Francés 1º Bachillerato. C'est à dire A1

September 22, 2017 | Author: ester92742 | Category: Grammatical Gender, Grammatical Number, Verb, French Language, Linguistics
Share Embed Donate


Short Description

Descripción: Libro educación secundaria bachillerato francés...

Description

\ - Hélène A ugé · M a Dolors Cañada · Claire Marlhens · Llúcia Molinos

:m

4 # «

■=,>.

C D D

: ^ g CD. E: 9

e a

a

¿

0:1

cl

a

^

c:

3

ï?

~

5 ’

i— CD i · CD JJJ

méthode de français

■■

■M ,

FR A N C E

P H Y S IQ U E

R

/ ! ; Dt dunke^q^ eg B E L G IQ U E / j L ille

M 5 ' ^ Ca'a^

'-B e th u n e a Q ^ V a l e n c i e n n e s ' 'X

\

J

! *"\

, T û n c - r i l — * T ^ W a n h a im o

!

A L L E JVl A

/

, v

.— '

i ”" '

’£ IV! p- O U R G

i

}.

!

\

i i( Metz

V

;

!/

s--.IMâipyjl-i·-Ât,o C.J \

\

^

)

p Strasbourg V /s /< I

r

VOSGESi* i

-BaÏÏôrTdè

G u e b w ill'e

hc5>1 MontGelïârd. / u s -'

/-.P

y

;5K

i / v

r'^ -r'n B e s a n c o ri/

R V A N D|J°n. 0t>>~

> y

■A

*

5 y

II S , 3 HE

y

T 1 i

¿1

C rê tà e . , \ J i y la a è i g ç y

I

ia lA rm e

R4o· il

y X T e r m o n t- f - F e rra n d p '1 ’Angoulême /

y

^

| ^ tÎ8 S 5

/

Jr

/

¿ M A

•/ ord oqn e-

:

î—‘’ /w*

" li-'ir- ■

V·a

. Â T 4- 803*'“ ^

!

M tte n fc )

! /il 3 / J3?

S >?S I

.< ..— 1

X i. k

'i

E

J' · ·:. _ _ rV é u t.

RI Toufouse âe 200

500

1 000 1 500 m

y

irn m

R

-r.

:

'

wÀTg'ènTr

hr-l1— 1Nice ;

G ra s s e -C a n n e s -A n tib

i

M a rs e ille

£ J r,

tp S

Aix-emProvence

■) r -

:peltîën_J^o-r—,

- ·

£

rK

,

l\ r a

L

M lîk r./ Toulon

«

2,'.li-^~^jperpignan

Population des villes : ~~j plus de 2 000 000 hab. | | de 800 000 à 2 000 000 hab. □

de 300 000 à 800 000 hab.

□ o

de 150 000 à 300 000 hab. de 100 000 à 150 000 hab.

M\ E R

M É D IT E R R A N É E ,

0*0 140’ 0

160^0__ 140*0

ÔCÉAN

'

!

Équateur ■'-'

45* Nord

V ·■s.

']

J4 3 3 C

/ J a m é r iq ü

? i

:/V '

/ - \ '~ o ï £ Î N \ m , ù M ayotte \ V f ) 9 La Réunion

4

^06 Pr'co?ne"■*. i t f 'T ’ Vop1 N ouvelle-A m sterdam

■ > ;n \ tlllrE A â f w q u e ' /

\

|

/

\

/

^

0-/

[ \

' j

^etS t-Paul

\

iS’ S u 't

V· /X^Guyane 7^7“ '■ /AMERIQUE

V « v

dun^

sur

! V .

^ L 1

4n\

s—

^

y

f 61

AFRIQUE

(

' T* ALa Réunion m ^SO-E

' \

\

IX

>. i 20*0'v ' \ 4A

'■

...........Équateur

-

^ ;< / :

£

·

^

t

'

£>s

\ ''ÿ X ':Tîf; T V I«·#

;·' /

X . ,·■-,.■■ A N T A R C T IQ U E ^ A d e lie ..■·■ i -? ^ n · i / «»f

.



^a

^ | ' " N'_U\ 140*E

AUSTRALIE ( i

... Kerguelen

i ¡ 'y V I ^ G u a d e lo u p e ^ M a r tin iq u e / ^ / r

120-E

S ^ * C ' ■ '¿ ¡is & f'.

^ - ' • ' ^ 180·

160-e

j

c |ip pe r t° n

^

H.

W allis· et-Futuna

T

Polynésie

Tropique_du Capricorne ™ ~ “ N ouvelle Calédonie

;A u s tr a lie . Cv>

HS \_____ \ _

45* Sud.

\ ^ \ e . Polaire A n , , ^

WO AQ0*0 W Q

'¿ i « r

AMÉRIQUE. DU SUD

i

k

C oordination édito ria le : Charlène Robert Édition : Charlène Robert, Agnès jouanjus C oordination du p ro je t é d ito ria l : Elena Moreno D ire ction é d ito ria le : Sylvie Courtier C onception graphique e t couverture : Zoográfico Dessins : Caries Alberdi, Jesús Escudero Cuadrado, Ángel Sánchez Trigo, Zoográfico Photographies : J. Jaime ; J. L. G. Grande ; J. M .a Escudero ; L. M. Iglesias ; P. Revilla / Photononstop / Mauritius Images, Jacques Loic, Dan Bannister / John Warburton-Lee, Jean-Pierre Lescourret, Bernard Rouffignac, Fabrice ierouge / Onoky, Cédric, Michel Setboun, Alain Le Bot, Nigel Pavitt / John Warburton-Lee, Danièle Schneider, Lionel Lourdel, Joel Damase, Sébastien Rabany, Philippe Turpin, Guy Bouchet, Tips / Luis Castaneda, Daniel Thierry, Nicolas Thibaut, Mauritius, François Renault; S. Padura ; A. G. E. FOTOSTOCK / Peter Erik Forsberg, Fabrice Lerouge, J W Alker, 1FPA, Alfred Schauhuber, Patty Abbott, Michael S. Nolan, Pauliene Wessel, José Antonio Moreno, ARCO / Hinze K., Creatista, Ubik, De Agostini / G. Dagl ; CONTACTO / Photononstop / Cultura / Ghislain & Marie David de Lossy, Nigel Pavitt / John Warburton-Lee, Nicolas Thibaut, Stéphane Ouzounoff, Sylva Villerot, Julien Thomazo, Jacques Loic, Gérard Labriet ; CORDON PRESS / Boris Lipnitzki / Roger-Viollet / Tailleur Chanel. Paris, 1936 ; CORDON PRESS / CORBIS / Condé Nast Archive, Lucas Allen, Riou / SoFood, Demotix / infosart, Andrew Brown ; Ecoscene, Galeries / Felix Ledru, Blend Images / V Stock / DreamPictures ; EFE ; GETTY IMAGES SALES SPAIN / B2M Productions, Pidjoe, Rayes, WIN-lnitiative, AAGAMIA, Sandra Arduini, Emely, CAP53, Martial Colomb, JLPH, Julian Elliott, Franck Guiziou, Foodcollection, Daniel Thierry, MANIN Richard, Klaus Vedfelt, Joe Schmelzer, Arctic-lmages, Albert Mollon, Zubin Shroff, William Shaw, Vlad Fishman, Thomas Craig, Stefano Oppo, Simon Watson, Photo by Ada, Patrick Lane, Jacques Loic, Doug Pearson, Cavan Images, Barry Murphy, Amos Chappie, Allan Baxter, Alain Le Bot, Spiderstock, SelectStock, Jason Loucas, Sami Sarkis, Peter Phipp, Peter Adams, MyLoupe / UIG, Ghislain & Marie David de Lossy, Julian Elliott Ethereal Light, Kelly Cline, Yvan Travert, Cultura / Les and Dave Jacobs, The Bridgeman Art Library, Joel Damase, Brett Stevens, Hola Images, Wirelmage / Tony Barson, David Evans, Siri Stafford, Andrew Bain, Doxieone Photography, Pascal Le Segretain, Alex Wilson, Travel Ink, Miguel Navarro, Patrice Hauser, Pierre Jacques, Betsie Van Der Meer, Thinkstock, AFP / Doug Kanter, Altrendo images, Shaun Egan, DEA / G. CIGOLINI, Gardel Bertrand, Igor Demchenkov, Nicholas Eveleigh, Kristina Lindberg, Peter Cade, Ojo Images, Sheer Photo, Inc, M. Gebicki, Patrice Tourenne, Jose Luis Pelaez, David Lees, Datacraft Co Ltd, Catherine Ledner, David Gunn, Stephen Simpson, Abel A/litja Varela, DEA / G. DAGLI ORTI, Dave & Les Jacobs, Reza Estakhrian, Arnt Haug, Barbara Van Zanten, Dorling Kindersley, Photos.com Plus, Florence Guillemain, Henglein and Steets, José Luis Gutiérrez, Nicolas Thibaut, A DEMOTES, Christopher Groenhout, Medioimages / Photodisc, Matthias Clamer, CAVIGLIA Denis / hemis.fr, esthAlto / Matthieu Spohn, GERAULT Gregory / hemis.fr, Justin Horrocks, Floortje, Juergen Richter, REPORTERS ASSOCIES / Gamma-Rapho, James And James, BABAYAGA ; I. PREYSLER ; ISTOCKPHOTO / Getty Images Sales Spain ; PHOTO RMN / RMN-Grand Palais (Château de Versailles) / Jean Popovitch ; Helen Chelton López de Haro / Jorge Cueto ; SERIDEC PHOTO IMAGENES CD ; ARCHIVO SANTI LLANA Recherche iconographique : Charlène Robert, Agnès Jouanjus, Mercedes Barcenilla C oordination artistiqu e : Carlos Aguilera D ire ctio n artistique : José Crespo C orrection : Agnès Jouanjus, Anne-Sophie Lesplulier C oordination technique : Miguel Ángel Mora-Gil Domínguez D ire ction technique : Ángel García Encinar

© 2014 by Hélène Augé, M a Dolors Cañada, Claire Marlhens, Liúda Molinos © De esta edición: 2014 Santillana Educación, S.L. Avda. de los Artesanos, 6 28760 Tres Cantos - Madrid Printed in Spain CP : 403575 ISBN : 978-84-92729-63-0 Depósito legal : M-4926-2014

Cualquier forma de reproducción, distribución, comunicación pública o transformación de esta obra solo puede ser realizada con la autorización de sus titulares, salvo excepción prevista por la ley. Diríjase a CEDRO (Centro Español de Derechos Reprográficos, www.cedro.org) si necesita fotocopiar o escanear algún fragmento de esta obra.

C'EST À D IR E ! est une m éthode de français destinée aux grands adolescents, jeunes adultes et adultes débutants ou faux-débutants. Elle incorpore tous les principes préconisés par le Cadre européen commun de référence pour les langues.

C'ESTÀ DIRE! est

une m éthode ambitieuse.

Le prem ier niveau de C'EST À DIRE ! (A1 —► A2) vise l'acquisition du niveau A l du CECR, qui pourra être certifiée par le DELF A 1 . Elle amorce en outre la présentation de certains contenus du niveau A2.

» C’EST à D IR E ! est une m éthode pratique. Dans une perspective actionnelle, elle développe les compétences de com m unication des apprenants en leur proposant des activités et des tâches qui les prépareront réellement à agir et interagir de façon efficace en contexte francophone. Les réalités socioculturelles, qu'elles soient présentées au fil des textes ou en parallèle, y tien ne n t une place im portante.

C'EST À DIRE ! est un véritable outil de form ation. La m éthode privilégie l'acquisition des stratégies d'apprentissage pour im pliquer les étudiants, les aider à progresser plus rapidem ent et à devenir autonomes.

C'ESTR DIRE ! est un projet. L'ensemble des supports constitue un véritable dispositif pédagogique qui aborde les réalités langagières en variant les points de vue et qui prend en com pte la diversité des situations d'apprentissage.

trois

LIURE DE LJ ELEUE - M O D E DJ E M P L O I

Structure générale » Unité 0 • 12 unités • 3 évaluations form atives • Précis grammatical • Conjugaison • Phonétique • Transcriptions des enregistrements non transcrits dans les unités

Organisation d’une unité Objectifs •

Le thèm e général de l'unité.



Les compétences à acquérir.



Les stratégies à développer.



La tâche finale.

«Ouvertures» • Pour les quatre premières unités, initiation à l'écoute. • Mise en place des stratégies de compréhension globale.

((Situations» • Deux docum ents enregistrés : les contenus en contexte. • Entraînement à la compréhension orale systématisée. • Pour aider : des « fenêtres » socioculturelles (encadrés et pastilles vidéo). © • Progressivement, des documents écrits authentiques.

GRAMMAIRE le tem ps libre, les vacances

SEjggggBl·



' B p 7'™

o ——

«Grammaire»

«Lexique et prononciation »

• Observation de la langue, en contexte.

• Découverte active, par champs sémantiques.

• Appropriation des règles.

• Réemploi dans un cadre com m unicatif.



» Pratiques de discrimination phonétique.

Exercices d'application.

Compétences de communication

i ohW-V£

«Société»

«Compétences» ♦ Des activités pour s'approprier la langue : deux pages pour les unités 1 à 4, quatre pages pour les unités 5 à 12. • À partir de docum ents authentiques.

Des suppléments d'inform ation socioculturelle au service des activités des « Compétences ». Un « plus » illustré par une courte vidéo documentaire. ©

Jeu télévisé

«Tâche finale» ·■ Un véritable projet collaboratif. • L'aboutissement pratique de l'unité. • Des critères d'auto-évaluation et de co-évaluation.

TABLEAU DES CONTENUS Uniîâ 0 --------

I

P re m ie rs œ m îm ts p. 11 à 14

COMMUNICATION

GRAMMAIRE

► Saluer ► Compter ► Communiquer en classe

(LEXIQUE - PRONONC ► L'alphabet ► Les nombres ► Les jours de la semaine ► Les mois de l'année

► Épeler

Unité 1 S p. 15 à 26

(4·· U

R fi® '

► Saluer, prendre congé ► Se présenter, présenter quelqu'un ► Donner, demander des informations sur des personnes ► S'exprimer poliment

► Le présent : verbes en -er(1), être et avoir ► Les pronoms personnels sujets ► Les articles définis et le genre et nombre des noms (1)

Lexique ► L'école ► Les personnes ► Les nationalités Prononciation ► La finale des mots

Unité 2 ► Donner des informations

P rofils

sur quelqu'un ► Décrire une personne (physique et caractère) ► Exprimer ses goûts ► Exprimer des sentiments

p. 27 à 38

Unité 3 — Au quotidien p. 41 à 52

U n iîâ 4

-----------

Is igmps de ffivn p. 53 à 64

Unité 5 Vous êtes ici p. 67 à 78

► Les articles indéfinis et le genre Lexique ► Le visage des noms (2) ► Les couleurs ► Le genre des adjectifs ► L'apparence physique et le cara ► Le présent : verbes en -er[2) Prononciation ► La négation (1) >■ Rythme et accent ► C'est... - I l / Elle est...

► Poser des questions ► Décrire des activités quotidiennes ► Exprimer le temps (heure, moment de la journée, fréquence) ► Prendre contact par téléphone

► Les articles partitifs ► L'interrogation ► Le présent : verbes en -ir ou -ire, en -drel -tre, faire ► Les pronoms personnels toniques

Lexique ► Les activités et le rythme de vie ► Les rythmes alimentaires ► Les tâches ménagères et les loi; Prononciation ► Intonation affirmative / interrogative

> Exprimer une intention > Décrire des activités de loisir

> Les adjectifs possessifs ► Les présent : venir, prendre, pouvoir, verbes en -evoir Les articles contractés > Le futur proche ► Le pluriel des noms (2) et des adjectifs

Lexique ► Les professions ► La famille ► Le temps libre, les vacances Prononciation

> Demander, donner des informations (famille, profession, habitudes) > Féliciter quelqu'un

► Demander et indiquer un chemin ► Demander des renseignements sur un lieu, le décrire ► Situer dans l'espace ► Donner des conseils

► Le passé récent ► Les prépositions et adverbes de lieu ► L'impératif ► Le pronom on impersonnel

► Voyelles orales et voyelles nasalf

Lexique ► La ville ► Les services et les commerces ► Les loisirs ► Les moyens de transport Prononciation ►[i] - [y] - [u-]

Unité 6 À h u m p. 79 à 90

► Demander, donner des informations sur un logement ► Décrire un logement ► Situer un lieu ► Exprimer une obligation ► Donner son accord

> Les adjectifs démonstratifs ► Les pronoms COD > Les préposition + villes / régions / pays ► La forme impersonnelle : il faut

Lexique ► Le logement ► Les meubles ► Les appareils électroménagers Prononciation ►[e] - [e] - [0 ]

CO : interpréter des indices, p. 17, 28,43 ; comprendre globalement un dialogue assez long et complexe, p. CE : interpréter des indices, p. 42 ; mémoriser les mots nouveaux, p. 51 ; comprendre les mots nouveaux, p. six

[

aspects

CULTURELS I

ÉCRIT

TACHE FINALE

► Salutations

►Sigles ► Villes françaises 1

►Le Restaurant universitaire ►Le français du Québec ► Société (p. 39) : « La France : vous connaissez ? »

Compréhension

Compréhension

►Bruits de fond ►Dialogues (présentations)

►Questionnaire : biographie

B

langagière Production

Production ►Dialogues (salutations et présentations)

►Présentation de sa biographie

► pôle emploi

Compréhension

Compréhension

► Tours et le Val de Loire ► Société (p. 40) : « Ah, ces Français ! »

► Répliques à associer

► Test de personnalité Production ► Présentation d'une personne

► Les rythmes scolaires en France ► Les travailleurs frontaliers (Suisse) ► Société (p. 65) : « De l'histoire au petit déjeuner » / « Jours ouvrables »

Compréhension ► Annonces diverses ► Interview radiophonique Production ► Conversation téléphonique ► Interview radiophonique

Compréhension ► « Écrits divers » ► Article de magazine Production ► Portrait

► Des jardins en ville ► Aurillac ► Société (p. 66) : « La lecture » / « F comme France, f comme famille »

Compréhension ► Mini-dialogues à associer ► Dialogue familier ► Jeu-concours Production ► Monologue, dialogues, conversation téléphonique

Compréhension ► Forum Production ► Post sur un forum

►Albi ► La Libération ► Société (p. 91) : « En pays francophone : souvenirs de voyage »

Compréhension ► Échange formel ► Jeu radiophonique Production ► Monologue, dialogues, devinettes

Compréhension ► Guide touristique ► Carte postale, mail, sms et autres messages Production ► Carte postale

► Échange formel ► Dialogue amical Production ► Dialogues, jeu

► « Le club des langues et de la culture »

!

langagière

► Gîtes de France ► L’île-de-France

Compréhension ► Conversations téléphoniques

Compréhension ►Annonces (immobilier

► Société (p. 92) : « Curiosités immobilières » / « Quelques informations utiles pour séjourner en France »

Production ► Conversations téléphoniques

et tourisme) ► Liste de conseils ► Lettre formelle Production ► Lettre formelle

EO : préparer un canevas, p. 24 ; mémoriser une situation, p. 31 ; créer et représenter un dialogue, p. 74, stratégies croisées (tâches finales) : documentation, initiative, coopération, (co-)évaluation

► «Le prénom détermine-t-il la personne ?»

§| H

► « Improvisation théâtrale »

H |§

K

: f BILAN COMMUNICATION 1-4J

► « En route pour une ville francophone »

------------- —---------------------------> « Les bases d'une colocation réussie»

¡É ||

TABLEAU DES CONTENUS Unité 7 -

[, C O M M U N IC A TIO N

C'est fa vie!

► Demander et donner des informations (sur le passé) ► Faire une invitation ► Accepter ou refuser ► Exprimer des sentiments ► Situer dans le temps

► Le passé composé (forme affirmative) ► La négation (2) ► Être sur le point de I Être en train de + infinitif

► Demander et donner des informations (sur le passé) ► Décrire le temps qu'il fait ► Décrire des personnes (physique, tenue vestimentaire)

► Le passé composé (forme négative) ► L'accord du participe passé avec avoir ► Les pronoms COI

p. 93 à 104

1

GRAM M AIRE

1 LEXIQUE-PRONON Lexique ► Les âges de la vie ► Les études ► La vie professionnelle Prononciation ► [e ] - [œ] - [o]

Unité e ------ñüfü des saisons p. 105 à 116

► Demander et donner des opinions ► Manifester son accord / désaccord

Unité 9 A table ! p. 119 à 130



PSI?

► [p ] - [b ] - [ f ] - [v ]

► Commander au restaurant ► Demander et donner des informations sur des aliments, faire des commentaires ► Parler de ses goûts ► Demander le prix, le moyen de paiement

► L'expression de la quantité ► Le pronom en ► Les adverbes en -ment

► Décrire un hébergement ► Demander et donner des informations sur un hébergement ► Faire des projets ► Attirer l'attention de quelqu'un ► Faire des appréciations

► Le futur simple ► Les pronoms relatifs :

p. 131 à 142

HpÜH pSs|'v

► Demander et donner des informations sur des vêtements ► Exprimer une préférence ► Demander et donner son avis ► Demander et donner un prix ► Parler d'un problème de santé

► Les comparatifs ► Les superlatifs ► Les pronoms compléments de lieu : en et y

► Décrire un paysage, une ambiance ► Parler d'habitudes passées ► Faire des appréciations ► Évoquer des souvenirs ► Rapporter les paroles d'une autre personne

► L'imparfait (sensibilisation) ► Le discours indirect (sensibilisation)

Lexique ► Les aliments ► Les boissons Prononciation ► [J] - [3]

Unité 1Q On bm §s ?

Lexique ► Le climat ► Les vêtements ► Le corps humain Prononciation

qui, que, où

Lexique ► Les moyens de transport ► L'hébergement Prononciation ► [s] - [z]

Unité 11 Commerces p. 145 à 156

3É Société (p. 117): | « Quelques événements j importants de la vie à travers | le monde francophone » f \ : [► Les maisons de quartier [► Le jumelage en Europe '►Société (p. 118) : i « Dans l'air du temps » / r

« Les Parisiennes et

|

le pantalon »



RAL

ÉCRIT

TÂCHE FINALE

Compréhension ► Dialogue amical ► Émission radiophonique (témoignage) Production ► Dialogues familiers, entretien d'embauche

Compréhension ► Faire-part ► Devinettes Production ► Courte biographie sous forme de devinette

► « À vos plumes ! »

Compréhension ► Débat ► Bulletins météo Production ► Monologues, conversations

Compréhension ► Mail « formel » ► Édito sur le monde de la mode Production ► Bulletin météorologique,

► « Costumier pour un jour »

amicales en direct et par téléphone, débat

mail

DELFA1 p. 174-175

f Compréhension

► « Cuisinons organisé ! »

f ► Du producteur au ; consommateur |> La bavette 1► Société (p. 143) : « À retenir pour manger et boire en France I » / « Le bio dans les cantines scolaires »

Compréhension ► Dialogues (amicaux ou avec des commerçants) Production ► Monologue ► Dialogues (au marché, au supermarché, au restaurant)

: ► La Sécurité routière ► Société (p. 144) : f « Tendances alternatives »

Compréhension ► Dialogues informels et échanges commerciaux ► Annonces par haut-parleur Production ► Monologues, échanges (réservation d'un hôtel, achat d'un billet), débats informels

Compréhension ► Informations pratiques ► Formulaire Production ► Réponse à une demande de renseignements

► « Circuit organisé »

► Les grands magasins ► Les bureaux de tabac ► Société (p. 169) : « La vitrine du XXe siècle »

Compréhension ► Dialogues (domaines privé et commercial) Production ► Dialogues (commerce), monologue

Compréhension ► Article de magazine informatif ► Devinette littéraire Production ► Devinette

► « La reine des vitrines »

► Festivals de musique

Compréhension

►Animaux de compagnie

► Conversation téléphonique

► Société (p. 170) : « Une palette de

► Discussions familières Production ► Dialogues, récits, débat ► Descriptions de photos

Compréhension ► Article de blog ► Descriptions de photos Production ► Descriptions de paysages

paysages francophones »

1 i·

► Menus ► Recettes de cuisine ► Extrait de dictionnaire Production ► Article court pour une revue

jT élLA N COMMUNICATION 9-12

r

CE : utiliser un dictionnaire monolingue, p. 128 EE : rédiger une biographie, p. 103 Stratégies croisées (tâches finales) : documentation, initiative, coopération, (co-)évaluation neuf

V oir d es film s e n v e r s io n o rig in ale. A c c é d e r à la l i tté r a tu r e en f r a n ç a i s d a n s le te x t e .

L ir e la p re s s e .

. R e s s e n tir l ’ém o tio n d ’u n e c h a n s o n en fra n ça is.

â

w

3 distraire s’informei

E c o u te r la ra d io .

w

t V is ite r d es p a g e s w eb fr a n c o p h o n e s .

R e s t e r c u r ie u x , c o n tin u e r à a p p re n d re .

! A p p r e n d r e '< _ \ le f r a n ç a is ,

^s

i' p o u r qu oi f a i r e ?

,* A u g m e n te r s e s c h a n c e s de t r o u v e r u n em plc

E ch an ger avec d es p e r s o n n e s fran co p h o n es.

situation

»

I n té g r e r u n s e c te u i in te rn a tio n é

V oyager san s in te rm é d ia ire .

A ccéd er à d ’a u t r e s c u ltu r e s .

dans u n p ays fra n c o p h o n e .

O b ten ir u n p o ste à l ’é tr a n g e r .

r r r i T

S tr a té g ie s Comment se fixer des objectifs d'apprentissage ' - ·'·.' : '■'·

2 Écoutez les enregistrements et répétez après le modèle.

j

· en portugais · en italien

j

3 M aintenant, présentez-vous.

j

• en français • en espagnol • en anglais

^

j j

f Écoutez. En quelle langue sont ces phrases ?

j

Se présenter en français

Sonorités ^

i i i i

^ le lq M 'u n e t p r § n : · ’ ; ■ i ·■■:* '

m

Àla fin de l’unité 0,vous sereicapablè de.

j j

Salutations

j

^0^ ·'!;] Écoutez com m ent on d it et répétez.

U M aintenant, saluez de deux manières différentes une personne de la classe. Ça va ? A ujourd'hui, que répondez-vous ? Posez cette question à votre voisin(e).

Ça va [ l \ \ Ç CV0 (très) bien. [ ^ j j Pas mal. Ça va super I V y

# · ·

f

_

1 C °mme d J comme ça. Bof !

Ça ne va pas.

onze

Connaître l'alphabet et épeler ^ ) - 7 Écoutez.

■ Votre nom et votre prénom, s ’il vous plaît ? Fraysse Gabriel. a Vous pouvez répéter, s'il vous plaît ? 3 Fraysse Gabriel. ■ Votre nom, comment ça s'écrit ? a Fraysse, F-R-A-Y-deux S-E. b Ah oui ! Merci. a

Écoutez et observez l'alphabet ci-dessous.

apprendre

dialogue

IT T

H

histoire

CAS



[nombre \

i i

:vj

^im agination ■

kiosque H



m J

W t d

lobjectif

mémoriser

lexique

]

r

question | jT| | réponse

professeur

r 'di­ ü

c ^ sons

texte

E

fil V “ I ®J

i W f français !

A ttention ! Pour épeler, on utilise aussi : • • • • •

Xavier „ „ /a - o roß ~ 7*^—-

11

« lY a s m in a

J

c r - v ·’ ~ ¡¿.Q ·»■{ - - [i'L · x le tra it d'u n io n (-) : Anne-Sophie. J "" les accents : accent aigu ('), accent grave ('), accent circonflexe O : é/èi/e, fâche. le tréma (") : Joëlle, la cédille (ç ) : français, c ' so. On aime le cours d e français. À quelle personne est conjugué le verbe avec le pronom o n ?

2 Conjuguez les verbes au présent. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Elle Tu On

.·■(travailler) dans une librairie. (étudier) le français. (voyager) en famille. ] ' ■(entrer) en classe. Nous ;■(commencer) à 10 h. Ils ." (passer) leur examen cette année. Nous (manger) à midi. 8. Nous .· (placer) les invités à table.

3 Retrouvez les pronoms sujets. 1. ; souriez : w voyez la vie en rose ! 2. portent la même jupe à carreaux. 3. C'est mon â $ â in , - ï étudie le droit in te rn a tio n a l. 4.sommes désolées : u> n'est pas libres. 5. ¿3 ai les yeux bleus et les cheveux châtains. 6. sa notes les horaires des cours de français ? 7. Valérie et moi, i-D mange à la brasserie. 8. Madame, 3D parlez trop vite I

i l Posez ces questions à une personne que vous vouvoyez. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Tu manges au RU ? 1 Tu arrives demain ? ^ cvv· iTu cherches quelqu'un ? Tu commences à quelle heure ? Tu aimes voyager ? Tu travailles en France ? ^ ' Tu entres dans le bureau ? w ous Tu passes à la maison ? vous

S Remplacez les pronoms Nous par On. 1. Nous donnons notre fiche. 2. Nous présentons notre professeur aux nouveaux étudiants. 3. Nous aimons beaucoup le français ! 4. Nous voyageons ensemble. 5. Nous travaillons dans une entreprise française. 6. Nous entrons en cours dans 5 minutes.

singulier pluriel

• L'article défini précède le nom, avec lequel il s'accorde en genre et en nombre.

masculin

fém inin

le secrétaire l'assistant

la secrétaire l'assistante

les_étudiants

les_étudiantes

fly a combien d'-articles définis au singulier ? Et au pluriel ? C'est la même chose dans votre langue ?

A tte n tio n à la prononciation ! Distinguez : le cahier [la] / les cahiers [le] les mots [le] / les_exemples [leze]

• Le genre des noms : masculin ou fém inin le voisin / la voisine ; l'am i / l'amie • Le nombre des noms : singulier ou pluriel le mot / les mots ; la secrétaire / les secrétaires, l'étudiant(e) / les étudiant(e)s

Écoutez et dites si les groupes « article + nom » sont au singulier ou au pluriel.

Quelle lettre est la marque écrite du féminin ? Et la marque du pluriel ? Ces lettres sont-elles prononcées ?

Dites si les affirm ations suivantes sont vraies ou fausses. Si elles sont fausses, corrigez-les. Complétez à l'aide de l'article qui convient. 1. 2. 3. 4. 5.

US- garçons parlent avec W professeur. \jù ordinateur de Jean-Luc est super ! s>· amie de ma voisine s'appelle Carole. Il est dans I * bureau de ^ d ire c tric e . ïé i chaises sont confortables.

*£.··

1 s:

Ü iiÉ im W m m am k

1

1. On em ploie /' au lieu de le ou de la quand le m ot qui suit commence par une voyelle ou un h muet. 2. L'article défini a une seule form e au pluriel. 3. Les articles le et les se prononcent pareil. 4. Le s de les ne se prononce jamais.

Observez ces phrases :

Elle est québécoise. Elle est avec les garçons ? Il a des lunettes. Il a 50 ans. A tte n tio n à la prononciation ! Distinguez : ils sont [s] / ils jjn t [z] nous sommes belges / nous sommesjllemands [z]

je suis tu es il / elle / on est nous sommes vous_êtes ils /elles sont

À quoi ça sert ? Le verbe ê tr e sert... • à donner des inform ations : nationalité, profession, état civil, caractéristiques physiques ou psychologiques. • à dire où on se trouve. Le verbe a v o i r sert... à donner des informations : âge, possession... Quel(s) verbe(s) utilisez-vous dans votre langue pour donner ces informations ? · , Civ'A - p a c ^ c C « ·) î.c i - Ce Ci

" c tw c x ü î Le ) -

I v /j^ v ^ c

avoir

être

j'ai tu as il/e lle /o n a nous_avons vous_avez ils / elles_ont

9 Complétez ces présentations. 1. Je fc^ m'édeciix Je ^ rtT a rié . Ma femme ® ifp ro f d'anglais dans un lycée.,Nous "'•-trois enfants. Ils ^ 4, 7 et 8 ans. 2. Je '^^T g é n ie u re . Je divorcée et j'i^ d e u x enfants. Ils S P 1 0 et 12 ans. Nous '> un bel appartement. Je ' belge mais mes parents '■££>ï italiens. vingt et un

r i î i i t t i t t t r r i ' p p p p r p p u - i # ! 1111 i r

Observez ces groupes nom inaux :

l'assistante la prof le directeur les filles

frrrrrrrrrrn

Légroupe « article défini + nom >>

LEXIQUE 9 r

1 Observez le plan, puis complétez les phrases. sa lle

1. 2. 3. 4. 5.

des professeurs j

salle multimédia

Pour consulter un dictionnaire, on va à la Avant d'entrer en classe, on attend dans le Pour s'inscrire, on va au" : ?. Pour travailler la phonétique, on va dans lâ Les professeurs fo n t des réunions dans la

to ile tte s

.

