F01 Catalogue Des Structures de Chaussees

October 8, 2017 | Author: Zahra Mhedhbi | Category: Controlled Access Highway, Prestressed Concrete, Foundation (Engineering), Truck, Transport
Share Embed Donate


Short Description

Download F01 Catalogue Des Structures de Chaussees...

Description

RÉSEAU ROUTIER NATIONAL Ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement

CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSÉES NEUVES 0

Edition 1998

Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes Laboratoire Central des Ponts et Chaussées

Page laissée blanche intentionnellement

Paris, le 26 octobre 1998

Ministère de I'Equipement, des Transports et du Logement

Direction des Routes

Le ministre de l'équipement des transports et du logement à Mesdames et Messieurs les préfets de départements Directions départementales de l'équipement

Objet : lettre-circulaire du 26 octobre 1998 concernant l'application du catalogue des structures types de chaussées neuves (non publiée au bulletin officiel)

Après plus de vingt ans d'utilisation, le catalogue des structures de 1977 bien qu'actualisé en 1988, nécessitait une refonte profonde en raison de changements importants survenus en matière de politique routière et de doctrine technique. En effet, ces dernières années ont été marquées par : • l'adoption en 1992 du schéma directeur du réseau routier national qui introduit une hiérarchisation du réseau routier, • la normalisation des matériaux et des produits routiers qui entrent dans la constitution des structures de chaussée, • la parution du guide technique réalisation des remblais et des couches de forme (GTR), • la parution du guide de conception et de dimensionnement des structures de chaussées (GCD), document partenarial qui explicite la démarche française en matière de dimensionnement des chaussées. Ces éléments ont conduit la direction des routes à demander au réseau technique de mener à bien une refonte du catalogue des structures de 1977, actualisé en 1988. Les objectifs généraux de l'ancien catalogue sont conservés, à savoir : • traduire concrètement la stratégie de la direction des routes en matière d'investissement et d'entretien, • diffuser aux services un ensemble de solutions techniques bien définies et comparables, • éviter au projeteur des calculs longs et fastidieux, pour lui permettre ainsi de se concentrer sur la qualité de la préparation et de l'exécution du chantier .

La nouvelle édition se présente, comme la précédente, sous forme d'un ensemble de fiches de structures, dont la facilité d'utilisation a maintenant fait ses preuves.

Les modifications majeures portent sur les éléments suivants.

. La prise en compte de la hiérarchisation du réseau routier national La durée de vie théorique des chaussées est dorénavant modulée selon les catégories de routes définies par le schéma directeur routier national de 1992. Celles-ci sont regroupées en deux ensembles : •

les voies du réseau structurant (VRS) comprennent les voies rapides urbaines (VRU), les autoroutes non concédées (ARNC), les liaisons assurant la continuité du réseau autoroutier (LACRA), et certaines grandes liaisons d'aménagement du territoire(GLAT) destinées à présenter à terme des caractéristiques autoroutières.

• les voies du réseau non structurant (VRNS) comprenant les autres GLAT et les routes nationales qui n'entrent pas dans les catégories précédentes. Par ailleurs, si l'on se réfère au catalogue des types de route en milieu interurbain qui vous a été adressé par circulaire du 9 Décembre 1991 : • les types 1 et 2 de ce catalogue (autoroutes et routes express à une chaussée) sont considérées vis-à-vis du dimensionnement de la structure de chaussée comme des voies du réseau structurant, • les types 3 et 4 (artères interurbaines et autres routes) sont considérées comme des voies du réseau non structurant, Les voies du réseau structurant sont dimensionnées pour une durée de vie initiale de 30 ans, celles du réseau non structurant pour une durée de 20 ans. Cette distinction entre VRS et VRNS a été adoptée pour limiter les interventions en matière d'entretien structurel sur les routes à fort trafic, afin de réduire la gêne à l'usager et limiter les contraintes liées à l'exploitation de la route.

2 . ILa prise en compte du trafic

Pour se mettre en conformité avec la norme NF P 98-082, le trafic est défini par le nombre de poids lourds de poids total autorisé en charge PTAC > 35 kN (dans le catalogue 1977, les poids lourds sont des véhicules de plus de 50 kN de charge utile) . Ces véhicules utilitaires correspondent à ceux qui sont recensés comme poids lourds dans le cadre du système de recueil de données de trafic SIREDO. Les hypothèses d'agressivité moyenne des poids lourds ont été revues pour tenir compte de l'évolution de la composition du parc. L'attention est attirée sur le fait que les classes de trafic du nouveau catalogue sont des classes de trafic poids lourds cumulé sur la durée de vie de la chaussée . Elles ne sont donc pas comparables à celles définies en 1977 .

2

3.

La prise en

compte

du support de

chaussée

La définition du support de chaussée est faite conformément au guide technique qui introduit la notion de partie supérieure des terrassements (PST ) permettant de définir des classes d'arase de terrassements . Cette classe d'arase intervient dans la définition de la classe de plate-forme, comme la classe de sol intervenait dans le Catalogue 77.

GTR

Une classe de plate-forme PF4 a été créée routes à très fort trafic.

pour optimiser le dimensionnement des

Enfin, des limitations ont été introduites dans le choix des classes de plate-forme autorisées selon la catégorie de route et le trafic, en vue d'optimiser le comportement ultérieur de ces chaussées et de limiter ainsi leur fréquence périodique d'entretien.

® . La prise en compte du gel La méthode de vérification au gel-dégel présentée dans le catalogue 1977 est conservée dans son principe, mais elle a subi quelques aménagements pour tenir compte des progrès réalisés dans les connaissances sur le comportement des chaussées au gel-dégel depuis 20 ans. Les restrictions de circulation (pose de barrières de dégel) sont devenues durant cette période difficilement acceptables pour l'économie du pays . Aussi, l'hiver de référence, qui conditionne le risque de pose de barrières et que je vous demande d'adopter pour le dimensionnement des chaussées neuves, est l'hiver exceptionnel (hiver le plus rigoureux rencontré entre 1951 et 1997), à l'exception des routes supportant un trafic journalier inférieur à T3. Pour ces dernières, l'éventualité de pose de barrières est acceptée pour les hivers de rigueur supérieure à celle des hivers rigoureux non exceptionnels (hiver présentant une période de retour de l'ordre de 10 ans). Vous trouverez dans les annexes jointes au catalogue des renseignements statistiques permettant d'évaluer les indices de gel des hivers de référence . Les valeurs fournies, relatives aux stations météorologiques, ne sont pas représentatives de l'ensemble du département dans lequel elles sont situées . Vous devrez donc les adapter au contexte de l'opération étudiée (localisation, altitude, topographie, . . .), en vous appuyant, en tant que de besoin, sur les CETE.

5.

Les matériaux et structures

Tous les matériaux utilisés dans les fiches de structures sont des matériaux faisant chacun l'objet d'une norme . Lorsque celle-ci introduit des classes de performances mécaniques, la classe retenue est mentionnée dans le titre de la fiche considérée. Le document étant d'application nationale, il était difficile de retenir toutes les combinaisons possibles de matériaux en couche de base et en couche de fondation sans aller à l'encontre d'une bonne lisibilité du document et d'une simplicité d'utilisation . C'est pourquoi il a été choisi de ne retenir que les structures

3

qui étaient couramment employées sur le réseau national et qui représentaient en général l'optimum économique et technique. Le large éventail de techniques présenté par la nouvelle édition du catalogue vous permettra de tirer au mieux parti des diverses ressources en matériaux et en liants, étant entendu que toutes les planches de structure ne sont pas utilisables partout pour des raisons de prix de revient.

. Les hypothèses et données de calcul Un fascicule intitulé « Hypothèses et données de calcul » affiche explicitement les valeurs des paramètres pris en compte pour la détermination des épaisseurs des structures (durée et risque de calcul, agressivité des poids lourds, etc . .). La lecture de ce fascicule n'est pas indispensable pour l'utilisation du catalogue. Les fiches de structures-types sont accompagnées : • d'une notice d'utilisation, avec des exemples d'utilisation, • d'un fascicule qui décrit les types de structures retenus et donne les valeurs numériques ayant permis de les élaborer selon la méthode décrite dans le guide GCD, • d'un fascicule d'annexes qui explicitent en particulier la méthode de détermination de la classe de plate-forme.

(7 .

Les variantes

Le présent catalogue concerne l'emploi des structures de « chaussées types ». Les maîtres d'oeuvre ont cependant la possibilité d'ouvrir aux variantes les consultations d'entreprises, que ce soit pour les couches de surface ou pour les couches de structure. Un document technique relatif à ces variantes est en cours d'élaboration au SETRA . II précisera les spécifications techniques qui devront figurer dans les dossiers de consultation et fournira les éléments techniques nécessaires à une bonne analyse des offres variantes des entreprises. Dans l'attente de la sortie de ce document, les dispositions transitoires suivantes seront appliquées. Les variantes éventuelles doivent être calculées conformément à la méthodologie et aux hypothèses de calcul définies dans le guide de dimensionnement des chaussées. En ce qui concerne les couches de surface, vous avez toute latitude pour ouvrir les consultations aux variantes d'entreprises et choisir celle que vous estimerez la mieux adaptée à vos besoins. En ce qui concerne les couches de structure, vous vous rapprocherez du SETRA (contact : Yves GUIDOUX - directeur d'études « techniques de construction des chaussées ») qui vous indiquera les experts du réseau technique susceptibles de 4

vous assister dans l'élaboration de vos dossiers de consultation, l'analyse technique des offres et le suivi technique des travaux. Vous m'informerez, par le canal de la mission des services déconcentrés et des services techniques centraux de la direction des routes, des conditions d'exécution des présentes instructions.

Date d'effet Les dispositions de la présente lettre-circulaire sont d'application obligatoire sur le réseau routier national à partir de sa date de publication. A cette même date, sont abrogées les lettres circulaires 77/1156 du 5 Décembre 1977 et 01/81 du 16 Juillet 1981 de la direction des routes relatives au catalogue de structures de 1977, ainsi que la lettre circulaire du 11 mai 1988, relative à son actualisation.

Autres réseaux Si d'autres maîtres d'ouvrage envisagent de s'inspirer de ces spécifications pour

leur propre réseau, leur attention doit être attirée sur le fait qu'elles ont été élaborées en fonction de la stratégie d'investissement et d'entretien retenue par la direction des routes et de la typologie spécifique du réseau routier national. Il leur appartient donc de les adapter à la particularité de leur propre réseau et aux stratégies d'investissement et d'entretien qu'ils ont définies.

Pour le ministre et par délégation, le directeur des routes

Christian LEYRIT

5

Ministère de I'Equipement, des Transports et du Logement Direction des Routes

LC PC

ri\ Ce document fait partie d'un ensemble constitué de 3 fascicules, 52 fiches et un boîtier qui ne peuvent être vendus séparément. Ensemble disponible sous la référence D 9828 au prix de 300 F • au bureau de vente du SETRA 46, avenue Aristide Briand - BP 100 - F-92225 BAGNEUX CEDEX téléphone : 01 46 11 31 53 et 01 46 11 31 55 télécopie : 01 46 11 33 55 • à l'lST-Diffusion - LCPC 58, boulevard Lefebvre - F-75732 PARIS CEDEX 15 téléphone : 01 40 40 52 26 - télécopie : 01 40 43 54 95 sur internet : http ://www .lcpc .fr

RÉSEAU ROUTIER Ministère de I'Equipement, des Transports et du logement

NATIONAL

CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSÉES

NEUVES

~pothèses et données de calcul

Laboratoire Central des Ponts et Chaussées

Page laissée blanche intentionnellement



RÉSEAU ROUTIER NATIONAL CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSÉES NEUVES

Hypothèses et données de calcul

Édition 1998

Document édité et diffusé par :

Iee– SETRA

Le Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes 46, avenue Aristide Briand - BP 100 - F-92225 BAGNEUX CEDEX Téléphone : 01 46 11 31 31 - Télécopie : 01 46 11 31 69

LCPC

ri\

Le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées 58, boulevard Lefebvre - F-75732 PARIS CEDEX 15 Téléphone : 01 40 43 52 26 - Télécopie : 01 40 43 54 95 sur internet http ://www.lcpc .fr



Ce catalogue des structures types de chaussées neuves a été rédigé par un groupe de travail constitué par des représentants du Réseau Technique du Ministère de l'Équipement et sa validation technique assurée par Messieurs Jean-François CORTÉ (LCPC) et Yves GUIDOUX (SETRA). Le groupe de travail était constitué de : - Antoine DE BOISSOUDY (LCPC) t - Michel DAUZATS (LRPC d'Aix-en-Provence) - Valérie GOYON (SETRA), secrétaire technique du groupe - Rolf KOBISCH (LRPC de Saint-Brieuc) - Cédric LEROUX (SETRA) - Hugues ODEON LCPC) - David SANCHEZ Stagiaire au SETRA)

Ce document est propriété de l'Administration et ne peut être reproduit, même partiellement, sans l'autorisation du SETRA ou du LCPC. © 1998 - SETRA - LCPC ISBN 2-11 085841 9 ISSN 1151-1516

2

types de c'1adC,sec ; nr~w~



SOMMAIRE

AVERTISSEMENT

4

CONSTITUTION DES STRUCTURES DE

CHAUSSÉES

2 DESCRIPTION DES STRUCTURES ET CLASSES DES

3

DÉTERMINATION

DES

MATÉRIAUX UTILISÉS

ÉPAISSEURS NOMINALES D'ASSISE

DONNÉES D'ENTRÉE DU DIMENSIONNEMENT 5 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Hypothèses et données de calcul

5

AU

BORD DROIT

5 10

12 18

3



AVERTISSEMENT L'objet du présent fascicule est d'expliciter et de motiver les choix qui ont été effectués pour conduire aux structures proposées . On trouvera ainsi dans ce document toutes les valeurs numériques et les hypothèses qui permettent de recalculer les structures. Sa lecture n'est pas indispensable dans les cas les plus courants, pour lesquels la Notice d'utilisation, les planches de structures - types avec leurs commentaires et les annexes doivent permettre à l'ingénieur de définir les structures de chaussées, à partir des résultats des études préalables. Il sera cependant nécessaire de consulter ce fascicule dans le cas (en principe exceptionnel) où l'agressivité du trafic est nettement supé r ieure à celle prise en compte dans le catalogue.

4

des structu,r•: ty{„

neu



1

CONSTITUTION DES STRUCTURES DE CHAUSSEES

T

Les structures de chaussée sont constituées de plusieurs couches comme l'indique le schéma suivant (figure 1). Figure 1 - Constitution des structures de chaussées

~

oba~é -, 7-, <

;~t:Qr1¢A fe:d'd fp~ndatiori '(2)

(1) couche de surface = couche de roulement + couche de liaison éventuelle 121 certaines structures ne comportent qu'une seule couche d'assise 131 sous béton armé continu : couche d' enrobé ; sous dalle épaisse : couche drainante 141 surmontée éventuellement d'une couche de réglage en grave non traitée.

Les familles de structures présentées dans le catalogue 1977 et son actualisation en 1988 ont été reconduites. Les familles de structures retenues dans le catalogue sont les suivantes : - les chaussées bitumineuses épaisses : elles se composent d'une couche de surface bitumineuse sur une assise en matériaux traités aux liants hydrocarbonés; - les chaussees a assise traitée aux liants hydrauliques : elles comprennent une couche de surface bitu-

les structures mixtes : elles comportent une couche de surface et une couche de base en matériaux bitumineux sur une couche de fondation en matériaux traités aux -

liants hydrauliques . De plus, le rapport de l'épaisseur de matériaux bitumineux à l'épaisseur totale de chaussée est de 0,5; - les chaussées en béton de ciment : la couche de béton de ciment, qui sert aussi de couche de roulement, repose soit sur une couche de fondation en matériaux traités aux liants hydrauliques ou en béton maigre, soit sur une couche drainante en matériaux granulaires ("dalle épaisse") soit sur une couche d'enrobé reposant ellemême sur une couche de forme traitée aux liants hydrauliques; - les structures souples : elles comportent une couverture bitumineuse relativement mince, reposant sur une ou plusieurs couches de matériaux granulaires non traités; - les structures Inverses : elles se composent d'une couche de surface et d'une couche de base en matériaux bitumineux, sur une couche en grave non traitée de faible épaisseur, reposant elle-même sur une couche de forme traitée aux liants hydrauliques qui joue également le rôle de couche de fondation.

mineuse sur une assise en matériaux traités aux liants hydrauliques ;

2 DESCRIPTION DES STRUCTURES ET CLASSES DES MATÉRIAUX UTILISÉS Dans le paragraphe suivant sont indiqués pour les six familles de structures retenues : - les matériaux utilisés, - les structures de référence retenues, c'est-à-dire les combinaisons des différents matériaux utilisés en assise, - les conditions de collage aux interfaces des couches.

2.1 Structures bitumineuses épaisses • Matériaux utilisés Les matériaux utilisés dans les structures bitumineuses épaisses sont les suivants : - grave-bitume de classe 2, GB2

Hypotheses et donnees de calcul

- grave-bitume de classe 3, GB3 - enrobé à module élevé de classe 2, EME2. Ces matériaux ont été retenus car ils possèdent une bonne tenue à la fatigue. La grave-bitume de classe 3 présente une meilleure tenue à la fatigue que la grave-bitume de classe 2, mais cette dernière est intéressante dans les régions riches en granulats ou pour les structures à faible trafic sur une plate-forme de bonne qualité. Les structures de référence choisies excluent les graves bitume de classe 1 qui ne sont pas autorisées sur le réseau routier national non concédé (Cf . Guide d'application des normes enrobés Ill), et les enrobés à module élevé de classe 1 dont le comportement est mal connu.

5



• Structures de référence Elles sont récapitulées ci-contre (figure 2(. Pour toute structure dont l'épaisseur totale d'assise en

GB2

G B3

matériau bitumineux est inférieure ou égale à 12 cm, il convient d ' exiger un nivellement de la plate-forme à ± 2 cm . Il peut êt'e obtenu, par exemple, par apport d'une couche de réglage d'au moins 10 cm en grave non traitée insensible à l'eau (teneur en fines < 8 %), mise

GB2

G133

en oeuvre avec un engin guidé, et de granularité adaptée à l'épaisseur appliquée. La structure GB2/GB3 n'est pas retenue, bien que son dimensionnement soit le même que celui de la structure GB3/GB3 et qu'elle soit ainsi plus économique . Toutefois, à même épaisseur, une grave-bitume de classe 2

,

EME2 EME2 Figure 2 - Structures bitumineuses de référence

s'opposera moins bien qu'une grave-bitume de classe 3 à la remontée des fissures de fatigue en surface. • Conditions aux interfaces Toutes les couches sont considérées comme collées. 2 .2 Les structures à assise traitée aux liants hydrauliques • Matériaux utilisés Sont retenus les matériaux définis dans le tableau 1 ci-dessous.

Tableau 1 - Matériaux traités aux liants hydrauliques retenus

Conditions d'utilisation

Résistance minimale en traction directe en laboratoire

Base et fondation

cf Normes

G2

Base et fondation

0,9 MPa à 360 jours

Grave-laitier granule (GLg) ou grave-laitier prébroyé

G1

Base et fondation

0,65 MPa 360 jours

Grave-cendres volantes silico-alumineuses-chaux (GCV)

G3

Base et fondation

1,5 MPa à 360 jours

Sables traités (structures GH/SH)

S2 ou S3

Fondation sous GH avec même traitement

cf Normes

Sables traités (structures SH)

S3

Base et fondation

cf Normes

Matériaux

Classe

Grave-ciment (GC)

G3,G4

Grave-liant routier (GLR)

G3

Grave-cendres hydrauliques (GCH)

G3

Grave-laitier prébroyé * (GLp)

* activant sulfat que ou calcique autre que la chaux ** activant chaux

6



• Structures de référence Elles sont récapitulées ci-dessous (figure 3). Figure 3 - Structures à assises traitées aux liants hydrauliques de référence

Trafic TC6

GC ou GLR ou GCH (G3 ou G4) -GC ou GLR ou GCI4 Ç) (G3 ou G4) , - s

on (O(4 ou

GLR

O.

G04

'

,GLp* (G2) 2 ~Qô 0

ao

-GCV (G3)

4

r1

0o

0

a o :

,GL p

*

0 50 mm

Passant à 80 mm

Passant à 80 mm

100 %

12

25

A,

40

A,

3

Ip

4

35%

B5

B,

12%

100% D,

B,

Cl ou C2 Cl : matériaux roulés et matériaux anguleux peu charpentés 10/50 > 60 à 80%)

Passant à2mm 12%

Bz

C2

70% Dz

B3

B4

0%

0%

o

0,1

0,2

1,5

2,5

6

8

D3

matériaux anguleux très charpentés (0/50

60 à 80%)

0% VBS

0

0,1

VBS

Matériaux rocheux Roches carbonatées

Craies

R1

Calcaires

R2

Roches argileuses

Marnes, argilites, pélites . ..

R3

Roches siliceuses

Grès, poudingues, brèches . ..

R4

Roches salines

Sel gemme, gypse . ..

R5

Roches

sédimentaires

Roche magmatiques et métamorphiques

Granites, balsates, andésites, gneiss, schistes métamorphiques et ardoisiers . ..

R6

Matériaux particuliers Sols organiques et sous-produits industriels

Annexes

F

11



Tableau 1 - Cas de PST et classes d'arase ARi (extrait du GTR, fascicule 1, tableau IX1. Cas de P.S .T .

Description

Schéma

Classe de l'arase

Sols A, B,, B 3 , B 5 , B5 , C .se trouvant dans un état hydrique (th).

P.S .T.

Contexte Zones tourbeuses, marécageuses ou inondables . PST dont la portance risque d'être quasi nulle au moment de la réalisation de la chaussée ou au cours de la vie de l'ouvrage.

n 0

Sols Matériaux des classes A, B 2 , B,, B5 , B,,, C, ,R 12 , R 13 , R33 et certains matériaux C » R, et R53 dans un état hydrique (h).

P.S .T.

Contexte PST en matériaux sensibles de mauvaise portance au moment de la mise en oeuvre de la couche de forme ;, et sans possibilité d'amélioration à long terme B.

n° 1

Contexte PST en matériaux sensibles à l'eau de bonne portance au moment de la mise en oeuvre de la couche de forme Cette portance peut cependant chuter à long terme sous l'action des infiltrations des eaux pluviales et d'une remontée de la nappe

P.S .T. n 2

B

Contexte PST en matériaux sensibles à l'eau, de bonne portance au moment de la mise en oeuvre de la couche de forme '' mais pouvant chuter à long terme sous l'action de l'infiltration des eaux pluviales

P.S .T. n° 3

B

n° 4

A

P.S .T.

A

n 6

41PI i811

n` 5

1St

B

AR1

Si l'on peut réaliser un rabattement de la nappe à une profondeur suffisante, on est ramené au cas de PST 3 . Bien que les exigences requises à court terme pour la plate-forme support puissent être momentanément obtenues au niveau de l'arase, il est cependant quasiment toujours nécessaire de prévoir la réalisation d'une couche de forme.

AR1

Mêmes commentaires qu'en PST 2 sur la nécessité de réalisation d'une couche de forme. Sans mesure de drainage.

AR2

Classement en AR2 si des dispositions constructives de drainage à la base de la chaussée permettent d 'évacuer les eaux et d ' éviter leur infiltration.

AR2

Sols B, et D, et certains matériaux rocheux de la classe R 3 .

AR2

Contexte PST en matériaux sableux fins insensibles à l 'eau, hors nappe, posant des problèmes de traficabilité.

AR3

Sols Matériaux des classes D3 , R,,, R 2 „ R 2J , R3 ,, R,,, R, » 5, ainsi que certains matériaux C2 , R 23 , R 43 et R 63 .

Contexte PST en matériaux graveleux ou rocheux insensibles à l ' eau mais posant des problèmes de réglage et/ou de traficabilité. A Comportement de la PST à la mise en oeuvre de la couche de forme. B Situation pendant la ((phase de construction), de la chaussée . 12

AR1

Sols Mêmes matériaux qu'en PST 1 sous réserve que la granularité permette leur traitement. Contexte PST en matériaux sensibles à l'eau (en remblai ou rapportés en fond de déblai hors nappe) ayant subi une amélioration a la chaux ou aux liants hydrauliques selon une technique «remblai» et sur une épaisseur de 0,30 à 0,50 m . L'action du traitement est cependant durable.

lôôôô ~ogôn ti .,--_

P.S .T.

P.S .T.

Sols Mêmes matériaux que dans le cas de PST 2.

La solution de franchissement de ces zones doit être recherchée par une opération de terrasse- . ment (purge, substitution) et/ou de drainage (fossés profonds, rabattement de la nappe . . .) de manière à pouvoir reclasser le nouveau support obtenu au moins en classe AR1.

Dans ce cas e PST, il convient : - soit de procéder à une amélioration du matériau jusqu'à 0,5 m d'épaisseur par un traitement principalement à la chaux vive et selon une technique remblai. On est ramené au cas de PST 2, 3 ou 4 selon le contexte - soit d'exécuter une couche de forme en matériau granulaire insensible à l'eau de forte épaisseur (en admettant une légère réduction si l'on intercale un géotextile anticontaminant à l'interface PST - couche de forme).

Sols Matériaux des classes A, B 2 , B,, B 5 , B5 , C, ,R,,, R 13 , R3 , et certains matériaux C » R, . et R 63 dans un état hydrique 1m).

A

R

ARO

Commentaires

AR3 AR4

La portance de l'arase peut être localement élevée mais la dispersion n'autorise pas un classement supérieur. La décision de réalisation d'une couche de forme sur cette PST dépend du projet et des valeurs de portance de l'arase mesurées à court terme (après prise du liant).

La portance de l'arase de cette PST dépend beaucoup de la nature des matériaux . Classement en AR3 si le module EV2 de l'arase est supérieur à 120 MPa . Les valeurs de portance a long terme peuvent être assimilées aux valeurs mesurées à court terme . La nécessité d'une couche de forme sur cette PST ne s'impose que pour satisfaire les exigences de traficabilité. Classement en AR3 si EV2 ? 120 MPa et en AR4 si EV2 ? 200 MPa . Les valeurs de portance à long terme peuvent être assimilées aux valeurs mesurées à court terme . La nécessité d'une couche de forme ne s'impose que pour les exigences à court terme (nivellement et traficabilité) et peut donc se réduire à une couche de fin réglage.



3 Détermination de la classe de plate-forme

liants hydrauliques, l'intérêt de ce reclassement doit être vérifié par une étude technico-économique.

La détermination de la classe de plate-forme support de chaussée est effectuée en tenant compte :

a. Le tableau 2 regroupe l'ensemble des indications du GTR concernant les épaisseurs préconisées en matériau non traité qui conduisent au moins à une classe de plate-forme PF2.

- de la partie supérieure des terrassements (PST) - de la classe d'arase terrassement (ARi) - de la nature et de l'épaisseur de la couche de forme. Trois types de couche de forme sont distingués : - la couche de forme non traitée - la couche de forme en sol fin traité en place - la couche de forme en matériaux grenus traités aux liants hydrauliques éventuellement associés à la chaux. Les tableaux 2, 3, 4 et 6 présentés dans les paragraphes suivants reprennent les épaisseurs préconisées et les possibilités de surclassement figurant dans le guide des terrassements routiers pour chaque type de couche de forme. Dans le cas où un surclassement en PF3 ou PF4 peut être obtenu par une augmentation de l'épaisseur préconisée de la couche de forme ou par un traitement aux

Il est impératif de se reporter à l'annexe 3 du fascicule 2 du GTR pour connaître les conditions d'utilisation de ces matériaux adpatées aux différentes situations météorologiques. Lorsque l'épaisseur de couche de forme mise en oeuvre sur les cas de PST 1, 2 ou 3 est inférieure à la valeur préconisée, la classe de plate-forme obtenue est PF1. Le fascicule 1 du GTR donne par ailleurs des règles de surclassement définissant pour certains matériaux utilisables en couche de forme l'épaisseur permettant d'atteindre la classe de plate-forme PF3 . Ces règles, reproduites dans le tableau 3 ci-dessous, ne s'appliquent pas au cas de PST n° 1, pour lequel des épaisseurs fortes sont déjà préconisées pour obtenir PF2.

Tableau 2 - Epaisseur préconisée de couche de forme (en m) et classe de plate-forme obtenue (extraits de l'annexe 3 du fascicule 11 du GTR). PST

Epaisseur préconisée (en m) (**)

plate-forme

B11, B41, C1B21, C1B41, C1B51, C2B21, C2B41, C2B51, D11 B31, C1B11, C1B31, C2B11, C2831, D21, D31 R11, R22, R42, R62 R21, R41, R61

0,80 0,75 0,70 0,60

PF2 PF2 PF2 PF2

Classe Matériau de couche de forme (*) d'arase

n° 1

AR1

n° 2

AR1

tous matériaux ci-dessus

0,50

PF2

n° 3

AR1

tous matériaux ci-dessus

0,40

PF2

AR2

tous matériaux ci-dessus

0,30

PF2

AR2

tous matériaux ci-dessus

Réglage ou rabotage ou enduit

PF2

AR3

tous matériaux ci-dessus

Réglage ou rabotage ou enduit

PF3

AR4

tous matériaux ci-dessus

Réglage ou rabotage ou enduit

PF4

n°4,5 et 6

r exception de B31 et D21, nécessitent une préparation particulière pour leur utilisation en couche de forme non traitée (action sur la granulante, traitement avec un correcteur granulométrique, ou ajout d' une couche de fin réglage) . Voir les tableaux en annexe 3 du fascicule Il du GTR. ("")Une réduction d'épaisseur de l'ordre de 0,10 sur une épaisseur préconisée inférieure ou égale à 0,50 m, ou de 0,15 m sur une épaisseur préconisée supérieure ou égale à 0,60 m peut être admise si l'on intercale un géotextile adapté entre la PST et la couche de forme. 1") Tous les matériaux indiqués, à

Tableau 3 - Conditions de surclassement de portance des plates-formes avec couche de forme non traitée (cas de PST n° 2, 3 ou 4).

Matériau de la couche de forme

Classe de l'arase

Epaisseur de matériau de couche de forme (en m)

Plate-forme obtenue

B31, C1B31, C2B31, D21, D31, R21, R41,

AR1

0,80 **

PF3

R61, C1 B11 *, C2B11 *, R11*, R42*, R62*

AR2

0,50

PF3

"

Sous réserve d'une vérification sur la plate-forme support de chaussée. "Une réduction d'épaisseur de l'ordre de 0,10 ou 0,15 m peut être admise si l'on intercale un géotextile adapté entre la PST et la couche de forme.

Annexes

1-3



h.

tement est acquise

Les épaisseurs préconisées (conduisant à la classe de plate-forme PF21 et les possibilités de surclassement de portance des plates-formes avec couche de forme en sol fin traité en place, figurant dans le GTR et complétées

- certains matériaux rocheux.

par le guide de conception et de dimenslonnement des chaussées, sont reproduites dans le tableau 4 ci-dessous. Ces règles concernent :

Il est impératif de se reporter à l'annexe 3 du fascicule 2 du GTR pour connaître les conditions d'utilisation de

ces matériaux adaptées aux différentes situations météorologiques. Le GTR et le guide de conception et de dimensionne-

- pour un traitement à la chaux seule, les sols A3,

ment des chaussées qualifient le matériau grenu traité à partir d'un abaque (figure 2 ci-contre) . Cinq zones sont

- pour un traitement mixte chaux-ciment ou ciment seul, les sols A1, A2, éventuellement A3, et les sols C dont la fraction 0/50 mm est constituée des sols précédents

définies selon les valeurs à 90 jours du module et de la résistance en traction directe correspondant à la compacité fond de couche sur chantier.

et lorsque la faisabilité du traitement est acquise. Les autres cas de matériaux traités aux liants hydrauliques relèvent da paragraphe suivant. Il est Impératif de se reporter à l'annexe 3 du fascicule 2 du GTR pour connaître les conditions d'utilisation de ces matériaux adaptées aux différentes situations météorologiques. Le tableau 4 ne s'applique qu'aux cas de PST 2, 3 et 4. Lorsque l'épaisseur de couche de forme mise en oeuvre est Inférieure à celle qui conduit à PF2 sur AR1 ou à PF3 sur AR2, la classe de plate-forme obtenue est respectivement PF1 ou PF2 .

A chaque zone est associée une classe mécanique qui

dépend du mode de traitement, en centrale ou en place, pour tenir compte de différences dans l'homogénéité du matériau traité (tableau 5 ci-contre). Une fois la classe mécanique du matériau connue, le tableau 6 (ci-contre) donne les règles de surclassement de portance des plate-formes avec couche de forme en matériaux grenus traites aux liants hydrauliques.

c.

Il s'agit principalement des matenaux suivants : - B, D1, D2 - matériaux de classe C dont la fraction 0/50 est consti-

tuée par les sols précédents lorsque la faisabilité du trai-

Tableau 4 - Conditions de surclassement de portance des plates-formes avec couche de forme en sol fin traité en place (cas de PST n 2 ou 5')

Classe de l'arase

AR1"

Matériau de la couche de forme

Epaisseur de matériau de couche de forme(en m)

A3 traité à la chaux seule

0,70 (en 2 couches)

A1, A2, A3 traités à la chaux + ciment

0,50 (en 2 couches)

Plate-forme obtenue

PF3

ou éventuellement ciment seul AR2

A3 traité à la chaux seule

0,50 (en 2 couches)

A1, A2, A3 traités à la chaux + ciment

0,35

PF3

ou éventuellement ciment seul Sur une PST 1, la mise en oeuvre d ' un materau traite repondant a une qualrte de couche de forme n 'est pas réalisable II faut d'abord procéder a un traitement rie l'arase selon une technique "remblai", ce qui renvoie alors à un cas de PST 2, 3 ou 4 selon le traitement



Figure 2

Tableau 5 - Classe mécanique des sables et graves traitées

Traitement en centrale

Traitement en place

Classe mécanique

Zone 1

-

1

Zone 2

-

2

Zone 3

zone 2

3

Zone 4

zone 3

4

Zone 5

zones 4, 5

5

Tableau 6 - Conditions de surclassement de portance des plates-formes avec couche de forme en matériaux grenus traités aux liants hydrauliques

Classe de l'arase

AR1*

AR2

Epaisseur de matériau de couche de forme (en cm) Classe mécanique du matériau

Classe de la plate-forme

3

4

**

30

35

PF2

30

35

50***

PF3

40

45***

55**

PF4

25

30

35

PF3

30

35

45**

PF4

obtenue

Pour les VRS, l'épaisseur sera majorée de 5cm dans les cas d'AR1. ** L'épaisseur minimale de 30 cm permet un reclassement en PF3. ***L'obtention de la compacité recherchée en fond de couche conduira généralement à une mise en oeuvre en 2 couches.

