chaque ligne.

2

2

Discerner les règles de sécurité et les mesures de protection à observer avant et pendant l’installation de câbles et de canalisations.

- Afin d’éliminer les risques à la source, il est important d’observer : • les règles de sécurité suivantes : - toujours utiliser des outils ou équipement en bon état ;

2

1

8.

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

-

toujours utiliser de l’outillage électrique ayant une bonne mise à la terre ou une double isolation ; - s’installer dans un endroit suffisamment grand et libre d’obstacles pour réaliser des travaux sur des canalisations ; - toujours ranger les outils après leur utilisation ; - toujours évacuer les déchets au fur et à mesure ; - si les canalisations sont trop longues ou trop lourdes, demander de l’aide pour effectuer les travaux. • les mesures de protection suivantes : - porter des chaussures de sécurité pour exécuter des travaux sur les canalisations ; - porter des lunettes de sécurité pour effectuer la pose des ancrages ; - porter des gants et des lunettes pour effectuer le tirage des conducteurs. B. Planifier les installations.

Nb. de pages total du document : 220

- Énumération des étapes importantes de la procédure : • consulter les directives ; • interpréter le croquis ; • tenir compte des caractéristiques : - types de câbles ; - types de conduits ou de canalisations ; • consulter les normes ; • effectuer les calculs sur les

2

3

3

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

taux de remplissage ; • consulter la documentation pertinente ; • choisir le matériel ; l’équipement et l’outillage nécessaires ; • communiquer adéquatement et avec ses supérieures et ses collègues ; • rédiger un rapport de planification. - L’évaluation formative consiste à vérifier l’exécution du travail selon le critère suivant : • choix juste de l’équipement, de l’outillage et du matériel nécessaire. 9.

Expliquer la méthode utilisée pour dégainer les câbles et celle qui est utilisée pour les fixer.

10. Décrire les techniques de fixation des câbles.

Nb. de pages total du document : 220

- Pour dégainer les câbles : • gaine métallique ; • gaine non métallique. - Pour dégainer les câbles à gaine métallique : • couper l’armure avec une scie à métaux à environ 20 cm du bout ; • tordre l’armure pour la séparer. - Pour dégainer les câbles à gaine non métallique : • avec un couteau, fendre le câble en son centre latéral ; • séparer les conducteurs et enlever l’enveloppe inutile.

2

1

- Pour fixer les câbles aux boîtes : • dégainer le câble ; • mettre en place un manchon isolant, si nécessaire ; • insérer un conducteur sur le câble et serrer la vis ;

2

1

4

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

le câble et serrer la vis ; • introduire le connecteur dans l’ouverture et mettre en place le contre-écrou ; • serrer le contre-écrou en donnant de petits coups sur un tournevis à l’aide de pinces ou d’un marteau. - La technique de fixation devrait comporter les étapes suivantes : • disposer les câbles pour qu’ils forment des lignes droites, horizontales ou verticales ; • choisir et poser les attaches ou étriers prés des extrémités ; • poser d’autres attaches en nombre suffisant pour assurer la solidité et l’absence de ballottements. C. Dégainer et fixer les câbles.

Nb. de pages total du document : 220

- Enumération des étapes importantes de la procédure : • consulter le croquis et les directives ; • appliquer la méthode prescrite pour dégainer des câbles et les fixer aux boîtes ; • appliquer la technique de fixation à une surface ; • travailler avec précision et sécurité ; • travailler avec soin et propreté. - L’évaluation formative consiste à vérifier l’exécution de la tache selon les critères suivants : • respect de la méthode prescrite pour dégainer des câbles ; • respect de la méthode de fixation ;

2

3

5

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU • • • •

11. Mesurer des canalisations.

12. Démontrer les techniques d’utilisation des outils et de l’équipement.

- Avant d’utiliser des outils ou des équipement plus complexes, consulter la procédure dans la documentation les accompagnant : • cintreuses : manuelle ; électrique ; hydraulique. • filières : manuelle ; • coupe tube.

Nb. de pages total du document : 220

1

1

1

1

2

3

Référence au module 12.

14. Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution des travaux. D. Préparer les canalisations par diverses opérations : • couper • aléser ; • fileter ; • cintrer ; • assembler.

économie de matériel ; propreté du travail ; non détérioration des conducteurs ; non détérioration de l’isolant des conducteurs.

- Longueurs - Rayon de courbure. - Nombre de doubles coudes.

13. Effectuer des opérations d’usinage manuel.

Heures Heures présentielles non présen tielles

Référence au module 14.

-

Énumération des étapes importantes de la procédure : • consulter le croquis et les directives ; • vérifier et entretenir les outils et équipements ; • installer les équipements de façon sécuritaire ; • manipuler les canalisations de façon sécuritaire ; • appliquer les techniques d’utilisation des outils et des équipements ; • travailler avec précision et sécurité : • travailler avec soin et propreté.

6

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

propreté. - L’évaluation formative consiste à vérifier l’exécution du travail selon les critères suivants : • respect des directives et du croquis ; • précision des mesures ; • respect des techniques de réalisation ; • utilisation sécuritaire de l’équipement et de l’outillage ; • économie de matériel ; • propreté des lieux et des travaux. 15. Décrire la technique de fixation d’une canalisation.

- La technique peut comporter les étapes suivantes : • localiser et positionner une canalisation ; • effectuer les travaux préparatoires, selon le cas : mesurage ; mise au niveau ; pose d’ancrages ; installation des supports ; • choisir les organes et accessoires d’assemblage ; • fixer solidement la canalisation.

E. Fixer les canalisations.

- Fixation de différents types de canalisations. - Énumération des étapes importantes de la procédure : • consulter le croquis et les directives ; • appliquer la technique de fixation ; • manipuler les canalisations de façon sécuritaire ; • travailler avec précision et sécurité ; • travailler avec soin et propreté. - L’évaluation formative

Nb. de pages total du document : 220

2

1

2

3

7

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

consiste à vérifier l’exécution du travail selon les critères suivants ; • respect de la technique de fixation ; • solidité de la fixation ; • précision et propreté ; • économie de matériel ; • utilisation sécuritaire de l’outillage ; • respect de l’horizontalité ou de la verticalité des canalisations ; • mise au niveau des canalisations. 16. Marquer les conducteurs.

17. Décrire les techniques de tirage des conducteurs.

18. Communiquer adéquatement des renseignements.

Nb. de pages total du document : 220

-

Identifier chaque extrémité d’un conducteur par un ruban adhésif numéroté ou l’équivalent.

-

Chaque technique peut comporter les étapes suivantes : • dérouler et étendre les conducteurs ; • insérer le fil de tirage dans la canalisation ; • accrocher le ou les conducteurs au fil de tirage. • lubrifier les câbles avec un produit en aérosol à base de silicone, au besoin ; • tirer le fil de tirage manuellement avec un treuil, un tire-fond ou aiguille ; • garder suffisamment de conducteurs à chaque extrémité pour faire les raccords.

- Communiquer avec son coéquipier pour effectuer le tirage de conducteurs en respectant les critères suivant :

1

1

2

2

1

1

8

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

respectant les critères suivant : • parler fort pour être entendu ; • celui qui tire sur les conducteurs prend en charge les opérations et la communication ; • connaître et utiliser les mots exacts pour identifier le matériel, l’outillage et l’équipement ; • connaître et utiliser les verbes exacts pour déterminer les actions à faire. F. Tirer les conducteurs dans les canalisations.

-

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Tirage des conducteurs dans différents types de canalisations. Énumération des étapes importantes de la procédure : • vérifier et entretenir ruban de tirage ; • identifier les extrémités des conducteurs ; • appliquer la technique de tirage ; • travailler de façon sécuritaire ; • vérifier le travail. L’évaluation formative consiste à vérifier l’exécution du travail selon les critères suivants : • respect du taux de remplissage d’une canalisation ; • respect des directives ; • respect de la technique de tirage ; • non détérioration des conducteurs et de l’isolation ; • précision et propreté.

2

3

9

Module: 7 - ESA_GP Heures Heures présentielles non présen tielles

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

19. Développer une méthode de rangement efficace et sécuritaire.

- La méthode de rangement devrait comporter les points suivants : • nettoyer les outils après leur utilisation ; • vérifier et entretenir l’équipement et les outils avant leur rangement ; • grouper les outils selon leur catégorie et leur grosseur ; • classer les outils selon leur usage, dans des coffrets ; • utiliser des coffrets compartimentés pour le rangement de petits outils comme les forets ; • ranger le matériel toujours au même endroits afin d’en faciliter le repérage.

1

1

G. Ranger et nettoyer.

- Avantage : • réduction des risques d’accidents ; • diminution des pertes de temps ; • taches plus faciles et plus agréables ; • création de bonnes habitudes de travail ; • simplifications de l’inventaire des matériaux. - Procédure : • évacuer les rebuts au fur et à mesure ; • libérer les passages de tout obstacle à la circulation ; • nettoyer les outils après leur utilisation ; • vérifier et entretenir les équipements et les outils avant leur rangement ; • grouper les outils selon leur catégorie et leur grosseur ;

2

1

Nb. de pages total du document : 220

10

Module: 7 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles



classer dans les coffrets les outils selon leur usage ; • ranger le matériel toujours au même endroit afin d’en faciliter le repérage. - L’évaluation formative consiste à vérifier l’exécution du travail selon les critères suivants ; • rangement approprié du matériel ; • propreté des lieux.

Nb. de pages total du document : 220

11

Module: 7 - ESA_GP

MODULE 8.:

OXYCOUPAGE ET SOUDAGE A L’ARC ELECTRIQUE

Code : Durée : 45 heures

Heures présentielles : 25 h (évaluation 2 h) Heures présentielles : 20 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Appliquer des techniques d’oxycoupage et de soudage à l’arc électrique.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est situé en deuxième année du programme. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances liées à l’utilisation et au montage d’un poste de soudage, au respect des normes de sécurité, à la sélection des baguettes d’apport ainsi qu’à l’exécution de travaux de soudage autogène et hétérogène. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à appliquer des techniques d’oxycoupage et de soudage à l’arc électrique. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT Dans l’atelier de soudage, favoriser des exercices de base afin de permettre au stagiaire de bien maîtriser ces techniques. Faire preuve de beaucoup de vigilance dans le respect des règles de sécurité. CONDITIONS D’EVALUATION • • •

Travail individuel. A partir : - de consignes ; - d’un plan. A l’aide : - de pièces de métal non préparé de 6mm à 12mm d’épaisseur ; - de profilés de 50mm à 100mm ; - d’un poste de soudage oxyacéthylénique ; - d’un poste de soudage à l’arc ; - d’équipement de sécurité.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 8 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Reconnaître la signification des symboles de soudage.

-

Type d’électrodes d’apport. Type de joints. Largeur du cordon.

1

1

A. Interpréter le plan de travail.

-

Sorte de matériel. Sorte de chanfrein Type de joints. Largeur du cordon de soudure.

1

1

2. Reconnaître les codes de sécurité.

-

Contenu des codes : • les risques et leur conséquences ; • causes des accidents les plus fréquents ; • attitude préventive.

1

3. Reconnaître les modes de transport et d’entreposage des bouteilles d’oxygène et d’acétylène.

Chariots. Supports.

1

4. Décrire les dangers d’utilisation d’un poste de soudage et de coupage au gaz. -

Brûlure. Explosion. Incendie. Empoisonnement.

1

B. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

-

C. Préparer le métal.

5. Vérifier l’état de l’équipement et les accessoires.

Nb. de pages total du document : 220

Manipulation et transport des bouteilles de gaz. Entreposage des bouteilles. Manipulation des gaz : oxygène ; acétylène ; propane. Émanation des gaz nocifs Port d’équipement de protection.

-

Application des méthodes : • de mesurage ; • de traçage ; • de coupage ; • de nettoyage.

-

Table de l’oxycoupage. Supports pour le chalumeau. Bouteilles et manodétenteur. Chalumeau.

1

1

1

1

1

1

1

1

Module: 8 - ESA_GP

OBJECTIFS

6. Différencier les types de buses des chalumeaux coupeurs manuels.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Chalumeau à jet central. Chalumeau à jet séparé.

1

Les composants. Le chariot, les gaz, les boyaux, les manomètres et le chalumeau. Mise en opération.

1

7. Déterminer les paramètres de réglage des manodétenteurs selon l’épaisseur du métal.

Pression d’écoulement du gaz.

1

8. Expliquer l’importance de la réussite de la coupe.

Application des méthodes : de mesurage, de traçage Vérification de l’exactitude de ces méthodes avant l’opération de coupage.

1

Caractéristiques de bonbonnes, allumage, réglage et fermeture de la flamme. Nature et épaisseur du métal. Le genre de coupe. La précision de la coupe.

1

Qualités : • saignée étroite ; • saignée lisse ; • stries fines et régulières ; • les scories doivent s’enlever facilement. Défauts : • gorge à la partie supérieure ; • retard important avec désamorçage • fusion d’arête ; • arrachement de métal ; • faces de la coupe déformées ; • irrégularités localisées.

1

D. Monter un poste de soudage pour l’oxycoupage. -

-

E. Exécuter sur des métaux des travaux de coupage à l’horizontale et à la verticale (oxycoupage)

-

9. Énumérer les qualités et les défauts d’une coupe.

-

-

-

Nb. de pages total du document : 220

2

2

2

Module: 8 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Uniformité de la coupe. Propreté de la coupe.

1

1

10. Déterminer les paramètres de réglage selon l’épaisseur du métal à souder. -

Polarité Tension Courant Température de l’arc.

1

1

11. Reconnaître les principales sortes d’électrodes.

-

Diamètre des électrodes. Numérotation. Caractéristiques : • résistance mécanique ; • mouillage ; • pénétration ;

1

1

G. Monter un poste de soudage à l’arc électrique.

-

Selon la méthode appropriée. Les composants. Les types de machines à souder. Mise en opération.

1

2

H. Sélectionner les électrodes.

-

1

-

Selon le genre de joints à effectuer. En fonction des métaux à souder. Selon les normes des fabricants. Propriétés mécaniques.

12. Décrire les facteurs à surveiller au cours de l’exécution de la soudure.

-

Amorçage de l’arc. Dépôt du cordon de soudure. Vitesse de déplacement.

1

1

I.

-

Exigences du code ISO. Mode d’assemblage. Position du soudage. Période de refroidissement. Hauteur de l’arc. Dangers de l’arc électrique.

1

1

-

Pénétration uniforme. Uniformité du cordon. Largeur du cordon. Nettoyage de la soudure.

1

F. Évaluer les qualités des coupes.

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

-

Exécuter des opérations de soudage à l’arc électrique telles que le pointage et le soudage à plat.

13. Décrire les qualités d’une soudure bien exécutée.

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 8 - ESA_GP

OBJECTIFS

14. Décrire les causes des défauts de soudures et nommer les correctifs appropriés.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

J.

Heures Heures présentielles non présen tielles

Difficultés d’amorçage de l’arc. Hauteur de l’amorçage. Mauvaise pénétration. Vitesse de déplacement trop lente ou trop rapide. Température trop élevée. • mauvais choix d’électrode ; • mauvais ajustement du courant.

1

1

Évaluer la qualité de la soudure à son aspect.

-

Largeur du cordon. Uniformité du dépôt de matériel. Pénétration uniforme. Nettoyage approprié.

1

1

K. Ranger et nettoyer l’équipement et l’aire de travail.

-

Rangement approprié des postes, des accessoires et de l’outillage. Récupération des rebuts. Balayage.

1

1

Nb. de pages total du document : 220

-

4

Module: 8 - ESA_GP

MODULE 9 :

GESTION DE LA MAINTENANCE

Code : Durée : 45 heures

Heures présentielles : 10 h (évaluation 1 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE • Appliquer des techniques de gestion de la maintenance.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale, situé dans la deuxième année du programme de formation et permet au stagiaire d'acquérir les connaissances essentielles pour appliquer les techniques de gestion de la maintenance.. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives aux différents types d’organisation de maintenance, aux types de maintenance, aux composantes d’un système de gestion informatisée, aux techniques de rangement et de classement. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à appliquer des techniques de gestion de la maintenance CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Bien que la partie théorique de ce module puisse se donner en classe, il serait opportun d’associer des exercices de recherche informatisée, des items en inventaire des ateliers de l’établissement.

CONDITIONS D’EVALUATION • À partir : - de directives; - de devis simplifiés; - d’analyse de cas simplifiés; • À l’aide : - de catalogues des manufacturiers; - de logiciels d’inventaire; - de logiciel de DAO; - de normes sur l’électricité, le gaz, l’air et l’eau.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 9 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

1.

Définir les types d’organisation de maintenance.

- Département de maintenance: • fonction; • intervention. - Types d’organisation. • centralisée; • sectorielle; • départe mentale. - Rôle des intervenants: • maintenance; • production; • direction.

2.

Interpréter les caractéristiques du système de gestion de la maintenance.

- Terminologie: • défaillance;; • prévention; • entretien; • dépannage; • diagnostic; • maintenance. - Les pratiques industrielles: • bon de travail; • règles de sécurité; • suivi et mise à jass des dossiers; • rapports.

3.

Définir les types de maintenance.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

3

1

3

- Les types de maintenance: • préventive; • curative.

1

3

A. Appliquer les techniques de la gestion des opérations de maintenance.

- Définition correcte des types d’organisation. - Analyse correcte des types de maintenance. - Définition judicieuse du rôle des intervenants..

1

4

4.

- Plan général et d’implantation. - Codification et fiches techniques. - Gestion informatisée : des stocks; des achats; des effectifs; bon de travail;

1

3

Identifier les composantes d’un système de gestion informatisée

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 9 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

5.

Décrire les techniques de rangement et de classement.

- Techniques de rangement et de classements: • des composants; • des documents; • des logiciels.

1

3

6.

Identifier les paramètres à - Paramètres à surveille: surveiller dans l’élaboration • statistique de défaillance; d’un plan d’implantation d’un • étude des tendances; système de gestion • tolérance sur les informatisée. performances; • acquisition automatique des informations requises.

1

3

1

3

1

3

1

4

B. Appliquer des techniques de - Utilisation adéquate d’une gestion informatique des technique de rangement. inventaires. - Planification précise de l’espace de rangement. - Recherche informatisée des items en inventaire. - Organisation adéquate d’un système de classification. - Utilisation juste de la terminologie de l’entretien et de maintenance. 7.

Dessiner des plans et croquis pour l’aménagement d’un atelier ou d’un laboratoire.

- Plans et croquis des aménagements : ventilation; éclairage; espacement; - Alimentation : électrique; eau; air; gaz;

C. Appliquer une technique de gestion de l’espace d’un atelier ou d’un laboratoire.

- Traçage adéquat de plans et croquis pour l’aménagement d’un laboratoire ou d’un atelier. - Utilisation correcte des normes d’installation des alimentations en électricité, en gaz, en air et en eau. - Réalisation détaillé des plans requis pour l’aménagement d’un laboratoire ou d’un atelier.

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 9 - ESA_GP

MODULE 10 :

ANALYSE DE CIRCUIT A SEMICONDUCTEURS

Code : Durée : 7 heures

Heures présentielles : 35 h (évaluation : 3 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Analyser des circuits à semi-conducteurs.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale fait appel aux préalables suivants :4« Analyse de circuits à c. c. » et 6« Analyse de circuits à c.a. ». DESCRIPTION L’objectif de ce module est faire acquérir les connaissances de base du fonctionnement des circuits à diodes, à transistors et circuits intégrés linéaires. Ces connaissances sont appliquées à des circuits de base de rectification et d’oscillation. La prise de mesure de tension et de courant vise à rendre le stagiaire apte à analyser des circuits à semi-conducteurs. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • L’approche pédagogique devra permettre la réalisation et le montage de circuits de base. Il s’agit dans ce module de monter le fonctionnement des composants actifs de base les plus courants. Il faut donc éviter les circuits complexes ou les circuits comprenant plusieurs étapes des composants actifs comme les amplificateurs en cascade ou autres circuits semblables. • Structurer des activités permettant au stagiaire d’identifier les différentes pièces de circuits imprimés. CONDITIONS D’ÉVALUATION •



À partir : - de directives ; - de fiches techniques de composants électroniques ; - de schémas de circuits. À l’aide : - de circuits de base d’alimentation, d’amplification et d’oscillation ; - de composants électroniques ; - d’outils et d’instruments de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 10 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1.

Décrire les caractéristiques de base des matériaux à semi-conducteurs.

- Matériaux • germanium ; • silicium ; • matériel intrinsèque ; • matériel extrinsèque - éléments dopants ; - type P ; - type N.

1

1

2.

Décrire les caractéristiques des transistors bipolaires.