Quels espaces existent dans votre école ou votre université ?

b u re a u |

b ib lio th è q u e / m é d ia th è q u e

6. Les cours o n t lieu dans les O . 7. Pour boire un café, on va à la 8. Pour em prunter un film , on va à la 9. Pour parler au directeur, on va dans son 10. Pour se laver les mains, on va aux

ordinateur

2 Observez ce dessin et comparez avec votre classe. Regardez bien autour de vous ! Y a-t-il des éléments qui ne sont pas sur le dessin ? Dans quelle salle êtes-vous ?

3 Complétez les phrases avec les mots suivants. le / la concierge · le / la professeur(e) · le / la directeur(trice) · le / la secrétaire · le / la bibliothécaire

1. La .· me conseille un film en français. 2 . Le bureau du S3 de direction est à côté du bureau de la

;■?.

3. Ma T i de français s'appelle Anne. Elle est canadienne, du Québec. 4. Le .Uî m 'explique où est ma classe. Comment s’appelle votre professeur(e) ? Vous connaissez le / la directeur(trice) de l’école ? Et le / la secrétaire, comment il / elle s'appelle ?

Q

If Associez les mots suivants par paires, puis complétez les phrases avec ces paires. (le) garçon · Madame · (le) monsieur · (les) hommes · (les) femmes · (la) fille · (la) dame · Monsieur 1. À la cafétéria, il y a des toilettes pour .D et pour

t.

2. Viens, je veux te présenter à ce \ Le blond, très grand, quiparle avec la là-bas. 3. Dans notre groupe, il y a plus de " ;· que de : 4. Bonjour, je suis : Anne Bertier et je vous présente mon ami, ■ Pierre Morin.

5 Les étudiants de la classe organisent un b u ffe t international. Observez ces spécialités culinaires et dites leur origine. a) espagnole b) anglais

c) italiennes d) argentin

e) turcs f) japonais

g) mexicain h) russes

i) j)

Im les lasag«1®* ■f,*®'*?».

marocain grecque

â m

I

| > belge

H rUSSe ^ || H y H ^ i p ||

i«;

allemand(e) / V français(e) anglais(e) ;V: portugais(e) \v irlandais(e) chinois(e) }. espagnol(e) américain(e) % cubain(e) brésilien(ne) Jj>; ^ égyptien(ne) lis ,

Quel plat de cette liste préférez-vous ? Vous avez des ami(e)s étrangers(ères) ? Quelle est leur nationalité ?

Relations sons-tjraphies : la finale des mots Lisez les mots suivants et écoutez l'enregistrem ent en même temps. 1 . alors 2 . amie

3. journal 4. assez 5. b e a u c o u p

6. 7. 8. 9. 10.

blond sportif bonjour cahier sac

11. chercher 12. d'accord 13. deux 14. guichet 15. là-bas

16. avec 17. madame 18. professeur 19. salle 20. bavard

21. salut 22. secrétariat 23. animal 24. sérieux 25. très

Classez ces mots selon que la dernière lettre écrite se prononce ou ne se prononce pas. Quelles lettres ne sont pas prononcées ? Quelles lettres sont toujours prononcées ? Quelle lettre est prononcée ou non, selon les mots ?

COMPÉTENCES

^

I C'est le prem ier jo u r de cours. Vous saluez votre voisin(e) et vous vous présentez. Puis vous présentez votre voisin(e) au groupe-classe

^^Saluer et répondre à une salu tatioi^ ^ Bonjour monsieur, comment allez-vous ? Très bien, merci. Et vous ? - Moi aussi. Salut, ça va ? - Ça va. Et toi ? - Ça ne va pas. Se p résen ter et présenter quelqu'un : Moi, je m ’appelle Camille. - Moi, c ’est Stéphane. - Je me présente : Florent. Elle, c ’est Béatrice. - Je vous présente mon collègue. D onner des inform ations sur quelqu’un (nationalité, âge, profession, lieu de résid en ce...) : Il est canadien. - Elle est prof. - Elle a 22 ans. - Elle est architecte. Elle habite à Valence.

Se m ontrer poli(e) : Excusez-moi. / Excusemoi. - Pardon. - S'il vous / te plaît. - Merci (beaucoup). - Avec plaisir. - Je suis désolé(e).

2 Canevas : préparez un dialogue à partir d'un des deux scénarios suivants. Ensuite, interprétez-le devant la classe.

S tra té g ie s C on seils pour ré u ssir u n e in te rv e n tio n

orale à deux ou trois. Repérez dans les « situations » les éléments à réutiliser. Adaptez-les à la nouvelle situation. Attention à l’intonation et aux gestes. L is e z b i e n le c a n e v a s d u d ia lo g u e .

1. Coralie Gasté est professeure à l'école de langues. Julien frappe à la porte de la salle où elle se trouve. - Coralie Gasté ouvre la porte et salue. - Julien salue et dit qu'il cherche André Dupuis. - Coralie Gasté d it à Julien où est André Dupuis. - Julien remercie Coralie Gasté et prend congé. 2. Charlène est dans la rue avec Tünde, son amie hongroise. Elles rencontrent Thibault. - Charlène salue Thibault. - Thibault salue Charlène et demande com m ent elle va. - Charlène répond et présente Tünde à Thibault. - Tünde salue T hibault.

- Thibault salue Tünde et demande si elle est française. - Charlène inform e Thibault de la nationalité de Tünde. :-quatre

Prendre congé : Au revoir. - À tout à l'heure. - À bientôt. - À plus (fam.). Bonne nuit ! - À la semaine prochaine. À mercredi. - À demain. D em ander de se présenter : Comment tu t ’appelles ? - Qui est-ce ? - Quel est votre nom, s ’il vous plaît ? - Et votre . ? - Comment vous appelez-vous ?

j

3 Lisez ce docum ent et répondez aux questions.

1 . fV lES L A N G U E S ■ Quelle est votre / Quelles sont vos langue(s) maternelle(s) ? ■ Connaissez-vous une ou plusieurs langues étrangères ? Vous la / les comprenez, parlez, lisez et écrivez un peu, bien ou très bien ? 2 . IVIES C O N T A C T S A V E C L E F R A N Ç A I S E T L A C U L T U R E F R A N C O P H O N E ■ Choisissez l'option qui vous correspond. ^ J'ai des parents ou des ami(e)s francophones.

J'ai des parents ou des ami(e)s dans des pays francophones.

Voyages et séjours dans un pays francophone

^ J'ai fait un / des voyage(s).

■3 jg

|'ai étudié pendant

A Je travaille /

Relations de travail

Je me prépare à travailler pour une entreprise francophone.

V

Activités en langue française

3 Je l'ai étudié il y a

J'aime la gastronomie des pays francophones.

.

Personnalités francophones connues

ÜHf

3 Je peux citer des artistes, des écrivains.

Je travaille avec des collègues francophones.

ETJ'utilise des produits d'origine francophone.

Je lis des BD, des ^ Je regarde revues, des nouvelles. la télévision.

3 Je peux citer des sportifs(ves).

3 Je commence maintenant.

longtemps.

Peu de temps.

Goûts

3 J'ai fait un / des séjour(s) linguistique(s).

J'aime la littérature, le cinéma et la musique francophones.

H J'écoutedes chansons.

S Je vais au cinéma.

3 Je peux citer des H Je peux personnalités politiques, citer des des personnages scientifiques. historiques.

Et la géographie française, vous connaissez ? Faites le test ! Consultez notre dossier « Société », p. 39.

À p a rtir de votre biographie langagière, faites votre présentation et illustrez-la par une photo ou un dessin.

vingt-cinq

TÂCHE FINALE * 5

le club des longues et de la culture Un service d'échanges de services gratuits entre particuliers, le « club des langues et de la culture », vous in vite à participer à une expérience d'échanges à composante culturelle dans ses locaux ou sur Internet. I

Lisez ces messages de particuliers, affichés au club.

A F F IC H E Z V O T R E O F F R E T>/ E O H A M < S rE l/(

J fw C M " " ' * 0

/ /

. /%/itîXl

*5·^

/

m

r

su is ita lie n e t rtp m n et a m o u re u x ^ t t e r a t u r e e t d ’a r t .

1 |

s u r d es li v r e s ou d e s ^ m o n u m e n ts ita lie n s en é c h a n g e de l a d é c o u v e r te d e s

I

fê te s e t tr a d itio n s de la ville. C o n ta c te z -m o i a u 06 72 38 24 05. G iov an n i

| i| g i IfflW i SM

iSST I P

I

- ¿ o to .j p o o to *■ 3 0 iwtlA-tioK. A U cuisint nippoitf. m t r i A u s o r t ît * ^ u r A t c p u v ^ U r i â Io r :

^vKAÏl :'^'okoCwi5Î^@5WA^ 'C01^-

2 Remplissez une fiche pour devenir membre du réseau d'échanges et rédigez vo tre message. 1. M entionnez sur la fiche votre nom, votre prénom et votre adresse électronique ou un num éro de téléphone de contact.

2. Indiquez clairement votre offre d'échange : ce que vous proposez, ce que vous cherchez. 2

A f f ic h e z a u t a b le a u v o t r e message avec.votre fiche et consultez les messages des autres élèves. Sélectionnez le(s) message(s) qui vous intéresse(nt).

I§ Présentez-vous à la personne ou aux personnes qui o n t rédigé ce(s) message(s). Décidez quel jo u r de la semaine vous convient pour vous réunir : « Je suis lib re le ... ».

©

vingt-six

h la fin de l'unité 2, vous serez capable de... üori\mt3XUçra d 5 ^ v S O f* • donner des inform ations sur une personne

(étatcivil, • décrire p h ysiqu em e n t une personne.

• décrire psychologiquem ent une personne.

S tr a té g ie s Savoir interpréter des indices pour comprendre l’oral. Comment mémoriser des situations.

» exprim er vos goûts et vos préférences. • décrire des émotions vingt-sept k ?

__ _

□UUERTURE

> roaj^vocx d£) u n

n n a w n u * * - -*

. __x ^ , v

cd^

^

vu

. A < > lc O )

\mbs5cilû n QynCne^NrdoéCiV' x&ÀÔM^

gui dit quoi?

- a^

ï Observez ces p h g to ^a p h ie s. Dites^cjueKs) sentiment(s) ou ém otion(s) vous associez chaque îz

personne ie : la Surprise, la jo ie , l'incfighàtion, la fierté, la tristelse, le bonheur, l'inquiétude, , oV ^o \ e \ id a u x U m ^ a i$ V o o 'én la gaieté.r^OiVi0\\a

la

^ m \e

( ^ O l jto s )

Écoutez l'enregistrem ent Associez chaque phrase entendue à l'une des personnes suivantes. Ur\ bocodjo aw i'0^>0 Une petite fille anxieuse. 2. Un enfant en colere. 3. Un petit garçon surpris. 4. Un jeune homme adm iratif. ad^i^ûO L·»' Cin moKsieur très Une dame très Une fem m e très triste. Un vieux monsieur •OUiwtop y aADpern^i, ironique et m econtent. ■e

3 Qu'est-ce qui vous a su rto ut aidé à réaliser l'activité précédente : la voix, l'in to n a tio n ou les mots ?

£_\U li vingt-huit

o d o W o j-v x

c o d e a u

\j-ç o u *

xs^oA zo

A.V

M/

§ Vous allez entendre les phrases suivantes prononcées de trois manières différentes chacune. Écoutez les enregistrements et observez les photos, puis dites qui prononce chaque phrase.

1. « Brauo, je te félicite f »

« Ta iseux ïr)a photo ? »

vingt-neuf

SITUATION 1

ÀPôle emploi

Voir la transcription, p. 192.

1 Écoutez et choisissez l'o p tio n correcte. 1. On entend parler...

4. Ils sont... a) dans la rue.

a) deux personnes. b) quatre personnes. c) cinq personnes. 2. Les interlocuteurs sont... 'a)) masculins et féminins.

b) à l'école.

c), dans une agence.

Qui ?

b) uniquement féminins. c) uniquem ent masculins. 3. Ce sont... a) des amis. b) des employés du même organisme. c) ides personnes qui ne se connaissent pas

5. Ils parlent... a) d'amis communs.

6. La deuxième personne préfère... a) traiter son dossier avec son interlocuteur, (b)) attendre l'employée qu'elle connaît déjà, c) téléphoner plus tard à cette employée.

1. connaît le nom de l'em ployée qu'elle cherche. 2. connaît l'em ployée qu'elle veut voir et la décrit correctement. 3. veut dem ander du travail à Pôle emploi. 4. veut parler de son jo b d'été.

Commentez les intonations des deux personnes. Com m ent caractérisez-vous le ton de la jeune fille (agréable, très aimable, surpris, poli, irrité ...) ? Et le ton de l'employé ?

¡ i Repérez les expressions qui sont utilisées dans le dialogue pour décrire physiquem ent une personne. Consultez la transcription si nécessaire.

S Par groupes de deux, mémorisez cette situation à l'aide de la transcription. Si elle vous semble trop longue, sélectionnez les répliques les plus importantes. ^

trente

Quoi ‘i

(b)) d'une dame qui travaille à Pôle emploi, c) de travail en général.

2 Dites si c'est vrai ou faux. La jeune fille...

3

Où ?

Quoi

/p ra t « Bien sû r ! » signifie : a) « C’est évident ! » b) « C’est impossible ! »

Pôle emploi

©

+ Pôle emploi est le service public pour les demandeurs d’emploi en France. + Ses principales missions sont l’accueil, l’inscription, l’accompagnement, l’orientation et la formation des demandeurs d’emploi.

SITUATION 2

C'estformidable I ^

U n /e c a m a ra d e Un /e

a n Oopciv n c o p \ me 'JO/ £ Om \ )

(J f c - l a t C i v / 'l _ CX UbcAô'v VU — ro O u v€ C O cL\M Qnci C O - N J Q ju iC ^ ) 1 /

o

1 Écoutez plusieurs fois le dialogue, puis dites si c'est vrai ou faux. 1. Deux jeunes hommes se parlent dans la rue. n/ 2. Ils se connaissent bienV 3. Ils parlent de leur tra v a il.^ 4. Ils parlent de Vanessa G a u d in N 5. Elle est brune*,'c'est une amie de la fac. F

6. C'est la copine de l'un d'eux. V 7. Elle va se marier avec lui. V 8 . Elle va vivre avec lui. ^ 9. Ils vont organiser une 'fëte pour célébrer leur installation. V 10. L'ami ne sait pas s'il acceptera l'invitation. ;

2 Lisez la transcription et vérifiez vos réponses. Bwo hacos p c r t α η υ , ; Λ g Tiens, Ludovic, bonjour ! Qu'est-ce que tu fais ici ? 3 Eh ben*... J ’attends Vanessa, ma copine, a Vanessa Rousseau ? La bmne de la fac ? a Non, une autre Vanessa, elle s'appelle Vanessa Gaudin. Elle est sympa, très iffiQflphna.. τη(Υ en a Ah ouais**, tu es amoureux, toi ! M e e; , comment ? oo Çànpovû, j o m i (Vie riKousse, de taJJe moyenne, o, XOofls \j£noo.èk a Et alors, tu re· :ens vivre < fours ? a Heu... Ben oui. ,, ,, , ^ , rnis.\f n\o a Oh la la ! Quel mystere F % . kJo o o p'v'ftur rrwsVQ'O \K>u* 3 Non, non, il n y a pas de mystere... Nous allons vivre ensemble, voilà ! ; 11 . a C’est pas vrai*** ! Toi, le célibataire ? C'est

O + Tours se situe au cœur du Val de Loire, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité.

+ On y parle le français le plus pur. C’est la région de Rabelais, Ronsard, Balzac, D escartes...

formidable ! Félicitations ! 1orVr'' cc \tnnj 'Xûr^

a Merci, jè~suisivraiment content ! Justement, Antoine, ohïête bientôt notre installation dans ' ■ ' ■ ·, · ' V Í4‘

ï,..

¿i La France est baignée par trois mers et un océan. Vrai ou faux ?

La France a la form e... a) -d'un hexagone, j) d'un rectangle, c) c'u n triangle.

C

On l'appelle souvent comme ça.

Les six pays qui ont une frontière iavec la France sont... 1) i'EapOÎN®'

3) | 'l A p ^ e

5) la S . U ^

2) le L u fiifiu jW |) l'A U M üO ne6) la B e k y Ç ' P ?p

La France m étropolitaine a une superficie d'à peu près...

0

a) 300 000 kilomètres carrés. b) 900 000 kilomètres carrés.

Actuellem ent, le nombre d'habitants est d'à peu près... a) 35 millions,

b) 80 millions,

c) ^ 5 millions.

je) 550 000 kilomètres carrés.

y Wv "ri i

Q jQuels sont les fleuves français les plus lim portants ? M ettez les lettres dans il'ordre pour trou ver leur nom.

B r

|

G cm one

_ J a ) La n / e / G / o / n / r / a, qui passe par Bordeaux. Q b) La e / i / L / o / r, qui passe par Tours.

\ YiûûiSÆiVU ( L y o n ,TC>o t -,

Associez les questions aux réponses. 1. Tu vas prendre le bus de 18 heures ? C

a) b) c) d) e)

2. Un petit café ? 3. Vous avez téléphoné au commissaire 7^0 4. On va en boîte de nuit ? à 5. Tu sais que Mathieu a déménagé ? O-

d 'a c W V e v

Oui, sa mère vient de me l'annoncer. Oui, nous venons de lui téléphoner. Non, il vient de partir. Non, je viens de me coucher. Non, je viens d'aller à la cafétéria.

Observez cette phrase :

A la sortie de la cathédrale, allez à gauche, ensuite à d ro ite a u b o u t de la place.

A quoi ça sert ? Les prépositions et les adverbes de lieu servent à situer dans l’espace et à indiquer le chemin.

CC Anne Colin Tu sais où on Salut Anne ! est ? Sous un palmier, à la plage. Avec l'océan tout bleu devant nous ! Un , cocktail exotique à base de mangue, citron vert, litchis et orange à la main. La température est idéale ! On parle un peu anglais. Demain, on va faire une petite excursion dans la jungle.

On t'embrasse bien fort ! Noah

1 3 :3 7

G Bonjour à toute l’équipe, meilleurs souvenirs de Québec ! À bientôt, | | Noah y - ·—

' ï Quelles différences observez-vous entre ces textes ? Utilise-t-on les mêmes form ules au début et à la fin ? Réécrivez ces SMS sous form e de cartes postales.

Voyage ok, hôtel super, froid. Je T’M. ©

—?

------- Y

9 À vous m aintenant... Écrivez une carte postale à un membre de votre famille, à des amis ou à un(e) collègue de travail pour parler de vos vacances à Genève. (40-50 mots)

TÂCHE FINALE Vous préférez un logement accueillant ? Fonctionnel ? s Quelle orientation préférez-vous ? Plein sud ? ? Vous recherchez un appartement avec terrasse ou balcon ? Avec une belle vue ? -> Vous préférez un quartier calme ? En plein centre ?

«Studio « Appartement $ Lancer la recherche___

■ it iib im b b iiim 'i 1.....~r ri....I

Nos coups de cœur

.

.,·JtXÎï£V,’

«Maison

M ·^

fitjüBWB'a a

i \\ß m

À louer, appartement lumineux au 3eétage, ascenseur, 100 m2, entrée, grand séjour, cuisine américaine, 3 chambres, bureau, terrasse. Loyer : 1100 euros.

D rôm e À vendre, situation exceptionnelle, maison en pierre, 1 étage, salon avec cheminée, salle à manger, 4 chambres, 2 salles de bains, jardin et garage.

N a n cy À louer, studio au rez-de-chaussée, entrée, pièce principale avec cuisine américaine équipée et aménagée, SDB avec W.-C. Loyer : 380 €.

Réf : F-205

Réf : P-105T

Réf: B-02VZ

Lyon

Complétez à l'aide des annonces ci-dessus. À louer, en banlieue, trè s bel 22 au 5* & immeuble m oderne. 100 m 2, 2 grandes grand av ec chem inée, S I équipée. C I orientée au sud.

d ’un

| | premier(ière), deuxièm e/second(e), | | | troisième, quatrième ... vingtièm e, y H vingt et unième, vingt-deuxièm e... ^ ^ #

^ J 'h a b ite au deuxièm e étage.

Décrivez le logem ent de vos rêves. Aidez-vous des mots suivants. l'entrée · le salon · le séjour · la chambre · le bureau · la cuisine · la salle de bains · la salle d'eau · les W.-C., les toilettes · le couloir · la terrasse · le jardin , c ■- o ‘ P ^ ' \ o

Le logement de mes rêves ? Un loyer bon marché, des charges pas trop élevées et... pas de frais supplémentaires imprévus I Vous êtes décidé(e) à tro u ve r ce logem ent. Rédigez la petite annonce que vous allez publier.

Meubler et équiper son logement 5 Voici quelques meubles : dans quelles pièces les mettez-vous ?

un canapé

06

une table

une armoire

un fauteuil

une chaise

un bureau

À quoi servent ces appareils électroménagers ?

1. 2. 3. 4. 5.

7

des étagères

une machine à laver / un lave-linge un lave-vaisselle un sèche-linge setoAoacy un réfrigérateur / un frigidaire / un frigo (fam.) une cuisinière (le four, les plaques)

X j>

«iP*

a) sécher les vêtements b) garder les aliments au frais c) laver le linge sale A! s

i

Organisation des vacances : vous allez partir en vacances avec un(e) ami(e). Vous cherchez une destination et un logem ent. Chacun(e) a sélectionné une annonce et un cadre bien différents. Vous vous téléphonez.

G îte r u ra l à S a in t- B r ie u x Ajouter aux favoris

jp ^

Envoyer à un ami

Ancien bâtiment de ferme rénové avec entrée indépendante de l'habitation du propriétaire. 2 ch. (1 lit 2 pers., 1 lit 1 pers.), S. d'eau etW.-C. privés pour chacune. Petit déjeuner servi sous la véranda. Poneys sur place, balades accompagnées. Tarifs spéciaux pour les séjours de plus de quatre nuitées.

dl vJP^ ^

L · h V t> k I l>

1J J J A J i l l

COMPÉTENCES

D u ple x à D inan

Tarif par nuit 2 Pers. 70 € Henri LAMOUR Le Chat Saint-Brieuc Côtes d'Armor Tél. : 02 96 74 10 09 Fax: 02 96 74 10 08

Contacter le propriétaire

Duplex, 2 chambres. À 250 mètres de la rue du Petit-Fort. Cuisine équipée, micro-ondes. 1 salle de bains. Balcon. 2 lits doubles, 1 lit d'appoint. Télévision, Wi-fi. Draps et linge. Logement non-fumeur.

C o m m e n ta ire s I

3 Pers. 80 €

Pour vos vacances d'été, vous hésitez entre deux campings. Vous téléphonez à un(e) ami(e) adepte du camping, vous lui décrivez votre sélection et il / elle vous donne des conseils pour mieux choisir.

Donner des conseils : Évite... Pensez à demander... - N'attends p as... ! - Mettez-vous d'accord sur

CAMPING LES VOLCANS, Massif du Sancy Des yacances en pleine naîure..-— —------- 62 emplacements seml-ombragés. - 5 chalets tout confort. - 9 mini-chalets (sans sanitaires). - 1 mobile home. - Sanitaires adaptés pour les handicapés. - Activités à proximité : natation dans le lac, planche à voile, pêche, randonnées, équitation, VTT, parapente, etc. Ajouter à ma sélection

fl 7 0 0

Nos prix par date

m de Sa plage \

• 350 emplacements séparés par des arbustes, 80 mobile homes. • Piscine extérieure chauffée, 3 toboggans aquatiques. • Snack-bar midi et soir, 7 jours / 7. • 2 aires de jeux, 1 terrain de sport, 2 terrains de pétanque. ® Ateliers pour les 5 / 12 ans, tournois sportifs pour les plus de 12 ans. • Animations nocturnes : concerts.

3 À la recherche d'un logem ent. Vous allez emménager à Lille et vous avez retenu les petites annoncés suivantes. Vous téléphonez pour vous renseigner plus précisément sur chaque logem ent et pour prendre rendez-vous afin de les visiter.

Lille Loue studio rue Nationale. 4e étage, salle de bains, chauff. indépendant, charges 150 € / trim. Prix : 450 € / mois

LOUONS CHAMBRE ru e L a m a rtin e , a vec

grande a rm o ire et balcon. 3 cham bres, séjour, cuisine equipée, salle de bains, W.-C.

Charges : 50 € / mois. Prix : 300 € / mois.

Exprim er l'obligation : n est obligatoire de... —Il faut payer une caution. - Vous devez confirmer... Exprimer son accord : Entendu. Je suis d'accord. - C'est vrai que... - Je suis de votre avis. Moi aussi, je pense qüe... - C'est vrai, ça. - Mais oui. - Je pense comme vous. - C'est possible.

COMPÉTENCES

IR E

L es secrets d'urne bonne colocation

Pour vivre en harmonie avec ses colocataires, que faire 9

is ■:••V-rV

m sm Pour partir sur de bonnes bases avec les’"" autres, faites énsemble une liste de droits j. et de devoirs que vous trouvez essentiels.' I" Mettez-vous d'accord sur des règles de vie { commune. .......1..... ^ : .......... ... - ;: f Instaurez un roulement pour le ménage : rI vous devez maintenir l'appartement propre. Délimitez les parties communes et les j t t parties privatives de l'appartement. - T . " ." · r:.irr. .*J" rr_.riT : " Z r : " * i T " T. T 7 L.Î

.-ij

1; Prévoyez une bourse commune pour

les produits d'entretien (la lessive, le --papier -toilette,-etc.J-et définissez son .,Z r^fôncEonîpim éîft.: qui s'en charge, quand J mettre de l'argent et combiéri... .1 . ;ï. . Veillez à laisser la salle de bains et la cuisine propres après chaque utilisation. Respectez-l'intimité de vos colocataires.

Si vous voulez inviter quelqu'un, pensez -■ f à prévenir les autres et à leur demander..¡ 4 si ça ne les dérange pas. ' :... 1 I I ] '

Distribuez l'espace dont chacun dispose dans le réfrigérateur ou dans les; armoires : :_il faut être équitable ! ' t 7^

Respectez le rythme de sommeil des ._ ; ; ;.;t autres. Bien sûr, ils doivent également 7 respecter le vôtre, t-·-.............. ...... - -... —

Entretenez la communication, même quand vous n'avez pas le temps ! Rien de ■mieux qu'une ardoise ou un tableau pour laisser un petit mot ,gentil à ses colocs !

Tenez à jour les comptes pour bien......~,~r~L. partager les frais et payer le loyer à temps. L Évitez le tapage nocturne et en cas de . : d '

fête, pensez à baisser la musique à p artir. + de 22 heures..........

............ ....... -.....

r ’t

Quand un problème surgit, n'attendez pas trop pour en parler avec vos colocataires. ·· ·

Prévoyez des activités, en commun (sorties, dîners, soirées) : il faut ir . maintenir une bonne ambiance. : H v Pour pouvoir commencer la journée -sereinement, mettez-vous d'accord sur l'occupation de la salle de bains le matin, au lieu de vous énerver devant la porte parce que vous êtes pressé(e)s.\l_ 1 .1 wmmm

Dans quelle catégorie rangez-vous chacune des règles ci-dessus ? a) vie pratique b) relations entre colocataires c) gestion des dépenses d) distribution de l'espace Quelles règles vous semblent les plus utiles pour une colocation réussie ?

J

i

Lesquelles vous semblent les plus difficiles à respecter ?

S tra té g ie s C om m ent faites-v o u s pour com prendre un m ot nouveau ? - Je tiens compte du contexte, du type de document que je lis. - Je lis la phrase en entier. - Je retrouve la nature et la fonction grammaticales du mot dans la phrase. - J ’essaie de voir si je reconnais une partie de ce mot (la racine, le préfixe, la terminaison...). - Je fais des hypothèses sur son sens. - Je regarde dans un dictionnaire monolingue / bilingue.

^

y Lisez l'annonce d'échange de maisons et la le ttre reçue par la propriétaire. MAISONS-ECHANGES

Nombre de couchages max. : 4 ____ ______ Surface : 100 m2 . Disponibilité : juillet-août £■-;

Internet : . Échange de v o it u r e s : ^ Fumeur : È t

Nombre de voyageurs : 4 Destinations préférées : villes côtières, sud-ést~dë~la France ----. Période : juillet/aoû t

Animaux acceptés :

Appartement ensoleillé et confortable près du centre-ville. Situé dans un quartier calrtièÿsûr et commerçant (boulangerie, ¿supermarché, pharmacie, pos^e.-.-l^côté de la gare routière. La ville d* Saint-JacquesTde: Cpmpqstelle est très connue .sa cathédrale et le pèlerinage qui porto son nom, son université

Je suis professeure à l'Université de Saint-Jacques-de-C‘ une personne sérieuse ^souhaite partir ' . sœur (

M. Renaud 14, rue des Giroflées 83400 Hyères [email protected] Hyères, le 15 mai Chère Madame, Nous sommes intéressés par votre annonce parue sur le site « Malsons-échanges » pour un échange de maisons entre le 15 juillet et le 15 août. Nous habitons à Hyères, dans une malson proche du centre-ville et de la mer (10 minutes en voiture). La surface est de 150 m2. Il y a un grand salon-salle à manger et une grande cuisine au rez-de-chaussée ; quatre chambres (un lit double dans notre chambre, un lit simple et un lit d'appoint dans les chambres des enfants, et un canapé-lit dans la dernière chambre) et une salle de bains à l'étage. Nous avons un grand jardin. Ma femme est cadre dans une entreprise d'import-export et je suis botaniste. Nous avons deux enfants : Emmanuel, 9 ans, et Claire, 7 ans. Nous souhaitons découvrir la Galice et, bien sûr, Saint-Jacques-de-Compostelle.

Pouvez-vous m'expliquer comment est l'appartement ? Dans quel quartier de la ville se trouve-t-il ? Je joins à cette lettre un plan de Hyères et une brochure touristique. Dans l’attente de votre réponse par lettre ou par mail, nous vous prions de recevoir nos sincères salutations. Alain Renaud

Identifiez dans la lettre les éléments suivants : nom et adresse de l'expéditeur(trice)( lieu et date, form ule d'appel, form ule finale. Classez les form ules d'appel et les form ules finales suivantes selon que le / la destinataire est un(e) ami(e), un membre de la fam ille ou une personne qu'on ne connaît pas. » Cher Benoît, » Ma chère Claude, * Cordialem ent » Recevez l'expression de mes sentim ents les m eilleurs.

• • • •

» Cordiales salutations. ® Cher monsieur, ® Monsieur, Madame, • Je t'embrasse. * Bien à vous.



Amitiés Amicalement Grosses bises Recevez mes sincères salutations.

Pour en savoir plus sur le logement en France, consultez notre dossier « Société », page 92.

Répondez à la lettre de M. Renaud. quatre-vingt-neuf.

TÂCHE FINALE f t

Les bases dune colocation réussie

!,,{ JilM ('-lî,t-I:jl..Jï{·.. Hlii ÎKÎj II¿X, Ï.WII h|i-'Ali:! :Jii: nill Jï/ *!li ! il!!; i fJ{i ï.·; IW iijii W Pf i i , {?; m ww '! jif\i· ]■' .ii ; ¡f l':|!ii ¡¡: 1 11! üü'Hi i; |i* 1 ilrjl i:üIM'i ¡1 :|ij |; < ii !· V "■|i> f»'■ r i ·.' :! ■ ji j! ·: :H !ü w Î | :H | il i. ; ü; I ii ■1 : i! « · ;1· jj.j ■ ü: lî; 1j|;î li . i; j f i; I; i ‘ î 'i {II· j: ¡I1l I¡11i* Ü{]··;. ]· : II; 'P 1 lî l'il H ? m ■|Sh ;'!■ii fe if H C o m m e v o u s d e v e z ré a lis e r, p e n d a n t q u e lq u e s m o is , u n s t a g e d e f o r m a t io n d a n s u n e v ille d e F ra n c e , v o u s d é c id e z d e f a ir e u n e e x p é r ie n c e d e c o lo c a tio n .

f

Choisissez vos colocataires : form ez des groupes de trois ou de quatre.