4 Exemples de détermination de la classe de plate-forme a . Cas d'un sol fin

• Détermination de la classe de plate-forme Choix de la couche de forme On envisage un traitement mixte chaux-ciment du sol A2. Pour le cas de PST 3 et une AR1, l'épaisseur de couche

Dmax50mm

de forme préconisée (fascicule I l du GTR, annexe 3, page 56) est de 35 cm.

Passant à 80 microns > 35%

Classe de plate-forme :

Ip =18

Pour une telle couche de forme, le même tableau de l'an-

Etat hydrique du terrain : h

nexe 3 (fascicule Il du GTR) indique que la plate-forme obtenue est PF2. Pour obtenir PF3, il faut traiter sur 50 cm en deux couches (fascicule I du GTR, § 3 .4 .2 .3, tableau XIV page 71, ou tableau 4 de la présente annexe).

• Identification du sol

Le fascicule II du GTR (annexe 1, page 12) permet de

classer ce sol en Ath • Détermination de la PST Ce sol est traité sur 0,5 m à la chaux selon une technique remblai . L'action du traitement n'est pas durable . Le niveau de la nappe se situe à plusieurs mètres sous la chaussée, il n'y a pas de risque de remontée d'eau . Des infiltrations sont toutefois possibles . Le fascicule I du GTR (tableau IX, page 64-65) permet de déterminer la classe de PST et la classe de l'arase : on se situe en PST1 avant traitement, mais celui-ci ramène au cas : - PST 3

Variante :

Une couche de forme en matériaux D31 non traités mise en oeuvre sur une épaisseur de 40cm conduirait à PF2

(fascicule Il du GTR, annexe 3, page 68, ou tableau 2 de la présente annexe) . Si la couche de forme était de 80cm on obtiendrait PF3 (fascicule I du GTR, § 3 .4 .2 .1, tableau XIII page 70, ou tableau 3 de la présente annexe).

- AR1 Annexes

15



f • Identification du sol Dmax 50 mm passant à 80 microns 12% passant à 2 mm > 70% 0,1 VBS0,2 FS 60 Le fascicule II du GTR (annexe 1, page 13) permet de classer ce sol en B11. • Détermination de la PST Le module EV2 de l'arase est inférieur à 120 Mpa . Le fascicule I du GTR (tableau IX, page 64-65) permet de déterminer la classe de PST et la classe de l'arase : - PST 5 - AR2 • Détermination de la classe de plate-forme Choix de la couche de forme :

Ce matériau posant des problèmes de traficabilité, on prévoit une couche de forme en matériaux non traités D21 sur 20 cm d'épaisseur .

16

Classe de plate-forme :

La couche de forme prévue n'améliore pas la portance, la classe de plate-forme est donc PF2. Pour obtenir une plate-forme PF3, il faut appliquer 50 cm de matériau D21 non traité (fascicule I du GTR, § 3 .4 .2 .1, tableau XIII page 70, ou tableau 3 de la présente annexe). Variante :

Si l'on envisage un traitement aux liants hydrauliques de matériaux grenus B, D1 ou D2, qui conduise par exemple à une classe de performance mécanique 3 (fascicule I du GTR, § 3 .4 .2 .3, tableau XV page 72, ou tableau 5 de la présente annexe), une épaisseur de 25 cm conduit à PF3, et une épaisseur de 30 cm conduit à PF4 (fascicule I du GTR, § 3 .4 .2 .3, tableau XVI page 73, ou tableau 6 de la présente annexe).

4

INDICES DE GEL DES HIVERS 1951-52 À 1996-97 DES PRINCIPALES STATIONS MÉTÉOROLOGIQUES (EN "C x JOURS) .

1. Les valeurs données sont caractéristiques de la station et ne doivent pas être considérées comme représentatives de tout un département . Il faudra dans certains cas tenir compte des indices donnés pour les stations voisines. 2. Les indices inférieurs à 5 n'ont pas été pris en compte. 3. Le signe — signifie que les données ne sont pas disponibles. HIVER

AMBERIEU

ST-QUENTIN

VICHY

101)

(02)

(03)

ST-AU BAN (04)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

55 15-98-8 50-65 7 25-235

10 6-45-7 22-90 8-22 200

25 15-50 30-70 0 8-210

— 0 80

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

10-10-60 15-10-10 20-7 80 18

8-13 8-13 11 45-5 7

30 10-08 18 60-8 10-10

0 10 8 18 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

40-20 50-60-270-25 130 17-10-35 90

30-7 225 45-12-11 25-10-7 6-65

40-10 15-60-250-30 75-15-22 15-18 70

6 25-65 10 10 22

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

65 65-30 35-32 90-15-7 175-50

23 15-25 20-17-40 25-30-7-20 71-33

45 32-15 8-20-25 40-27-8-7 127-7-38

13 10-12 10 0 33-13

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

9-21 31-33 29-8 0 30

16 10-6 12 0 17

6 15 15 0 27

0 0 0 0 6

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

10-23-6 20-8-18 16-49-4 26 38-13-18-23-23

21-5 6-30 12-14-111-17 33 7-6-16-5-11

6-8 11-16 8-17-34-7 20 7-10-9-25-17

0 0 06-11 0 6

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

12-4 8-16-30 19-14 189-19 25-8-51

15-46 14 6 144-37 11-13-89

0 21 7-18-15 146-16 19-11-39

0 0 0 64 19

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

6-16-115 5 21-20 8-27-29

108-8-6 16 0 7-5 80

113-9 0 9 10-19 5-44-19

21 0 0 0 13-10

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

9-54-8 29-9 9 29-7 10

10 35 0 7-7 10-17-11

09-15 26 8 5 0

0 7 0 6 0

1996-1997

73

101

44

10

Annexes

17

EMBRUN

NICE

ST-GIRONS

ROMILLY

CARCASSONNE

(05)

(06)

(09)

(10)

(11)

1955-1956

12-95 165 70 15-6 145

0 0 0 0 0

0 120

6-12-10 6-7-32 27-90 6 205

0 0 1-10 85

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

25-17 26-12 60 45 35

0 0 0 0 0

23 0 6 28 8

10-11-5 4-10 15-15 60-10 5

5 0 0 20 5

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

20-6 15-40-129 25 12-40-13-30-15 7-70

0 0 0 0 0

0 35-13-36 20-12-5 7-6 5

30-10 18-208 55-8-25-5 25-20 100

0 30-12 12 0 8

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

15-40 17-65 40-50 32-7-12-22 87-31

0 0 0 0 0

11 15 6-7 0 32-14

35 20-12 22-16-25 17-12-40 112-29

10 12 5 0 35

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

14-13 13-9 33 0 0

0 0 0 0 0

0 0 7 0 0

09-15 14-12-11 16-06 0 17

0 0 0 0 0

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

4-14-7 5-50 10-59 41 18-4-48-12

0 0 0 0 0

0 0 0 6 5

0 0 0 4 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

5-25-7 19 10-30 101-5 5-19-18-41

0 0 0 4 0

0 15 0 83 4-14

0 9 0 81 13

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

17-47-12 5 10 0 45-63-38

0 0 0 0 0

36-6 0 6-6 0 6-8

112-13 23 13 32-14 08-84

49 0 0 0 0

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

6 5-13 6-5 33 12

0 0 0 0 0

0 8 8 0 5

13-06 33 0 8 9-11

0 0 0 0 0

1996-1997

22

0

15

107-6

11

HIVER 1951-1952 1952-1953 1953-1954

1954-1955

18

HIVER

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956 1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961 1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966 1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971 1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976 1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981 1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986 1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991 1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996 1996-1997

MILLAU (12) 18 5-9-13-8 32-37 0 138 6-22 0 10 44 8 5-6 33-16-78-8 20-7-8 33-9-19-10 41 43 53-16-6 10-9-41-44 51-9-8-25 8-63-7-37 10-5 5-6 22-7 6 18 6 19 12-13-6-9 16-13 7-22-11-14 0 32 5 137 26-6-9-49 6-106-20 13 9 0 7-35 9 21-11 12 8-14 17 20

SALON-DE-PCE (13)

0 0 5 0 0 0 0 0 61 17 24 0 0 0 0 0 0 0 0 0 6

MARIGNANE (13) 0 0 13 0 70 0 0 0 15 0 0 20-7-30 0 0 9 0 0 0 0 10 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 43 14 17-16 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

CAEN

(14) 0 0 64 10 80 0 0 0 25 0 15 115-8 10 0 36 8 0 9-10 0 27

8 5 0 0 0 0 14 8-40-4 14 0 12 12 0 59-9 36 66 9 0 0 30 6 15 0 0 0 51

COGNAC (16) 0 0 1-5 0 20-70 15 0 0 20 6 0 35-85 25 0 26 20 15 7-10 10 36-9 0 0 0 0 8 0 5 4-4 6 0 0 6 0 97 1-7-14 82 0 0 0 7-20-12 0 8 0 0 0 35

19

HIVER

LA ROCHELLE (17)

1951-1952 1952-1953 1953-1954

1954-1955 1955-1956

ROSTRENEN

BOURGES (18)

AJACCIO (2B)

DIJON (21)

13 10-25 24-60 5 155

0 0 0 0 0

12-40-10 15-40 40-90 8 7-200

7 19-51

(22)

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

0 8 0

12-25 0 10-6 45-7 8

0 0 0 0 0

7-40 7 14 55-7 6-6

0 0 0 0 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

0 30-73 22-5 0 22

17-6 8-45-157 42-7-16-5 13 65

0 0 0 0 0

35-11 35-60-165-18 115 30-6 80

8-10 20-83-12 8-7 5 30

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

10 0 7 0 25

30 14-6 11-16-13 25-22 8-21

0 0 0 0 0

45 40-20 8-12-30 57-8 102-24

6 0 8 6 23

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 0 0 0

9 11-7 10 0 9

0 0 0 0 0

12-14 23-29-6 22-7 0 27

5 0 0 0 0

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 0 5 0

5-11 8-10 5-28-5 21 7-13

0 0 0 0 0

8-18 6-13-10-12 8-65 26 23-6-10

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 0 0 57 9

0 9 6 135-9 11-20-40

0 0 0 0 0

6 6-11 15-6 167-25 21-9-128

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

68 0 0 0 12-6

108-7 10 7 12 64-52

0 0 0 0 0

9-8-133 21 9-16 24-35 22-86

53 6 0 0 24

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 0 0 0 0

8-5 26 6 5 5

0 0 0 0 0

9-21-7 38 10 17 8-7-10

0 5 0 0 0

1996-1997

30

70

0

111-5

39

20

HIVER

BESANCON

MONTELIMAR

LUS-LA-

(25)

(26)

CX-HAUTE(26)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

45 20-70 55-95 10-5 220

12 10 11-40 0 105

190 15-275 170-10 12-90 45-20-275-16

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

5-10-50 10-8-10-8 17-5 70-10 16-45

8 0 0 30 0

30-25-60-10 15-80-57 15-70-10 10-90-25 100

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

30-20-5 35-65-193 70-45-8 35-30 90

7 35-85 30 6 35

25-79 419-7 145-17 243 10-100

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

55 45-30-6 6-12-20-50 95-10-12 122-47

20 10-8 7 10 75-13

35-16-9 150-12 12-162-8 170-100-15 180-15-82

5 19-11-28 20-11-08 61-20

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 7 0 0

82-45-8 10-7-21-148 63-35 14-13 43

15 10-6 6 0 19

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

14-13 61 27-8 0 29 11-23 8-12-12 15-8-65 31 5-40-9-9-12-9

0 7 8-6 0 0

11-24-54-10-7-5 50-5-138 51-6-86-9-35 19-104 6-290-6

5-9-7 01 .08 .20 10-6-63-5 25 5-6-11

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

8-6 5-17 18-8 178-35 20-8-93

0 0 0 93 18

8-17-30-6-13 20-9-71-6 24-116-41 6-292-15 73-8-149-7

9 12 5 107-26 6-18-87

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

12-12-129-7-5 22 13-11 20-32 19-72

42 0 0 0 0

167-43-8-15 8-5-46-9 28-6-14 0 86-88

111 15 0 7 56

117-6 17 0 6 58-52

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

14-33-7 41-7 13 26 8-6-12

0 6 0 0 0

22-23 26-44 16-18-6 20-69-8 6-56-8

0 34 0 6 7-7-97

1996-1997

97

8

45

0 33 0 5 8-10-8 84

EVREUX (27)

CHATEAUDUN (28)

115

194 83

78

21

CHARTRES ?28)

BREST

LANVEOC

BREST-GUIPAVAS NIMES

(29)

(29)

(29)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

8 7-40-10 10-85 10-5 125

0 0 9 0 9-15

0 0 22 0 60

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

10-20 10-6 0 35-8 5

0 0 0 0 0

0 0 0 15 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

22-7-8 7-192 35-20-8 25-10 8-72

0 21 0 0 11

0 25-7 0 0 15

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

20 13-5 20-10-16 20-7-18 72-20

0 0 0 0 11

10 0 0 0 17-7

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976 1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

14 9-8 5 0 13 6-12-5 8-23 10-8-73-8 25 6-8-6

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

14 14 0 102-22 8-8-78

0 0 0 0 0

0 0 0 7 9

0 0 0 7 12

0 0 0 52 11

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

115-6 18 0 55

0

11 0 0 0 10

15 0 0 0 11

29 0 0 0 0

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 34 0 5 8-8

1996-1997

79

HIVER

22

0 0 0 0 0 0

(30)

0 0 0 0 0 0



HIVER

TOULOUSE

BORDEAUX

SETE

MONTPELLIER

DINARD

(31)

(33)

(34)

(34)

(35)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 9-6-20 20-40 0 115

0 0 40 0 66

0 0 15 0 53

0 0 25 0 16-22

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

12 0 7 25 7

10 0 0 12 8

0 0 0 13 0

0 0 0 0 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

7 33-20-50 15-10-13 0 15

6 37-64 17-7-10 0 23

0 20-40 7 0 10

5 20-64 6 0 20

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

18 12 12 0 38-11

18 7 6-10 0 14-12

14 0 0 0 5

0 0 5 0 16

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 5 0 0

0 0 0 0 11

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 0 7 5

0 0 0 0 0

0 0 1-7 7 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 6 0 106 15

0 6 0 93 5-13

0 0 0 35 8

0 0 0 44 8

0 0 0 33-14 1-11

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

58 0 0 0 0

78 0 0 0 0

24-21 0 0 0 0

35 0 0 0 0

49 0 0 0 1-6-18

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

7 6 0 0 0

1996-1997

18

17

0

25

Annexe .

---

--

0 0 0 0 0

-

0 0 0 0 0

23

RENNES (35)

CHATEAUROUX (36)

TOURS

GRENOBLE

DAX

(37)

(38)

(40)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 0 37 0 46

9 29-10 19-57 6 137

5 30 6-55 5 100

68 65-10 32-55 0 170

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

10 0 0 10 0

9-24 0 9 39-7 9

8-22 0 0 40 0

10-30 0 7-18 65 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

0 25-82 7-6 6 23

28-8-6 9-43-156-26 51-13-18 13-6-7 74

15 40-122-20 35-13 15-5 52

12-10 13-45-170 60-22 12-11 50

1966-1967 1967-1968 1968-1969

30-7 11-15-14 31-29 74-21

15 18 10-15-12 14-22 64-13

30

1970-1971

10 0 0 0 27

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 0 0 0

8 12-10 10-6 0 12

8 7-7 0 0 5

15-9 16-19 36 0 21

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 6-17 10 0

6 7-11 6-14-16-5 22 5-5-10

7 5-7 19 16 0

0 0 0 0 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 0 0 65-9 12-25

0 12 7 130-7 12-19-28

0 7 0 103-5-21 5-18-65

0 0 0 64 7

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

61 7 0 0 25

108-6 6 0 14 65-51

99 13 0 0 57-48

12-100-9 0 17-6 9 30-6-26-17

40 0 0 0 0

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 7 0 0 0

6-5 24 24 6 9

5 22 0 0 6-7

5-23-8 22-11 6-9 35 5-15

0 0 0 0 0

1996-1997

34

77

73

51

7

HIVER

1969-1970

24

98-20-23 143-48

HIVER

MT-DE-MARSAN

ROM ORANT! N

(40)

(41)

SAINT-ETIENNE (42)

LE-PUY-CHADRAC LE-PUY-LOUDES (43) (43) 75 25-80-40 60-85 10-15-15 20-10-240

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 8 8-40 0 79

8 135

30-8 15-70-15-12 40-75 7-7 8-200

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

11 0 0 17 0

16-30 0 6 45-6 5

8-65 10-8 20 75-10 12

10-65

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

7 35-25-42 23-8-9 0 17

15-5 8-40-135-20 20 63

40-16-10 12-60-220-20 95-20-8 8-10-30 70

35-25-9-13 8-65-190-25 130-22-20 15-25-5 70

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970

25 20 6-15-13-30 8-30-25

1970-1971

15 10 7 0 10-101

6-77-17

55 38-22 8-30-30 61-11-11 143-9-51

55-7 60-27 14-12-40-60 100-13-35 153-22-55

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 5 0 0

5-10 11-8-5 0 0 8

7 25-30 23-8-9 8 31

14-14 14-30-13 28-7-8 5 36

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 0 6 0

13 8-9 9-28-5 25 5-11-8

6-11 14-18 15-56-12 24 6-21-30-8-23

16-11-5 19-4-22 21-16-28-22 20-31 11-49-23-20-24

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 7 0 83 12

6 5-7-36 8-22-20 173-18 25-12-44

10-8 7-6-5-6-70 5-29 0 0

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

52 0 0 0 0

0 5 7-7 116-11 10-24-5-60 101-6 12 6 14 62-51

8-111-10 0 14-14 23 26-13

0

15-156-32 1-6 25-5 0 75-74

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 0 0 0 0

6-6 27 6 7 5-10

31-12 37-17 19 22 7-15

11-41-10 38-30 9-26 14-18 11-19

7-56-16 43-53 15-35-11 20-35 5-39-7

1996-1997

11

71

67-6

57

73

Annexas

9-10-10 20-20-8 80-1 1

35-15

25

GOURDON

AGEN

ANGERS

(44)

ORLEANS (45)

(46)

(47)

(49)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 6 36 0 55

10 7-5-40-5 13-70 7-5 140

9 6 20-40 0 120

0 15 10-40 0 110

0 14 47 0 71

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

12 0 0 10 0

16-25 5-8 12 45-10 6

10-15 0 9 36 6

12 0 0 20 5

15 0 0 18 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

0 35-77 15-6 0 28

25-10 8-50-170-50 45-6-20-7 23-11 67

6-6 38-25-65-6 20-10-16-13-5 7-6 34

14 35-25-50 15-9-9 0 20

8 35-101

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

7 0 6 0 27

21 20-6 7-15-13-15 25-25 72-22

34 29-7 20-15 20 45-21

20 10 16-13 5 15

10 0 8 10 37-8

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 0 0 0

11 8-7 7 0 11

0 13 11 5 16

0 0 0 0 7

5 0 0 0 0

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 7 11 0

9 8-13 8-5-69-7 24 5-8-7-10-5

0 0 5-8-4 11 5

0 0 6 7 10

0 7-5 5-12 13 5

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 0 0 57 30

9 13 5 113-28 7-20-84

0 12 0 117 16-8-24

0 5 0 102 6-5-15

0 0 0 76-8 5-18-37

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

67 0 0 0 18

117-8 18 0 6 60

78-8 0 9 0 13-6-13-10

69 0 0 0 0

85 8 0 0 1-5

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 7 0 0 0

7 31 0 0 6-9

0 11 0 8 5

0 5 0 5 0

5 10 0 0 0

1996-1997

53

84-5

30

15

64

HIVER

26

NANTES

10 32



HIVER

REIMS (51)

ST-DIZIER

LANGRES

(50)

(52)

(52)

NANCY (54)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 0 0 0 8

13-6 10-40-6 30-95 10-12 215

0 7-12 235

75 10-25-75-40 60-125-6 27-30 6-5-250-7

1-2-15 15-45-15-7 55-120 25-28 280

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

0 0 0 0 0

10-5-22 7-7-5 10-12 55-8 5-7-8

10-6-17 6-7 13 65-8 5

12-15-50 10-13-6-15-23 15-16-10 80-16 35-18-10

15-12-40 20-15 15-18-16-11 75-15 14

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

0 7 0 0 0

35-6-11 12-235 95-26 30-17 6-92

35-12 14-219 63-8-19 25-20 94

50-10-25-20-20 21-326 19-141 12-50-70 9-112

50-10-15-6-6 322 133 35-40 7-120

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

0 0 0 0 0

30 20-6-27 25-13-40 45-11 90-37

45 25-22 20-15-40 20-16-26-10 85-37

7-60-8 75-10-8 15-26-30-70 146-6-17-27 113-55

50-6 35-35 25-20-50 85-10 125-45

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 0 0 0

17 11-9-10 6-5 0 22

6-16 7-11 22-5 0 9

10-38 52-7-5 37-15 0 37

9-1 1-26 72-7 33 0 15-47

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 0 0 0

25-7 13-32 11-13-101-12 39 4-6-12-14

27 8-5-23 10-12-75-8 27 13-7

19-37-9 24-10-32 26-18-97-20 46 13-39-8-19-27

1-7-35 17-12-7-42 29-18-91 45 8-31-5-16-23

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 0 0 7 0

9-46 17 4-6-11 163-45 16-19-107

7-13-6 8 10-7 162-37 13-23-96

14-11-13 5-12-42 13-30-5-17 193-58-8 45-23-170

15-78-15 6-5-27 6-28-17 167-63 26-22-153

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991 1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

14-6 0 0 0 6

89-21-13-6 20 6-7 31 6-82

94-6 11 6 5 65

6-13-168-22-7 26-14 14-16 8-30-11 38-1 15

146-8-14 23 10-22-12

0 0 0 0 0

11 32 5 8 10-16-12

15-6 34 7 14 6-12

11-26-5-14 60-22 11-9 9-33 9-36-22-6

26-8 51-11 1-6-15 18 14-32-12-5

112

101

143-19

167

1996-1997

Annexes

LA HAGUE

25-1 1

12-99-6

27

BAR-LE-DUC

LORIENT

METZ

PHALSBOURG

NEVERS

(55)

(56)

(57)

(57)

(58)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

6-34-17 9-19-86 64-120 26-38-10 7-290-1 1

0 19 0 12-27

12-15-10 10-40-16 50-115 20-35 245

22-10 11-40 35-65 0 190

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

20-10-37 24-16-22-14 18-26-16 80-16

0 0 0 0 0

10-8-36 20-7 10-15-7 62-14 5-15

1-9-27 6 18 55-7 8

9-117

0 12-41 5 0 17

50-15-6 14-288 112-9 30-25 100

26-15 20-50-160-22 58-15-20 14 70

130-65

5 0 0 0 13

45 25-10-28 25-16-45 65-10 130-41

40 20-10 12-17-26 22-9-35-8 107-33

0 23

0 0 0 0 0

12-11-6-20 41-11 25 0 16

11 20-16-6 13-6 0 18

HIVER

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966 1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971 1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

28

11-338 132

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

12-36-6 18-7-50 35-21-129-12

0 0 7 0 0

34 6-7-35 17-17-105 37 5-20-8-7-13

67-5-5 23-14-9-57 39-26-131-7 6-59 1 1-43-44-25

13 14-12-97 11-40-7 26 9-5-9-13-12

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0

0 0 0 21 10-15

18-76-9 6-12 14-10 153-60 15-27-1 10

36-92-19 8-38 13-40-8-24 4-188-87-5 40-19-179

0 5-16 11-17-5 154-10 25-7-15-5-61

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

7-157-16-21 23 14 33-18 0

27 0 0 0 16

133-6-7 15 6-13 6-8 76

15-191-20-31 28-9 16-6-33 0 0

110-10 11 6-7 27 7-79-56

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 7 0 0 0

19-6 39-5 5-14 17 14-34-13

36-10 61-20-16 7-28 5-31-5 97-20-6

11-21-8 39-6 7 10 7-10

1996-1997

23

157

186-7

77

HIVER

CHATEAUCHINON (58)

DUNKERQUE (59)

LILLE (59)

(60)

BEAUVAIS

ALENCON (61)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

70 10-27-115 60-90-8 10-20-15 225

0 5 65 10 90

11 23-6-6 8-85 8-32 160

10 7-30-7 10-112 8-6 135

15 6-35 62 15 76

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

15-8-45 15-15-20 7-15 80-12 40-8

0 0 7 10 0

10-5-6 8-8 13 35 8

12-5'-15 10-7 8-3 35-7 8

10-20 0 0 35 6

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

25-20-15-12 7-65-205 60-17-25-20 12-25-55 80

22-4 164 5-10 8-4 5-45

35-7-6-7 8-250 40-15-11 32-7-8 10-70

35-7-10 10-215 40-18-12 22-10-5 8-75

10 165 25-12 15 57

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

7-60 50-26 12-23-33-60 100-13-30 91-6-35

6 0 16-7 10-8 9-8-9

16 15-15-5 26-27-25 24-25-10 61-25

18 15-10 22-10-30 22-10-20-8-15 63-27

15 10 10-15 6 59-13

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

8-27 27-7 30 6-8 24

10 6 0 0 0

15 7 8 0 12

5 8-5 6 0 14

9 5 0 0 6

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

6-9-21-8 17-5-28 21-7-58-26 42 13-37-6-13-18

6 0 6-6-33-10 9 0

13 19 9-14-88-19 29 6-7-4

16-7 9-30 10-13-79-11 31 7-6-4-5

6 5-12 8-34-6 20 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

8-7 5-5-37 13-5-6-8 176-22-9 42-17-92

28 5 0 63-37 53

16-60 19 6 137-52 7-15-85

11-37 17 5 123-35 9-9-83

9 11 0 93-20 5-5-64

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

13-156-32-7 16-23 11-5 0 30-90

60-8 0 0 8 33

85-14-6 8 0 16 56

95 16 0 12 59

85-7 10 0 0 46

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

5-11 36-17 7-12-5 11-18 8-29

6 15 0 0 9-17

14 31 7 7 8-26-6

0 42 0 6 8-1 7-9

8 24 0 0 6-5-6

1996-1997

76

69

102

95

72

29

HIVER

BOULOGNESUR-MER (62)

CLERMONTFERRAND (63)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 0 75 12-5 25-75

23-7 15-65-8 30-65 0 205

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

0 0 0 14 0

9-40 15 20 60-8 15

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

25-8 166 6-5 7-5 5-45

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

PAU (64)

TARBES (65)

0 0 6-40 0 80

0 9-1 1 16-47 0 95

0 0 0 0 0

10 0 0 17 0

9 0 6 21 9

35-12 18-60-225-17 70-17-20-8 10 60

0 18-12-15 9-5 0 5

0 30-20-32 17-10 0 10

7 37-25-36 21-15 9-5-7 10

8 0 10-12 7-10 31-13

43 32-8 14-20 40-17 113-8-36

5 0 0 0 5

8 10 0 0 6-9-11

9 17 6-6 6 21-14

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

13 5 0 0 0

6 7-18 12-5-9 0 32

0 0 0 0 0

0 0 5 0 0

0 0 8 0 0

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

6 9 7-5-31-6 17 0

8-13 14-15 8-11-29-6 6-23 11-13-27-6-19

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

0 0 0 5 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

5-29 12 0 68-44 64

6 29 9-17-15 147-16 25-11-42

0 0 0 38 0

0 8 0 66 10

0 12 0 80 12

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

72 0 0 0 29

127-11 0 10-11 9-18 6-31-9

17 0 0 0 0

37 0 7 0 0

35 0 7-10 0 0

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

6 9 0 0 8-16 87

16-18-10 32 32 9 9 71

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

0 8 0 0 6

0

6

10

1996-1997

30

BIARRITZ (64)

HIVER

PERPIGNAN (66)

STRASBOURG

COLMAR

(67)

(68)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

0 0 14 0 13-23

20-20-20 20-40-20 50-125 25-20 15-280

45-27 25-80-15-8 50-135 25-9-5 10-290-6

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

0 0 0 0 0

8-25-50 8-30 15-25-20 70-15 20

8-25-55 8-25-14-7 30-15-22 90-15 10-18

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

0 9 0 0 0

80-25-6 54-407 165-10 22-35 120

65-15-25-10 50-416 150-12 35-40 7-140

36-73-273 87-21-30-24 17-5-38-98 7-87

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

0 0 0 0 0

45-10 30-40 30-35-45 129-9 182-39

40-15 50-45 18-30-52 113-11-6 152-49

156-19-44 136-22-81

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 0 0 0

9-18-26 81 32 0 21

12-23 105-5 36 0 48

25-30 5-11-48-26-11 38-8-20 11-14 54

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 0 0 0

43 12-11-5-31 24-15-84 47 29-5-29-9

39 22-9-7-24 34-16-81 48 5-25-22-16

32-5 20-8-6-24 20-18-80 5-38 5-35-6-14-28-18

10-18-23-5-6-9 31-5-8-32 26-8-70-34 60 15-46-37-46

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 0 0 17 0

30-99-21 7-14 7-31-6-18 166-84 28-17-161

20-93-12 7-24 16-26-6-19 176-82 27-10-198

22-53-9 29 14-26-18 197-96 22-8-181

9-1 0-5-9 13-8-51 11-30-7-45-5 5-200-38-15 58-5-12-94

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

0 0 0 0 0

14-158-11 24 9-20 48-17 12-88

14-169-9-11 28 12-6-17 7-61-26 14-112-8

12-155-10 19 18-9 51-9 20-83-6

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 0 0 0 0

16 43 0 18-21-6

36-7 61-10 13-5 26 12-35-10

34-1 1 53-2 5 13-5 26 11-25-11-5

18 50-43 11-27-9 14-40 8-40-10

143

166

152

100-8

1996-1997

MULHOUSE (68)

TARARE (69)

31

HIVER

32

LYON-BRON

LUXEUIL

SAINT-YAN

MT-ST-VINCENT

MACON

(69)

(70)

(71)

(71)

(71)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

35-10 7-55 30-65 0 195

67 20-110 65-130 20-20-5 10-10-270

75 10-25-150 65-105-8 20-15-20 7-8-250

10-3-7 12-50 35-70 0 200

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

35 0 10 60 0

8-15-60 10-15-8-17 27-8 80-17 17-15

16-12-50 13-16 30-15-7 80-15 45-15

35 6 15 60-7 5

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

25-12 23-50-220-16 110 10-20 70

55-10-25-15 50-335 164-10-6 10-35-40 130

50-8-25-25-15 31-62-268 85-48-20 15-25-75 95

30-12 30-55-200-25 115 20-8 70

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

45 35-23 16-25 44 133-30

10-70-12 75-40 17-15-30-57 130-15-10 141-56

8-65-15 55-25-10 13-20-40-60 130-18-35 127-58

40 30-22 6-12-25 55-6 135-31

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

11 20-21-5 19 0 20

15-9-8-21 82-12-5-9 40-6-6 0 43

15-8-26 11-50-8 34-7 9-9 45

6-14-7 27-5 18 0 30

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

5-10 10-8-16 35 17 14-9-8-13-8

14-32 23-12-16 20-9-91 7-7-42 5-54-9-45-7

7-14 11-6-6-17 11-81-9 6-23 5-15-20-7-16

19-31-10 28-14-30 19-9-81-25 51 12-38-26-34

6-8 6-5-6-16 6-57 17 8-17-6-6-11

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 6-8 9-6 144-13 11-7-37

5-14-6-5 6-11-27 13-33-17 208-59 27-7-13-191

0 5-20 9-19-12 177-25 20-6-12-49

8-6-6-9 8-7-5-52 15-32-6-27 199-53-10 53-6-18-138

0 6-11 5-13-6 148-27 17-9-59

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

9-91 0 0 6-22 13-25-12

14-15-147 28 19-20 43-26 30-101

7-1 18-15 7 10-7 29 27-60-49

13-172-31 28-18 20-7 0 104

6-113 6 7-22 42-14 18-47-16

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

7-28 22 0 9 6

8-63-13 55-12 15 31 9-10-12-5

14-23-8 31-6 10 13 6-9

7-33-15 53-19 18-6 10-27 14-32

10-25 30 8 12 6

1996-1997

59

127-10

68

107-11

80



HIVER

LE MANS (72)

CHALLES-LESEAUX (73)

BOURGLA HEVE ST-MAURICE (73) (76)

ROUEN-BOOS (76)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

8 22 60 6 87

107 105 50-60 13 10-215

10-180 17-215 150 20-110 20-20-205

0 7 70 7 22-60

5 10-25 90 0 100

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

10-20 0 0 30 0

20-45 13 9-15 70 10

25-28-50 10-16-67-33 15-50 85 52

3 0 0 18 0

18-10 5 0 30 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

25-20 23-52-225-17 95 10-38-30 70

25-30 112-222 65-27-30-12 25-49-70 20-110

12-7 95 7 5 43

20-5 132 27-10-5 10-5 61

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

10 40-120-20 25-10 16 6-47 14 9 10-10 6-8 58-11

15-45-8 50-9-45 7-70-35 70-20-22 151-36

132-15 160 10-70-75 150-58 93-48

10 0 8-8 7 22-8

13 0 17-10-25 12-8-14-8 57-20

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

8 5-6 0 0 0

15-7 31

29-12-27 24-41 59 6 14

10 0 0 0 0

7 7-6 7 0 13

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 5-15 25 18 8

5-22-51 32-14-47 32-67 59 193

0 5 4-17 13 0

5-12-5 7-26 13-9-57-10 30 9-7-5

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

6 0 0 83-12 8-53

35-5-5 5-19-10-70 13-87 4-190-18-6 47-7-101

14 7 0 55-12 36

30 19 0 99-26 8-7-67

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

87 10 0 0 38

68 6 0 0 26

95-8 16 0 0 65

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

5 18 0 5 0

0 8-18-7 15-13 9-6 25 10

34-109-9 21 23-23 0 58-55-32 42-15 34-20 15-7-5 21-67 19

0

0

0 32 5 5 9-13-9

1996-1997

67

30

25-5

31

90

Hexes

33

HIVER

MELUN (77)