- Identification : • émetteur ; • base ; • collecteur. - Caractéristiques de jonction PN - Structure : • NPN ; • PNP ; • phototransistor. - Symboles. - Relation courant tension. - Équations des courants et tensions. - Limites de courant, de tension et de puissance. - Règles de polarisation ; • jonction C-B ; • jonction B-E. - Circuits de polarisation : • Stabilisation. - Configuration. - Gains. - Relation alpha / bêta et viceversa. - Caractéristiques générales : • boîtier, etc.

1

2

3.

Décrire les caractéristiques des transistors à effet de champ.

- Structure. - Polarisation d’un TEC (FET) à canal P et à canal N. - Types : • JFET ; • MOSFET. - Applications :

1

2

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 10 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• CI régulateurs ; • amplificateurs opérationnels. 4.

Décrire les caractéristiques des circuits intégrés linéaires.

-

5.

Décrire les caractéristiques des circuits régulateurs.

6.

Décrire les caractéristiques des amplificateurs.

1

2

- Principe de régulation. - Taux et facteurs régulation.

1

1

- Grandeurs : • amplification de tension. • amplification de courant. • amplification de puissance ; - Modèle intrinsèque. - Modèle tenant compte du générateur d’attaque et de la charge. - Gain.

1

2

1

1

Rôle. Fabrication. Classification. Symboles. Type de boîtiers.

A. Expliquer les fonctions des - Diodes : diodes, des transistors et • redresseur ; des circuits intégrés. • limiteur de tension ; • régulateur de tension ; • commutateur ; • variation de fréquence d’un circuit oscillant ; • alternateur contrôlé par tension. - Transistors : • amplificateur ; • commutateur ; • logique combinatoire ; • contrôles automatique d’amplification. - Circuits intégrés : • amplificateur ; • fonction non - linaire ; • générateur de forme d’onde ; • circuit logique combinatoire ; Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 10 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• circuit logique séquentiel. 7.

Décrire les fonctions des circuits redresseurs.

- Transformer le courant alternatif en courant continu : • circuit demi onde ; • plein onde : - double diode ; - pont. - Produire une tension continue uniforme : • ronflement ; • circuit filtre.

1

2

8.

Décrire les fonctions des circuits filtrage.

- Élimination : • passe haut ; • passe bas. - Sélection : • passe bande ; • arrêt bande. - Filtration : secteur en T, L, etc.

1

1

9.

Expliquer le fonctionnement - Transformation de la tension primaire. des blocs d’alimentation. - Redressement de la tension secondaire. - Filtration de la tension d’ondulation. - Régulation de la tension continue. - Protection contre les surcharges.

1

1

10. Expliquer le fonctionnement - Configuration : • amplificateur à basse des circuits d’amplification. commune ; • amplificateur à émetteur commun ; • amplificateur à collecteur commun. - Mode de couplage : • RC ; • transformateur ; • direct. - Classe d’amplification : • A, AB, B, C, etc.

1

1

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 10 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Polarisation. - Stabilisation. 11. Expliquer le fonctionnement - Principe de base : des circuits d’oscillation. • réaction positive ; • circuit résonnant ; • maintien de l’oscillation.

1

1

B.

1

1

Lire et interpréter des circuits de base : • d’alimentation ; • d’amplification ; • d’oscillation.

-

Symboles. Méthodes de polarisation. Entrée et sortie. Propretés électriques d’un circuit : • à composants discrets ; • intégré ;

12. Identifier les deux groupes de base de composantes optoélectroniques.

- Composant : • détecteur de lumière ; • émetteur de lumière.

13. Reconnaître la terminologie et les unités de mesure se rapportant aux composantes optoélectroniques.

- Quantité de lumière - lumen seconde. - Flux lumineux – lumen. - Éclairement lumineux – lux. - Réponse spectrale – mètre. - Largeur de bande spectrale – mètre. - Largeur d’onde à la crête d’émission mètre. - Énergie rayonnante – joule. - Flux énergétique – Watt. - Éclairement énergétique – Watt/m². - Temps de montée (s). - Temps de descente (s). - Temps de retard de protection (s). - Fréquence de modulation. - Largeur de bande de démodulation. - Courant d’obscurité (A). - Courant lumineux (A). - Photo courant (A). - Tension directe (V).

14. Reconnaître les composants électroniques les plus

- Diodes.

Nb. de pages total du document : 220

1

1

1

1 4

Module: 10 - ESA_GP

OBJECTIFS usuels.

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

Heures Heures présentielles non présen tielles

Transistors. Thyristor (SCR). DIAC, TRIAC. Circuits intégrés.

15. Identifier et calculer les principales caractéristiques de la lumière.

- Vitesse (symbole c). - Spectre électromagnétique : • rayons infrarouges ; • lumière visible ; • rayons ultraviolets. - Fréquence (symbole F) et longueur d’onde (symbole λ), λ = cxT. - Energie d’un rayon lumineux (symboles W), W = h x F.

16. Différencier les deux principales techniques de mesure de la lumière.

- Photométrique. - Radio Métrique.

17. Identifier la fonction de base - Production directe d’énergie des composants sensibles à électrique : cellule voltaïque. la lumière. - Variation de la résistance électrique de semiconducteurs en fonctions de leur éclairement : • photo résistances ; • photodiodes ; • photo transistors ; • photo thyristors.

1

1

1

1

18. Identifier le principe de fonctionnement de quatre composants photosensibles.

- La génération de porteurs de courant (électrons- trous) par l’énergie des photons incidents au moment de l’application d’une tension aux bornes du semiconducteur, (photorésistante, photodiodes, phototransistors, photo thyristors).

1

1

19. Décrire le principe de base du fonctionnement d’une diode émettrice de lumière.

- Émission de lumière : • visible ; • invisible. - Transmission d’informations.

1

1

Nb. de pages total du document : 220

5

Module: 10 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

20. Décrire la construction d’une diode émettrice de lumière.

- Jonction de type PN : • couche d’arséniophosphure de gallium (Ga As P) de type N ; • couche très mince de type P. - Boîtier muni d’une ouverture transparente.

21. Nommer les avantages des diodes émettrices de lumière par rapport à d’autres sources de lumière.

-

22. Décrire le principe de base du fonctionnement d’un afficheur à cristal liquide.

- Polarisation de lumière : • lumière polarisée ; • direction de polarisation ; • lumière polarisée atténuée.

23. Décrire la construction d’un afficheur à cristal liquide.

-

Bande spectrale très étroite ; Ne fournit pas de chaleur. Durée de vie. Temps de réponse.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1 1

1

1

1

1

1

C. Sélectionner des - Identification du composant : composants électroniques et • type ; optoélectroniques. • usage ; • forme ; • dimension ; - Compréhension des fiches techniques. - Repérage à l’aide de catalogues des pièces approprié.

1

1

- Développement chez le 24. Expliquer l’utilité des stagiaire des habitudes de principales règles de santé et sécurité. de sécurité au travail. - Prévention des accidents du travail. - Précautions à prendre.

1

D. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

Nb. de pages total du document : 220

Glaces dorsale et frontale ; Liquide cristallin. Électrodes conducteurs. Connecteurs.

- Référence au module 3.

1

6

Module: 10 - ESA_GP Heures Heures présentielles non présen tielles 1 2

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

25. Utiliser les instruments de mesure.

- Oscilloscope pour mesurer de : tensions ; fréquence ; phase. - Multimètre pour mesurer : tension ; intensité ; résistance. - Fréquencemètre.

E. Mesurer et calculer les paramètres des circuits.

- Facteur d’amplification. - Déphasage. - Impédance d’entrée et de sortie. - Bande de fréquence.

1

1

26. Interpréter les paramètres d’entrée et de sortie des différents circuits.

- Symboles. - Caractéristiques d’entrée et de sortie. - Gain.

1

1

27. Vérifier l’état de fonctionnement des composants à semiconducteurs.

-

1

2

F. Diagnostiquer des problèmes sur des circuits.

- Comparaison des mesures prises avec les données du fabricant. - Localisation du composant suspect.

1

1

28. Énumérer les opérations - Vérification régulière des d’un entretien régulier et sondes et des câbles de préventif des instruments de mesure. mesure et de l’équipement. - Vérification de l’état des piles. - Étalonnage périodique de l’appareil suivant la notice du constructeur. - Calibrage de la base de temps pour l’oscilloscope.

1

1

G. Remettre les lieux de travail - Rangement des outils, des en ordre. pièces et de l’équipement. - Nettoyage de l’aire de travail.

1

1

Nb. de pages total du document : 220

Généralisés. Structure. Principe de fonctionnement ; Caractéristiques. Circuit relatif au composant. Mode d’utilisation. Application des composants ;

7

Module: 10 - ESA_GP

MODULE 11 :

ANALYSE DE CIRCUITS PNEUMATIQUES

Code : Durée : 75 heures

Heures présentielles : 40 h (évaluation : 4 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Analyser des circuits pneumatiques.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est situé en deuxième année du programme d’études. Il est préalable au module 18, « Logique combinatoire », ce qui permet d’appliquer la technologie pneumatique à la logique combinatoire. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances liées à la sélection des composants, des raccords et des conduits, à l’identification des symboles, au calcul des divers paramètres ainsi qu’à la réalisation des circuits de base. Ce module vise donc à rendre le stagiaire apte à analyser des circuits pneumatiques. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • •

Favoriser des exercices sur bancs de montage en étant rigoureux sur l’étanchéité des raccords. Procéder à des examens d’identification des circuits pneumatiques sur la mini - usine à partir des plans et sur l’équipement.

CONDITIONS D’EVALUATION • •



Travail individuel. A partir : - de schémas de plan de circuits ; - de manuels techniques ; - d’abaques et de tableaux. A l’aide : - de composants, de raccords et de conduits ; - d’outillage et d’équipement ; - des instruments de mesure et de contrôle ; - de bancs d’essais et de montages pneumatiques ; - de machines et d’équipement industriel.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 11 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

Reconnaître les symboles.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

A. Interpréter les schémas ou les plans.

-

2.

Explorer le fonctionnement des circuits pneumatiques.

B. Calculer les principaux paramètres d’un circuit.

Symboles pneumatiques tels que : • distributeur ; • contrôle de débit ; • valve de séquence ; • manomètre ; • clapets ; • soupapes d’échappement rapide ; • cellules logiques ; • capteurs, etc. Symbolisation ISO. Plans de systèmes ou équipements. Croquis de composantes. Dimensions. Paramètres de fonctionnement. - Fonctionnement des circuits de base pneumatiques. - Unité de test. - Utilisation des instruments de mesure. - Circulation d’air dans le circuit. - Eléments de protection.

-

Révision des lois des gaz. Calcul : de pression ; de débit ; de vélocité ; de puissance ; de force ; de torque.

C. Sélectionner les composants, les raccords et les conduits. -

Appareils de conditionnement : filtres ; lubrificateurs ; détendeurs. Distributeurs. Contrôle de débit. Valves de séquence. Manomètre. Clapets. Soupapes d’échappement rapide. Cellules logiques. Capteurs, séquenceurs, etc.

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 3

2

3

3

3

3

3

3

3

3

2

Module: 11 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

D. Elaborer des schémas.

-

Réaliser le plan de circuits tels que : • contrôle de pression, de débit ; • circuit de séquence ; • circuit de sécurité ; • circuit temporisé.

3

E. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

-

1

-

Port des équipements de protection individuelle. Normes de sécurité.

3.

Expliquer les principes de fonctionnement des circuits industriels.

-

Circuit séquenceur. Circuit temporisateur. Compteur et décompteur.

Expliquer l’importance de l’entretien des instruments, de l’outillage et de l’équipement.

-

Fiabilité des composants. Fiabilité des circuits. Durabilité. Résistance accrue aux pannes, etc.

5.

Expliquer l’importance de la qualité des circuits.

-

6.

Expliquer l’importance de la précision.

-

4.

2

3

2

1

Opération conforme du circuit avec le minimum de pannes.

2

1

Montage des circuits avec facilité. Opération fonctionnelle.

2

2

-

Réalisation du plan de circuits tels que : • contrôle de pression, de débit ; • circuit de séquence ; • circuit de sécurité ; • circuit temporisé.

3

3

-

Monter différents circuits de base.

3

3

-

Outils : • clés ; • tournevis ; • douilles et rochet.

7.

Tracer des schémas pneumatiques.

F. Monter des circuits pneumatiques. 8.

Reconnaître l’outillage et les instruments de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

3

2

3

Module: 11 - ESA_GP

OBJECTIFS

G. Mesurer les paramètres de fonctionnement.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Instruments : • chronomètre ; • stroboscope ; • indicateur de pression.

-

Mesure de vitesse : • linéaire ; • rotative. Mesure de pression. Mesure de puissance.

H. Effectuer des essais.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Procédure de mise en service. Mesure des paramètres de fonctionnement en marche : • vitesse ; • puissance ; • force. Vérification et contrôle des fuites.

Heures Heures présentielles non présen tielles

3

2

3

3

4

Module: 11 - ESA_GP

MODULE 12 :

USINAGE MANUEL

Code : Durée : 65 heures

Heures présentielles : 35 h (évaluation : 4 h) Heures non présentielles : 30 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE



Effectuer des opérations d’usinage manuel.

PRÉSENTATION

Ce module de compétence générale se situe en deuxième année du programme. DESCRIPTION

L’objectif du module est de faire acquérir les connaissances relatives à la sélection des outils, des équipements et des accessoires selon le plan de travail et au développement des habiletés nécessaires pour couper, scier, limer, affûter, meuler, tarauder, etc. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT

• • •

L’atelier d’entretien mécanique ou de fabrication mécanique se prête bien à la réalisation des travaux pratiques. Réaliser des exercices synthèses permettant une évaluation formative de la compétence à développer. Mettre l’emphase sur les notions de sécurité et le port des équipements requis.

CONDITIONS D’EVALUATION • • •

Travail individuel. A partir : - de plans, ou de croquis ou de directives ; - de volumes, de manuels, de catalogues. A l’aide : - de métaux ferreux (acier au carbone ou fonte) et non ferreux (aluminium, bronze, laiton) ; - de matières non métalliques (plastique ou Nylon) ; - d’outils, équipement et d’accessoires appropriés tels que des perceuses portatives et sensitives, des scies manuelles et mécaniques, meules, etc. ; - d’instruments de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 12 - ESA_GP

OBJECTIFS 1.

Reconnaître les éléments représentés sur le plan (formes, dimensions, etc.)

A. Interpréter le plan de travail et les directives.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Éléments : • vis ; • écrous ; • rondelles ; • boulons ; • goujons ; • ressorts ; • clavettes ; • anneaux d’arrêt ; • goupilles ; • roulements ; • roues dentées ; • poulies ; • courroies.

3

3

-

Réparation ou modification et fabrication : • pièces ou équipement ; • standard filetage ; • assemblage, etc. Ajustement et tolérances.

2

2

3

3

2.

Reconnaître les outils, les équipements, les dispositifs de blocage et les accessoires, les fluides de coupe.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

-

Instruments de mesure, de contrôle et de traçage : règles ; verniers micrométriques ; jauges télescopiques ; compas (intérieur ; extérieur ; à pointe, etc. - Outils manuels : • limes ; • scies ; • meules ; • tarauds ; • filières ; • alésoirs ; • broches ; • extracteur à boulons et tuyaux ; • perceuses ; • taraudeuses ; • filières, etc.

1

Module: 12 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

B. Sélectionner les outils, l’équipement et les accessoires.

-

-

C. Sélectionner les matériaux.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

Dispositifs à blocage et accessoires : • étaux ; • mordache ; • équerres de montage ; • arbres de montage ; • boulons ; • écrous ; • brides de serrage, etc. Fluides de coupe : • usinage ; • meulage ; • perçage ; • taraudage. En fonction de travail à réaliser : • traçage ; • perçage ; • limage ; • taraudage ; • brochage, etc. Reconnaissance des éléments : • défectueux ; • détériorés ; • hors d’usage ; • mal affûtés ; • non sécuritaires.

3

2

En fonction des besoins particuliers : corrosion ; température ; coût de revient ; code de couleurs ; classification ; normalisation. En fonction de la forme : • tôles ; • bandes ; • tubes ; • barres rondes, hexagonales, plates.

2

2

2

Module: 12 - ESA_GP

OBJECTIFS 3.

Énoncer les principales règles de sécurité à appliquer.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

D. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

-

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Port des équipements de protection individuelle. Respect des techniques et des méthodes de travail. Utilisation appropriée des outils.

2

2

En rapport avec l’outillage, l’équipement et les accessoires. Solvants, huiles, graisses. Coupures, brûlures, etc. Posture de travail, vase clos, etc.

2

2

4.

Expliquer l’importance d’une bonne communication en milieu de travail.

-

Efficacité accrue. Diminution des rejets. Aspect sécuritaire pour les personnes et l’équipement.

2

1

5.

Expliquer l’importance de la terminologie.

-

Référence au lexique mécanique.

2

1

6.

Expliquer l’importance de la précision de l’exécution des travaux.

-

Économie des matériaux. Respect des tolérances. Efficacité du travail. Qualité du produit.

2

1

7.

Résoudre les problèmes de mathématiques en rapport avec le travail à exécuter.

-

Vitesse de rotation. Dimension de perçage avant taraudage, etc.

2

2

8.

Mesurer les dimensions, angles ou pentes.

-

Calcul d’angle de pente et de conicité.

2

1

E. Exécuter des travaux avec différents matériaux et équipements, tels que : • mesurer; • tracer; • scier; • limer; • affûter;

-

Techniques : • affûtage ; • limage ; • taraudage ; • alésage, etc. Méthodes : • affûtage ; • perçage ;

4

4

Nb. de pages total du document : 220

-

3

Module: 12 - ESA_GP

OBJECTIFS • • • • • 9.

meuler; tarauder; fileter; aléser; extraire des vis, des boulons, des tarauds.

Reconnaître un outil défectueux.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

F. Ranger et nettoyer les aires de travail, les outils et l’équipement.

Nb. de pages total du document : 220

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

• limage • taraudage ; • alésage, etc. Processus de montage et de réglage. Contrôle de dureté. Types de filetage, de brochage, d’extracteur, etc. Référence aux manuels d’entretien de fabricants.

2

2

Récipients. Balais, brosses, chiffons. Solvants, huiles. Récupération.

2

2

4

Module: 12 - ESA_GP

MODULE 13 :

USINAGE SUR MACHINES -OUTILS

Code : Durée : 70 heures

Heures présentielles : 35 h (évaluation : 4 h) Heures présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Effectuer des opérations d’usinage sur des machines-outils.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est situé en deuxième année et chemine parallèlement au module 12, « Usinage manuel ». L’alternance permet une permutation des stagiaires sur les divers types de machines. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives aux matériaux, outils et équipements utilisés en usinage ainsi qu’au développement des habiletés à fixer les pièces, à régler et choisir les outils de coupe. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à effectuer des opérations sur des machinesoutils. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • •

L’atelier d’entretien mécanique ou de fabrication mécanique se prête bien à la réalisation des activités pratiques. Favoriser des exercices de base car il ne s’agit pas de former des spécialistes mais de montrer au stagiaire à se dépanner dans l’exercice du métier à l’aide de machines-outils.

CONDITIONS D’EVALUATION • •



Travail individuel. A partir : - de plans, ou de croquis ou de directives ; - d’abaques ou de tableaux ; - d’une fiche d’usinage ; - de volumes de référence. A l’aide : - d’outils au carbure, de machinerie et d’accessoires ; - d’instruments de mesure ; - d’équipement de sécurité.

Nb. de pages total du document : 220

5

Module: 13 - ESA_GP

OBJECTIFS

1. Expliquer l’importance de l’économie des matériaux.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Coût des matériaux. Prix de revient. Responsabilisation. Rareté de certains matériaux. Attitude positive.

1

1

- Les symboles. A. Interpréter les plans de fabrication, les croquis et - La gamme d’usinage. - Les ajustements et les les directives. tolérances. - Les cotes et unités de mesure.

3

3

B. Sélectionner l’outillage et - En fonction : l’équipement. • de l’usinage à effectuer ; • de degré de fluidité exigé, etc.

2

2

2. Reconnaître les règles de sécurité

Port de l’équipement de protection individuelle. Utilisation des équipements de sécurité sur les machinesoutils. Respect des normes de sécurité et des règlements d’atelier.

2

2

Cadenassage. Port de vêtements adéquats et de lunettes de sécurité. Montage adéquat des pièces. Utilisation des outils adéquats. Débourrage des copeaux à l’arrêt et à l’aide de l’outil approprié, etc.