2 Quelle chance ! Vous avez trouvé le logem ent idéal. Consultez le plan de l'appartem ent ci-dessus : étudiez les espaces et décidez ceux qui seront communs et ceux qui seront privatifs. 1 Définissez ensemble comment vous allez vous installer, puis partagez les chambres.

S§ Dites quels meubles le propriétaire met à votre disposition et dans quelle pièce vous allez les installer. Dites quels objets chacun(e) apporte à la communauté et décidez comment vous allez vous organiser pour les appareils électroménagers (emplacement, jo ur d'utilisation, etc.). 5 Votre installation est pratiquem ent finie. Rédigez la liste des dix règles qui vous sem blent essentielles pour réussir votre cohabitation. Ü M aintenant, préparez-vous à expliquer votre projet aux autres groupes. Tous / Toutes les colocataires doivent intervenir ! J À vous ! Expliquez votre projet. Les autres groupes évaluent votre présentation en fonction des critères ci-dessous.

• La présentation a été fluide, originale, intéressante ? » Tous les membres du groupe ont participé à la présentation ? • La presentation a-t-elle abordé les points im portants ? - Répartition des espaces. -, Aménagement et installation des espaces com m uns et privatifs.—-- Établissement des règles pour une cohabitation réussie. » Le vocabulaire de la leçon a -t-il été réutilisé ? • L’im pératif a-t-il été utilisé ?

if

v r' :/

i

56

Chers lecteurs, chères lectrices, Claire, notre biogueuse préférée, vient de term iner son tour du monde francophone et a épinglé sur Internet quelques souvenirs de voyage... Qu'a-t-elle rapporté de Bruxelles ? De Papeete ? De Montréal ? De Paris ? De Genève ? De Casablanca ? Et de la Nouvelle-Orléans ? Et vous, quelle escapade francophone nous conseillez-vous ? Partagez les photos de vos souvenirs de voyage préférés sur notre forum !

E>^resgi©ns Que veulent dire ces expressions ? 1. « n n'y a pas le feu au lac. » (en Suisse et en France) 2. « Faire caïman. » (en Côte d’ivoire, à Abidjan) 3. « Avoir une brique dans le ventre. » (en Belgique) 4. « Chauffer dans le noir. » (au Québec)

W m

mm

a) Travailler beaucoup. b) Conduire la nuit. c) Il n’y a pas besoin de se presser. d) Vouloir être propriétaire.

m 1-i* ~y

¿ ^ E ^ E m

g p g i

Un

Curiosités immobilières

p a villo n

est . une

maison

particulière plus oü moins modeste . avec u n .p e titla rd in , et qui se situe, en banlieuerB'après les sociologues les p a v i l l o n s 'd e b a n lie u e ré p o n d e n t

aussi I e s ^ n e ^ m s

aux mythes d e 4a vie campagnarde, de l'a ir pur, du plaisir de jardrner •'et de la liberté de la vie privee. De nom breux 'Français aspirent a dañs-une maison individuelle.

V iv r e

U n s t u d io se compose d'une pièce de vie (séjour, chambre et cuisine) et d'une salle-de bains avec W.-C.

• On trouve des pavillons dans le centre-ville. • Un studio com prend une cuisine indépendante.

t

• Un T3 est un appartem ent avec un salon, une chambre et une cuisine. _______

-

I

f

liâ m e s informations utiles si vous désirez séjourner en frai© Pour les étudiants

Four iss vacanciers

Pour louer

Pour trouver un logement, adressez-vous au CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) de l'académie où vous pensez faire des études.

Si vous voulez faire un séjour en France, vous disposez, en plus des hôtels, d'un très important réseau de campings, villages de vacances, gîtes ruraux et chambres d'hôtes sur tout le territoire. Il est très facile d'obtenir des informations en surfant sur Internet ou en vous adressant à l'office de tourisme de la région que vous voulez visiter.

un a p p arte m en t

Cet

organisme

gère

en

effet

un certain nombre de services dont le logement universitaire (cités U, résidences) et l'accueil des étudiants étrangers. Vous trouverez sur Internet des informations très utiles à ce sujet.

inc.es. vos

études ou le

Votre salaire doit être équivalent à trois fois le montant du loyer et vous devez payer une caution d'à peu près trois mois de loyer. Si vous ne disposez pas de tant d'argent, quelqu'un doit se porter garant pour vous.

Ia fin de l’unité 7.vous serez capable de... comprendre et participer à une conversation amicale (parcours de vie), comprendre des émissions de radio (témoignages, goûts musicaux), comprendre et produire un m onologue (parcours de vie, activités et loisirs), passer un entretien d'embauche. comprendre et écrire de courtes biographies.

Pour cela, i/ous apprendrez à... • situer dans le temps. • dem ander et donner des inform ations sur le passé. • faire et accepter une invitation.

S tra té g ie s Comment présenter par écrit un personnage de fiction.

• présenter des excuses. • exprim er des sentiments. quatre-vingt-treize·

SITUATION 1

Une rencontre inottendue

Écoutez le dialogue, puis répondez aux questions suivantes. Justifiez vos réponses. 1. Est-ce que Franck et Guillaume se connaissent depuis longtem ps ? 2. Se voient-ils souvent ?

3. Q ue d é c id e n t-ils a v a n t de se sé pa re r ? 4. Se séparent-ils précipitam m ent ?

2

Réécoutez le dialogue répondez si c'est Franck ou si c'est Guillaume. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

3

Voir la transcription, p. 195.

Qui Qui Qui Qui Qui Qui Qui Qui

habite à Cahors ? habite près d'Auxerre ? a fa it des études universitaires ? est professeur de m athém atiques ? a fa it un stage d 'in form atiq ue ? est com m erçant ? est marié ? a des enfants ?

Quels sont les points communs et les différences entre les deux hommes ? Repérez les expressions qui sont utilisées dans le dialogue pour... 1. exp rim er la surprise. 2. d e m a n d e r e t d o n n e r d e s in fo rm a tio n s (sur le p a s s é ).

3. faire et a cce p te r une in v itatio n . 4. p r é s e n te r d es e x c u s e s .

La mobilité en France

©

+ La mobilité géographique des Français au long de leur vie est plutôt faible. + En général, les Français sont réticents à quitter leur ville natale mais certains se décident, en particulier pour « ém igrer » du nord ou du centre vers le littoral ou la région Rhône-Alpes.

^

G

| Écoutez ce tém oignage diffusé lors d'une émission de radio. 2 Faites la fiche d'A ntoine : notez son âge, son é ta t civil et sa situation fam iliale. ^ Remettez dans l'ordre les différentes étapes de sa vie. a) se marier b) grandir çT travailler

d) retrouver son enfant e ) étudier f) dém énager g) naître

IJ Dites si c'est vrai ou faux. 1. A ntoine est un homme marié de 52 ans.

2 . Il n'a pas eu d'enfants avec sa femme. 3. 4. 5. 6.

Il vient de découvrir q u 'il a une fille. Il n'a pas élevé sa fille. /;·> '' l ' Il n'a pas depetits-enfants. Il a rencontré sa fille et la fam ille de sa fille cette année. 7. Il n'a pas envie de connaître sa fille.

5 R epérez les expressions qui sont utilisées dans le dialo g u e p o u r... 1. d o n n e r d e s in fo rm a tio n s (su r le p a s s é ). 2 . s itu e r d a n s le te m p s . 3. e x p r im e r d es s e n tim e n ts . 4 . in d iq u e r le m o d e d ’a c c o m p lis s e m e n t d ’u n e a ctio n .

6 Par petits groupes, préparez la lecture de ce tém oignage à voix haute. 1. Essayez de reproduire le plus exactement possible le rythme, les intonations et la prononciation des personnes qui parlent. 2. Ensuite, lisez ce texte à voix h aute devant la classe et comparez votre lecture à celle des autres groupes.

Clermont-Ferrand + C lerm ont-Ferrand, en Auvergne, a été l'une des plus grandes villes de la Gaule centrale. + Vercingétorix, héros de la guerre des Gaules contre César puis mythe national, est né en Auvergne.

iujsjéjh a» Jrtrfc5 a Bonjour chers auditeurs et auditrices I Aujourd'hui, nous allons écouter le témoignage d’Antoine, de Clermont-Ferrand. Bonjour Antoine I Racontez-nous votre histoire ! a Bonjour ! Je m'appelle Antoine, j'ai 52 ans. Ma vie a été plutôt banale pendant 51 ans. Je suis né à Clermont-Ferrand, j'ai grandi dans une famille d'ouvriers. Mes parents ont travaillé toute leur vie chez Michelin. Moi, je suis parti à Paris pour faire des études, ensuite je suis revenu à Clermont-Ferrand et j’ai travaillé co^mxje ingénieur... chez Michelin I Je me suis marié, assez tard pour l’époque, à 33 ans. mx> JjjXla'/Tyo > Nous n ’avons pas eu d’enfants, mais ma femme a quatre frères et sœurs qui nous ont toujours bien entourés, ' Puis un jour, il y a un an, j ai reçu un mail d une jeune femme de 30 ans : « Tu es mon père ! » Quel choc, quelle surprise ! Et pourtant c est vrai, je suis son père. Mais, c ’est une trop longue histoire à i j raconter ici. J ’ai envie de rattraper le temps perdu. Maintenant, je ne veux rien ignorer de ma fille ! Elle est mariée et elle a trois enfants de 1, 3 et 6 ans. Nous sommes sur le point d’aller leur rendre visite, je suis très ém u... Ma femme a bien accepté la situation et elle est même en train de tricoter des gants pour les petits I Ils habitent à la montagne, en Suisse. Alors, souhaitez-moi bonne chance poui cette rencontre, parce que dans le fond, j’ai un peu peur ! a Merci Antoine, un témoignage émouvant, n’est-ce pas ? On vous souhaite d'heureuses retrouvailles ! fa ; - V

U - U J i n n i r r r r r r r r r r r r r r r r î ti ta

SITUATION 2

G R>·>A M M A IR E /

Observez ces phrases :

Je suis a rriv é ce matin, je suis v e n u voir mes parents. J'ai p r é fé ré la vie active et, quand mon père a e u 60 ans, alors j 'a i rep ris son commerce.

. quoi ça sert ? Le passé composé sert à parler de faits d'événem ents ou d’actions qui ont eu lieu dans le passé (proche ou non).

• Le passé composé se forme avpc un auxiliaire au présent et le participe passé du verbe conjugué. Dans les phrases précédentes, utilise-t-on toujours le même auxiliaire ?

Quel est l’équivalent dans votre langue ?

• Quel auxiliaire choisir ? avoir

être

Avec la m ajorité des verbes : J'ai re p ris le bureau de tabac. J'ai e u deux enfants. ’

A tte n tio n à la prononciation ! Distinguez : j e grandis / j'a i grandi.

Avec tous les verbes pronom inaux : Je m e suis m a rié très jeune. Nous nou s s o m m es em brassés.

Avec les 14 verbes suivants :

naître / mourir, venir / aller, , entrer / sortir, arriver / partir, monter / descendre, rester / passer, tomber, retourner

A tte n tio n ! Certains des verbes conjugués avec être se conjuguent avec avoir quand ils ont un COD : sortir, monter, descendre, passer, entrer, retourner.

Je suis descendu à toute vitesse. / J'ai descendu les escaliers. Ce matin, Philippe e s t passé nous voir. / En juin, Julie a passé son bac. • Classement selon la prononciation du participe passé : participe passé en [e]

participe passé en [y]

être —» été arriver - * arrivé + changer, travailler, décider, trouver...

avoir -* eu (de)venir -* (de)venu vouloir -* voulu savoir -* su

participe passé en [i]

partir -* parti grandir -* grandi dire -> d it écrire -* écrit mettre -* mis apprendre -* appris

autres cas

faire fa it mourir -* m o r t ouvrir —> o u v e rt offrir -* o ffe r t

A tte n tio n à l'accord avec ê tr e ! NI /

Jean-Paul Sartre est n é à Paris, en 1905. Coco Chanel est n é e en 7883 à Saumur. Les frères Lumière sont nés à Besançon. Les sœurs Brontë sont nées à Thornton.

1 Écoutez et dites si le verbe est au présent ou au passé composé.

2

Retrouvez l'in fin itif des verbes au passé composé, puis classez M ettez les verbes entre parenthèses au passé composé.

le s p a r t ic ip e s p a s s é s s e lo n le u r

terminaison orale. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

J'ai connu mon mari à Dijon. Elle a reçu le Prix du Jury.s ^ J'ai mis mon manteau d'hiver. Ils o n t d it la vérité. ^ ^ . Vous avez fin i votre travail ? Elle est sortie à 15 h. On a frappé e t on a ouvert

la porte. i%Len 8. Nous avons vu un film à la télé. 9. Ils o n t beaucoup souffert.

10. Elles o n t pu réparer la voiture.

uy

1. Tu v.;> (recevoir) un coup de fil d'Emma ? 2. Marlène - f i (partir) à Londres. 3. Ce matin, ma fille et moi nous ® (se promener) longtemps. 4. Ils sB (être) malades toute la semaine. 5. A ntoine S (se reposer) avant d é p artir. 6 . Il (oublier) de faire les courses, mais il £ K (descendre) acheter le pain. 7. Nous O (offrir) un cadeau à Laurent. 8. Hier,'Laetitia (partir) de la maison à 8 h 15 et elle (arriver) à l'hôpital à 8 h 45.

2$ Complétez la biographie de Louis Pasteur, scientifique français, au passé composé. '•-1 (naître) le 27 décembre 1822 à Dole. À l'âge de 17 ans, il î?ï (partir) pour Besançon où il "D (faire) ses études secondaires. En 1845, il r ? (obtenir) sa licence de sciences et C ; (commencer) à faire de la recherche. En 1849, il 3 (se marier) avec Marie Laurent. Toute sa vie, il ' 5 (recevoir) de nombreux prix et " :'i (publier) les résultats de ses recherches. Il (découvrir) le vaccin contre la rage. Il S (mourir) en 1895, à Villeneuve-l'Étang.

Observez ces phrases :

vj

Je n e vais p as rester longtemps■ Je n'ai p e rs o n n e dans ma vie. Oo ■" Je n e veux rie n ignorer de ma fille. Je n e fais p lu s beaucoup de sport. ^ On n e sait ja m a is ! ^ ^ wVu.’ Rappelez-vous : • La négation comporte deux éléments en français. €Jlç_ \a £ QVA CxV'.'èuJO jaujdO.À4.

• Le premier élément est ne. Le deuxième varie en fonction de l'élément sur lequel porte la négation : v - p e rs o n n e (quelqu'un / une personne) : J'ai vu mes amis. -> Je n'ai vu personne. f ~ rie n (une chose) : »- -■oj-o Il m'a offert un collier. -* Il ne m'a rien offert. * A - plus, ja m a is ... (une référence temporelle) : Il vient nous voir régulièrement. —» Il n e vient plus nous voir. Elle change d'avis tout le temps. -» Elle n e change ja m a is

davis.

XV we. NjQjJt: v o s x a u jA te x oasiW 'A bizarrement, qu'est-ce qui se passe ? 4. Cette pièce de théâtre, il l'a écrit B l'année dernière et elle a gagné un prix important. 5. L'exposition de Botero ? Bien sûr, nous l'avons vu "2 la semaine dernière. 6. Il a perdu 0 ses clés de voiture, mais il les a retrouvé"-} quelques jours plus tard. 7. Je te présente Lucca et Alessandro, je les ai connu© à Rimini. 8. Il m'a offert "; des roses, je suis ravie ! 9. Allô, c'est Alice, tu m'as appelé ' 1 ? 10. Elle a dû " se dépêcher.

les COI

les COD Rappelez-vous !

Observez ces phrases :

Julie et Nick invitent M u r ie l au restaurant. Ils l'invitent au restaurant.

Elle coupe la parole à M a n o u -* Elle lu i coupe la parole.

Ils appellent M u r ie l e t S a n d ra pour le dîner. -* Ils les appellent.

Je réponds à C lé m e n t e t à M a n o u -* Bruno, je le u r réponds d'abord.

Pas de préposition devant les noms COD.

Quel mot précède les noms COI ? Les >\- >

' h

K llf o ? » û C À \ C\

• Les formes Observez le tableau et comparez les COD et les COI : pronoms COD

pronoms COI

singulier

pluriel

singulier

pluriel

1rB personne

me / m'

nous

me / m '

nous

2e personne

te /t'

vous

te/t'

vous

3e personne

le /la /l'

les

lui

leur

Quelles sont les formes communes ? —

A tte n tio n ! Avec les verbes à l'im p é ra tif a ffirm a tif : me -» m oi, te

toi.

Écrivez-moi vite. (Mais : Ne m'écrivez pas avant la semaine prochaine.) • La place dans la phrase Observez ces phrases :

Mes copains m e m a n q u e n t, je le u r é cris tous les jours ! 5j h ixàsèo Sandra parle vraiment bien, je lu i a i d e m a n d é de me corriger. É c riv e z -m o i vite !

D ites à q u i les p ro n o m s c o m p lé m e n ts se ré fè re n t. 1. Demande-/u/ quels vêtements ¡1 recommande.

ioev2> Quelle est la place des pronoms COI avec > des verbes au présent ? Au passé composé ? Et à l’impératif affirmatif ?

5 C o m p lé te z les phrases su iva n te s avec le u r o u le u r s . D ites s'il s 'a g it d 'u n p ro n o m COI ou d 'u n a d je c tif possessif (s in g u lie r ou p lu rie l).

Les enfants rangent 71 jouets dans le coffre. J'ai rencontré mes voisins et je r "> ai dit bonjour. Les étudiants passent T3 examens en juin. Si tu vois les filles, demande- .? d'acheter une baguette. W ^ 5. Ils se marient ? Je ~.ï souhaite beaucoup de bonheur!

1. 2. 3. 4.

—» Émeline et Nelly / Yoann / moi 2. Elle leur a envoyé un message : il va pleuvoir. —» M agali e t S ophie;/ G abriel / M agali e t m oi

3. Elle t'a offert quoi pour Noël ? - * Estelle/toi/Franck 5 R em placez les c o m p lé m e n ts d 'o b je t in d ire cts en ita liq u e p a r les p ro n o m s q u i c o n v ie n n e n t.

|

1. Soyez sages et obéissez à mamie. 2. Cette fille ne^ressemble pas à sa mère. 3. Je souhaite un joyeux anniversaire à mes amis. ,yK 4. Propose^un dîner en am oureux à M uriel \ i l »

5. Le garçon-a promis à ses parents de très bonnes notes. Jî Uaa.

U frc « -

Rem placez les co m p lé m e n ts en ita liq u e par un p ro n o m COD ou COI. A ccordez le p a rtic ip e passé q u a n d c'est nécessaire.

1. 2. 3. 4.

li a téléphoné à ses amis pour les inviter. J'ai oublié mon sac-à-dos dans le jardin. Elle a pris ces photos l'été dernier. Oscar a dit un mensonge à ses voisins.

Cm Cm tm

_

* 4

Cm tm

LEXIÇUE

le climat I

Lisez les te x te s s u iv a n ts e t associez-les a ux saisons. .WiKJL ÇûilOl a) Il fait chaud, au moins 28 degrés, le soleil

brille, le ciel est bleu et il n'y a pas un seul nUa9

aü |m'o

faire chaud · avoir chaud · la chaleur · faire froid · avoir froid · le froid (VoW1

faire frais · la fraîcheur 3rOud.

1. En été, je déteste les jours de grosse : je n'aime pas Chez moi, ¡1 ne ... pas très 2. Je préfère le printemps et l'automne car il H 'e t j'aime la sensation de h 'h 3. Et j adore I hiver quand il très Moi, je n' jamais parce que je m'habille très chaudement. De toute façon, j'adore : et la neige ! r *1 3s tahdl

Et vous ? Supportez-vous mieux la chaleur ou le froid ? Quelle est votre saison préférée ? Pourquoi ?

I es mtemmis B D écrivez les v ê te m e n ts q u e p o r te n t les p e rso n n e s ci-dessous. c w 1 4 » ) J S JW « a **» ) ^ l ^

^

If

Faites un c o m p lim e n t à q u e lq u 'u n de la classe : vo u s a im e z p a rtic u liè re m e n t sa te n u e . U tilis e z l'u n e des e xp re ssion s s u iv a n te s.

Elle te va bien, cette robe / couleur... ! · Il est beau, ce pull ! · J'aime bien ta cravate / chemise... 5 C o m m e n t v o u s h a b ille z -v o u s p o u r p a r tir en ra n d o n n é e ? P our a lle r tr a v a ille r ? Et p o u r s o r tir le s o ir avec des am is ?

Quel style préférez-vous ? Habillé ? Sport ? Décontracté ? Pourquoi ? Quelle personnalité est numéro 1 de l’élégance dans votre pays ? Pourquoi ? S Jeu de la va lise . U n(e) jo u e u r(e u s e ) com m ence e t d it : « Je pars en v o y a g e v a lis e u n p a ra p lu ie en p la s tiq u e ». Son / Sa v o is in (e ) enchaîn e e t d it : « Je m e ts d an s ma v a lis e u n p a ra p lu ie en p la s tiq u e e t... (un a u tre o b je t o u m a tiè re ) », puis le / la s u iv a n t(e ) c o n tin u e , sans o u b lie r de ré p é te r to u t ce Le / La p re m ie r(è re ) q u i se tro m p e a p e rd u !

e t je m e ts dans ma pars en v o y a g e e t je v ê te m e n t d 'u n e a u tre q u i a é té d it a v a n t.

le coips humai! H O b s e rv e z l'illu s tr a tio n c i-c o n tre e t c o m p lé te z les phrases 1. Mon fils a de longues

alors il a de bons résultats en athlétisme. Ai­ 2. Une manche trois quarts, c'est une manche qui couvre le _ 3. Les ceintures me vont bien car j'ai l a _ fine, une vraie de guêpe ! 4. J'ai la gorge fragile, je mets toujours une écharpe autour du

le coude

5. Ces chaussures me fo n t mal car elles sont étroites et j'ai les très larges. 6. Elle a une opulente qu'elle essaie toujours de dissimuler. 7. Ton pantalon est trop court, on voit tes _ I

la chevillle

S Jeu des p o rtra its . Faites d e v in e r le n o m d 'u n (e ) a c te u r(tric e ) en d é c riv a n t, de fa ç o n d é ta illé e , son p h y s iq u e e t sa m a n iè re de s 'h a b ille r.

I

É cou tez e t d ite s si les d e u x m o ts p ro n o n cé s s o n t id e n tiq u e s o u d iffé re n ts . a) [b] ou [v]

2

b) [b] ou [p]

c) [v] ou [f]

É coutez e t ré p é te z.

cent onze « 1

Sm

_

COMPÉTENCES

Ï B u lle tin s m é té o ro lo g iq u e s . É coutez ces b u lle tin s m é té o , p u is associez-les a u x cartes s u iv a n te s .

/ I\

A qu e lle s saisons c o rre s p o n d e n t ces tro is b u lle tin s ?

2

D é b a t : p o u r ou c o n tre la pause en cours de fra n ça is ? É coutez, p u is ré p o n d e z a u x q u e s tio n s .

1. Quels sont les arguments donnés pour la pause ? Et contre la pause ? 2. Est-ce que tout le monde a un avis bien déterminé ?

3. Que vont-ils décider ? 4. Quelles expressions servent à manifester son accord ? Son désaccord ? Et le doute ?

ü V o tre avis sur la m é té o : te n e z -v o u s c o m p te des p ré v is io n s m é té o ? R é g u liè re m e n t ? S o u v e n t ? R a rem e nt ? Jam ais ? I§ C o n v e rs a tio n té lé p h o n iq u e : v o u s êtes in v ité (e ) à passer le w e e k -e n d à la m o n ta g n e chez un(e) am i(e). Vous lu i té lé p h o n e z p o u r s a v o ir le te m p s q u 'il f a it c e tte s e m a in e e t q u e lle s s o n t les p ré v is io n s p o u r ce w e e k -e n d . Il / Elle v o u s ré p o n d . Vous lu i e x p liq u e z q uels v ê te m e n ts v o u s pensez p re n d re . Il / Elle vo u s d o n n e son o p in io n .

H

Parler du temps qu’il fait : Il fait beau. - Il fait chaud. Il va pleuvoir. - Les températures montent. - Il y a des nuages. Il y a du brouillard. - Il fait moins 2 l va faire 18 degrés.

Dans un m a g a sin . U n(e) a m i(e ) est in v ité (e ) à un m a ria g e au m o is de n o v e m b re . Il / Elle essaie un v ê te m e n t e t vo u s d e m a n d e v o tre avis. V ous lu i d o n n e z v o tr e o p in io n : v o u s n 'ê te s pas c o n va in cu (e ). Il / Elle vo u s e x p liq u e son c h o ix m ais h é s ite encore. V ous l'a id e z à se décider.

D onner u ne ap p réciation p ositiv e :

Il te va bien, ce pull. - J ’aime bien ta veste. - J ’adore ce jean. - Il est beau, ce bracelet ! - C’est une très bonne idée.

6 -

%

!

£

Demander et donner une opinion : Tu n’es pas d'accord ? - Qu’est-ce que tu en penses ? - Quel est ton avis ? - Je trouve que... - Je crois que... - Je pense que...

Cm 1m U U cent treize.

U U

CD ÍY) PETEN CES

^

ë

Chacun son s ty le . E x p liq u e z c o m m e n t v o u s vo u s h a b ille z , q u e l e st v o tre s ty le h a b itu e l e t c o m m e n t vous l'a d a p te z en fo n c tio n des saisons ou des e n d ro its o ù v o u s allez.

J

D iscussion : v o u s a lle z o rg a n is e r une discussion p a r g ro u p e s de q u a tre sur l'u n des th è m e s proposés ci-dessous.

1. Que pensez-vous des programmes internationaux pour étudier dans un autre pays ? 2. Quand on est jeune et qu'on a peu d'argent, quelle est la meilleure solution : vivre chez ses parents ou vivre en colocation ?

S tra té g ie s C om m en t vou s p ré p a re z -v o u s à in te rv e n ir d an s u n e d isc u ssio n ?

M anifester son accord ou son désaccord : Moi, c’est le contraire. - C’est vrai, ça. - Il a raison. C’est discutable. - J ’ai mes doutes... - Vous exagérez... - Vous avez tort. - Tu te trompes. Moi, je suis pour... - Moi, je suis contre...

- Je ne me prépare pas : je me lance directement dans la conversation en prenant ou en demandant la parole. - Je cherche les expressions qui servent à montrer mon accord ou mon désaccord. - Je cherche des idées pour défendre mon point de vue. - Je cherche le lexique qui correspond au thème de la discussion. - Je cherche les expressions qui servent à introduire mes opinions. - Je cherche les expressions pour interrompre quelqu'un et prendre la parole. ¡ Q Commentez avec votre voisin(e) les résultats de votre réflexion, puis faites-le avec le groupe-classe.

Q Lisez l'é d ito c i-c o n tre , puis d ite s si ces a ffirm a tio n s s o n t vra ie s ou fausses selon V irg in ie R obin. J u s tifie z avec u ne phrase du te x te .

1 . Les médias ne montrent pas les mannequins tels qu'ils sont. 2. Les vêtements que les créateurs proposent ne peuvent pas être portés par tous

3. 4. 5.

6. 7. 8.

les mannequins. Les tailles utilisées par les mannequins ne correspondent pas aux tailles officielles. On choisit des mannequins maigres parce que cela correspond aux tailles que les gens utilisent le plus souvent. Les femmes se rendent compte que ces images ne sont pas réelles. Les adolescentes ne veulent pas s'identifier aux mannequins. Certains magazines commencent à critiquer les choix des grands couturiers. Dans certains pays, on essaie de privilégier les mannequins très maigres.

Édito es défilés de m ode, les publicités e t les m aga zine s fém inins nous m o n tre n t des im ages de fe m m e s au c o rp s « p a rfa it ». M ais ce s im a g e s s o n t le ré su lta t d'un « tru c a g e » et d'un pa ra d o xe . En e ffe t, la p lu p a rt du te m p s , les to p -m o d è le s sont· trè s m a ig re s e t les ph otos sont re to u ch é e s p a r les p ro fe ssio n n e ls de l’im age , c'est-à-dire que leu rs c o rp s so n t « g ro s s is » afin de d o nne r l’illusion d ’une silh o u e tte de rê v e ... Les g ra n d s c o u tu rie rs assu ren t que les fe m m e s m a ig re s m e tte n t m ieux en va le u r leu rs c ré a tio n s e t que leurs m annequins fo n t du 3 6 . En réalité, les p ro to ty p e s qu’ils fo u rn iss e n t aux a g e n ce s de m annequins s o n t de stinés à des c o rp s peu fo rm é s . Qui peut m e s u re r 1 ,8 0 m è tre et e n tre r dans une taille 3 6 ? C o m m e le ryth m e des dé filés s’e s t a cce n tu é , les a g ences n’on t plus le te m p s d ’a d a p te r les p ro to ty p e s à leurs m annequins, alo rs elles p rivilégie nt des je u n e s fe m m e s trè s m aigres ou des a d o le sce n te s.

Les fe m m e s co m m e vous et m oi, qui on t de s m en su ra tio n s bien plus variée s e t g é n é ra le m e n t plus g é néreuses que les m annequins, sont de plus en plus c o n scie n te s que ces p h o to s ne re flè te n t pas la ré alité m ais les d é sirs du m onde de la m ode. C ependant, les a d o le sce n te s on t plus de d iffic u lté à prendre leurs dista n ce s e t co n sid è re n t ces im ages co m m e des m odè les à suivre. Face aux c ritiq u e s cro iss a n te s, des m agazines c o m m e Vogue on t pro m is, depuis peu de te m p s, de ne plus d iffu se r d’im age s de m annequins tro p m aigres ou de m oins de 16 ans et de ne plus re to u ch e r les ph otos. Ils ré cla m e n t aussi aux c o u tu rie rs des cré a tio n s ad aptée s aux ta ille s réelles. Enfin, des pays co m m e l’E spagne e t l’Italie in te rd ise n t m ainten ant que d é file n t des to p -m o d è le s qui on t un indice de m asse c o rp o re lle (IMC) tro p bas. Si le rôle de la haute co u tu re e s t de nous faire rêver, il ne fa u t pas ou blier que les jeunes fille s qui incarn ent ce rêve sont bien réelles, e t que leur m é tie r e s t loin d’ê tre un c o n te de fé e s ... V irginie Robin

La haute couture française c'est, entre autres, Coco Chanel. Lisez notre d o s s ie r « S o c ié té », p. 118.

^

^

R édigez p a r p e tits g ro u p e s le b u lle tin m é té o q u i c o rre s p o n d à l'a u to m n e dans v o tr e ré g io n . D e u x sem aines après son p re m ie r m a il, M u rie l (p. 107) é c rit de n o u v e a u à ses g ra n d s -p a re n ts . R édigez son m a il (100 m o ts ) sans o u b lie r d e ... - f a i r e ré fé re n c e à u n e le ttre q u 'e lle a reçue q u e lq u e s jo u rs a v a n t ; - d o n n e r des d é ta ils sur les cours q u 'e lle s u it, ses copains de classe e t ses re la tio n s avec Sandra - p a r le r d u te m p s q u 'il f a it ; - d e m a n d e r des n o u v e lle s de to u te la fa m ille .

TÂCHE FINALE fra îc h e m e n t ra pide - * ra p id e - * ra p id e m e n t

• Si l'a d jectif se term ine par -/ ou -u, on forme l'adverbe à partir de l'adjectif au masculin : vrai -+ v ra im e n t absolu - * a b s o lu m e n t • Les adjectifs term inés en -e n t / -anf donnent un adverbe en -e m m e n t / -a m m e n t : v io le n t —>v io le m m e n t [amâ]. é lé g a n t -> é lé g a m m e n t [amâ].

7. 8. 9. 10. 11. 12.

Vous parlez de vos recettes sur Internet ? Vous prenez parfois des vitamines ? V . Tu te souviens de la recette ? Il a cassé combien d'assiettes ? Tu veux de la moutarde ? Tu bois de l'eau gazeuse ?

■a -f-rg ra g rr ■aTTTTT-re

r

À quoi ça sert ? Les adverbes en -m e n t sont des adverbes de manière. Ils précisent le sens d’un verbe et répondent à la question « Comment ? » SXSESXHEZSt

5

;

Form ez les a dverbes q u i c o rre s p o n d e n t a u x a d je c tifs su iva n ts. E nsuite, u tilis e z ces a d ve rb e s dans des phrases.