34

TRAPPES (78)

ABBEVILLE (80)

TOULON (83)

ST-RAPHAEL (83)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

8-7 8-37 19-83 0 170

5 15-5 87 5-5 111

0 0 0 0 7-15

0 0 0 0 25

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

9-18 5-8 10 42-8 0

8-5 5 0 30 0

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

20-6 7-184 49-21 26-8 87

28-7 164 40-7-7 17-7 10-65

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971 1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

23 6 15-12-17 6-21-7-20 73-25 12 7-7 9 0 9

12 12-10-7 20-25 13-14 52-21

0 0 0 0 0

0 0 0 0 8

13 6 6 0 11

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

19 6-22 7-6-87-8 24 5

14 7-22 7-8-64-8 26 5

9 27 15-11-65-11 28 7

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

16 7 0 120-19 6-17-81

20 13 0 105-17 9-9-71

14-50 18 0 109-41 7-5-77

0 0 0 5 0

0 0 0 14 0

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

86-12-6 14 8 5 53

94-8-7 14 0 0 42

86-15 10 0 7 55

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

9 29 0 5 8-10

7 28 0 5 6-6-8

0 0 0 0 0

0 0 0 0 0

1996-1997

79

79

0 27 0 0 9-16-7 95

0

0

HIVER

ORANGE

POITIERS

(84)

(86)

LIMOGES (87)

AUXERRE (89)

(90)

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

6-30 0 80

8 8-25-6 10-50 12 115

15 9-21-12-6 25-80 0 160

17-10 8-12-40 30-75 10-5 200

80 10-30-75-35 65-135 30-28 12-265-10

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

0 0 0 25 0

10-25 0 8 35 10

13-20 7 0 57 20

10-27 10 15 62-10 10

15-25-60 8-30-12-20-6 25-20-20 80-18 30-20

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

0 35-60 25 0 25

15 43-130-9 55-7-10 10 43

7-7 44-115-13 42-12-12 10-7 45

32-10 55-167 55-10-20-10 20-10 85

63-25-15-10 40-367 175-15 8-35-8-60 7-7-121

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

15 7 7 7 45-10

25 15 6-7-12 14-22 60-14

27 12-12 7-5-20-7-15 9-30-5-7 5-60-25

40 18-12 15-15-30 20-10-10 84-32

5-50-10 55-8-33-6 9-24-45-75 140-8-6-16 116-9-49

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

0 0 6 0 0

5 5 5 0 8

5 9 15 0 17

12 11-17-5 16-8 0 13

8-40 91-9 38-7 0 36

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

0 0 4 0 0

5 11-9 9 22 5

7 8-16 5-12-11 14 5-1 1

5-17 11-19 10-5-54-11 23 4-6-8-9-6

41 18-6-5-34 23-21-103-5 18476 8-42-43-23

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

0 0 0 71 16

0 10 6 103 7-23-25

0 18 0 132 18-10-29

4 13 8 149-25 14-25-83

5-18-38-15 6-37 9-27-22 186-67 38-15-181

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

27-18 0 0 0 0

92-6 0 6 0 6-50-39

99-18 0 10 0 10-8-43-25

114-8 21 5-6 7-6 9-82

17-172-13-18 26 17-5-12 35-27 33-115-111

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

0 0 0 0 0

5-6 20 5 6 9

0 14-7 0 6 13

0 37 5 7 6-11

11-41-13 57-5-17 14-14 5-30-5 16-48-14-5

1996-1997

6

66

42

94-6

152-11

BELFORT

35



HIVER

PARIS-LE BOURGET (931

36

1951-1952 1952-1953 1953-1954 1954-1955 1955-1956

5-5 5-30-4 11-100 0 135

1956-1957 1957-1958 1958-1959 1959-1960 1960-1961

10-15 5-5 5 32-5 0

1961-1962 1962-1963 1963-1964 1964-1965 1965-1966

20-5 5-161 35-17-5 18-7 75

1966-1967 1967-1968 1968-1969 1969-1970 1970-1971

16 15-7 16-7-15 17-8 67-22

1971-1972 1972-1973 1973-1974 1974-1975 1975-1976

11 5-5 0 0 10

1976-1977 1977-1978 1978-1979 1979-1980 1980-1981

17 4-16 8-6-57-7 26 0

1981-1982 1982-1983 1983-1984 1984-1985 1985-1986

23 8 0 109-22 6-7-65

1986-1987 1987-1988 1988-1989 1989-1990 1990-1991

85-11-5 14 0 0 44

1991-1992 1992-1993 1993-1994 1994-1995 1995-1996

8 29 0 0 6-7

1996-1997

76



5

DÉFINITION DES COUPES TRANSVERSALES '

1 Présentation

-

Les structures de chaussée figurant dans les planches de structure sont définies au bord de la voie la plus chargée, côté rive, à l'intérieur de la bande de guidage laté-

- constitution des chaussées, accotements et terrepleins centraux,

construction de la plate-forme support de chaussée,

- coordination des pentes transversales.

rale (la voie la plus chargée est généralement la voie de droite pour les chaussées jusqu'à trois voies dans un même sens de circulation ; au-delà, ce peut être une voie

2 Caractéristiques géométriques Les caractéristiques géométriques sont définies selon le

médiane). Il reste à préciser la coupe transversale de la chaussée

type d'infrastructure (route, autoroute, . . .), à l'issue des études préliminaires . Pour le profil en travers, il s'agit :

en tenant compte des caractéristiques géométriques du projet, des dispositifs d'assainissement de la plate-for-

- des largeurs de chaussées, des accotements et du terre-plein central,

me et de la chaussée, des équipements liés à l'exploitation, des contraintes associées aux matériaux, matériels et techniques de mise en oeuvre, ainsi que des possibilités d'entretien ultérieur.

- des dispositifs d'assainissement superficiel, - des pentes transversales en alignement et en courbe des chaussées et des accotements, - de la position du point de rotation du dévers qui définit l'emplacement en profil en travers de la ligne de référence du profil en long (ligne rouge).

Dans l'attente de la rédaction d'un nouveau Guide technique d'établissement des coupes transversales de chaussées destiné à remplacer celui de 1988 [1 ],guide qui prendra en compte l'évolution des règles concernant les caractéristiques géométriques intervenue depuis cette date, la présente annexe présente une synthèse sommaire des différents éléments à prendre en compte pour la définition du profil en travers .)) reste utile de se référer au Guide technique de 1988 pour définir les dispositions assurant la coordination des divers domaines terrassements, chaussées, assainissement,équipements de sécurité, . . ., et pour prendre en compte les problèmes pratiques de réalisation du chantier, en vue d'assurer la pérennité de l'ouvrage. La coupe transversale est définie en examinant les aspects suivants qui font chacun l'objet d'un développement synthétique: - caractéristiques géométriques,

Pour le réseau routier national, ces éléments sont arrêtés conformément à des Instructions sur les conditions techniques d'aménagement (ICTA) : - ICTARN pour les routes nationales, et guide technique annexé ARP [2] ICTAAL pour les autoroutes de liaison [3] - ICTAVRU pour les voies rapides urbaines [41 La définition géométrique des chaussées (largeur), des accotements et du TPC est donnée dans ces Instructions. Pour les routes nationales (hormis voies du réseau structurant), la figure 1 (ci-dessous et ci-après) extraite de l'ARP [2] illustre ces éléments . Les définitions qu' il en donne sont reproduites ci-après :

Figure 1 - Profils en travers sur route nationale (hormis voies du réseau structurant) (extrait de l'ARP (2]). Profil en travers à 2 ou 3 voies Accotement

Berme

Accotement

Chaussée

B.D

B.D m

Berme

m

\_/

Largeur roulable

Plate-forme

Annexes

37



Profil en travers

:I

Chaussee

Accotement

TPC

BD G

Berme B D D

Chaussee

Accotement

B D D Benne - ~ ~

BDG

in

4

BM

Largeur roulable

Largeur roulable

Plate-forme Légende: BD Bande derasee (BDD - bande derasée de droite BUG bande derasee de gauche) S Sur largeur structr relle de chaussée supportant le marquage de rive Ou) T PC ferre plein central B M Bande médiane m marquage de rive

- la chaussée, au sens géométrique du terme, est limitée par le bord interne du marquage de rive (et ne comprend pas les surlargeurs de structure de chaussée portant le marquage de rive). - l ' accotement comprend une bande dérasée, constituée de la surlargeur de chaussée supportant le marquage de rive et d'une bande stabilisée ou revêtue, et la berme. - le TPC (éventuel) comprend les deux bandes dérasées de gauche qui supportent le marquage de rive, et la bande médiane. L'ICTAAL définit de la même manière ces éléments (cas du profil en travers à 2x2 voies), la bande dérasée s'appelant ici bande d'arrêt d'urgence.

3 Construction de la plate-forme support de chaussée Trois profils de plate-forme sont envisageables : - plate-forme dérasée - plate-forme avec décaissement de la couche de fondation de la chaussée

b.

Côté extérieur, si la couche de forme est en matériau non traité, elle est généralement réalisée jusqu'au bord de la plate-forme . Dans le cas d'une couche de forme en matériaux traités, la surlargeur par rapport au bord de la couche de roulement peut être limitée à 1,50 m s'II n'y a pas de bande d'arrêt, sinon à 3 m. Côté terre-plein central, lorsqu'Il existe, la couche de forme est : - réalisée sur tout le TPC, s'il a moins de 5 m de large, - limitée à une largeur de 1,50 m par rapport au bord de la couche de roulement dans le cas contraire.

4 Constitution des chaussées, accotements, et terre-plein central a.

La pente des talus des couches de chaussée à prendre en compte pour les calculs de quantité et les dessins d'exécution est donnée dans la figure 2.

- plate-forme avec décaissement complet de la chaussée .

Figure 2 - Pente des talus des couches de chaussées

Le Guide des ccupes transversales de 1988 111 analyse les avantages et les inconvénients des profils avec décaissement . La Notice d'utilisation Indique que sur les VRS les plates-formes dérasées sont imposées . Dans ce qui suit seules celles-ci sont prises en considération .

Grave traitée, Sable traité, Grave non traitée

1 de haut/1 de base

Grave bitume, Enrobé à module élevé

2 de haut/1 de base

Enrobé de surface

Se reporter à la Notice d'utilisation, § 6 .2 .

38

Béton de ciment, béton maigre

vertical

NNW

vertical



b . Surlarcteur des cou( h p s de chausse()

• Structures bitumineuses ou à assise traitée aux liants hydrauliques Par rapport à la largeur nominale de la chaussée, il est adopté de part et d'autre une surlargeur de la couche de roulement bitumineuse . L'ARP [2] et I'ICTAAL [3] indi-

c . Accotements et terre-plein nentr il ITP(o L'ARP[2] indique que la bande stabilisée ou revêtue, en limite de la surlargeur de chaussée, doit pouvoir supporter le passage occasionnel d'un poids lourd ; conséquence, le corps de la bande stabilisée ou revêtue devra être constitué de GNT de classe au moins A.

quent que sa valeur est de 0,25 m dans le cas général. Pour assurer des conditions correctes d'exécution, chaque couche de chaussée présente, par rapport à la cou-

Par ailleurs, il apporte les précisions suivantes concernant le choix entre stabilisation ou revêtement :"le revêtement de la bande dérasée assure une sécurité meilleure que

che qu'elle supporte, une surlargeur dont la valeur est précisée dans la figure 3.

sa simple stabilisation et permet surtout de garantir la permanence dans le temps des qualités de sécurité de l'accotement (pas d'accotement totalement enherbé, pas

• Chaussées en béton Afin de réduire les sollicitations dans la dalle, il est donné une surlargeur à la dalle en fonction du trafic, comme indiqué dans le tableau 1. Tableau 1 - Surlargeur (en m) de la dalle pour les chaussées en béton

Classe de trafic

? TC5

TC4

TC3

Côté droit

0,50

0,50

0,25

Côté TPC

0,25

0,25

0,25

La couche de fondation présente, par rapport à la dalle, une surlargeur de : - 30 cm côté droit, pour une fondation en grave traitée aux liants hydrauliques, et 10 cm pour du béton maigre, - 10 cm côté TPC .

de saignées, pas de différence de niveau entre la chaussée et l'accotement) . L'entretien est en outre simplifié ." Enfin, lARP donne des indications relatives au dimensionnement (en profil en travers) et au traitement de la bande dérasée (stabilisée ou revêtue) selon le type de route (hors voies du réseau structurant). Pour les autoroutes de liaison, I'ICTAAL [3] indique que la bande dérasée de gauche et la bande d'arrêt d'urgence (en dehors de la surlargeur de chaussée) sont stabilisées et revêtues .La bande stabilisée et revêtue de la BAU des autoroutes de liaison doit donc également être au moins constituée de GNT de classe A . Si l'on peut estimer le trafic poids lourds prévisible (accidentel et programmé) sa structure peut être dimensionnée comme celle d'une chaussée.

Figure 3 - Surlargeur des couches de chaussées par rapport à la base de la couche supérieure Surlargeur des couches du côté droit dans le sens de la circulation

Surlargeur des couches du côté du TPC

terre-plein central

chaussée

chaussée

0,20 0,25

accotement 0,25 0,20

0,20 ,,—.

~

couche de base couche de fondation

couche de base couche de fondation \:~

terre-plein central

chaussée

chaussée

0,20 0,25

\\~~~~~\\

accotement 0,20.

1

couche de base couche de fondation

couche de base couche de fondation

W, Annexes

.. 39



En ce qui concerne les VRU, I'ICTAVRU [4] donne les

envisageables :

indications suivantes :

- apport d'une sous-couche de chaussée,

" En milieu urbain, la bande d'arrêt d'ugence présente la particularité d'être fréquemment circulée pour des raisons programmées (exploitation sous travaux) ou accidentelles . Il est donc souhaitable de concevoir sa struc-

- traitement du support de chaussée,

ture comme celle d'une voie normale, dimensionnée en fonction du trafic moyen journalier annuel prévisible. En fonction de la largeur prévue pour la bande dérasée de gauche, il peut être opportun de la traiter avec le même matériau que les assises, ou avec un matériau spécifique . En tout état de cause, sa protection et celle du support cont r e les intempéries justifient qu'elle soit revêtue .' Le Guide des coupes transversales de 1988 [11 fournit un certain nomb r e d'indications sur la réalisation des accotements selon que la bande dérasée (bande d'arrêt) est revêtue ou simplement stabilisée (hors surlargeur de chaussée) . Pour les chaussées en béton on se reporte-

remodelage du profil de la plate-forme, accroissement de l'épaisseur de la couche de fondation. Ces procédés sont décrits et analysés dans le Guide des coupes transversales [1]. Le choix se fait à l'issue d'une étude comparative intégrant la faisabilité technique, le coût et l'intérêt de chaque solution, dans l'optique d'une optimisation du couple chaussée-plate-forme.

6 Références bibliographiques [1 ]

Etablissement des coupes transversales de chaussées, SETRA-CETE de l'Ouest, Avril 1988.

[2]

Instruction sur les conditions techniques d'aménagement des routes nationales, et Guide technique annexé "Aménagement des Routes Principales'

ra au Guide Technique [5]. En ce qui concerne le TPC, on se reportera : - pour leur fonction et leur dimensionnement en profil en travers, aux Instructions en vigueur [2], [3], [41, - pour leur constitution et leur réalisation, au Guide des coupes transversales [1], ou au Guide des chaussées en béton [4] . L'ICTA.AL indique qu'une bande médiane ( hors bandes dérasées de gauche) de largeur inférieure à 3 m

(ARP), SETRA, 1994 [3]

SETRA, 1985. [4]

est généralement stabilisée et revêtue pour faciliter l'entretien.

Les pentes transversales en surface de chaussée, définies par les Inst r uctions en vigueur [2], [3] et [4], et les règles de variat on transversale d'épaisseur exposées dans la Notice d'utilisation conduisent, à la base des assises de chaussée, à une pente transversale optimale théorique. La pente transversale optimale théorique est la pente de la plate-forme support de chaussée qui permet d'obtenir directement la pente de la chaussée finie (en surface), après interposition des couches de chaussee, sans surépaisseur de celles-ci, ni sous-couche. Lorsque la pente de la plate-forme support de chaussée peut être quelconque (cf Notice d'utilisation tableau 6), elle est réglée à la pente optimale théorique. Quand la plate-forme doit être réglée selon une pente différente afin de la proteger des dégradations dues au ruissellement, il faut adopter un procédé de rattrapage permettant de se raccorder à la pente optimale théorique à la base de la chaussée . Plusieurs procédés sont

40

Instruction sur les conditions techniques d'aménagement des voies rapides urbaines

CERTU ,1990. [5]

5 Coordination des pentes transversales

ICTAAL : Instruction sur les conditions techniques d'aménagement des autoroutes de liaisons

Guide technique "Chaussées en béton", SETRALCPC, 1997.

P

6

ESTIMATION DU COÛT GLOBAL D'UNE STRUCTURE, PAR APPLICATION DE LA CIRCULAIRE DR 89-46 DU 8 AOÛT 1989 La comparaison entre solutions est faite sur le coût global "construction et entretien" . Cela fait intervenir : - le coût de la construction;

scénarios s'inscrivent dans une logique d'entretien préventif pour des structures élaborées pour un faible risque d'endommagement à l'issue de la durée du projet.

- une durée sur laquelle on comptabilise les dépenses d'entretien;

Règle financière d'actualisation

- un scénario type d'entretien et de renforcement, fonction du trafic prévu sur cette durée;

La règle financière d'actualisation correspond au choix d'un taux d'actualisation "a" qui est fixé par le plan quinquennal en cours (8% en 19951 . Dans l'estimation du

- une règle financière d'actualisation pour une évaluation des dépenses ramenées à la date de construction.

Coût de la construction Si l'étude économique est faite par le maître d'oeuvre dès l'avant projet, l'analyse doit s'attacher, pour les différentes structures, à optimiser l'ensemble terrassement - couche de forme - chaussée - drainage dans les cas de chaussées neuves, et doit veiller à l'exploitation de la route pour les cas de renforcements. Il est préférable de réaliser la comparaison économique après un appel d'offres ouvert aux différentes techniques pour avoir les coûts précis d'investissement avec le résultat des offres . Dans cette circonstance, pour que l'épaisseur de couche de forme et les dispositions des ouvrages de drainage puissent être adaptées aux choix du type de chaussée, l'appel d'offres "chaussées" sera

coût global "construction et entretien", la dépense d'entretien "Dn", faite à l'année "n", est valorisée pour un montant : D n x Ca n avec Ca n =

1

Dans l'analyse comparative, les coûts à prendre en considération doivent intégrer à la fois les dépenses d'entretien et celles connexes de signalisation, les travaux annexes sur dépendances et de surveillance de chantiers. Le coût des divers types de dépenses est à choisir en fonction des données locales récentes pour des contextes semblables de chantier d'entretien ou de renforcement, mais hors conjoncture exceptionnelle .

lancé suffisamment en amont et le marché de terrassements comportera une tranche conditionnelle . Lorsque l'appel d'offres de travaux de chaussées ne comprend pas la fourniture des granulats, le maître d'oeuvre doit lancer un appel d'offres « granulats » pour les fractions communes aux différentes structures de chaussée avec une tranche conditionnelle portant sur les fractions granulaires propres à chaque type de chaussées.

Durée sur laquelle on comptabilise les dépenses d'entretien La durée retenue par la circulaire pour la comparaison économique entre solutions est de trente ans, étant rappelé que les structures du catalogue 1977 et de son actualisation étaient conçues pour un trafic cumulé estimé sur vingt ans, avec un faible taux de risque sur cette période.

Scénarios type d'entretien Les scénarios type d'entretien, applicables au réseau routier national, ont été définis sur la base de données statistiques à partir du bilan de comportement d'un certain nombre de sections de routes et autoroutes . Ces

41



Tableau 1 - Scénarios-types d'entretien pour les structures en béton du réseau RN . Circulaire Direction des Routes (extrait du guide de conception et de dimensionnement des chaussées (Déc. 1994) Chapitre 11.4 .4. Tableau 11 .2.). Classes de trafic

Structures

Ti

TO (*) 5 ans

10 ans Dalles courtes

12 ans 15 ans

BBTM + J

5 ans

T2

(*) 6 ans

J ES

J 50% BBTM

10 ans

J

J

15 ans

J

16 ans

ES

5 ans

J

(*) 7 ans 10 ans

ES J

15 ans

J

17 ans

ES J ES

50% BBTM

à joints non goujonnés

19 ans

20 ans

20 ans

50% BBTM J

25 ans

J

30 ans

BBTM 15GB+8BB

20 ans

J

23 ans

ES

20 ans 23 ans

25 ans

J

25 ans

J

30 ans

12GB+8BB

30 ans

10GB+8BB

ou 20 BAC (*) 5 ans

ou 16 BAC

ou 18 BAC

BBTM (*) 6 ans

7 ans

J

Dalles courtes

12 ans

50% BBTM

15 ans

50% BBTM

à joints

16 ans

J

ES J

(*) 7 ans

J ES

16 ans

goujonnés et dalles épaisses

J

16 ans

ES 17 ans 19 ans

50% BBTM

23 ans

J

23 ans

J

23 ans

30 ans

BBTM 15GB+8BB

30 ans

ou 20 BAC (*) 5 ans

12GB+8BB

J ES

ES 25 ans

ES

30 ans

10GB+8BB ou 16 BAC

(*) 7 ans

JL

ou 18 BAC

BBTM (*) 6 ans

7 ans

JL

12 ans

50% BBTM

15 ans

50% BBTM JL

7 ans

BBTM JL

ES

Béton

16 ans

16 ans

BBTM

16 ans

JL

17 ans

ES

23 ans

JL

JL

armé continu 19 ans

50% BBTM

23 ans

JL

23 ans

JL BBTM

25 ans 30 ans

BBTM 15GB+8BB ou 20 BAC

30 ans

12GB+8BB ou 18 BAC

"Si le traitement Inital est un denudage . llnterve'nnon traitement de surface est retardee de 3 ans

42

ES 30 ans

10GB+8BB ou 16 BAC



Tableau 2 - Scénarios-types d'entretien pour les structures souples, semi-rigides et mixtes du réseau RN . Circulaire Direction des Routes (extrait du guide de conception et de dimensionnement des chaussées (Déc . 1994) Chapitre 11 .4 .4. Tableau 11.3.) . Classes de trafic

Structures

Ti

TO 3 ans 4 ans 5 ans 8ans

33% CF 33% CF

4 ans

33% CF

4 ans

30% CF

5 ans

33% CF

5 ans

30% CF

33% CF

6 ans

60%BB4cm

8ans

33% CF 20%ES

8ans

20%ES 40% BB 4 cm 40% BB_6 cm 60% CF 20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 6 cm 20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 6 cm 15% ES 30% BB 4 cm 30% BB 8 cm

40% BB 4 cm

40%BB8cm Structures traitées

12 ans

50% CF

aux liants

16 ans

60%BB4cm 40% BB 8 cm

24 ans

60% BB 4 cm

hydrauliques

12 ans 16 ans

24 ans

40% BB 8 cm 30 ans

45% BB 4 cm

30 ans

30% BB 8 cm

5 ans 9ans

T2

40% BB 8 cm 50% CF 20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 8 cm 20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 8 cm 15% ES 30% BB 4 cm 30%BB8cm

20% CF

5 ans

20% CF

60%BB4cm

9 ans

20% ES 40% BB 4 cm

40% BB 8 cm

12 ans 16 ans

24 ans

30 ans

9 ans

40% BB 4 cm 40%BB6cm

40%BB8cm Structures mixtes

17 ans

17 ans

40% BB 8 cm

(grave-bitume/ matériau traité aux

60%BB4cm

20% ES 40%BB4cm

17 ans

60% BB 4 cm

25 ans

40% BB 8 cm

liants hydrauliques) 30 ans

37% BB 4 cm

60%BB4cm

25 ans

30 ans

9 ans

12% ES

40% BB6cm

25% BB 4 cm

12% ES 25% BB 4 cm

25% BB 8 cm

25% BB 8 cm

20% ES

30 ans

9 ans

40%BB4cm

40% BB 8 cm

40%BB8cm

Structures souples (grave-bitume/ grave non traitée et grave-bitume/ grave-bitume)

17 ans

17 ans

20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 8 cm

17 ans

60% BB 4 cm 40%BB8cm

25 ans

20% ES

25 ans

37% BB 4 cm

30 ans

60%BB4cm

40% BB 8 cm 25 ans

30 ans

25% BB 8 cm

40%BB6cm 20% ES 40%BB4 cm

40% BB 4 cm 40%BB8cm

25% BB 8 cm

9ans

20% ES

20% ES 40%BB4cm

40%BB8cm 25 ans

20% ES

40% BB 4 cm 40%BB8cm 12% ES

25% BB 4 cm 25% BB 8 cm

30 ans

20% ES 40%BB4cm 40%BB6cm 20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 6 cm 20% ES 40% BB 4 cm 40% BB 6 cm 12% ES 25% BB 4 cm 25% BB 8 cm

43



Exemple d'application L'exemple suivant illustre la méthode d'estimation du coût global d'une structure dans le cas d'un projet de construction d'une autoroute de liaison . Les données relatives au trafic sont celles appliquées au second troncon de l'exemple n°3 de la notice d'utilisation. Ralrl , Il s'agit d'une autoroute de liaison donc d'une voie de type VRS (voie du réseau structurant) . La durée de dimensionnement initiale est de 30 ans (à compter de l'année de mise en service : 2009). L'étude du trafic a permis d'établir que le trafic cumulé sur 30 ans s'élevait à 7,8 millions de PL, ce qui correspond à une classe de trafic TC5 30 .

On souhaite retenir deux types de structure : l'une en GB3, l'autre en GC . On suppose par ailleurs que la plate-forme est de classe PF3. Les solutions proposées dans le catalogue pour ces deux

Tableau 3 - (extraits du Bulletin d'information Route n"52 Bilan 1996) Technique de chaussée

Unité

Prix moyens (Frs HT)

BBSG BBM BBTM Grave Bitume Couche d'accrochage

t t m2 t m2

175 .40 177 .00 10 .20 199 .00 1 .57

Grave Ciment Grave Laitier Couche de protection

t t m2

83 .00 125 .00 0 .90

t t m2 m2 m2 ml

244 .20 230 .40 17 .40 13 .00 8 .53 7 .00

Travaux neufs

Travaux d'entretien BBSG BBM BBTM ES bicouche ES monocouche Pontage des fissures (CF)

Masse volumique des enrobés : 2,45 t/rn' Masse volumique des MTL.H : 2,50 t/m

types de structure sont les suivantes : solution GB3

solution GC : $8TM 2 cm

BBSG 6cm

BBSG 6cm

GB3 11 cm GB3 10 cm

GC32cm

• coût de construction : Le coût de construction initial se calcule aisément à partir des épaisseurs et des coûts élémentaires des matériaux. Les tableaux suivants précisent, pour les deux solutions retenues, les valeurs de ces coûts par mètre linéaire (pour une largeur de chaussée de 3,50 m).

1. structure GC

La durée de comparaison des deux solutions en terme de coût global est de trente ans.

prix unitaire masse vol . épais. volume masse prix (t/m 3 ) (cm) (m3) (t)

coût IF HT)

F/t 175,40

unité BBSG

BBTM F/m 2

• coûts élémentaires : Le tableau 3 représente les coûts élémentaires pris en

GC

F/t

2,45

6

0,21

0,51

90,24 F

10,20

-

2

-

-

35,70 F

83,00

2,5

32

1,12

2,80 232,40 F

40

1,33 3,31 358,34 F

TOTAL

compte dans cet exemple : L'exemple consiste à faire une estimation, en s ' appuyant sur ces coûts élémentaires, du coût global de chacune des structures, sur la durée de comparaison de trente ans (en s'appuyant sur la circulaire 89-46 du 8 août 1989).

2. structure GB prix unitaire masse vol . épais . volume masse prix (t/m 3 ) Im3) (t) (cm)

unité BBSG

F/t 175,40

2,45

BBTM F/m2 10,20

44

6

0,21

0,51

90,24 F

2

-

-

35,70 F

GB3

F/t 199,00

2,45

10

0,35

0,86

170,64 F

GB3

F/t 199,00

2,45

11

0,385

0,94

187,71 F

29

0,945

2,32

484,29 F

TOTAL

pour le detail des calculs, se reporter à l 'exemple 3 de la notice d ' utilisation .

coût IF HT)



• coût d'entretien : Les coûts des enrobés en 4 et 8 cm d'épaisseurs ainsi que le coût de l'enduit superficiel utilisés pour les entretiens, sont les suivants : BB 4 : 244,20 (Fit) x 2,45 (t/m 3) x 0,04 (m) x 3,50 (m)

= 83,76 F / ml BB 8 : 244,20 (Fit) x 2,45 (t/m 3 ) x 0,08 (m) x 3,50 (m) = 167,52 F / ml ES : 8,53 (F/m 2 ) x 3,50 (m) = 29,86 F / ml La circulaire DR 89-46 fournit des scénarios d'entretien

de trafic : TO, Ti, et T2, correspondant respectivement à TC6, TC5, et TC4. Dans notre exemple, la classe de trafic à retenir est TC530 , soit Tl. • coût actualisé des structures GC et GB3 : (par ml) Les tableaux suivants fournissent le coût global actualisé des deux structures, selon le scénario type considéré. Il en ressort que pour cet exemple, la structure en grave bitume est 23 % plus chère que celle en grave ciment.

pour différents types de structure et pour trois classes STRUCTURE GC

année

travaux

coefficient d'actualisation

coût actualisé

0

construction

358,34

358,34 F

1,00

358,34 F

4

33%CF

7x0,33

2,31 F

0,74

1,70 F

5

33%CF

7x0,33

2,31 F

0,68

1,57 F

6

33%CF

7x0,33

2,31 F

0,63

1,46 F

20% ES 40% BB4 40% BB8

29,86 x 0,2 83,76 x 0,4 167,52 x 0,4

5,97 F

0,54

8

33,50 F

0,54

67,01 F

0,54

3,23 F 18,10 F 36,20 F

12

50%CF

7x0,5

3,50 F

0,40

1,39 F

16

20% ES 40% BB4 40% BB8

29,86 x 0,2 83,76 x 0,4 167,52 x 0,4

5,97 F 33,50 F 67,01 F

0,29 0,29 0,29

1,74 F 9,78 F 19,56 F

24

20% ES 40% BB4 40% BB8

29,86 x 0,2 83,76 x 0,4 167,52 x 0,4

5,97 F 33,50 F 67,01 F

0,16 0,16 0,16

0,94 F 5,28 F 10,57 F

15% ES

29,86x0,15 83,76 x 0,3 167,52 x 0,3

4,48 F 25,13 F 50,26 F

0,10 0,10 0,10

0,45 F 2,50 F 4,99 F

sous-total entretien :

119,46 F

TOTAL :

477,80 F

30

Annexes

30% BB4 30% BB8

coût année zéro

45



STRUCTURE G83

année

travaux

0

construction

484,29

9

20% ES 40% BB4 40% BB8

17

coût année zéro

coefficient d'actualisation

coût actualisé

484,29 F

1,00

484,29 F

29,86 x 0,2 83,76 x 0,4 167,52 x 0,4

5,97 F 33,50 F 67,01 F

0,50 0,50 0,50

2,99 F 16,76 F 33,52 F

20% ES 40% BB4 40% BB8

29,86 x 0,2 83,76 x 0,4 167,52 x 0,4

5,97 F 33,50 F 67,01 F

0,27 0,27 0,27

1,61 F 9,06 F 18,11 F

25

20% ES 40% BB4 40 0/s BB8

29,86 x 0,2 83,76 x 0,4 167,52 x 0,4

5,97 F 33,50 F 67,01 F

0,15 0,15 0,15

0,87 F 4,89 F 9,78 F

30

12% ES 25% BB4 25% BB8

29,86 x 0,12 83,76 x 0,25 167,52 x 0,25

3,58 F 20,94 F 41,88 F

0,10 0,10 0,10

0,35 F 2,08 F 4,16 F

sous-total entretien :

104,18 F

TOTAL :

588,47 F

°

47



Document publié par le SETRA sous la référence D9828 Conception et réalisation SETRA - SG - Service communication, Eric Rillardon Dessins SETRA SG - Service communication, Eric Rillardon Crédits photographiques Direction des Routes, Eric Bénard Flashage DFG - Communication Impression GEORGES LANG - Boudin Dépôt légal 3 trimestre 1998 Le Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes 46, avenue Aristide Briard B .P. 100 F-92225 Bagneux Cedex Téléphone : 01 46 11 31 31 Télécopie : 01 46 11 31 69

Page laissée blanche intentionnellement

CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSÉES NEUVES L'édition 1998 du catalogue des structures se presente sous la forme de trois fascicules et de deux séries de fiches de structures, une série bleue pour les voies du réseau structurant et une série verte pour les voies du réseau non structurant. Ce catalogue propose aux ingénieurs responsables de projets routiers plusieurs familles de structures de chaussées précalculées par la méthode française de dimensionnement L'utilisation du catalogue des structures nécessite une bonne connaissance de plusieurs documents techniques relatifs aux chaussées et aux terrassements . Le présent fascicule intitulé " propose à l'ingénieur des synthèses sommaires de certains documents techniques qui pourront ainsi l'aider dans l'utilisation de ce document.

CATALOGUE OF STANDARD STRUCTURES FOR NEW PAVEMENTS The 1998 edition of the pavement structure catalogue is in three parts, with two of structure sheets, a blue series for structural network roads and a green series for non-structural network roads.

series

This catalogue offers engineers in charge of road projects several families of pavement structures, pre-designed by the French designing method. Using the structure catalogue requires a good knowledge of several technical documents on pavements and earthworks . This part, entitled " ", offers the engineer outline summaries of some technical documents that will help him to use the catalogue .