3

3

3

3

-

C. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

-

3. Reconnaître les modes de fixation d’une pièce sur une machine-outil.

Montage directement sur la table d’une machine-outil à l’aide : • de brides ; • d’étriers ; • d’appuis ou de cales à gradins. - Étau de perçage inclinable. - Prisme de fixation ou de traçage. -

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 13 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Équerre d’ablocage. Gabarits de perçage, etc. En mandrins : • universel ; • indépendant ; • réglable ; • de montage, etc.

D. Fixer la pièce sur la machine-outil.

- Entre pointes, en lunettes. - En rapport à des besoins tels que : • l’opération à effectuer ; • la forme de la pièce ; • le nombre de pièces ; • les dimensions, etc.

4. Reconnaître les matériaux.

- Métaux ferreux : • la fonte ; • l’acier laminé à froid ou à chaud ; • l’acier rectifié ; • l’acier inoxydable. - Métaux non ferreux : • l’aluminium ; • le cuivre ; • le bronze ; • le laiton. - Les matériaux non métalliques : • le caoutchouc ; • les plastiques, etc.

E. Choisir et monter les outils de coupe.

- En fonction du travail à exécuter (formes) : • surfaçage ; • rainurage ; • filetage, etc. - En fonction du matériel à usiner (formes, section) : • temps d’exécution ; • degré de finition.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

3

3

2

2

2

2

2

Module: 13 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Réglage en rapport avec : • la dimension ; • les positions ; • les angles ; • la concentricité ; • l’excentricité, etc. 5. Reconnaître les éléments d’une fiche d’usinage.

-

Opérations, séquences. Positionnement et fixation. Machines-outils requises. Outillage requis. Vitesses, avances. Temps d’exécution.

2

2

6. Calculer les éléments d’usinage.

- Application des formules d’avances et de vitesses. - Utilisation d’abaques.

1

1

F. Régler la machine-outil.

-

Vitesse de rotation et avance en fonction : • du matériel utilisé ; • de son diamètre ; • de degré de finition ; • de la profondeur de coupe ; • du pas de filetage ; • du nombre dents et de pas (fraise, scie, ruban, lame).

2

2

7. Expliquer l’importance de la précision requise dans l’exécution du travail.

-

Économie du matériel. Respect des tolérances. Efficacité du travail. Qualité du produit.

1

1

8. Mesurer avec précision les dimensions et des qualités géométriques des pièces.

-

Contrôle de la concentricité et du parallélisme. Utilisation des instruments de mesure. Conversion dans les différents systèmes.

2

2

-

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 13 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

G. Exécuter, sur des machines-outils conventionnelles, des opérations d’usinage telles que : • scier; • percer; • aléser; • tourner; • fraiser; • rectifier.

-

Méthodes et techniques : • de tournage ; • de fraisage ; • de rectification, etc.

4

4

H. Entretenir et nettoyer le poste de travail.

-

Nettoyage des outils. Rangement des outils et des équipements. Nettoyage de l’aire de travail.

2

2

-

Nb. de pages total du document : 220

4

Module: 13 - ESA_GP

MODULE 14 :

SENSIBILISATION A LA QUALITE

Code : Durée : 20 h

Heures présentielles : 5 h (évaluation : 1 h) Heures non présentielles : 15 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE SITUATION COMPÉTENCE •

Se sensibiliser aux notions de base sur la qualité.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale se situe en deuxième année du programme et il est préalable à d’autres modules du programme d’études.

DESCRIPTION L’objectif de ce module est faire acquérir les connaissances relatives aux qualités et gestion de la qualité. Ce module vise à rendre les stagiaires aptes à appliquer les notions de basa sur la qualité en corrélation avec la pratique marocaine.

CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • Présenter le contenu de façon dynamique, avoir recours à des mises en situations ; • Privilégier les échanges à l’intérieur du groupe ; • Faire réaliser des exercices favorisant l’intégration des notions à l’étude ; • Accorder autant d’importance à ce module qu’à tout autre module.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

Énoncer la définition de la qualité.

2.

Expliquer la différence entre excellence et qualité.

3.

Définir la non-qualité et citer des exemples.

4.

Définir les concepts suivants : produit, marché, client, utilisateur, Entreprise, coût, prix, valeur.

Nb. de pages total du document : 220

ÉLÉMENTS DE CONTENU

- Le concept de qualité. - Aptitude d’un produit ou service à satisfaire les besoins des utilisateurs. - La roue de Deming. - Les composants de la qualité : • caractéristiques et performances ; • fiabilité ; • maintenabilité ; • disponibilité ; • durabilité ; • sécurité d’emploi ; • caractère non polluant.

Heures Heures présentielles non présen tielles 0,5

1

- Le concept d’excellence ; - L’importance de l’aspect coût.

0,5

- Forme de la non qualité : • de conception ; • de réalisation. - Aspect de la non – qualité : • la non – conformité du produit ; • le défaut du produit. - Exemple de non – qualité visant : • une erreur de conception ; • une maîtrisé insuffisantes d’une nouvelle technologie ; • une raison économique ; • une réalisation inappropriée. - Le concept de produit : • service ; • produit. - Le concept de marché : • échange ; • partie intervenantes. • influence de l’environnement.

0,5

1

1

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

5.

Expliquer la notion « Rapport qualité prix ».

PHASE 1 : Définition et concepts fondamentaux de la qualité

Heures Heures présentielles non présen tielles

Concept de client. Concept d’utilisateur. Concept d’entreprise. Concept de coût. Concept de prix. Concept de valeur : • d’usage ; • d’échange ; • d’estime.

- La notions rapport qualité prix - Importance du rapport qualitéprix. - Le concept de satisfaction d’un produit. - Le coût obtient de la qualité : • coût de prévention ; • coût d’évaluation ; • coût de défaillance.

0,5

1

- Définitions. - Concepts fondamentaux.

6.

Définir le concept « gestion de la qualité ».

- Le concept « gestion de la qualité ». - Le rapport avec la gestion : • des délais ; • des quantités ; • des coûts. - Aspect principaux : • caractère permanent ; • applicable à toutes les phases du cycle de vie d’un produit et service. • gérer par un compartiment indépendant et autorisé, désigné par le directeur.

0,5

1

7.

Énumérer les conditions essentielles que suppose la maîtrise de la qualité dans l’entreprise.

- Motivation et responsabilisation du personnel surtout par pratique de l’autocontrôle.

0,5

1

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Elaboration d’un manuelqualité dérivant moyens matériels et humaines et organisationnels mis en place pour assurer la qualité. - Collaboration des principaux services de l’entreprise à la conception des nouveaux produits. - Définition d’un système de cotation de fournisseurs. - Exportation rapide des informations relatives à la qualité en prévenance de la clientèle. 8.

Expliquer les considérations sur lesquelles doit s’appuyer une politique de gestion de la qualité en vue d’une mobilisation collective de l’ensemble du personnel.

- L’adhésion de l’encadrement. - Flexibilité quant au choix d’un modèle d’organisation du travail aux nouvelles situations économiques : • compartimentation ; • spécification ; • temps de réaction ;

9.

Énumérer les tâches à réaliser dans l’entreprise en vue de maîtriser la gestion de la qualité.

- L’expression des exigences concernant le produit et service. - La conception. - La réparation des conditions de mise à la disposition et d’utilisation des produits et des services. - L’approvisionnement. - La production. - L’identification, l’emballage, la manutention, le stockage et le transport. - L’équipement de contrôle de mesure et d’essai. - La gestion des documents. - Les produits reconnus nonconformes avant leur mise en circulation. - Les actions correctives. - La formation et la motivation

Nb. de pages total du document : 220

0,5

0,5

1

3

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

du personnel. 10. Définir et expliquer les concepts suivants : Marketing, Design, Analyse de la valeur, Contrôle, Fiabilité, Normalisation, Assurance qualité, Certification.

Nb. de pages total du document : 220

- Le concept de Marketing : • définition ; • taches ; • indications relevées d’une étude de marché. - Le concept de design : • définition ; • dimensions spécifiques. - Le concept d’analyse de la valeur : • définition ; • plan de travail d’une analyse de la valeur appliquée à un produit ; • l’analyse fonctionnelle ; • l’objectifs de l’analyse de valeur. - Le concept de fiabilité : • définition ; • efficacité optimale d’un système. - Le concept de normalisation : • définition ; • parties concernées de normalisation ; • avantage de la normalisation. - Le concept de norme : • définition ; • caractéristiques de normes ; • types de normes. - Le concept d’assurance de la qualité : • définition ; • modèles types pour ‘assurance de la qualité. - Le concept de certification : • définition ; • types de certifications.

0,5

1

4

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

PHASE 2 : Méthodes et techniques de la gestion de la qualité

- Gestion de la qualité : • méthodes ; • techniques de gestion de la qualité

11. Énumérer les organes de normalisation au Maroc ainsi que leur mission.

- Organes de normalisation : • conseil supérieur interministériel de la qualité et de la productivité ; • service de normalisation industrielle marocaine « SNIMA » ; • comité technique de la normalisation. - Missions des organes de normalisation. - Tutelle des organes de normalisation.

12. Décrire la procédure de normalisation.

13. Expliquer le statut des normes au Maroc.

Nb. de pages total du document : 220

- Phases de la procédure de normalisation. • préparation par le comité technique de normalisation de la norme. • validation par enquête publique ; • homologation par le conseil supérieur interministériel ; • publication au bulletin officiel. • diffusion.

Heures Heures présentielles non présen tielles

0,5

1

0,5

1

- Statut des normes : • caractère facultatif et volontaire ; • application obligatoire dans les causes et cahiers de charges des marchés passés par l’état. - Le bilan de normalisation : • nombre de normes homologuées ; 5

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU •

homologuées ; domaines visé par la normalisation.

14. Énumérer les différents types de certification.

- Type de certification. • certification des produits ; • certifications des systèmes d’assurances qualité (norme ISO 900) ; • certifications du personnel ; • certification des certaines fonctions soudeurs, électriciens.

15. Expliquer ce que sont les concepts de certification de produit et certification d’entreprise.

- La certification de produit : • caractéristiques ; • implications. - La certification d’entreprise. - Acte de certification d’entreprise.

16. Nommer les organes marocains qui gèrent la certification des produits, en précisant leurs attributions.

17. Décrire la procédure de certification des produits.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

0,5

1

- Organes marocaines de certification des produits : • organisme certificateur : ministre chargé de l’industrie - attributions • secrétariat : SNIMA. - attributions ; • comité technique ; - attributions ; • organisme d’essai ; - attributions ; • organisme vérificateur - attributions ;

1

- Etapes de la certification : • soumission de la demande ; • examen de recevabilité de la demande ; • information du demandeur ; • instruction du

1

6

Module: 14 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU • • • • •

demandeur ; décision ; marquage ; auto contrôle du fabricant ; surveillance de la marque ; section.

18. Nommer les organes marocains qui gèrent la certification des entreprises, en précisant leurs attributions.

- Organes marocaines qui gèrent la certification d’entreprise : • organisme certificateur : le ministre chargé de l’industrie : attributions ; • secrétariat : SNIMA attributions ; • comité qualité : le comité technique de normalisation des méthodes ; attributions ; • la assurance de la qualité : attributions ; • organisme auditeur : attributions ;

19. Énumérer les modes de certification des entreprises

- Modes de certifications des entreprises : modèle 3- ISO 9003 ; modèle 2 - - ISO 9002 ; modèle 1 - - ISO 9001

PHASE 3 : Pratique marocaine dans le domaine de la qualité

- Programme du ministère dans le cadre de la gestion de la qualité : • axes principales ; • organes de normalisation : - produit ; - entreprise. - Procédure marocaines dans la gestion de la qualité : • de normalisation ; • de certification : produit ; entreprise.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

1

7

Module: 15 - ESA_GP

MODULE 15 :

DEPANNAGE DE CIRCUITS ELECTRONIQUES DE PUISSANCE

Code : Durée : 75 heures

Heures présentielles : 32 h (évaluation : 3 h) Heures non présentielles : 43 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Dépanner des circuits électroniques de puissance.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière a comme préalable le module 10 «Analyse de semi-conducteurs » et il est enseigné en deuxième année. Les notions acquises dans ce module sont réinvesties dans les modules 20 « Installations et réparations de moteurs et de génératrices à c.c. » et 22 « Installations et réparations de moteurs et de génératrices à c.a. » DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives aux semi-conducteurs spéciaux en électronique de puissance tels que les thyristors et les photo thyristors, leurs circuits d’amorçage et leur utilisation, aux vérifications ainsi qu’au remplacement des composants défectueux. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • Ιl est important de mettre en évidence les éléments sur du matériel pédagogique adéquat s’appliquant à l’électronique de puissance. • L’élaboration d’activités liées à la réalisation de tests de vérification, à l’utilisation des chartes de dépannage et au remplacement de composants défectueux est fortement suggéré. CONDITIONS D’ÉVALUATION • • • •

Travail individuel. Sur un circuit électronique de puissance comprenant un thyristor et son circuit d’amorçage. À partir une panne provoquée. À l’aide : - des directives et du schéma du circuit ; - des composants de remplacement ; - des outils et des instruments de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 15 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1.

Décrire les caractéristiques et le fonctionnement des transistors uni jonctions.

-

Symboles. Structures. Fonctionnement. Caractéristiques tension courant : UJT, CUJT, PUT, etc.

2

2

2.

Décrire les caractéristiques et le fonctionnement des thyristors unidirectionnels.

-

Symboles. Structures. Fonctionnement. Caractéristiques : • statiques; • dynamiques. Types : • SCR, SCS. SUS, diodes Schockley, etc.

2

3

Symboles. Structures. Fonctionnement. Caractéristiques courant tension. Types: DIAC, TRIAC, SBS, etc.

2

3

-

3.

Décrire les caractéristiques et le fonctionnement des thyristors bidirectionnels.

-

4.

Décrire les caractéristiques et le fonctionnement des photos thyristors.

-

Symboles. Structures. Fonctionnement. Utilisation. Procédés d'amorçage.

2

2

5.

Expliquer le fonctionnement des circuits d’amorçage des thyristors.

-

Amorçage par résistance et condensateur. Amorçage par déphasage. Amorçage par transistors uni jonction PUT. Amorçage par SUS. Amorçage par diode Schockley. Amorçage d'un TRIAC par un DIAC. Amorçage par lampe NEON. Amorçage par SBS, etc.

2

3

-

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 15 - ESA_GP

OBJECTIFS

6.

Décrire les limites absolues d’utilisation des thyristors.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

7.

Interpréter des schémas de circuits électroniques de puissance.

-

A. Interpréter des directives, des plans et des manuels techniques.

-

-

Protection avec résistances d'équilibrage. Protection contre les surintensités: circuits RCfusibles. Protection contre les surtensions. Protection contre les échauffements excessifs; refroidissement par : • boîtier ; • dissipateurs; • fluides.

2

3

Commutation statique. Commande de puissance. Modification de la forme de l'énergie. Système d'entraînement: • moteurs à c.c. - contrôle par déphasage; - application des hachures. • moteurs à c.a. - conducteurs ; - convertisseurs de fréquence.

2

3

Identification : • des symboles; • des circuits et des composants. Notations et références. Repérage de la documentation.. Mode de mise en marche. Repérage des points de vérification.

1

1

8.

Analyser un circuit à c.c.

-

Références au module 4.

9.

Analyser un circuit à c.a.

-

Références au module 6.

-

Références au module 10.

10. Analyser des circuits à semi-conducteurs.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

1

2

Module: 15 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

11. Utiliser les instruments de mesure.

-

Multimètres électroniques. Fréquencemètres. Oscilloscopes.

2

2

B. Effectuer des vérifications sur le circuit.

-

Examen visuel: • afin de déceler une coupure de conducteur ; • du circuit imprimé ; • de pièces brûlées. Mesures des paramètres ; • tension ; • courant ; • forme d'ondes, etc.

1

2

Généralités. Structure. Principe de fonctionnement. Caractéristiques. Circuits relatif au composant. Mode d'utilisation. Application des composants.

2

2

Comparaison des mesures prises avec les données du fabricant. Localisation du composant suspect.

2

3

2

2

-

12. Vérifier l’état de fonctionnement des composants.

-

C. Poser un diagnostic.

-

13. Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution du travail.

-

Références au module 14.

14. Sélectionner des composants de remplacement.

-

Identification du composant : • type; • usage, • forme ; • dimension. Compréhension des fiches techniques. Repérage, à l'aide de catalogues, de pièces de remplacement.

-

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 15 - ESA_GP

OBJECTIFS

D. Remplacer des composants défectueux.

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

-

15. Régler et calibrer les paramètres de fonctionnement.

-

16. Vérifier le fonctionnement des dispositifs de sécurité.

-

E. Vérifier le fonctionnement du circuit.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

Prise en note des diverses connexions. En l'absence de plan, mémorisation ou prise en note des diverses étapes du démontage afin de faciliter le remontage. Choix de la pièce de remplacement. Technique de soudage et de dessoudage de composants sur circuit imprimé.

2

2

Variateur de vitesse. Ajustement des contrôles. Mesure de vitesse d'accélération. Interprétation de courbes caractéristiques.

2

3

Fusibles. Dispositifs écréteurs. Dispositifs de protection contre les charges inductives. Parafoudre, etc.

2

2

Mise en marche, pour une période de temps permettant d'inférer que le système est fonctionnel. Vérification des entrées et des sorties du circuit.

2

3

4

Module: 16 - ESA_GP

MODULE 16 :

ALIGNEMENT CONVENTIONNEL

Code : Durée : 30 heures

Heures présentielles : 15 h (évaluation : 2 h) Heures non présentielles : 15 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Appliquer des méthodes d’alignement conventionnel.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est situé en deuxième année de formation. Il est un préalable au module 21, « Accessoires de transmission et de transformation du mouvement » et au module 23 « Transmissions mécaniques». DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives aux types d’alignement de l’outillage requis et des cales, aux techniques d’alignement et de réglage des divers types de manchons. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à appliquer des méthodes d’alignement conventionnel. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • •

Bien que les techniques de base se fassent sur des bancs d’essais, il ne faudrait pas négliger des exercices pratiques sur des équipements opérationnels. Favoriser des exercices sur du matériel pédagogiques adéquat.

CONDITIONS D’EVALUATION • • •

Travail individuel À partir : - de bancs de montage; - de machines. À l’aide : - de plans et de devis; - d’abaques et de formules; - de manuels techniques; - de l’outillage et de l’équipement.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 16 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Expliquer la raison d’être de l’alignement.

-

Historique. Définition. Élimination : • des défauts ; • des vibrations ; • de l’usure prématurée ; • de la résistance au roulement.

1

1

2. Décrire les types d’alignements.

-

Conventionnel. Optique. Ordinateur.

1

1

A. Interpréter les plans, les devis et les manuels techniques.

-

Plans de montage sur base rigide : • pompe, moteur, accouplement : • dimensions ; • hauteur ; • facteur thermique ; • tolérances ; • réglages.

1

1

3. Expliquer l’importance de se préoccuper de la sécurité au travail.

-

Port de l’équipement de sécurité. Protecteur pour pièces rotatives. Protection contre les particules en mouvement provenant de pièces mobiles.

0,5

Règles de sécurité applicable à l’utilisation des machines à aligner. Cadenassage. Port de vêtements de sécurité. Coupe de l’alimentation en eau, en air, en huile, etc.

0,5

-

B. Appliquer les règles de santé et sécurité au travail.

-

-

4. Décrire les conditions requises pour un bon alignement. Nb. de pages total du document : 220

-

Nivellement de la base. Concentricité des pièces rotatives.

1

1

1

Module: 16 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

-

Prévention du voilage. Piétement bancal. Rectitude des pièces.

C. Vérifier les pièces (manchons, moteurs, etc.) ou les machines à aligner.

-

Procédure de vérification des éléments. Pattes d’équipement. Arbres.

1

1

5. Sélectionner l’outillage et l’équipement d’alignement.

-

Dimensions appropriées au montage utilisé : • outillage ; • équipement.

1

1

6. Reconnaître les éléments défectueux.

-

Arbre tordu. Pièces excentriques. Jeux et tolérances des éléments trop grands. Voilage. Mauvais nivellement.

1

1

Technique d’installation des accessoires. Prise de mesures. Interprétation des mesures.

1

1

1

-

D. Utiliser l’outillage et l’équipement d’alignement

-

7. Mesurer le boitement.

-

Causes du boitement. Conséquences du boitement. Sortes de boitements. • pied boiteux parallèle ; • pied boiteux angulaire ; • pied boiteux induit.

1

8. Sélectionner les cales.

-

Types de cales : • manuelle (feuillard) ; • préfabriqué (usiné). Jeux de cales : • épaisseur ; • diamètre de boulon.