1. 2. 3. 4. 5.

résolu heureux facile doux patient ■■ t

6. 7. 8. 9. 10.

lent parfait gai sûr complet

1 ·■(■'Jj'j 1 y ■yv^* QMASLytJjr*

Î T f t t l l l l l l l it || \l 1 i il t v t I I 1 r r l » i \ i

0

le pronom e/i

LEXIQUE R m a n g e r ...

I

In d iq u e z le f r u it o u le lé g u m e q u i se cache d e rriè re chaque d é fin itio n . E nsuite, in v e n te z des d é fin itio n s de vo s fr u its e t lé g u m e s p ré fé ré s e t fa ite s -le s d e v in e r au groupe-cla sse. 1. C est un fruit rouge, qui n a pas de noyau et qui est delicieux ; on peut le savourer avec de la

crème chantilly. le melon · la fraise · la cerise C'est un légume vert et allongé. Il contient beaucoup d'eau et on le mange l'été, cru, en salade. -*dë concombre · les lentilles · la pomme de terre

, fÜSSvîjSw 9\»1 fw$j» Si ten.(x ÿ D/r, ivwafcdai) 3. Elle est arrondie ou ovale, noire ou verte. On la prend à l'apéritif ou dans les salades et les pizzas.

···■'' ’ Son huile est délicieuse. -> l'aubergine · l'olive · la carotte 4. Elle est orange, toute ronde, et il y en a tout l'hiver. Elle contient beaucoup de vitamines.

-* la pomme · la banane · l'orange 5. Elle est ronde et très rouge quand elle est bien mûre. On la mange cuite ou crue et souvent

en sauce. la courgette · la tomate · l'oignon Mangez-vous beaucoup de légumes verts, beaucoup de fruits ? Par plaisir ou par obligation ? Et des légumes secs, en mangez-vous ?

2

Classez les a lim e n ts s u iv a n ts en tro is c a té g o rie s e t tro u v e z un t it r e p o u r chacune. /*uaavril

le thon la sardine 1 le porc · 'agneau · le saucisson · le jambon · le saumon · le poulet1 la dorade le pâté 1 le merlu le bœuf · la sole · la saucisse · le canard · le veau -jJ.'

Oülfl/vÇjflC*

Mangez-vous un plat particulier selon le jour de la semaine ? Pourquoi ? En quoi consiste, selon vous, une alimentation équilibrée ? Est-il facile de manger équilibré quand on travaille ? ÉÇjj 3

Jeu : « En 30 secondes, c o m b ie n de nom s d 'a lim e n ts q u i c o m m e n c e n t p a r un P p o u v e z -v o u s c ite r ? ». Une p e rs o n n e ré p o n d ; e n s u ite , e lle c h o is it u ne le ttr e e t in te rro g e q u e lq u 'u n d 'a u tre , e t ainsi de s u ite . Celui / Celle qui trouve le plus grand nombre de mots dans le temps donné gagne !

« I l C o m m e n t s o n t v e n d u s ces a lim e n ts ? V



(S)

(3)

en paquets · en bouteilles · en tablettes · en boîtes · en briques

g»* r if

1 . l'huile 2. la farine 3. le chocolat !)

· O-

f£ fig: S'

7. le riz 8. le cidre 9. le gruyère

4. le camembert 5. les sardines à l'huile 6. le lait

Qu’est-ce qui ne manque jamais dans les placards de votre cuisine ? Et dans votre frigidaire Êtes-vous d’accord avec cette affirmation : « Il n’y a pas de bon repas sans fromage I » |

Parlez d e v o s g o û ts .

^

"

1. Comment préférez-vous manger les aliments ci-dessous : frits, bouillis, rôtis, grillés ou en sauce ? .y c ù à x j

tà&xék** ·

*aJxasanIpiA/»

le lapin · les sardines · les pommes de terre · les saucisses · les crustacés · les aubergines J\îC LU Æ /1 /Ï\ ‘AJL Gl ^ Cio 2. Préférez-vous les plats plutôt fades ou relevés ? Épicés, salés ou poivrés ? 3. Comment préférez-vous manger les œufs ? Frits, au plat, à la coque, durs ou en omelette ? fu n tfl

Aü/s «SijaiU ^ ^

& -WIUJUL

rf\ay[fe

-taÆMjj

( Dans q u e l ré c ip ie n t b u v e z -v o u s les boissons ci-dessous ? Dans u n b o l, un v e rre , une c o u p e ou u ne tasse ? Vous les p ré fé re z glacées, fro id e s , tiè d e s , chaudes ou b rû la n te s ?

le thé · le café · le lait · le vin · la bière · le champagne · le jus de fruits · l'eau (plate, gazeuse) · le soda · la tisane · le chocolat Quelle boisson ne pourriez-vous pas boire chaude ? Tiède ? Froide ? □

Un d e rn ie r je u : « M a g ra n d -m è re est a llé e au m arché... ». U n(e) jo u e u r(s e ) com m ence e t d it : « M a g ra n d -m è re est a llé e au m arché e t e lle a a cheté un k ilo d e raisin ». Son / Sa v o is in (e ) ré p è te la lis te e t la c o m p lè te , e t ainsi de su ite . Précisez les quantités. Le / La premier(ère) qui se

trompe a perdu !

Prononciation : [f]-[3] r ^ 1 É coutez e t d ite s si les d e u x m o ts p ro n o n c é s s o n t id e n tiq u e s ou d iffé r e n ts dans chacune des phrases. 1. = +

•'Ci

-2

É coutez les m o ts su iv a n ts e t in d iq u e z si le son p ro n o n c é est [J] com m e « c h o c o la t », o u [3] co m m e « m a n g e r ».

1.

...

8.

...

8.

O

W«î

[J]

:; 3

&

Q



[3 ]

f'-fc ■~>3**

r.-x

^ 3

É coutez e t répétez.

COMPETENCES * M-Hi y 1 É coutez le d ia lo g u e e t d ite s si c'e st v ra i ou fa u x .

$

1. Quand elles se connectent à la page web du supermarché, les deux personnes savent quoi acheter. 2. Romain fait la liste des courses tout seul. 3. Il achète de la viande mais pas de légumes. 4. Il achète des ingrédients pour faire une salade composée. 5. La mère a l'habitude de faire les courses sur ce site Internet. 6. Elle veut se faire livrer les courses le matin. g ily i ML • V** ™ R éécoutez le d ia lo g u e e t fa ite s la liste des achats de R om ain.

4

A u m arché. Jouez la scène s u iv a n te avec v o tre v o is in (e ) : v o u s a lle z a ch e te r les p ro d u its de la lis te ci-dessous e t tro is autres d e v o tre c h o ix . L'un(e) de vous joue

le rôle du / de la marchand(e), l'autre celui du / de la client(e).

Us

Faire des com m entaires sur des alim ents : Ils sont beaux, vos abricots ! - Il est extra. - Il a l’air bon ! Ce n’est pas très cher. - Elle est en promotion. Demander des inform ations : Ils sont mûrs, vos abricots ? - Elle est fraîche, la dorade ? - C’est fait maison ?

·*

4

J L â ifw e

-

T o m m ie s

:

Ifè c h e s 1P b m y v \e $

T tW e S

Demander à un(e) ciient(e) ce qu’il / elle veut : Vous désirez ? - Et avec ça ? Qu’est-ce que je vous m ets ? - Vous avez choisi ? - Vous en voulez combien ? Qu’est-ce que je vous sers ? - Ce sera tout ? Demander le prix : C’est combien ? Elles coûtent combien, les tom ates ? Il coûte combien, le raisin ? - Vous pourriez me dire le prix d e ... ? - Je vous dois combien ? - Ça fait combien (au total) ? es#· A u su p e rm a rch é . Vous fa ite s les courses avec v o tre c o lo c a ta ire . Dans les ra yo n s, vo u s vo u s d e m a n d e z l'u n (e ) à l'a u tre ce q u 'il vo u s fa u t. E nsuite, v o u s p a ye z à la caisse. Deux personnes jouent le rôle

des client(e)s, une troisième joue le rôle du / de la caissier(ère).

A u re s ta u ra n t. Vous a lle z d în e r avec u n (e ) a m i(e). D em a n d e z des e x p lic a tio n s ■ au / à la se rve u r(e u se ). Il / Elle v o u s ré p o n d e t v o u s co n s e ille . C hoisissez un des m enus e t passez v o tr e c o m m a n d e .

M e n u à 1 3 ,9 0 € Œ ufs mimosa Assiette de charcuterie ----------------★ ★ ★ -----------------

Demander des informations sur un plat : Elle est à quoi, la sauce ? - C’est fait c,v'(âtu COyn/H/jaS. oc* C0tæCact . maison ? - C ’est quoi, votre tarte maison ?

n *

Commander dans un bar, un restaurant : Je voudrais une glace. - On va prendre le tournedos. - Donnez-moi une eau gazeuse. - Un café, s’il vous plaît.

::â I" |u-

Faire des com m entaires sur des plats : Ça a mauvais goût. - Je vous le conseille, il est délicieux ! - C’est succulent ! Ce n ’est pas bon.

z

D em ander l’addition : - L’addition, s ’il vous plaît ! - Ça fait combien ?

a

Dem ander / Dire le m oyen de paiem ent : Vous payez comment ? - Vous payez en liquide ? - En espèces. - Par chèque. Par carte bleue / bancaire.

"H

Tartiflette m aison et sa salade P a v é de saum on grillé lOv.-n ¿î rx A iït'fir 5 w J'.Qa.'v'ry(v3 ----------------* ★ * -----------------

M ousse au chocolat G lace

‘T J te a u à

6 La cuisine e t vo u s. Préparez un c o u rt e xp o sé d ite s si v o u s p ré fé re z re c e v o ir des in v ité s à la m a iso n e t le u r p ré p a re r un repas, si vo u s achetez p lu t ô t des p la ts chez le tra ite u r, o u si v o u s p ré fé re z les in v ite r au re s ta u ra n t. E xp liq u e z p o u rq u o i.

21 €

Velouté de légumes Saladeferm ière Croustillant de chèvre Suprême de volaille Dos de lieu noir à la crème Rôti au miel et au romarin Dessert à la carte Fromage à la carte

U

COMPÉTENCES G O U R M A N D [guRmd] adj. et n. m., G O U R M A N [gunmâd] adj. et n. f. I. adjectif (après le nom) 1. Qui aime la bon nourriture, mange avec grand plaisir. Elle a un m<

très g o u rm a n d . Elle est GOURMANDE DE ch o co la t.

S tra té g ie s Un d ictio n n a ire m o n o lin g u e, pour quoi fa ire ? Que p en sez-v o u s d es p rop osition s su iv a n te s ? Je cherche un mot dans le dictionnaire pour... -

connaître sa définition. trouver un exemple et mieux comprendre. trouver un synonyme de ce mot. connaître ses différents sens. connaître d'autres mots de la même famille. savoir comment il s’écrit. savoir comment il se prononce.

P j Commentez vos réponses avec le groupe-classe.

J C o m m e n t c o n s u lte r un d ic tio n n a ire .

1. Recherchez dans l'extrait ci-contre comment on indique typographiquement : - la catégorie grammaticale. - le genre du mot. -les différents sens du même mot. -les exemples donnés. - les synonymes. 2. Consultez maintenant un dictionnaire. a) Cherchez une expression toute faite

avec le mot sourd. b) Quel est le genre du mot tom ate ? c) Prononce-t-on le « s » du mot hélas ? d) Quelle est la catégorie grammaticale

du mot néant ? e) Cherchez un synonyme du mot

drôle.

É ^)3 . Avec le groupe-classe, commentez vos réponses et les difficultés que vous pouvez rencontrer (ou que vous avez rencontrées). 8

O bservez l'e x tr a it de d ic tio n n a ire .

1. Quels sont les mots qui se réfèrent à la nourriture ? 2. Est-ce que gourm ette est le féminin de gourm et ? 3. Quels sont les deux sens les plus courants du verbe goûter ?

f r ia n d . II. UN GOURMAND, UNE GOURMANDE : une personr qui aime manger. Les g o u rm a n d s ont m angé to u te . tarte. C 'e s t un g o u rm a n d ra ffin é . —► g a s tro n o m e g o u r m e t.

GOURM ANDISE [guRmâdiz] n. f. ■ LA GOURMANDISE d'une personne gourmande. Je n 'c plus faim , m ais je vais re p re n d re du g â te a u p a g o u rm a n d is e . caractère

GOURMET [guRme] n. m. ■ UN GOURMET : une personne qui aime déguster la cuisine raffinée et le bon vin. —* g a s tr o n o m e .

GOURMETTE [guRmet] n. f. ■ UNE GOURMETTE bracelet en mailles de métal aplaties. Elle a une g o u rm e tte en o r au p o ig n e t. GOUROU [guRu] n. m. . UN GOUROU : un maître à penser. Les m em bres de la secte suivent les ordre s de le u r g o u ro u . Je me m éfie des gourous. GOUSSE [gus] n. f. ■ UNE GOUSSE 1. Enveloppe allongée qui renferme certaines graines. Les petits p o is sont dans des gousses. —> co sse. 2 . UNE GOUSSE D'AIL : chacune des parties d'une tête d 'a il, recouverte d'une petite peau. GOUT [gu] n. m. ■ LE GOÛT 1 . Un des cinq sens, grâce auquel l'homme et les animaux peuvent reconnaître la saveur des aliments. 2 . UN GOÛT, une saveur. Le c h o c o la t a un g o û t sucré et le citron un g o û t a cid e . Cette ea u a un m auvais goût. Ces pom m es sont fades, elles n 'o n t aucun goût. 3 . Disposition, penchant. Mon fils a DU GOÛT p o u r la lecture, il aime la lecture. C et artisan a LE GOÛT DU tra v a il bien fait. - * a m o u r. 4. LE BON GOÛT, LE GOÛT de qqn : le fait de savoir reconnaître ce qui est beau et ce qui est laid. N os voisins o n t b e a u c o u p de goût. Hs o n t bon goût. Ces gens n 'o n t aucun g o û t. Leur m aison est a rra n g é e avec goût. - Ce sont des gens de goût. Ils ne font aucune faute d e goût. 5 . (au pluriel) LESGOÛTS : ce que chacun aime, préfère. N o u s avons des goûts très simples. Les deux am is ont b e a u c o u p d e goûts communs. Tous les goûts sont dans la nature. 6 . (qqch) DE BON GOÛT, DE MAUVAIS GOÛT : qui révèle un bon, un mauvais goût. Ces m eubles sont de très bon goût. Il fa it toujours des plaisanteries de m auvais goût, vulgaires. © GOUTER [gute] verbe T. M anger ou boire (un peu de qqch.) pour en connaître le goût. Le c u is in ie r g o û te la sauce p o u r v o ir si elle est b ien assaisonnée. 2 . Éprouver avec plaisir (une sensation, une émotion).

A p rè s des m ois de tra v a il, il g o û te un repos b ie n m érité. —► s a v o u re r. 3 . Prendre un repas léger dans l'après-midi. Les enfants g o û te n t en re n tra n t de l'é c o le ( - * © g o û te r ) . ® GOÛTER [gute] n. m. mUN GOÛTER : repas léger que l'on prend dans l'après-midi. Les enfants o n t m a n g é

un p a in au c h o c o la t p o u r leur goûter.

0 Lisez c e tte re c e tte de cuisine p uis ré p o n d e z a u x q u e stio n s.

Crème au chocolat noir Pour 6 personnes Temps de préparation :15 min — Temps de cuisson : 10 min Difficulté : facile @ Coût : bon marché

© ©

INGRÉDIENTS : -# -2 0 0 g de chocolat noir à desserti f 40 cl de crème liquide v 3 jaunes d'œufs # 100 g de sucre

Faites fondre le chocolat au bain-marie. Pendant ce temps, fouettez lesjaunes d'œufs et le sucre. Versezle chocolat fondu tout en fouettant. Versezla crème sur le chocolat et mélangez bien. Répartissez dans 6petits verres et placez au frais 2 heures. Servez avec des tuiles.' 1. Combien de parties observez-vous dans le texte ? Lesquelles ? 2. Comment sont exprimées les quantités ? 3. Quel mode verbal est utilisé pour indiquer les étapes de la recette ? R e m e tte z dans l'o rd re les é ta p e s de la p ré p a ra tio n de la re ce tte . Aidez-vous d'un dictionnaire.

Fricassée de légumes et tomates confites ............................................... © o

Q

Pour 6 personnes Temps de préparation : 15 min Temps de cuisson :15 min Difficulté : facile Coût : moyen

INGREDIENTS : # 600 g de carottes S> 600 g de navets Q 6 pommes de terre s# 1 botte d'oignons # 50 g de tomates confites 2 gousses d'ail 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sel, poivre

a) Ajoutez les carottes, les navets et les pommes de terre, et remuez le tout. b) Enfin, ajoutez les tomates confites. c) Ensuite, faites légèrement chauffer l'huile dans une poêle ou un wok, versez-y les oignons et l'ail,

et faites fondre à feu doux. d) Épluchez tous les légumes et nettoyez-les bien. Coupez-les en morceaux en fonction

de vos goûts (petits ou gros morceaux). e) Salez, poivrez, couvrez et laissez cuire pendant 15 minutes. f ) Vérifiez l'assaisonnement et dégustez chaud.

r a Lisez nos conseils pratiques pour manger et boire en France dans notre d o s s ie r « S o c ié té », p. 143.

I l V ous avez assisté au repas de v o tre a sso cia tio n de q u a rtie r. Les responsab les vo u s in v ite n t à ra c o n te r dans le u r re vu e c o m m e n t ça s'e st passé, q u i est v e n u , ce qu e vo u s avez m a n g é ... (80 m ots).

TÂCHE FINALE t ) fi

Cuisinons g m m r n â

}}

0

Vous a lle z in v e n te r u n e re c e tte de cuisine e t la p ré s e n te r co m m e dans un b lo g . m m m

s ê 'L i

Ë ïtW

2 C herchez des b lo g s ou des sites de cuisine sur In te rn e t e t o b s e rv e z de q u e lle m a n iè re les re ce ttes s o n t présentées.

1. Le / La cuisinier(ére) explique-t-il / elle le choix de sa recette ? 2. Sa recette est-elle différente de la recette traditionnelle ? Si oui, qu'est-ce qui est différent ? 3. Comment est-elle expliquée ? 4. Comment est-elle présentée ?

3 D écidez q u e l ty p e de c u isine vo u s désirez illu s tre r (ré g io n a le , tr a d itio n n e lle , é c o n o m iq u e , des jo u rs de fê te ...) e t choisissez le p la t q u e v o u s a lle z présenter. i f R édigez v o tr e p a r tic ip a tio n au b lo g (la re c e tte e t sa p ré s e n ta tio n ), d 'a p rè s les m o d è le s observés au p o in t 2, e t choisissez des p h o to s . Vous avez le droit d'utiliser un dictionnaire

et de consulter Internet.

iA

k J K A J L A A J k jJ tJ fc

1 Form ez q u a tre g ro u p e s e t a ttrib u e z u ne c a té g o rie à chacun : e n tré e , p o isso n , v ia n d e ou v o la ille , de sse rt.

§

Lisez les recettes des autres g roupes e t a jo u te z, si vous le souhaite z, des co m m e n ta ire s (dem ande d 'in fo rm a tio n s com plém enta ire s, suggestio ns, appréciatio ns, v a ria n te s p o ssibles...).

7

Place à l'é v a lu a tio n Vous a lle z é v a lu e r les p ro d u c tio n s des a u tre s g ro u p e s. V é rifie z q ue les critè re s s u iv a n ts o n t é té respectés !

!

W

V

V

V a

S A ffic h e z v o tr e p a g e c u lin a ire su r un b lo g ou s im p le m e n t sur le ta b le a u de la classe.

I L

L

L

L

L

L

L

• La production est originale et bien illustrée. - · Le texte est organisé et reprend tous les aspects mentionnés au point 2.— • La recette est rédigée de man!ère_ciaire. - · Les répétitions ont été évitées grâce à l’utilisation de pronoms. • Les verbes ont été utilisés à l'impératif.

On bouge fl la fin de l'unité 10, vous serez capable de... » co m p re n d re des an no n ce s (gare, a é ro p o rt). » c o m p re n d re e t p a rtic ip e r à des c o n v e rs a tio n s in fo rm e lle s (h é b e rg e m e n t, tra n s p o rt). » c o m p re n d re e t p a rtic ip e r à des échanges co m m e rc ia u x (achats e t ré se rva tio n s). » c o m p re n d re u n te x te in fo r m a tif (vo ya g e s en tr a in , c o m m e n ta ire s su r un h ô te l). » ré d ig e r un m a il ( in fo rm a tio n s su r u n e v ille ). Ic J L a Depart Vote

Grandes Lignes

rsvrra tc v r r a TtR ttVTRE

§127 NANT ES « 9 3 7 NA N T E S 1 6 7 6 9 I E HA NS 8089

RENNES

8729

R ENNE S

8339 842J 16547

S A V E NA Y V I A CHARTRES ST HA L O OUIHPER

LA R OCHEL LE BORDEAUX 6 R GE NTAN L A V O IE DE^ M IM U T E S jA V .

Pour cela, i/ous apprendrez à... • décrire une chambre ou un hébergement • demander et donner des informations sur une chambre ou un hébergement. • faire des projets. • faire des appréciations.

S tr a té g ie s Comment préparer un dialogue.

cent trente et un

SITUATION 1

Sur la route

Voir la transcription, p. 198. |

Écoutez le d ia lo g u e : o ù se tr o u v e n t les pe rso n n a g e s e t q u e fo n t- ils ?

2

Réécoutez, pu is ré p o n d e z a u x q u e s tio n s . Prem ière p a rtie

1. Qu'est-ce que Sophie demande de faire à Olivier ? Pourquoi ? 2. Que propose-t-elle de faire ensuite ? Pourquoi ? 3. Comment réagit-il ? «L.

D eu xièm e p a rtie 4. Que fait Olivier à la station-service ?

Et Sophie ?

i

5. Quelle décision prennent-ils ? Pourquoi ?

i

6. Comment Sophie cherche-t-elle un hôtel ? 7. Quel hôtel choisissent-ils ? 8. Que doit faire Sophie finalement ?

i i

i i >

>

*

3

Repérez dans le d ia lo g u e les expressions u tilisé e s p o u r...

1. attirer l’atten tion de quelqu’un. 2. faire des projets. 3. faire des appréciations positives.

On dit « Zut ! » quand on est : a) contrarié. b) satisfait.

La Sécurité routière + La Sécurité routière est un organisme chargé de la prévention des accidents de la route. ♦ Conseils pour un long voyage : vérifier l'état de la voiture avant de prendre la route, partir en forme (de préférence le matin), faire une pause toutes les deux heures, bien s'hydrater et s'arrêter aux premiers signes de somnolence.

Faites un c o u rt résum é de c e tte s itu a tio n .

SITUATION 2

©

Une nuit d'hôtel iiu ir n *

u

m

■■ R E C E P T I O N -'

'rs.·^'· ·’

v V -,

s.

·■·*fcw. .>· :·' ■*·. -.

/ · .v-

fAu té lé p h o n e ...) aa Hôtel Le Métropole, bonjour, a Bonjour madame, je voudrais réserver une chambre pour deux personnes pour ce soir, c'est possible ? a Attendez, je regarde... Oui, il nous reste une chambre, c ’est la dernière ! a Ah super ! a C’est à quel nom ? a Sophie Delors, a Très bien, c ’est noté. « Merci, à tout à l'heure.

É coutez, p u is ré p o n d e z a u x q u e s tio n s .

1. À qui téléphone Sophie ? 2. A-t-elle bien fait de téléphoner ? Pourquoi ?

3. Quel est le numéro de leur chambre ? 4. Que demande la réceptionniste ? 5. Que veut savoir Olivier ? Pourquoi ?

6 . Que répond la réceptionniste ? 7. Est-ce que la chambre leur plaît ? Pourquoi ? 8. Quels sont les projets de Sophie pour le lendemain ? 2

R epérez les e xp re ssio n s u tilis é e s dans le d ia lo g u e p o u r...

1. 2. 3. 4. 5. 3

faire une réservation. dem ander des inform ations. décrire une cham bre. faire des appréciations positives. faire des projets.

Faites un c o u rt résum é de c e tte s itu a tio n .

(À la ré c e p tio n de l'h ô te l...) s Bonjour, nous avons téléphoné pour réserver une chambre au nom de Delors, a Oui, c ’est moi qui ai pris votre appel. Votre chambre est au premier étage, c'est la 14. Vous avez une pièce d'identité ? a Oui, tenez. a Vous prendrez le petit déjeuner ? a Oui, s'il vous plaît. a À partir de quelle heure il est servi ? Nous devrons partir tôt demain. □ À partir de 7 heures 30, il est servi dans la salle qui est au rez-de-chaussée, à côté du jardin. Voici votre clé. ■ Merci ! a Ah, pour dîner ce soir, vous pouvez nous faire des recommandations ? a Tout dépend de ce que vous recherchez, mais à deux pas d'ici il y a une place avec plusieurs cafés et restaurants. Vous venez, c'est très agréable ! a C'est parfait, merci ! (D ans la c h a m b re ...) a Oh ! Le lit a l’air vraiment confortable ! La salle de bains est impeccable ! ■ Oui ! Bon, je vais prendre ma douche et ensuite, on ira dîner. a Demain, si on part vers 8 heures, on arrivera à Arcachon à l'heure du déjeuner. On pourra manger au restaurant qui est à côté de la plage, tu sais, là où on va toujours ! ■s____________________________________________

I I I I ( ( < (

s i

t t t f f f

G R A M M A IR E Lé fut!irsimple

t r f f ÿ f t r r e t

Rappelez-vous : vous savez déjà parler de l'avenir.

Form ation :

Je pars la s e m a in e p ro c h a in e à New York. Elle est s u r le p o in t de rentrer de voyage. Nous allon s bientôt re v e n ir.

Le futur simple des verbes en -er et en -ir se forme à partir de l'infinitif suivi des terminaisons suivantes -ai, -as, -a, -ons, ·e z , -o n t

Quels temps verbaux sont utilisés dans ces phrases '

arriver

Maintenant, observez ces phrases au fu tu r simple : On d în e ra tranquillement et on re p re n d ra la route

partir

j'arriverai tu arriveras il arrivera nous arriverons vous arriverez elles arriveront

demain matin. On a rriv e ra à Arcachon à l'heure du déjeuner. On p o u rra manger au restaurant. Quel est l’infinitif de ces verbes ? ¿jjrJ* , 0*0/^ ,

je partirai tu partiras elle partira nous partirons vous partirez ils partiront

A tte n tio n à la prononciation !

En général, le -e qui suit la base ne se prononce pas

fW f

À quoi ça sert ?

Je passerai /pasRej te chercher à midi.

Le futur simple sert...

• Les verbes en -re comme prendre ou mettre perdent -e, les verbes en -o ir comme recevoir perdent -0/ et pour les verbes en -y e r comme

• à parler de l’avenir : Je prendrai ma retraite dans deux ans. • à faire des prévisions : Demain,

f f w

il pleuvra sur toute la France. • à faire des prom esses : jHu sais, je t ’aimerai toujours.

• à donner des ordres, parfois des conseils : Vous ferez ces deux exercices p o u r mardi.

r m

Conjuguez au fu tu r simple les verbes entre parenthèses. ,©*0,

1. Nous (organiser) une fête la semaine prochaine. 2. Samedi matin, elles (se promener) dans le parc. 3. Nous' - (finir) de manger à temps pour voirie match. 4. Je vous , (appeler) à mon arrivée. 5. On ; (partir) immédiatement après le déjeuner. . 6. Vous . (descendre) en voiture. 7. Nous :SJ (boire) à ta santé I 1 8. Ils -3 (prendre) le bateau à Marseille.f 9. Il --c (aimer) sûrement la surprise ! . Tu U:· (devoir) partir tôt pour éviter ¿jaiqVop les embouteillages. ^ 11. Elle î ~j (manger) un sandwich sur l'aire de repos. 7 AC* 12. Je l'Câ (inviter) la semaine prochaine I 13. Nous -J (lire) des extraits du Voyageur

payer le -y se transforme en -i : Je p r e n d ra i mes vacances en avril. Il rec evra mon colis demain. Vous p a ie r e z l'hôtel demain. Verbes irréguliers : -

ê tr e : je serai a v o ir : j'aurai a lle r : j'ira i v e n ir : je viendrai fa ire : je ferai

/VY ï-T ^

-

4

v o ir : je verrai e n v o y e r : j'enverrai p o u v o ir : je pourrai v o u lo ir : je voudrai fa llo ir : il faudra

Conjuguez au fu tu r simple les verbes entre parenthèses. A tte n tio n , ils sont irréguliers ! 1. Tu 2.

3. 4. 5. 6.

7. 8.

10

sans bagages. 14. Tu J (mettre) les valises dans la voiture ?

-

10. 11. 12.

13. 14.

(pouvoir) m'aider à faire mes devoirs ? -■ ■· ; Vous (venir) me voir à Londres ? ^ 5-rA ' Cet été, ils (faire) une croisière en Méditerranée. Pierre - (avoir) 18 ans le 3 avril. Je suis sûr qu'elles ne ■(vouloir) pas venir... ^ On ne r'v (pouvoir) pas ¡'obliger à faire du sport, Il (falloir) acheter de la farine pour les crêpes. Tu iû (voir), le tricot c'est très facile I Elle lui SI (envoyer) une carte de Paris pour son anniversaire. Elles O (être) joignables ? ^ ' Je ne . ; (pouvoir) pas venir avec toi. >,J v',‘ Je la r (revoir) bientôt I

Les pronoms relatifs qui, que, où Observez ces phrases : que t u

J 'a i p r is l e s b o n b o n s O n =

p o u r r a

O n

m

a n g e r a u

p o u r r a

m

a im e s

a n g é r a u

ta n t.

qui

r e s ta u r a n t

r es ta u r a n t.

= J 'a i p r is d e s

e s t à

c ô t é

d e

b o n b o n s .

la p l a g e ,

tu

àcô

d e

L e r e s ta u r a n t e s t

t é

Tu a im e s sa is,



b e a u c o u p



la p l a g e .

o n

O n

v a va

c e s

b o n b o n s .

to u jo u r s to u jo u r s

! à

c e

res ta u r a n t.

Quels sont les mots qui se répètent ? Quelle est leur fonction dans les phrases où Ils sont répétés ? • Le choix du pronom re la tif dépend de sa fonction : I ls o n t a c h e t é

La m a is o n

-*

M

a n o u

a

O n

a

m a is o n

c o û t é

c h a n t é

T o u t le

-*

u n e

u n e

qui

3 0 0

a

0 0 0

c o û t é

3 0 0

e u r o s .

=

que t o u la chanson.

c h a n s o n

m

o n d e

c o n n a ît

e s t a llé s

d a n s

u n

v illa g e



-*

b e a u c o u p Il e s t p a r t i à

p lu

e u r o s .

t le =

m

o n d e

co n n a ît.

complément d 'o b je t direct.

il n ' y a v a it p r e s q u e p e r s o n n e .

Il n ' y a v a i t p r e s q u e p e r s o n n e

Il a

0 0 0

sujet.

d ans le villa g e . = com plém ent de lieu.

où il e s t p a r t i à R e n n e s . e n 2 0 1 0 . = com plém ent de tennps.

T a n n é e

R e n n e s

• Le choix du pronom ne dépend pas de la catégorie « animée » ou « inanim ée » du substantif : L a fille qui e s t s u r c e t t e p h o t o e s t m a c o u s i n e . L a f i l l e que t u v o i s là e s t m a s œ u r . L e l i v r e qui e s t s u r la t a b l e e s t à m o i . L e l i v r e que j ' a c h è t e n ' e s t p a s c h e r . tJ ) îir · iw î©o\^o()'g J L

Sur la ro u te . O rd o n n e z d u p lu s g ra n d au p lu s p e tit. a) la route nationale b) l'autoroute \

c) la route départementale 3 d) le chemin !-èjo

papiers d'assurance. e) Un de vos clignotants ne s'allume pas.

11 est sale !

Elle est en panne ! ÛsdU. O/^At Ocbj

Elle est bloquée !