~

Ensemble disponible sous la référence D9828 au prix de 300 F. au bureau de verte du SETRA 46, avenue AristidD Briand BP 100 F-92225 BAGNEUX CEDEX téléphone 01 46 11 31 53 et 01 46 11 31 55 telécopie 01 46 11 33 55 à I'IST-Diffusion LCPC 58, boulevard Lefebvre F-75732 PARIS CEDEX 15 téléphone 01 40 40 52 26 télécopie 01 40 43 54 95 sur Internet http ://vvvvw .lcpc .fr

ISBN 2-11 085841 9 ISSN 1151-1516

tas. tre'

RÉSEAU ROUTIER NATIONAL Ministère de I'Equipement, des Transports et du logement

CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSÉES

NEUVES

Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes

Laboratoire Central des Ponts et Chaussées

Page laissée blanche intentionnellement



RÉSEAU ROUTIER NATIONAL

CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSÉES NEUVES Notice d'utilisation

Édition 1998

Document édité et diffusé par :

'

SETRA

Le Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes 46, avenue Aristide Briand - BP 100 - F-92225 BAGNEUX CEDEX Téléphone : 01 46 11 31 31 - Télécopie : 01 46 11 31 69

LCPC ~

Le Laboratoire Central des Ponts et Chaussées 58, boulevard Lefebvre - F-75732 PARIS CEDEX 15 Téléphone : 01 40 43 52 26 - Télécopie : 01 40 43 54 95 sur internet http ://www .lcpc .fr

Ce catalogue des structures types de chaussées neuves a été rédigé par un groupe de travail constitué par des représentants du Réseau Technique du Ministère de l'Équipement et sa validation technique assurée par Messieurs Jean-François CORTÉ (LCPC) et Yves GUIDOUX (SETRA). Le groupe de travail était constitué de : - Antoine DE BOISSOUDY (LCPC) t - Michel DAUZATS (LRPC d'Aix-en-Provence) - Valérie GOYC)N (SETRA), secrétaire technique du groupe - Rolf KOBISCH (LRPC de Saint-Brieuc) - Cédric LEROUX (SETRA) - Hugues ODEON (LCPC) - David SANCHEZ (Stagiaire au SETRA)

Ce document est propriété de l'Administration et ne peut être reproduit, même partiellement, sans l'autorisation du SETRA ou du LCPC. © 1998 - SETRA - LCPC ISBN 2-11 085841 9 ISSN 1151-1516

SOMMAIRE

PRÉAMBULE

4

DÉTERMINATION DE LA CATÉGORIE DE LA VOIE

5

2

DÉTERMINATION DE LA CLASSE DE TRAFIC

5

3

DÉTERMINATION DE LA PLATE-FORME SUPPORT DE CHAUSSÉE

6

CHOIX DE LA COMPOSITION DE LA COUCHE DE SURFACE

9

5

VÉRIFICATION AU GEL-DÉGEL

9

6

COUPE TRANSVERSALE DE LA CHAUSSÉE

12

7

MISE EN CONCURRENCE DE STRUCTURES D'ÉPAISSEURS DIFFÉRENTES

13

8

EXEMPLES D'UTILISATION

14

4

ANNEXES ►

ANNEXE 1

20



ANNEXE 2

21



ANNEXE 3

23

Notice d'utilisation

3



PRÉAMBULE '

Le catalogue des structures types de chaussées neuves s'appuie sur un ensemble de documents techniques relatifs aux chaussées et aux terrassements (normes, fascicules du cahier des clauses techniques générales, guides techniques, guides d'application des normes, . . .) . Son emploi implique donc une bonne connaissance de ces textes dont la liste est rappelee dans le fascicule Annexes partie 1. Le catalogue se présente sous la forme d'un jeu de fiches de structures définies à partir de la catégorie de la voie, du trafic cumulé que devra supporter la chaussée et de la plate-forme support de chaussée . La démarche pour déterminer la structure de la chaussée est analogue à celle employée dans le catalogue 1977 mais comporte deux étapes supplémentaires qui sont : - la détermination de la catégorie de la voie - le choix de la composition de la couche de surface Parmi toutes les fiches de structures proposées, le choix de l'ingénieur doit tenir compte des conditions économiques locales, de la nature et de la qualité des matériaux disponibles . Le schéma synoptique suivant ( figure 1) illustre toutes les étapes de cette démarche . Vous trouverez également en fin de document un cas concret qui explicite la démarche à suivre. Figure 1 - Présentation de la démarche de détermination d'une structure de chaussée

Études préalables : Trafic, ressources en matériaux, géologie, géotechnique, climat

Détermination de la catégorie de la voie

Détermination de la classe de trafic cumulé

Détermination de la classe de plate-forme

Choix d'une ou plusieurs structures

4

Choix de la composition de la couche de surface

Vérification au gel-dégel Véntic~i'~~,

Établissement de le coupe transversale

4

, ;11

BM

~

x, 1

BDG ~

1,00 m



5 :0,25m

1 0,20 m 0,20 m

x l i

<

1

I 1

Partie stabilisée revêtue xtxr--

14-rx

O

20 m

I I

I I

1

1

1

2,5%

11

Berme

1 0,

1 1

r

IF

i

0'

4%

1

--a. 1

1

~i

1

1/1

tJ2 HNG



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AH . . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG ,,.

Trafic Base EME

AH

max

TC5 3o

Trafic 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou▪ \ • 4 cm BBMa

N.

\ 4 cm BBDr `\ `v'

\ 2,5 cm BBTM

\\~

\ ,~

t\'ç

6 cm BBSG ou BBME01

ou

ou

\ •

's.

6 cm BBSG ou BBME" ,

.,~

V

~\\\\\~ 4 cm BBM

//

i 2,5 cm BBTM

ou

4 cm BBDr

//



Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

EME2 0/10

"'

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .) .

0/14

0/20



VRS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 M Pa

200 MPa

~* CS ~~~ ~ °a o

~C8 30

c ~~~'~ ~

cm Q w'_2 r' , ~O~JUp T ,7..cn , ° 13 cm ~ ¢ .a ~ a °QG 13

~ ~~

" tt ~+n

~~

d

~:.

r-.,

b

~

~j_'Gyw .u . w ~'Op

~~~~~~ pr-n' .• '~B 12 cm °Q : :d. .r-o :4 y v w . . 4 . • ••~j .•'d• ¢ 12 cm ° E{ O , ♦

p:

cJ

'r1

~pr!~Qp

• cJ

Q~O~dD~dD~

:.'O .y

94 millions PL (75 millions NE) ~ ~ ti ~

~~C

~ ~ o:

a

°Qt11cm°Qd':

'~~r ~ r_,~~-.."n ~~OoQQ.2i ,~p , °~t 12 cm °ab :~ v: cuw ., .w

~ :G_u .w . .u .w

h O0

d0 .

.d0

~°da~S ~~~. °~~ .~

o :0

10cm

~

o ti.

~~O ~~O °~¢ . 11 cm °aa ~ ~,.0 y . ~., . y ~y O p . Qp . ~p ~

2IY~'C1~L~

n

38 millions PL 130 millions NE) .\~oCiS^~~

u~n 2j~ J ~. . °Q¢~ 8cm' °Qd „ .~ ~~

V

p

-(C6 3o

9cm' °~¢: ~ ~O ü .w. :.ü~.w Q O fR x

°\ ~fJQi ~

C °~Q .~~

n

r,

_” n

.

~ O~~_lS .~p~,

10 cm °aQ .r,J O c'J~CS :O'9~.r^,'.O~.w, C~ O~-0~~0~:~0

pII .~0~ !o~7fV.~O G'J. ~~'O h :0 ~~'O i.

°aQ~i 9 cm )°Q~ _c0 O c'J .. ~ :O~~y .w . .y .w ~.;:0 pd~~p~~~~p

14 millions PL (11,3 millions NE) ;ry,.r ~/~ CS ~r' (loj)~n ~Ô'.

CS

p"U~_u"n~u"o0 ."q ° b b. Q 9cmt Q Q~O ~ h O'-0~~ ~!n

oo ?Q ti 11 cm °Qb: ~Q C~-w 9 r^ . .~O~~d.

~jf~~.-~STiJ;. n r_~ :Ô : O ~~d : 0' O~c 12 cm O~'~ ~¢ p .b~, ;b .

6 millions PL 14,5 millions NE)

. O~' t ~77

u~!n~ .(J~.L~

C:i

C! ~Cj~O .

ad:~~C9O ._NJ.

)O

p~JÇS u•.!o6~. o~ Q 8crosoo Q:

Q ~~0 }d.

'0

. ~. ~;.o u~"~ u~W . 4 .U. ~_v.

'~

~' ~

Q'Od ~Od~~O

C~ ;O

C`~ C!' .y w , y w, Q OO~~~O~dO

cm Q c. 10 ri ., r. . .,

~ ,r .33 CS ~~~ T~ t._ .n_r_~'~~• °Q1 10 cm '°~¢ :

~ CS 0`!U- 2S ~~lS~!o'b~G7

p . .VU~nU"'p .ü . LJ ,

°Q¢ 7 cm

°

( ;

Qb

9 cm ro hQ 0o

Q .~p O C9~.

00t!~O~~Qp

~

1ji,J;.~)T7J, :~n_r_i~0~p~~'p :-• S`

v

yy-w

.

.? w

r

c'

O' .~, ~

°a t 10

cm °~ Q

cJ

O rI .

~.ri :v~ .V .w . .y~.w. ~.~~o pC% ~40~~4p

p~%

.O

° oQQ . „a .

O

O . O~

.°~OUYn :O~l~ .d .0~~~ :0~.

°a Q 9 cm ' °a II .a O ;a c~ :o

~ q~oti 'DOn~Dp

3 millions PL (2,2 millions NE)

1C'3 o

1 million PL (0,7 million NE) ` Cî230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

CS

Q

6 cm 00~

v~~0 .. . p

„_ . .,

tT ;.o U°-nü

°Q ¢

.ô:o

7¢'

o v0 ~ dGa'Ô v~p_v~

.

8 cm ~ °Q ¢ .a o a .

~ c~ o oti~Doti~Pp



Abaque pour la détermination de l'indice

50

0

100

150

de gel admissible IA de la

250

200

chaussée

300

350

PF 2 PF 3 PF 4 ICI

30

PF 2 PF 3 DC n

10630

PF 2 PF 3 PF 4

0

1 2 3 7 0 1 2 3 4 5 ~ _E 4 `1 2 3 ~

PF 2 PF 3 PF 4

01 01 2

tZ-

PF 2 PF 3 PF 4

0

P1C F 2 3 30 PF 3 PF 4 1C2 3 0

PF 2 PF3 PF4 1

i2

3 3

4 4

4

5 5

_-

6 ~ 5 t 6

~

6

7

MM.

7

MOU

8

8

8

9 10 9 9 ' 10



12

J

12

10 11 11

13

L



12 12



13 13~



GC3/GC3

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

• Structure : Couche de base : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) Couche de fondation : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) * ou liant routier (GLR) ou cendres hydrauliques (GCH)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement variable

BAU variable

IE BM

' S : 0,25 m

JI

Partie stabilisée revêtue

,

I

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax.• L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min .• Trafic Base GC

TC430 Trafic TC530 AH max = 0 cm

Fondation GC

AH max = 5cm AH max=5cm

base : GC HNGmin (cm)

15

Catalogue des structures types de

chaussées neuves

fondation : GC sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20

Édition 1998



'r

..,

, .~~ ~,~

G C3/G C3

1

a CD



Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

/

te '

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

~

chaussée .

tr

Données d'entrée : •

TCi 30 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids- Elle est déterminée par le module à long lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur terme de la plate-forme support de chaussée. la voie la plus chargée . Les limites de ces clos-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi- ches d'enrobé (couche de roulement, et une gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes .

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou2,5 cm BBTM ~

4 `.

BBSG ou BBMEI'l

6+6 cm

6+6 cm

BBTM

;4-

/ 4

ou

BBSG ou BBME('(

8 cm

, ,, ` r ' 2,Ei cm BBTM ▪ , BBSG ou BBME"

6 cm

,

I

'r 'r` ~ '

8 cm

BBSG

/ ou

-r~ BBSG ou BBME'

6 cm

BBME('

BBDr y r ferrer' ', . ; 6 cm BBSG ou BBME"'

ou

`

ou

BBM

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

/

BBMa

4 cm

r ,'r r

2,5 cm BBTM



/

BBDr

.r Ar

4 cm

~-'-'- -'-'-'-'-•~

4 cm

Il

4 cm

ou

'r

BBSG

ou BBME '

/ 2,5 cm

BBDr

4 cm

ou

ou

R

. r . r . r . r . r .r

4 cm

.f

..

BBMa

r r r r r r r r 1 ♦

r r r

rr

rr •r , rr BBM

4 cm

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de fondation : GC 0/20

mini (cm)

dQôâ Qôô

ô

o

15 . .0_

C3 OCan-

maxi (cm)

°D C7n~a 321zIo

sur PF4 sur PF3 sur PF2 ô -• 5-c~ 0 ' o o o ô Q o o' ,18 ^ Ô Q o ôQo ' g ,Fs 0c 0 0 0{^ 15 ?„c,

.

7 ~o

bn

oc

o

O f~00 7

' C~ 32( 2i o a o .,co o . -o 32(21 o 0 c 32 i2, o°Q c c.~ .,)u .,C~n sil) s)li ., . .Jn_ ,,

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. "' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Celte épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRS PF 2 50 MPa

PF 3

PF 4

120 MPa

200 MPa

\, CS

~~~

20 cm* 3 a ;,

°Q

. ~ n Ô oQ p:~jU~.

po .9w. ~}J i tN. r_i'-~.:

JC

°~

18cm

~i :G

y..w._y .,oa

94 millions PL (122 millions NE)

CS\\

~ .

°Q B Uvp

19 cm* 3 II :. CT ,r , . o „~(1 C9 ~

°aIIpoa O. ot? .Ocid'Op

'°Q¢ 15cm w

♦ CS

~\ç °Qb

.~

°

\ CS

19

cm* 3II

18

cm ° Q

Q !J

,cJ O ., cJ

a -ca~y p' o d: p~.a. .

!I

~.

~Q

15

L .NJ

cm °

O . .cJ.

Q ~Od'~Od~ap

:Q .9 .(, .~ . .9 .

Ô:Gyw,yw

3Q'

18 cm*

38 millions PL (49 millions NE) CS U_

~C630

°Q

19

23 .~~

.

° 14 millions PL (18,4 millions NE)

CS

cm*

3

d



18

cm*

3

°T.

Q

15 .9

d` . o ~~d ~•

uo-r~

^

18 cm °Qb co O, b 0 9 w. ' 9 w . o ~ti D~d'O p

il. .

/! -n l ~., ♦ r

:..

0. .

cm ° >3 . cs .9 . (..,

~o

~d



• \• \r

V.

CS • \ F•

rr ♦f♦ F \

R

°Q 22 cm ..°~II: ti ~.,~ wycj0c~ w

r ' °~: -0

~ s~U ~

20 cm

00 >. . ¢ b o . :b

:Ô. ¢ .9 . c..), .9 .



F r ' ,' r ' F ' r ♦♦ \ rr CS rFFF p3Qtf~~1~ . ° oz., . .

9 .d 32 cm Ô” O~ .9w ...9 QO'0d:Q0

rr . r r ♦ 'CS rrFF \ ♦ \ rF

o ~.,. ...

o ;, 29 cm

Q

6 millions PL (7,3 millions NE) ` C430

CS ~Ue; .Si!%.'(,'M_ 6 '

,?&

21

cm °a¢ t7

G.0, °d cm ' ¢ a ~`a Q . .v20 f .w . :h,~Ô ~ :4`n~ :h .~Q .w :40

CS p''"!' G) . 1lw 'Q 31 cm ~y :h .~o . .9

3 millions PL (3,6 millions NE)

1030 .

1 million PL (1,2 million NE)

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

CS O .~ .r(`,u!rp .~,y'w: ., °n b 28 cm ° ¢ : . ~

46d :pp



Abaque

pour la

détermination

de

l'indice

de gel admissible IA de la

chaussée IA 1 Cxjours)

0 ~Ciff, 30

50

100

150

200

250

300

350

400

FE 2 PF 3 PF 4

SCI

30

PF 2 PF 3 PF4

106 3o

PF 2 PF 3 PF 4

-

PF 2 PF 3 PF 4

I C 4 3o

PF 2 PF 3 PF 4

Q -ÇC33o

PF 2

CD

A

PF 3

a)

PF 4

N N CD , CD

\C230

PF 2 PF 3 Ph 4



GC4/GC4

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave - ciment de classe 4 (GC4) Couche de fondation : Grave - ciment de classe 4 (GC4)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement variable

I

BAU variable

I~

BM

1

>

BDG I

1

0,20

1,00

m

S : 0,25 0,20

m1

1)P1

>1

Partie stabilisée revêtue 1

é.l

m

Berme 0,75 m

1

JI

1,,,, 0,20 m

i

I

2,5% 1

I

Ll

F

0

='

4%

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à M n. . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min .•

Trafic Trafic > TC530 Base GC

AHmax =

Fondation GC

0 cm

AH

max

30

= 5 cm

AH max=5cm

base : GC HNG min

S TC4

(cm) 15

Catalogue des structures types de

chaussées neuves

fondation : GC sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20

Édition

1998



41

GC4IGC4

3

a Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

/

ee

s

~60

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 30 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou.

2,5 cm

'N

.. ..

4 cm

N\

BBTM_

BBDr

ou

6+6 cm

\ 6+6 cm BBSG \, ou BBME"~

BBSG ou BBME('} ~. . .

w \s

N.

"y

.

2'cm .

'2'1 74'

~

4 cm

/

.1

~

F

'lA

, .

ou

`

4 cm



Al 4 cm

BBDr

T6 cm~~ BBSG . f

ry

A

ou BBME('(

BBTM ou

BBM

<

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

BBMa

f fF FrlF F f ,F ,f F

OU

rr

r ,r

4 cm

BBSG ou BBME"'

r

BBSG ou BBME"'

cm

6 cm

BBSG ou BBME"'

BBTM

6 cm

2,5

4 cm BBMa~ ou

8 cm

+

2,5 cm

/

1

BBSG ou BBME"'

3

BBDr

ou

8 cm

F

n

BBTM

l

4 cm

F , f

BBM

.r

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GC 0/20

mini (cm)

couche de fondation : GC 0/20 sur PF4

a

a

D

o'^

o

maxi (Cm)

sur PF2

sur PF3

15 0,z. coôocooc r, .Dod .por~oÇ70 T`z ?~oô c o 4~o .ôô ôQo q° °~Q o~co i~ o II ~o âgo 0 t 15?g ô oQô C3?0c `~ô Q oQ o~ oc" O ~ i 00 oo~oo~3oQ3 o o0a 32(4( 32( 2 ) OcJOc oo 32 0 )oo © 0ab 32 (2) oc c7n _ ,~ $)D . ,)~. . v .C7 n_C7n Rv . s) D s~D _ . . . .Jn _ . ,, oti Doti ~od e

18

o

o

La préfissuration de la grave-ciment de classe 4 en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre). "' Dans le cas de site sensible à 'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRS

PF 2

PF 3

50 M Pa

PF 4

120 MPa

200 MPa CS ~~

~

~Cg 3o

20 cm* 'QII ~ w, v

% Op

'a 18 cm :h v

9

w . .y

w

C`i :Op~~ pr!~d~ p

CS 20 cm* 3b ..

'~

~Q V w, .V

~~Qpd•

Q~ C7 ..da 15 cm °aII a o ;a . :O 9 w, .9 . w p

CJ p

Q

0

94 millions PL 1122 millions NE) /+ \

u ~C kS~~

C1 30

'6¢

18

f~ ., :•-r: ..

`S

cm* ~

. V w ~oQ 81J~, r:n~ -,~ n ~~J .IJO. °Q 18 cm °Q II .a ) .*9 6 :0: 9 .w ...v (; :O p – .Qp

'~

19

cm* e

po .V w „w 1J ~!p iJ'•r.~~6Ca

.

~ ¢ 15

cm

t?~►

s~ :oo .0 p .o . °Q ¢ CJ O .~ t~ :o n~~o0

38 millions PL (49 millions NE) ,~ CS ,~

~

18

Q

18

(/

cm*

9'a, .UCa

~}~fJnr,

6. ¢

~ {CS~

(

!C.”

\ C6 30

-_

°Q¢

O

n~O .~fJ°' .•

cm °~ ¢

CJ O . co .

~; o':o ra : o a~ o od Dod Do 14 millions PL 118,4 millions NE)

h_O

U~! 7f3 77J"ci .. G ;

pJ t~ .TJo .~ 30~ ~ ..

, c~'Q:' .

CS p~U71v .,71v

Q .9w.9w. :~ .4 O~~Od .~O

'Q ¢ 26 cm* ~ a g ~ :Q' .9w. .9 ~QO

CS v .u~o .u~oV w °Q¢ 24 cm* 3 ¢ : ~j .Q _ J :0 0~

S

° ¢ .n o a . QG .920 cm 9 w :QQpd'~.

PY'~0

°Qyy ¢ 27 cm* .II :b . .,; .y ~O•pddp

°Q¢ 25cm *

6 millions PL 17,3 millions NE)

SC4 30

CS Q iJ~, R iJ r: r, '~¢ 18 cm* o ~1w ~. wQQ ~

Q¢ 20 cm ~¢ b o b , 3 millions PL 3,6 millions NE)

1 million PL 11,2 million NE) C230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

ca .

.doç?:~ p



GC3/SC3

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) Couche de fondation : Sable - ciment de classe 3 (SC3) * ou liant routier (GLR) ou cendres hydrauliques (GCH).

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement variable

BAU BM

7'B DG i 1,00 m

I 1 0,20 m

0,20 m

I>,>I

variable

~ .I

Partie stabilisée revêtue

71

1

11'~ i

I

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax• L'épaisseur HNG doit être supérieure à

HNG

min .•

Trafic Trafic TC530 Base GC

AH

max —

0 cm

Fondation SC

AH max=5cm

SH d'épaisseur HND (cm) : 30 AH max=5cm

31 -35

36-40

AHmax= 6 cm

AHmax= 8 cm

(cm) 15

Catalogue des structures types de

chaussées neuves

41 AH max=10 cm

fondation : SC

base : GC HNG min

TC4 30

sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20 Édition 1998



G C3/SC3 Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi30 : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou~-\~.~\ '\ \ \

\

2,5 cm

,\`

6+6 cm

ou

BBTM \,

ou

BBSG \, BBME"' \,

2,5 cm

'

4

.r.

2,5 cm

A

. ♦



BBSG BBME' ,



ou

r '' ,

r, r

.

~~

6 cm

ou

ou

BBDr



cmBBSG ou BBME"'

,

ou

6

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

~♦

.•

BBSG BBME(' l

8 cm

4 cm

BBMa

, ,.

T

I

~♦`I . . BBMa . . . ♦♦ , ` 4 cm BBM ;

4 cm

\,`

r

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

mini (cm)

4 cm

s♦'

BBTM BBM

crn BBDr

.♦ .

ou 4 cm

BBSG BBME' ,

ou %

Y ♦ 2,5 cm BBTM ♦ ~ f~ . .-~T~ •' 6 cm BBSG ~ ou BBME"'

L A_..t . ..~

v BBDr \,:\

ou

BBSG BBME"' .♦ . ♦

4 cm

ou

BBTM

~ ♦ . .♦ ♦

\ •. ti \ \

6+6 cm

8 cm

ou

\ ~.

maxi (cm)

~ootiootie~ o a 4 , .~,~ pQop Qoo~ 15 000aOCi 1 _15 4 c:) b cS, G n, ~7 ` Q~o ~~ o o co o_~ . :32~z~ o o ~ o o

~~ .

,~1 45 izi

.~ , ~ "`~

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. ' l ) Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

~.CS

~C830

vw. v ~

:.

i.

~yO~. T . .y`_•Y ;`,\ ~

-' ; 18 cm ;r`



.

,

~

3b: °~¢ 19 cm* vO~d ri .0

,~~

,

_

-

, .,'!,

~`- 15 cm

r;

'4- :Yi,1 .1~,~•1,

~

h

^,nJ

20 cm* ~b:

Q

i

,:.:-ï ,

,1 •1

'~ •, 1,1•1,

94 millions PL (122 millions NE)

\ °Qb 19 , o~

CS

o

cm*

.y /_•

~, '".::-

b

r o :r `_~`

~ . 18 cm ;•

f~~

,~

411 1 ,1•1,

IC6 3o

:4 c5 ~-

~-,•

SI?

r

"ri -- i

r.

°~ 19 cm*

QO .o'w, .oca nOQ .

,

~ ` 18cm ~:-1 1 ; r~

Y ti~~

„~~, ,~, •1~~•1

..O-.CJ:

Q¢ 18 cm* ' .

38 millions PL 149 millions NE) CS ~

01 1>n''.' .8

-i

}5_• or9_•tL ~_~ C~"

15 cm . , . . r ,

,

~



.~- .Y~,7•1~,~•1,

; . CS

n

0,~ J.

38 millions PL (49 millions NE)

CS y,~

~ ÎJ_l r ' ~ r 'QB 19 cm* ~O v w ,:.y w tb O ' Q1 ' ' . . ,r ~rY,~ 3 . . . 18 cm 3 '~ il~

-.: .2-

t :

,

+~ ,r,~ ,

~~~

r.)~~~J~~~)S

(

CS

p~+7J

L~

°Q

18

cm*

15

cm . r ,r .~

~.}!O

~ .

~ .

.Y•

,6

il t

}y3IIO QCi

~ .

14 millions PL (18,4 millions NE) 1 1 /~C~ ♦ 1 r r ~r\7 • f r 13 ~ l • 3

}JU~S1n °,(3,2, °, (3,2, 22 cm °àII : 4Ow\y .ca t:,0~ . _` .

-

„ . 20 cm ,,

. . . . '',', CS r 3• r r r 3 v p`Tj?îtJ °QQ 32 cm °aII ~ '. Oyw; .y OOdOO ti ti

r „ 3 ,~,

r r ,

CS

r r r rti ;r ~

°C¢ 29 cm

a

6 millions PL (7,3 millions NE)

~C~30

CS ~ V~, °~Q21cm°QQ O ~w_yw c:•o( ' y. - ~ . .`! .•'..Y~.,Y.,~ ~ } r^`. 20 cm y-r

') ! 1 J

CS CS 0” P )1 ~ 11 r--,'-. Q~vw ., °(3e 31 cm °QII :p . Q 28 cm °Q Q n :0• .y .w,.y

hO'pC!Qp

3 millions PL 13,6 millions NE)

-~(',3 30

1 million PL (1,2 million NE)

t~~dtt"~`{

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

c~0

,r i , I,1~ ~J



Abaque pour

Ics3o

PF 2 PF 3 PF 4

ICI 30

PF 2 rF 3 DC

la' 30

4

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

1C4 30

PF 2 PF 3 PF 4

1030

PF 2 PF 3 PF 4

Ici ,o

PF 2 PF 3

la

détermination

de

l'indice

de gel admissible IA de la

chaussée



GLp/GLp

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) Couche de fondation : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) * avec activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement variable

BAU variable Partie stabilisée revêtue

BM

I 5 :0,25m J

I

I

I

Berme 0,75 m

i E-ri

0,20 m

.n

2,5%

I

I

0 20m ~_ 4%

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min• Trafic Trafic 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs couN.

\ \

‘~ .\ \ 4 cm BBDr

"s.

2,5 cm

\

BBTM ou

6+6 cm BBSG ou BBME"'

2,5 cm

BBTM

\ 6+6 cm BBSG \ ou BBME"' i . ,

ou

8 cm BBSG ou BBME"'

25 cm

, y

ou

6 cm ou BBME("

2,5 cm

BBTM ou

4cm

BBM

4 cm

BBDr

ou

8 cm BBSG ou BBME"'

BBTM

TT r TrTr BBSG "

~

~. . . . . .~ 4cmBBDr , _ 6 cm BBSG ou BBME"'

4 cm

BBDr

4cm

BBM

OU

~ 4 cm BBMa -~ ,L' 6 cm BBSG ou BBME"' s 'r `,

4 cm .

BBMa

' r` ~ ~

r Tr .~,

. . . . . 4 cm BBM

.

• Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GLp

mini (cm) maxi (cm)

0/20 c od ootidod '

couche de fondation : GLp 0/20 sur PF4

sur PF3

63 o co oc PO. o Do ~o D 15 o Qp.0 ôâo ( 15~qo ~~ ~400~18 0 .6?o QpoQQoo(Q 4 ~ 0) pn l7pDDo 4 ~o 4 j:J e). ^ n Ca , ,; o oLa6ra,_ ' 77- oG~6 o :32(2) °Qt~ 3212i oao c'J o0 32(21 ) D ~ D :.,b)Q 32 -,nD tin~Q ~ n uLr'..>tD C~D tiDR~ ~ .,aRD R D..,2) c,

sur PF2 ü-. P ;

~Qo c

20,ôac) : .c a. — ni)o o'):i,7ô ^aB 32 121 o oatic ,, •. u J'D ~ n S

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. (" Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRS PF 2 50 MPa

PF 3

PF 4

120 MPa

~30 C8

200 MPa

~~J: `'

CS



m 0

I

0 4 =i =

1

1/1

Berme 0,75 m

GLg 1/1

I I I I

GLg

1/1 HNG HND



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min• Trafic Base GLg

AH

max —

Fondation GLg

Trafic

0 cm

AH

AH

(cm) 15

Catalogue des structures types de chaussées neuves

max =

max

TC4 30 = 5 cm

5 cm

fondation : GLg

base : GLg HNGmin

TC530

sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20

Édition 1998



3

GLgIGLg •

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

~

chaussée.

Données d'entrée : •



TCi 30 : classe de trafic cumulé

PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\\\ BBTM \yy\ ^CTr~ra `~;s.. .~] \ 8 cm BBSG ou BBME"' 's N.

ou

/

2,5 cm

6 cm BBSG ou BBME''

F

F

r

V , 2,5 cm

F

F

f

F

i., ,

Sfs



m `}

`

BBM = ti F ,;

4 cm

74

BBDr

~

4 cm ou

,

6 cm BBSG ou BBME”'

4 cm

~

BBMa

ou

6 cm BBSG ou BBME"'

4 cm

BBM

_T~` : . r , s 4 cm BBDr r i



BBTM ~+ y

^ ou

4

~ 4 cm BBDr l~t~•,',`~~ \} ~ 8 crn BBSG ou BBME"' s. /

BBTM ,f ou

h

\ \\\\ BBMa ~

\\N.\\\

2,5 cm

~L1ii j~f\j\j\~1. 3



+ +

:

+F .

, BBM

~

4 cm

•,

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : G L.g 0/20

mini (cm) maxi (cm)

Ç7 .ôC7.ôC7 : v' — ~ lo o .~ 15 0 ô~ : o e=9 O O VO ~~O ,»Ô o o a o ~Q 32 1G1 o o

couche de fondation : GLg 0/20 sur PF4

s)b_ „nD .CJ~n

sur PF3 18

Doti.4o oti_47sur-'PF2`,?~a 000< Q ~oOc QQ

20

0 c 00at

Q , ,- . .n30G,1 .OGb OC3,'O~CJ . .• ~n.~70 ~pp ; 32 12'>g0000~b 32'2i, . U . D ~n s

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée.

'' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRS

PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

94 millions PL (122 millions NE)

38 millions PL (49 millions NE)

CS ~C630

('iS \~\

ter"-, 'u Y

^i . .~

(a3a 21 cm* J . . :. 4R $tlo rir_i .. np"p pfJO °a p

2

o0 a 20 cm

~Oy wu

w

19 cm* 3 o ti. Q`~c u "^ nq pa o '" a 19 cm ° ¢ : g O p . Qd (~

_.

O co

~ od oZ?4Q

h

o .., .w, .., .w

14 millions PL (18,4 millions NE)

CS /~I. ,='^

pi

1

'ca 23 cm °ca ~ pqqo ~ ' i

~JL ~ 7#~ ~r pp

'a 22 cm ~o 4 W . .4 W

CS At.. :ç ° ' ~ :p : ~, 'ca 20 cm 'da ` ov .w; .V oQ -7~,nr`~ n Q6 '` 19 cm ° a b O b '. , 'cc?. T.

d

p, " .

'c a co p ood Dod;Do



~ ~.

~c

l/~

.w. .y W 6"g oL7p ~C?¢o

ao

Qti 4àddo

% CS V ~~

p-rr-

°c¢ pQ

r

18 cm



r

ca

wvwoot?" . 6 Oo a .

Ij~'~.gv

°

..

og a; o 18~ .. cmw° Qceg cs ôd Ooti¢o a

6 millions PL 17,3 millions NE)

~C,430



n^_ C !♦Fw w!w! ♦♦♦

.~ . n . .,p . V_~(J~ c . Q a 22 cm 'a ~~~~QQ yy ~, . . W _ o QiJ~7lJ n p Ô• p:. 'da 22 cm aa .b o co o oC?po-po N, o

"Y, CS wF v ~+ ' f w F w F ll w \.

. . :c~)1Z.~~ .r_,~ a • 'ca 19 cm °aa 0~0" oo q,~.y q ~fJC _y, p ~a 18 cm °a co O b . 6 00ao

c,00C7 46CT0o

3 millions PL (3,6 millions NE)

~C330

1 million PL 11,2 million NE)

1C23o

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

FI , (~c F w F w F ♦ VV w w ♦ . rfu G! uif ~, p~/

17 cm °a ga_ .p. o~ p !7'•3C,~lf~!..~Cl g a 17 cm °a a p O ..p . ~,o ~.. ~ .o ôd 4ôd ~a

°~ II



Abaque

pour la

détermination

de

l'indice

de gel admissible IA de la

chaussée IA ( Cxjours)

0 ~ CQ 3v

ICI

I C6

30

30

1Cb30

-ÇCA 3 0

I C330

1C2 30

PF

2

PF

3

PF

4

PF

2

PF PC

3 n

PF

2

PF

3

PF

4

PF

2

PF PF

3 4

PF

2

PF

3

PF

4

PF

2

PF PF

3 4

PF

2

PF

3

PF

4

50

100

o

o

o

150

200

300

350

400



GCV/GCV

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave - cendres volantes silico-alumineuses-chaux de classe 3 (GCV) Couche de fondation : Grave - cendres volantes silico-alumineuses-chaux de classe 3 (GCV)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement variable 1-c

BAU variable

<

y-1

BM

Partie stabilisée revêtue

Berme 0,75 m

S : 0,25 m It~ 0,20 m 2,5%

I

I

1

0 1

1

1

'

1

4%

1

1/1

1

1

8%

l

1/1

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit doit être inférieure à AHmax . L'épaisseur

HNG

(HND)

et au bord gauche

Trafic Trafic >_ TC5 30

Base

AH max = 0 cm

GCV

Fondation

GCV

base : GCV

15

Catalogue des structures types de

chaussées neuves

TC43o

AH max = 5 cm AH

HNGmin (cm)

(HNG)

doit être supérieure à HNG min .•

max

= 5 cm

fondation : GCV sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20

Édition

1998



GCV/GCV '

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 3O : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux: Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou~~~

\N.

~

's 4 cm

2,5 cm BBTM s'• t ti„t-1+-1+-1,.1, 6+6 cm BBSG ^'N, ou BBME"'



~-

ou

\ 6+6 cm BBSG ,\ , ou. BBME"' N

, . .

2,5 cm

>._ .

BBTM

4 cm

r

r r

r ,. 2,5

Ier , i"

cm

r r

BBTM

re

ou

ri♦

F

i OU

er ,l

BBTM

r r 4 cm



BBM

, + r BBDr ,~ . r

t`

r . .,

r

6 cmr BBSG ou BBME"'

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

ou 4 cm

4 cm ou

8 cm BBSG ou BBME"'

6 cm BBSG ou BBME ni --- r . z- .r s l

2,5 cm

%

BBDr~ f

8 cm BBSG ou BBME”'

r

BBDr

BBMa f

6 cm BBSG ou BBME"'

; .~

r r r. 4 cm BBMar

r

♦~

ou

r

h. r

.~

,

,

4 cm

BBM

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base :

couche de fondation : GCV 0/20

sur PF4 sur PF3 sur PF2 GCV 0/20 ao :y c ,3 ô 0 0 61, o c ``' Ooç?4ô oÇ70 9 0 o r : .ç obDotiDoti-C~ o ' - c a : DO, 1QqoQ.pooQb 15 .O .O pOQQo goç 15 ?po°CZ ¢~Q°4~184 go Q ~onQo~ 20 ~ .~ ~, c t o r 6r~:ch~) D Po~6Qov0^ 6 b 0 00ca6 ra .;?r6ca 6 coo`, . :?r9r~ ooa3 o 32(2 ' ~o~,o :ca o g 32r2, >ooAo~o 32( 21 ô ~ i g O ao06 32 (2i o b ~_,,LTD R i~ CJ'D ~, 1 n x v u „C7 D tT/) S? a R~ R n . r. J D c S

mini (cm) maxi (cm)

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. ( 1 ) Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Celte épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRS

PF 2 50 M Pa

PF 3

PF 4

120 MPa

200 MPa

~

IC8 3o

CS

0

~ ;

°QQ 20 cm* 3b o w . .,, o

?Qa 18 cm* 3Q

Q

~

~vcr , . Q c0 co . ca ° Q 18 cm ~~ .9 .w : ~w Qqad'D4r?4o r_'

'"a

V~.d

c9Q

C7~

dÔ :9

18 cm °.cc Q'q .,, .9

94 millions PL (122 millions NEI

\'CSN .: C

te ~~++

18 cm* O .y . :

~~jlJO

CS /I 'nl .

^J : . .. w

.v

r ; . n , .~.~

.•' h

a : ..

°~j¢ 19 cm*

O

(~'O ., „ .,

QQ

p

'

°~ Q 18 cm ~~ Q

cC O .b

.,

~., O'Or!~ ► O'

'Q Q 15 cm °Q Q

q

q'o~?44d4o

. 9 W. 38 millions PL (49 millions NE)



CSr ~~''

f

teQ 18w:cm* và : . w ,6 ., q p .

/ CS

.

. 0 üo ^ v' ~ô :4' ~o. °Q¢ 18cm °QQao :b. r; : q o~4ôd4o 14 millions PL (18,4 millions NE)

F r \ F \ CS•

f \\ FF \ \ \

~4lJ~ ) lJ :~n ~ Ci530

g

18 cm* 3e

O 'à_a II `. ~c u ^n'ap'pO :o ;.

'ad 15cm °~II` p ° : aC?'D'o

h . o .., .w: .,,

o'od O~

~i

\ .\ 'Q¢ 20cm °Q Q, ~~ F .+ F /~ C f/ \ \f \f\ w~ 'w .._~ .9_^ V ~Jr~ i ~ O~~ -”' g cs . ° Q 27 cm cc. .. ..a 'Q 20 cm Q° Q .at7 .d.'. t7 1% 4 0 .9 . 9 w 0 . 44

v\ f\\ \ f CSf \ °QQ 25 cm Od e' . ~ h :O

h

0.

hq

Qr?

6 millions PL (7,3 millions NEI CS ~Cf~30

pv~ Rv ~ . .,`o °Q ô

1 7vmdô~ti i~J~7?V nn' v p CG : p °Q Q 20cm '

c~ : q v w . A.) w . c~ p oti 4ôti4o

CS Ov pol~'11~ Ca °¢26cm°~Qa NJ r; o .,, w, .,, d4o

3 millions PL (3,6 millions NE)

1 C' 30

1 million PL (1,2 million NEI

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

CS 0 .0 ° Q 24cm o.a

_- .

.



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée

CG' ~ C ~ C5 ~ C

IA ( Cxjours) 0

A cs 3

0

100

50

PF 2

o

PF 3

200

3

300

250 4

3

2 2

o

PF 4 (C~30

150

350

5

7 7

5

_4

400

PF2 PF 3 DC n

-(C6 3 o

PF 2 PF 3 PF 4

\ c530

PF 2 PF 3 PF 4

o PF 2 PF 3 PF 4

10,o

0

2 1

t ~ 31

2

S

4 i

3 ,3 i

1

4

5

4

5

6 6

7 7

8

1

PF 2 PF 3

C N

PF 4

1C2 3o

ap anbe9 b•

PF 2 PF 3 nr f f

4

t_# 1.~'..'

4%4, •

...2t%~

~3.t



SC3

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Monocouche : Sable traité au ciment* de classe 3 (SC3) * ou liant routier ou cendres hydrauliques.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 7,00 m

TPC variable

Accotement variable

BAU variable BDG

BM

Partie stabilisée revêtue

Berme 0,75 m

L

1,00 m 1 0,20 m

-xe->

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit doit être inférieure à AHmax• L'épaisseur

HNG

SH

AH

max

30 = 5 cm

et au bord gauche

doit être supérieure à

Base - fondation SC 5

(HND)

d'épaisseur

HND

31 - 35 AH

max

HNG

min•

(cm)

36 - 40

= 6 cm

AH

max

(HNG)

= 8 cm

41 AH

max

= 10 cm

base - fondation : SC HNGmin

(cm)

Catalogue des structures types de

sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20

chaussées neuves

Édition 1998



~4s

SC3

.

a

_ ~~:

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

~O

chaussée.

Données d'entrée : •

TCi30 : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS)

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\'N \ 2,5 cm BBTM

~~ \



\\ti~

6 cm BBSG ou BBME"'

,w \

ou \ `

4 cm BBDr \~ - ::,_ ~ 6 cm BBSG ~ ou BBME"' .\

~\4

ou

cm BBMa

~ 1\

cm BBM \\ `

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

base - fondation : SC

La préfissuration du sable traité aux liants hydrauliques est vivement conseillée.

'' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

.(C8 3o

94 millions PL (122 millions NE)

38 millions PL (49 millions NE)

` G630

14 millions PL (18,4 millions NE)

1CJ30

6 millions PL (7,3 millions NE)

~

`1~1 .

- .

.

-

:~~ 32 cm -r

• ~(

.

i

~V.

~

;

~

,

. ~ ~

•r

'

~ -

26 cm

.r

3 millions PL (3,6 millions NE)

1c3so

1 million PL (1,2 million NE)

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3



.

i..

' ~ ~(

~

~r

—^( .

24

cm

~r ~ : .



Abaque pour la

détermination

de

l'indice

de gel admissible IA de la

chaussée

IA ( Cxjours) 0

50 .

100

150 ,

200

250

300

400

350

i

PF 2 PF 3 PF 4

-(CI

30

PF 2 PF 3 PF4

C6 30

PF 2 PF 3 PF 4

0 30

PF 2 PF 3 PF 4

, ( Ct4 3o

PF 2 PF 3

9

PF 4

IC3 30 ' .)~'

,,i. ~~ . .~~ : .,' i, 45121

La préfissuration du sable traité aux liants hydrauliques est vivement conseillée.

'')

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .

)l

.. : .'t : .



VRS

PF

PF

2

50 MPa

PF

3

120 MPa

4

200 MPa

CZ30

11 rr,~.'

94 millions PL (122 millions NEI

\ Cl

30

38 millions PL (49 millions NEI

10630

1

14 millions PL (18,4 millions NE)

153 Co

6

millions PL (7,3 millions NE)

SCA30