1

-

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 16 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

E. Corriger le boitement de la machine ou de l’équipement à alignement.

-

9. Repérer les défauts d’alignement.

-

10. Expliquer l’importance de se préoccuper de la qualité du travail.

F. Effectuer sur des pièces ou des machines des travaux d’alignement conventionnels.

-

Déport angulaire vertical : • positif ; • négatif. - Déport parallèle vertical : • positif ; • négatif. - Déport angulaire horizontal : • positif ; • négatif. - Déport parallèle horizontal : • positif ; • négatif. -

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Détermination du type de boitement. Procédure de vérification.

Précision de la démarche d’alignement. Impact sur l’équipement. Efficacité accrue. Étapes et procédures de préparation de l’outillage et de l’équipement pour procéder à l’alignement : • vérifications ; • réglages ; • rectifications ; • facteurs thermiques. Mesures à l’aide d’instruments tels que : • micromètre ; • gauge d’épaisseur ; • comparateur. Calculs du facteur thermique.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

2

1

1

1

1

3

3

Module: 17 - ESA_GP

MODULE 17 :

MONTAGE ET AJUSTEMENT D’ARBRES, DE ROULEMENTS ET DE COUSSINETS

Code : Durée : 45 heures

Heures présentielles : 20 h (évaluation : 3 h) Heures non présentielles : 25 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Monter et ajuster des arbres, des roulements et coussinets.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière se situe dans la deuxième année du programme de formation. Il requiert comme préalable les modules 12, « Usinage manuel » et 13, « Usinage sur machines-outils ». DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives aux divers types d’arbres, de roulements et de coussinets, à la classification, à la numérotation et à la recherche d’information dans les catalogues des fabricants ainsi qu’aux techniques de montage et de démontage, de réglage, d’alignement et de nettoyage des éléments. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • •

Favoriser des exercices sur des équipements fonctionnels. Apporter beaucoup d’attention à la sécurité en rapport aux pièces rotatives.

CONDITIONS D’EVALUATION • • •

Travail individuel. À partir : - d’une consigne ; - d’un problème de fonctionnement réel ou simulé. À l’aide : - de manuels de références ; - d’arbres de 38 à 127mm de diamètre ; - de roulements de (76 à 150mm de diamètre extérieur maximal ; - de coussinets de 38 à 102mm de diamètre extérieur maximal ; - d’instruments de mesure et de contrôle : micromètre, comparateur à cadran, jeu de lames d’épaisseur, jauges télescopiques, thermomètre, pyromètre, etc. ; - d’outillage et d’équipement : arrache roulement, extracteurs, douilles et disques de montage, presse hydraulique, chauffe roulement, etc.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 17 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

Lire et interpréter des données techniques, des manuels techniques, des fiches d’entretien préventif, etc.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Symboles. Tolérances. Cotation. Contenu des fiches techniques.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

1

- Sélection des procédés de montage, de démontage, d’entretien et de réparation d’arbres, de roulements et de coussinets. - Priorités déterminées d’après les contraintes techniques et les contrôles.

1

1

B. Planifier le travail.

- Planification en fonction des besoins particuliers : • positionnement ; • outillage ; • matière première ; • état de la machinerie ; • nombre de pièces et d’opérations.

1

1

3.

-

1

1

A.

2.

Interpréter le plan de travail

Décrire des méthodes de travail permettant d’effectuer économiquement des opérations de réparation et d’entretien.

Reconnaître les types d’arbres et leurs fonctions.

Nb. de pages total du document : 220

- Modes d’installation face à un besoin particulier de montage ou de démontage. - Techniques, méthodes et opérations particulières face à un besoin donné. - Ordre de montage et de démontage.

Buts, usages et caractéristiques selon les différentes catégories, types et formes d’arbres : • rigides ; • creux ; • flexibles ; • cannelés ; • à axes ; • dentelés ;

1

Module: 17 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• striés radiaux ; • de couche ; • arbres tournant dans paliers ; • arbres fixes ; • arbres support de pièces coulissantes, rotatives, fixes. 4.

Reconnaître les types de roulements et leurs fonctions.

-

-

Buts, usages et construction des différents types de roulements : • roulements à billes à gorge profonde ; • à contact oblique ; • à double rangée de billes ; • à rouleaux ; • à aiguilles ; • les paliers. Les charges axiales ou radiales. Représentation graphique.

1

1

5. Décrire les méthodes de désignation des roulements.

-

Classification. Désignation. Équivalence commerciale des principaux fabricants.

1

1

6. Reconnaître les types de coussinets et leurs fonctions.

-

Types de coussinets : • réguliers ; • à collerette ; • à manchon ; • ajustables ; • de butée ; • prés lubrifiés ; • à segment. Caractéristiques : • bronze ; • autolubrifiant ; • alliage de plomb ; • alliage de cuivre ; • alliage de zinc et d’antimoine ;

1

1

-

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 17 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU • • • •

le nylon ; le téflon ; fibres ; régule.

7. Reconnaître l’outillage utilisé pour la réparation d’arbres, de roulements et de coussinets.

L’outillage : • arrache roulement, extracteur, douilles et disques de montage, presse hydraulique, chauffe roulement, analyseur de vibrations.

C. Sélectionner : • l’outillage et l’équipement.

Les instruments de mesure. Les outils pour le travail manuel. Sélection d’outillage et d’équipements en fonction des besoins particuliers : • dimension des éléments ; • besoins pour le montage et le démontage ; • besoins pour la réparation d’éléments ; • types d’assemblages.

-

• les éléments (arbres, roulements, coussinets);

Nb. de pages total du document : 220

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Sélection d’éléments en fonction des besoins particuliers : • intensité et direction des charges ; • vitesse de rotation ; • alignement ; • encombrement ; • bruit de fonctionnement ; • durée de vie ; • montage et démontage fréquents ; • substitution.

0,5

1

1

0,5

1

3

Module: 17 - ESA_GP

OBJECTIFS D. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

8. Manutentionner et gréer des pièces et des machines.

-

9. Reconnaître les techniques d’oxycoupage et de soudage à l’arc électrique.

Heures Heures présentielles non présen tielles

Cadenassage. Port de vêtements adéquats et de lunettes de sécurité. Montage sécuritaire des pièces. Respect des techniques d’utilisation des outils. Choix de l’appareil de manutention. Méthode de manutention. Techniques utilisés.

1

0,5

0,5

Référence au module 8.

10. Reconnaître les opérations d’usinage manuel.

-

Référence au module 12.

11. Reconnaître les opérations d’usinage sur machinesoutils.

-

Référence au module 13.

12. Expliquer l’importance de la propreté et de l’entretien des outils, de l’équipement, des éléments et des montages.

-

Durabilité et fiabilité de l’outillage. Facilité de montage. Réglage et alignement facilités. Bris de pièces par des particules indésirables évité.

0,5

0,5

-

13. Expliquer l’importance de la précision.

-

Efficacité. Conformité des tolérances. Productivité accrue.

0,5

0,5

14. Expliquer l’importance de l’économie des matériaux.

-

Coût des matériaux. Rareté de certains matériaux. Économie de coût.

0,5

0,5

15. Énumérer les méthodes de démontage et de montage des arbres, des roulements et des coussinets.

-

Les techniques de montage des arbres cannelées, les jeux, l’usure, les paliers.

1

2

Nb. de pages total du document : 220

4

Module: 17 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

Les techniques de montage et de démontage des roulements : • à l’aide d’une presse manuelle ou hydraulique, équerrage au moment de l’engagement du roulement, pression sur la cage intérieure ou extérieure, type de lubrifiants utilisés, dilatation du roulement dans un bain d’huile, par induction. Les techniques de démontage et de montage des coussinets : • à l’aide de presse à mandrin, équipement portatif ou hydraulique, outils à percussion, par percussion.

16. Énumérer des modes de fixation d’arbres, de roulements et de coussinets.

-

Par vis de pression, collerette filetée, écrou de pression, circlips, clés, goupilles, collets de serrage, rondelle de frein et écrou de blocage.

17. Reconnaître les jeux et les tolérances associés aux roulements, aux arbres et aux logements.

-

18. Décrire les méthodes d’alignement des arbres.

19. Décrire la méthode d’ajustement et de rattrapage du jeu de roulement du moment du montage.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

0,5

0,5

Classes de tolérances. Paramètres : • système international.

1

1

-

A la règle. Au comparateur à cadran. Au niveau de précision. A la jauge d’épaisseur. Par cales de nivelage.

1

1

-

Rattrapage axial et radial. Réglage radial à l’aide de lames, d’épaisseur, d’écrans de blocage.

1

2

5

Module: 17 - ESA_GP

OBJECTIFS 20. Appliquer des techniques de gestion de la maintenance.

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

Réf. Au module 9.

Heures Heures présentielles non présen tielles 0,5

E. Exécuter des travaux impliquant des opérations telles que : • mesurer; • démonter ou monter; • ajuster; • aligner; • nettoyer; • lubrifier.

En fonction de besoins particuliers : • mesurer les diamètres extérieurs des roulements, des coussinets et de leurs logements ; • monter des roulements à rouleaux sphériques, des coussinets, des arbres ; • ajuster le jeu radial des roulements à rouleaux sphériques après le montage. • aligner deux arbres ; • nettoyer les éléments ; • lubrifier les éléments avant et après le montage ;

2

2,5

21. Décrire les causes principales des pannes de roulements.

Lubrification inadéquate. Vibration de la machine (mauvais ancrage). Alignement erroné.

1

1

Vérification de la vitesse de fonctionnement (tachymètre). Vérification des bruits à l’aide du stéthoscope, par l’analyse des vibrations (fréquence, mils). Vérification des températures de fonctionnement. Contrôle des données.

1

0,5

1

0,5

0,5

0,5

-

F. Effectuer des contrôles et des essais.

-

22. Décrire les méthodes d’entreposage des roulements.

-

Nettoyage. Lubrification. Les papiers cirés. Température ambiante, humidité.

G. Remettre le lieu de travail en ordre.

-

Rangement des pièces. Nettoyage. Récipient, balais, brosses, solvants, huiles, etc.

Nb. de pages total du document : 220

6

Module: 18 - ESA_GP

MODULE 18 :

LOGIQUE COMBINATOIRE

Code : Durée : 50 heures

Heures présentielles : 15 h (évaluation : 3 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Appliquer des notions de logique combinatoire.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est en grande partie préalable au module 19 « Logique séquentielle »Il est enseigné en troisième année. Des connaissances de base en électronique constituent un atout pour la réalisation des apprentissages du présent module. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives à l’algèbre booléenne, à la conversion de différentes bases de numération, à la construction de tables de vérité ainsi qu’à la réduction d’équations par la méthode de Karnaugh et au montage de circuits de base. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à appliquer des notions de logique combinatoire. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • Relever, à l’aide d’exemples pertinents, différentes fonctions combinatoires telles que : fonction ET, fonction OU, etc. • Réaliser des circuits des diverses fonctions combinatoires sur des panneaux de démonstration. • Privilégier le recours à des mises en situation permettant au stagiaire de réaliser des équations et de les simplifier de manière à trouver une solution au problème posé. Il devra, par la suite, réaliser le montage du circuit. CONDITIONS D’EVALUATION • •

À partir : - de directives; - d’une équation non simplifiée. À l’aide : - de manuels techniques; - de fiches techniques; - de composants logiques; - d’outils et d’instrument de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 18 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Énumérer les règles de l’algèbre de Boole.

- Lois - Théorèmes - Postulats

1

2

A. Appliquer des notions d’algèbre booléenne.

- Identités booléennes. - Mises en équation de problèmes par le théorème de De Morgan.

2

4

2. Expliquer sommairement les systèmes de numération.

- Base : décimale, binaire, octale, hexadécimale. - Opérations arithmétiques avec les différentes bases. - Code : binaire, Gray, ACSII, BCD.

1

2

- Conversions : interbase ; intercode ; base/code ; code/base.

1

3

2

4

1

4

2

4

B. Effectuer des conversions entre des bases numériques et des codes.

3. Expliquer les fonctions logiques de base ainsi que leur table de vérité.

• • • • • • • • • •

C. Établir les tables de vérité d’un circuit.

- Fonctions : OUI ; ET ; OU ; NON ; OU exclusif - Symbolisation : ISO ; - Tableau combinaison. - Tables de vérité. - Règles de construction. - Équations. - Résultats.

- Transposition d’une équation logique dans un D. Réduire des équations par diagramme de Karnaugh. la méthode de Karnaugh. - Simplification : • écriture des équations à partir de regroupements :

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 18 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

• •

- TTL série 5400, 7400. - CMOS série 4000, type A, B. - Configuration des broches. - Référence des fabricants.

4. Reconnaître différents composants à partir des codes d’identification.

5. Utiliser une sonde logique.

• • • • •

F. Monter des circuits de base.

• • • • • • •

Nb. de pages total du document : 220

- règles de lecture ; - maximum de quatre variables ; règles de regroupement ; méthodes : somme de produits, produit de sommes. - Dispositions. - Sélection des fonctions.

E. Traduire des équations en schémas.

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Niveau : haut ; bas ; flottant. - Impulsions. - Modes : TTL ; CMOS.

- Montage et démontage de composants : outils d’extraction ; protection antistatique ; technique de travail ; - Montage de circuits : positionnement des composant ; technique de travail ; tension, courant. - Circuits de base : additionneur, décodeur, convertisseur, miltiplicateur, etc.

1

3

1

2

1

2

2

5

3

Module: 19 - ESA_GP

MODULE 19 :

INSTALLATION ET RÉPARATION DE MOTEURS ET DE GÉNÉRATRICES A C.C.

Code : Durée : 60 heures

Heures présentielles : 20 h Heures non présentielles : 40 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Installer et réparer des moteurs et des génératrices à courant continu et leurs dispositifs de commande.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est situé en troisième année et il est le premier de deux modules traitant des machines rotatives et de leurs dispositifs de commande. Il devient donc un préalable au module 22, « Installation des moteurs et de génératrices à courant alternatif ». DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances liées aux divers types de moteurs et de génératrices, à l’interprétation des dispositifs de commande, au diagnostic de fonctionnement ainsi qu’au remplacement de composants défectueux. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à installer et à réparer des moteurs et des génératrices à courant continu et leurs dispositifs de commande. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Mettre en évidence les moteurs et leurs dispositifs de commande.

CONDITIONS D’EVALUATION •



À partir : - de directives; - du schéma d’un dispositif de commande; - d’un problème de fonctionnement provoqué. À l’aide : - des manuels techniques; - des outils et des instruments; - d’un moteur à c.c. et de son circuit de commande; - de l’équipement de protection individuelle;

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

1.

Distinguer les types de moteurs et de génératrices à c.c.

- Moteurs à c.c. : • en série ; • shunt ; • compound ; - à flux additif ; - à flux soustractif. - Génératrices à c.c. : • en série ; • shunt ; • compound. - Moteur à c.c. employé comme génératrice.

2.

Reconnaître les composants des machines rotatives à c.c.

- Machines rotatives à c.c. : • structure : - inducteur ; - induit ; - collecteur ; - balais ; - boîtier ; - flasques, etc.

3.

Expliquer le fonctionnement des moteurs et des génératrices à c.c.

- Moteur à c.c. : • branchement : en série ; shunt ; compound ; • démarrage et démarreur ; • inversion de rotation ; • freinage ; • caractéristiques spécifiques ; • fonctionnement : - au démarrage ; - à vide ; - en charge. - Génératrices à c.c. : • tension induite ; • lignes neutres ; • types d’excitations ; • caractéristiques spécifiques ; • fonctionnement : - à vide ; - en charge.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

2

1

2

2

3

1

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles 0,5 1

4.

Interpréter les renseignements inscrits sur la plaque signalétique d’un moteur et d’une génératrice à c.c.

- Moteur : • force ; • tension ; • vitesse ; • type de courant ; • genre de service : continu; discontinu ; • boîtier. - Génératrice : • puissance ; • tension ; • vitesse ; • courant d’excitation ; • type ; • classe ; • augmentation de température.

5.

Expliquer le fonctionnement de différents dispositifs de commande de moteurs et de génératrices à c.c.

- Moteurs à c.c. : • commande de démarrage par relais magnétique : marche avant, arrière et arrêt ; • système de contrôle : du démarrage manuel par rhéostat ; de la vitesse par variation de fréquence; de la vitesse par thyristor (SCR). • système de freinage : dynamique ; par inversion ; par récupération. - Génératrices à c.c. : • circuit de contrôle de la tension de sortie par rhéostat. - Variateur de vitesse.

1

2

6.

Reconnaître les dispositifs de protection des moteurs et des génératrices à c.c.

- Détermination de la valeur des composants de protection du moteur, de la génératrice et des contrôles : fusibles ; relais de surcharge.

1

2

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS 7.

Repérer les normes en vigueur liées aux moteurs, aux génératrices à c.c. et à leurs dispositifs de commande

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

Domaine d’application ; Généralités ; Câblage et conducteurs ; Protection contre les surintensités ; Protection contre les surcharges et la surchauffe ; Protection contre les baisses de tension ; Dispositif de sectionnement ; Moteurs à enroulements multiples ; Protection et commande des génératrices.

Heures Heures présentielles non présen tielles 0,5

1

8.

Reconnaître les éléments (composants, sections, entrées, sorties) du plan d’un dispositif de commande de moteur à c.c.

- Composants : • interrupteurs ; • lampe témoin ; • bobines de relais ; • bobines de contacteurs ; • contacts de relais ; • transformateurs ; • relais de surcharge ; • relais temporisés ; • redresseurs ; • fusibles. - Symboles : • interconnexions ; • mise à la terre ; • nombre de conducteurs.

1

2

9.

Reconnaître les caractéristiques aux sorties de chaque section d’un dispositif de commande à c.c.

- Signaux d’entrée et de sortie des sections : • tension ; • courant ; • durée.

0,5

1

- Vérification du moteur ou de la génératrice: non bloqué mécaniquement donc, fonctionnement sans danger.

0,5

1

10. Décrire la méthode de

vérification du dispositif d’entraînement de machines rotatives.

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Vérification : • la tension du secteur est égale à la tension de travail ; • le circuit comporte des fusibles de valeur appropriée. - Utilisation des sens pour détecter des problèmes : • bruits ; • vibrations ; • étincelles ; • odeurs particulières ; • chaleur excessive (au toucher). - Lecture du bon de commande. - Lecture de plans de dispositifs de commande de moteurs et de génératrices à c.c. : • manuel ; • magnétique ; • électronique. - Consultation de la documentation technique. - Matériel, équipement et outillage.

A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

11. Installer des câbles et des canalisations. 12. Identifier les normes en vigueur au regard de l’installation de moteurs à c.c. et leurs dispositifs de commande. 13. Expliquer les méthodes d’installation;

Nb. de pages total du document : 220

0,5

1

- Référence au module 7.

-

Référence aux normes NFC – 51 Machines électriques tournantes

- Chaque méthode doit comporter les étapes: • localisation et positionnement des composants de l’installation;

0,5

1

2

4

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• travaux préparatoire selon le cas; • choix de l’équipement pour la protection et pour le dispositif de commande. 14. Appliquer des méthodes d’alignements conventionnels.

-

Référence au module 16.

15. Reconnaître les mesures de sécurité à prendre lors de l’installation de moteur à c.c. et leurs dispositifs de commande.

- Encadrement de l’air de travail et disposition des signaux et pour cartes; - Utilisation des moyens de lavage et gréage approprié pour toute charge dépassant 30 Kg. - Utilisation de l’équipement de protection: casque et ceinture de sécurité lors du travail en hauteur. - Utilisation des gants en caoutchou, lorsque leur utilisateur est précise ainsi que des outils à manche isolante.

0,5

1

B. Installer les équipements.

Conditions exigées par le lieu d’emplacement: - Bonne ventilation pour assurer le dépoussiérage et refroidissement de l’air. - Accès assuré pour le contrôle de ballais, boîtes à bornes, graissage des paliers. - Assurer une embase stable et rigide. - Assurer une surface pane et horizontale pour la disposition de la machine afin d’éviter:

1

2

Nb. de pages total du document : 220

5

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• les tensions internes dans les pattes de fixation; • l’apparition des vibrations; • la surcharge des parties; - Fixer la machine à c.c. d’après les directives et conformément au plan en assurant: • une manutention soignée et la sécurité du matériel; • de l’équipement et de l’outillage; • utilisation des outils de façon appropriée et sécuritaire; • technique de fixation appropriée; • travail soigné précis et sécuritaire; • vérification du travail; - Installer les conduits et tirés les conducteurs: • préparer par divers opérations des conduits: couper, aléser, filtrer, assemblage. • fixation des extrémités aux boîtes à l’aide de connecteurs; • vérifier la mise à niveau; • choix et mise d’ancrages; • tirage des conducteurs; • vérification du travail. - Fixer le tableau de commande avec les appareils de commande et de protection: • relais: - thermique; - magnétique; - à minimum de courant contre l’emballement. • résistance d’économie.