Avez-vous été confronté(e) à l’une de ces situations ? Qu’avez-vous fait ? I f En a v io n . C o m p lé te z le te x te à l'a id e des m o ts s u iva n ts. A tte n tio n : il y a p lu s de m o ts q u e de tro u s à re m p lir.

un contrôle de sécurité · un passeport · une navette · un vol · des bagages · un terminal · un visa · un guichet · un retard · une carte d'identité · un panneau d'affichage m H. Nous sommes partis très tôt pour prendre le premier £ 3 du matin pour Lyon. À cette heure-là, il n’y avait pas de Ci2 et nous avons dû prendre un taxi. Le chauffeur s'est trompé de Q i et nous avons perdu beaucQup de temps. Nous avons dû courir dans l'aéroport vers les ¿ 3 de notre compagnie.pour faire enregistrer nos £ 3 , puis vers les « 3 pour montrer notre Sï2. Heureusement, l’avion avait, lui aussi, du O J. ü»QpCf(*

5 Dans le tra in . A ssociez les m o ts p a r paires. osçîooa

_

¿¿c*



vto*.l

tfd h *

: èo y./vujjfc

deuxième classe · aller simple · hall · arrivée · couchette · voie 1 · première classe · aller-retour · départ · place assise · quai 3 · composteur de billets PjVr'Cüîo•i* dJ

Aimez-vous voyager en train ? Pourquoi ? Quand vous prenez yn train de nuit, prenez-vous une couchette ? Pourquoi ?

©

L'hébergement p

7 Voici les co m m e n ta ire s q u 'o n t laissés

R é p o n d e z à l'e n q u ê te q ue p ro p o s e ce s ite d e ré s e rv a tio n d 'h é b e rg e m e n ts to u ris tiq u e s . C o m m e n te z vos ré po nse s avec v o s v o isin (e )s.

les clients d 'u n h ô te l sur ce site. Q uels s o n t les aspects q u i le u r o n t p lu ? Et ceux q u i le u r o n t d é p lu ?

H

voyage malin

voyage malin

ENQUÊTE

AVIS - H ô te l B ellevue, à G renoble

Vous avez un instant 7 Répondez et participez au tirage au sort pour gagner un voyage pour deux à Bordeaux !

O Publié il y a 2 jours Hôtel situé en pleine rue commerçante et très bruyant ; boîtes de nuit à côté ; pas de parking privé. Le chauffage ne marchait pas. À éviter !

1. Quel est votre mode d'hébergement préféré ?

O O O O O Publié il y a 2 jours Hôtel plein de charme I Rien à dire : prix, confort, bonne situation (quartier animé et vivant) I

O un hôtel

O une auberge de jeunesse

O un gîte rural

O u n e chambre chez l'habitant

O un camping

O une location

OO Publié il y a 1 semaine Notre chambre avec vue sur la cathédrale n'avait pas de balcon et le jacuzzi était minuscule !

2. Quand préférez-vous réserver ? O à l'avance

Q a u dernier moment

O O O O O Publié il y a 2 semaines Chambres très propres, emplacement idéal, rapport qualité-prix excellent !

3. Quelle form ule d'hôtel préférez-vous ? O la chambre seulement

................

O O O O Publié-il y a 2 semaines Personnel accueillant et serviable, grand parking sur la place à 2 minutes de l'hôtel, aucun supplément imprévu I

O la demi-pension Q la pension complète

g Q g .g l

L

(D

j

Quels sont, pour vous, les critères les plus importants pour choisir un hébergement touristique ? Qu’est-ce que vous ne tolérez pas ? Avez-vous des expériences à raconter ?

É co ute z les d iffé re n c e s : [s] c o m m e « cin é m a », « passer » o u « danse », [z] co m m e « zéro » o u « fris é ». a

i

É cou tez e t re p érez la phrase q u e v o u s e n te n d e z . 1. 2. 3. 4. 5. 6.

a) a) a) a) a) a)

De quelles sommes parle-t-on ? Il manque de sel. J'aime bien mon coussin. Il y a deux faces. Le poisson est amer. Le dessert est imposant.

É co ute z e t ré pé tez.

b) b) b) b) b) b)

De quels hommes parle-t-on ? Il manque de zèle, J'aime bien mon cousin, Il y a deux phases, Le poison est amer, Le désert est imposant.

S

COMPÉTENCES -

^ )~ I

[

r

Écoutez les m essages 1 e t 2, p u is re levez to u te s les in fo rm a tio n s po ssibles p o u r chacun.

-

type de train numéro du train gare d'arrivée et quai ville de départ du train destination de ce train temps d'arrêt en gare

~2

Écoutez les m essages 3 e t 4 e t ré p o n d e z a u x q u e s tio n s s u iv a n te s p o u r chacun.

1. Où entend-on cette annonce ? 2. Elle a pour objectif... a) d'annoncer le départ d'un train. b) d'appeler un passager. c) de prévenir d'un retard. d ) d'annoncer l'arrivée d'un avion. 3. Relevez les informations précises.

Ü iil

Im a g in e z c o m m e n t les p e rson ne s s u iv a n te s o n t passé le u r d e rn ie r w e e k -e n d e t v o n t passer le p ro ch a in . C hoisissez une des tro is p ro p o s itio n s . 1. Un couple de sportifs. 2. Une femme qui vient de gagner au Loto. 3. Les parents d'une famille nombreuse.

Stratégies Une ch am bre d 'h ô te l. C hloé réserve une ch am bre d 'h ô te l p a r té lé p h o n e p o u r d e u x n u its , p o u r d e u x a d u lte s avec un bébé.

Demander / D onner les caractéristiques d’une chambre d’hôtel ou d ’un hôtel : La chambre donne où ? - Elle donne sur un parc. - Jusqu’à quelle heure vous servez le petit déjeuner ? - Jusqu’à 10 heures. Il y a un parking sur place ? - Est-ce qu’il y a une connexion Wi-Fi gratuite ? Faire une réservation : Je voudrais réserver une chambre pour trois personnes, deux adultes et un enfant. - Vous voulez une chambre pour trois ou avec un lit d’appoint ? - C’est pour quelle date ? Pour combien de nuits ? - On voudrait faire une réservation pour quatre personnes. C’est à quel nom ?

C o m m en t procéd ez-vou s quand vous p ré p a re z un d ialogu e ? - J ’imagine le personnage que je vais jouer, je lui attribue un âge, une personnalité et des caractéristiques physiques. - Je réfléchis aux personnages qu’interprètent mes interlocuteurs et j’adapte mes interventions en fonction de leurs caractéristiques et de leurs répliques. - Je tiens compte des règles à respecter en fonction de la situation : vouvoyer ou tutoyer, la façon de poser des questions, les mots à utiliser et à ne pas utiliser... - Je réfléchis à la manière de commencer et de finir qui conviennent. - Je prépare les phrases que je vais dire pendant la représentation. Commentez vos réponses avec le groupe-classe.

© (O

5

Un b ille t p o u r V alence. Ju lie n e st au g u ic h e t de la g a re de M a rs e ille . Il v e u t a c h e te r un b ille t p o u r V alence o ù il a un re n d e z -v o u s à 14 h 30. V oici les h o ra ire s de la SNCF.

A cheter un billet de train : Je voudrais un billet pour Rennes. - Un aller simple ? - Non, un aller-retour. - À quelle heure ? - C'est pour quelle date ? Ça coûte combien ? - J'ai une réduction.

Votre fiche horaire

\M J o g e S -

sncf.com

MARSEILLE > VALENCE Tram T & sS

Départ ··,

'V ^ r,V .

Arrivée Í purée"

Duplex

08h 44

direct

09h46

01h02

01

Duplex

10h 08

direct

11 h 13

01h05

01.

1Qh42

direct

11 h46

01h04

01

02h30

01

VALENCE TGV RHONE- 15h 10

02h26

01

15h31

02h25

01

02h26

01 ,

’t e s * .

Tov'* Duplex

TCJV·'' Duplex

TGVLyria

1 1h 43 MARSEILLE-SAINT-CH 13h29 NIMES

NIMES 13h 10 VALENCE TGV RHONE- 14h 13

12h 44 MARSEILLE-SAINT-CH 14h36 LYON-PART-DIEU 13 h 06

TGVLyria

LYON-PART-DIEU 14h24

direct

13h 44 MARSEILLE-SAINT-CH 15h36 LYON-PART-DIEU

Les tra n s p o rts . Par p e tits g ro u p e s , d ite s les m o y e n s de tra n s p o rt q u e v o u s p ré fé re z u tilis e r p o u r vos d iffé re n ts d é p la c e m e n ts e t e x p liq u e z p o u rq u o i. ÉP§ J

jo u is de c ira i

Un lo g e m e n t p o u r les vacances. E xp liq u e z à v o tr e v o is in (e ) le g e n re de lo g e m e n t q u e v o u s p ré fé re z p o u r vos vacances e t les ra iso n s de ce ch o ix.

LYON-PART-DIEU 15h24 VALENCE TGV RHONE- 16h 10

Faire des appréciations sur un m oyen de transport : C’est rapide. - Il y a trop de gens. - Il y en a un toutes les 3 minutes. - Il met trop de temps. - Il y a beaucoup d'arrêts. - Il me dépose près de chez moi. - C’est très pratique.

Faire des appréciations sur un logem ent : C’est confortable. - Je me sens chez moi ici. À l’hôtel, on n'a rien à faire. - C’est en ville. ■ On est dans la nature. - C 'est convivial.

Envie de découvrir des moyens de transport et des logements alternatifs ? Consultez notre d o s s ie r « S o c ié té », p. 144. cent trente-neuf. ©

< u

COMPETENCES

8

Lisez c e tte p la q u e tte , pu is ré p o n d e z a u x q u e s tio n s .

LA GARANTIE VOYAGE

INFORMATIONS PRATIQUES

SNCF propose LA GARANTIE VOYAGE à tous ses clients TGV et INTERCITÉS, effectuant un parcours en France soumis aux Tarifs Voyageurs SNCF. Elle est constituée de 6 garanties concrètes ; avant, pendant et après votre voyage :

C e qu'il est im portant de connaître avant de partir po ur prendre le train en toute sérénité...

L'HEURE, C'EST L'HEURE ! Pour assurer le départ à l'heure des TGV, to u t voyageur dort impérativement être à quai et en mesure de monter à bord au plus tard 2 minutes avant l'heure de départ. Au-delà de ce délai, l'accès au train n'est plus garanti.

N'OUBLIEZ PAS DE COMPOSTER ! Avant votre départ, votre b ille t doit être composté. Si vous n'avez pas eu le temps, signalez-le rapidem ent au chef de bord. Si vous avez choisi le service e-billet, il est inutile de com poster votre confirmation de voyage.

JUSTIFIEZ VOTRE RÉDUCTION Pour voyager, munissezvous de votre justificatif de réduction. En cas d'oubli, vous devrez régler au chef de bord la différence avec le prix Plein Tarif Loisir.

VOUS N'AVEZ PAS DE BILLET VALABLE ? Présentez-vous sans attendre au chef de bord avant de m onter dans le train.

Il vous délivrera un billet au Plein Tarif Loisir majoré de 1 0 € (” .

VOS BILLETS ONT ÉTÉ PERDUS OU VOLÉS ? En aucun cas, il ne sera procédé au remboursement ou à l'établissement d'un duplicata de billets perdus ou volés. Si vous avez opté pour le e-billet, vous pourrez réimprimer votre confirmation.

ÉTIQUETEZ VOS BAGAGES Pour des raisons de sécurité, vos bagages doivent obligatoirem ent être étiquetés à vos prénom et nom. TGV accepte à bord les valises, sacs de voyage, sacs à dos, poussettes, skis et surfs (rangés dans une housse).

OBJETS TROUVÉS OU PERDUS Pour déposer un o b je t trouvé ou retrouver un o b je t perdu, adressez-vous au service « objets trouvés » en gare. Une taxe de restitution de votre bien personnel de 9 €,1! vous sera demandée.

(1) Prix en vigueur au 24/01/2013. (2) www.infolignes.com (3) 0,34 € TTC/min, hors surcoût éventuel de votre operateur. P. '18

S’INFORMER. RÉSERVER. ACHETER

S .

1. GARANTIE INFORMATION : Nous somm es là pour vous inform er en tem ps réel en gare et dans les trains mais aussi sur Internet121, sur votre m obile avec l'application SNCFDIRECT, ou par téléphone au 363501. Nous somm es là aussi sur Internet121e t sur votre m obile pour vous donner l'historique de ponctualité de votre train sur les 60 derniers jours. 2. GARANTIE REPORT OU REMBOURSEMENT : Nous somm es là, si votre train au départ est reporté de plus d'1h ou supprimé, pour vous proposer une autre solution de voyage ou vous rembourser, selon votre choix. 3. GARANTIE PLACE ASSISE : Nous sommes là, si vous n'avez pas de place attribuée pour un voyage de plus d'1h30 dans un train à réservation obligatoire, p o u r vous aider à trouver une place à bord ou, faute de place, vous proposer un geste commercial.

4. GARANTIE ASSISTANCE : Nous sommes là, si un problème majeur intervient pendant votre voyage, pour vous prendre en charge, trouver une solution de poursuite de votre voyage et, si nécessaire, vous proposer un hébergement. Nous sommes là aussi dans ces situations pour vous apporter, selon le m oment de la journée, une boisson, une collation ou un repas. 5. GARANTIE PONCTUALITÉ : Nous sommes là, si votre train a un retard de plus de 30 m inutes à l'arrivée, pour vous inform er de vos droits à la « Garantie Ponctualité » et vous remettre, le cas échéant, l'enveloppe associée. Nous sommes là aussi sur Internet® e t sur votre mobile, dès le lendemain de votre voyage, pour vous rappeler le m o tif du retard et vos droits à compensation dans le cadre de la Garantie Ponctualité. 6. GARANTIE RÉCLAMATION : Nous sommes là pour répondre à toute réclamation en ligne auprès de notre service clientèle dans un délai maximum de 5 jours - hors « Garantie Ponctualité » si vous possédez un billet classique (format IATA). Ces garanties sont soumises à des conditions d'application, disponibles en gare et boutiques SNCF, en agences de voyages agréées SNCF, sursncf.com , tgv.com et intercites.sncf.com. S'INFORMER. RÉSERVER, ACHETER

P.19

GUIDE TGV INFORMATION VOYAGEURS SNCF Février 2013 © SNCF

1. Ce d o c u m e n t s'a d re sse ... a) à des touristes. b) à tout type de voyageurs. c) aux usagers du train. 2. Ce d o c u m e n t e s t... a) une publicité. b) une brochure. c) une affiche. 3. Son o b je c tif e s t... a) de convaincre. b) d'informer. c) de décrire.

4. On tro u v e ce ty p e de te x te ... a) sur les panneaux d'une gare. b) dans le train. c) sur le site Internet de la SNCF.

R elisez le d o c u m e n t c i-c o n tre , pu is ré p o n d e z a u x q u e s tio n s su iva n te s.

1. Que doit faire le voyageur avant de monter dans le train ? 2. Quels avantages présente l'e-billet ? 3. Pour quelles raisons est-il recommandé de s'adresser au chef de bord ? 4. Que doit-on faire pour voyager avec ses skis ou sa planche de surf ? 5. Par quels moyens peut-on s'informer en temps réel ? 6. Qu'offre la SNCF à un voyageur pour un départ reporté de plus d'une heure ou supprimé ? 7. À partir de quelle durée de trajet une place assise est-elle garantie ? 8. Dans quelles circonstances la SNCF offre-t-elle une boisson, une collation ou un repas ? 9. À partir de quel temps de retard peut-on avoir droit à une compensation ? 10. Dans quel délai le service clientèle répond-il à une réclamation ?

Ú i *

â

1

V ous tra v a ille z à l'o ffic e de to u ris m e de v o tre v ille . Une d a m e a re m p li le fo rm u la ire de c o n ta c t p o u r d e m a n d e r des re n se ig n e m e n ts, en v u e d 'o rg a n is e r son séjour. Lisez son m a il e t ré p o n d e z -lu i en l'in fo r m a n t sur les tra n s p o rts , l'h é b e rg e m e n t, les re s ta u ra n ts e t d 'a u tre s aspects p ra tiq u e s de v o tre v ille ... (90 m o ts) Formulaire de co n ta ct

Nom : Richard

M essage : Bonjour,

|

Prénom : Marjorie

Adresse e-m a il : [email protected]

C’est la première fois que je viens dans cette ville et dans ce pays. Je voudrais avoir des informations pratiques et utiles pour profiter au maximum de mon séjour et pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Merci d’avance !

j

Sujet : Informations pratiques

Circuit organisé Vous a llez p ro p o s e r un c irc u it o rg a n is é dans un pays fra n c o p h o n e à un c o u p le de to u ris te s . $0 ^ I

Écoutez a tte n tiv e m e n t la s itu a tio n e t re p é re z les fo r m u la tio n s q u i vo u s s e ro n t u tile s p o u r...

• • • • • • • 2

demander et donner des informations. donner une explication. demander des conseils, déconseiller. exprimer vos goûts, vos préférences, vos envies. exprimer l'obligation. proposer votre aide. remercier.

Voir la transcription, p. 198.

Par g ro u p e s de q u a tre , ré p a rtisse z-vo u s les rôles : d e u x p e rso n n e s jo u e r o n t les e m p lo yé (e )s de l'a g e n c e de v o y a g e s , d e u x a u tre s le c o u p le de to u ris te s . Ensuite, d é cid e z e n s e m b le la d e s tin a tio n e t le th è m e du s é jo u r : s p o rtif, c u ltu re l...

3 Préparez la scène.

-Les employé(e)s de l'agence font des recherches pour préparer le séjour et le proposer à leurs client(e)s : itinéraire et transports, hébergement, choses à voir et à faire, excursions possibles, conseils aux voyageurs... Ils / Elles pourront décider qui des deux va procéder à la vente ou bien si ils / elles la feront ensemble. -Les client(e)s font des recherches sur le pays qu'ils / elles veulent visiter pour pouvoir décider en connaissance de cause si la proposition leur convient, et faire part de leurs goûts et préférences.

i § Vous êtes p rêt(e)s ? Im p ro v is e z la n é g o c ia tio n d e v a n t le g roupe-cla sse : les e m p lo yé (e )s de l'a g e n ce p ro p o s e n t le u r o ffr e de s é jo u r a u x clie n t(e )s ; ceux-ci / celles-ci d e m a n d e n t des e x p lic a tio n s , des conseils, e x p rim e n t le u rs g o û ts e t p ré fé re n ce s. Les a u tre s g ro u p e s é v a lu e n t v o tre m ise en scène en fo n c tio n des critè re s su iva n ts.

„ . • L a dramatisation est originale,..intéressante et chacun a bien tenu son rôle. .. • La dramatisation a été fluide et j l n'y a pas eu de pauses excessivement longues. • La négociation a bien eu lieu et a traité les éléments mentionnés au point 3. • Le futur a été utilisé correctement et le lexique est adéquat.

0

S G CIETE

* m

V

^ /j* e te n ii* fio u l* m a n g e a e t b o t i ' c e n Ç F /*a n c e /

m

0 6 6 .

â »

A â

m â m

m 6

Si vous voulez manger, n'oubliez pas les horaires h ” Les horaires des restaurants vont habituellement dé 12 h à 13 h 30 et de 19 h à 21 h. Mais les brosseries ferment en général très tard le soir et offrent de très bons plats.

é 4 â

Si vous voulez prendre l'apéritif (l'apéro), Si vous voulez manger buvez comme la tradition le veut un pastis, un kir ou, « sur le pouce » et pas cher, . si vous préférez, un apéritif sans alcool, un « Vittel ; demandez une gaufre/une crêpe,' cass » ou un diabolo grenadine. Si vous préférez, un sandwich jambon-beurre ou l'eau minérale, demandez-la plate ou gazeuse; un croque-monsieur.

0 0

0

« Un repas sans fromage est comme un jour sans pain. »

0

©

0 0

Le repas gastronomique des Français est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'humanité. X ; ' ■Le repas en France est « une pratique sociale coutumière destinée à célébrer les moments les plus'importants de la .vie des individus

/ ' etdes!groupes. Bon, bon d’accord. Alors on paie et on va au. rayon chaussures, c'est à l’autre bout de l'étage, j’en viens, je suis passé devant en cherchant le rayon femme, a Allons-y vite ! (A u ra y o n c h a u s s u re s ...) ■ Nous y voilà. jp ,» · ,,,,,. a Ah super, ellep sont rangées par pointures, ça ira plus vite ! Tu chausses du combien ? a Du 38. Oh ! les rouges, elles sont belles ! ■ Essaie-les ! , a Aïe ! Elles sont jolies, mais elles me font mal. a Essaie ce modèle, elles ont moins de talons. Qu’est-ce que tu en dis ? v « * ^ V ■ a Oh, elles me vont mieux que les autres ; elle sont aussi élégantes mais nettement plus agréables à porter. Elles iront très bien avec ma robe. Je les prends ! V j a Tu verras, tu seras la plus jolie du restaurant !

S ITU ATI □ N E

01 · T ~ :r ~

Voir la transcription, p. / 99. É coutez la p re m iè re p a rtie du d ia lo g u e e t ré p o n d e z a u x q u e s tio n s . 1. Qu'achète Élise à la pharmacie ? Ê'U5>u ^ 2. Pourquoi Sébastien demande-t-il des comprimés ? ( ,,a’ ^

^ M lrr'u ' 3. Que donne finalement le pharmacien à Sébastien ? OroA/wac*«/* ilHusdcwM A

¡¡c

^ ,1

h p ** 4. Que lui explique-t-il pour les comprimés ? Quel est leur avantage ? c^Ha'WyvîA , 5. Pourquoi Sébastien est-il satisfait de la proposition du pharmacien ? jx4»vkl f«·« < m ««' P t'-e · 6. Comment Sébastien paie-t-il ? 2

É coutez la d e u x iè m e p a rtie e t d ite s si c 'e st v ra i ou fa u x . J u s tifie z v o tre réponse.

1. 2. 3. 4. 3

r&j >/Xv

Élise et Sébastien vont directement à l'hôtel après la pharmacie. W Élise veut acheter des cartes postales pour ses amis. -h'.!*·) :.J a&zua Sébastien veut faire une grille de Loto parce que c'est leur jour de chance, f a •W Ai Élise ne veut pas de magazine. \!aos fY\0

^jyvx/JzXr»

R epérez les e x p re s s io n s q u i s o n t u tilis é e s dans le d ia lo g u e p o u r...

1. 2. 3. 4.

faire une appréciation. exprim er u ne préféren ce. dem ander et donner un prix. parler d’un problèm e de santé.

I l Faites le résum é de c e tte s itu a tio n .

Les bureaux de tabac

©

+ Les bureaux de tabac ont le monopole de la vente de tabac, des jeux d’argent et ¿,WiA8(/NO/>av') des produits de la·poste. jlJ j a

+ Les buralistes peuvent aussi vendre des articles de presse, de la papeterie, des confiseries.

G R A M M A IR E L’expression de la comparaison Observez ces phrases et repérez les mots qui servent à établir des comparaisons :

Elle est pjù$ élégante. Elles ontmoinsxle talons que les rouges. ,-jrj Elles sont'âüssbélégantes que les rouges mais nettement plus agréables à porter ! Quelles expressions servent à indiquer la supériorité et l'infériorité ? Et l'égalité ? Sur quels mots (adjectifs, noms, verbes ou adverbes) portent les comparaisons ? supériorité

in fé rio rité

rmOo

rrrti/rJh

Le pantalon est plus long que le short.

Le short est moins élégant que le pantalon.

noms

Il y a p lu s @ q u e u e que d'habitude.

Il y a moins dj/commerces qu'avant.

verbes

Les jeunes consomment plus que les adultes. nw3/> lui

consomment moins que

J'achète des vêtements plus souvent que toi.

Tu achètes des vêtements moins souvent que moi. ·.· ·'

adjectifs

adverbes

Les personnes âgées les enfants.

-

égalité

Les bottes sont aussi confortables que les chaussures. Il y a autant de m onde que d'habitude. Les hommes consomment autant que les femmes. Mmta C omo

Nous faisons les soldes aussi souvent que vous.

.........

Quand utilise-t-on a u s s i... q u e et a u t a n t ... q u e ? Dans quel cas le premier terme de la comparaison est-il suivi d e d e / d ' ? • Le deuxième terme de la comparaison est introduit par la conjonction que, mais il est souvent sous-entendu : Ton q u a rtie r est p lu s a n im é (q u e m o n quartier). JtOMi'o nrc» • Irréguliers : On a eu des jo u rs m e iïïe ù f^ q u 'a u jo u r d 'h u i ... M e ille u r est le comparatif de quel adjectif ? Oh, ces chaussure$jsont m ie u x q ue les autres I M ie u x est le comparatif de quel adverbe ?

I Réagissez a u x a ffir m a tio n s s u iv a n te s en u tilis a n t une c o m p a ra is o n . 1. 2. 3. 4. 5.

Les adultes dorment autant que les enfants. ie ■■ ■ Les jeunes regardent plus la télévision que les personnes âgées. Les vêtements pour enfants sont moins chers que les vêtements pour adultes. ta tA ïr Les médicaments génériques sont plus fiables que les médicaments de marque. '**"'■ ■:‘ r ' Les filles suivent plus la mode que les garçons, u» ^ k» o p u fià *** 6. Les marchés sont moins agréables que les hypermarchés. œrOtfl 7. La mode française est moins bien que la mode anglaise.. » is aw ,, y^> ^ 8. C'est plus pratique de faire les courses sur Internet que dans les magasins.c«*·*. f 9. La course à pied est plus monotone que le football. 10. Les plats surgelés sont de meilleure qualité que les plats « faits maison ».

2.

R em ettez ces phrases dans l'o rd re .

1. q u e / l a / m o i n s / l a / n o i r e / e s t / chère/ bleue/jupe 2 . de /vêtements /plus /que /achète/ elle / moi 3. l e / a u t a n t / i l / s a m e d i / q u e / d e / l e / vendredi / y / a / monde 4. que / cher / la / coûte / le / revue / journal / plus 5. le / portable / maintenant / fixe / utilise / téléphone / on / que / plus / le

- vM 5 f > . ,‘ t"

C o m p lé te z les phrases s u iv a n te s avec a u s s i ... q u e / a u t a n t q u e / a u t a n t d e .

1. Le handball est .-!> intéressant :- 3 le football, mais il n'a pas O succès. 2. Les femmes ne travaillent pas ;3 les hommes, elles travaillent plus I 3. Les wagons-lits sont S3 chers 3 l'avion. 4. Muriel a 5S vacances C ï Didier. 5. Tu crois que les filles lisent ¿2 les garçons ? 6. Carole est -1? dynamique aujourd'hui ■3 il y a 20 ans.

Observez cette phrase : Tu seras la p lu s jo lie d u re s ta u ra n t

Le superlatif se form e à partir du comparatif

Quelles sont les différences avec le comparatif ?

Ce s o n t les pastilles les plus efficaces c o n tre l'allergie.

précédé d'un article défini.

Quand il est précisé, le complément du superlatif est précédé de la préposition de :

Faites des phrases avec les é lé m e n ts p ro po sé s. U tilis e z des s u p e rla tifs . \JL ÇoMtpU* l à jfeJaTcu/

1 . avion - moyen de transport U 2. français-langue

3. Paris - ville faa ù ü m k f c M f l u o p s du n t& rÀ s >§3^ » V 'f' 4. « anticonstitutionnellement » - mot

C 'est la ro b e la p lu s élégante d e toutes I A tte n tio n aux superlatifs de b o n et b ie n ! Il nous invite dans le m e ille u r re sta u ra n t d e Nice. C 'est l'h ô te l le m ie u x situé d e la ville I Prenez ce d e ntifrice, c'est le m e ille u r.

Les pronoms compléments de lieu y et en M aintenant, observez ces phrases : Le sa m e d i m atin, nous allons au centre co m m e rc ia l : nous y faisons les courses, nous ÿ déjeunons e t nous tm i oSl> rrro's> J o / v J l j en revenons to u t de suite après. - J e reviens de la cab ine d'essayage. - -h.î 4 f'nd·-' û33; latwidfi Elle c o n n a ît b ien le quartier, elle y a vécu lo ngtem ps. - J 'e n sors aussi. à» J U Elle e n est p a rtie l'a n n é e dernière. Quels mots ou groupes de mots les pronoms y La cabine d'essayage est libre : a llo n s -y vite I et e n remplacent-ils ? Quelle est leur fonction ? Quelles prépositions précèdent ces groupes M o n s ie u r Pierre va e n tre r au gym nase à 14 h e t de mots ? il va e n s o rtir à 16 h, com m e tous les jours. V. J è (oMU) m '■t% ojO? Quelle est la place des pronoms y et en avec des verbes au présent, au passé composé, à l'impératif et au futur proche ? Â quoi ça sert ? Observez ces phrases : - Je file au rayon fem m e. - D 'accord, je t 'y rejo in s p lus tard, o* ocm&A.».yo

E n et y remplacent un mot ou un groupe de mots compléments de lieu. • Y indique le lieu où on v a ou le lieu où on est. wfccû «r* M*» ¿Oa/vre·« • E n indique le lieu d’où on vient.

• À la form e négative, les pronoms en et y se situent juste avant les verbes qu'ils accompagnent, après la première partie de la négation : Je n 'y vais ja m a is

à pied. A tte n tio n à la prononciation ! N'oubliez pas de faire la liaison :

Vous^_en venez. Allons^-y !

5 R em placez les c o m p lé m e n ts de lie u so u lig n é s p a r le p ro n o m q u i c o n v ie n t. \

Ù }:

p ÿ·' 1: ijrÉl $■ If’·'· ■

1. Habituellement, vous allez à l'école en autobus ou à pied ? 2. Ils reviennent de l'université en voiture avec Pauline. 3. Tu repartiras de Paris en voiture avec ton frère ou tout seul en train ? 4. Il accompagne sa mère au marché toutes les semaines. 5. Elle est sortie du bureau à 17 h pour aller faire les courses, mais elle est retournée au bureau à 18 h 30 pour récupérer ses clés ! 6. J'ai acheté une paire de bottes dans cette boutique.

7. Je suis resté chez moi jusqu'à 17 h, j'ai fait le ménage et regardé un film, puis je suis parti de la maison pour aller chez Clément. 8. Elle n'est pas revenue de Rennes en voiture parce qu'elle est tombée en panne. 9. Nous nous retrouvons à la station Saint-Michel à midi. 10. Je vais aller au centre commercial avec Lydia après les cours. 11. Je sors de la douche dans deux minutes, attends-moi ! 12. La vie est vraiment très agréable sur la Côte d'Azur. surtout en hiver.

LEXIQUE Pour s'habiller $

Quels vêtem ents de la liste ci-dessous mettez-vous pendant la journée ? Et la n u it ? Lesquels sont des sous-vêtements ? ^ Santé

Tout sur le soleil Ah... l'été arrive, on pense à la mer, à la plage et surtout au soleil... Quel plaisir (et même, quelle fierté) nous prenons à revenir de vacances avec une belle peau bronzée ! Que c’est bon de se réchauffer aux rayons du soleil ! Pourtant, méfiez-vous : cette délicieuse activité comporte des risques pour notre santé.

Ilfaut se protéger des rayons ultraviolets (UV) : ils ne produisent pas toujours de sensation de chaleur.

Ce

sont

surtout

les fameux rayons ultraviolets qui

que

Soyez particulièrement prudent(e) si vous avez la

le

peau et les yeux clairs, les cheveux roux ou blonds, si

soleil est dangereux.

vous bronzez difficilement, si vous avez de nombreux

Leur

varie

grains de beauté (autour de 50 ou plus), ou des

en fonction de sa

antécédents familiaux de mélanome. Enfin, certains

position : entre 12 h

médicaments peuvent vous rendre « photosensible »,

et 16 h, il vaut mieux

c’est-à-dire plus sensible au soleil.

ne

font

(UV)

indice

pas

s'exposer.

Attention, ces précautions sont à prendre dès le

Bref, soyez très prudent(e) au soleil et consultez

printemps

régulièrement votre

! Il faut

se

protéger à partir du mois

médecin

traitant

ou

un

d’avril car les UV ne produisent pas toujours de

dermatologue, tout particulièrement si vous détectez

sensation de chaleur. Ne pensez pas non plus que

une anomalie comme une tache ou un grain de

dans l’eau, vous êtes protégé (e), bien au contraire !

beauté qui change d’aspect rapidement (forme, taille, épaisseur, couleur). Avec ces précautions, vous

Quels sont les risques ? Coups de soleil, vieillissement

êtes prêt(e) pour l’été !

prématuré, allergies et, dans les cas les plus graves, cancers (mélanomes et carcinomes). Moins fréquent,

Pas question, en effet, de se priver complètement

mais à ne pas oublier : des lésions graves peuvent

du soleil ! Pourquoi ? Parce que la lumière qu’il

apparaître à court terme sur les yeux, comme

dégage contribue à notre bonne humeur, et parce

une ophtalmie, la cataracte ou les dégénérescences

qu’il permet la fixation du calcium sur les os

de la rétine. Alors, protégez-vous les yeux avec de

en synthétisant la vitamine D. Quinze minutes

bonnes lunettes de soleil !

d’exposition par jour suffisent !