~~~

!. ,

34 cm

,r,-_

.

~~ 28 cm

3 millions PL 13,6 millions NEI

1030 F~~ r

1 million PL (1,2 million NEI

IC2 3o

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

1\~~ 25 cm

'~

! ,-.



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA (

0 PF2

50

100

150

200

250

300

350

cxjours)

400

1--

PF 3 j PF 4

PF 2 PF 3 Pt' 4 -(C6 3o

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

-(C 4 3o

PF 2

~~

PF3 PF 4

IC33o

PF 2 PF 3

N

PF 4 PF 2

IC2 3o '•

-

ap anb e 9b,

PF 3 PF 4



ai;



GC3/SC2

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) Couche de fondation : Sable - ciment de classe 2 (SC2) * avec activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Accotement variable

Chaussée 7,00 m

BAU variable Partie

stabilisée BM BDG 1,00 m

~ .1

Berme 0,75 m

revêtue 1

I

1 0,20 mi 0,20 m I

i i

5 :0,25m

,,1

i1

I

0,20 m uer.,

1

1

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min.• Trafic Trafic > TC5 30 AHmax= 0 cm

Base GC Fondation SC

AH max= 5cm

SH d'épaisseur HND (cm) : 31 -35

30 AH max= 5cm

(cm) 15

Catalogue des structures types de

chaussées neuves

36-40

?41

AH = 8 cm AH = max 10 cm max= 6 cm AH max

base : GC HNG min

TC430

fondation : SC sur PF4

sur PF3

sur PF2

15

18

20 Édition 1998



GC3ISC2 t Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •



TCi 30 : classe de trafic cumulé

PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou'\ 1` .\\

\ N. \ 2,5 cm BBTM \

X ~

ou

6+6 cm BBSG ou BBME("

~ `+,y

2,5 cm BBTM

f ,/

\ 6+6 cm BBSG ou BBME 0 ) ),.

. '-F f F f F f i -f--l f , 2,5 cm BBTM , f f' ''TT-T 6 cm BBSG -,' ou BBME)'( ','

2,5 cm BBTM

y ou

~T !

ou

J

6 cm BBSG ou BBME"'

r~rSr~r~~r~~ 4 cm BBDr ` r+ ,

• r

-;- 1 -.~•. \- ..\ , r r r r r r l 4 cm BBMa r ' f ` ,

n,,

ou

Li, `~

ou

4 cm BBMa j

ou

r

-,,, 4

8 cm BBSG ou BBME"'

4 cm BBM



'\

4 cm BBDr

8 cm BBSG ou BBME) l )

~'

\ , .\ti N. v 4 cm BBDr \,:%,

6CmBBSG ` f ou BBME"( F

• 4 cm BBM r—',,, •,,,.

4 cm BBDr

4 cm BBM

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GC

couche de fondation : SC

0/20 bO

sur PF4

mini(cm)

bO o0 0 oo

maxi (cm)

o (~ O ~ aooa 32 12 )000c

o co 4

f?

15o°b :bp'~

.

~ 4p~'f3DDo40oôc, ';,,

~

ti„

45i2)

sur PF3 sur PF2 ~> . ~ , . _~ •, ~~', . , ,~ , %, 18 .'. . . .~., ~ 20, r`-Y ; .~~- .~`~r~~ ~ • ~ `~~,~~. '_ ( '~ '. . 45 12) l - 45(2)

~_.

!v ;, : I- ., •'~ ~-

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. "' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRS PF 2

PF 3

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 MPa

~ .Cs~~

CS

`~

°d¢

cm* 5› :0 ., „, 18

r

a

°.~

18

cm*

~

,r „,,r>>o9C?.

'

.,

~` 23 cm

~

" -,,`,~

~=f

',JO lits

i,

•r,



20 cm -. .'~

~

~ NI

.~ N

94 millions PL (122 millions NE) \ CS ~

~.

°Qa

4;21

'

c

18cm*

, • r~_• cm

°~b

Ç

r_ .=.

h:o ._

.~~

.~

18cm* 3II .~o4ti . . ~. •r, _ 18 cm

.

38 millions PL 149 millions NEI

CS -

'' . CS

guc

1030

°~ 18 cm* 3 b '~~ü'w .o oo ,~_

'



-•,

r

,

-'r :,=.

20 cm .

bunun ?ide ,,18 cm*

•,~.

~'~.

`c :~-t :~~.- :r•.i,wlji,y :~IN

. .-7` ;r9-'r,~ -

.=

- .- ;~

18 cm . ; . .~ ., l•

-r

14 millions PL (18,4 millions NEI ,,

. CS . \',', fFf gDc ntï_ `p

cm °Q 3 : P oc2 _ww , , ' ~~,-,rl' ;Y. ~. 27 cm

°~ c 19

L .-•, 1 .•~

t

•' /N I •!N

'', F \ f, • CS p~r},~ . rl o o °~ 18 cm ) 'r)(3 ~ t! 't, .'”. - . . T ~~ o9 r . 18 cm l' •..

CS

~

\ ff, \ ♦

, p~vuwna ~üw °a? 15 cm ' °Q b pti . .,r h p ,~ h_ 17 cm \ . .

6 millions PL (7,3 millions NE)

CS ~Ci 4 30

°

0. • °Q 18 cm ) TC5 30

Base GB

TC4 30

0/14

AH max =0cm

AHmax —

0/20

AHmax= 0 cm

AH max = 3 cm

Fondation GC

2 cm

AHmax= 5 cm base : GB

HNGmin (cm)

Trafic

fondation GC

0/14

0/20

sur PF4

sur PF3

sur PF2

8

10

15

18

20

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



G B3/GC3 Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •



TCi 30 : classe de trafic cumulé

PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les suivantes :

Couche de surface (CS) :



Elle peut comprendre une ou plusieurs cou-

\

\"\

\"\X

2,5 cm BBTM

\ \\\ N.s.\

4 crn BBDr

ou

ou

6 cm BBSG

''s

ou BBME"'

2,5 cm BBTM

6 cm BBSG

ou BBME'' 1\

~ 4 cm BBM ^t `. '`.

4 crn BBDr

ou

4 cm BBM



\ 4 cm BBMa

4 cm BBM

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de fondation : GC3 0/20

806 0/14

mini (cm) maxi (cm)

ô~~0

4 .pO R

'c'12 ..

~b .¢

1Uô

û 0r Sr 0O o .o 15 o

4 0.

_~„~rn~ ._Jn_Q ~nD'

'' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRS PF 4

PF 3

PF 2 50 MPa

200 M Pa

120 MPa

.o 4e

~" ;

OO ~~ .ptil ~ 8Cm .o 9çmw Qo p ti p°

~ -_~,ti.

„~

;,. .25cm,'•,. ~ ,,

Q.--

. .~

J

) `,J,

, J~~,r,,~ai,~ .'1~1~!

~~`~U

0Q i~oo8com O

O

G

Q

o

Qd p o

°Qd 0.:3 .0u 8wcm .0 w . .9 O p . Q~~ Si O' r .•.r, J r,~! `',J ;•Y„ :~ 3 '•" ;24cm~ l,1' •l ~- : r ~ .• ~• ~ , •

94 millions PL (113 mil ions NE)

~~~`~` 1p °Q ap.

u c~ o c5 o o 8cm 1ooa oQ a 8 cm ~,D o 24cm 't•”

38 millions PL 145 mil ions NE) ~C630

~

Dr.

b .

co

t7Dd ► ~f ,J : ; „ ,~ li,~t!

¢

14 cm °(3e 4 .o w. .u w c~ :o • 22 cm „,• ,~ ti _ , '.r~+••lti+~l

~CS ~ o . 4

o~ J Q B 14 cm 'Q tS :~1

.

o ~Ç7 r ; _•r

22 cm Y

CS .h p-rr°ca 13 cm ~o Q h0 '/, ` 21 cm `"•',,~'J,ti . ` :r~+'•'11~•l. •,

14 millions PL (1 7 mil ions NE) -.

¢ G 7çm ~ .' ZC~530 3 aG 8 -cm -- ° ¢ aO Q O ~% 0~• O Oâ ~°Q y _~, Y rc. ._• ` - ,~'” r ~ _s - :` .~ :• t 23 cm : . , .*, J



3:

6 millions PL 16,8 mil ions NE) ~C~30

/s,.f~~~I~ ~ '_ g.,~ O .v7 cm Ç,Opd °a Q co o a 0 ^8 cm ~ , ,QQ,' _~ Q. -, ~-- ~ J :'`: . • ;21cm ,~,

'•l~~•l~ I

~ J \~ \ CS 'ca 12cm °Q¢ c~Ond QO. .ci ~T \ c~L ca . ' ~~• ~ r..`. .. :r. :, . 20 cm .~~J ~~ 3 .~~

'

VCS" T'c P_~~d~. °Q c ' .. c 12 cm o&"• :v . __ . , ~ • • r~_ ;r 18 cm

3 millions PL 13,4 mil ions NE)

1 million PL 11,1 mil ion NEI ~C230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,2

~ CS ~uLA~~ 'a °Qb 11 cm pQ

~. =~ ~v _, . ~. " ~ •~_ ~~9v . r j,`• 19 cm •,.- : r :r



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée

I C15 3 0

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 i PF 3

Ph 4 PF 2 PF 3 PF 4

.30

PF 2 PF 3 PF 4

1

c4 30

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

I C230

PF 2

9 a p anbe ~ ~( '~ . ~•fT

PF 3 PF 4

4,

b



GB3/GLp

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave - bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) * avec activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Accotement variable

Chaussée 7,00 m

BAU variable Partie stabilisée revêtue I

1

1

• .E

BM

BDG _ 1,00 m

Berme 0,75 m

S :0,25m y, j1

0,20 m 0,20 m y 2,5%

I

I

« 0,20 m 0,20 m 1

I

I

4/ — a

1

8%

I

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax .• L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min• Trafic Trafic TC530 Base GB

0/14

AH max=0cm

AH max=2cm

0/20

AHmax= 0 cm

AH max=3cm AHmax= 5 cm

Fondation GLp

fondation : GLp

base : GB HNG min (cm)

TC430

0/14

0/20

sur PF4

sur PF3

sur PF2

8

10

15

18

20

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



Ca

„,,

O

GB3/GL

±~ °~YJ

9 CD



Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi30 : classe de trafic cumulé



PF . : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des normes.

ou deux couches de liaison) . Les combinaisons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\ ~~N. 2,5 cm BBTM 2,5

4 cm



\\1~~

ou

BBSG BBME”'

2,5 cm

N.\\\~\

\

4 cm

\ ~

6 cm

ou

‘~~~ BBDr ~

V4,,

BBTM

cm BBSG ou BBME"'

6

4 cm

BBDr

ou

BBM

4 cm

/ /

BBM

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de fondation : GLp 0/20

0/14 mini (cm) !'~^ 7 maxi (cm)

(')

BBMa

~ ,~ 4 cm BBM ~ \\\\ \l~

.~

couche de base : GB3

P

4 cm

ou

p_e p 0

o~

rJp G V -- . O a 04 cso 10 0 0_,,, 8~3~ ~ .„ p0

p~ ♦ 7 ~ .. ~ 12 3 a o,o 15 3

. .~ .-~. ci( . 3212) ..

.'

.C'nnU . .Jn

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRS PF

2

PF 4

PF 3

50 MPa

200 MPa

120 MPa ~`~~`

°Qo ~,

~C830

cJ

Cô 9 cm ~ ~ Fi-t . °a cmi°Q aboa 2pRt7~

CS‘ °QtOOCaO 8 cm . °. oQbOQOp d CO ~ 0°

ao_b °( Q 8 çm - â ,Q ~°ptiOptiO•

r.~r . . .r .~,i1 : 1 -~/~`--

4 •'26cm~

-~ ~,• „~ , ~,

:Îi .1'')S~' )

" '. ; .~~~ r- ~ / : ~I

~,2

I 1

m

~ StM I

2,5% I

1

1

0,20 m t--F,

'

1

I

4%

I

I

I

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min.•

Trafic ? TC530 Base GB

0/14

AHmax =

0/20

Trafic TC4 30

0 cm

AHmax —

AH max — 0 cm

Fondation SC

AH max = 3 cm

SH d'épaisseur HND (cm) : 5 30

31 - 35

AH max=5cm

Catalogue des structures types de

36-40

?41

AH =8cm AH max =10cm max =6cm AH max

base : GB HNGmin (cm)

2 cm

fondation : SC

0/14

0/20

sur PF4

sur PF3

sur PF2

8

10

15

18

20

chaussées neuves

Édition 1998



3

GB3/SC3 Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •



TCi 30 : classe de trafic cumulé

PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou^ ..e\o~ 2,5 cm BBTM

~. ..~

~.~ < . ‘ 4 cm BBDr 1•r-4r \ 6 cm BBSG ~ ou BBME" ,

ou

6 cm BBSG ou BBME" ,



N 4cmBBMa .~ ~ .~

'N

ou

~ 4 cm BBM \

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB3

0/14

0/20

on.o~~

mini (cm)

~~o i~o Çc 10 c o Oq°4 8 ~Q ,~yv z o~~ oc J

maxi (cm)

r`

oQ 12 nD :

,s p Q,

~b .~ o0 15

vo0c

o~a

couche de fondation : SC3 sur PF4 15 45 (2)

'u Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atel,er de compactage adapté.

sur PF2 20

sur PF3 18

4512'

4,. ~~( ''1

\('l1

'-. 4512) ",

. , '.



VRS

PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

CS~~~ n on`00 ~

Ï

8cm



8 cm

° ~CJ-~ .

QQ

S

r--~

,:

-r•24cm~~~ : .~,•

°

ç

cm

Q¢ 14 Q°49

a O .a ,

-_ ~

p

°Qb:

î :'-,

22cm •; i

-t,~~

dr

°~

94 millions PL 113 millions NE) ~~ _C ~~ ~~ y °àLt V

14 cm

\

°Q ~

°c b

Ç. .oUwwo . _

22 cm ~.~ .

',~ ~

38 millions PL 145 millions NE1

CS

%g

13

i

`~

f Y 7 ~ :_~

~,

: )t, l ~

`( ;1 .~

CS

\\\,

\Cs

cm 0 O ,.o .w u w ri'O Q' 21 cm

0~ I t~nt^ ♦ '. ¢ 10 cm °Q II Q e, P ~. _f _ " • `. ~~.- ~r,9 .' r' . ~ 'f;', :':'.. 18cm

,::-Y ` : ~ ~ : ~i :r .~'• ),1 l )4

~ :r

Q~

.

~Q B 13 O

6 millions PL 16,8 millions NEI

l

1C4 30

3 millions PL 3,4 millions NE)

1 million PL (1,1 million NEI

~C230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,2

,

13cm

°Q

.. ,

`i

~

cm Y•

?,~

~o_~ 11

cm

19

cm

.. .

• .r..,~

ti •

21 .

.r.i~1 :~1~,~••)~ .

14 millions PL 117 millions NEI

C

~

lllVVV114

uu il

,~ïr_" , ,-i•r p o~

~ô: cm °Q¢:

t7°w pw ° o o ' ` • ) ~-~. n 21 cm , `, :~,, :

~~•l

S~`~

oo.

.•l".`-`•.,\

'"'

/~

ź

`(•

ï,` % ..- .

r

i

~,l ~l ,~ ~~~,

'c g . ~o9p

Y~ .. .r.~,~~)~,~~15



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

▪c

$ 30

50

100 1

PF 2 PF 3

o

PF 4

30



~ >,. ,....

-(c63o

PF 2 PF 3

v

PF 4 PF 2 PF 3

`S

PF4 PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

1 C3 30

PF 2 PF 3 PF4

1C2 3o . '" "`

PF 2 PF 3 PF 4

o 1

150

200

250

300

350

400



G63/SL3

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave - bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Sable - laitier de classe 3 (SL3)

Coupe •

transversale :

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement variable



, .I

i

BAU variable

It

I

1

>1

Partie stabilisée revêtue 1

Berme 0,75 m

S0,25m

[c i <

2,5%

0,20 m F

0,20 m

I 0

].

I

1

8%

I

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min .•

Trafic Trafic ? TC530 Base GB

0/14

AHmax = 0 cm

AH max — 2 cm

0/20

AH max —0cm

AH max = 3 cm

Fondation SL

SH d'épaisseur HND (cm) : 30

31 -35

AHmax= 5 cm

36-40

>41

AH = 8 cm AH = max= 6 cm AH max max 10 cm

base : GB HNG mi (cm)

5 TC4 30

fondation : SL

0/14

0/20

sur PF4

sur PF3

sur PF2

8

10

15

18

20

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



~

o

GB3/SL3 ~,,

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

~'

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

s

chaussée.

Données d'entrée : •



TCi 30 : classe de trafic cumulé

PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux: Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS)

Elle peut comprendre une ou plusieurs couti\\ \ \\ X, 2,5 cm BBTM ~ 6 cm BBSG ou BBME"'

%,

\ 4 cm BBDr \ \ ',

ou

~,...0 6 cm BBSG ou BBME"'

\,

~ 4 cm BBM

\\\\\\

4 cm BBDr

2,5 cm BBTM

ou

4 cm BBM



N \ \` \ BBMa \ 4\cm \ ~ ~, .\

ou

4 cm BBM

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB3

mini (cm) maxi (cm)

0/14

0/20

~ aoo

couche de fondation : SL3 sur

PF4

~~ C7 t . rJ. ~ QôQ 8 10 ôQ15 oc~ n M j0p~~ t)_}tt~o0“t'.4tir o o i 12 co b q 15 o oa ~ , , 45( 2 ) nD_~~.

") Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .

sur

_r

sur

PF3

18

~

'(-,'s`:

PF2

(~~i `~•'

-20

~'. • O, . 45i 2i

t' Y ,

tr,

r -

i~ 11 1 `

c .~,-: "tr,



VRS 44

PF 2

PF 3

PF 4

120 MPa

50 MPa

~C8 30

200 MPa

0v0 IIG 9 cm °abo ~ °~â °a¢ :c~ 0' .; ~ o .o a cm :'o a h ot7poC 7 \_~\=1 ,~~-; cm ;),~ :~~ :w ;r~~'1'•1 1~I41~~!

94 millions PL (113 millions NE)

~~~~ ~

p ao ~ bp a8cm

:p

~

o c~, g a .p O . ;q

P

IIo C7p d ► Qo .o :8 cm ~~Qo 2__2_ r" `,, 24 am ,.-' ,' ti Y i.1,' .Î~1 .J~11 `c,

~-

~

CS ~~~ ~C1n_(l p-. . II~CS \\\\ ' 8 cm C2 ► , ôv t~~ 14 Q b cm ff C .~ ,o (~p o .., ; çC7 a~o8 cm i–• ! --.".(..~p1•k– J' V. - ,' .-\ l , t. r- \r 22 cm .'",\., .•~ , :~` ` .,f~ . ~-•,24 cm . ;-_~`y ,., :l~~ lS~' J .Y -, •~ ~ .- :j 1 ~ ~~ .- .ri,3 .l~,~'lS = ~`,_ • .

~\

38 millions PL (45 millions NE)

CS

~~CS ~

e.)'& 14cm °db u w, 17 ~ ~~ . . . \_ - ,•. • _• Y. ~.=1,. ~22 cm .", :* :j1~1 -- : I .

0 . v 'u ~~ ,ce 12cm aB : ti . –. ~ :o . ., ..-."!t.-~7, =f \_ •L,. 20 cm t; ,3 ~, ., ~(,•~"- . .~,l :f„~, :l~

14 millions PL (17 millions NE) -(C5 30

~CyS \1~ 14 cm oc"c G U w ü w. ~J-4,~ - ::r;.22cm .~

.. u ,& 11 m °Qo : :c . \_ " !~-•` t " ,~ . 19 cm

.• 'l

t ~r ~'t .

;~~,~` :Y~1"~~1~~~15

li.S

~ ,Y4~'•l~~~l

6 millions PL (6,8 millions NE) 7 CS

~~3 Co 14cm '~b 0J. 6-04 r' \= ' '

°ae

0o

\

.ow

Ç-, : 20 cm ;=`.rti

~..- :~ . `[ ~, Y~ ~~-• Y. 1 Jti ~ i 1. 3 millions PL 13,4 millions NE)

` Cî330

1 million PL (1,1 million NE)

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,2

p`' V 'a¢ = ;~ ". r

3 3n L~~ . 0 cm °~ d .ti. - -~ 18 cm ~•

~ :Y~~~i~•1~,~1~'l~.



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

- Cg 30

PF 4 PF 2 PF 3 DC n

-ç C6 30

PF 2 PF3 PF 4

~c~j 30

PF 2 PF 3 PF4

Q3 1 Co

PF 2 PF 3 PF 4

I c3 3 o

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF4

150

6toli _11mor

PF 2 PF 3

ICI 3o

100

50

o

250

200

300

400

350

~ 2

_ 7 3

4

~ ~

5 6

-



BAC/BC2

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base-roulement : Béton armé continu (BAC) avec des fers ronds Couche de fondation : Béton maigre de classe 2 (BC2)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

<

Accotement

,It

Bande dérasée BM

I

BDG

I

'1'1,00m'~

0,25

s"

m

I

HNG

S :



surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes) Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à OHmax . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min .•

Dalle de béton en base-roulement BAC

OH max=5cm

Fondation BC2

AH max = 5 cm

base-roulement : BAC HNG min

(cm)

Catalogue des structures types de

14

chaussées neuves

fondation : BC2 12

Édition

7998



BAC/BC2 ~e''' '

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

y )/ '

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la ~° chaussée.

Données d'entrée : •

TCi30 : classe de trafic cumulé



PFD : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes.



Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

BAC

BC2 ca :ô :~'•'` ; : ' :ô

oti0ô c~ ~ o ooQ Q Q , , 12 3 0.Q9, 19 cm w o ca o . q

.1. ~.~ { .O.

O

. . .T ' J ~~ f 1, .i .'T. r~f . ~~ .,•. 1.ti1 , . 1. 5cm . J .): ' . Y` .: i s ~ ' r ' , ,t v, r t

6 millions PL 17,3 millions NE)

3 millions PL 13,6 millions NE)

x 030

1 million PL (1,2 million NE)

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0 1 C83o PÎ 2 I

50 0

PF3

100 1 ~

150

200

3

~

250

4

5

300

350

6

400

8

PF 4

CI

PF 2

30

=

0

2

I

=

4

5

6

=

8 ~

PF PF 4

106 30

PF 2

0

1

2

3

4

5

6

7

8

9

PF 3 PF 4

-`C,5 3o

PF

0

2 PF 3

0

1 1

2 2

3 3

4 4

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

PF4

-(C

4

3o

I

PF 2 PF 3 PF 4 I

-(C3 3o

PF 2 PF 3

C

PF 4

N

PF 2 PF 3 +

PF 4

a

ç anbe 9 . b ~. w



BAC/BBSG

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base-roulement : Béton armé continu (BAC) avec des fers ronds Couche de fondation : Béton bitumineux semi-grenu (BBSG)* * reposant sur une plate-forme traitée aux liants hydrauliques de classe PF3 ou PF4.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Bande



)

.

Accotement y

1(

i

dérasée

i

i1 i<

Étanchéité de surface

S

I

I

1

,<

Berme 0,75 m

i, i‘ 0,15m ,j oit 0,10m i 1

4% --y.

v

8%

HNG

S :



surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes) Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min .• Dalle de béton

AH max

= 10 cm

en base-roulement : BAC

Base-roulement : BAC HNGmin

(cm)

Catalogue des structures types de

14

chaussées neuves

Édition

1998



wlif ~j{

02 ~f

4 :, S

'~t

BAC/BBSG

~.~

t' 1;1,. ,. CD

/' Q s

ee

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 30 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces classes sont indiquées sur la fiche ci-contre .

Les limites des classes de plate-forme figurent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes.



~C

,,:

:7

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

BAC

oa ~ooâo mini (cm)

OC 14 o ? 06~ ~

maxi (cm) ô

°°d C 9

oo

6 30 a i-2 .0

o~wv-r1acaoc



VRS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa ~'

200 MPa

v v u ' v Vq Q>S .Qu'~ O'O Il~ô-~D. ~o

Di~o

-(CS 3o

o~b 0, 0 25 cm w o .c~a .'ca . 0 o c~ ;.o ca : ~ 4 ô Qp ., Dô . r_ ,.( • .1 , . .( • . .i • l ;7.

•r . .'r~ .~r .. 5cm `:*\, : ;\, , r=~(l1ti( } Y`;,!`;''i: ~•Ylli'>)t', i l ~

a

V~ D~~:D~a~ Q.p. go. 23 cm ... Q

.00J,CJ,

,!'• . .

.•

~ :O

V o~ fi2

l' 1 1 / ~ . / ~, r . : r\~

. .

o:

w O g O . co

r ~r a~ 5 Cm . Yv;,1 !` 1/ .' Yi l r

.

.i

C7

C • ,{ •

'r .: ~ ,. :

94 millions PL (122 millions NE)

q: ..~ u ._:Q~ O . v . .O, Dpo .D . 0 6 -0 D•~~ :Q . o IIOqo24cm~O .c1OrI OC3. :.p - ra .~,'0:pdapd~o.0~ ~\1 r_. . r~. 1 r .1• Y ~-1: 5cm 1 . \ t (•~ t O, v O .v .V

~

.•Y`•„

.\

`!\„`1: .,•YiY)ItN

o

.