Nb. de pages total du document : 220

6

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Effectuer le raccordement électrique. - Coupler la machine avec l’installation ou la machine à actionner: • couplage rigide; • couplage élastique; • couplage par courroie de transmission. C. Analyser l’état réel de l’équipement.

- Consultation de la documentation technique et lecture des plans. - Examen des caractéristiques de fonctionnement. - Localiser des points de tests. - Prise de mesures. - Comparaison des mesures relevées aux valeurs de référence. - Analyse de l’ensemble des données. - État de référence : • spécifications du fabricant relatives à un équipement donné. - État réel d’un équipement : • collecte d’information, vérifications effectuées et liste des symptômes.

16. Analyser un circuit à c.c.

- Référence au module 4.

17. Analyser un circuit à c.a.

- Référence au module 6.

18. Analyser des circuits à semi-conducteurs.

- Référence au module 10.

19. Appliquer des notions de logique combinatoire.

- Référence au module 18.

20. Appliquer des notions de logique séquentielle.

- Référence au module 19

Nb. de pages total du document : 220

1

2

7

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

21. Distinguer les sources de problèmes dans un dispositif de commande de moteur ou de génératrice à c.c.

D. Poser un diagnostic.

22. Reconnaître les règles de sécurité relatives à la réparation de systèmes industriels.

Nb. de pages total du document : 220

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Sources de problèmes : • court-circuit d’un conducteur ; • mauvais contact ; • bobine de relais ouverte ; • relâchement des conducteurs causé par des vibrations excessives; • protection inadéquate ; • mauvais réglage des paramètres de fonctionnement, etc.

1

2

- A partir de l’état réel et l’état de référence, détermination de la ou des causes du problème.

0,5

2

- La prudence élémentaire exige de prendre les mesures qui s’imposent pour réduire les risques, mais aussi de se protéger contre l’imprévisible. C’est la raison d’être des mesures de protection suivantes. - Protection individuelle : • cadenassage ; • protection essentielle : vêtements bien ajustés; • s’il existe un risque de contact avec des pièces en mouvement, enlever bagues, breloques, chaînes et bracelets, à l’exception des bracelets médicaux ; • protection temporaire pour de travaux particuliers : - lunettes de sécurité ; - gants ;

0,5

1

8

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• protection obligatoire : chaussures de sécurité ; casque de sécurité ; pantalon long ; chemise; • protection collective : extincteurs portatifs; signalisation du danger ; éclairage approprié ; échafaudage, etc. 23. Sélectionner les composants de remplacement.

24. Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution du travail.

- Divers fabricants. - Equivalence des caractéristiques des composants. - Manuel des fabricants : • repérage des composants; • identification des composants équivalents.

1

1

2

0,5

1

Référence au module 14.

E. Remplacer les composants défectueux.

- Éléments de sécurité. - Méthode de démontage et de montage. - Outils et instruments à utiliser. - Réparation ou remplacement de composants défectueux. - Réglage des nouveaux paramètres.

25. Régler et calibrer les paramètres de fonctionnement.

- Identifier le mode du fonctionnement: • moteur; • générateur; - Identifier le mode d’excitation: • séparé; • dérivation; • série; • composé.

Nb. de pages total du document : 220

0,5

9

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Identification des éléments de réglage. - Explication des caractéristiques de fonctionnement: • interne; • externe; • mécanique; • électronique. 26. Vérifier le fonctionnement des dispositifs de sécurité.

- Utilisations adéquate des instruments de mesure et contrôle. - Procédure judicieuse de calibrage des paramètres: excitation ; tension; vitesse.

F. Vérifier le fonctionnement de l’équipement.

- Connaître des caractéristiques électriques et électromécaniques. - Identification des éléments de protection: disjoncteurs; fusible; relais magnétique et thermique. - Réglage des dispositifs de protection: relais magnétique et thermique. - Procédure de vérification de fonctionnement. - Technique sécuritaire au moment de vérification sous tension. - Mise en marche pour une période de temps significative. - Reproduction des conditions normales d’opération. - Équipement fonctionnel et sécuritaire.

27. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

- Référence au module 5.

Nb. de pages total du document : 220

0,5

1

1

2,5

10

Module: 19 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

28. Utiliser la terminologie appropriée.

- Termes techniques pour: • les composants; • les opérations; • dispositifs; • les paramètres et caractéristiques.

G. Consigner les interventions.

- Formulaire de consignation. - Relevé toutes les données pertinentes: • l’identification de l’équipement; • la localisation; • les symptômes ; • le type d’intervention ; • les pièces utilisées ; • le temps mis à l’intervention; • l’identification des intervenants, etc

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 0,5

1

0,5

1,5

11

Module: 20 - ESA_GP

MODULE 20 :

ACCESSOIRES DE TRANSMISSION ET DE TRANSFORMATION DU MOUVEMENT

Code : Durée : 60 heures

Heures présentielles : 20 h (évaluation : 4 h) Heures présentielles : 40 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Entretenir et réparer des accessoires de transformation du mouvement.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est enseigné en troisième année du programme. Il requiert comme préalable le module 17, “Montage et ajustement d’arbres, de roulements et de coussinets”. Il est lui-même un pré requis au module 23, “Transmission mécanique”. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives au démontage et au montage d’éléments tels que poulies et courroies, roues dentées et chaînes, engrenages, cames et galets afin de faire les réglages requis. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Bien que plusieurs éléments de connaissances et d’exercices pratiques de base puissent se réaliser sur des bancs d’essais, il est très important de mettre en évidence les éléments de transmission du mouvement et de faire les réglages requis.

CONDITIONS D’EVALUATION • •



Travail individuel À partir : - d’une unité fonctionnelle de transmission et de transformation du mouvement; - d’un problème de fonctionnement provoqué et de directives. À l’aide : - de manuels techniques; - de l’outillage et de l’équipement appropriés; - d’instruments de mesure; - d’équipement de sécurité.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 20 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

Interpréter des schémas, des plans et des devis.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Plans de systèmes. Croquis de composantes. Dimensions. Paramètres de fonctionnement.

0,5

1

A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

- Composants et symboles: mécaniques; électriques; pneumatiques; température. - Manuel d’entretien des fabricants.

1

2

2.

Indiquer les divers instruments de mesure et de contrôle.

- Instruments servant à mesurer: • la puissance ; • la vitesse ; • la température ; • le bruit ; • la pression ; • la viscosité, etc.

1

1

3.

Interpréter les divers paramètres mécaniques

-

0,5

1

Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution des travaux

-

1

2

1

2

4.

B. Effectuer des vérifications.

5.

Décrire des différents modes de transmission du mouvement utilisée en industrie.

Nb. de pages total du document : 220

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Tolérance. Tension mécanique. Vitesse de rotation. Déplacement linéaire. Ratio. Référence au module 14

- Vérification de l’alignement : • accouplement ; • courroies ; • des chaînes. - Vérification de présence de vibrations. - Vérification de présence de friction. - Transmission du mouvement: • par accouplement ; • au moyen de courroies et poulies ;

1

Module: 20 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• au moyen de chaînes et roues dentées; • au moyen d’engrenages ; • au moyen d’arbres de transmission. 6.

Énumérer les avantages et les désavantages des différents modes de transmission du mouvement.

- En rapport avec : • la vitesse ; • la direction de la rotation ; • la distance entre les centres ; • le glissement ; • l’efficacité, etc.

1

1

7.

Déterminer les causes d’usure prématurée des courroies et des chaînes de transmission.

-

1

2

Calculer des forces, des rapports, des vitesses.

- Les vitesses : • de rotation R.P.M.; • de déplacement linéaire ; • de rapports et de proportions de train d’engrenage.

1

2

- Sur le rendement. - Sur les pertes de puissance. - Sur l’unité défectueuse : • pneumatique ; • hydraulique ; • mécanique. - Sur la présence de température excessive.

1

3

Planifier le travail.

- Planification en fonction des besoins particuliers : • positionnement ; • outillage ; • pièces de remplacement.

1

2

10. Sélectionner les outils et l’équipement.

- Équipement de manutention. - Outils :

1

1

8.

C. Poser un diagnostic.

9.

Nb. de pages total du document : 220

Une mauvaise application. Les surcharges. Un mauvais alignement. Un manque de lubrification. Les surtensions.

2

Module: 20 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• pour le démontage ; • pour le montage. - Les instruments de mesure. - La presse hydraulique. - Les chauffes-roulements. 11. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

- Port de l’équipement de protection individuelle. - Utilisation des gardes protecteurs. - Procédure de cadenassage.

12. Décrire les méthodes de démontage des accessoires de transmission du mouvement

-

13. .Appliquer des techniques d’oxycoupage et de soudage à l’arc électrique.

- Référence au module 8.

0,5

14. Effectuer des opérations d’usinage manuel.

- Référence au module 12.

1

15. Effectuer des opérations d’usinage sur machinesoutils

- Référence au module 13.

0,5

16. Appliquer des techniques de gestion de la maintenance à l’entretien des accessoires de transmission et de transformation du mouvement.

- Référence au module 9.

0,5

D. Monter démonter et réparer les différents types d’éléments tels que : • poulies et courroies; • roues dentées et chaînes; • engrenages; • cames et galets; • bielles, etc.

- Lecture de schémas et plans. - Tolérances acceptées des réglages. - Spécifications du fabricant. - Séquences logique. - Disposition des pièces.

Nb. de pages total du document : 220

Ordre logique à suivre. Marquage des pièces. Disposition des pièces. Les contraintes techniques.

0,5

0,5

1

2

1

3

3

Module: 20 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

17. Décrire les méthodes d’alignement et d’ajustement des éléments de transmission.

- Données techniques du fabricant. - Les ajustements. - Les tolérances.

1

1,5

18. Décrire les méthodes de vérification de la concentricité et du parallélisme sur différents éléments montés sur des arbres.

- Choix des instruments de mesure. - Respect des normes.

1

1,5

1

2

1

1

1

2

E. Aligner et ajuster des éléments.

Au regard : • des procédures ; • des spécifications ; • de l’usure des pièces.

19. Préciser les méthodes de mise en marche et d’arrêt

- Respect des mesures de sécurité. - Respect de la procédure de cadenassage. - Mise en marche et arrêt de la machine.

F. Vérifier le fonctionnement de l’ensemble.

- Mise en marche sécuritaire de l’équipement. - Reproduction des mouvements normaux d’opération de la machine. - Prise en note de tous les indices suspects.

20. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

- Référence au module 5.

21. Utiliser la terminologie appropriée

- Termes techniques : • composants ; • mouvements ; • opérations ; • symptômes.

Nb. de pages total du document : 220

1

0,5

1

4

Module: 20 - ESA_GP

OBJECTIFS

G. Consigner les interventions.

Nb. de pages total du document : 220

ÉLÉMENTS DE CONTENU

- Sur un formulaire de consignation, relever toutes les données pertinentes quant à: • l’identification de l’équipement ; • le lieu ; • les symptômes ; • le type d’intervention ; • les pièces utilisées ; • le temps à effectuer le travail ; • l’identification des intervenants, etc.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

2

1

Module: 21 - ESA_GP

MODULE 21 :

INSTALLATION ET REPARATION DE MOTEURS ET DE GENERATRICES A C.A.

Code : Durée : 82 heures

Heures présentielles : 28 h (évaluation : 4 h) Heures non présentielles : 54 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Installer et réparer des moteurs et des génératrices à courant alternatif et leurs dispositifs de commande.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est situé en troisième année du programme. Ce second module traitant des machines rotatives et de leurs dispositifs de commande, donc doit être enseigné après le module 20, « Installation et réparation de moteurs et de génératrices à courant continu ». DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives aux divers types de moteurs et de génératrices, à l’interprétation des dispositifs de commande, au diagnostic de fonctionnement ainsi qu’au remplacement de composants défectueux. Il vise dons à rendre le stagiaire apte à installer et à réparer des moteurs et des génératrices à courant alternatif et leurs dispositifs de commande. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Bien que les apprentissages de base puissent se faire dans l’atelier de contrôle des moteurs, il est très important de favoriser des exercices pratiques sur du matériel pédagogique adéquat

CONDITIONS D’EVALUATION • À partir : - de directives et du schéma d’un dispositif de commande; - d’un problème de fonctionnement provoqué. • À l’aide : - des manuels techniques; - des outils et des instruments; - d’un moteurs à c.a. et de son circuit de commande; - de l’équipement de protection individuelle.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

1.

Distinguer les types de moteurs et de génératrices à c.a.

- Moteurs à c.a. : • asynchrone monophasé: - à phase auxiliaire résistive; - à phase auxiliaire de démarrage par capacité ; - à phase auxiliaire de condensateur en marche ; - en série ; • asynchrone triphasé : - à induction à cage d’écureuil ; - à induction à rotor bobiné ; • synchrone triphasé : - rotor bobiné ; - excitation. - Génératrices à c.a. : • alternateur ; • excitatrice ;

2.

Reconnaître les composants des machines rotatives à c.a.

- Machines rotatives à c.a. : • structure : - inducteur ; - induit ; - collecteur ; - balais ; - boîtier ; - flasques, etc.

3.

Expliquer le fonctionnement des moteurs et des génératrices à c.a.

- Génératrices à c.a. : • tension induite ; • point neutre ; • types d’excitations ; • raccords de bobines ; • caractéristiques spécifiques ; • fonctionnement : - à vide ; - en charge. - Moteur à c.a. : • branchement :

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 1

2

1

2

2

4

1

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

• • • • •

4.

5.

- en série ; - condensateur de démarrage; - condensateur de marche; démarrage et démarreur ; inversion de rotation ; freinage ; caractéristiques spécifiques ; fonctionnement : - au démarrage ; - à vide ; - en charge.

Interpréter les renseignements inscrits sur la plaque signalétique d’un moteur et d’une génératrice à c.a.

- Moteur: • force; • tension; • vitesse; • type de courant; • genre de service; - continu; - discontinu. • ventilation; • boîtier. - Génératrice: • puissance; • tension; • vitesse; • courant d’excitation; • type; • classe; • augmentation de température.

Expliquer le fonctionnement de différents dispositifs de commande de moteurs et de génératrices à c.a.

- Démarrage des moteurs asynchrones triphasée à simple cage: - Démarrage direct: • manuel un sens de marche; • manuel avec inversion du sens de marche; • semi automatique un sens de marche;

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

1

3

7

2

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

-

-

-

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

• semi automatique deux sens de marche; Démarrage étoile - triangle: • manuel un sens de marche; • manuel deux sens de marche; • semi-automatique un sens de marche; • semi-automatique deux sens de marche; Démarrage par élimination des résistances statiques: • manuel; • semi-automatique un sens de marche • statique semi automatique deux sens de marche; Démarrage par autotransformateurs deux sens de marche; Démarrage électronique. Démarrage de moteurs asynchrones triphasés à rotor bobiné; • par élimination de résistances rotoriques; • trois temps semiautomatiques, un sens de marche; • trois temps semiautomatique deux sens de marche; Démarrage de moteurs asynchrones triphasée à rotor bobiné à coupleur centrifuge. Démarrage des moteurs asynchrones monophasée: • semi-automatique par condensateur; Freinage des moteurs asynchrones: • freinage à contre-courant: - moteurs à cage; 3

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- moteurs à bagues; • freinage par injection de courant continu dans le stator; - moteur à bagues; • freinage par auto excitation; - Moteurs freins (asynchrones triphasée): • à manque de courant (frein à commande de repos) • à appel de courant (frein à commande de travail; - Réglage de vitesse de moteurs asynchrones: • moteur à deux vitesses à pôles commutables (Dahlander) • moteur à deux vitesses à enroulements indépendants; • par rhéostat de glissement (moteur à bagues); • par variateur électronique (ALTIVAR). - Démarrage des moteurs synchrones: • en asynchrone. • moteur synchrone deux sens de rotation par élimination de résistances statoriques 6.

Reconnaître les dispositifs de protection des moteurs et des génératrices à c.a.

Nb. de pages total du document : 220

- Détermination de la valeur des composants de protection du moteur de la génératrice et des contrôles: • fusible; • relais de surcharge. - Câblage et conducteurs. - Protection contre les surtensions. - Protection contre les surcharges et la surchauffe.

1

2

4

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Protection contre les baisses de tension. - Dispositif de sectionnement. - Protection et commande des génératrices. 7.

Repérer les normes en vigueur liées aux moteurs, aux génératrices à c.a. et à leurs dispositifs de commande.

- Domaine d’application. - Génératrices.

1

1

8.

Reconnaître les éléments (composants, sections, entrées, sorties) du plan d’un dispositif de commande de moteur à c.a.

- Éléments d’un plan de commande : • bobines de relais ; • bobines de contacteur ; • contacts de relais ; • fusibles ; • contacteurs ; • interrupteurs ; • transformateurs ; • relais de surcharge; • relais temporisé; • redresseur ; • lampe témoin ; • moteurs ; • mise à la terre ; • conducteurs.

1

2

9.

Reconnaître les caractéristiques aux sorties de chaque section d’un dispositif de commande à c.a.

- Tension et courant de la partie puissance. - Tension de la partie commande. - Tension d’entrée d’un variateur de vitesse. - Tension de rétroaction. - Tension et courant de sortie d’un variateur de vitesse.

1

2

- Vérification du moteur ou de la génératrice: • non bloqué mécaniquement donc, fonctionnement sans danger; - Vérification:

1

2

10. Décrire la méthode de vérification du dispositif d’entraînement de machines rotatives.

Nb. de pages total du document : 220

5

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• la tension du secteur est égale à la tension de travail; • le circuit comporte des fusibles de valeur appropriée; - Utilisation des sens pour détecter des problèmes: • bruit; • vibrations; • étincelles; • odeurs particulières; • chaleur excessive (au toucher) A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

- Lecture du bon de commande. - Lecture de plans de dispositifs de commande de moteurs et de génératrices à c.a. - Consultation de la documentation technique. - Information de la plaque signalétique.

11. Installer des câbles et des canalisations.

- Référence au module 7.

12. Identifier les normes en vigueur au regard de l’installation de moteurs à c.a. et leurs dispositifs de commande.

- Référence aux normes NFC – 51 Machines électriques tournantes.

13. Expliquer les méthodes d’installation.

- Chaque méthode doit comporter les étapes: • localisation et positionnement des composants de l’installation. • travaux préparatoire selon le cas. • choix de l’équipement pour la protection et pour

Nb. de pages total du document : 220

1

1

1

1

2

6

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

pour la protection et pour le dispositif de commande. • choix des accessoires d’assemblage. 14. Appliquer des méthodes d’alignement conventionnel.

- Référence au module 16.

15. Reconnaître les mesures de sécurité à prendre lors de l’installation de moteurs à c.a. et leurs dispositifs de commande.

- Encadrement de l’aire de travail et disposition des signaux et pancartes. - Utilisation des moyens de transport appropriés. - Utilisation des moyens de levage et gréage appropriée pour toute charge dépassant 30 kg. - Utilisation de l’équipement de protection casques et ceinture de sécurité lors du travail en hauteur. - Utilisation des gants en caoutchouc lorsque leur utilisation est précisée ainsi que des outils à manche isolante.

B. Installer les équipements.

- Conditions exigées par lieu d’emplacement: - Bonne, vérification pour assurer le dépoussiérage et refroidissement de l’air. - Accès assuré pour le contrôle de balais boites à bornes, graissage des paliers. - Assurer une embase stable et rigide.

C. Analyser l’état réel de l’équipement.

Nb. de pages total du document : 220

- Vérification visuelle, tactile, auditive et olfactive de l’équipement. - Si le problème n’est pas apparent, réalisation d’un essai de mise en marche.

1

2

3

6

1

2

7

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Prise en note des symptômes. - Examen des caractéristiques de fonctionnement. - Repérage des points de tests. - Synthèse des spécifications techniques. - Prise de mesures. - Comparaison des mesures relevées aux valeurs de référence. 16. Analyser un circuit à c.c.

- Référence au module 4.

17. Analyser un circuit à c.a.

- Référence au module 6.

18. Analyser des circuits à semi-conducteurs.

- Référence au module 10.

19. Appliquer des notions de logique combinatoire.

- Référence au module 18.

20. Appliquer des notions de logique séquentielle.

- Référence au module 23.

21. Distinguer les sources de problèmes dans le dispositif de commande d’un moteur à c.a.

- Sources de problèmes : • court-circuit d’un conducteur ; • mauvais contact ; • bobine de relais ouverte ; • relâchement des conducteurs causé par des vibrations excessives; • protection inadéquate ; • mauvais ajustement des paramètres de fonctionnement, etc.