9 Lisez le texte et répondez aux questions suivantes. 2. Le but de ce texte est...

1. Ce texte est tiré...

a) de présenter un témoignage. b) d'informer et de prévenir. c) de préparer les vacances.

a) d'un prospectus. b) d'un guide touristique. c) d'un magazine santé. 10

Dites si c'est vrai ou faux, ou si on ne sait pas. 1. En été, en général, on aime s'exposer au soleil. 2 . Il faut se protéger du soleil toute l'année. 3. À certaines heures, le soleil est plus dangereux qu'à d'autres. 4. Si on se baigne, on risque moins d'attraper un coup de soleil. 5. Les conséquences de l'exposition aux ultraviolets sont négatives uniquement pour la peau. 6 . On court tous les mêmes risques face au soleil. 7. Surveiller régulièrement les grains de beauté permet la détection précoce d'éventuelles lésions cutanées. 8 . Si on prend ces précautions, le soleil ne représentera pas un danger. 9. Le soleil a aussi des effets positifs sur notre santé. 10. Ce texte donne une vision négative du soleil.

I l En im ita n t ce modèle, inventez une nouvelle devinette. ’ ........ —

~ —

,,u^ .

\

DEVINETTE Quoi de p lu s fo rtq u e le fe r? - L e feu .

j-.-v v.;

%

;i ; f ; ï

Quoi de p lu s fo rtq u e le feu ? - L ’e a u .

ifs

Quoi de plus fo rt que l’eau ? - L e so leil.

tM-iz

Quoi de p lu s fo rtq u e le soleil ? - L es n u a g e s . Quoi de p lu s fo rtq u e les nuages ? - La m on ta gn e.

" ■■■■ '·.

y F

m

"

L

Ê

È

-

È

Quoi de p lu s fo rtq u e la m ontagne ? - L’h o m m e .

'

Quoi de p lu s fo rtq u e l’homme ? - La fem m e.

' /TÆÈBBBBhSSÈr

é K

m

|

I |

Muriel Bloch, 365 contes pour tous les âges © Éditions Gallimard, 1995

1 iil'i ;

B

"

TÂCHE FINALE «3 la reine des vitrines Participez au concours de la plus belle vitrine : incitez-nous à rentrer dans votre boutique ou sur votre site, faites-nous rêver, donnez-nous envie de faire du lèche-vitrine ! 1 Formez des petits groupes et lisez le règlement du concours.

2

Préparez votre vitrin e en tenant compte des critères m entionnés dans le règlement. A tte n tio n ! Au m om ent de la présentation, tous les membres du groupe devront intervenir.

3 Vous êtes prêt(e)s ? Présentez votre projet au ju ry !

La participation au concours est gratuite et ouverte à tous et à toutes. Elle se fera sur la base d'équipes de cinq personnes.

r

trffc/e 2 -

Objet

Ce concours a pour objet de mettre en valeur un / des service(s) ou produit(s) à travers la conception d'une vitrine qui sera ensuite défendue devant un jury. Deux modalités au choix :

• v itrin e physique. • v itrin e v irtu e lle sur le net. Les produits seront accompagnés d'un slogan publicitaire.

« .frllcle S

- Le ju ry - Délai d'inscription

La date limite pour la remise des projets et leur présentation sera fixée par le professeur.

Le jury sera constitué des autres groupes. Chaque équipe devra évaluer les autres équipes en attribuant une note de 1 (-) à 5 (+) pour chacun des critères suivants :

• Impact visuel (mise en valeur des services ou produits) • Originalité et créativité • Impact du slogan • Beauté de l'ensemble • Clarté de la présentation orale • Fluidité de l'expression

*yù*ticle' S -

Prix / Récompense

L'équipe qui obtiendra le total le plus élevé sur 30 sera proclamée gagnante du concours et se verra décerner le Grand Prix du Jury.

Souvenirs h la fin de l'unité 12, vous serez capable de... • com prendre un message sur un répondeur. » com prendre et participer à des discussions, des conversations (souvenirs d'enfance, animaux domestiques). »■ com prendre des textes descriptifs (paysages). «> faire la description d'un paysage.

è W *ïj'

V, ; ’■

- ...

TÂCHEFINALE. n si1

« Jeu de l'oie »

rÿ;;'··■

Pour cela, vous apprendrez à... • • • • •

décrire un paysage, une ambiance. parler d'actions qui se répètent dans le passé. faire des appréciations. rapporter les paroles d'une autre personne. reconnaître le registre familier.

S tr a té g ie s Comment décrire une photo ou un dessin.

SITUATION 1 Ambiante bretonne T H O M A S V A U T H IE R . Photographe S ouvenirs de va ca n ce s !

Portfolio

Contact

21 mai I Catégorie : Personnel

J’ai retrouvé hier sur l’ordi de mes parents des photos de Bretagne d’il y a quelques années. Ça m’a rappelé de bons souvenirs ! J’étais là-bas avec des copains, on assistait à un festival de musique, il y avait plein de groupes qui nous branchaient. C'était le week-end du 14 juillet, on faisait le pont. Mais il y avait un hic : on n’avait pas beaucoup d'argent, pas assez pour se payer un hôtel, on préférait pouvoir se payer les entrées aux concerts, et les auberges de jeunesse étaient déjà pleines. Un copain nous a parlé du camping chez l’habitant, ça coûtait vraiment pas cher, moins cher que les auberges même, et on pouvait planter notre tente chez des gens qui possédaient un terrain. C’est ce qu'on a fait, les proprios étaient très sympas.

* *

dJl »

Le festival était génial, il y avait une sacrée organisation, pas mal de bénévoles. On prenait une navette pour se déplacer. Moi, c’était la première fois que je mettais les pieds dans ce coin-là, c’est vrai qu’il faisait pas très chaud mais comme il y avait de l'ambiance, on s’en rendait pas compte, on chantait, on dansait, on s'agitait. Et puis on mangeait des crêpes et des galettes, je sais pas combien ils en faisaient par jour mais ils passaient toute la journée à en faire. Les concerts, c’était le summum ! Il y avait cinq scènes et une programmation hyper variée. Géant !

4 »

i)

%

I De quel type de docum ent s'agit-il ?

1

a) Une note sur un blog. b) Un extrait de roman. c) Un article de journal.

% I

I

ü Lisez le texte et retrouvez dans cette liste les thèmes abordés. a) vacances b) musique c) visites de musées

I I

d) hébergement e) voyage f) ambiance

g) argent h) plage i) météo

I

Relisez le texte et répondez aux questions.

!

1. Qu'est-ce que Thomas explique à propos des photos ? 2. Qu'est-ce qui conditionnait son séjour en Bretagne ? 3. Quel type d'hébergement était le moins cher ? 4. Comment était organisé le festival ? 5. Que faisaient les participants au festival ? 6. Quelles impressions du festival a gardées Thomas ?

i »

I I I

j) programme k) monuments I) randonnées

Festivals de musique

©

+ Le festival des Trans Musicales a lieu chaque été à Rennes, en Bretagne. ♦ D’autres festivals français : le Printemps de Bourges, les Vieilles Charrues de Carhaix, les Eurockéennes de Belfort, les Francofolies de la Rochelle et Rock en Seine.

I I I I Í )

S i Repérez les expressions qui sont utilisées dans le texte pour... 1. décrire une ambiance. 2. parler d ’actions qui se répètent dans le passé. 3. faire des appréciations positives.

S Ce texte appartient au registre fam ilier. Quelles marques de ce registre pouvez-vous id e n tifie r ?

SITUATION E Mes meilleurs amis

«

©

Écoutez le document. Combien de personnes parlent ? Qui sont-elles ? Où sont-elles ? 2 Choisissez l'o p tio n correcte. 1. Quel est le ton de Benoît au téléphone ? ’ a) Très ému et pressant. b) Très calme et assez froid. c) Énervé et agressif. 2. Il cherche principalement dans ce message à... a) informer ses amis de son installation en Belgique. b) convaincre ses amis d'adopter son chat. c) raconter les malheurs de son chat, qu'il aime beaucoup. 3. Pour répondre à Benoît, le couple... a) n'arrive pas à se mettre d'accord. b) se met tout de suite d'accord. c) préfère réfléchir un peu.

Voir la transcription, p. 200.

« Si ça se trouve » signifie : a) « pas possible ». b) « peut-être ».

B Réécoutez le dialogue et répondez aux questions suivantes. 1. Qu'est-ce que Benoît demande à Manue ? 2. Pour quelles raisons lui demande-t-il ce service ? 3. Quels arguments donne-t-il pour que le couple accepte ? 4. Que pense Mànue de la proposition de Benoît ? Est-elle pour ou contre ? 5. Son compagnon pense-t-il la même chose qu'elle ? Justifiez votre réponse.

Il Quelles marques du langage fa m ilier relevez-vous dans cette situation ?

5 Repérez les expressions qui sont utilisées dans le dialogue pour... 1. rapporter les paroles d’une autre personne. 2. faire des appréciations positives et négatives.

S Quelle sera, à votre avis, la fin de l'histoire ? Pourquoi ?

Animaux de côitlpàgnie ♦ La France est un des pays d’Europe où il y a le plus d’anim aux de compagnie + Il y a m aintenant plus de chats que de chiens, en raison de l’évolution du mode de vie : logements réduits, absence de jardins...

©

GRAMMAIRE L’imparfait Observez ces phrases et repérez les verbes à l'im p a rfa it : J'étais là-bas avec des copains, on assistait à un festival de m usique, il y ^ v a it p le in de On chantait, o n dansait, ----;—:—:-1 -----,n,,, n

on s a g itait. E t p u is on m a n g e a it des crêpes e t des galettes.

À quoi ça sert ? L'imparfait jsert • à décrire dans le passé : Le fe s tiv a l é ta it g é n ia l, i l y a v a it u n e s a cré e o rg a n is a tio n . .-■./Jo • à évoquer des actions qui se rép èten t dans le passé : O n p r e n a it u n e n a v e tte p o u r se d é p la c e r. O n m a n g e a it d e s crêpes.

J

Formation : L'imparfait se forme à partir du radical de la première personne du pluriel du présent de l'in d ica tif

suivi des term inaisons : -a/s, -a/s, danser je dansais tu dansais il dansait nous dansions vous dansiez ils dansaient

p artir je partais tu partais elle partait nous partions vous partiez elles partaient

-ait, -ions, -iez, -aient. fin ir

avoir

je finissais tu finissais on finissait nous finissions vous finissiez ils finissaient

j'avais tu avais il avait nous avions vous aviez elles avaient

Le seul verbe irrégulier :|être j'étais tu étais elle était nous étions vous étiez ils étaient

Combien de formes différentes constatez-vous à l'oral ? E t à l’écrit ?

*

A tte n tio n à la prononciation ! Distinguez le présent et l'im parfait : je passe / je passais, il chante / il ch a n ta it, ils p e rd e n t / ils p e rd a ie n t...

Quel tem ps verbal présente les formes les plus longues ?

\I/

Indiquez la fo rm e verbale que vous en te n d e z. 1. Ça se passe / se passait à Marseille. 2. ïétudie / étudiais l'anglais. 3. Elle se lève / se levait tôt. 4. Tu regardes / regardais dehors.

5. 6. 7. 8.

Nous acceptons / acceptions le cadeau. Vous vous fâchez / vous fâchiez souvent. Ils travaillent / travaillaient ici. Je téléphone / téléphonais tous les jours.

£ Conjuguez les verbes à l'im p a rfa it entre parenthèses. 1. ï >(avoir) J 5 ans, j' w· (être)(en^fle.ai^lycée Baudelaire. J' ..T(habiter) avec mes grands-parents }_ Roubaix car mes parents 1 (voyage^ beaucoup à cause de leur travail. Avec des amis, nous (avoir) un groupe de rock et nous .; (répéter) deux fois par semaine dans une cave que les parents d'un copain n o u s ^ r ê t e O j ^ ^ ^ ^

a

2. Dans ma jeunesse, je ?(vivre) dans une,ferme dans le Midi. C'· ·■(être) formidable.Mes parents' ^ (s'occuper) des champs et -V'i (aller) au marché tous les samedis. Je les . (accompagner) et >:,a ‘ j'vï> (adorer) parler avec les clients. O n ^ ^ a v o ir) gussi des vaches, des lapins et des poules. Je m' ·- >(occuper) de leur donner à manger et je (ramasser) les œufs. ‘ 3 Dites, pour chacune des phrases suivantes, la valeur de l'im p a rfa it : description ou habitude. 1. 2. 3. 4. 5. 6.

........................ ...... En 1994, j'avais 16 ans et j'habitais à.Nice. Avant, elle possédait plusieurs restaurants qui marchaient très bien. > À l'âge de 10 ans, il jouait au rugby deux fois par semaine. Il faisait très chaud et lés enfants se baignaient dans les fontaines du village. Les manifestants attendaient l'arrivée du PD$) devant la porte de l'entreprise. Quand j'étais petite, je passais tous les étés chez ma tante Aurélie.

...............

·■} VT/

-

Le discours indirect Obsvervez cette phrase : Benoît nous demande de p re n d re

À quoi ça sert ? Le discours indirect sert à rapporter les paroles de quelqu’un.

M o o g ly ch ez nous.

Observez ces phrases et comparez : Manue rapporte les paroles de Benoît.

Benoît laisse un message sur le répondeur. F inalem ent, je ne p e u x pas l'e m m e n e r à Bruxelles. A lo rs j'a i pensé à vous, m es m eilleu rs amis. Vous avez un ja rd in , un g ra n d a p p a rte m e n t, vous connaissez bie n M oogly.

Il d it q u 'il ne p e u t pas l'e m m e n e r en Belgique. Il d it q u e no u s o n a un ja rd in , un g ra n d a p p a rte m e n t... e t il d it aussi q u 'o n est ses m eilleurs amis, q u 'o n c o n n a ît bien M oogly.

Si vous voulez, p re n e z-le chez vous p o u r une sem aine, p o ü r essayer... S 'il vous p laît, fa ites ça p o u r m o i 7

B e noît n ous p ro p o se de le g a rd e r une sem aine p o u r voir. ... . . . ' .................................. Il n o u s dem a n d e de faire ça p o u r lui.

Vous êtes d 'a c c o rd ? A lors, q u 'e st-ce qu e vous en pensez ? Q u a n d est-ce q u 'o n, p e u t se v o ir ?

Il d e m a n d e si nous som m es d'accord. Il v e u t savoir ce qu e nous en pensons.— .... — - ......... Il d e m ande q u a n d o n p e u t se voir.

Quelles différences constatez-vous entre le.m essage.de Benoît et ce que dit M anue (mots interrogatifs, pronoms personnels, adjectifs p ossessifs...) ?

discours indirect

discours direct phrases phrases phrases phrases phrases

déclaratives im pératives... ....... ..... ............ interrogatives (questions totales) interrogatives avec q u 'e st-ce que interrogatives avec o ù / q u a n d ...

-+ Il dit, a ffirm e , annonce... que + indicatif -► Il dem ande, ordonn e, propose, d it... de + infinitif -+ Il dem ande, ve u t savoir... si + indicatif -*· Il dem ande, v e u t savoir... ce que + indicatif -» Il dem ande, v e u t savoir où / quand... + indicatif

f "\ i§ Transformez les déclarations au discours indirect. 1. Elle dit : « Je suis très fatiguée ». 2. Il répète souvent : « Je vais me mettre au régime ». 3. Vous dites : « Nous sommes amoureux ».

4. Tu réponds : « Je ne sais pas ». 5. Le petit garçon dit : « Papa, j'ai froid ». 6. Nous affirmons : « Cest notre faute ».

5 Transformez les phrases suivantes au discours direct. O h Ai! ; /^©u/5 ¿U

uíwwa

1. Elle dit à ses parents qu'ils sont trop sévères. 2. Il demande à son fils d'aller acheter du pain. 3. Elle lui propose d'aller prendre un café. ttíls 2juo4«*î u mon e. ¡vmîiynüîj 9*·*^ 2 . Et aire g ü j v st des gens qui n'aiment pas les ?et orjsûvJP qui préfèrent travailler ! Les ·-'"· payés ont été une grande conquête sociale 'j'X'CyMriCj

*

* « a a ·· a

r ?

(Vsooj?

s

j 4. C est génial, cette annee, le 14 juillet tombe un jeudi, on peut faire le ·’·> ! Quels sont vos jours fériés préférés ? Pourquoi ?

t ) ^ Relfivez dans le te xte suivant toutes les expressions qui fo n t référence aux vacances, nu i«; posez nncP7 des Hpc n u o c t i n n c à \/nc x/nicinfa^c o n lac f â u + i ü r · « » « puis tràü OJfib

« Cette _ année, j y x x * ,ucau^uuMuc ju u ii ue vdLdiiLtfb parce que je viens ae renin dans I entreprise et je ne peux pas non plus cho.sir mes dates, mes collègues ont déjà posé, ' Jyr> leurs congés. Je les prendrai finalement du 28 août au 3 septembre pour faire un tour dans 3nS JI*UY I \/ , '■>· (UjQ/rdjO 0** Wôp «YTU/> Cwqptp.ix Si/'ô ! o }>U /H«x le Vercors. Je partirai quand presque tous mes collègues reviendront... Ça sera bizarre mais bon, il y aura moins de monde sur les routes I Qu'est-ce que j'ai envie ripirhannpr r f^ ir 1 » O b d r r c ü j* & JflAV&rA/> 4a> îû/> (U m tX H A & fi * Q^^a/ww

Ai

e ^ V a r Siaujü .

Partirez-vous bientôt en vacances ? Quand ? Où ? Quand rentrerez-vous ?

Les paysages S Classez les mots ci-dessous dans les catégories suivantes : « campagne », « m ontagne » et « mer ». Ensuite, pour chaque catégorie, inventez une courte histoire en utilisant le maximum de mots de la liste. Jiuîa)©

Q fM jz

Mfttoijei

a/vi/n&

*ÎÜ\0/>CJO

un fx^rt · un chjm p · une colline ■ un D,êfheur · un pré · le sable 1un rocher1 un arbre fruitier chahnp oxatCl'hé’rbe · une vague un sommet • un col 0 la maree · une plage 1 un chemin • un sapin · CûfftvAM la côte · une ferme * un torrent · une rivière rtWXMA te tiâ ,

cfVv^0

rti-

C'est un baron qui le met au point et le lance en 1950. Il a sa place au Moma et au centre Pompidou. C'est le seul de son espèce à avoir droit à l'écolabel A/F E n v i r o n n e m e n t , depuis 2009, pour sa longueur d'usage et sa légèreté. Vous avez deviné ?

0 )1

i

,

des

,

\ ,

nU\ ^

êue

ran\àe a

Vac^i e

ç\\q

^

0.0 e sVC® à y e o U ^ en; . e(

u\pe^f0 è aü S»\o^

e\\e s des

re fle t

fois 1

:s

ï*

s s s

-

tempsetpermetHpfa· À « naissance e l l e

a

V

9a9ner du 3 bons Peti's plats, J

-"»¡s maintenant en rappelé i / ' . " Caroli"e

atotnm sU1\ a P 'a 9 e '

© Existe-t-il dans votre pays des objets qui ont marqué la vie quotidienne e t / ou sont devenus « mythiques »

*| Quel peintre a représenté des paysages de la Polynésie française ? a) Toulouse-Lautrec. b) Gauguin. c) Renoir. 2 Qui a peint plusieurs tableaux de la Montagne Sainte-Victoire ? a) Cézanne. b) Degas. c) Matlsse.

0 Quel petit port des Pyrénées orientales a servi d’inspiration à de nombreux peintres ? a) Argelès. b) Banyuls. c) Collloure. ^ Le mot « impressionnisme » trouve son origine dans le titre d’un tableau de Claude Monet : « Impression, soleil levant ». Que représente ce tableau ? 4 * a) Un champ de fleurs. b) L'entrée d'un port. c) Un étang plein de nénuphars.

E Où se trouve la ville où Van Gogh a peint son tableau « La nuit étoilée » ? a) Sur les bords du Rhône. b) Sur les bords de la Seine. c) Sur les bords de la Garonne.

·.

... ..

C'est à dire ! A1 Bilans communication »

Bilan communication

U1-U2-U3-U4.............................................................................. 172

»

Bilan communication

U5-U6-U7-U8.............................................................................. 174

»

Bilan communication

U9-U10-U11-U12....................................................................... 176

Précis grammatical »

I. Les déterminants.................................................................................................................... 178

»

II. Le nom ....................................................................................................................................179

©■ III. Les adjectifs qualificatifs.........................................................................................................180 ©·

IV. Les pronoms............................................................................................................................181



V. Les prépositions...................................................................................................................... 182 VI. Les adverbes........................................................................................................................... 183

®

VILLes verbes.......................................................................................... .................................... 183

*> VIII. La phrase...............................................................................................................................184

Conjugaison........................................................................................... 186

Phonétique ..............................................................................................190

Transcriptions.......................................................................................... 191

BILAN COMMUNICATION

C - i Écoutez le dialogue, puis dites si c'est vrai ou faux.

1. Robert téléphone à Antoine. 2. Antoine invite Robert à une randonnée dimanche. 3. Robert n'est pas libre dimanche. 4. Il a un repas de famille. 5. Ils vont au restaurant pour fêter l'annonce du mariage de sa fille. )x 2 Réécoutez le dialogue, puis choisissez l'o p tio n correcte. 1. Robert... 4. Les parents de Jérôme... a) va mal. a) connaissent sa copine, Léna. b) va très bien. b) n'ont aucune information sur Léna. c) va moyennement bien. c) connaissent Léna à travers des photos. 2. Robert... a) va aller à la pêche avec ses amis, dimanche. b) ne peut pas aller à la pêche avec ses amis parce qu'il a un repas de famille. c) va aller à la pêche et au repas de famille. 3. Dimanche c'est un grand jour parce que... a) la fille de Robert vient déjeuner avec son copain. b) le fils de Robert vient déjeuner avec sa copine. c) le frère de Robert vient lui rendre visite.

0 3

5. Léna... a) n'est pas très jolie, mais elle a l'air sympa. b) est jolie, mais elle n'a pas l'air sympa. c) est très jolie et elle a l'air sympa. Pour l'occasion,... a) toute la famille va au restaurant. b) la femme de Robert va préparer sa spécialité. c) Robert va cuisiner sa spécialité.

Par groupes de deux, jouez la scène. Vous vous inscrivez à la m édiathèque de votre ville. Le / La bibliothécaire vous pose des questions pour rem plir votre fiche d'inscription.

S ù cent soixante-douze

12 34 k

Colocation

-

Accueil

f Forum

.

·_

a Quoi de neuf ?

1 message · Page 1 sur 1

Forum colocation De : Charlotte

If

Bonjour, Je suis étudiante en sciences et je cherche une chambre à louer à partir du mois d'octobre prochain. Je suis très sociable et sportive : ¡'anime le club photo de la fac et je suis membre du club d'athlétisme. Le matin, ¡e commence les cours à 8 heures, tous les jours. Cette année, j'a i beaucoup d'examens, alors je recherche une ambiance calme. Je déjeune au RU tous les midis et après, je travaille à la bibliothèque, donc je suis absente toute la journée. Je rentre pour dîner, vers 19 heures. Je suis organisée et disposée à participer aux tâches ménagères, bien sûr ! J'adore faire la cuisine et mes amis aiment beaucoup mes pizzas. Mais je peux aussi faire les courses ou le ménage. Ah ! Je rentre chez moi, à M orlaix, un week-end sur deux et pour les vacances. Voilà, j'attends vos réponses avec impatience ! ____ A bientôt, Charlotte

Lisez ce message e xtra it d'un forum , puis répondez par vrai ou faux. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Charlotte veut partager un appartement avec d'autres étudiant(e)s pour la rentrée universitaire. Elle est très timide, mais elle participe à des activités dans différents clubs. Elle a cours tous les matins de bonne heure. Elle n'est pas très sérieuse dans ses études et elle fait beaucoup la fête. Elle rentre déjeuner tous les midis. Elle est d'accord pour participer aux tâches ménagères. Sa spécialité culinaire, ce sont les pizzas. 8 . Elle rentre exceptionnellement dans sa famille.

5 Un artiste contem porain va réaliser une grande fresque murale de la fraternité. Il recherche des modèles avec des âges, des caractéristiques physiques et des personnalités différents. Présentez-vous et faites votre portrait physique et psychologique. (60 mots) cent soixante-treize

BILAN COMMUNICATION

I Écoutez le dialogue, puis dites si c'est vrai ou faux.

1 . Une dame entre dans une agence immobilière. 2. Elle veut acheter un appartement. 3. Elle a une idée précise de l'appartement qu'elle recherche. 4. Elle voudrait habiter dans le quartier où se trouve l'agence. 5. Elle est née dans ce quartier. 6. Ce quartier n'a pas beaucoup changé. 7. Elle veut un logement près de son lieu de travail, dans un quartier commerçant. 8. L'agent lui propose de lui envoyer des offres.

Réécoutez le dialogue, puis choisissez l'o p tio n correcte. 1. La dame veut louer un... a) studio. b) T3. c) T5. 2. Elle aimerait... a) une terrasse ou un balcon. b) un garage. c) un ascenseur. 3. Elle voudrait habiter dans ce quartier parce qu'elle... a) est née dans ce quartier. b) a habité dans ce quartier. c) a des amis dans ce quartier.

Par groupes de deux, jouez la scène. Vous êtes parti(e) en vacances au bord de la mer, mais il fa it très mauvais... Un(e) ami(e) vous téléphone : il / elle est à la montagne et il fa it un temps m agnifique ! Chacun décrit les conditions météorologiques de la région où il / elle se trouve et fa it les prévisions pour les jours suivants.

4. D'après elle, c'est un quartier... a) commerçant, bien desservi et avec une bonne ambiance. b) calme avec des espaces verts. c) touristique. 5. D'après l'agent immobilier, le quartier a changé et les prix. a) ont baissé. b) ont augmenté. c) vont augmenter. 6. Finalement, l'agent lui suggère... a) de chercher dans un autre quartier. b) de continuer à chercher dans ce quartier. c) d'aller s'installer en banlieue.

Il y a deux ans, Marius, 65 ans, retraité, a reçu une lettre qui a changé sa vie. C ’est Léonie qui a posté cette lettre, une déclaration d’amour pour Marius, il y a 30 an s... Eh oui, la lettre est restée dans un tiroir de la poste pendant tout ce temps et elle est réapparue à l’occasion d’un déménagement... Comme elle n’a jamais reçu de réponse de Marius, Léonie a refait sa vie et s’est mariée avec un autre homme, Jean, avec qui elle a eu trois enfants. Mais elle n’a jamais oublié Marius, l’homme de sa vie, parti vivre dans une autre ville.

Marius non plus ne l’a pas oubliée et, après la lecture de la lettre, il est parti à sa recherche. Ça n’a pas été facile, mais finalement, à force de ténacité, Marius a trouvé l’adresse de Léonie et lui a téléphoné. Imaginez sa surprise ! Aujourd’hui, deux ans après ces retrouvailles et 32 ans après l’envoi de la lettre, Marius, veuf, et Léonie, divorcée, se marient, entourés de leurs enfants et petits-enfants. « C’est le plus beau jour de ma vie » nous dit Léonie, les larmes aux yeux. Alors, vive les mariés !

S§ Lisez le texte et dites si c'est vrai ou faux. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

Marius a reçu la lettre de Léonie il y a deux jours. La lettre a été écrite il y a trente-deux ans. C'est une lettre de rupture. Léonie ne s'est jamais mariée, par amour pour Marius. Elle a oublié Marius quand il a déménagé. Marius a essayé de retrouver Léonie. Il n'a pas eu de mal à la retrouver. Léonie n'a pas été surprise de son appel. La femme de Marius est morte. Léonie peut se remarier avec Marius parce qu'elle est divorcée.

5 Vous participez à une enquête sur les styles vestimentaires : élégant, décontracté, sportif. Portez-vous les mêmes vêtements en semaine et le week-end ? Quels sont vos vêtements préférés ? Rédigez votre mail. (80 mots environ)

n t r r r r r r f f f f T T T T i t î t t t

Il n’est jamais trop tard...

a

Histoire uraie !

t î î î î î r r r r r r 11t r r r ru

î

567

BILAN CDmmUNICATIGN

ÉcouTEr 1 Écoutez le dialogue, puis dites si c'est vrai ou faux.

1. Miriam Dupré est une chef cuisinière professionnellement reconnue. 2. Elle suit la tradition familiale : son père est un excellent cuisinier. 3. Pour elle, la perfection est une dimension essentielle de la gastronomie. 4. Elle adore la purée de légumes et le gâteau au chocolat de sa mère. 5. Elle vient d'ouvrir un restaurant à Nice. 6. C'est un restaurant accueillant et agréable. 7. Elle propose une cuisine française traditionnelle à base de beurre. 8. Elle cuisine essentiellement le poisson et les légumes. 9. Les fruits qu'elle utilise sont les bananes, les pommes et les poires. 10 Elle a écrit un livre de conseils culinaires : « Les petits trucs de Miriam ».

x 2 Réécoutez les « trucs » de M iriam

Dupré et indiquez les conseils qu'elle donne dans l'interview .

1. Aromatiser le poulet rôti avec des asperges. 2. Mettre du sel fumé dans le caviar d'aubergines. 3. Cuisiner les carottes avec du cumin.

0

4. Préparer les tomates à la mozzarella avec du jus d'ananas. 5. Faire cuire les pâtes avec de l'algue kombu. 6. Mettre du basilic dans la tarte au citron.

3 Par groupes de deux, jouez la scène. Cet été, vous allez partir quelques jours au bord de la mer avec un(e) ami(e), mais vous n'êtes pas d'accord sur le type de logem ent : vous préférez l'hôtel et votre ami(e) est un(e) adepte du camping... Chacun essaie de convaincre l'autre en comparant les deux modes d'hébergem ent.

4 Vous organisez une escapade surprise pour l'anniversaire d'un(e) ami(e) ou d'un membre de votre famille. Vous lui envoyez un mail pour lui donner les instructions avant le week-end. Vous lui indiquez : - les vêtements à mettre dans sa valise. - les produits à mettre dans sa trousse de toilette. - le train ou l'avion à prendre, la gare ou le terminal, les horaires. Donnez-lui des indices sur la destination : décrivez les paysages.

r >

-

9101112 Horoscope du jour : 28 mai Balance : Les couples traverseront une journée difficile et, pour certains, le moment — estpeut-être venud'avoir-une-eonver-sation— sérieuse.

B é lie r : Vous serez de très bonne humeur et vous aurez envie de faire plaisir. Vous passerez une excellente journée !



T au re a u : Vous n'aurez pas envie de travailler aujourd'hui. La conjonction des astres vous fera penser aux vacances. C'est peut-être le moment de les préparer ?

y

G é m e a u x : Vous serez influençable et indécis(e), ce qui vous mettra de mauvaise humeur. Ne prenez aucuné décision importante aujourd'hui.

f V \ S a gittaire : Vous serez très fatigué(e) & ^···*' aujourd'hui et cela affectera votre moral. Un conseil : n'exigez pas trop de I vous-même.

y

Ui < -

S co rp io n : Vous serez entreprenant(e) aujourd'hui et vous aurez envie de faire des projets d'avenir.

C ancer : Vos proches vous trouveront irritable et ne sauront pas comment vous parler. Ne vous laissez pas emporter par vos émotions.

C a p rico rn e : Vous ferez une rencontre inattendue qui vous rendra très heureux(se) pour toute la journée.

Lion : Vous brillerez de mille feux et vous aurez l'âme séductrice.„C'est un bon jour pour les célibataires.

V e rseau : Vous aurez une journée très chargée sur le plan professionnel et vous devrez être très concentré(e).“

V ie rg e : Vous vous sentirez incompris(e) dans votre travail et vous en souffrirez. Heureusement, côté famille, vous vous sentirez aimé(e).

Poissons : Vous serez très demandé(e) et vous ne pourrez pas satisfaire tous vos amis ! Ne vous inquiétez pas, ils comprendront.