22 cm

a7

0q0'"q

i qp 0' a~Ç~'~ C2'D pp FŸ ~r .tr\~~~Ili~•i~ ~ ~_• `ï' k r=`• t 11 i 5 cm ~

OC.O m

~ . 1~~ "rY\/.' . .•Yi '11 ' l

S~

38 millions PL 149 millions NE) v

~~II Ogo 22 cm

S C,6 3o

O O C~_ .O .1 •

.1• .

Co

;

g .O CO C DrjC t;.O .p ~D~C%' -r-~-~ .

-1~,1'•

-'

,= -

r,(1. '?( 5 cm ` k ,

1

\' ! : . .`Yi~~•~~I1rt''til+l

~u:~ D ~ç D p .9 D . . Q aQ.q : 20 Cm d D d •Q O?.O Ca.:.4 .1a . .~ ..O .0 35 kN) cumulé sur 30 ans sur terme de la plate-forme support de chaussée. la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes.



Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

,

''

/' ~0

ee

BC5 BC2 GCa .~~.nOCapi~~ ~~~ a 15 ° OQ bO , ; 12 '„ ~d~ri .Q . .Ct~A :•',,,,• p~ vp^Q ' oaC .~c p

mini (cm)

_

maxi (cm) oa :o 40 ooti0f D .~_c:1 v~r1R .c~0 ..61•~ . .1 :

"'

'~~.

.-,

,, `l

;



VRS

PF

2

PF 3

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 M Pa

030

94 millions PL 122 millions NE)

IC1 30

38 millions PL (49 millions NE)

C6 30

14 millions PL (18,4 millions NE)

p v p . . .Qgv.,n Q n Q V .tiU. V 3VO 4 ~o a

D ~o~~o 0

o :rora ~CJ30 QQ QQ_ 23cmw _ 00 p, o a ~ o odDod Dô~ 4 ''•!• J 1•:~~ ~i/1 J~• J ~• . .' r , .' r Y , .' r . . •. . =~ • . . ..=-r~. _1 ~}~••l 18cm , , ,; .~( ~ ,~

r`~`-i.•• :•rf',•,f,•,~,I

u

i1~o4~0 oabQC3 '~

.^

6 .o

Po ».

22 Cm

~~tiDb 'D Î } .a . } < • .t • .. r . .' r • r . . .' r f. . =. ,~ /f• , ., 15cm , ROOÇ~

O l,' '

_•r` ;•x`=."~:'_•rl,•',f,•') f

.~ .o .~ °QQP Q°.

n.p

21

Ô O .21!7',o .21 cm

~o :cJo ~ .~ . .

~ .D .a, .V w , .h V ° - r . . ~~ • L r

h

D° .- rD°.. •._s

J( ,,,( :~,? , 12cm : - . '~•u-~ : •r~,•)l„,•,(

6 millions PL (7,3 millions NE)

0 `C

30

o~~Q~ .~Q

~n

L ti aQ :II~,7 :D

0 20 cm ca

.

~v00~ .Ota O 4 ~~ ;. s

r`-

18cm ~. . .• r

i` "

v -

a Qo 20 CM w O cJO .: 4d D'a 0 0. dDod 0. "0oca 0 ca

2ao_

1J~ •~.

'r . .'r• .~ 3 ~ _

u

p ' p .p

-' r•

,

,

Q }, . .} , __'r .~.'r .' . ~ .. ~~ ' I• ~ 'r ti ~~ ~ 15cm '

'r ..

~ _~ ~ ,

„,~,

`

I

r` ti i`-. ”

i.

3 millions PL 3,6 millions NE)

SC3 3o

1 million PL (1,2 million NE)

C230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3



r

,

,f 1 ,

r ,f

~vo .21 ..1-," ,-4. co ,

PF 2 PF

3

~o cn

PF 4 SC63o

m a)

PF 2

O_

3 N Eft p

PF 3 PF 4

"5

30

PF 2

o

PF 3

CO

10

PF 4

IC4

3o

o

PF 2

o

PF 3

0

PF4 ,(C33o

2

4

N co

6

0-

2 2

v c

13

4

5

6

7

8

9

10

c')

O

'0

N Q CD

PF 2

~

a> N N

PF 3 PF 4

coco

-çC23o

PF 2 PF 3 PF 4 i

1



BC5/GC3

VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

• Structure : Couche de base-roulement : Béton de ciment de classe 5 non armé et non goujonné (BC5) Couche de fondation : Grave - ciment de classe 3 (GC3)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Chaussée 7,00 m

Accotement

Bande dérasée

I ., E

BM

r

BDG

,E,00 m I

Étanchéité

de surface

9,25 m i'

0,30 m -

0,10m, x

2,5%

GC3

HNG

I HND S : surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes)



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche doit être inférieure à AHmax . . L'épaisseur HNG doit être supérieure à HNG min .•

Dalle de béton en base-roulement BC5

AH

Fondation

AH max

GC

max

=5cm

=5cm

fondation :

base-roulement : BC5 sur PF4 HNGmin

(cm)

Catalogue des structures types de

15

chaussées neuves

15

(HNG)

sur PF3 18

GC

sur PF2 20

Édition

1998



(u

BC5/GC3

3

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

%

.A

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

s

chaussée .

Données d'entrée : •

TCi 30 : classe de trafic cumulé



PFI : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes.



Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de fondation : GC 0/20

couche de base : BC5

mini (cm)

P.

0ob

~ 15 0 0 oaQ-Gi'~ ; ..'~ 15 ' .j. ~-~~ v 4n 39111 0 o ao(2' 40 0 rJ0 0n n D . C7n_ , O~.Ga .

sur

oc, t),,,-3L

O .po000c q~ ~.O Ga

maxi (cm)

sur PF4

.pod.-T'r

i_~ ., .,

•. ~

h

û

~

O .

~ ~ ~

. .O~O~

.

.

.\

Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.

PF3

_

18~, ~-

.

.''

320)



VRS PF 2

PF 3

50 M Pa

PF 4

120 MPa

200 M Pa

C$30 4( 94 millions PL (122 millions NE) ICI 30

38 millions PL (49 millions NEI ~C630 "*I 14 millions PL 118,4 millions NEI IIDo :E ~

Q

~QQo 0C~Q 0j) Va 24 cm op ~ ao L? 1, ~

~ti~

1 1J~

.

f:

`'

rî-

r, '. ', i '

Y.'''

--

a~, 35 kN) cumulé sur 30 ans sur terme de la plate-forme support de chaussée. la voie la plus chargée . Les limites de ces classes sont indiquées sur la fiche ci-contre .

Les limites des classes de plate-forme figurent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes.



Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

oc, ô 15 mini (cm) C ~ o Do

d

maxi (cm) o

a

0~

o

6

40

k



VRS PF

PF 2 50 MPa

3

PF 4 200 MPa

120 MPa

105 30

94 millions PL (122 millions NEI

IC1 30 ~

38 millions PL (49 millions NEI

~C630

14 millions PL (18,4 millions NEI

00 6:0060 B- O ti

37 cm \j ° d° c¢ .p Z2

L )'.`~~

~1, ,

QQ0

~'

35 cm

S

~oqa .Qr

; : 0.

va

10cm

;*.

° Q b 0_(

O~~tiG

10 CM

•')

ti°

..

-

. .'r

r -1:-r`

~

~

o-

;:

r:

r`-.!:_•ri', ',I y

,V

~

a

a a o 33 cm w ‘> . O. ti '/.' . .Q _•i'~ 90cm ;,,'

~~ . ~•

~,+' '1~~~

6 millions PL (7,3 millions NEI O

p- 0 ,~_-DQ0 o~Q ~n Q

s ź ~°b 0w 35cm aQ;`~`~f

,f

`?

`

~

~_10cm _•r^

/`

n

°Qa° O °

Q(~oô. ~

_

, _•rf

° -s

4 °?~

'>I',

k • '

.Z",

33 cm

.

co .oca

,_rr .•

o'ôa

3o S„

ao

ti~G

u o~ . ~Q Q ~-<

r~-:' ~ • =- • ~-~( 10cm ~, :, .~4 , .~`„`~. .•rC :•',~' . ,

3 millions PL (3,6 millions NEI

1^330

1 million PL (1,2 million NEI

` Cî230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1,3

oc~~o

31 cm

ô 01

df

O. ,V `r . _ r ` •Y 10cm :~ :`,,

~~.+'•1~,~'•~



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours)

0 I C8 30

50

100

150

200

250

300

350

400

PF 2 PF 3 PF 4

I

IC

30

PF 2 PF 3 PF 4

,(C63o

PF 2 PF3 PF 4

0

PF 2

0

PF 3

1

0

PF 4

1 2

1'

PF 3 PF 4

0 0

~

~

2

2

3

3

4

4

5

7 7

5

5

6

6 6

4

3

2

5

5

4

1

1 1

4

3

0 PF 2

3

2

4

3

6

6 6

8

7 7

8

PF 2

il

PF 3

<

PF 4

N iil

PF 2

a,~

! I

anbe9jeb

PF 3 PF 4

‘'.S) ~ ~ ~

7



GB3/GNT/CdForme (MTLH) VOIES DU RÉSEAU STRUCTURANT (VRS)

Structure : Couche de base : Grave-bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Grave non traitée (GNT) de type B2 et de classe de performance Cl reposant sur une couche de forme traitée aux liants hydrauliques

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

TPC variable

Accotement variable

Chaussée 7,00 m

>I<

H

>1

I

BAU variable

~

Partie stabilisée revêtue

~ BDG _,

BM

1,00 m

1 I 1

1 Berme 0,75 m

5 :0,25m 0,20 m 0,20 m 1

,,,,l

]171 1 I 1

1/1



Variation transversale d'épaisseur :

La différence entre les épaisseurs nominales au bord droit (HND) et au bord gauche (HNG) doit être inférieure à AHmax.• L'épaisseur HNG doit être supérieure à Trafic Base GB

HNG

min .•

30 S Trafic TC4 ? TC5 30

0/14

AH max=0cm

AH max=2cm

0/20

AH max=0cm

AH max=3cm

base : GB HNGmin (cm)

0/14

0/20

8

10

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



GB3/GNT/CdForme (MTLH) Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

tr

chaussée .

Données d'entrée : •

TCi30 : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 30 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\2,b cm BBTM 1 N..

ou 6 cm BBSG au BBME"'

N \

~

e

,

4 cm

\N.

BBDr

4, cm

ou

BBSG BBME”'

6 cm

ou

. ,

N.:,

\,

BBMa ~

â~`~\\

\~

.'~. \ \\\s'''.

! 2,!i cm

BBTM /

4 cm



BBM

BBDr ,~ j~f / 4 cm BBM 4 cm

ou

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB

mini (cm) maxi (cm)

0/14 0/20 v 'T) . „ j 8 VC oÇ1°4 Du~ ôc o oc 12 3II â o o 15.Jno _ ';)U

-ob

O~

• Pour un matériau de couche de forme de classe mécanique 5, ajouter 3 cm à la couche de GB .

01

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .) .



'

VRS PF 2 50 MPa

PF 3

PF 4 200 MPa

120 MPa

~C8 3o

94 millions PL (75 millions NE)

-~C1

30

38 millions PL (30 millions NE)

~ C,6 3o

14 millions PL (11,3 millions NE)

. ~~~~ Q

\iS

~C5 3o

°CbG 9 -cm - °Qâ :~ w ~ 'co owo ., , .,g 0Q B 9c m °Q aao" p0 oao~o 0 o7p4Ç7, ^~~ ,r• •` ..~,`_• \~ „ , `•~12 çm ~ ,r`~ :i~~ ;i~~ :r~ .. :'I~~~1~+~~~~ T

6 millions PL

I .

\-

~

a 1 .Q q~~ .

. Oo

Q o,

cm

x- yoo~Q Q8çm Q oC7pt~ ►

°

oâô q'_ l



4~] .

Q

t,

~

' : „ .* 3 : -'-"12 cm~~ti•'_-` ' ,

v :~~~Y•~ ~c•

i~

.r4i'•1~~ 1•1 1.~~•>

(4,5 millions NE) ~.' ,r r r r

r ,

/.CS r f },' / f53

65?

'c

V:.~r\ri

f/

~~•

14 cm y c~.O .nd ♦ .4~ 9 .~ .. ~_. i ., • Y` ”.. • Y 12 cm ` (3.

,~~

3 millions PL (2,2 millions NE)

C3 30

1 million PL (0,7 million NE)

\ Cj230

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

// CS ~/

p''—''v 6 0Q0 12 cm Q ti -- ~ _

,::..%l

.

V ;,, ,"..f `.- •~ / .`

12 cm e

i , ~ : ji,l .~,

'.



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

50

100

150

200

300

250

350

400

PF2 PF 3 PF 4

p C ~ _+.

PF 2 PF 3

CD

a

PF 4

CD

LO

m ~ a 3

PF 2 PF 3 PF 4 Sc5 30

cr. M N

PF 2 PF 3 PF 4

0

0 ln

1 I1

2

3

BI=

3 =I•

2

4 4

5 11np

6

7

W

9

8

6 5 ~ . ~

Cr CD

PF 2 PF 3 PF 4

0 ~

0 ~

8

9

1=

Î

8~—

9

7

c 't

~

PF 2

Abaques ne

tenant pas

compte

de la protection

thermique

de la

couche

de

lornré

PF 3

~

PF 4

N N M. CD

C230

PF 2 PF 3 PF4



GB2/GB2

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave-bitume de classe 2 (GB2) Couche de fondation : Grave-bitume de classe 2 (GB2)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

3.1(

Bande dérasée 2,00 m

Surlargeur

Berme 0,75 m

de

chaussée

Partie stabilisée

>

R

0,25m

•I`

1

I I

020m ~

~~Dr~oOc~oc~o od , ~

'.t1 O

(~~

a ooc

-3

:6'113

Catalogue

I

c

aop

oc(-,

oa~~~~zY~ ~ • ~op

0,1

!

.

O c.,

o

5%~

U

r~~oOb b F1p GB2 ~ c; o~Do~~O •- ro~~opQ~O goo~~ 04l0

OO

D

ô

~~m=~S~~o~ oo°~~~ ~ ~ 000 _~oo ~,. 062 Q ~7 Do ~~~ ôâ a Q o ~,°V9 ,~~0 ~. ; ~o C2~D~ooC7o~ 0•

PF 4

1

2

2

6

4 ~

~

7 7

9

8 8

8

9

5

6

7

12

9

10

10 13 12

9

13

12 1(

11

>•

7

4

11

1

5

4. .4 .5 6 ~

''0 t ~L

7

6

6

5

8

7

5

5

4

3 ~

6

d 4

3

2

5

3 3

2

7

4

2

0 1

PF 2

4

3

1

0 1

~

3

2

PF 3 PF 4

PF 3 16 ;r---

0

1

10

>• 11

12

12 13 I _ .~ 13



GB3/GB3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

~

Couche de base : Grave-bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Grave-bitume de classe 3 (GB3)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m



Surlargeur de chaussée ~~ 0,25 m i ( 0,20 m

DoPdc; o '2r) ! „d .DoQ c~ ~`ô xs~'Yr ~ .~

Partie stabilisée

0,20 m i >>

~>

5

>

,,~ o Cc:ïoc''-

c')

~ti oti

Berme 0,75 m

o ;C.G63o ~

_ o c” '

:, ,~~

Qo~d D~o 6 oo~,

8%

;vD ;;D, .\-:.;'

ar

o s~ c 9Y2c I

v?DD,.o,~~C D

c~0~

1/1

°Ç~ ~~ 4L7 L ~C

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



GB3/GB3

3

3 n

7

r

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi2o : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\ \ ti~\ \: '\ 2,5 cm BBTM ~

1 4 cm ou

\ 6 cm BBSG ~ 4 ~ ou BBME ~f/!,~ ~ 2,5 cm BBTM / ~ / 4 cm BBM /i///

\

~

ou

1~

~t

! /

6 cm BBSG ou BBME

4 cm

J 4 cm

f

~~\\\\~~~

\ti\~\ \t\'' 4 cm BBMa ~\

BBDr ou

~

\ ~\ `

BBDr

4 cm

siTTC5 ~~ ou BBME "' \\ ~\\\\\ç. \

BBM~

6 cm BBSG ou BBME ''

ou

BBM

ou

f

/2i~~//~

r r F r F r r F ~~f}FYFyF ;r,r,' ;F~,

4 cm j

F

'



F F

BBM . r

F F F F f F'.. 1 'Y }\ y 1 M1' F F F F F F F F~ l 1 4 \ 1\ l l'

i

'

L.

E :paisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

GB3 0/14 mini (cm)

PC âo

8

maxi (cm)

oa°.

12



0/20

r, . v âôô~10 ôo,

o : `1; p j 90 ,

Qo~

15 jnD~

Lorsque l'épaisseur totale d'assise en matériau bitumineux est inférieure ou égale à 12 cm, un nivellement de la plate-forme à ± 2 cm est exigé . Il peut être obtenu par apport d'une couche de réglage de 10 cm en GNT insensible à l'eau (voir * du tableau ci-contre).

''

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .) .



VRNS PF

2

3

PF

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 MPa

10'20

43,5 millions PL (21 millions NE) C$

~C$ •~ ~} 11 cm 'Q a

~ a 12 cm Q G ~ w.. .v .w Q QQ

°~

13 cm

.

O~ .y

ocs ~.4ad4ôd4o

°¢b

h: G y . w._y w

.y .w.:QOQ

"de: 12cm

.yw.A O Ô~~o~~o

17,5 millions PL (8,6 millions NE) `Ci620

21~fÇfj

°Qa 13cm Q p . Y: Uuo . ',~~-• "co °Qa 13 cm °Qa b O c9 o'o w . y w: c~ o od pô?~40 r;

Q_"

.o Q 2{ .uC

Ç~ "• " .

°Q.¢-~

10 cm

u w.: .y :w c~o p

.

O'~JUp . . O .cp ,

11 cm °r7a rI ~ .g g ca; o ça c~V '?,à4

4 od~odQo

°°Qa °Qb 9 cm o Il., !p2J n'OG'_ .40d'O' o~¢ 9 cm .~ w ~ w . ~ 4 oç? :acir? 4

6,5 millions PL (3,2 millions NE) C~~ S ~,

CS

°. Q a 10 cm Q .a ~Q y ra y w :DO 2jL/~~5?i : n n :,s:0

Q."b 8 cm

°..

0~ . ¢ o yp~d~a.~~?"o.o

°~7 . 11cm°'

a

a

U .~p

00

CS ~

s

2S~!n :0'.CJ

'O pO

~y

~

aao . co

°

8cm°o ~. aà,,w

°Q ¢14cm

,. .w :oo~o .?~,.

2,5 millions PL 11,3 million NE) f ~ `'C$ f ~

1

O 1,5 million PL 10.6 million NE) ~C3 zo

~~

~

%1n_ r ra • P

.,e 9 cm wy .0 p 0 ,• . c .)'l-1-.r`' °Q' a 10 cm ' a c0 O ..cJ , w. .y O0 ff/// / CS' fJ ~rr,, a8cm o~¢ .. ~Q cirri Q a .00 -~ , ~ ~~JVC pp . . 8 cm >°~a .a ..e .O~.b 7 'y 07~40 (s:Q'

CS / ~n . ° a 14 cm °~y O Q~.~O .0 ,,., ; .y v,'Q OYt/u°n

~-

CS -:n . .n .•s a 11 cm* y II .. •

.

>{ CS

~ cm , -.~

°Q¢ 11 cm* 3

, .

C$ ~~ • ~_,o ~

a 8 cm* °t . .1h;3', _n OOti ,♦ :0

0,5 million PL 10,2 million NE)

/f C$ ' 3

. .6. 21~ 21~~ .♦ ~•., .♦

°Qa 12 cm* ~B'b c;o w w ..>:Qôti~•

C$ ~rj~J'~-i`, • :n .♦ °Qa 8 cm*

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,5

•AA•A CS r A•A•A A\\

s~rfuGn u~ .ii

8 cm*



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0 ,(C820 F

.~

1

106 20 { ~ .: ... .

PF PF PF

2

PF PF PF

2

PF PF PF

2

PF PF PF

2

PF PF PF

2

g

~nµ

0

3

1

150

200

250

300

350

400

I

4

3

2

3

5

4

f

5

7

8

7

6

9

8

10

9

10

4 0

1

q

3

2

3

1

0

5

7

6

8

9

10 11

3

1 1

0

4

10

3

t

4

2

1

3 3

4

5

4

3

5

4

8

10

I=• 7

6

10

1 9

7

1 6

5

7

6

11

11

10

12

11

4

3

1

2

0

1

4

3

~ ~2

4

3

5 5

2~3

67 66

5

7

8

8

n

9 9

6

9 10 10

11

10

12

11 11

12

13

4,

PF 2 PF3 PF 4 PF PF PF

2

0I

q

IC3 2o

I

4

q 0

100

.

3

0

I C4 2

50

2

8

1 2

0 1 0

~

13

4

9

10

3

4 4

0 1 2

11

1

5 5

7

6 6

7

8 8

10

9 10

9 10

13 13

11 11

11

12

12 12

3 4

0

4

2

0 1 2 ~ = 0 1 2

9

12 12

1 12

13 1

14



EME2/EME2

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Couche de base : Enrobé à module élevé de classe 2 (EME2) Couche de fondation : Enrobé à module élevé de classe 2 (EME2)

Coupe



transversale :

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 200 , m Surlargeur de chaussée 0,25 m

s;t

Partie stabilisée

p,,i)_"

;.

G 0 00

.:yC .~C~oo

o .,

,

,-

~0

Catalogue des structures

o~ °

types

;

O o EME2 p~ood .God .Do po ,pL o c~ o bpQov & °b o 0 9ï2„

~G,'::2_0 )o 9 oo, G~Q~~, ~, c .,,~;o o~t.' ' ~ EME2? o ç, o o °ti0 0 Q o,U °

Y

0,20 m I r(-'I

O is

Couche de surface

Berme 0 75 m

r

oo o .

. .~o~~Q Q ~ aoo o ,

dG ô a

oo c,

de chaussées neuves

Qo

,_

Q ovovov .,

1/1 ~~ 4>2~

Édition 1998



EME2/EME2 • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou~\ ''s..N.«N\\

\ 2,5 cm BBTM N, \" \ 6 cm BBSG � ou BBME

2,5 cm



BBTM

\titi~

~ \ 4 cm

BBDr \,,:ss,

ou

\ \

N

4

ou

4 cm

ou 6 cm

.

BBSG

ou BBME ,

.

4 cm

\, \

BBMa

\\\~~~ 4 cm

~~~\~\

\`

BBDr

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

EME2

. -- : .

mi ni (cm)

ti

° ź



-- : ~

, : cJ.O ~ 10 . c c 10

6 .b . ô ~ :ô, o

e

za-c

4 013 ; 4c Lorsque l'épaisseur totale d'assise en matériau bitumineux est inférieure ou égale à 12 cm, un nivellement de la plate-forme à ± 2 cm est exigé . Il peut être obtenu par apport d'une couche de réglage de 10 cm en GNT insensible à l'eau (voir * du tableau ci-contre).

('( Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .) .



VRNS PF 2

PF 4

PF 3 120 MPa

50 MPa

200 MPa

.SCg 2o

43,5 millions PL 21 millions NE) t

C

\

°~~ 9 cm ° OQ ¢ o

(~~

lt

J

fJC

C CS

a °Q B 8 cm °.°a¢( .

V .~

~

10cm

°

.

p~~opdQo

.9

~1 ¢

9cm °~1 ¢ h:o . .y .w, .y . W. .6 :0

°

a -p o :a

.0

,

Po

17,5 millions PL 8,6 millions NE) CS 6 20

C$

.~, °~ a

1111

° oa à

°Qa 6 cm

9 cm

o

ri. .

°a¢

10 cm ~QQ q O .q .

n .O~.U~.w

0'

O

DU

O OaQ g O ;g

QaQ 9 cm Â:

~

q .w;~.q-.w .:~, :Q

CS

• .-n . -:n . ~ .•. â Q 12 cm* 1 Q v, : 0.

~-



6,5 millions PL 13,2 millions NE) CS

r ~~~I.• M .,~ . ° .

) ~ ..

CS

..

Qa 10 cm . ~¢ ." ,i~•

.3°~~ .+ .lJU b ?~ 7 cm s QQ " p~

.

.

.O

_

~;oU~,'.O

10 cm ~aQ . q

'Q 2,5 millions PL 1,3 million NE)

/

q ' .4ôti~dô?~4o

i CS// %► ~ ::~n~~_p~• c.r 6 cm O .yy . w y w__c3 p c~ L

O .p~~• ~ - wQOhQ.

p o .g ' 9cm , a . :~;oôç? :Obç? pa ~ :o, ° oQ¢

°~

CS

.'~~/

O .:,VÛ 3n~~!° .~~ ..

:. Oo . ;'3' .q 6 cm . : Q ¢ ,.00d

tl;ou~n .i~

.pvh . J

°aa 8cm ? ".'(3c O . .q ~tioot?po c~o .

) 3•~:

~JC

~

ST U., n

r_~

.p . 0 h 0 . •

10 cm '~Q w . .~ :4 oti dôdPo

CS

.'

o" c1 u n[f

.e 12 cm* . ~ .o .o ôç?r

1,5 million PL 10,6 million NEI

10 20

0,5 million PL 0,2 million NEI

` Ci220

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,5

~

CS

0-- V u . n!Î .

o .o

10 cm* 1 a . .. y-- . .~ o ciç?



Abaque

pour la

détermination

de

l'indice

de gel admissible IA de la

chaussée

IA ( Cxjours) o

100

50

200

150

250

300

400

350

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2

0

RF 3

2

1

0

1

3

4

3

2

5

4

6

5

8

7

6

7

9

8

1

10

9

12

11

10

12

rTl N T

m N

PF 4

1c6 20 1

~tr'f'

0

PF 2

1

4

0 1

PF 4

10

9

11

PF 4 PF 2

01 L_ S_ 2

4

-

PF 3

PF 3 0~

PF 4 PF 2

3 3

6

4 4

_1t 3—4f

5

5

6

6

7

~8 7 8 , 7CIMC

9 '

11

~ 10 1=

10 ~11

12 12

11

12

13 =

13

1n 14

1

< Xi Z y

PF 3 PF 4

anbegb

PF 2 PF 3 PF 4

8

2

0 1 t 01 2 t t 7 2 01 t _>t

PF 2

7

6

2

0 1

PF 3

5

1



Qo

GC3/GC3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure : Couche de base : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) Couche de fondation : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) * ou liant routier (GLR) ou cendres hydrauliques (GCH).

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m

Berme 0,75 m

<

~<

de

Surlargeur

chaussée

Partie stabilisée

3. ,r

0,25 m

2,5%

1

1 0,20 m

0,20 m 1

` 5%

iP o D DoPOc~

o ~~., r o 00 0 o~C GC3 o~C~oob Dod 03D?D~0 ~o000oO Qvo~~ o~~o 9 o Tt or> 7) ~,o~~d~vaoir~ D t( .co ooat3°Q&c GC3 3 oo9 c9 oo oo 9 uo o o ~~ o c, di0o ooL~Do~~OB Dopo~~Oôood~d~~oobd .--D

i

i C2 0P p 0000C

fi)

Catalogue des structures types de chaussées neuves

I

t~

1/1

o ~ ~~ti~ ~G S

Édition 1998



GC3IGC3 •

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



K i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou6's 2,5 cm

''s ~

.

4

BBTM

ou

6+6 cm BBSG ou BBME"'

tiw~‘ ''s,,:S \(), 4 cm BBDr ' ~~- ~ \ 6+6 cm BBSG ~ ou BBME"'tl



~`

2,5 cm



8 cm BBSG ou BBME"' F f I

nf

4 cm

BBTM

F•F ,

F! ,f\ BBTM f

Ou

tA

BBTM ou

4 cm



\

F \l

7- .,7 \ .\ 4 cm BBMa !

BBM

4 cm

BBM

ou

,

,

• • •

jr

• \

\\,\``\!, 4- cm ' BBM •i 17 v ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ , .

ou

FF F f f r I f 1 , \ \ \ \ \ \ f I ! f !! /' F

f~• 1r`f

8 cm BBSG ou BBME"'

f r F • • \ \r\r\r ♦r♦

6 cm BBSG ou BBME"'

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GC

mini (cm)

~r, IM1

6 cm BBSG ou BBME"'

BBDr

BBMa

/f%

Ou

4 cm

4 cm

74-- 6 cm BBSG ou BBME"'

~ l , . , .~, 4 cm BBDr r

j

6 cm BBSG ou BBME"' l .1-

2,5 cm

~

,~ %

8 cm BBSG ou BBME"'

f!

2,5 cm

BBDr

ou

'2

° q0Q ô°~ôoqe 15 O O Gd 4Ga Ç,., . nf,;~

maxi (cm)

o o o0 sil

G

q ô.

.D

o

couche de fondation : GC

D

0

Ôp.

32( 2) o o coo

0

,.K:-2))

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. "'

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRNS PF 2

PF

3

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 MPa

.(CS 2o

43,5 millions PL 134 millions NE)

~ Ci,20

V

16

e

cm*

G .v .w ,. yvw :QO

^

°àa

u ~o.

'°e d ~:

15 cm ( .,Qy .w : .yc~0p

4p . .4 p

17,5 millions PL 113,8 millions NEI

i -.^ .^', . ,

1s-. °Q , 22 cm* âa ` ÇÇ

._~0 qu".~ .,r:,r~ _"• n .pO.

7JCl :

°Qa 20 cm ? °Q a ç-; a .o

c

b'o : p.

,, .o ot?*4ô ?~4p

/ CS

~~~

/ CS /

°dz 17 cm* 'd g .; U h.? G:0 w .~, o %

og



o

àz 18 cm °Qa

ç-; .0.

Q"t 16 cm*

,

~

w, .v .w

c,

CJ-,

Qa 15 ri,cq .y

ç-;.(9, pd 4Qç? :4 p

cm

Qa-

h

)°Qa ~,o

pZ%'•

0•

6,5 millions PL (5,2 millions NE) +\'~ f / ~ \

\\ f f \ \ ♦ f f f

r,

)v p °Q( 20 cm )%G' . ~Q .q Ga .V O ti . °Qi 20 cm )°Qa a o a h u .y y co : h.0 pd ~40d.40

r

f r

r \r\r \ \

\

F CS • F F r 'Y \ . . \ \ \ \

F

pYU21 n0 d , 0(3( 30 cm )° a .p ' .

~'~ ., —.

Q: 00 .

r

CS

r r F . \ \ \ FF fF

\ \ \ \

p~U11~ d . .. ° 28 cm 'e .p ". ~QQ .o . w, a 0 pZ? .4p

2,5 millions PL (2 millions NE)

1C4 20

CS pv S1iJ "^ ^ p; ., °Q i 20 cm )°Qa ;.~p~O . °7jL~ : Q ~? 20 cm °Q a

h . O pd4Qq.44

nv

CS p~!Q21 3 21~ O~.d :~. 9 ° Q d 29 cm Q a

C ,: O' .y .wy

-0~?.4p

CS p-vu~nu~gv.

'J~'( )° Q 27 cm Qd : d. ~:, : c

„ .., .

hOp . ..

1,5 million PL 11 million NE)

1C3 20

CS pY021

CS

n71~n0'd

~j 32 cm

~'Y

. w .c~.o pt?4

CS

pYQ11v 21v Od °Qb 27 cm 'Qa. p

~ ,: q

~. ,:y

~o oç?"4p

pvP

°Qb 25 cm _ooG ~o

0,5 million PL 10,3 million NE)

` Ci220 °

CS pY21 °6

21 l-'.,d,

t 30 cm 'te ,,,

. w :cs o ~Z?4

CS p-vu rnuan .yw„ °: Q t 25 cm . Q II ” c.; 0 cid' c>:4 9

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

CS p- . vu~rnu~q .uw;, °~'

Qi 23 cm

.p : d'Do

o? Oci

Q II .. o ~d.



Abaque

pour la

détermination

de

l'indice

de gel admissible IA de la

chaussée IA (

PF 2

0

50

i

i

100

150

200

250

350

300

Cxjours)

400

PF 3 PF 4 ICI

20

!1.

n tP,,

PF 2 PCZ

o

1

2

4

3

5

6

7

8

PF 4 C6 2o

3

0

PF 2

4

5

6

PF 3 PF 4 PF 2

5

PF 3

.=n

PF 4

ctk 20

PF 2

o

PF 3

y

2

l••111

4

5

6

I7

1

a

s

1

PF 4 I C3 2o

PF 2 PF 3 PF 4

I C22o

PF 4

Olnnl 6

PF 2 PF 3

3 =El

o o

~

6.n

10

1



GC4/GC4

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure : Couche de base : Grave - ciment de classe 4 (GC4) Couche de fondation : Grave - ciment de classe 4 (GC4)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Berme 0,75 m

Bande dérasée 2,00 m Surlargeur

R

chaussée 0,25 m

Ol ~

o

ca u °

~I

1 Q20 m

o

,

'~, - r, GC4

P

I

I i

4

o

o ~t 0 od Cob ~ .s3i),., . ,----, oô~o~p OD poor S? oti d z6 o c~ o o Q r~ ooa ,, o o Ci o GC4 3 oo 2 p°Qgeo ü~ ~ o~C7p ~~ooC7p i n . o Qoob~Dôoô o ~~oil o~C7p o r o ra

I I

Partiestabilisée Î

5%

O CS

~tdQoQgo° ti

dDon O Qo

»I'

de

020m

l~pDtr7~C7 0 G

>1

o

o

Catalogue des structures types de chaussées neuves

o

oo~

1/1

o NA

AlD C7L Ad

Édition 1998



GC4IGC4 Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou-

\\ 's.\ 2,5 cm

\. BBTM

\\

\

, 1. 4 cm

BBDr

ou 6+6 cm BBSG ou BBME" (

6+6 cm BB SG \ ~ ou BBME"' tir

\

,re,,4 cm

~ ,..

ou 8 cm BBSG ou BBME"'

T



!f ) 8 cm BBSG ou BBME"'

y



-~

ti

-



..