1

2

D. Poser un diagnostic.

- A partir de l’analyse des données, détermination de la ou des causes du problème de fonctionnement ainsi que des correctifs à apporter.

1

2

22. Reconnaître les règles de sécurité relatives à la réparation de systèmes

- La prudence élémentaire exige de prendre les

Nb. de pages total du document : 220

1 8

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS réparation de systèmes industriels.

ÉLÉMENTS DE CONTENU mesures qui s’imposent pour réduire les risques, mais aussi de se protéger contre l’imprévisible. C’est la raison d’être des mesures de protection suivantes. - Protection individuelle : • cadenassage ; • protection essentielle : vêtements bien ajustés ; • s’il existe un risque de contact avec des pièces en mouvement, enlever bagues, breloques, chaînes et bracelets, à l’exception des bracelets médicaux ; • protection temporaire pour de travaux particuliers : lunettes de sécurité ; gants ; • protection obligatoire : chaussures de sécurité ; casque de sécurité ; pantalon long ; chemise; • protection collective : extincteurs portatifs ; signalisation du danger ; éclairage approprié ; échafaudage, etc.

23. Sélectionner des composants de remplacement.

- Catalogues de fabricants. - Équivalence des caractéristiques. - Électriques des composants.

E. Remplacer les composants défectueux.

- Méthodes de démontage et de montage. - Outils et instruments à utiliser. - Réparation ou remplacement de pièces défectueuses. - Réglage des nouveaux paramètres.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

1

2

9

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

24. Régler et calibrer les paramètres de fonctionnement.

- Identifier le mode de fonctionnement: • moteur; • alternateur. - Procédure judicieuse de calibrage des paramètres: - Moteurs asynchrones: • tension et fréquence d’alimentation; • courant; • puissance; • facteur de puissance; • vitesse. - Moteurs synchrones: • tensions; • courant; • puissance et couple; • facteur de puissance; • courant d’excitation; - Générateurs asynchrones: • tension; • fréquence; • vitesse; • courant; - Alternateurs: • tension • fréquence; • puissance; • vitesse d’entraînement.

25. Vérifier le fonctionnement des dispositifs de sécurité.

- Connaître des caractéristiques électriques et électromécaniques. - Connaître des caractéristiques plaquées. - Identification des éléments de protection: • disjoncteurs; • fusible; - Réglage des dispositifs de protection: • relais de mesure de vitesse; • dispositifs logique de sécurité.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 1 1

1

2

10

Module: 21 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Procédure de vérification de fonctionnement. F. Vérifier le fonctionnement de l’équipement

26. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

- Technique sécuritaire au moment de vérification sous tension. - Mise en marche pour une période de temps significative. - Reproduction des conditions normales d’opération. - Équipement fonctionnel et sécuritaire.

2

Référence au module 5.

27. Utiliser la terminologie appropriée.

- Termes techniques pour: • les composants; • les opérations; • dispositifs; • les paramétrée et caractéristiques.

G. Consigner les interventions.

- Formulaire de consignation. - Relevé de toutes les données pertinentes: • l’identification de l’équipement; • la localisation; • les symptômes; • le types d’intervention; • les pièces utilisées; • le temps mis à l’intervention; • l’identification des l’intervenante, etc.

Nb. de pages total du document : 220

1

1

1

2

11

Module: 22 - ESA_GP

MODULE 22 :

TRANSMISSIONS MÉCANIQUES

Code : Durée : 45 heures

Heures présentielles : 15 h (évaluation : 3 h) Heures présentielles : 30 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Entretenir et réparer des transmissions mécaniques.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est enseigné en troisième année du programme. Il requiert comme préalable les modules 17, “Montage et ajustement d’arbres, de roulements et de coussinets” et 21 “Accessoires de transmission et de transformation du mouvement”. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives au démontage et au montage d’éléments tels que des variateurs et des réducteurs de vitesse, des boîtes d’engrenage, des accouplements et des limiteurs de couples, à la pose de diagnostic, ainsi qu’à la réparation de ces équipements. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Bien que plusieurs éléments de connaissances et d’exercices pratiques de base puissent se réaliser sur des bancs d’essais, il est très important de favoriser des exercices sur du matériel pédagogique adéquat et mettre en évidence les éléments de transmission du mouvement et de faire les réglages requis.

CONDITIONS D’EVALUATION • À partir : -

de directives et d’un problème de fonctionnement simulé ou réel ; de volumes de référence; de manuels d’entretien et techniques; de plans relatifs à l’équipement.

-

d’équipement industriel; d’outillage; d’instruments de mesure; d’équipement de sécurité.

• À l’aide :

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 22 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

Interpréter des schémas, des plans et des devis.

- Installation de systèmes ou éléments. - Dimensions. - Croquis de composants. - Paramètres de fonctionnement.

0,5

1

A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

- Composants et symboles: • mécaniques; • électriques; • pneumatiques; • température; - Manuel d’entretien des fabricants.

0,5

1

2.

Décrire les méthodes de démontage et de montage de l’équipement de transmission d’énergie mécanique.

-

1

2

3.

Indiquer les divers instruments de mesure et de contrôle.

- Instruments pour mesurer et contrôler : • le couple; • la vitesse; • la température; • le bruits; • les vibrations, etc.

1

1

4.

Interpréter les divers paramètres mécaniques.

-

1

1

5.

Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution des travaux.

- Référence au module 14

1

2

B. Effectuer des vérifications.

Nb. de pages total du document : 220

Ordre logique à suivre. Disposition des pièces. Marquage des pièces. Les contraintes techniques. La taille de la machine.

La vitesse; Le couple; Les révolutions; La température; Les vibrations; Le bruit

- Vérification des fuites. - Vérification des bruits anormaux; - Vérification des vibrations.

1

Module: 22 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Vérification de la surchauffe. 6.

- Les boîtes d’engrenage. - Les variateurs et les réducteurs de vitesse. - Les embrayages et les freins. - Les accouplements et les limiteurs de couple.

1

2

C. Poser un diagnostic.

- Sur le rendement. - Sur des pertes de puissance. - Sur des troubles divers : • d’ordre mécanique (manque de lubrification) ; • d’ordre hydraulique ; • d’ordre électrique ; • d’ordre pneumatique, etc.

1

2

7.

- Étapes de la planification. - Planification en fonction des besoins spécifiques. - Contraintes techniques. - Positionnement. - Outillage et pièces. - Matière première. - Manutention.

1

2

0,5

1

0,5

1

1

2

8.

Décrire les appareils de transmission mécanique.

Planifier le travail.

Sélectionner les outils et l’équipement.

- Outils manuels de base. - Instruments de mesure. - Équipement de manutention, etc.

Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

- Importance du cadenassage. - Respect des dispositifs de protection sur les machines. - Port de l’équipement de protection individuelle.

10. Décrire les méthodes de démontage des transmissions mécaniques.

- Identifications du mode d’accouplement: • rigide; • élastique; - Identifications du mode de transmission: • chaîne; • courroie.

9.

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 22 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Choix de matériel et outillage adéquat. - Identifications chronologiques des étapes de démontage. - Respect des règles de sécurité. - Respect des normes en application. - Soin et propreté au lieu de travail. 11. Appliquer des techniques d’oxycoupage et de soudage à l’arc électrique.

- Référence au module 8.

12. Effectuer des opérations d’usinage manuel.

- Référence du module 12.

13. Effectuer des opérations d’usinage sur machinesoutils.

- Référence du module 13.

14. Appliquer des méthodes d’alignement conventionnel.

- Référence du module 16.

15. Appliquer des techniques de gestion de la maintenance à l’entretien des transmissions mécaniques.

- Référence du module 9.

D. Monter et démonter, ajuster, entretenir et réparer des dispositifs tels que : • variateurs et réducteurs de vitesse; • boites d’engrenages; • accouplements et limiteurs de couples; • embrayages et freins.

- Démontage et montage de roulements, d’engrenages et d’autres pièces composant d’ensemble. - Respect d’une méthode de travail efficace

2

5

16. Sélectionner et décrire les instruments de mesure.

- Instruments pour mesurer : • le couple ; • la vitesse ;

0,5

1

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 22 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• la température ; • le bruit ; • les vibrations, etc. 17. Mesurer les divers paramètres mécaniques.

-

E. Effectuer des essais.

- Procédure de mise en service. - Mesure des paramètres dans les conditions de marche normales. - Vérification : • des fuites ; • des bruits anormaux ; • des vibrations ; • de la surchauffe.

18. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

- Référence au module 5.

19. Utiliser la terminologie appropriée.

- Thermes techniques: • français; • anglais. - Mouvements. - Opérations. - Symptômes.

F. Rédiger un rapport ou une fiche.

- Formulaire de consignation. - Relevé de toutes les données pertinentes telles : • l’identification de l’équipement ; • le lieu ; • les symptômes ; • le type d’intervention ; • les pièces utilisées ; • le temps ; • le nom des intervenants ;

Nb. de pages total du document : 220

La vitesse. Le couple. Les révolutions. La température. Les vibrations. Le bruit.

0,5

1

1

2

1

1

2

4

Module: 23 - ESA_GP

MODULE 23 :

LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Code : Durée : 60 heures

Heures présentielles : 20 h (évaluation : 3 h) Heures présentielles : 40 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Appliquer des notions de logique séquentielle.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale s’inscrit en troisième année du programme d’études. Les notions de logique séquentielle sont basées sur l’ensemble de la logique combinatoire. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives à l’analyse de différentes représentations graphiques d’une séquence, à leur traduction sous forme de schéma, à la sélection des composants, au traçage de schémas de montage et au montage de circuits de base en logique séquentielle. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à appliquer des notions de logique séquentielle. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Établir un lien entre les notions de logique séquentielle et leurs applications dans les modules subséquents du programme.

CONDITIONS D’EVALUATION • •

À partir : - de directives; - d’une représentation graphique d’une séquence. À l’aide : - de manuels techniques; - de fiches techniques; - de composants logiques; - de l’équipement de protection individuelle; - de l’équipement d’assemblage; - d’instruments de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 23 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Décrire les règles de construction de diverses représentations graphiques d’une séquence.

- Détermination : • des grandes étapes (action) ; • des points d’entrée ou de sortie des données ; • du point de prise de décision ; • de l’aspect sécuritaire de la séquence, etc. • s’il y a répétition ou arrêt de la séquence, etc.

2

4

2. Reconnaître les principaux symboles associés à diverses représentations graphiques d’une séquence.

- Début ou extrémité de l’ordinogramme. - Parallélogramme : • point d’entrée ou de sortie de données. - Rectangle : • opération sans entrée ni sortie ou opération mathématique. - Losange : • indication d’un point de décision. - Petit cercle : • possibilité de raccorder des segments de grands programmes. - Carré : • pour les étapes. - Tiret : • pour les transitions. - Flèche : • sens du déplacement.

1

2

3. Décrire les modes de départ, de marche et d’arrêt d’une séquence.

- Insertion de la condition de départ dans un compteur binaire, à décade et un registre à décalage : • manuel ; • automatique. - Remise à zéro des compteurs et des registres.

2

4

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 23 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

A. Analyser différentes représentations graphiques d’une séquence : • algorithme; • chronogramme; • Grafcet (A) • Schéma fonctionnel d’une machine

- Un automatisme simple. - Un circuit dont l’opération est conditionnelle à plusieurs paramètres. - Une charte de dépannage d’un équipement (voir manuel de dépannage du fabricant d’un appareil).

3

6

B. Traduire des représentations graphiques d’une séquence sous forme de schémas électroniques.

- Règle de conversion d’une étape en schéma : • électronique ; • électrique (échelle). - Divergence et convergence ET, OU. - Circuit intégré représentant : • registre à décalage ; • compteur et décompteur ; • décodeur ; • multiplexeur, etc.

2

4

4. Reconnaître la fonction et les symboles de composants logiques.

- Fonction et symboles : • bascules RS, JK, D, T. - Astable, monostable. - Compteurs et diviseurs. - Registres. - Mémoires.

2

4

5. Distinguer les circuits séquentiels et les circuits combinatoires.

- Séquentiels : • mémoire ; • déroulement ordonné. - Combinatoire : • portes.

2

4

C. Sélectionner les composants.

- Recherche des symboles et des caractéristiques des composants dans la documentation technique. - Choix et arrangement de composants pour obtenir des bascules RS, D, T, JK.

2

4

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 23 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Choix et arrangement de diverses bascules pour obtenir : • des compteurs linéaires ; • des compteurs décades ; • des registres à décalage. D. Tracer des schémas de montage.

- Compteurs, registres et décodeurs. - Différents afficheurs : • à DEL • à 7 segments ; • à ACL (LCD).

E. Monter des circuits de base.

- Montage et démontage de composants : • outil d’extraction ; • protection antistatique ; • techniques de travail. - Montage de circuits : • positionnement des composants ; • technique de travail ; • tension, courant. - Circuit de base : • compteurs et diviseurs ; • registres ; • décodeurs ; • afficheurs.

Nb. de pages total du document : 220

2

4

2

4

1

Module: 24 - ESA_GP

MODULE 24 :

UTILISATION DE L’AUTOMATE PROGRAMMABLE

Code : Durée : 75 heures

Heures présentielles : 25 h (évaluation : 4 h) Heures non présentielles : 50 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Utiliser un automate programmable.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est enseigné en troisième année du programme. Il est préalable aux apprentissages réalisés au module 29 “Système automatisé contrôle par API” et nécessite comme pré requis les modules 18 “Logique combinatoire” et 23“Logique séquentielle”. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives à l’architecture d’un automate, aux divers modes d’entrées et de sorties, aux langages de programmation, au mode de communication, ainsi qu’à la vérification de l’état logique des éléments en vue d’un diagnostic. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

• •

Les apprentissages de ce module concernent les notions relatives à l’utilisation d’un automate. La manipulation de l’équipement est essentielle à l’atteinte de la compétence visée. On doit relier des capteurs et des actuateurs aux entrées et aux sorties. La programmation en langage échelle et Grafcet se doit d’être bien maîtrisé. Favoriser des exercices sur des simulateurs ou des petits automatismes simples. Il faut faire attention de ne pas tomber dans l’excès de programmation, le but du programme d’études n’est pas de former des programmeurs.

CONDITIONS D’EVALUATION • • •

À partir de directives. À l’aide : - de fiches techniques et du manuel d’utilisation d’un automate; - d’un programme en langage Grafcet ou en diagramme à échelons; Sur un automate programmable avec E/S « tout ou rien ».

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1.

Décrire l’architecture d’un automate.

- Module de processeur : • U.C.T. (c.p.u.) ; • mémoire ; • alimentation. - Module des entrées et des sorties : • cartes d’entrées ; • cartes de sorties ; • cartes de communication. - Périphériques : • unité de programmation ; • micro-ordinateur ; • imprimante. - Modules spécialisés : • contrôleur PID ; • entrée analogique (420mA, 0-10V).

1

2

2.

Décrire les applications d’un automate.

- En industrie : • usinage ; • assemblage ; • soudage ; • mélange, etc. - Commerciales : • ventilation ; • surveillance.

1

2

3.

Reconnaître les différents modules E/S.

- Tout ou rien : • TTL ; • relais ; • triac. - Analogique : • 4-20mA, 0-10V.

2

3

Repérer un logiciel de programmation.

- Identification de type de l’automate. - Sélection de mode de programmation : • par console ; • par ordinateur.

2

4

4.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

A. Raccorder un automate.

Nb. de pages total du document : 220

ÉLÉMENTS DE CONTENU

- Spécifications du fabricant. - Technique de raccordement. - Vérifier si les modules sont dans leurs embases respectives. Vérifier le type, le numéro de modèle et le diagramme de câblage. Vérifier l’emplacement des embases dans le document pour l’assignation des adresses d’E/S. - Localiser le paquet de fils correspondant à chaque module et le diriger à travers le conduit à l’emplacement du module. Identifier chacun des fils dans le paquet et s’assurer qu’ils correspondent à ce module en particulier. - En commençant avec le premier module, repérer le fil dans le paquet qui se branche à la borne la plus basse. Au point où le fil arrive à la même hauteur que le point de terminaison, plier le fil à angle droit vers la borne. - Couper le fil pour qu’il dépasse de 6mm” du côté de la vis de la borne. Dégainer l’isolant du fil à approximativement 9mm”. Insérer le fil sous la plaque de la borne et serrer la vis. - Si deux modules ou plus utilisent la même source d’alimentation, on peut utiliser des cavaliers “jumpers” pour le câblage de la source d’alimentation d’un module à l’autre.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

4

2

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Si un câble blindé est utilisé, en brancher seulement un bout à la mise à la terre, préférablement au châssis. Ce branchement évitera toutes boucles possibles de retour de masse. L’autre bout doit être coupé et non branché. - Répéter la procédure de câblage pour chaque fil du paquet jusqu’à ce que le câblage du module soit complété. Après que tous les fils aient été branchés, tirer doucement sur chacun pour s'assurer d'avoir un bon branchement. - Répéter la procédure de câblage jusqu’à ce que tous les modules soient terminés 5.

Distinguer les langages de programmation d’un automate.

Nb. de pages total du document : 220

- Diagramme en échelle (Ladder) : • logique à contact ; • avantages : - se rapproche le plus des schémas électriques ; - bien adapté à la logique combinatoire • inconvénient; - interprétation complexe. - Diagramme en échelle (Ladder) : • logique à contact ; • avantages : - se rapproche le plus des schémas électriques ; - bien adapté à la logique combinatoire

2

4

3

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• inconvénient; - interprétation complexe. - Grafcet : • avantages : - transcription directe du Grafcet vers l’unité centrale de l’API ; - bien adapté à la logique séquentielle ; • inconvénient: - incompatible avec certains types d’automates. - d’autres langages de programmation peuvent faire l’objet d’une étude. 6.

7.

Décrire les principales instructions d’un automate.

Utiliser un logiciel de programmation.

B. Accéder aux fonctions d’un automate.

Nb. de pages total du document : 220

- Relais : • contact NO et NF ; • bobine. - Temporisateurs : - Séquenceurs. - Compteurs et décompteurs. - Opérations mathématiques : • addition ; • soustraction ; • division ; • multiplication. - Manipulation des données. - Installation : • configuration ; • adressage. - Mode de programmation. - Mode en ligne : • supervision ; • modification. - Procédure d’accès. - Configuration d’un automate.

2

4

2

4

2

4

4

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Structure de la mémoire • adressage E/S ; • adressage des bits internes ; • adressages des registres. - Paramètres de communication. 8.

Reconnaître l’état logique des E/S dans un programme par le mode dynamique (en ligne).

C. Déceler des problèmes de fonctionnement d’un automatisme simple commandé par un automate.

Nb. de pages total du document : 220

- Lecture de l’état logique : • d’un bit ; • d’un mot ; • d’un compteur ; • d’un temporisateur. - Supervision de la table des variables. - Forçage de variable (utiliser avec beaucoup de précautions). - Méthode générale de dépannage. • tout système est divisé en quatre blocs : - bloc 1 : alimentation ; - bloc 2 : commande ; - bloc 3 : puissance ; - bloc 4 : sortie. - Interprétation du bon de commande. - Faire une vérification visuelle des composants : • Si le composant défectueux est facilement repérable, le remplacer. Faire une vérification obligatoire des causes du défaut avant de passer à l’étape suivante. • Si le composant défectueux est difficilement repérable aller directement à l'étape suivante.

1

2

2

4

5

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- S’il n’y a pas de danger, débranchement de la sortie du système et branchement sur une charge factice avant de procéder à un essai de mise en marche. - Vérification de l’état des composants durant l’essai (vue, odorat, ouie, toucher). - Si rien ne fonctionne, vérification des blocs selon l’endroit où le défaut est plus susceptible de s’être produit, 1, 4, 3, 2. - En cas de fonctionnement partiel, vérification des blocs selon l’endroit où le défaut est le plus susceptible de s’être produit, 4, 3, 1, 2. - Une fois la réparation effectuée, essai de fonctionnement du système pendant un temps suffisant pour permettre de conclure que le système est fonctionnel. - Application des normes du fabricant (attendre le temps nécessaire afin que tous les appareils entrent en action). Poursuite de l’attente jusqu’à ce que les appareils atteignent leur température de fonctionnement de manière à s’assurer que le système ne tombe pas en panne à cause d’une dérive thermique des composants. - S’il faut débrancher un composant, s’assurer que toutes les alimentations sont hors fonction.