Cm ü -

5 Lisez le texte ci-dessus, puis répondez aux questions suivantes. 1. Les personnes de quels signes du zodiaque vont passer une bonne journée ? 2. Lesquelles vont passer une mauvaise journée ? S M aintenant, dites si c'est vrai ou faux. 1. Les personnes nées sous le signe du Bélier se montreront enthousiastes et généreuses. 2. Les personnes nées sous le signe du Taureau seront distraites au travail. 3. Les personnes nées sous le signe des Gémeaux seront sûres d'elles-mêmes. 4. Les personnes nées sous le signe du Cancer auront des difficultés relationnelles. 5. Les personnes nées sous le signe du Lion passeront totalement inaperçues. 6. Les personnes nées sous le signe de la Vierge seront heureuses de se sentir reconnues dans leur entourage professionnel. 7. Les personnes nées sous le signe de la Balance auront des difficultés relationnelles avec leur conjoint(e). 8. Les personnes nées sous le signe du Scorpion se sentiront pleines d'énergie. 9. Les personnes nées sous le signe du Sagittaire seront en pleine forme. 10. Les personnes nées sous le signe du Capricorne auront rendez-vous avec leur meilleur(e) ami(e). 11. Les personnes nées sous le signe du Verseau passeront une journée de travail très calme. 12. Les personnes nées sous le signe des Poissons auront une vie sociale très riche.

Cc .

PRÉCIS GRAMMATICAL I. Les déterminants Ils s'accordent en genre et en nombre avec le nom qu'ils précèdent.

1. Les articles définis (unité 1) masculin

fém inin

le /l'

la /l'

singulier

les

pluriel

2. Les articles indéfinis (unité 2) masculin

fém inin

un

une

singulier pluriel

des

3. Les articles p a rtitifs (unité 3)

singulier

masculin

fém inin

du / de 1'

de la / de 1'

pluriel

des

négation

pas de / d'

1 Devant une voyelle ou un h muet, le et la deviennent /'. »Attention à bien différencier la prononciation de le et les : le [a] garçon, les [e] garçons. »À ne pas oublier : la liaison avec les si le mot qui suit commence par une voyelle ou un h muet : les^_enfants, les hommes.

• La forme du masculin singulier se prononce [ d é ] . Le n se prononce seulement si on fait l'enchaînement avec le nom qui suit : un^ami. • Les articles des et les ont en commun le son [e]. Pour des, il faut également faire la liaison devant un nom qui commence par une voyelle ou un h muet.

1 Les formes du et de la deviennent de /' quand le mot qui suit commence par une voyelle ou un h muet : Il boit de l'eau ? 1 À la forme négative, de devient d'devant un nom qui commence par une voyelle ou un h muet : Il ne boit pas d'eau.

4. Les articles contractés (unité 4) à + article défini de + article défini à + le = au

de + le = du

à + la = à la

de + la = de la

à + 1' = à 1'

de + 1' = de 1'

à + les = aux

de + les = des

Avec les prépositions à et de, le et les se contractent et forment un seul mot : Je vais au cinéma voir un film français. Ils reviennent du restaurant. Ils ont parlé des préparatifs de l'anniversaire d'Alain. Tu as écrit aux journalistes ? Avec la et /' (même s'il représente un masculin), il n'y a pas de contraction Nous sommes à la patinoire. Les enfants reviennent de l'école. Je sors de l'amphithéâtre.

5. Les adjectifs in terrogatifs (unité 3) masculin singulier pluriel

„ „ q u e l____ quels

fém inin quelle ... quelles

• Les quatre formes se prononcent de la même façon : [kel] Q uel âge as-tu ? Q uelle est la date ? Quels sont tes acteurs préférés ? Quelles langues parlent-ils ?

6. Les adjectifs possessifs (unité 4) une chose possédée

un possesseur

masculin

fém inin

plusieurs choses possédées

mon ton son

ma ta sa

mes tes ses

notre votre leur

plusieurs possesseurs

nos vos leurs

On utilise mon, ton et son (au lieu de ma, ta et sa) devant des noms féminins qui commencent par une voyelle ou un h muet : C'est mon université. Voici ton amie Pauline. Son école ne me plaît pas.

7. Les adjectifs dém onstratifs (unité 6) masculin

fém inin

ce / cet

cette

singulier pluriel

ces

La forme du masculin singulier ce devient cet si le mot qui suit commence par une voyelle ou un h muet. Cet (masculin) se prononce comme cette (féminin) : Cet élève est excellent.

1. Le fém inin des noms (unités 1 et 4) masculin

fém inin

étudiant marchand

étudiante marchande

employé ami acteur joueur infirmier musicien docteur journaliste garçon homme .

■ employée amie actrice joueuse infirmière musicienne docteur journaliste fille femme

• En général, on ajoute un -e au masculin pour former le féminin. Les deux noms se prononcent différemment. • Pour les noms terminés par qne voyelle, on ajoute un e au masculin, mais les deux noms se prononcent de la même façon. • Pour d'autres noms, on utilise des suffixes différents pour le masculin et pour le féminin. • Le nom est parfois le même au masculin et au féminin. • Par contre, dans certains cas, le féminin est un nom différent du masculin.

PRÉCIS GRAMMATICAL 2. Le pluriel des noms (unité 4) singulier

pluriel

professeur rue

professeurs rues

bateau lieu

bateaux lieux

animal

animaux

mois

mois

En général, on ajoute un -s au singulier. La prononciation ne change pas, c'est l'article qui fait la différence : attention à la prononciation de celui-ci, Les mots terminés en -eau et -eu font leur pluriel en -x au lieu de -s. Cette marque du pluriel ne se prononce pas non plus. Les mots qui se terminent en -al font leur pluriel en -aux. Certains noms ne font pas de différence de nombre.

1. Le fém inin des adjectifs (unité 2) masculin

fém inin

grand petit français

grande petite française

cher espagnol

chère espagnole

sportif doux anxieux blanc

sportive douce anxieuse blanche

mince • aimable

mince aimable

beau / bel nouveau / nouvel vie ux/vieil

belle nouvelle vieille

• On ajoute un -e au masculin pour former le féminin. Le -e est muet mais on prononce la dernière consonne écrite. • Dans le cas des adjectifs terminés par une consonne sonore, on ajoute un -e au masculin pour former le féminin, mais les deux se prononcent de la même façon. • Pour certains adjectifs, les terminaisons du masculin et du féminin varient, à l'oral et à l'écrit. • Certains adjectifs ont la même forme au masculin et au féminin. • Dans le cas de beau, nouveau et vieux, le féminin est très différent du masculin. • En réalité, ces adjectifs se transforment au masculin devant les noms qui commencent par une voyelle ou un h muet. C'est cette forme qui est à l'origine du féminin.

2. Le pluriel des adjectifs (unité 4) singulier

pluriel

jeune grand court

jeunes grands courts

chinois sérieux

chinois sérieux

— ....beau— — normal

- .. - beaux......... normaux

• En général, on ajoute un -s au singulier et singulier et pluriel se prononcent de la même façon. • Les adjectifs terminés en -s ou -x au singulier ne font pas de différence de nombre. • Les masculins terminés en -eau font le pluriel en -eaux et ceux qui sont terminés en -al le font en -aux.

En français, le verbe est obligatoirement accompagné d'un sujet (nom ou pronom). singulier

pluriel

je /j '

nous

1re personne 2e personne 3e personne

_ fil il / elle / on

ils /e lle s

2. Les pronoms réfléchis (unité 2) je me douche tu te douches il / elle / on se douche

nous nous douchons vous vous douchez ils/elles se douchent

je m'habille tu t'habilles il / elle / on s'habille

nous nous habillons vous vous habillez ils/elles s'habillent

• Si le verbe commence par une voyelle ou un h muet il faut faire la liaison : lls^adorent la Provence. • Le pronom on est toujours suivi d'un verbe à la 3e personne indépendamment de son sens (qu'il soit équivalent à nous ou soit impersonnel). • Vous peut se rapporter à une seule personne dans le cas du vouvoiement (forme de politesse). • On trouve des pronoms réfléchis en particulier dans la conjugaison des verbes pronominaux.

3. Les pronoms toniques (unité 3) singulier

pluriel

1re personne

moi

nous

2e personne

toi

vous

3e personne

lui / elle

eux

Ces pronoms servent à renforcer un autre pronom Moi, je joue du piano. Nous, on aime la musique. Ils apparaissent aussi après c'est, après et, après une préposition et dans les structures de la comparaison : Il est plus jeune que toi.

4. Les pronoms compléments d'objet directs (COD) (unité 6) singulier

pluriel

1re personne

me / m ' / moi

nous

2e personne

te / t ' / to i

vous

3e personne

le / la / 1'

les

• Les pronoms COD précèdent toujours le verbe, sauf à l'Impératif affirmatif : - Le livre ? Je le lirai demain. - D'accord, mais rapporte-le lundi.

• Avec des verbes à l'impératif affirmatif, me devient moi et te devient toi : Laissez-moi sortir I

5. Les pronoms compléments d'o bje t indirects (COI) (unité 8) Les COI remplacent en général un groupe nominal introduit par à : Écris à tes parents. singulier

pluriel

1re personne

me / m' / moi

nous

2e personne

te / 1' / to i

vous

3e personne

lui

leur

Écris-leur.

Les pronoms COI précèdent toujours le verbe, sauf à l'Impératif affirmatif : Il le u r a proposé d'aller au théâtre. Envoie-lui un message I

Avec des verbes à l'impératif affirmatif, me devient moi et te devient toi : Réponds-moi quand tu pourras.

1 1 u 1 1 1 1 1 1 11

1. Les pronoms sujets (unité 1)

m i t f t f t r r r r rn

IV. Les pronoms

PRÉCIS GRAMMATICAL 6. Les pronoms en et y (unités 9 et 11) COD en

complément de lieu

• Le pronom en remplace un nom COD précédé d'une expression de quantité : Du café ? Je n'en bois plus. • Il remplace aussi un nom complément de Heu qui indique l'origine Je connais bien le Japon, justem ent j'e n viens.

y 7.

complément de lieu

• Le pronom y remplace un nom qui indique le lieu où on est / où on va : J'adore Nice. J'y passe l'été. J'y vais tous les ans.

Les pronoms relatifs (unité 10) Comme les autres pronoms, les pronoms relatifs servent à remplacer des substantifs. En français, le choix du pronom dépend de sa fonction dans la subordonnée. qui

sujet

que/qu'

COD



complément de lieu / temps

’ La personne q u i vient de p artir a oublié son téléphone. »C'esî une région que je ne connais pas. 1 La ville où nous allons est au bord de la mer. 1 1992, c'est l'année où nous nous sommes connus.

1. À et de avec article (unité 4) (Voir « Les articles contractés », p. 178) 2. Pour situer dans l'espace (unité 5) devant / derrière entre s u r / sous à côté de près de / loin de chez

• Les prépositions de lieu sont généralement simples, composées d'un seul mot : Il est assis sur un banc, sous un arbre, devant + nom

la mairie. Il y a un bon restaurant entre ces deux magasins. • D'autres sont des locutions qui introduisent le nom avec de : Elle habite près de la frontière, loin de la capitale. • Devant un nom de personne, on emploie chez : Je dois aller chez le boucher.

3. Devant les noms de pays et de villes (unité 6) a) pour dire où on est, où l'on va en + pays féminins et pays masculins qui commencent par une voyelle ou un h muet au + pays masculins aux + pays pluriels à + villes au + villes qui comportent un article masculin aux + villes qui comportent un article pluriel

• Je suis allé en France, • • • •



en Équateur, en^Haïti. Elle est au Japon. Il travaille aux États-Unis. Vous devez aller à Moscou, à La Rochelle. Elle est au Caire. Tu vas aux Sables d'Olonne.

b) pour dire d'où on vient, d'où on part de / d' + pays féminins et pays masculins qui commencent par une voyelle ou un h muet du.tpaysm asculins__ '_____ ·_____________ . ____________ des + pays au pluriels de / d -+ villes — --------.... ---------- ---------- ---- — ..... :--------- -....... du + villes qui comportent un article masculin des + villes qui comportent un article pluriel

• Ils viennent de Suède, • • • • •

d'Afghanistan. Elles arrivent du Canada. Elle rentre des Pays-Bas. Il part de Lisbonne / de La Haye. On revient du Havre. Tu arrives des Menuires ?

• Si l'adjectif se termine par -/ ou -u, on ajoute le suffixe -m ent au masculin : vrai -* vraiment, absolu -* absolument. • Le cas des adjectifs qui se terminent par -e n t ou -a n te st particulier : vio le n t-* violemment, m échant -* méchamment.

2. Adverbes de manière et adverbes de quantité • Les adverbes de manière peuvent être à leur tour modifiés par des adverbes de quantité : Elle a très bien fa it les choses. Tu réponds trop durement à to u t le monde I

1. Les présents (indicatif) a) Le présent (unités 1, 2, 3 et 4) • Il sert à Indiquer : - des actions en cours : Il téléphone à son assurance. - des actions habituelles : Je vais au cinéma tous les lundis. • Il sert parfois à indiquer une action future, surtout dans la langue parlée, et donne uneimpression de plus grande réalité ou certitude. Il est alors souvent renforcé par un adverbede temps : Je pars en vacances dans une semaine. Demain, j'achète une valise !

b) L'expression être en train de + in fin itif (unité 7) • Elle sert à exprimer des actions en cours : Elle ne peut pas répondre, elle est en train de prendre une douche.

2. Les fu tu rs (indicatif) a) Le fu tu r simple (unité 10) • Il sert à : - donner des ordres, des conseils, des consignes : À p a rtir de maintenant, vous a rriv e re z à l'heure ! Vous p o u rre z prendre l'autoroute A2. - faire des prévisions, des promesses : Demain, il fera encore plus chaud. J 'ira i te chercher. - annoncer un fait ponctuel : L'inauguration aura lie u l'année prochaine, au mois de janvier.

b) Le fu tu r proche (unité 4) • Il sert à : - Indiquer des événements proches : L'avion va d é co lle r dans dix minutes. - donner des ordres, des conseils, des consignes : M aintenant, tu vas fa ire tes devoirs I Et tu vas ré v is e r la leçon, n'est-ce pas ? Tu vas voir, cela va t'a id e r. - faire des prévisions, des promesses : Selon la météo, cet après-m idi il va fa ire beau. Je vais t'a id e r à trouver du travail.

• À l'oral, il remplace souvent le futur simple, quand l'action est assez proche et donnée comme certaine. c) L'expression ê tre s u r le p o in t de + in fin itif (unité 7) • Elle sert à indiquer des événements immédiats : Je suis content, je suis su r le p o in t de term iner ce travail. cent quatre-vingt-trois

1 f V t 11111 u

grandement.

u 1 1rrtr1111

->

m

• Les adverbes en -m ent se forment, en général, à partir d'un adjectif au féminin : grand -> grande

frrrfttttiitin

1. Formation

r■ f_r.frT

VI. Les adverbes (unité 9)

PRÉCIS GRAMMATICAL s

3. Les passés (indicatif) a) Le passé récent (unité 5) • Le passé récent sert à indiquer la proximité dans le passé : Je viens de rentrer à la maison. b) Le passé composé (unités 7 et 8) • Le passé composé sert à parler de faits, événements ou actions qui onteu lieu dans un passé proche ou lointain : J'a i fini mes études il y a vingt ans. J'ai commencé à travailler dans cette entreprise la semaine dernière.

c) L'im parfait (unité 12) • L'imparfait sert à : - décrire dans le passé : Il faisait beau, le soleil brillait, on se prom enait tranquillem ent la main dans la main.

- évoquer des actions répétées dans le passé, des habitudes : Nous passions les vacances d'hiver à Val d'Isère, on faisait du ski et on s'amusait avec la neige.

4. L'im pératif (unité 5) • L'impératif sert à donner des ordres, des consignes, des conseils :

Complète le form ulaire et viens me voir. • À la forme négative, il sert à interdire : Ne buvez pas d'alcool avant de conduire.

1. La phrase affirm ative sujet + verbe + complément(s)

sujet + verbe + a ttrib u t

Ils o n t deux enfants. Nous habitons dans le centre-ville.

Il est ingénieur. Elle est sportive.

2. La phrase négative (unités 2, 7 et 8) temps simples

ne / n' + verbe +

pas plus personne rien jamais

• Je ne mange pas de poisson. • Il ne feront plus de sport. • N'appelle personne au téléphone après 2 7 h. • Je ne veux rien savoir de vos problèmes. • Ils ne vont jamais au cinéma.

temps composés ne / n' + auxiliaire +

pas plus rien jamais

+ participe passé

. M a is n'.-»-„auxiliaire +. participe .passé -k personne__

• Tu n'as pas pu me répondre ? • Elle n'a plus voulu me parler. • Je n ’ai rien fa it hier soir. • Elles ne sont jamais allées en Corse. • Je n'ai vu personne.

3. La phrase interrogative (unité 3) questions totales intonation montante

Il p a rt ? (À l'écrit, point d'interrogation à la fin de la phrase.)

est-ce q u e /q u '...

Est-ce q u 'il p a rt ? (L'ordre sujet + verbe n'est pas modifié.)

inversiomdu sujet -

-V'enez'-i/ous--?-(À-l'écrit,-trait-dI union-eRt-re-le-verbe-et-le-pron0FFw)—

questions partielles com m ent

- Comment (est-ce qu') elle s'appelle ? / Elle s'appelle comment ? ....................... ........“ - Manon.



-

Où sont les enfants ? / Ils sont où ? / Où est-ce qu'ils sont ?

- Dansle jardin. quand

.................. -

......... -

— ... .........

- Quand (est-ce que) vous partez ? / Vous partez quand ? - Dans deux jours.

combien (de / d')

- Combien (est-ce que) ça coûte ? / Ça coûte combien ? - Six euros. »

pourquoi

- Pourquoi (est-ce que) tu ne viens pas ? - Parce que je suis malade.

quel(le)(s) ""

- Quelle est son adresse ? .......................... - 3 0 rue Lafayette.

qui

- Q ui va venir ce soir ? - Mon frère e t ses enfants.

que / qu'

- Qu'est-ce q u 'il aime ? - La physique et le français. - Qu'est-ce que c'est ? - C'est un fruit. - Que faites-vous pendant les vacances ? - Je vais en Italie.

4. Le style indirect (unité 12) discours direct Tu veux de l'eau gazeuse, Léa ?



Il demande s i Léa / elle veut de l'eau gazeuse.

Comment ça va, Nathalie ?

Il demande com m ent Nathalie / elle va.

Qu'est-ce que vous voulez manger ? -*

Elle veut savoir ce qu'ils veulent manger.

On est réveillées.

Elles disent qu'elles sont réveillées.

Prépare le café, Xavier, s 'il te plaît !

-*

Il lu i demande / demande à Xavier de préparer le café.

CONJUGAISON in fin itif

llM a É #

m

w m

//

présent

futu r simple

j'ai tu as il/elle/on a nous avons vous avez ils/elles ont

j'aurai tu auras il/elle/on aura nous aurons vous aurez Ils/elles auront

je suis tu es il/elle/on est nous sommes vous êtes Ils/elles sont

je serai tu seras Il/elle/on sera nous serons vous serez ils/elles seront

ï j'aime

tu aimes il/elle/on aimenous aimons vous aimez ils/elles aiment

j'aimerai tu aimeras . il/elle/on aimera nous aimerons vous aimerez ils/elles aimeront

je vais tu vas il/elle/on va nous allons vous allez ils/elles vont

j'irai’ * tu iras il/elle/on ira nous Irons vous irez ils/elles Iront

j'appelle tu appelles il/elle/on appelle nous appelons vous appelez Ils/elles appellent

j'appellerai tu appelleras il/elle/on appellera nous appellerons vous appellerez ils/elles appelleront

e s m s i / je m'assieds tu t'assieds il/elle/on s'assied nous nous asseyons vous vous asseyez ils/elles s'asseyent

im pératif

aie ayons ayez

sois soyons soyez

aime aimons aimez

va allons allez

appelle appelons appelez

je m'assiérai tu t'assiéras assieds-toi il/elle/on s'assiéra nous nous assiérons asseyons-nous vous vous assiérez asseyez-vous ils/elles s'assiéront

( ^ passé composé

im parfait

j'ai eu tu as eu Il/elle/on a eu nous avons eu vous avez eu ils/elles ont eu

j'avais tu avais _ *. il/elle/on avait * nous avions vous aviez ils/elles avaient

j'ai été tu as été il/elle/on a été nous avons été vous avez été ils/elles ont été

j'étais tu étais il/elle/on était nous étions vous étiez ils/elles étaient

j'ai aimé tu as aimé il/elle/on a aimé nous avons aimé vous avez aimé ils/elles ont aimé

j'aimals tu aimais il/elle/on aimait nous aimions vous aimiez ils/elles aimaient

je suis allé(e) tu es allé(e) il/elle/on est allé(e)(s) nous sommes allé(e)s vous êtes allé(e)(s) ils/elles sont allé(e)s

j'allais tu allais il/elle/on allait nous allions vous alliez ils/elles allaient

j'ai appelé tu as appelé Il/elle/on a appelé nous avons appelé vous avez appelé ils/elles ont appelé

j'appelais tu appelais il/elle/on appelait nous appelions vous appeliez ils/elles appelaient

je me suis assis(e) tu t'es assis(e) Il/elle/on s'est assls(e)(s) nous nous sommes assis(es) vous vous êtes assis(e)(s) ils/elles se sont assis(es)

je m'asseyais tu t'asseyais il/elle/on s'asseyait nous nous asseyions vous vous asseyiez ils/elles s'asseyaient

tu as attendu il/elle/on a attendu nous avons attendu vous avez attendu ils/elles ont attendu

tu attendais il/elle/on attendait nous attendions vous attendiez ils/elles attendaient

j'ai bu tu as bu il/elle/on a bu nous avons bu vous avez bu ils/elles ont bu

je buvais tu buvais il/elle/on buvait nous buvions vous buviez ils/elles buvaient

~

:/_IX__ 1_·

__ ij'attends tu attends il/elle/on attend nous attendons vous attendez ils/elles attendent

tu attendras il/elle/on attendra nous attendrons vous attendrez ils/elles attendront

je bois tu bols il/elle/on boit nous buvons vous buvez ils/elles boivent

je boirai tu boiras il/elle/on boira nous boirons vous boirez ils/elles boiront

attends attendons attendez

bois buvons buvez

'A

in fin itif

¿>-iaiaW9»:«sasar

« B a r

présent

fu tu r simple

passé composé

imparfait

je choisis tu choisis il/elle/on choisit nous choisissons vous choisissez ils/elles choisissent

je choisirai tu choisiras il/elle/on choisira nous choisirons vous choisirez iis/elles choisiront

j'ai choisi tu as choisi il/elle/on a choisi nous avons choisi vous avez choisi ils/elles ont choisi

je choisissais tu choisissais il/elle/on choisissait nous choisissions vous choisissiez ils/elles choisissaient

je commence je commencerai tu commences tu commenceras commence il/elle/on commence il/elle/on commencera nous commençons nous commencerons commençons vous commencez vous commencerez commencez ils/elles commencent ils/elles commenceront

j ai commence----------tu as commencé il/elle/on a commencé nous avons commencé vous avez commencé ils/elles ont commencé

je commençaistu commençais il/elle/on commençait nous commencions vous commenciez ils/elles commençaient

je connais tu connais il/elle/on connaît nous connaissons vous connaissez ils/elles connaissent

je connaîtrai tu connaîtras il/elle/on connaîtra nous connaîtrons vous connaîtrez ils/elles connaîtront

j ai connu tu as connu il/elle/on a connu nous avons connu vous avez connu ils/elles ont connu

je connaissais tu connaissais il/elle/on connaissait nous connaissions vous connaissiez ils/elles connaissaient

je dois tu dois il/elle/on doit nous devons vous devez ils/elles doivent

je devrai tu devras il/elle/on devra nous devrons vous devrez ils/elles devront

j'ai dû tu as dû il/elle/on a dû nous avons dû vous avez dû ils/elles ont dû

je devais tu devais il/elle/on devait nous devions vous deviez ils/elles devaient

je dis tu dis il/elle/on dit nous disons vous dites ils/elles disent

je dirai tu diras il/elle/on dira nous dirons vous direz ils/elles diront

j'ai dit tu as dit il/elle/on a dit nous avons dit vous avez dit ils/elles ont dit

je disais tu disais il/elle/on disait nous disions vous disiez ils/elles disaient

je dors tu dors il/elle/on dort nous dormons vous dormez ils/elles dorment

je dormirai tu dormiras il/elle/on dormira nous dormirons vous dormirez ils/elles dormiront

j'ai dormi tu as dormi il/elle/on a dormi nous avons dormi vous avez dormi ils/elles ont dormi

je dormais tu dormais il/elle/on dormait nous dormions vous dormiez ils/elles dormaient

j écris tu écris il/elle/on écrit nous écrivons vous écrivez ils/elles écrivent

j'écrirai tu écriras il/elle/on écrira nous écrirons vous écrirez ils/elles écriront

j'ai écrit tu as écrit il/elle/on a écrit nous avons écrit vous avez écrit ils/elles ont écrit

j'écrivais tu écrivais il/elle/on écrivait nous écrivions vous écriviez ils/elles écrivaient

j ai essaye tu as essayé il/elle/on a essayé nous avons essayé vous avez essayé ils/elles ont essayé

j'essayais tu essayais il/élle/on essayait nous essayions vous essayiez ils/elles essayaient

w w m m m r j essaie tu essaies il/elle/on essaies nous essayons vous essayez ils/elles essaient

j essaierai tu essaieras il/elle/on essaiera nous essaierons vous essaierez ils/elles paieront

impératif

choisis choisissons choisissez

connais connaissons connaissez

dis disons dites

dors dormons dormez

écris écrivons écrivez

essaie essayons essayez

# * * -

#■ r · f

r r #■

CONJUGAISON in fin itif

S â , M

â s

3 3 3

* M

présent

futu r simple

je fais tu fais il/elle/on fait nous faisons vous faites ils/elles font

je ferai tu feras il/elle/on fera nous ferons vous ferez Ils/elles feront

il faut

il faudra

je finis tu finis il/elle/on finit nous finissons vous finissez ils/elles finissent

je finirai tu finiras il/elle/on finira nous finirons vous finirez ils/elles finiront

je me lève tu te lèves il/elle/on se lève nous nous levons vous vous levez ils/elles se lèvent

je me lèverai tu te lèveras il/elle/on se lèvera nous nous lèverons vous vous lèverez ils/elles se lèveront

je lis tu lis il/elle/on lit nous lisons vous lisez ils/elles lisent

je lirai tu liras il/elle/on lira nous lirons vous lirez ils/elles liront

je mange tu manges il/elle/on mange nous mangeons vous mangez ils/elles mangent

je mangerai tu mangeras il/elle/on mangera nous mangerons vous mangerez Ils/elles mangeront

je mets tu mets il/elle/on met nous mettons vous mettez ils/elles mettent

je mettrai tu mettras il/elle/on mettra nous mettrons vous mettrez ils/elles mettront

j'ouvre tu ouvres il/elle/on ouvre nous ouvrons vous ouvrez ils/elles ouvrent

j'ouvrirai tu ouvriras il/elle/on ouvrira nous ouvrirons vous ouvrirez ils/elles ouvriront

je pars tu pars il/elle/on part nous partons vous partez ils/elles partent

je partirai tu partiras il/elle/on partira nous partirons vous partirez Ils/elles partiront

impératif

fais faisons faites

finis finissons finissez

lève-toi levons-nous levez-vous

lis lisons lisez

mange mangeons mangez

mets mettons mettez

ouvre ouvrons ouvrez

pars partons partez

passé composé

im parfait

j'ai fait tu as fait il/elle/on a fait nous avons fait vous avez fait ils/elles ont fait

je faisais tu faisais il/elle/on faisait nous faisions vous faisiez ils/elles faisaient

il a fallu

il fallait

j'ai fini tu as fini il/elle/on a fini nous avons fini vous avez fini ils/elles ont fini

je finissais tu finissais il/elle/on finissait nous finissions vous finissiez ils/elles finissaien

je me suis levé(e) tu t'es levé(e) il/elle/on s'est levé(e)(s) nous nous sommes levé(e)s vous vous êtes levé(e)(s) ils/elles se sont levé(e)s

je me levais tu te levais il/elle/on se levait nous nous levlon vous vous leviez ils/elles se levaien

j'ai lu tu as lu il/elle/on a lu nous avons lu vous avez lu ils/elles ont lu

je lisais tu lisais il/elle/on lisait nous lisions vous lisiez ils/elles lisaient

j'ai mangé tu as mangé il/elle/on a mangé nous avons mangé vous avez mangé ils/elles ont mangé

je mangeais tu mangeais il/elle/on mangeait nous mangions vous mangiez ils/elles mangeaier

j'ai mis tu as mis il/elle/on a mis nous avons mis vous avez mis ils/elles ont mis

je mettais tu mettais il/elle/on mettait nous mettions vous mettiez ils/elles mettaient

j'ai ouvert tu as ouvert il/elle/on a ouvert nous avons ouvert vous avez ouvert ils/elles ont ouvert

j'ouvrais tu ouvrais il/elle/on ouvrait nous ouvrions vous ouvriez ils/elles ouvraient

je suis parti(e) tu es parti(e) Il/elle/on est parti(e)(s) nous sommes parti(e)s vous êtes parti(e)(s) ils/elles sont parti(e)s

je partais tu partais il/elle/on partait nous partions vous partiez Ils/elles partaient

in fin itif

présent

fu tu r simple

¡1 pleut

impératif

passé composé

imparfait

Il pleuvra

Il a plu

il pleuvait

je prends tu prends il/elle/on prend nous prenons vous prenez Ils/elles prennent

je prendrai tu prendras il/elle/on prendra nous prendrons vous prendrez ils/elles prendront

j ai pris tu as pris il/elle/on a pris nous avons pris vous avez pris ils/elles ont pris

je prenais tu prenais il/elle/on prenait nous prenions vous preniez ils/elles prenaient

je peux tu peux il/elle/on peut nous pouvons vous pouvez Ils/elles peuvent

je pourrai tu pourras il/elle/on pourra nous pourrons vous pourrez ils/elles pourront

j ai pu tu as pu il/elle/on a pu nous avons pu vous avez pu Ils/elles ont pu

je pouvais tu pouvais il/elle/on pouvait nous pouvions vous pouviez ils/elles pouvaient

je sais tu sais il/elle/on sait nous savons vous savez ils/elles savent

je saurai tu sauras Il/elle/on saura nous saurons vous saurez ils/elles sauront

j ai su tu as su il/elle/on a su nous avons su vous avez su ils/elles ont su

je savais tu savais Il/elle/on savait nous savions vous saviez Ils/elles savaient

je suis ♦ tu suis il/elle/on suit nous suivons vous suivez Ils/elles suivent

je suivrai tu suivras il/elle/on suivra nous suivrons vous suivrez ils/elles suivront

j ai suivi tu as suivi il/elle/on a suivi nous'avons suivi vous avez suivi ils/elles ont suivi

je suivais tu suivais il/elle/on suivait nous suivions vous suiviez Ils/elles suivaient

je viens tu viens il/elle/on vient nous venons vous venez ils/elles viennent

je viendrai tu viendras il/elle/on viendra nous viendrons vous viendrez ils/elles viendront

je suis venu(e) tu es venu(e) Il/elle/on est venu(e)(s) nous sommes venu(e)s vous êtes venu(e)(s) Ils/elles sont venu(e)s

je venais tu venais il/elle/on venait nous venions vous veniez ils/elles venaient

je vis tu vis il/elle/on vit nous vivons vous vivez ils/elles vivent

je vivrai tu vivras il/elle/on vivra nous vivrons vous vivrez ils/elles vivront

j ai vécu tu as vécu il/elle/on a vécu nous avons vécu vous avez vécu ils/elles ont vécu

je vivais tu vivais Il/elle/on vivait nous vivions vous viviez ils/elles vivaient

je vois tu vols il/elle/on voit nous voyons vous voyez ils/elles voient

je verrai tu verras il/elle/on verra nous verrons vous verrez Ils/elles verront

j ai vu tu as vu il/elle/on a vu nous avons vu vous avez vu Ils/elles ont vu

je voyais tu voyais il/elle/on voyait nous voyions vous voyiez ils/elles voyaient

je veux tu veux il/elle/on veut nous voulons vous voulez ils/elles veulent

je voudrai tu voudras Il/elle/on voudra nous voudrons vous voudrez ils/elles voudront

j'ai voulu tu as voulu il/elle/on a voulu nous avons voulu vous avez voulu ils/elles ont voulu

je voulais tu voulais il/elle/on voulait nous voulions vous vouliez Ils/elles voulaient

prends prenons prenez

sache sachons sachez

suis suivons suivez

viens venons venez

vis vivons vivez

vois voyons voyez

PHONÉTigUE V o y e lle s

[i]

lit

[e]



[a]

• à

[o]

château

[u]

moulin

[3]

premier

m je r

(semi-consonnes) / -----

[0]

feu

[e]

chaise

[a]

sac

S e m i- v o y e lle s

Pp

soleil

[y]

autobus

[ce]

fleur

g f j

[q]

[j] [5]

gant

[ê]

3 »

[5] [œ]

lapin

ballon

oiseau

[we]

tramway

[wi]

sweat

[wê]

point

[qi]

biscuit

[je]

pied

[ej]

abeille

[œj]

feuille

-S lt

[w]

pâtes

[o]

A

[wa]

A m

,-^S-

# m

* r'k,

#

[aj]

'

paille

¿ %

*

parfum

[uj]

grenouille

4 8 1 t.

im § & m e § ssïï

S

M

[b]

bracelet

[d] [g]

[p]

lampe

[m] moto

doigt

[t]

table

[n] bonnet

gomme

[k] carte

<

[v] voiture [Z]

maison

[3 ]

pyjama

&

)

[f]

fenêtre

Ü

m

M araignée

W à JC 9

W

raisin

à|gpS|§31

[1] stylo V__

fo] camping

[s] serpent

m

LT] chapeau l k-

En français, il y a 37 sons, mais attention : pour chaque son, il y a souvent plus d'une graphie !