OU

BBTM

4 cm

BBM

4 cm

BBDr

BBMa ~ aG 6 cm BBSG ou BBME"' 4 cm

ou

~rr -r.♦ r. .ti r r r3r ;..A r k r 4 cm BBMa ' r ♦ ~`_`_```_`~ ♦ ` ♦ r,r ♦ ' .♦

T

r BBDr ♦ :`r .4 cm ' 6 cmlBBSG l F Ou BBME(' l

ou 4 cm

_

j

♦r♦r ♦'r♦'r♦'r♦r♦- r♦ ~ r r r r r r r~ yr 8 cm BBSG



~

BBTM yi r r r r rr : r ~--r^r+--.--•—r~r ,' 6 cm BBSG ' y ou BBME"' yr , 2,5 cm

2,5 cm

r

BBDr

~2,5 cm BBTM

ou

4 cm

ou

BBM

ou

!♦'

BBM

44j

ou

BBME''

y

r r r r r r r ~t• .iyr ♦r,~r

6 cm BBSG ou BBME"'

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GC

couche de fondation : GC sur PF3

-~

mini (cm) maxi (cm)

oç~.poti_poç~_~~ o. ra ~ .~o Q o Ô o ^ ~ .ca ô QQop Qooci 15 0 Qv p o c 15 ?g° 2, o~ ~ 'O~.caOGSpJ-oJ?oOC~~ • .,-.~^,C~0~000^ o c 32( 2 ) çs o o 32 121 > Df> p ~D t)n_~ tin ~7n

-~ . . C7 ° 4100

r

vn

32

q~

i?

.?

20 , ô :a o c oca • ?QQ 3 ;0 , ô at3 c

La préfissuration de la grave - ciment de classe 4 en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre). Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). '" Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté . "'



VRNS PF 2

PF 4

PF 3

120 MPa

50 MPa

200 MPa

43,5 millions PL 34 millions NE) ~ CS Tr^

~

ab '

.~t 16 cm* Q ¢ .~ ~G_y .w, .v w . ~ :Q ~~ •. +~~:~n ~ o ) rp ~t 15cm °aaao'a • ~ :Gç.y .w,_U .w,tS

o

C1~ :d 0~ 'po

17,5 millions PL 113,8 millions NE)

4

19 cm*

1

~ a-U'w .~ T r y ~~-•

/1

6,5 millions PL 5,2 millions NE)

\ a A

F F

(

~Gl

~ .~

}°~II ppp.

.y

o~cJu

Qt 17 cm* Q II u .U'w .o .w 20

ât~ ~

Uwn: ~' o . .40 T t .o .•

20cm

qg

AfJ_ .^ ^ L j •

~•

r . .~ .

CS

CS'

/ T r

:d~o :d~a,

n

~

~aF 18cm ~ :oq w

y

ca

°d( 15 cm* Q ¢ v . `^', o ^

QQ ü' 021

~U•!.,'6

°.

°~II a . b

a,

\~a

0

O p~O ..

Op, otiaodo~

°d 15cm 1OQII .p

.c~oonoo~o~

\ \ \

FF CS ,F .\. . F F F

~_' n â p .. . 18 cm* v %~p

~(~:' ~

'r72 `1 üv-

~ •~ ~

F h \

d

r

p0 d ~0.

20cm h .v ' .u .w .y .w. 6 : 0.

?~

p b

r-~ \ r\ r\r\ CS r r vr \ F

, \ \ h \ ov U -~,-U 21

~. :~~ o .~,

~oo

25cm* ,,, y w. .ri .01p~~~'

f F r r \ \ \ \ \ \ • r • r\r•r \ ♦ oY021 ~.,}l~ OCa, •

CS

°d i

23

cm * Q.

w .n O pP-1?

2,5 millions PL (2 millions NE) C42o

CS RU: ..~- .-~'--b: 'd 17 cm* °Qa

CS

CS

pYU' . V in UYnU w . °. ° . . 2J~'21w Go. : .CO " st ~ : 20 cm .~II a 9 : . b . Qt 25 cm* 22 cm * ~II . Q II Âc~ :v .v w . y p :q o~ .~0~ .~0 C~ . .y li:Q .y w. .y n~ w h o'~ b 0 o, .

1,5 million PL

CS oY21 n21 :,'OCa ° 28 cm* .< . w. ao~no

CS oYU2J 21~ Ob "'d( 23 cm* QII :`o 6 : c,. w6 :oonoo

CS oY21'., 21 c:, b ?4? 26 cm*., . ?dc . w, v .o ot?D

CS u•-nU~n .Uw 'dII °Q 22 cm* .6 1 Y .~ . . . 6a~Z?

CS 6 . pUw : o. °Q? 21 cm* II ~ ,00n

0,5 million PL 10,3 million NE) C2. 2o

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

CS Vu~nUwnU 19 cm* °QII



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée

1 IA (-Cxjours) 0

2

$ 0

PF 2

n ±:~:

PF 3

:.r

50

100

200

150

250

300

.

~ C C1 ~ ~

71

2

0

1

0

1

3

4

5

6

7

I

~.

8

Q O

PF 4

ffl

PF 2

10...= `s

PF 4

0

2

0

PF 3 PF 4

1

1

~MI= 1

6

7

8

7

8

5

Q N N 0

7

8

~ 6

~

9

6

6

(D

9

8

A

10

CO GY

10

9

C17

4

4

6

5

8

7

N

8

7 9

(D ~

10

c

A O

n1

PF 2

0

PF 3

0

1

2

3

~ 5

=El 4 3

2

1

-o

2

4

3

4

6

5

6

~

7

9

8

N ~

9

8

~ 5 I 6 ~n

10

t~ ~ ~ N m,

1

2 2

2 1

C Z

c

11

1n11

PF 4

PF 4

5

3

3

1

PF 3

5

~ 1 ~ ~ 1•~1_ 4 5I 6 0 2 3

PF 4

t

7

4

5

2

2

0

PF 3

`

6

6

3

4

5

5

2

2

4

~ a~

PF 2

PF 2

4

4

0

~C2 2o

4

3

1

0

3 3

2

1

0

2

1

0

PF 2

Ic3 2o

MDI

p

PF 3

1

~ ~

PF 4

PF 3

NP,



PF 2

I C6 2o

~

400

350

,

G'

3 4

3 3

4

5

~

5

6

7

5

6

7

8

6

v

8

8

9

9 9

10 10

cn

c) 1 11

fi~

ap

a. n

egb►



GC3/SC3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) Couche de fondation : Sable - ciment de classe 3 (SC3) * ou liant routier (GLR) ou cendres hydrauliques (GCH)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m

Berme 0,75 m

Surlargeur de

chaussée

I•c

Partie stabilisée

>

0,25 m

I

«~oO~~Jp

•~~

~ ~O

CO

O

Oc

Op0L A QQo~

(r

c; oo c~ o •

`

-7

~

~

.

, 020 m

0

o a - .; .~

I

_.

.t~

do,Q- GC3 n~z4

0

•„'

0,20 m

I

,.J

~

( ID

_:

( -D

0

0,

o .~C

i I

0oC7~

3Q v ~

so

0

x- ~ ~

_' r :

1/1

:~, :

'', ---

Catalogue des structures types de chaussées neuves

8% ~

JTIT _'

Édition 1998



GC3/SC3 • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou2,5 cm

BBTM ,s

4 cm BBDr ou

6+6 cm BBSG ou BBME"'

6+6 cm BBSG ou BBME"'

>*ti

.f 2,5 cm

BBTM

4 cm

F F F

F

F

ou

4 cm

BBTM

A 6 cm BBSG

... .T ,_' — BBDr t `• x

r

♦ ~, ou

4 cm



6 cmBBSG ou BBME"'

.,

4 cm

ou

BBM

4 cm

ou

•~

BBME"'

4 cm ou A A A A

r+

BBDr

/

.. v.r -r `r r r , , , ,

,

A A A A A

F

BBMa

4 cm

~

n/

BBMaf r ♦

♦♦♦

f f F

I ♦

f`f ou

BBM ' M1 \ \ ♦ \ \ \ ♦ \

L ... .L L f . .L._.o z,?-

sur PF2 V '~

,,

;~

.

~ 'I( l 1. ' I f ; . 20%:),,(s,%”, _

4512) , i1r. ,~(1:

' ~, .~_

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. "' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRNS 2

PF

PF

3

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 MPa

43,5 millions PL (34 millions NE) CS

ICI 20



'\,,\

.~L

'~t~ ', 16



cm*

ti T: , .~>•••rti_,r' .~~ cm

15 .

„ •, ~

•'~

~~'~ ,),I

• ' I i.

17,5 millions PL 113,8 millions NE) CSJJV~/~ :

`_. .- .

.

l 20 cm i . '' r' `c ♦,~ .



.!

~ .- .

.0v o r_ T

;qp~

/ . . • y . .

;

1

ti1,J , 1 1 ~

~1 ~J4

`c

i--z,

..

~

18

~ .

t.-:

~c

,

1 16

,i

y'w C54'~~~ • . Y • v; r ~ -'

a . . .,

/•

,/,;.

cm

r .

A.♦

^c

CS rr

'~jt 17 cm* .w "

22 cm*

°Q?

'

%r



r.11: S

~.

.

`c

cm*

¢

.-- ,`Q09dr

cm,~ .,

15

~

I '. !

, ~



`c

1

1

6,5 millions PL 15,2 millions NE) r f

\ \ r

\ \

e

f \ \ \

CS \F \ r\ r•

'ài20cm

~, . ,:

.



• !`..•r~. .•Y ,\

-

20 cm Y . ~`..•

~:- ;`

'♦```t

.r

` __,

r

' / U.il

;,

r r r r r r r r r ~' l~.~ g..

30 cm '°~II a .

C`, :L

r r r

r r r r

CS ,\,\\ r r r r

pyQ . 71~~71 °~tt

28 cm t~ O

Q

2,5 millions PL 12 millions NE)

CS a

20 cm

Qk ,..- .. - ,

,

20cm

v. v.

~~++ C.7 ~

0 .Ù

CS

Q'.d .p” v uWn u•-n .U .w 29 cm cm ?"'« 27 cm '°a¢ " '¢

N, :4 . y

Y•~

1,5 million PL 11 million NEI

I C3 20

CS

CS

~'71 ~ pati : . 27 cm Od,-. 9 . . .C'J . Q ¢ p_ q . .y,r.

' 7f vn-O".dOy (J 7l

2P-.•n

Q 3 cm °d( c5 :4.-9

)O~"

.a¢

:p

c;

9

h .4ô .4o

CS °p"v . . .u .pp~p .0 ° w

Q 25 cm Q¢ .p. q ~ .op . .

0,5 million PL (0,3 million NE)

CS

CS u o .,u~n .c,~ . w; .

o:

Qt 30 cm , .."

: .Qt~

b



°6'.f 25 cm

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

CS

(y., ' 23 cm o ?d'.

1 )

~.-'.

OrOt!. .



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0 IC$ 2o

t ~,....

._.r

50

100

200

150

250

300

400

350

PF 2 PF 3 PF 4 A a)

1C12o

PF 2

_

PF 3

cD• ~

~ cn

PF 4

fD

\ C6 20

PF 2

D) Q

0

PF 3 1;

8

y N

PF 4

C52o

a-

1

PF 2

0

PF 3

i

0

PF 4

1 MM

2

MMM

~~

PF 2

o

PF 3

1

CO

4

5 2

3

4

5

4

5

4

3

2

p

4

3

2

o

3

1

o 1C c4 2o

c~

2

6

6

7

8

7

ET am N CD

Q

9

5

c-)

o â

10

PF 4

ci)

1C3zo im•v '

PF 2 PF 3

0

1 2

1

o

4

2 3

4 ~ 4 ~

2

PF 4 c?-2o

fk"''i'

PF 2 PF 3 PF 4

0

o ~

2

2 ~

~ 4 3

4

5 ~ 5 4

3 5

5

7

6

10

6

n 6

7

8

5

9

a co ~ c y y co ,

10

fD

6 10

7

10



GLp/SL3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) Couche de fondation : Sable - laitier de classe 3 (SL3) * avec activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

<

Bande

Surlargeur de R chaussée ~< I 0,25m

dérasée 2,00 m Partie stabilisée

>1 c

Berme 0,75 m

]i

I >I

I I

I~ O "

1/1

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



GLp/SL3 • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\ \

°~.

\

2,5 cm

\

\

\

',

~

4 cm

BBTM

\r 6+6 cm BBSG \, \ ~ ou BBME"' N.

.74

BBTM / /+f

6+6 cm



4 cm

ou

~ a .

f

BBSG BBME"'

BBSG BBME"'

/

8 cm

f

ou

r~

fff f r-r

ou

6 cm BBSG Lou BBME"'

''

A





cmBBSG ou BBME"'

BBTM ou

\+t

1 T -T, + f f BBMa f .4 ,,, ., 1 1, , , 4 cm BBM

ou

6

4 cm



BBM

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

ou



rr - n--. r `l 4 cm BBDr .''elI

BBSG BBME"'

6 cm



r

,

f

f

f

4 cm

11

A A A\ A\ 1 1 f r f f r r f f N

ou

1 1 1 1 1 1 1_1 i

•:__L_1

2,5 cm

BBMa

4cm ou

ou

f

/r/ BBDr/

ou

8 cm

, f , 2,5 cm BBTM

\Ni

BBSG -N BBME"' ,\,

\ \

d ,r

:/ 2,5 cm

BBDr

ou

ou

8 cm



Af N

BBSG

ou BBME" r

yf 1r

f f f f f r f r A ' ' ' ' .4 , L L. .L_L . .L L L

BBSG BBME"'

6 cm

ou

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GLp

sur PF3 sur PF2 r#', =~r•.( 11f; 15 15 ~ 18 ~ 20~ ~ OpQ n° ''(-.1 E~ ., .- `,. r ', ` /, ~ , ( o Q Ca O Do l( ~00 .4(~'.#~( ~, 1' ~, ; k ( #~(, l r 1 , l ~l r " o (2) (2) 32 o (2 ) o 45 ,.,. 45 (2) : 45 ~a+-o o~ ( o 1 -J~, nD .t7 nD ~Vn_ , ; . . .-~ ~~i)i,/~,/' `%,/'~•_

otipPDP.~; mini (cm) _ maxi (cm)

couche de fondation : SL sur PF4

oca 4 D04t :000

,~

. - ._-

. .~,.

,,

,

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. "' Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRNS PF 2

PF 3

50 MPa

120 MPa

PF 4 200 MPa

SC8 2o

43,5 millions PL 134 millions NE)

'ài 16 cm* y

r .-

/ .'

__

15

r`_.r 1.-1 ~

.

cm

~ :-( . Y

.' ~„~ :`. ,„ :rS1•1~+ :1.

17,5 millions PL (13 .8 millions NE)

/'fCS~.~I~.

'//, ,// ' ' ~• ''.''d-) 22 cm* 'd¢ : `

1' ' °Qc 17 cm* QII ~

o4

.v~~.u~.w y-. Ar,_ 20 cm

CJ~

p~ v2r~3 6 h °C ? 16 cm* Qb

;r'~=~~

,

w, .-r` - ; .

.,•r`"-r- ='”. T-=' 18''cm

~ - .-.,

6,5 millions PL (5,2 millions NE) f f ♦

tiF3 .

+

F f f \ \ l

CS

f f r

♦ ♦ ♦



?~~-~ 6 - ^ r p .. 20cmi °~à ` ï . . ;9 . ; , . 20 cm t- ; , /~- :

,

F F r/

r~ ' •~ f

1 CS F \\\ F f f f p~U~Jb~ Ln .bW, ?d' ( 30 cm

.,"r~

:•~ .~

.,

.

.~~.

f F F CS i\ 3 1\ f,' f f r r f f pYU7J~-71~Ob

?de'

.

28 cm ' a

~g .yw ._yw, ~ o oç?o p

2,5 millions PL (2 millions NE) CS a Q : II. . . .°Q 20 cm '

Dfl RfJ, ~

?~a

r_,'

% :Î- .,y ./~~ Y`..•Y . _,r :~ , 20 cm . .~ :r)t;,tl

. CS O~/Q7/v'71~ O .Ca : -. 29 cm 'Q ¢ p

CS

p :'vu~nu•Tgv - w:.

.C .. 27 cm

w:o.o ôd.

1,5 million PL 11 million NE)

.( C3 20

CS

n 7J!n .O .b, . °Q t' 32 cm _ )Q¢ o w .;~opd :a p:~U21

CS p`~U7i~ 71~ O .co

Q . 27 cm 'Q

CS

p~-v,u•-o,u~a .v .w;.

Q

25 cm Q C : -,-,--

0,5 million PL (0,3 million NE)

CS pYP21 n21 E!n :0-b,-,

Qa30cm ;Qbd .,, V

CS ° : .. . Qa 25cm , Q II .

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

CS .n .U p :)O 23cm 0°. vu~nu

w..

Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) o

1CS,L0 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF

I C6

20

A

PF 2 PF 3 PF 4

• (C5 20

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

50

100

150

200

250

300

350

400



GLp/GLp

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) Couche de fondation : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) * avec activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe •

transversale :

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

Ilic

I Bande dérasée 2,00 m

e

I

Surlargeur de chaussée

c

>i

r c

Berme 0,75 m

~1

i

Partie stabilisée

0,25 m

I 0,20 m

I

7p ) i~ ,C7G~oô0 c

p dpQo aQJOQU~o,~ GLp I o,~ p ? D a s~4_r00 0 0vQ~CO

5%

I

I

,;P 0

o , obotiG GLp ~ C'Q (t, .0 0 c2 7 o ô1Q°PpOUao~ ,a%gc~_QO OtiG~o oo,U G,~G !~, ~~~,,~C~ood G :3 ~ooC7 Gdo ~ 0

'7'

3

Catalogue des structures types de chaussées neuves

r)

'77),



1/1

\

Édition 1998



3

GLp/GLp • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\ \° ‘

N

2,5 cm TM ou

::: 6+6 cm BBSG ou BBME"' ,

/ /

2,5 cm

BBTM ~

\,` .. ~\~ ~+ 4 cm BBDr ~ ~ 1 6+6 cm BBSG ou BBME"'

4 cm

/

BBDr '

4 cm

ou

8 cm BBSG ~ ou BBME"' '



8 cm BBSG ou BBME"'

6 cm BBSG ou BBME"'

r

` 4 cm BBDr+ , `. . < ' } r 6 cm BBSG r ou BBME"'

r~

ou 6 cm BBSG ou BBME"'

2,5 cm

'„

BBTM ou

4 cm



BBM

BBMa

ou

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

OU

„ . . r r . ~ BBMa :

r 4 cm • , ,

• .♦ 1 1 ♦ ♦ 4 cm

r

A

'r . r _r

,

\~\'

ou

.

• '

i

.rr

r`r``r`r`r`r`r` r r,r 8 cm BBSG }

BBM

r

ou

BBME"'

r r r

r r r

`

6 cm BBSG ou BBME”'

ou

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GLp

couche de fondation : GLp sur PF4

mini (cm) maxi (cm)

sur PF3

sur PF2

oâ G ~DodD.ô pti0 ~ ? Poo:c)c ôtip oC?pô? C~ oâ ?vooôo -' C3 15 2goÔO oQoo~18oQooQooQo 20,Do p ôQc)oQQoôffu~o ~oo~o t7~ G 0) ô o a o~~ 32 i,a o ç). 32(22 ))32( o a o o 0 32' 2i ) 6 4 0 0~~ t3 32(2 ) o 0a t3 c CC

cr9

co'

oD .~C7 n

o~~

s;D .~C7n-• .-, _ „,)u .,,D__C7n .C7-nn~ .,.

oD . n

,n .011_ .

r

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. (u Dans le cas de site sensible à l'orniérage spente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRNS PF

2

PF

3

PF

120 MPa

50 MPa

4

200 MPa

43,5 millions PL 34 millions NEI ~~CS ICI 20

~\y ~ ~.

16 cm* Q Q w_v w „2 0Q

G v

°àt 15cm °Qâ :~ ri 0V w. .v w, ri O p . .

Q . , VQ

17,5 millions PL (13,8 millions NEI CS

1020 ~i,~•+.,+

6,5 millions PL 15,2 millions NEI ~Cî 20

:

~1t~

'~.

Ûn

21 cm* Q¢' ~ ',.? ç ow ;2o

U : . rCir_ iJ ' -n. .QO DUO .• °Qi 20cm ?°Q aod ri, q .qcoUC~ .Sy O Qç7Opt! .Qp

)1U

, ~

C5

,

d3 âb

6

°Qtu 17 cm* Qti W

°~f~

~~

bV,2I~.~6G~ .

w. y

oQ

°Qt 18cm 'OQQ riqo

w

csOcJ .

q~: 40~4~00

°Qf

16 cm* c;a Q~ Q17 w~

'000

15cm >OQ QO .y w v

nQp~~Od O O

y ti ~ y \ ' \F ' /'` f \f \ f\ CS F . . f F f f I :~n r' -,~• ) Ii

) ~J (-~ .,31 v 20 cm °%iQ~" , - t/

O q W .((\\l w :~O~-~ n ~ )1U;.ini n. ~0 ~-O.

°Q

20 cm ?°Q

co :a

O,i .yw. 9 7 ". ~ o od'Oôd -4Q

F I ~ F F F \ /~ 4 y \ y F F yS F F F F \ . . 4 \ V \ \

F

f

F/ F

CS 'Y, \ \

pv 02JG9 29 cm '°Q¢ .d . w .c~:4.ciC?~4

V}l~

\

\\ }1v'^ .i b

f f f I \ \

°Qt; 27 cm 'Q¢

2,5 millions PL 12 millions NE)

CS °dt 19 cm '°Qtt

0ywyw ri ~ O O °Q? 20 cm °QQ ' co o . d Ç:,y

w

.y

w

.çj_ooti Dod4o

~+ CS

Oy71

CS

}JO'b .

VUuw .

°Qti 28 cm ~ :ow

9

°Q 26 cm > °Qa

w~ :aod'p Q

~~,

~4oÇ?

1,5 million PL Il million NEI

'`Cî3 20

CS Q`~ (J 21 o:

21b .-. >o .

32 cm Q II a ., ci Q ~d 4

~Qtc, ,, ,, .

CS p`3 t~11~ '' 27 cm ?c t; a Qa S5 0 v~,., v — . >~~ ~S~V-nr_~ -~ ♦

tC6 2o

\ CS ~~ ~ CS \\\ } ' r_ .~'~~J~nZiG~~. ?.d. '( 19 cm* 18 cm* QB oow, .Uw . ~ o )iV ;.-n

°Qt 23 cm* 'de q .ywywl, .o ~ . ~V:n .-. _ n, 00 Rll ,up • ° 22cm > ~ II p o a Q uoc~ow; a ooti 0~ti'4o

~

R .~p ~~- ^ ^ -~'^ ~ 011 ° t 19cm! O Z3 bO : g ~u .ow .o Q pd'OpDo

°

.I /I Cs.~ .._ , .i

fCS

U

n

o

bd

21

00

17 cm

a0

6,5 millions PL 5,2 millions NE) CS ,

SC5 2o

~ ~-

rY

~-

.rII .. ~. .Q•

22 cm ti v .yy~, 9 a 4° iJ :R 0 :0Ô0' 'ai 21 cm )0~o 'Q t

ti~ t7 po

a ;.v ..y-.w . u w. 2,5 millions PL 12 millions NE)

vr ♦r - r ♦ 'r ♦r CS r r \ fr\ If \ F pv nv ^ ~ . . °Qc 21 cm '°a ~tt' -~ v":. yyw yw . 2Jv

RfJ„^-r_i

0_d

. . _O Q :O

°Q 1 20 cm °Q ¢ ~ s--:, 6 .y y :o. ô . Qo . .Do

°~ .

~

-!

.p' f ~p



0`"V .

i18cm 'O .a

OO~pO- . O.

'!1 ."i~Ù''3n :Ô'.CJ

~.~

°

18 cm

w. ~ .4

Q

0 , do

r\r\ CS ' ♦ fr\ rf \r 0 L ~jbaO ~~bi~ O . °~ 18 cm ) °Qa -pc. ._ . - ._ , 2ï~n2f nAC3 0O. 6 . 0 °Q t 17 cm ) °Q b d

(~ . ~

~~ .ij.

o

cm

16 cm



o

.

a

o~? '.

'°Q e :ti

W. . ~

o Do . . Oo

♦+f+ ` FCS r♦r\r♦ f f ♦`r\r` U . n u ~p .U"w °Qt 16 cm ' °e t, u .n_p9t%. .0 0YV

16 cm '°Q II ti

~, .400o~ .

~

t-

17

- o

Z2 -0

1,5 million PL 11 million NE) ~

v ♦ \ ~\ ♦ r\\ r ♦ ♦ f\ CS r r r r )J ZI:.~T IJ1 rr r, . d

°à i 19. cm '°Qt;

~ v y w yhw'0 . ~ :O p0 .: 19 cm °d' ' :c=0 ~

v w .c~Oo Qp . ~o

o 0,5 million PL (0,3 million NE)

-vr♦ f\r♦ r r CSr r r ♦ \ . .%v \ ♦ n p" v : u `~o p

♦ v ♦ v r\+CS r r r \ ♦ ♦ \ v 3 n b ~n tU . Ea 06 T/ d

°~.c.. 16 cm ) °Q b .p -- . ._ ._ n :O pd '

°Q? 15 cm '°Qb p ~dc,, ~_ .. :h Crà. p'O p O~;.n~ 3n Uw 4y v d . v . . b~f 16 cm 14 cm ).°Q~ t7 c7 : .. h a . Do Qo IIVn

h♦ f ♦ ♦ v ♦f \\ .CS \ r ♦ ! -/~ - \ f \r ♦r \r♦ \f\r\f F ` ? ~„ f ♦efti\ r \ ♦ CS ♦ ♦ \ \ ♦ \ \ \ ♦ \ . Z. ;.~)1 3..! f~/~1 ,~~~ . ~'.J .'o' .~ .'t~ :♦ -^' OL. ~ 5,r, ~i °~ 18 cm ) ° QÇ°~ 14 cm '°Qb: . 15 cm c^' ~"0 'C~;~ :• ~y'L ..-. .. „_ . V..,ppti n . .Qv ~ ♦ - . 2j

f!:r

)t iJ,.

r_~

18 cm

ri 6 :0, y w U

:O p'Q : oa :0 od~ôdDo

°d Q

.7 .^n t ^n:♦ -.i

.(V 15 cmW . ~. ~ . .O .dD .t?D .

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

U~-.n a :n .0 wo p- b . .

?~ 13 cm c~ ~.

c~ o oti~ôti~o



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0 PF 2 PF 3 PF 4

1 Cl zo r•

~~ ........

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

1(', 4 zo *

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

50

100

150

200

250

300

350

400



GCV/GCV

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure : Couche de base : Grave - cendres volantes silico-alumineuses - chaux de classe 3 (GCV) Couche de fondation : Grave - cendres volantes silico-alumineuses - chaux de classe 3 (GCV)

Coupe transversale : Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée

3,50

m

Accotement 1

Bande dérasée 2,00 m

Berme 0,75 m '4 1

de

Surlargeur

chaussée 0,25 m

Partie stabilisée

20

,D,,

r,

ç-' -

Do -P

/2,

1

e,

'D -(3-

P 0 :1 D

o

0

GCV'

Ç-

o Ç'(r

(,

1,,1 0,20 m

()'::2 4)Ç5

c; --

GC V

-(3

,

O , D o 4)

'6?

5 0 ----a

8%

„ :,3-

1

0 (\"-”

J0,j° ;i,

0

vs'

Catalogue des structures types de chaussées neuves

,Z,z)

0

p'l)

o

0o 0

0 (3 o'

1/1 Ç-r,

,-) ,An-) o

\ \

Édition 1998



O

GCV/GCV

3 3

ci) a Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou-\.

\



2,5 cm

BBTM

,N.N ,

\ ou

~'~~

h\

6+6 cm BBSG ~v ou BBME"' ti~

2,5 cm

``^ l

BBTM~

F

r

F F

2,5 cm F

r r r

F

BBTM ry

4 cm

ou

L~ + 4cmBBDr ~ .

'~• ,

6 cm~BBSG ou BBME"'

4 cm

BBDr

4 cm

BBM

//r BBMa/

ou 6 cm BBSG ou BBME)')

A r,,, r r r

ou



y

~

BBTM BBM

»,\

8 cm BBSG ou BBME"'

r/ r r r r

4 cm

BBDr

ou

6cmBBSG ou BBME"'

2,5 cm

6+6 cm BBSG ou BBME"'

4 cm

8 cm BBSG ou BBME'')

,

.

~ .ti.ti~ ~ 4 cm BBDr ~ ♦

, M1

~

ou

F

4 cm

`

r

, .,s i

4 cm BBM ` M1 ♦_, , , , , —,—,,



ou

r rr ~r i`♦F ♦r_F ♦♦ v ♦ v ♦ r r r F r r r r

r r

BBMa , ,'rr ,.♦ i,

ou

r ;r 8 cm BBSG , r, r, r ou BBME)') s ~ rrrrrrrr r~r~r~~ ♦ r ♦ r ♦ r ♦ r~.~

6 cm BBSG ou BBME”'

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d ' assise :

couche de base :

couche de fondation : GCV 0/20

GCV 0/20

mini (cm) maxi (cm)

sur PF2 ôôa ô oti 0 ~ ^ ~ .~o o a~ ; c Q QooQoo,:p, 15 o~ o o Qe, r, o ( 15 ,Qoor n . o 2o — I /. aoc-, - ~ ~00 O 32'2u jo~Q 32 i2i , ooaG ~ o~ ~nn~Q 322i3 D . pVn°a3eaQ D,ti C7nn~ ~ nli, n > . . . Jn _ s ,• o^ 05 4 00 4 oC7 O,P .dP C

^ ~ ço

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. '') Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). '2 ' Cette épaisseur nécessite un atelier cle compactage adapté .



VRNS PF 2

PF 3

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 MPa

43,5 millions PL 134 millions NE)

I C1 20

% CJ ~DiJ~1~o :. . , : . .. a 16 cm O , jS .v,v w; .y . ~11~~ ~nPp`DiJO 'dc 18 cm C~ :O-y'w: .y .w. S?.Q'0~~0~'.!0

*

Q

QQ

°QQ cJOa?'. .

CS~~ û:. M.," 6- \ .}. oQt 16cm* Q IIO Q: ~+ G• ..y w .v .w, 2?CJ~nn~

°ad 15cm 'Q¢ .p

9

p' :00

17,5 millions PL 113 .8 millions NE)

CS ~ C6 20

~-

j~f~_~Sif.2:~nrr,'~ .~~ ..

°Q¢ 20 cm* 3¢ : ~ O_pwU .w, , 04 • J3c .;, oO~?~a . . °v a 20 cm

°0.t 15 cm* h vow . .y'w

.

c^

23 ~

~7

6,5 millions PL 15,2 millions NE)

♦' v` . ♦f♦ .

°Q

Il

Q IIo Q

°Q

p4~

18 cm °d Q

cJ

O c2 .

o. oL74o?'00

~n'f ~n :

♦'

.^ ..

15 cm* °QII . p , ô dII ôb . ~• og 15 cm

.' ♦ ~ ♦ r r ♦ v ♦ r

;J

Q qq6 51fJ

cm r

~e~

~'p

p

cm °Q a Q.` 20 u .w, .y ., w ..Q .Q

0 •p ao p

r ~r ~ • ~' ~ r ~r ~ r ~ v ♦♦ v r r r r r r

. p :a

CS 0~d21~'2~~ p(5: °'Q B 26 cm 'Qb :p . . .dp ".l'i . O .v,w . .v . . h ,0 .0ç~

• r ' ♦♦ r

'

' r ♦

CS~ ♦r♦r♦r

pY-,~lb~n~ln~I~.

Q. 24 cm ° Q.¢ C7

2,5 millions PL 12 millions NE) CS g1J

~f

5tfh

in ç$ .

15 cm ?°~c : Q

CS

CS .voU

:Q~ .

3 20 cm Q a a O .ra O :O' ..uw, .u .w: (', .00~:~Od~r!~4

°.& .y 25 cm

CS pYQ~~ U

CS 0YU~17~ 7J~. O g ".-.

'?d' .

C7 .Ô

h Orpd:

w

23 cm d .

h

v`a

O

1,5 million PL (1 million NE)

o

21 :, .00a, .-.

. QII' 28 cm oo ,, w, w. r,Q. 0d .0

°Qa( ~ :

23 cm Q C :p . ; .,, w ç• ; g o . a0

CS pr vu~o v~co .p .w,

°Q a

21 cm °Qâ: g .,. . ; N, a ~.

0,5 million PL (0,3 million NE)

CS OYQU nL ; : b. . Qb .,26 cm QII .a . c~4 w ,~ : O Ôti :a

CS ,: ° Q a 22 cm Q a

0~-yu~nu~•rn .U'w ;. . . .

N, .o . ,, .

9

wh4ô~ .

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

.

ao :4ôd~0 : ôd

CS 0rvu`~nu s

QB

20 cm

n .y .w.. .

°QB :

q bt? .



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA (`Cxjours) 50

0

100

150

200

300

250

350

400

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2

1

PF 3

10

2 10

PF 4

-(C 4 2o

PF 2 PF 3

0 0

1

2

8

9

10

7

8

9

3

PF4 `C3 2Ù

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

4 5



SC3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure : Monocouche : Sable traité au ciment* de classe 3 (SC3) * ou liant routier ou cendres hydrauliques

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée

3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m Surlargeur de chaussée 3 .~ 0,25 m

Catalogue des structures types de

chaussées neuves

Berme 0,75 m

Partie stabilisée

Édition 1998



SC3 Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 2O : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou\'N,

2,5 cm

\ 4 cm BBDr

BBTM

4 cm BBMa

ou

~6 cm BBSG ou BBME"' ti

\

\l

BBTM 71-7>'/// / 4 cm BBM ~



6 cm BBSG ou

2,5 cm

t

ou

r

ou

BBME''

\

\\\\\`

\

/ 4 cm BBDr ~/ / ~ ~ 4 cm BBM f /

ou

ou

\\\ \~\\~: ~ ~ 8 cm BBSG ~

6 cm BBSG ou

~ BBME"' f

/ï/ï/ .

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

base - fondation : SC

La préfissuration du sable traité aux liants hydrauliques est vivement conseillée.