Nb. de pages total du document : 220

6

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Les appareils de mesure suggérés pour le dépannage du système automatisé sont : ordinateur, voltmètre, pince ampèremétrique et oscilloscope (éviter le plus possible l’utilisation de l’ampèremètre série pour minimiser les risques de défaut par mauvais branchement). L’ohmmètre devrait être utilisé avec beaucoup de précautions. - Utiliser les caractéristiques de l’automate en mode : • manuel ; • automatique ; • étape par étape. - Décoder les messages d’erreur. D. Apporter des modifications mineures au programme d’un automate

- Modification d’un temporisateur, d’un capteur, d’un registre, etc. - Ajout d’un contact, d’une bobine, etc.

2

4

9.

- Forçage des entrées et des sorties à utiliser avec beaucoup de précautions car il y a danger : • de blessures pour les personnes; • de défaut de matériel ; • de perte de production, etc. - Le verrouillage par logiciel ne dispense pas de l’obligation de la procédure de cadenassage.

2

4

Reconnaître les dangers potentiels.

Nb. de pages total du document : 220

7

Module: 24 - ESA_GP

OBJECTIFS

E. Effectuer l’essai d’un automatisme simple commandé par un automate.

Nb. de pages total du document : 220

ÉLÉMENTS DE CONTENU

- Fonctionnement de l’ensemble pour une période de temps avant de déclarer que le système est fonctionnel. - Vérification des composants associés avec le composant qui était défectueux. - Respect des normes du fabricant (attendre le temps nécessaire pour que tous les appareils entrent en action). - Poursuite de l’attente jusqu’à ce que les appareils atteignent leur température de fonctionnement pour assurer que le système ne tombe pas en panne à cause d’une dérive thermique des composants.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

5

8

Module: 25 - ESA_GP

MODULE 25 :

ANALYSE DE CIRCUITS HYDRAULIQUES

Code : Durée : 75 heures

Heures présentielles : 25 h (évaluation : 3 h) Heures présentielles : 50 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Analyser des circuits hydrauliques.

PRÉSENTATION Ce module de compétence générale est enseigné en troisième année du programme. DESCRIPTION L’objectif de module est de faire acquérir les connaissances relatives à l’interprétation des plans, à la sélection des composants, à leur interrelation dans les circuits, au montage des circuits de base à l’aide de vérins distributeurs, de capteurs et de valves et l’utilisation des instruments de mesure pour les paramètres des circuits. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à monter des circuits hydrauliques. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • •

Les exercices sont effectués sur des bancs de montage hydrauliques. L’utilisation d’un logiciel de simulation favoriserait la réalisation de circuits de base.

CONDITIONS D’EVALUATION • •



Travail individuel. À partir : - de schémas ou de plans; - de manuels techniques; - d’abaques et de tableaux; À l’aide : - d’outillage et d’équipement; - des instruments de mesure et de contrôle; - de bancs d’essais et de montage hydrauliques; - de machines et d’équipement industriel; - de composants, de raccords et de conduits.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 25 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1. Reconnaître les symboles.

- Elément d’un circuit : tubes; boyaux; raccords. - Appareils et instruments: réservoirs; filtres; manomètres; thermomètres; thermostats; indicateurs de niveau; échangeurs thermiques; accumulateurs; - Actionneurs. - Actionneurs rotatifs. - Étrangleurs, régulateurs de débit. - Soupapes, clapets, distributeurs, servovalves, solénoïdes, etc.

1

2

A. Interpréter les plans ou les schémas.

- Décodage des symboles. - Relation entre les éléments. - Différenciation entre la partie commande et la partie puissance.

2

4

2. Explorer le fonctionnement des circuits hydrauliques.

- Fonctionnement des circuits de base hydrauliques. - Unité de test. - Utilisation des instruments de mesure. - Circulation du fluide dans le circuit. - Eléments de protection.

1

2

B. Calculer les principaux paramètres d’un circuit.

- Calcul: • de la pression; • du débit; • de la force; • du travail; • de la puissance; • de la vitesse; • du volume; - Unités de mesure dans le système international;

2

4

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 25 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

C. Sélectionner les composants, les raccords et les conduits.

- Filtration: fluides; crépines et filtres. - Sources d’énergie: • réservoir; • pompe; • soupape de sûreté.; - Contrôle d’énergie:. • réducteurs de pression; • distributeurs; • régulateurs de débit; • soupapes de séquence; • soupape d’équilibrage; • servovalves,etc.; - Production de travail: • moteurs; • vérins; • oscillateurs, etc. - Boyaux, tubes et tuyaux utilisés en hydraulique: • basse et moyenne pression; • diamètre et section. - Raccords: filetés; évasés; rapides.

1

2

D. Élaborer des schémas.

- Utilisation des normes et de symbolisation. - Dessiner des circuits: • de réduction de pression; • de séquence; • de décélération; • de multiplication de pression; • de régénération; • avec accumulateurs; • pilotés; • de décharge, etc.

3

6

E. Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.

- Utilisation des équipements de protection individuelle. - Utilisation des méthodes de travail appropriées.

1

2

Nb. de pages total du document : 220

2

Module: 25 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

3. Expliquer les principes de fonctionnement des circuits industriels.

- Circuit séquenceur. - Circuit temporisateur.

1

2

4. Expliquer l’importance de l’entretien des instruments, de l’outillage et de l’équipement.

-

1

2

5. Expliquer l’importance de la qualité des circuits.

-

1

2

6. Expliquer l’importance de la précision.

- Montage des circuits facilité. - Opération fonctionnelle.

1

2

7. Tracer des schémas hydrauliques.

-

2

4

3

6

1

2

Fiabilité des composants. Fiabilité des circuits. Durabilité. Résistance accrue aux pannes, etc. Opération conforme du circuit avec le minimum de pannes.

Réalisation du plan de circuits tels que : • contrôle de pression, de débit ; • circuit de séquence ; • circuit de sécurité ; • circuit temporisé ; • filtres, réservoir, régulateur de pression et de débit.

F. Monter des circuits hydrauliques.

- Circuits: • de réduction de pression; • de séquence; • de multiplication de pression; • de contrôle de débit simple; • de décharge, etc. ;

8.

- Outils: clés; tournevis; douilles et rochet; outils de fabrication de canalisation et de raccordement. - Instruments: chronomètre ; stroboscope ; indicateur de pression, débit et température ; thermomètre.

Reconnaître l’outillage et les instruments de mesure.

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 25 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

G. Mesurer les paramètres de fonctionnement;

- Mesure: • du débit; • de la pression; • de la vitesse; • du couple; • de la puissance; • de l’efficacité mécanique; • du rendement, etc.

H. Effectuer des essais

Nb. de pages total du document : 220

- Procédure de mise en service. - Mesure des paramètres dans les conditions de marche normales. - Vérification de la présence de fuites.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

4

2

4

4

Module: 26 - ESA_GP

MODULE 26 :

INSTALLATION, REPARATION : COMMANDE ELECTRONIQUE DE MOTEURS

Code : Durée : 60 heures

Heures présentielles : 20 h (évaluation : 3 h) Heures non présentielles : 40 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Installer et réparer un système de commandes électroniques de moteurs.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est situé au troisième semestre de formation. Il requiert en pré requis les modules 10 »Analyse de circuits à semi-conducteurs, et 15 «Dépannage de circuits électroniques de puissance ». DESCRIPTION L’objectif de ce module est faire acquérir les connaissances liées aux divers types de commande électroniques de moteurs, au diagnostic de fonctionnement ainsi qu’au remplacement de composants défectueux. Il vise donc à rendre les stagiaires aptes à installer et à réparer les systèmes de commande électronique de moteurs. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

Bien que les apprentissages de base puissent à faire dans l’atelier de contrôle des moteurs, il est très important de favoriser des exercices pratiqués sur du matériel pédagogique adéquat.

CONDITIONS D’ÉVALUATION •



À partir : - de directives; - du schéma du système de commande électronique; - d’un problème de fonctionnement provoqué. À l’aide : - des manuels techniques; - des outils et des instruments; - d’un système de commande électronique de moteurs; - de l’équipement de protection individuelle.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Distinguer les types de commande électronique de moteurs.

-

2.

Expliquer le fonctionnement des convertisseurs alternatif continu.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Commande de moteurs à c. c par : • redresseur à thyristor (conversion alternative continu) ; • hacheur à thyristor (conversion continu continu) ; • redresseur à diodes et hacheur à thyristors. Commande de moteurs asynchrones triphasés par : • gradateur à thyristors (conversion triphasé – triphasé) • onduleur à fréquence variable ; • cycloconverteur à thyristors (conversion triphasé – triphasé). Redresseur à tension fixe de communication naturelle à base de diodes : • monophasé (montage pont de Grætz) fixé : - schéma ; - forme d’onde ; - influence de la charge ; • triphasé fixe : - schéma ; - forme d’onde ; - utilisation. Redresseur à tension variable, en commutation contrôlée à base de thyristors : • monophasé contrôle (montage pont Grætz) : - schéma ; - forme d’onde ; - angle d’amorçage ; - fonctionnement en onduleur assisté.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1,5

3

1,5

3

1

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU •





3.

Expliquer le fonctionnement des convertisseurs continu continu.

-

4.

Expliquer le fonctionnement des convertisseurs continu alternatif.

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

triphasé contrôle : - schéma ; - forme d’onde ; - contrôle par angle d’amorçage. ; monophasé mixte : - schéma ; - forme d’onde ; - utilisation ; triphasé mixte : - schéma ; - forme d’onde.

Principe de convertisseur continu –continu : • découpage de la tension à largueur fixe et période variable (MLI) • découpage de la tension à largeur variable et période fixe (PWM) ; • hacheur à thyristors ; - schéma de principe ; - forme d’onde ; - circuit de commande ; - réversibilité en courant. • hacheur à transistors : - schéma de principe ; - domaine et limité d’utilisation ;

Principe des convertisseurs continu alternatif (onduleurs) : • inversion du courant et de la tension dans la charge, par l’ouverture et fermeture des interrupteurs électroniques commandés. - Onduleur à transistors monophasé : schéma ; forme d’onde dans le cas : • d’une commande adéquate ; • d’une commande décalé.

1,5

3

1,5

3

2

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

-

5.

Expliquer le fonctionnement des convertisseurs alternatif alternatif.

-

-

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

Onduleur triphasé à thyristors et diodes : • schéma ; • forme d’onde ; • commande. Onduleur à fréquence variable : • utilisation ; • principe ; • exemple d’application : ALTIVAR. Convertisseur de fréquence : • schéma ; • constitution au niveau de blocs fonctionnels ; • types de conversion réalisée : - tension monophasée ou triphasée en tension alternative de valeur efficace et de fréquences variable. Gradateur par déphasage : • principe : - modulation de l’angle d’amorçage des composants semiconducteurs. • conversion réalisée : - tension monophasé ou triphasée en tension alternative de valeur efficace variable et fréquence fixe. Gradateur monophasée : • schéma ; • forme d’onde ; Gradateur triphasée : • schéma ; • forme d’onde ; • exemple d’application : démarreur progressif ALTISTART.

1,5

3

3

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS 6.

Interpréter des schémas, des plans et des devis.

A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

Convertisseur à contrôle vectoriel : • principe : transformation de Park ; • schéma de principe ;

-

Identification : • des symboles ; • des circuits et des composants. Notations et références. Repérage des éléments. Mode de mise en marche. Repérage des points de vérification.

0,5

1

Lecture de bon de commande. Lecture de plans de dispositifs de commande de moteurs à c. c. et à c.a. Consultation de la documentation technique. Matériel équipement et outillage. Information de la plaque signalétique.

0,5

1

7.

Identifier les normes en vigueur au regard de l’installation d’un système de commande électronique de moteurs. -

8.

Expliquer les méthodes d’installation.

9.

Reconnaître les mesures de sécurité à prendre lors de l’installation.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles 0,5 1

-

Référence aux normes : • NFC 51 Machine tournantes. • NFC 53 Electroniques de puissance Chaque méthode doit comporter les étapes suivantes : • localisation et positionnement des composants de l’installation ; • travaux préparatoires selon le cas ; • choix de l’équipement pour la protection ainsi que pour le dispositif de commande ; 4

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

• -

-

choix des accessoires d’assemblage. Protection individuelle : • protection essentielle : - vêtements appropriée. • en lever les bagues, breloques et chaînes si il existe le risque de contact avec des pièces en mouvements ; • protection temporaire pour travaux particulières : lunettes, gants. • protection obligatoire : chaussures de sécurités, chemise, pantalon long. Protection collective : • extincteur portable ; • signalisation du danger ; • éclairage correct, etc.

10. Installer des câbles et des canalisations.

-

Référence au module 7.

B.

-

Identification des équipements. Respect des normes en vigueur. Choix des outils de travail. Installation selon la méthode retenue. Procédure aux branchements de câbles et canalisation.

Installer les équipements.

C. Analyser l’état réel de l’équipement.

-

Nb. de pages total du document : 220

Consultations de la documentation. Technique et lecture des plans. Examen des caractéristiques de fonctionnement. Localisation des points de tests. Prise de mesure. Comparaison des mesures relevées aux valeurs de référence.

1

2

0,5

1

5

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

référence. État de référence : • spécifications du fabricant relative à un équipement donné. État réel d’un équipement : • collecte d’information, vérification effective et liste de symptômes.

11. Analyser un circuit à c.c.

-

Référence au module 4.

12. Analyser un circuit à c.a.

-

Référence au module 6.

13. Analyser des circuits à semi-conducteurs.

-

Référence au module 10.

14. Appliquer des notions de logique combinatoire.

-

Référence au module 18.

15. Appliquer des notions de logique séquentielle.

-

Référence au module 23.

16. Utiliser un automate programmable.

-

Référence au module 24.

17. Expliquer les méthodes de dépannage.

-

Identification des points d’intervention. Choix du matériel de travail. Respect des règles de sécurité. Choix de la méthode en fonction du contexte. Remplacement des éléments défectueux. Soin et propreté pendant l’exécution des tâches. Vérification et remise en état des équipements ;

18. Distinguer les sources de problèmes dans un système de commande électronique de moteurs.

Nb. de pages total du document : 220

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Sources des problèmes : • court circuit ; • mauvais contact ; • relâchement des conducteurs et bornes de raccordement causé par des vibrations excessives ;

1

2

1

2

6

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU • • • • •

protection inadéquate ; mauvais réglages des paramètres de fonctionnement ; défaut de masse ; surcharge prolongée du moteur ; freinages brutale.

D. Poser un diagnostic.

-

A partir de l’état réel et de l’état de référence détermination de la ou des causes des problèmes.

19. Reconnaître les règles de sécurité relatives à la réparation de systèmes industriels.

-

Description du milieu de travail. Différentiation des éléments à de paner dans un systèmes industriels. Protection individuelle : • cadenassage ; • protection essentielle : - vêtements bien ajustés. • s’il existe un risque de contact avec des pièces en mouvement enlever bagues, breloques, chaînes et bracelets, à l’exception des bracelets médicaux. • protection temporaire pour des travaux particuliers : - lunettes de sécurité ; - gants. • protection obligatoire : - chaussures de sécurité ; - casque de sécurité ; - pantalon long ; - chemise. • protection collective : - extincteur portatif ; - signalisation du danger ; - éclairage approprié ;

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1,5

3

7

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- échafaudage, etc. 20. Sélectionner les composants de remplacement.

-

-

21. Expliquer la procédure de remplacement des pièces défectueuses.

-

22. Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution des travaux.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Divers fabricants. Équivalence des caractéristiques des composants. Manuel, des fabricants : • repérage des composants ; • identification des composants équivalents. Procédure aux diverses mesures et contrôles : • d’observation (ouïe, adorant, vue, toucher) ; • par utilisation d’instruments spécialisés. Détection du composant défectueux. Référence aux diverses caractéristiques. Choix de l’élément e remplacement. Respect des normes correspondantes. Respect des règles de sécurité.

0,5

1

1

2

Respect de l’ordre des tâches à accomplir. Choix judicieux des instruments et outils de travail : • de mesure ; • de contrôle ; • de montage et démontage ; • de fixation ; • de raccordement ; • de vérification. Propreté et soin pendant et après le travail. Rangement du matériel utilisé dans les emplacements appropriés.

8

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS E. Remplacer les composants défectueux.

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

23. Expliquer la procédure de calibrage des paramètres de fonctionnement du système de commande électronique de moteurs.

-

-

Éléments de sécurité. Méthode de démontage et de montage. Outils et instruments à utiliser ; Réparation ou remplacement de composants défectueux. Réglage des nouveaux paramètres. Utilisation des manuels de service. Procédure de calibrage des paramètres normalisés : • courant limite ; • rapport tension/ fréquence ; • temps d’accélération et temps de décélération ; • vitesse min ; vitesse max. Utilisation des manuels de service.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1 2

0,5

1

1

2

F. Ajuster et calibrer la commande du moteur.

-

Procédure de calibrage des paramètres normalisés : • courant limite ; • rapport tension/ fréquence ; • temps d’accélération ; • et temps de décélération ; • vitesse min ; vitesse max.

24. Vérifier le fonctionnement des dispositifs de sécurité.

-

Technique sécuritaire au moment de vérification sous tension. Mise en marche pour une période de temps significative. Relevé des indices suspects.

0,5

1

Mise en marche de l’équipement sécuritaire. Reproduction des mouvements normaux de l’équipement. Fonctionnement de l’ensemble pour une période

1

1

-

G. Vérifier le fonctionnement de l’équipement.

-

Nb. de pages total du document : 220

9

Module: 26 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

l’ensemble pour une période de temps avant de déclarer le système fonctionnel ; Relever de tous les indices suspects.

25. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

Référence au module 5 ;

26. Utiliser la terminologie appropriée.

-

Termes techniques pour : • les composants ; • les opérations ; • les dispositifs ; • les paramètres ; • les caractéristiques.

H. Consigner les interventions.

-

Formulaire de consignation. Relevé de toutes les données pertinentes : • identifications de l’équipement ; • la localisation ; • les symptômes ; • le type d’intervention ; • les pièces utilisées ; • le temps mis d’intervention ; • identifications des intervenants etc.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

0,5

1

10

Module: 27 - ESA_GP

MODULE 27 :

INSTALLATION, DEPANNAGE : INSTRUMENTATION INDUSTRIELLE

Code : Durée : 70 heures

Heures présentielles : 25 h (évaluation : 4 h) Heures non présentielles : 35 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Installer et dépanner une boucle d’instrumentation industrielle.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est situé en troisième année de formation. DESCRIPTION L’objectif de ce module est faire acquérir les connaissances liées à une boucle d’instrumentation industrielle au diagnostic de fonctionnement ainsi qu’au remplacement de composants défectueux. Il vise donc à rendre le stagiaire apte à installer et à dépanner une boucle d’instrumentation industrielle. CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT • Les apprentissages de ce module concernant l’installation et le dépannage d’une boucle d’instrumentation industrielle peuvent être enseignes en laboratoire ou en atelier. La manipulation de l’équipement est essentielle à l’atteinte de la compétence visée. CONDITIONS D’ÉVALUATION •



À partir : - de directives; - de schéma de la boucle d’instrumentation industrielle ;; - d’un problème de fonctionnement provoqué ; À l’aide : - des manuels techniques ; - des outils et des instruments ; - d’une boucle d’instrumentation industrielle ; - de l’équipement de protection individuelle.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

1.

Définir la terminologie et les concepts relatifs à une boucle d’instrumentation industrielle.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

-

2.

Définir les principales grandeurs physiques et les capteurs usuels.

-

-

-

-

3.

Distinguer les différents types de pression.

Nb. de pages total du document : 220

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

Grandeurs unités : • physiques ; • d’ingénieries. Notions de mesure : • fiabilité ; • la précision ; • l’erreur. Identification des éléments de la boucle d’instrumentation industrielle.

0,5

1

Principes physiques utilisés dans un capteur : • champ magnétique ; • champ électrostatique ; • variation de la résistance avec la température et l’humidité. Grandeurs physiques : • masse et le poids ; • la température et l’humidité ; • la pression ; • le niveau ; • le débit volumétrique ; • le déplacement ; • l’optique ; • la vitesse. Définition : • le capteur ; • le transducteur ; • le transmetteur. Types de capteurs : • de niveau ; • de pression ; • de température.

0,5

1

0,5

1

Types de pression : • atmosphérique ; • absolue ; • relative ; • différentielle.

1

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

1

1

0,5

1

Identification des standards : • étiquettes ; • lettres majuscules ; • symboles des instruments ; • chiffre et lettres d’identification ; Schéma de raccordement.

0,5

1

Identification et classification des standards : • électrique ; • pneumatique ; • hydraulique ; • automatique et manuel ; • schémas des actionneurs.

0,5

1

4.

Calculer les conversions d’unités d’ingénierie et des signaux normalisés.