TRANSCRIPTIONS On trouvera ici les transcriptions des enregistrements dont le texte ne figure pas dans les unités.

e) - Tu manges tous les jours au resto U ? -

Non, juste quand j'ai cours le matin ! Et toi ? Moi, tous les jours, c'est pratique et ce n'est pas cher.

Situation 2 Page 19, n° 1

Page 11, n° 2

- Regarde I Tu connais ce livre ? - Non. Il est intéressant ? - . Excusez-moi, je cherche le bibliothécaire, c'est pour 9- une inscription. - Ah, désolé mademoiselle, on est professeurs ! - Et c'est une bibliothécaire : Ariane Leduc. Elle est Page 11, n° 4 à la cafétéria. Elle arrive to u t de suite. — Ah bon, comment elle est, s'il vous plaît ? 1 Bonjour, madame, vous allez bien ? - Elle est brune, grande, assez jeune, et toujours Très bien, merci monsieur, et vous ? de bonne humeur ! Ah, justement, la voilà ! Moi aussi, merci. Bonne journée ! - Merci beaucoup, au revoir ! 2 . - Salut Lionel, ça va ? Au-revoif ! Super ! Et toi, Juliette ? je voudrais m'inscrire Oui, ça va. U à la bibliothèque, s'i vous plaît. Page 13, n° 10 Bonjour, oui, avec plaisir ! Alors, Ah, voici le formulaire ! Vous avez votre carte d'étudiante ? Paris, Limoges, Nancy, Lyon, La Rochelle, Nice, Mulhouse

1. Bonjour, 2. Bonjour, 3. Bonjour, 4. Salut, je

je m'appelle Aya. Et toi ? je m'appelle Thomas et je suis belge. je m'appelle Léo. Je suis professeur. m'appelle Anaïs et j'habite à Nice.

.

Grammaire

Page 13, n° 14 1. 01 53 79 59 32 2. 03 88 52 28 10 3. 09 70 60 99 60

4. 03 20 41 60 00 5. 05 53 05 65 94

Page 20, n° 1

6. 01 43 16 45 41

a) Il écoute une chanson. b) Elle(s) parle(nt) très bien le français.

c) Elles adorent voyager en avion. d)

ll(s) mange(nt) très tard.

e) Il habite à Lyon. f)

Ouverture 2

Elle s'appelle Sophie.

g) Ils écoutent un concert. h) ll(s) travaille(nt) à Paris.

Page 17, n° 1 a) -

b) -

c) d) -

Regarde la fille,” là-bas, elle n'est pas dans notre classe ? Où ? Là-bas, la rousse ! Ah oui, je la connais, c'est l'assistante d'anglais ! Elle s'appelle comment ? Jane, elle est écossaise mais elle parle très bien français. Elle est super... Dans quelle salle on a cours après manger ? En salle 7. Et ensujte,dans la salleVôisîne, la 8. Super ! Je suis Tatiguée aujourd'hui... Eh, Pascal, salut ! Salut Emilie ! Je te présente Carole, une amie ! Et lui, c'est Pascal, 4. L. .» v , c est un bon copain ! Ah, bonjour Carole I Tu vas bien ? Très bien, merci ! Je viens chercher Émille. On veut aller à la piscine. Tu viens avec nous ? Non, désolé mais moi, j'ai cours ! Je vais manger ! Bon, alors, au revoir Pascal ! À demain Tu es inscrit au club ciné ? Non. Le secrétariat est fermé.

Page 21, n° 6 1. 2. 3. 4.

5. 6.

7. 8.

Je te prête le stylo. Tu nous présentes les copains de Michel. Il demande le cahier. Le cours commence à 16 h. Tu connais les garçons là-bas ? Le professeur arrive en retard. Tu as les livres de première année ? Le secrétaire porte des lunettes.

unitt Ouverture Page 28, n° 2 a) b) c) d) e)

C'était un chien si gentil... Il va tellement me manquer. Oh, j'ai gagné le gros lot I Je te déteste ! Tu es méchant ! Tu la connais, toi, la maîtresse ? Mais allez-y, monsieur, je vous en prie I Vous vous croyez intelligent ? Eh bien, vous êtes un imbécile I

TRANSCRIPTIONS f) Elle a de beaux yeux ! Et des cheveux... ! g) Mais si, elle vous va très bien cette jupe I h) Maman, regarde, les cadeaux !

unité

Situation I

Page 43, n° 1

Page 30, n° 1 - Mademoiselle ! - Bonjour monsieur, je voudrais parler à Brigitte Leduc. - Brigitte Leduc ? Ah non, c'est impossible ! Il n'y a pas de Brigitte Leduc ici. Vous vous trompez ! - Ah bon, excusez-moi ! Je cherche une dame qui s'appelle Brigitte, la cinquantaine, grande, mince... - Elle est brune ? - Oui, brune, un peu frisée, avec des lunettes. Elle s'occupe des emplois jeunes. J'essaie de la contacter par téléphone mais elle ne répond pas. Elle n'est pas là aujourd'hui ? - Si, si, mais elle a une réunion. Et ce n'est pas Brigitte Leduc, c'est Brigitte Ledoux ! - Ah ! d'accord. Je pourrais la voir, juste un petit moment, s'il vous plaît ? - Je ne sais pas. En principe, elle n'est pas libre. Je peux vous aider ? - Merci, mais je préfère parler avec elle, elle s'occupe de mon dossier pour un job d'été. - Un instant alors... Vous êtes mademoiselle... ? - Marie Delormand. - De... comment ? Vous pouvez répéter, s'il vous plaît ? - Je vous épelle, c'est plus facile ! D-E-L-O-R-M-A-N-D. - Merci... Allô ? C'est toi, Brigitte ? Bonjour !... Oui... une jeune fille... Elle te demande au guichet « Emplois Jeunes »... Marie Delormand... D'accord ! Vous attendez ? Elle va dans son bureau prendre un dossier et elle arrive. - Oh oui, bien sûr ! Merci beaucoup monsieur ! Vous êtes vraiment très gentil !

1. Vous avez ici, à droite, la maison la plus ancienne de la ville. Elle date des premières années du XVIe siècle et c'est un excellent exemple de l'art de la Renaissance. Sa porte est ouverte : vous pouvez entrer et regarder la cour intérieure, qui est magnifique. 2. Bonjour. Vous êtes bien chez Rosalie et Paul Containg. Nous ne sommes pas à la maison en ce moment mais laissez un message et nous vous téléphonerons dès que possible. Merci et à bientôt ! 3. Attention, votre attention s'il vous plaît ! Le TGV 8713 en provenance de Paris et à destination de Brest va entrer en gare. Éloignez-vous de la bordure du quai ! Rennes, Rennes, trois minutes d'arrêt ! 4. - Tu m'aides à faire le ménage, s'il te plaît ? - Oh non, je suis trop fatigué I Je me lève de bonne heure, moi, le matin ! J'ai besoin de me reposer ! - Tu te lèves tô t et moi, je me couche tard ! Allez, passe l'aspirateur dans ta chambre et la chambre de ta sœur, s'il te plaît ! - Oh, c'est pas vrai ! J'en ai vraiment ras-le-bol de la famille ! 5. - Allô ! - Allô, bonjour monsieur. Est-ce qu'Alice est là ? - De la part de qui ? - De Nadia. - Alice, Alice ! - C'est qui ? - Nadia. - Salut Nadia, ça va ? - Oui et toi ? Dis, on va au bowling samedi avec Théo. Tu viens ?

Situation 1 Page 44, n° 1

Page 35, n° 1 Série 1

- Salut ! - Bonjour ! - Au revoir ! Série 2

- Salut, Pierre I - Bonjour, Paul ! - Au revoir, Luc ! Série 3

- Salut, Richard ! - Bonjour, madame ! - Au revoir, Marie !

- Bonjour, tu t'appelles comment ? - Cédric. - Quel âge tu as ? - 11 ans. - Je peux te poser quelques questions sur une de tes journées d'école ? - Oui... - À quelle heure tu te lèves le matin ? - À 7 h 30. - Tu déjeunes d'abord ou... ? - Non. Je me lave, je m'habille et après, je prends mon petit déjeuner. - Et qu'est-ce que tu manges au petit déjeuner ? Je mange du pain, des tartines avec du beurre ou de la confiture, et je bois du lait avec du cacao et, des fois aussi, des céréales. Et comment tu vas à l'école ? J'y vais à pied avec Nicolas. C'est qui Nicolas ?

- Lui, c'est mon copain, il habite à côté et on est dans la même classe. - Et l'école ? Le matin, c'est jusqu'à quelle heure ? - C'est jusqu'à 11 h 30 et je reste à la cantine. - Tu restes à la cantine ? - Oui parce que mes parents, Ils travaillent. - Et l'après-midi, qu'est-ce que tu fais ? - L'école finit à 15 h 45. Quand je sors, je fais du foot ou du rallff avec mes copains. - Et après ça, tu fais autre chose ? - Je rentre chez moi, je goûte et je fais mes devoirs. - Qu'est-ce que tu réponds à ma dernière question : tu préfères l'école ou les vacances ? - Les vacances ! I !

Grammaire Page 47, n° 3

b) Je passe mon temps devant des ordinateurs, mon travail est très technique, j'aime beaucoup programmer. c) Je travaille dans un laboratoire et j'analyse la composition chimique de différents produits et substances. d) Je m'occupe toute la journée d'enfants. Ils sont petits et, avec moi, ils apprennent à lire et à écrire. e) Les amoureux m'attendent avec impatience mais on n'aime pas me voir quand les lettres que j'apporte ne sont pas très agréables. Avec Internet, les gens ont moins besoin de moi. f) Je suis habillé en vert ou en blanc ; je dois avoir de très bons yeux et mes mains doivent être très très habiles. J'ai fait de très longues études avant de commencer à travailler. g) Je prépare de bons petits plats dans de grands restaurants ou au restaurant de l'entreprise. Je fais le bonheur des gourmands et le malheur des gens au régime.

a) Elles lisent des romans d'aventures.

b) Il écrit une lettre d'amour. c) Elle conduit une voiture de sport. d) Ils ne répondent pas aux questions. e) Il descend les escaliers. f) Ils vivent à Limoges. g) Elle ne suit pas la mode de Paris. h) Il ne sait pas chanter cette chanson.

Intonation Page 49, n° 1

1. David téléphone à sa mère. 2. Elles vont à l'aéroport en taxi ? 3. Vous êtes en retard. 4. Elle ne sait pas préparer la bouillabaisse ?

5. Je me suis trompée de numéro. 6. Tu fais du bricolage le week-end ? 7. Philippe veut se marier en septembre. 8. Nous allons au restaurant ? Page 49, n° 2

Oüi/erîure 2 Page 55, n° 1 a) - Bonjour, je dois changer une pédale de mon vélo.

- Vous voulez quel modèle ? b) - Quelles fleurs tu as plantées ? - Des roses, elles sont fleuries en ce moment et très belles. Et aujourd'hui, je vais faire d'autres plantations. c) - Il fait beau, nous allons sortir faire une promenade à cheval. - Je peux monter le cheval noir ? d) - Tu prends ton maillot de bain, on va nager I - D'accord, l'eau doit être bonne aujourd'hui. e) - Regarde, il y a une piste de libre là-bas. - On y va, qui lance la première boule ? f) - On peut aller voir la nouvelle pièce à l'Odéon. - Non, c'est trop classique, je préfère les drames plus modernes. g) - En France, le jour de la Fête de la musique, on peut jouer de la trompette dans la rue si on veut. - C'est bien, c'est quand ?

1. Quel âge elle a ? 2. Tu prépares ce gâteau comment ? 3. Qu'est-ce qu'elle fait ici ? 4. Tu pars en vacances quand ?

Situation 2

5. Comment on prononce ça ? 6. Combien de fois nous l'écoutons ? 7. Ça s'écrit comment ? 8. Pourquoi vous acceptez ?

- Chers amis, bonjour I En direct d'Aurillac, dans le Cantal, en Auvergne, notre grand jeu de l'été « 100 euros pour les vacances ». Avec nous Martine Morin, notre candidate. Bonjour Martine, vous êtes de la région ? - Non, je viens de Rennes, je suis là pour les vacances, avec mon mari, mes deux enfants et ma nièce. - Qu'est-ce que vous faites dans la vie, Martine ? - Je travaille dans une agence de voyages et mon mari est garagiste. - Très bien I Et comment ça se passe, les vacances, Martine ? - Chacun a ses occupations, oh là là ! Ma fille et sa cousine passent leur temps à se balader, mon mari lit et fait du vélo, et le petit, il ne peut pas rester en place : il joue au ballon dans le jardin, il fait du vélo avec

Page 54, n° 1 a) Je travaille pour la presse, l'édition, le cinéma, les jeux vidéo ou encore la communication. J'illustre l'actualité ou une histoire, je crée un scénario ; avec quelques crayons en main, je peux tout faire I

Page 57, n° 2



TRANSCRIPTIONS -

-

-

-

son père... Mais moi, je préfère faire des jeux sur ma tablette à la terrasse d'un café, ou visiter des musées. Ah oui ! En fin d'après-midi, on va se promener en ville. C'est parfait, vous êtes détendue pour notre jeu alors I Vous êtes prête ? Je vais vous poser la première question : pouvez-vous nous dire comment s'appellent les habitants de Madagascar ? Les... les Malgaches. Très bien! Nous prenons la deuxième question : d'où vient le carry, plat à base de viande ou de poisson et de curcuma, d'oignons et d'ail ? De La Réunion ! J'adore ça ! Oui, fantastique ! Maintenant, attention : quelles régions d'Outre-mer sont situées dans l'océan Pacifique ? La Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et... Et...? Martine, il vous reste vingt secondes ! Et Wallis-et-Futuna ! Bravo !!! C'est parfait !

Page 61 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15.

Qu'est-ce qu'il est grand ! Assieds-toi sur ce banc. Qu'est-ce qu'il vend ? Il aime les chiens mais préfère les chats. Où est-ce qu'il va ? Il a gagné le gros lot. Qu'est-ce qu'ils font ? Je mange de la viande de veau. Ce que tu dis est faux. Tu n'aimes pas les bonbons. Sophie est dans son bain. ■ Tu n'as pas faim ? Salut ! Je m'en vais. Tu manges trop de pain. Il habite 5, rue de la Paix.

- Un auditeur : « Êtes-vous sur une place ? » - Effectivement, nous sommes sur une place ! - Très bien, nous venons de faire un grand pas en avant ! Question sur Twitter : « Y a-t-il des magasins autour de cette place ? » - Oui, il y a une bijouterie sur notre droite en sortant de la place et un magasin de prêt-à-porter pour femmes à gauche. Il y a également un supermarché à gauche, une rue plus bas. - Message d'Aurélie, sur Facebook : « Est-ce qu'il y a une agence immobilière ? » - Il y a même deux agences immobilières ! Nous sommes entre les deux ! - Y a-t-il un bureau de poste ? - Oui, c'est exact, sur la droite il y a en effet un bureau de poste. - Combien de rues donnent sur cette place ? - Six rues exactement ! - Pierre, par téléphone : « Êtes-vous en face d'un établissement public ? » - Eh bien oui, nous sommes juste en face ! - Vous êtes à la Brasserie de l'Hôtel de Ville ? - Oui, c'est bien ça ! Venez immédiatement place de la Libération ! Dépêchez-vous ! Nous vous attendons pour déjeuner ! Carole, au revoir et rendez-vous demain ! - À demain Pascal !

Prononciation Page 73, n° 3 1. 2. 3. 4. 5.

Muriel dit qu'elle arrive samedi à midi. Arthur ! Où es-tu ? Vous êtes sûrs que Julie est partie ? Tu as dit « deux » ou « douze » ? Il est sûr de réussir.

Page 81, n° 1

Page 69, n° 1

- Bonjour, chers auditeurs et chères auditrices de Radio Contact. Nous sommes aujourd'hui en direct de Dijon. Comme chaque midi, nous invitons à déjeuner avec notre équipe, la personne qui va découvrir dans quel bar ou restaurant nous sommes installés ! Vous ne pouvez dire aucun nom officiel de rue ou de magasin, ni de musée ! Nous attendons vos questions sur Internet ou bien par téléphone au numéro habituel. Carole, vous êtes en studio, vous nous posez la première question ? - Oui, bonjour Pascal, on nous envoie déjà beaucoup de messages. Voici la première question d'une auditrice : « Est-ce que vous êtes dans le centre-ville ? » - Oui, nous sommes dans le centre-ville ! Une autre question ?

-

Décomeubles, bonjour ! Salut Alix, c'est Pauline, tu as un moment ? Oui, mais dépêche-toi, ce matin, j'ai mille choses à faire ! O.K., c'est rapide, c'est pour ma sœur et Arthur ! Dis-moi... Ils viennent de rentrer de Belgique et ils cherchent un appartement. L'appart de Thomas est libre, non ? Oui, il vient de déménager, il est à Rennes. Son père va louer le deux-pièces. Ah super ! Il est où ? En banlieue, je crois ? Oui, à Palaiseau, c'est assez loin d'ici, mais le RER passe tout près de chez lui. En 40 minutes, on est à Bastille. Et il est bien l'appart ? Je ne le connais pas mais, apparemment, il est clair et calme. Il a une chambre et un grand salon. Et la cuisine ? Elle est tout équipée.

- C'est à quel étage ? - Au 3e, sans ascenseur. - Bon, ça fait du bien un peu de sport ! Et enfin, « la » question : il est cher ? - Pas trop ! Le père demande aussi une caution. Attends une seconde, il y a une cliente ! Bonjour Madame Chatel, vous voulez voir Monsieur Lambruni ? Asseyez-vous, je vous prie, il ne va pas tarder. Bon, je dois te laisser. - D'accord, je vais voir avec Thomas. Donne-moi son numéro, je vais l'appeler tout de suite. - Non, ne l'appelle pas aujourd'hui, Il est à Londres pour le boulot. Rappelle-moi plus tard, ciao.

un stage d'informatique et quand mon père a eu 60 ans, j'ai repris son commerce et ça marche bien. Très bien et dis-moi : tu es marié ? Tu as des enfants ? Oui, je me suis marié en 95 et j'ai eu deux enfants : un garçon et une fille. Moi, je n'ai pas eu de chance en amour. J'ai rencontré une fille, mais ça n'a pas marché. Enfin, je n'ai personne dans ma vie pour l'instant... Oh ça, on ne sait jamais ! Tu es encore jeune et beau ! Oh, midi dix, excuse-moi ! Je suis pressé ! Je vais chercher mon fils à l'école. Voici ma carte de visite. Appelle-moi ! Je voudrais te présenter ma famille I Oh, avec plaisir ! Entendu ! Je te passe un coup de fil !

-

-

-

Prononciation

Grammaire

Page 85, n° 2

Page 96, n° 1

Série 1 1. mes/mes 2. des /dès 3. sait/sait 4. lait/les 5. fait/fait 6. prés /près 7. épais/épée 8. clair/clair

Série 2 1. peu/peu 2. des/deux 3. ceux /ses 4. vœux/vœux 5. nez / nœud 6. jeu/jeu 7. tes/tes 8. fée/feu

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

J'ai fait des études universitaires. Je choisis un métier intéressant. Je finis de préparer le déjeuner. J'ai écrit un roman autobiographique. J'ai lu un poème de Prévert. Je conduis mes enfants à l'école. J'ai grandi de cinq centimètres. Je dis qu'il n'a pas raison.

Page 85, n° 3

Prononciation

Elle est belle, son aile. Héléna est allée chez Audrey. Mon neveu a les yeux bleus/· Étienne veut réserver un hôtel. Ma mère s'appelle Lorraine. 6. Il ne veut pas allumer les feux.

Page 99, n° 2

1. 2. 3. 4. 5.

O Situation 1

Série 1 1. sel, seul 2. peur, père 3. serre, serre 4. l'air, l'heure

5. meurt, meurt 6. cœur, Caire 7. mêle, mêle 8 . neuf, nef

Série 2 1. bord, beurre 2. sœur, sors 3. dort, dort 4. port, port

5. Laure, leur 6. seul, sol 7. corps, corps 8 . meurt, mort

Page 94, n° 1

- Ça alors I Pas possible I Mais c'est Franck Pasquier ! - Oui, oui, c'est bien moi ! Mais toi, Guillaume, qu'est-ce que tu fais ici ? Tu habites à Cahors, maintenant ? - Non, non, je suis arrivé ce matin, mais je ne vais pas rester longtemps. Je suis venu voir mes parents et je repars lundi prochain. Et toi ? Comment ça va pour toi ? - Très bien... Mais dis, il y a combien de temps qu'on ne s'est pas vus ? - Ouh, attends... 2Q ans environ, non ? Tu n'as pas changé ! C'est introyable I - Remarque, toi non plus... Dis-moi, qu'est-ce que tu es devenu, le matheux ? - Rappelle-toi, on a passé le Bac, je suis parti à la fac... D'abord à Toulouse, et après à Lyon, et j’ai fait un master de maths. Voilà, maintenant, je suis prof dans un lycée près d'Auxerre. Et toi ? Toujours sportif ? Qu'est-ce que tu fais ? - Non, je ne fais plus beaucoup de sport. Mol, j'ai pas voulu faire d'études, j'ai préféré la vie active, j'ai fait

Compétences Page 102, n° 5 - Bonjour à tous et à toutes, aujourd'hui 1 4 février, c'est un spécial « Parlez-nous d'amour ». On a demandé à trois auditeurs et auditrices, avec nous dans ce studio, la chanson d'amour qu'ils préfèrent. On commence avec Carole, 32 ans, qui est de Nevers. Alors Carole, vous nous dites que votre chanson, c'est... - C'est « Les vieux amants », de Jacques Brel. Un jour, je l'ai entendue à la radio et je l'ai aimée tout de suite. Pour moi, c'est ça l'amour. - Alors Carole, c'est l'amour qui rime avec toujours ? - Oui, Julien, c'est ça. Mol, je suis pacsée depuis cinq ans, on est bien tous les deux et si on arrive à vivre ensemble longtemps, avec des bons moments et malgré les problèmes, comme dans la chanson, ça sera une belle aventure. Et puis, il y a la voix de Brel. C est vraiment une chanson forte.

_ I

r

im

TRANSCRIPTIONS Eh bien merci, Carole. On passe à David, 45 ans, qui vient de Limoges. À vous, David ! Quelle chanson vous avez sélectionnée ? « L'hymne à l'amour », d'Édith Piaf, a longtemps été ma chanson favorite, mais maintenant tout a changé pour moi. Et votre chanson d'amour aussi ? Oui, parce que j'ai été marié, et puis ça n'a plus été entre nous, on s'est séparés. C'est pas facile, alors je me sens un peu comme dans la chanson « J'ai besoin’d'amour »», de Cali. Oui, les ruptures, c'est dur. On va en reparler après, merci David. Et pour l'instant, on va finir ce tour de table avec Mathieu. Vous avez 27 ans et vous vivez à Honfleur. Oui, moi, j'ai choisi une chanson de Vanessa Paradis : « Divine Idylle ». Ça me parle. Et en quoi ça vous parle, Mathieu ? La musique, elle est bien, mais les paroles, elles sont vraiment super. C'est un peu ce que j'ai envie de dire à ma femme, Vanessa. Je voudrais lui dédier, elle est en train d'écouter l'émission. Très bien, on finit donc avec une déclaration d'amour et on va l'écouter maintenant, cette chanson. Et puis, nous attendons vos appels, vos réactions, vos commentaires.

jupe, d'une robeû.ou de marque pour rriM'd'un CvyJ-R«tee-shirt «. , mettre çn valeur ma taille, mes jambes ou ma poitrine. L'es^ntiel, pour moi, c'est de me sentir bien dans ma peau et de m'habiller comme je veux. La liberté de choisir, ça aussi ça compte. Tu n'es pas d accord ? - Bonjour, je m'appelle Bnjno, je voudrais dire moi aussi... - Attends Bruno, je leur réponds d'abord. /"S/ous exagérez,, jes marques c'est très bien pour se sentir jolie et en plus, on se fait respecter. Eh oui, c'est cher, mais à mon avis c'est normal, la qualité, Ça se paie ! hm Ao *· - Moi, personnellement, je trouve ça grave si on te respecte pour ça ! Eh ber\i%tN^> c - Oui. En plus, quand on sait que c'est souvent des enfants hyper exploités qui les fabriquent tes vêtements de marque, c'est un peu la honte, non ? - Tu veux me faire croire qu'on ne fait qge les vêterrjents de marque dans ces ateliers, pas les autres ? J'en doute. - C'est vrai ça. Alors moi, finalement, je vous dis : pourquoi pas les marques ? C'est parabolique ! Les chaussures de pnarque, des bonnes baskets par exemple, ça vaut là peine. Mais de toute façon, je n'achète pas que ça, je ne veux pas ressembler à tout le monde. - Il y a une dame qui veut intervenir. Madame, on vous écoute.

Page 108, n° 2 Page 106, n° 1

- Bonjour à tous, bienvenue dans notre maison de quartier, pour assister à notre table ronde sur la relation qu'entretiennent les jeunes avec les marques de vêtements. Je remercie Manou, Cynthia, Clément et Bruno d'avoir accepté de participer. Après le débat, nous organiserons un échange avec le public. Beaucoup de parents sont là et je crois qu'ils voudront intervenir. Alors, sans plus attendre, je laisse la parole aux jeunes. Qui commence ? ____________ 3) L. - Salut à tous, moi c'est Manou et je suis plutôt contre les marques. Pourquoi ? Je vous explique : parce que c'est très cher et comme c'est cher, tout le monde ne peut pas les acheter, alors ça crée des différences entre les gens... - Je voudrais intervenir, bonjour, je m'appelle Cynthia. Moi, c'est le contraire. Sans hésiter, je suis pour, totalement’ ; . l pour, je dis oui aux marques. Je crois qu'elles nous donnent un style, et puis la marque, ça représente toujours la qualité. Par exemple, les pulls que j'ai achetés, quand je les ai lavés, ils n'ont jamais rétréci ou changé de couleur. Ce n'est pas la même chose avec les autres. - Salut, moi c'est Clément. Ça, c'est discutable. ~ Les « sans marques » aussi, ils peuvent durer. Mes jeans, je les ai trouvés à la Halle aux vêtements, ils sont impeccables, faut juste les laver comme c'est écrit sur l'étiquette. Et ils ne coûtent pas cher. - Clément a raison, l'important, c'est d'acheter des choses qui nous plaisent. Moi, je n'ai pas besoin d'une

1. Je les ai reçues hier. 2. Nous l'avons choisi ensemble.

3. 4. 5. 6. 7. 8.

Tu l'as mise dans la trousse ? Nous l'avons peinte en vert. Elle l'a écrit en français. Vous l'avez faite ? Je l'ai bue très chaude. Ils les ont lus sur leur tablette.

Prononciation Page 11 1 .n ‘>2 Série 1

1. vol / vol 2. avis / habit 3. bas / vas

Série 2

1. beurre / peur 2. poids/bois 3. bas / bas

Série 3

1. neuf / neuf 2. vert / fer 3. font/font

4. voir / boire 5. vent/banc 6. vous/vous 4. broche / proche 5. plomb / plomb > 6. pierre / bière 4. vœux / vœux 5. vous / fous 6. fin / vin

Page 111,n° 3

1. Pierre apporte le paquet à la poste. 2. Le bébé boit son biberon. 3. Philippe fait des efforts. 4. Valérie vit sa vie à Versailles. 5. Arbre, mon ami vert, ne pars pas en enfer I

Compétences Page 112, n° 1

TStv'jfs mfeo, - Messieurs, c'est pour déjeuner ? Je vous mets à la table près dé la fenêtre ? - Ah oui, c'est une bonne idée I - Profitez-en, elle est rarement libre.

Bulletin 1

Dans le nord et à l'est, le temps aujourd'hui est typiquement hivernal ; Il a neigé au-dessus de 1800 m et le verglas est abondant ! Températures en baisse sur toute la moitié nord de la France. Attention aux grippes et aux rhumes, prenez manteaux, gants et écharpes pour sortir ! La pluie et le vent sont au rendez-vous sur la façade ouest. Sur la partie sud, tendance à l'amélioration. Températures en légère hausse dans l'après-midi : 11 /1 2 degrés. Bulletin 2

Le beau temps continue sur toute la France. Du soleil, du soleil, du soleil ! Il ne pleut pas depuis 15 jours ! Hier, les températures ont battu un record : 36 degrés à Marseille et à Perpignan, à 17 h I Le nord et l'est n'ont pas connu non plus la fraîcheur ! C'est le temps idéal pour prendre son maillot de bain et pour aller à la plage ou à la piscine ! Attention aux coups de soleil et aux insolations ! Bulletin 3 La matinée a été généralement bonne sur la partie sud de la France. Les brumes et les brouillards se sont dissipés très tôt et ont laissé la place à un franc soleil. En Bretagne, il a plu sur tout le littoral. Dans le nord, il y a eu encore quelques gelées mais le printemps est là, même si les nuits restent fraîches. Mais attention, souvenez-vous du dicton « En avril, ne te découvre pas d'un fil !» : le temps peut encore changer ! Page 112, n° 2 - Que pensez-vous de faire une pause pendant le cours de français ? - Moi, je suis totalement pour, c'est bien de s'arrêter un peu. - Ah non, je ne suis pas d'accord ! J'arrive tard en cours à cause de mon travail, alors si on fait une pause... - Moi, je dis que ça dépend. - À mon avis, Rémi a raison, dix minutes pour prendre un café ou s'aérer un peu, c'est pas mal, non ? - Je propose une chose, on vote et on décide après. - Bonne idée !

0

Situation 2

-

Vous avez choisi ? On va prendre deux menus du jour. Bien, je vous écoute. Alors, comme entrée, une salade océane et une terrine de poisson. Et après ça ^ ¡ w A ^ Moi, j'hésite. C'est quoi votre plat du jour ? Aujourd'hui, nous vous proposons une sole meunière avec des petits légumes. C'est un plat original et assez parfumé. Je vais prendre ça. y"·***'- '· »■** Et pour vous, jeune homme ? Pour moi, une bavette à point, s'il vous plaît. Et comme boissorTT^ Une carafe d'eau et un verre de vin.

-

-

(Plus tard, à son fils...)

- Alors ça te va ? v ' -v,: - Oui, la viande est tendre, mais II n'y a pas assez de frites. (Plus tard...)

- Vous avez terminé ? Gai^P» çyûMC*(J^0Îù.V0 - Oui, merci, c'était vraiment délicieux. ^ ’ - Bon, alors en dessert, nous avons de la crème brûlée, de la tarte aux pommes, du gâteau au chocolat, -

des glaces ou des fruits de saison^ Les glaces, elles sont à quoi ?

** *

- Chocolat, vanille, fruits des bois, caramel, café. La crème brûlée est excellente, je vous la recommande vivement. - D'accord pour la crème ? - Alors deux crèmes, s'il vous plaît. (Plus ta rd ...)

- S'il vous plaît, l'addition I ?
View more...

Comments

Copyright ©2017 KUPDF Inc.