Transformée de Laplace. Fonction de transfert : • l’unité d’ingénierie ; • l’unité normalisée (0 ÷ 100%) • l’unité électrique (4 ÷ 20 mA). • l’unité numérique par conversion analogique/numérique.

5.

Interpréter des schémas, des plans et des devis.

Identification des symboles : • élément de mesure ; • élément de consigne ; • élément de correction ; • régulateur proprement dit ; • système objet de la régulation. Élaboration de liens entre différents éléments de la boucle d’asservissement. Identification des notations et les situer vis à vis de la norme en vigueur. Repérage des éléments pouvant être cibles d’une intervention éventuelle.

-

-

-

-

6.

Lire des diagrammes de boucles utilisant les symboles ISA.

-

7.

Interpréter des diagrammes d’écoulement.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

2

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

8.

9.

Identifier les normes en vigueur au regard de l’installation d’une boucle de régulation.

-

Expliquer les méthodes d’installation.

-

-

10. Installer des câbles et des canalisations.

-

11. Reconnaître les mesures de sécurité à prendre lors de l’installation. -

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

Identification des symboles : • des éléments du système de régulation ; • des éléments du système à réguler : électrique ; pneumatique ; hydraulique. Notations et référence. Repérage des points de vérification ;

0,5

1

Consultation de la norme en application concernant les systèmes asservis. Identifications des symboles dans une boucle de régulation en s’appuyant sur la norme en vigueur : • symboles graphiques ; • notations et repérage.

0,5

1

1

1

Description des éléments à installer. Identification des emplacements adéquats. Choix de la méthode de travail en fonction du contexte. Choix des instruments et des outillages appropriés. Conformité avec les normes en vigueur. Référence au module 7.

Description des constituants de l’installation. Élaboration d’un ordre chronologique de l’exécution de l’installation. Consultation de la norme pour prendre des mesures de sécurité dans chaque étape de l’installation.

1

3

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

12. Expliquer les principes de mesure électronique couramment rencontrés en milieu industriel.

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

13. Expliquer l’étalonnage d’un transmetteur à deux fils.

-

-

-

-

14. Décrire les caractéristiques d’un système d’acquisition de données. -

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

Sensibilité du capteur et signal de sortie. Caractéristique électrique du transducteur : • à source de courant ; • potentiométrique ; • en pont ; • en mode commun ; • en mode différentiel. Caractéristique électrique du transmetteur : • la sensibilité ; • le gain ; • la mise à l’échelle ; • la tension de décalage ; • l’ajustement du zéro ; • l’entendue de la mesure.

1

1

Caractéristique de boucle 4 ÷ 20 mA : • niveau de bruit ; • charge maximale ; • raccordement ; • amplificateur de charge. Calibrage : • réglage du zéro ; • réglage de l’étendue de mesure ; Câblage : • connecteurs ; • raccords électrique ; • caractéristiques. Applications de mesure : • température ; • pression ; • niveau ; • débit.

0,5

1

1

2

Diagramme fonctionnel d’une carte d’acquisition de donnée. Caractéristiques : • échantillonnage ; • mono tonicité ; • résolution ;

4

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

-

• précision. Afficheurs électroniques : • Sauvegarde ; • Tableau ; • Tendance et histogramme ; • Représentation graphique. Gestion d’alarme.

15. Décrire les standards de transmission analogique et numérique.

-

Comparaison des normes de transmission : • boucle de courant ; • tension ; • normes RS-422 et RS-485 ; • normes pneumatiques.

16. Distinguer l’appareillage usuel utilisé en milieu industriel.

-

Indicateur analogique et numérique : • enregistreur graphique ; • avertisseur d’alarme ; • système numérique à base de micro-ordinateur.

B.

Installer une boucle de régulation. -

-

-

C.

Analyser l’état réel de l’équipement.

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

0,5

1

0,5

1

Identification des normes appliquées à l’installation de boucle de régulation. Description des éléments à installer. Affectation des éléments aux emplacements appropriés. Choix de la méthode d’installation en fonction du contexte. Choix des instruments et outils : • de mesure ; • de branchement. Respect des mesures de sécurité au cours de l’installation. Étalonnage des transmetteurs à deux fils.

1

2

Consultations de la documentation. Technique et lecture des plans. Examen des caractéristiques de fonctionnement.

1

1

5

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

-

-

Localisation des points de tests. Prise de mesure. Comparaison des mesures relevées aux valeurs de référence. État de référence : • spécifications du fabricant relative à un équipement donné. État réel d’un équipement : • collecte d’information, vérification effective et liste de symptômes.

17. Analyser un circuit à c. c.

-

Référence au module 4.

18. Analyser un circuit à c.a.

-

Référence au module 6.

19. Analyser des circuits à semi-conducteurs.

-

Référence au module 10.

20. Appliquer des notions de logique combinatoire.

-

Référence au module 18.

21. Appliquer des notions de logique séquentielle.

-

Référence au module 23.

22. Utiliser un automate programmable.

-

Référence au module 24.

23. Analyser des circuits pneumatiques.

-

Référence au module 11.

24. Analyser des circuits hydrauliques.

-

Référence au module 25.

25. Expliquer les méthodes de dépannage.

-

Identification des points d’intervention. Choix du matériel de travail. Respect des règles de sécurité. Choix de la méthode en fonction du contexte. Remplacement des éléments défectueux. Soin et propreté pendant l’exécution des taches. Vérification et remise en état

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

2

6

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

des équipements. 26. Distinguer les sources de problèmes dans une boucle d’instrumentation industrielle.

-

27. Décrire les particularités d’un système asservi et d’un procédé industriel.

-

-

-

28. Décrire un procédé simple. -

-

Nb. de pages total du document : 220

Identification des éléments d’une boucle d’instrumentation. Différentiation être entre les éléments de la boucle d’instrumentation et les actionneurs. Analyse des systèmes : • de commande ; • de régulation ; • de puissance ; • de mesure. Repérage des points sources de problèmes dans chaque partie.

1

2

Principe de l’asservissement : • boucle ouverte ; • boucle fermée ; • servomécanisme et servovanne. Type d’asservissement : • de position ; • de vitesse ; • de débit ; • de pression. Caractéristiques du procédé industriel. • boucle ouverte ; • boucle fermé ; • fonction de transfert ; • précision ; • stabilité ; • rapidité ; • réponse type du procédé.

1

2

Notions de : • consigne ; • variable mesurée ; • variable de sortie ; • délai dans le procédé • délai dans la commande. Type de procédés : • autorégulateur • intégrateur.

1

2

7

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

-

Méthode de Ziegler-Nichols : • gain du procédé; • temps de délai ; • constante de temps.

29. Distinguer des actionneurs proportionnels

-

Identification particularités et critères de choix des composants de commande : • vanne pneumatique à commande proportionnelle ; • vanne hydraulique à commande proportionnelle ; • élément chauffant ; • échangeur de chaleur ; • pompe à vitesse variable ; • pompe doseuse ; • ventilateur ; • agitateur ; • réservoir.

1

1

D. Poser un diagnostic.

-

Analyse de l’état réel des équipements Identification des points d’intervention. Proposition des solutions.

1

2

Description du milieu de travail. Différentiation des éléments à dépanner dans une boucle d’instrumentation. Consultation de la norme concernant les règles de sécurité des personnes et du matériel.

0,5

1

Identification des éléments de boucle d’instrumentation. Identification du mode de régulation. Relevé des caractéristiques des éléments : • fonctionnelles ; • de réglage ;

0,5

1

30. Reconnaître les règles de sécurité relatives au dépannage d’une boucle d’instrumentation industrielle.

-

-

31. Sélectionner les composants de remplacement.

-

Nb. de pages total du document : 220

8

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

32. Expliquer la procédure de remplacement des pièces défectueuses.

-

-

33. Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution des travaux.

-

-

E. Remplacer les composants défectueux.

Nb. de pages total du document : 220

-

Heures Heures présentielles non présen tielles

• électrique. Choix judicieux du composant de remplacement en respectant les caractéristiques individuelles et les caractéristiques de la boucle de régulation. Procédure aux diverses mesures et contrôles : • d’observation (ouïe, odorât, vue, toucher) ; • par utilisation d’instruments spécialisés. Détection du composant défectueux. Référence aux diverses caractéristiques. Choix de l’élément de remplacement. Détermination d’un ordre logique de tâches lors du remplacement. Respect des normes correspondantes ; Respect des règles de sécurité.

1

1

1

Respect de l’ordre des tâches à accomplir. Choix judicieux des instruments et outils de travail : • de mesure ; • de contrôle ; • de montage et démontage ; • de fixation ; • de raccordement ; • de vérification. Propreté et soin pendant et après le travail. Rangement du matériel utilisé dans les emplacements appropriés. Application des règles sécurité. Application formelle des normes en vigueur.

1

2

9

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU -

34. Définir la terminologie et les modes de commande du régulateur de procédé.

-

-

Choix judicieux des composants de remplacement. Soin et propreté dans le travail. Modes de commandes : • tout ou rien ; • action proportionnelle ; • action intégrale ; • action dérivée ; Terminologie : • gain ; • bande proportionnelle ; • valeur de maintien ; • temps d’intégration ; • temps de dérivation.

0,5

1

0,5

1

1

2

35. Expliquer l’écart permanent retrouvé sur le procédé.

-

Rôle de la valeur de maintien. Utilisation du mode proportionnel uniquement.

36. Justifier l’utilisation de l’action intégrale.

-

Correction de écart permanent avec le mode intégral.

37. Expliquer le réglage des paramètres d’un régulateur PID.

-

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

Utilisation d’un logiciel de simulation. Relation entre : • variation de la charge du procédé ; • variation de la consigne ; • effet sur la mesure ; Réponse à l’échelon : • performance de base ; • gain de boucle ; • réponse en fréquence. Test en boucle fermé : • fréquence naturelle d’oscillation ; Programmation des paramètres du régulateur : • fonction de transfert ; • valeur de maintien ; • alarmes ; • gain, bande proportionnelle ; • action intégrale ;

10

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

-

• action dérivée. Fonction de préréglage et d’autoréglage des paramètres du régulateur.

38. Décrire les procédures pour détecter les anomalies du système de régulation de procédé.

Procédure de diagnostique au niveau : • du choix des éléments ; • de la programmation ; • du calibrage ; • des branchements.

F. Régler les paramètres de fonctionnement.

Interprétation juste des termes propres aux régulateurs : • le gain ; • la bande proportionnelle ; • la valeur de soutien ; • le temps d’intégration ; • le temps de dérivation ; Destination exacte des actions proportionnelles, intégrales et dérivées. Traduction correcte des éléments opérationnels P,I, et D en schéma bloc. Interprétation correcte de la documentation technique des fabricants. Programmation fonctionnelle des paramètres du régulateur.

-

-

-

-

-

39. Vérifier le fonctionnement des dispositifs de sécurité.

-

G. Vérifier le fonctionnement de l’équipement.

-

-

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

0,5

1

1

1

1

1

Arrêt d’urgence. Périmètre de sécurité pour les capteurs et les détecteurs. Vanne de suppression, etc. Mise en marche de l’équipement sécuritaire. Reproduction des mouvements normaux de l’équipement. Fonctionnement de l’ensemble pour une période de temps avant de déclarer le système fonctionnel. Relevé de tous les indices suspects.

11

Module: 27 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

40. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

Référence au module 5.

41. Utiliser la terminologie appropriée.

-

Termes techniques pour : • les composants ; • les mouvements ; • les opérations ; • les symboles.

H. Consigner les interventions.

-

Formulaire de consignation. Relevé de toutes les données pertinentes : • l’identification de l’équipement ; • la localisation ; • les symptômes ; • le type d’intervention ; • les pièces utilisées ; • le temps mis à l’intervention ; • l’identification des intervenants, etc.

Nb. de pages total du document : 220

Heures Heures présentielles non présen tielles

1

12

Module: 28 - ESA_GP

MODULE 28 :

SYSTEME AUTOMATISE CONTRÔLÉ PAR API

Code : Durée : 80 heures

Heures présentielles : 25 h (évaluation : 3 h) Heures présentielles : 55 h

OBJECTIF OPÉRATIONNEL DE PREMIER NIVEAU DE COMPORTEMENT COMPÉTENCE •

Installer et réparer un système automatisé contrôlé par API.

PRÉSENTATION Ce module de compétence particulière est enseigné en troisième année. Il utilise comme préalable le module 24 “Utilisation de l’automate programmable”. DESCRIPTION L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives aux éléments de chaque phase d’un système automatisé, à la documentation techniques, à la pose d’un diagnostic et à la proposition de solutions. Il vise à rendre le stagiaire apte à installer et à réparer un système automatisé contrôlé par un automate programmable industriel (API). CONTEXTE D’ENSEIGNEMENT •

On doit donc favoriser au maximum tout exercice sur du matériel pédagogique adéquat permettant la maîtrise des compétences recherchées.

CONDITIONS D’EVALUATION • • •

Sur un système automatisé électropneumatique ou électrohydraulique fonctionnel et contrôlé par automate programmable avec E/S “tout ou rien. À partir d’une panne provoquée. À l’aide : - de directives et des plans du système; - de programme en diagramme à échelon, en Grafcet ou en Basic; - de manuels du fabricant et du normes en vigueur; - des outils et des instruments appropriés; - de composants de remplacement.

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 28 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

1.

Expliquer le fonctionnement d’un système automatisé.

- Description du procédé à contrôler. - Analyse des étapes de production. - Elaboration des lins entre les constituants du procédé. - Description des entrées et des sorties de chacune des étapes du procédé. - Description de la logique de la programmation en relation avec le procédé.

1

2

2.

Décrire les séquences de chaque mouvement d’un système automatisé.

- À partir de la représentation séquentielle : • Grafcet ; • ordinogramme ; • diagramme des phases. - Opérations suivies pas à pas. - Partie opérative. - Partie commande. - Dialogue entre la partie commande et la partie opérative de chaque mouvement ou étape.

1

2

3.

Interpréter des plans des schémas, des plans et des devis.

- Connaissance des symboles: • électrique; • pneumatique; • hydraulique; - Différentiation des différentes parties d’un schéma, d’un plan; - Identification du mode de commande; - Identification des notations et les situer vis à vis de la norme en vigueur. - Repérage des éléments d’intervention éventuelle.

0,5

1

A. Prendre connaissance des directives, des plans et des manuels techniques.

- Identification : • des symboles ; • des circuits et des composants: électriques ; pneumatiques ; hydrauliques.

1

2

Nb. de pages total du document : 220

1

Module: 28 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Notations et références. - Mode de mise en marche. - Repérage des points de vérification. 4.

Identifier les normes en vigueur au regard de l’installation d’un système automatisé.

- Repérage de la catégorie de l’installation. - Connaissance des différentes ambiances de travail de l’installation du système automatisé. - Codage des différentes sections de la norme en application. - Application à l’installation d’un système automatisé.

0,5

1

5.

Expliquer les méthodes d’installation.

- Description des éléments à installer. - Affectation des éléments aux emplacements appropriés. - Repérage par ordre chronologique des constituants de l’installation. - Choix de la méthode de travail en fonction du contexte. - Choix de l’outillage adéquat. - Conforme avec les normes en application.

1,5

3

6.

Reconnaître les mesures de sécurité à prendre lors de l’installation.

- Description du milieu de travail. - Contraintes technologiques: • nombre et types d’entréessorties; • temps de réponse; • niveau de communication avec d’autres équipements; • types de programmation applicable. - Consultation de la norme concernant les règles de sécurité des personnes et du matériel.

7.

Installer des câbles et des canalisations.

- Référence au module 7.

Nb. de pages total du document : 220

1

2

Module: 28 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

B. Installer les équipements.

-

Identification des équipements. Respect des normes en vigueur. Choix des outils de travail. Installation selon la méthode retenue. - Procédure au branchement de câbles et canalisation.

8.

Analyser un circuit à c.c.

- Référence au module 4.

9.

Analyser un circuit à c.a.

- Référence au module 6.

Heures Heures présentielles non présen tielles 1,5 3

10. Analyser des circuits à semi-conducteurs.

- Référence au module 10.

11. Appliquer des notions de logique combinatoire.

- Référence au module 18.

12. Appliquer des notions de logique séquentielle.

- Référence au module 23.

13. Utiliser un automate programmable.

- Référence au module 24.

14. Analyser des circuits pneumatiques.

- Référence au module 11.

15. Analyser des circuits hydrauliques.

- Référence au module 25.

16. Définir les étapes de mise en marche et d’arrêt du système.

- Respect des normes de sécurité. - Respect de la procédure de mise en marche : manuelle; automatique; production normale; clôture. - Respect de la procédure d’arrêt : • arrêt d’urgence ; • fin de production ; • défauts.

0,5

2

17. Utiliser l’automate programmable en mode « TEST ».

- Procédure d’accès. - Déroulement du programme. - Supervision de l’état logique des entrées et des sorties. - Ajustement des paramètres : compteur ; temporisateur. - Archivage.

2

4

Nb. de pages total du document : 220

3

Module: 28 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

C. Analyser l’état réel de l’équipement.

- Analyse des constituants des équipements. - Visualisation du système automatisé à l’aide d’un outil de programmation. - Repérage des éléments d’analyse. - Procédure de test de fonctionnement.

18. Interpréter l’information obtenue par l’automate programmable.

- Valeurs cibles et cumulées: • compteurs ; • temporisateurs ; • régulateur; - Indicateur d’alarme. - Déclaration de défauts. - Afficheurs: lumineux; numérique; à bâtonnets.

19. Réparer le composant défectueux.

-

Moteurs. Capteurs. Solénoïdes. Distributeurs. Vérins. Cartes entrées/sorties.

20. Déceler les pannes par la vue, l’odorat, l’ouïe et le toucher.

-

Roulements défectueux. Vibrations excessives. Surchauffe d’un moteur. Courroies usées. Bruits anormaux.

21. Évaluer prospectivement le temps d’une réparation.

- Temps nécessaires : au démontage ; au changement de la pièce ; au remontage ; au nettoyage.

D. Poser un diagnostic.

Nb. de pages total du document : 220

-

À partir de l’analyse de l’état réel et de l’état de référence, détermination de la ou des causes du problème de fonctionnement. - Hypothèses de solution.

Heures Heures présentielles non présen tielles 2

4

1,5

3

0,5

2

0,5

1

0,5

1

2

4

4

Module: 28 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

22. Effectuer des opérations d’usinage manuel.

- Référence au module 12.

23. Effectuer des opérations d’usinage sur machinesoutils.

- Référence au module 13.

24. Appliquer des techniques d’oxycoupage et de soudage à l’arc électrique.

- Référence au module 8.

25. Sélectionner les composants de remplacement.

- Recherche, dans les catalogues de fabricants, des composants de remplacement.

26. Appliquer des méthodes d’alignement conventionnel.

- Référence au module 16.

27. Appliquer des techniques de gestion de la maintenance.

- Référence au module 9.

28. Expliquer l’importance de la qualité dans l’exécution des travaux.

- Référence au module 14.

E. Changer ou réparer le composant défectueux.

- Technique de démontage et de montage. - Ajustement de capteurs et de vérins.

1,5

4

F. Régler les paramètres de fonctionnement.

- Utiliser une console de programmation ou un PC - Configuration des E/S. - Configuration du processeur.

1,5

3

G. Vérifier le fonctionnement de l’équipement.

- Mise en marche de l’équipement sécuritaire. - Reproduction des mouvements normaux d’opération de l’équipement

2

4

Nb. de pages total du document : 220

1

2

0,5

5

Module: 28 - ESA_GP

OBJECTIFS

ÉLÉMENTS DE CONTENU

Heures Heures présentielles non présen tielles

- Fonctionnement de l’ensemble pour une période de temps avant de déclarer le système fonctionnel. - Relevé de tous les indices suspects. 29. Utiliser un microordinateur pour produire des documents techniques.

- Référence au module 5.

30. Utiliser la terminologie appropriée.

- Termes techniques pour: • les composants ; • les mouvements ; • les opérations ; • les symptômes.

31. Expliquer l’importance de la propreté et du soin à porter aux aires de travail, aux outils et à l’équipement.

- Nettoyage des outils. - Rangement des outils et de l’équipement. - Utilisation d’un récipient, de balais et de brosses pour le nettoyage de l’aire de travail.

H. Consigner les interventions.

- Formulaire de consignation. - Relevé de toutes les données pertinentes : • l’identification de l’équipement ; • les localisations ; • les symptômes ; • le type d’intervention ; • les pièces utilisées ; • le temps mis à l’intervention ; • l’identification des intervenants, etc.

Nb. de pages total du document : 220

0,5

1

1

2

1

2,5

6

View more...

Comments

Copyright ©2017 KUPDF Inc.