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). 1' Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .

"'

ou

BBME"' ~

~\\\\\\



VRNS

2

PF

50

PF

120

MPa

3

PF

200

MPa

4

MPa

Ca 20

43,5 millions PL 134 millions NE)

17,5 millions PL (13,8 millions NE)

6,5 millions PL 15,2 millions NE)

, It

2,5 millions PL 12 millions NE)

\C420 *Î~Î~A`~

`'~

\ .)~~ .~',~.

29 cm ~



' r -

.

.



-'I•.

.

~.

. ~ ` 24 cm

~

' •r





22 cm '• r

•1 .

~



• r



'

~`~ !,~~ • r +~•~

1,5 million PL 11 million NE)

132 Co

27 cm

:~

\1~` , L,1'.); 22 cm , ~ Y ! ~'.,,

Ÿ! ,

\~~'~

20 cm

~ .~!, y

~

0,5 million PL 10,3 million NE)

Ci20

~~

~5~~~~1.f~~

.)

.

:r,

27 cm ;'-::'-,'',% ., .

.

-'r



~

,

`r

22 cm

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

r

~•.~

,

~~ :r .

19 cm .

.

-' Y

•-



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée ~ y IA

0

50

100

150

200

250

300

350

( c Cxjours) 400

W

PF 2 PF 3 PF 4

p c-1 20

a)

PF 2 PF 3

-( G6

2o

cD•

PF 4

a m

PF 2

cn ~ a) Q

PF 3

3 N N

PF 4

u cD

PF 2

p

W

PF 3

a)~ a

PF 4

0 PF 2

2

1

2

3

PF 3

PF 2 PF 4 lc220

PF 2 PF 3

PF 4

4

4

1

6

5

6

o

~

0

1

1

2

1 2 ~ ~ 0

1

4

3 4

5

5

~ ~ ~ 2

I

4

6

8

~

CD

9

1

I

7

8 10

7

n

c

10

6 6

a)

8

8

2 3

7

7

4

PF 4

PF 3

3

9

10

5

o

aQ anbegb

10 1

C Z N

11



SL3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Monocouche : Sable traité au laitier prébroyé* de classe 3 (SL3) * activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

>,<

Bande dérasée 2,00 m I

Surlargeur de chaussée

Berme 0,75 m

Partie stabilisée

0,25 m

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



SL3 •

3

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la

~

tr

chaussée .

Données d'entrée : •



TCi20 : classe de trafic cumulé

PF : classe de plate-forme D

par le module à long de la plate-forme support de chaussée. Les limites des classes de plate-forme figurent sur la fiche ci-contre.

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme

la voie la plus chargée . Les limites de ces

clas-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



Couche de surface

suivantes :

(CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou-

\

\,N)

\

2,5 cm

~

6 cm

4 cm

BBTM~

\ \

BBDr

4cm

ou ou

\ \

// 2,5 cm BBTM

BBSG BBME"'

6 cm

ou

4 cm

ou



4 cm

BBM

\ N`\ '\~. `\

ou

BBSG BBME"'

6).

/ //

~ `. ' BBMa

~

's''\ \

\

~

~

f

4 cm

\'

BBDr

ou

BBM

~,\, \

BBM ~

4 cm

\t

BBSG BBME”'

6 cm

ou

T7;

/%

ou

\\\

BBSG `'ti BBME"' \,

8 cm

ou

\\\\\\:

/

////// /7

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise : base - fondation : SC

mini (cm) maxi (cm)

„ , 1,1 ~.~ .

sur PF4 ;f

.

\

r

'

15

~- . 45 (2) r, ;1%*

sur PF3 ..

l_ l . !

r

1g`~~,

„ :\- ' („,•

(1"; k

11) 1 •.

r` . . .

4 5(2) ' _

i

.`~i

: n.'~)~:

t 4~ ;

.r

sur PF2

. r~ '. ..

('.20

\;'.r{.r.'~. 45 (2) • ;~

/`

. ,

La préfissuration du sable traité aux liants hydrauliques est vivement conseillée.

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .

~

.

r . . r~

,4~;~

-~,

:`

.- sl'



VRNS PF

2

PF

3

PF

120 MPa

50 MPa

4

200 MPa

43,5 millions PL (34 millions NE)

17,5 millions PL (13,8 millions NEI

6,5 millions PL 15,2 millions NEI

2,5 millions PL 12 millions NEI

Î~~

~~~~

.±` 31 cm

~.

~~►~1~~~

23 cm

26 cm

1,5 million PL (1 million NE)

IC320 i,.

\~~~. ~ ~~ 29 cm ~



.

.

~\~~~. ) - ,. - 'f

~

. ~

23 cm .

.. ~ . l ~

22cm

,.

~ 'r ' .

.

l

~

20. cm•

% .`

-'? l r '. ~

0,5 million PL (0,3 million NEI

IC2 20 ~~~~

~J

.~~: 28 cm ,



c.2

0

c-2 '

O0

7:2 0 (\ 0 0 c, 0

o

o

c 1/1

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



,

3

GLp/SL2 • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs cou-

N 2,5 cm

~~ 1,Y

BBTM

6+6 cm BBSG ou BBME"'

. 'n,\

.~,.

ou

~ :n,,

\

~

4 cm

BBDr

\\

6+6 cm BBSG ou BBME"'

N.

2,5 cm

/ BBTM '1/

ou

r /.

8 cm BBSG ou BBME"'

r

2,5 cm

.

2,5 cm

ou i

r

~,(

BBTM ou

4 cm



0"

BBM

/

r

r

/

6 cm BBSG ou BBME"' ,

4 cm

BBMa

ou



r

~

I

e

♦,

r ou

S

r

4 cm

BBM

r r ♦r♦r♦ r .rr~i , . e r r e r r r

. .

,e

r r 8 cm BBSG y r A ou BBME"' } r r r/ r r r r r ; r ,r ; : N,NN, rrrr s

BBDr ou

4 cm

.~,

r

M1 r

6cmBBSG ou BBME"'

4 cm

BBMa ~ i

4 cm -~

7 ~

,o

r

r 4 cm BBDr

eT~

~j///f/// ou

8 cm BBSG ou BBME" '

BBTM

6 cm BBSG r ou BBME"'

/I j 4 cm BBD`

BBM

6 cm BBSG ou BBME"'

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GLp 0/20

mini (cm) maxi (cm)

couche de fondation : SL

°~ô°g ~ôôqe 15 DQ ô o4 0° 4 ~ OQQ- Q ~3 enocaÇ)„ )lP0 )3 E2)0 e 32'2 o p p o~ 0'z. o

sur PF4 . ' 15 . ''--"' .'

45'2'

sur PF3

sur PF2

, :r. 45(2) '.

Lorsque le trafic est supérieur ou égal à TC6, la préfissuration des matériaux traités aux liants hydrauliques en couche de base est obligatoire (voir * du tableau ci-contre) . Pour les autres trafics, elle est vivement conseillée. (" Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). 12' Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté.



VRNS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

43,5 millions PL 134 millions NE)

~~.

U

.~c S^~~: . . °Qa 18 cm* ~¢

o~s °Q¢ 18 cm* 1¢:

.v

., ,

:,----r: 21 cm

~'•1 .~•,

~,~~ :~3

,•)

;~` .l•18 cm ~.'•.Y

.

Y•~•~ .Y~\ :1~\l1

17,5 millions PL (13,8 millions NE)

C~~

~/i'^~.. .• 1 .~C~-^'^ CS

\C620

20 cm* 3II Q.a¢o .vw_pw :~ :oQ `,~ ,• . r`_ : Y :~ . . .`. 28 cm j,: ~l 3 :

,Iti I .I .

CS

.

'p . . (fU . .o . . .. . e 18 cm* 3 1,3 ~4 , ~~ q 9d r ''

20 cm

,

j ~t :1~1• 1

_ .j Y .

7 .% .~ .n .•

°Q¢ 16 cm* 1a :~

, :~ ;,3 :

~=

.:~~

-

04_

~~•`. Y

. ~ :, .

•,

, 18cm ,`• „ ,•,~,~, , ‘ .—:.:-•. r .I~~

6,5 millions PL (5,2 millions NE) ~'~ ti • \ F \ , CS \'\'\ . fIF 6~ }J V~))f.-/_-,,

.

?Q a 18 cm

°..

Q¢ :

'y'y

p~.

?C

.

,~,, •fFf

~.~•~o:a`3o~d..~v ~ C~ CS

18 cm ?

~

09~ :ciw yw s~An. ;l ' ~ (~` 3:O r ., " !`.. ;r `.,• r . ,` P~ ._ ^'-' ' !; ''• Yt ;. =., :1 28 cm ;r~ 18 cm : , -‘ ._ . , -‘ .~~,Yi,1'•1~,~'J . . Y . ~ .•~~.Yi,1 :l~,r :> .

`

♦ \ FFF i1Wn u• .-n V c~ ..

rI,CS '',

A

15 cm

C.~,'Q_. ..

..

r ~.

C~. d .

, ,~ 17 cm •~ „~ „~. : ) i, ~.~.Y • ,••~•-'.Y4yI'•Î

2,5 millions PL 12 millions NE)

CS pQ¢ . . 8 cm ° . .. Q a :. :9w\ywo~. :P'$' `_ - _., ' i`~;Y.4_.Y -.

1C 4 20

CS CS pj° : .U_ nU :p:Opr ° . .. ° . .-Cl. 0.-e) Cb 16 cm QoII ti_ Cb 15 cm .3 . .r

r,-', :' 25 cm

Y

•~

~•~~ .rI,~ .1~,~~1,

.r

. f` .,;r .`_ .i. t .~ 3 ' 18 cm

Y

1,5 million PL (1 million NE)

0,5 million PL (0,3 million NE) 1C2 20

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

..

?C~'

~ood o'o ., ~r n r ti, . . • ~ .,-• `ti 16 cm ~

:~~



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

50

100

150

200

300

250

350

400

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

IC6 2o

PF 2

PF3 (t

PF 4

~C520

PF 2

' ji

PF 3 t

PF4

PF 2 PF 3

o

2

3

4

6

5 6

7 7

8

PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 „

PF 4

z rn

a p_ anb ..

b



"

GB3/GC3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Grave - ciment* de classe 3 (GC3) * ou liant routier ou cendres hydrauliques.

Coupe

transversale :

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :



Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m Surlargeur de chaussée 0,25 m

rJ

0

,o

o (: OQ)~ Q\ oo 5

~~

,

ho

T-- ~

0 ~~~s

Berme 0,75 m I

Partie stabilisée

., I

~( J~,i~~~~o~C7G t `T~4+ i 4L1C_4COO JQ ' ( " ' (3 J,;,i or o

G63

1/1

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



3

GB3/GC3 1

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

4

~Zr*

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

cher d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs couN

\` ~

\

`~

,5 cm BBTM

N.



'°,, 's,:

ou 6 cm BBSG ou BBME"'

%. 4 cm BBMa

\ ." 4 cm BBDr \ \

~

ou

6 cm BBSG ou BBME" ,

siTTC5

\

8cm BBSG ~ ou BBME"' ~

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB3

mini (cm) maxi (cm)

couche de fondation : GC3 0/20

0/20 sur PF4 . . ._,~~, . 9Z' 00 04 1 15 ,` 10 • O~Cii'.j ,.. p~v .. ~ 32 121 d o 15~ nn~

"'

'\.\\\\

ou

,Jn_

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .

sur PF3 18 32121

sur PF2 20

'~ ~ 1.n' '.r-

.*_~•~, : r•"4`~r-`~~ •~`~l ' ~ ~ ~. ~ ~~ 3221

~~~

. ._~ '~

L

,

‘ ,: s

.'

' .~..

.



VRNS PF 3

PF 2

PF 4

120 MPa

50 MPa

200 MPa

43,5 millions PL (32 millions NE)

~cS \ ~ 15 cm %a' 13 cm ?&: .., i _o .. _•r~_f ,., ~ j~. 23 cm 21 cm ,.`.~~~3 ~. CS

a

;

,:.:-'i ~ .~

t•~~ : ~7~1~1~1 r

~

.~Y,~ ~•'

:r~~~lti~•I

17,5 millions PL (13 millions NE)

Q.o 8çm~ Q

G)

.)

Q

f

Q

_ Oô

~~ -8cm

C? ' p

p-p

Q Q t%~t%~~ .

~° 24 cm•r~`•._,S+••J~~~l~~'•Î ~~

~CS~~ ~ Q °Q¢ 13 cm °QQ o .v w~r owc~ :O .~ ~• •Y~ - '

CS °Q b ! ` -o1

_

.

6,5 millions PL (4,8 millions NE)

SC520

CS

pl/C57~~~: 0d'.3 13 cm

°& 11 cm~. °Q Q 4ti. 0O . ~:O

c;\yw h p:~Ci

,,'4

,~ 21 cm ,~:1 . Y .' ~ •'~

•.

=___,

19cm

;~• Ç1

•l~7 '•

n,

~

Y



2,5 millions PL (1,9 million NE)

1Cî4 20

1,5 million PL (0,9 million NE)

IC3 20

0,5 million PL (0,3 million NE)

jC2 20

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,75



•l,ti ~,~,~ r ~41 ~ ' l~

l

~ )

Qbo

t7

- . „ - i,~•r ` ~ r

` 20 cm

21 cm 1-- ''.,

/ 7. ),

12 cm

•~ :-'.r~1•)S~•~1~,



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

50

100

150

200

250

300

400

350

PF 2

C5 CI)

PF 3 PF 4 -(CI 20

PF 2 PF 3

t

PF 4

I C6 2o

PF 2 PF 3

o

1

1

3

2

3

4

4

6

5

5

7

7

6

8 8

PF 4 PF 2 PF 3

1

2

3

5

6

7

8

8

PF 4 1 C4 2o

PF 2 PF 3 PF 4

a C3 2o

PF 2 PF3

' —"

PF4

cD

~

S a)

vÇi N fD f9

-(C22o

PF 2 PF3

,'~ PF4

G Z c/)

a n ~q



GB3/GLp

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Grave - laitier prébroyé* de classe 2 (GLp2) * avec activant sulfatique ou calcique autre que la chaux.

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée

~

I

Surlargeur de ~ chaussée

yi

2,00 m

Berme 0,75 m

Partie stabilisée

0,25 m 2,5% --a.

vv.r~

~-,l 0•

0,20

m

I

1/1

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



3

GB3/GLp f Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des normes.

ou deux couches de liaison) . Les combinai-



suivantes :

sons autorisées pour cette structure sont les

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs couN. d~~

\

2,5 cm

BBTM

4 cm ou

6 cm BBSG ou BBME(')



6 cm BBSG ou BBME"'

~

\

BBDr •

\,

\\ .` 8 cm BBSG ou BBME"'

~.

N\\\\\\

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB3 0/14 0

ç~ .p r,. o

0/20

~ . v a ow c, p

mini (cm). 0_8 QQv . maxi (cm)

' 1)

N'

4 cm BBMa ou ou • T1'51 car,Q Ca cti'O ~d

~

22 cm ,

°~

11 cm

:> O' r`

,: : .„ .~',,, .

'\-\\\

c



y . a ;.p c

,

P .

¢

f~, :Q'Q .

19cm ::~f :~-,~:

)i,

6,5 millions PL 14,8 millions NEI

CS ~jt/~~fj_ri .r'-~ •

'Q¢

12 cm

_- .

,~ ~.

ti ~.

: r• : ,~

20 cm

~ ,' ~

"•_

~~

1

.•

2,5 millions PL 11,9 million NEI

1,5 million PL 10,9 million NEI

Ci3 20

0,5 million PL 10,3 million NEI

\ Ci2o

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,75

„~•,,,~•,

\('i.S .. 0 0 o~!V211~~~~j '~ 10 cm Q ¢ . O .~ . . ~ . ,~ O t7 _` _ . -~•_ , .

18cm

.



:

,~~

n,~

, l1,



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( cxjours) o

100

50

150

200

250

300

400

350

PF 2 PF 3 PF 4

I C1

20

PF 2

~,,.. ;..~

PF3

1

0

2

1

0

4

3

12

6

5

4

3

5

7

8 9

6

PF 4 1

0

PF 2

1

)

PF 3

0

PF 4 PF 2

2

2

1

2

0

1

4

3

4

3

2

4

3

5

5

I

5

6

1

6

4

3

6 7

8 8

7

5

7

9

6

PF 3 PF 4

` c420

r~. , . _-- -

I C3 2 0

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3

it

PF 4

(C2 z0

PF 2

y'~ .l .-+

PF 3 PF 4

I

I

I

1

I

I

1

I

I



GB3/SL3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Sable - laitier de classe 3 (SL3)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

Bande dérasée 2,00 m Surlargeur de chaussée

Berme 0,75 m

Partie stabilisée

0,25 m

Couche de surface D -0oo ,."OOO(3~+~QQOQQC'~(, 0

pb 0

DP

b p od

do

o

o a o ~

.

.

~.

r .

GB3

r;~jlb .c9O c'JOO

o ;C7 0 P 0D i% D Do pC, . D .` O``

O .O ." :aQQoor({ .' r l1 .

/,

..

.

~

_

,

l

~ ~.

4

fJ ~

• J- ► 1/1

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



G B3/SL3 • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée . Données d'entrée :



TCi 20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux :

Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs coucou\N, \N,

, ..

.

S

K..

BBTM ~ \~ ,` ou ~ 6 cm BBSG \ ou BBME''

25 cm





\ . ', 4 cm

-,\\\

BBSG BBME"'

6 cm

ou

\~

\ 4 cm

BBDr ~ ou

4 cm

t \ ~~ BBMa \

\\,ks.

BBM

A

ou si T

~ ~ BBSG ` BBME"'\ ,

\ \\ 8 cm

TC5

ou

;.N\\\\\\

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB3 mini (cm)

0/14

obpô- ."

pep 06=)

maxi (cm)

nFi

.

0/20

- -o—

&T ., C

8 sv

o'12

, .,, O

~ . _

couche de fondation : SC3

c,2

sur PF4 Dl-

0 10 0o c l ,.,O" 0 0' o o 15

3B . C7nn~

15 \.• )

45 i2 )

-01 12'

Dans le cas de site sensible à l'orniérage (pente, rampe . . .). 'Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .

I ~. ).-

sur PF3 '



sur PF2 2~'i'~i ' _ I '" 45

2~

;r: '



VRNS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

IC8 2o

43,5 millions PL 132 millions NE)

rS v ~ 'Q ¢

cm

14

rQÿ l

., '

\\\\, C S `~ °QII 12 cm 'Q

f_•' .

Y~

22cm



~

Y



o r~ÿ l

.~

,~

>,,!:

! . „~~, ~,

-t

. ,

_•

20 cm

. . ' %.'

,

:Y Z

Y

R

: \

r,---' : ' . !. , ~ . ~~ . Y S1 ~151

•l

17,5 millions PL 113 millions NE) \

CS c

P

r

15 cm

p ..

~~

f~•

cm

12

CS tl u~~~ 'QB 11 cm Q ¢

; ~1~

, l : k3 , 11 ~

1

°Qti.'.-.-r

~oo .w .pcv(, ;

. o',Q p ,9 p,~ On Y” •Y.

23 cm

\,\ .\

CS

D

~ ..~

)1

r=

rl

1\ ~ •

;

~~

!

~.~ .

.

20 cm Y . ~ ,~ ;

r~'. .•Y

's~

`

- ~! :

~ .-

~- .~ / .

4~ 1 Il ~ `1 11 i~ ..'.Y~.i' 1~ .1 ' I

6,5 millions PL (4,8 millions NE) CS

Qa 13 cm °Q¢ ~ OO c~c~`yca c~On~~ `. i`•r` ~ r=~ 21 cm ~~~! ,~ 3 :~. Y:~ ~ •' Y ~ "•~ '.~~i.1'•1~,~ ~1

~ CS

°~¢a h .=

:~` ;r

cm

10 _-

18

.

i r,

o9d. `

cm ,~~l :~ -\

2,5 millions PL (1,9 million NE)

1,5 million PL (0,9 million NE) -C3 2o

0,5 million PL 10,3 million NE) C220

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,75

•r~

~.-: Y

. -,.[r . 19 r

cm t

`~

~•~

r-_

••

. .r .

! : ~~/ . 11 ~, 11 rv'.Y~~1111~'•'l



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée ("Cxjours)

IA

0

100

50

150

200

300

250

350

400

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2

0

PF 3

1

0

2

1

4

3 3

2

7

6

4

5

7

5 6

PF 4

0

PF 2 PF 3 PF 4

-0 20

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 ,(C22o

\

PF 2 PF 3 PF4

0

1 1

0 0 0

1

1

3

2

2

3

4

4

2

4

31

4

6 4

5

7

6

-Ir 5

3

1

5

5

7 6

5 6

68

7

7 8



BAC/BC2

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure : Couche de base-roulement : Béton armé continu (BAC) avec des fers ronds Couche de fondation : Béton maigre de classe 2 (BC2)

Coupe transversale : •



Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m

Berme 0,75 m

" S : surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes)

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



o

3

BAC/BC2 Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

1rCi 20 : classe de trafic cumulé



PFD : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes. •

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

BAC POA a~ cti~O~A

mini (cm)

14

p

°°,e

BC2 ~:~•~'>`~ :~~- ;~`-~ ;~

12

. o – vo- o-OoocGd~.~'•i"'• i .L1(,A~~ ~%~QVQ_Cp°-+Q cJO

maxi (cm) o( 0 30 0 otiO :E ~ t ~~~ ' 40 oo~~ ~~ .cs°b

K- ; ; i ,,1'



VRNS

PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

43,5 millions PL (34 millions NE)

p . . . .0 . . .(~Q ~ .~ . .°~ ({ p . v p. Q~ Q -o ~o II~oa. o D~< 19 cm a o .a .o q ~ .~ :^l141r~ -77;

,

15cm 3:

l'~

r~~

r' P .%

,

_,• r~~ ~ /~~ .,~ /•:

/_~•.~:

;; )t ',

l

17,5 millions PL (13,8 millions NE)

~C6 2o

II

D.

..D

~.c~ :~çtQu .~p~.

oao a ~ o ô p: o ca ~ o od ~%cid aci~

°~¢ Q Qo 18 cm

~.!•,1!

,1

L 11/~ ~ r- ~ . rJ~,: .1• :~.1•

-,-,_s

.-c ,

D~

ô

18. CM r :~,r ; • i`„ • rt ; ')i "

.~~

'

~,

b II 0 Q c~~. 0

17 cm .10

.t

. =r r= ~. J: r`



~

•, •' "l i`ti

~ o Naô .

C7 ~11J~'a~ .

C7~ A

. .E

. 15 cm •k . ,r~. ~,r /.'

• rt' :

',f'd

6,5 millions PL 5,2 millions NE)

~C5 2o

° ô~ Q~ô

QtiQq

4 .If

.~_J \_l

r , . (,~ J~ .• t ~• r

\

6 :o.

11î Cm O MO . cJ Ca,.O,Q oC~p OL~p OÇ r ;1 ~; . .• 18_

cm

ti,r :

: rt4

•', t,

,, ;

'f

II t!o 4~° `~ v_ ^Y o II ~° 4 ¢0 ° 15Cm~o cz .o:

"Oii O . .Ca .:(~ .4O~D ~ . . â:' .O . ., g 1 _1 .~ 15c m :~ ,r •>`: \I • 4• .• l 1 -.r

2,5 millions PL (2 millions NE)

1,5 million PL (1 million NE)

~C3 2o

0,5 million PL 0,3 million NE)

NE E : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

50

100

150

250

200

300

400

350

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

9

-(C6 2o PF 2

10

PF3 PF4 PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4 1 C3 2o

ti,

PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

0

0 ~ 11

1

2

3

4

5

6

7

8

9 10



BC5g/BC2

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base-roulement : Béton de ciment de classe 5 goujonné (BC5g) Couche de fondation : Béton maigre de classe 2 (BC2)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m

I, S

Berme 0,75 m

I 0,15m

*>I

Étanchéité de surface x2,5%

.

I 0,10 ml

~

I Ç:,

. . o~c p ~l p .V ^ o o' 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes. •

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

BCg O1:2 '00

oA-~

BC2 ;/

S

Ca.

mini (cm)

~o a 14 ° °Q¢ OdDo~"o- O o

maxi (cm)

c,3 'o 30 oonO :bo o~av

12/~`): \ ,

40 '' .

','I '



VRNS

PF

2

PF 3 120 MPa

50 MPa

(C$

PF 4 200 MPa

20

43,5 millions PL (34 millions NE)

-'~ .

t • . - •.

-

D~oII

ôO ? Do aôao

-

)

~¢p_q~ 21Cm

.:_ ..'O .co...w. .~ .Oy~~DD O

O `.1 •-_ .'I•411• ~,- ~,

r, `. J • '• .1

.,s.

. ` .-

15 cm -;~a'~, "-, .-T ~„

rI

~'~

,

II

~,

,

17,5 millions PL (13,8 millions NE)

op

u .~ ,p.Q: :Qr3 Q~

D

u .D u. oD

6 .o . D .

o, ?~ .o

CM aocoo Q .o20 a C7 C~ C §-~~ o : ~•! O 0' , . . r. .tf . .

r. . ~ .. ~

.•

~: "

i

18cm •

, ; ). ,,

4PoDPo^cs ; o"~p~°

~;o

.~,

~04

ca 0 ._co.

C~~p C7 pgC •

15 CM

~` ;,'

4

.o. .~

ca . + .•~

. .'r . .

;2: 2 7.

1 ' ; ,1 : ,, 1 , ti



O

~~o 19cm

'

. .

~ ..

, 1



,1 ; •)1'w

6,5 millions PL (5,2 millions NE)

pà ôDo :?~ô : o..pa o .1..• \ _..' ,\_f.f t.')•, J' Q~

l



II .~ . ti.,u .

.oII , 0 ti C`, 0 .o O °ti. 11/, rJ.♦ .r~/ .l.r

18cm

° o

18cm

• _•r` .,~i`„+~ : ,

r1,~,1,•,1

II~o4~o `~ V

Y ~ Dtjo ~Qp.po. 17 cm ~o .bo b C.~~ 4tip4 . h~O° .~,.O. OCJ'OCJ ,: • . .'~~y .♦ I .r ' f ._+ . .~/ .r 1 _~ 15cm ., , ,r –

'

.•r`,~'~` ..+/.'

2,5 millions PL (2 millions NE)

~C4 20

1,5 million PL million NE)

0,5 million PL (0,3 million NE)

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

r1,•,1Y~

I, )1+1



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA (

0

50

200

150

100

250

350

300

cxjours)

400

PF 2 PF 3 PF 4

PF 2

0

~

PF 3

1

2

3

4

6

5

7

9

8

PF 4 -~C6 2a

PF 2 PF 3

0

1

0

2

1

2

4

3 3

4

5

6

6

5

7 7

b 9

8

1

PF 4 PF 2 PF 3

0 0

1 1

3

2 2

3

4 4

5 5

7

6 6

7

8 8

9 9

10

PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

1C3

20

PF 2

<

PF 3

=3 z

PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

.~

anbe

~ ~ ~!~ ~~~~

9b



BAC/BBSG

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base-roulement : Béton armé continu (BAC) avec fers ronds Couche de fondation : Béton bitumineux semi-grenu (BBSG)* * Reposant sur une plate-forme traitée aux liants hydrauliques de classe PF3 ou PF4

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement 1 Bande dérasée 2,00 m

,

t

c

Berme 0,75 m

1

~IS').

,>I I

Étanchéité

I

1

h.

I

iO,10

3 ~D'~r,;~;. ô~ 00 .,~0~` p . `J. o o~ ,'--' b ~.op .o~pcFi~ BAC PD~,d OQo o

,i .o

d-O

de surface

I

1

o

'~,~pŸ_~~,~~I

o c> o

. .ï . :,'.\:

BBSG

e.9

o o

. ... r

1

D

1/1

i - i

\,(;4

BÉTON POREUX

1/1

S : surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes)

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998

BAC/BBSG

3

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi2O : classe de trafic cumulé



PFD : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes. •

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

BAC

ô ô a14noo .?ab .p.

o~Do: ~ca~O .~c9

mini (cm)

maxi (cm)

- Do o e

.a 9 ~ c,);o 30 oodoE D .q_cJ y .~r-1 a co O 'C



VRNS PF 50 MPa

2

PF 3

PF 4

120 MPa

200 MPa

Cg 2o

43,5 millions PL 134 millions NE) V .~ D

D

Qy_,_a~ ._~~ .~V .v. p. 6 . o Qa~ Q

U

po DDo'

4~oD~~

?' .0.6::10. 22Cmc~o .no. ^O O~ " y p'O p d0 4 . .( ~-`• ^4-1 r~• - .'r .. ~ â~ 0, 5 Cm ti • . -( 'r . .

/

' /

~`. "• i :

.r`=. "

r

V

0

f ' - .

r

-

, , x.: 3 -

1

~ .•

° ~p:Qo ,

~

v

cm

21 F7 ,

-~ . '.'. ..Ç', ~

r ..

`~ ~, . .

r• '•"

1

.~

I /

~ 5 cm --.• 1 ~`v ‘: -

r~

, ,t ';

O

cJO ;c•!

oC~'pQC~%~QC

. J

~

'

.

r

9

.( r.

,

a.



rt ';

17,5 millions PL (13,8 millions NE)

~

D U Q. Q ~ ,Q

..

DP

D

o

.

'QII p.Q0

106 2.0

o

U~

s :o

. U. D .D.

21 cm d d. :a'.a '~, .0 ~40 . -

U ; . V. 6 o D Po : D. ~ d p.Q9 19 cm w o cs o : co

»P. o . ^

'

~-O~OC~_O .CoC

.

r~~

~ .Jil 5cm ,i~ ,\J : 1 \~ 1 ~ , 1 ~ 1 r'„•r~•r: .•rt,•>t,•,t ~

J~~

.

t~

~



\~

~~!.D§CJ(S~C

5cm `; ~~ , ~

_•r` ;,r`~,rt';••'>t`"I

6,5 millions PL (5,2 millions NE) D. .

D .

d

ode0. abOQ 0

0~

.Q .

Q ;rl({ .Q({ V

19

Cm

Uv

U.

o :4 . ~o Da ~O cs0"

Cr:), O' Ca . (y .QO~~!0~!QO . ~ ~ . . ~ ~, . ~-1 • - . ,( -

. . ." ,1 •-• ^ 'r . .'r•

- ..

5Cm .1,1.1

,-4 -_ . ., .

_• r` .- r`~

2,5 millions PL 12 millions NE)

1,5 million PL (1 million NE)

IC3 2o

0,5 million PL 10,3 million NE)

C2 2o

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,8

.~~ i

r. . .'r . . \ -J \.

~ . '>I ' n'1~3,t 1 ,:~,~

'• r1 ,

~. ~o:4 ~0~ ôô rJO c 'J ~QIIP;Q~ 17 cm ~.O .ti . ~ ,!. la

,t'

~. .

_

.

. .'r . . r~`

:Ç3 : .~p . - 1 1 4 ~ • • J ~ • ' -F ~ : . Q . "

. -•, r- . . r .. \ CJ \ -.~ 5cm ~,•x : x ;> r=`~ ~ tia\ ti.-\r: ,



r`~ t r`~ '•~i : _• r t ' ,

•',f ' .I



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA (`Cxjours)

o ci!)

20

50

100

150

200

250

350

300

400

PF 2 PF 3 PF 4

ICI

20

PF 2

2

1

0

PF3

o

4

3

2

5

4

3

6

7

6

51

8

7

9

8

10

9

11

10

PF4 IC6 2o

PF 2

11

PF 3

2

1

0

3

4

7

6

8

nI

0

2

1

3

4

5

9

8

6

10

9

10

11 11

PF4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 ii,....-: f#

...~

PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

1

0 0

1

2

3 3

4

5 5

7

6 6

7

8 8

9 9

10 10

11 11

12



BC5/BC2

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base-roulement : Béton de ciment de classe 5 non armé et non goujonné (BC5) Couche de fondation : Béton maigre de classe 2 (BC2)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement 3 .-I

Bande dérasée 2,00 m

,

5" 3.1 3 2,5% •

.14,15i

I I

>

~

I

E

IO, 10

I

0 DoF1 D BC5 ô_0Ô3

Étanchéité de surface

I

~

I 1

~I

r7

o~~D~~~ado,~ c, ci~~ p

Q~o ~

O

Berme 0,75 m

1 1

O °~

D,t! D

si

;o

. :-, .';OCOq~ ~.:2 ;i2L~~ ~b

BC2 . ~• .

111 ",

BÉTON POREUX

1/1

• S : surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes)

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



BC5/BC2 • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 2O : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids- Elle est déterminée par le module à long lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur terme de la plate-forme support de chaussée. la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes. •

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

BC5

or?Do mini (cm)

â oô

a° a 15

ô

otiD~G„Ç)-0 0 o c UQVO,`uV~~ ._~I ç)

maxi (cm) o a 0 40 o o

ô?D

° . b y-nR?r9 pC



VRNS

PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

43,5 millions PL 134 millions NE)

+ilSTi

17,5 millions PL 113,8 millions NE)

C6 20

D II i~oQ~o 0

~o

0

Q j~o 4

23 Cm o:-.a o Qa9c1 oôcao .b ;~o .pt~ . , 4 c~ O \

V _J

r

~f .. ,,1U~• ., _•r~_J V 18 cm •~,,;

r` " r : •r\,

, .

Q~o p ô ~~

v^

, o Q~ô :4. °`°~obô~ Qa O :cj 22 Cm d ç~ . t O Ob ;Ab ; riOp . •'1•~,1~, . . .~ • r ~ =-rr v=Jv=J

~.~(o7

,~,~, „, ,f,l

.•r

rV

o

zt

~ a

~OcJOcJ

~, - .>•

v=Jv 3

,15 cm „,



o

u:~°u~$b

, Q B0•g . 22Cm w. h:

:

cm ,; -r : _•ri, ,

12

•,~v„v

r

6,5 millions PL 15,2 millions NE) D

~C5 2o

QdOQ0 21 cm pp .:p .p'.'p aob ob.c~oo C7 DoC7 p oC. ~ ~ .1 ~t• :' .~,, . .1• :~ • \It, .•-s.~ 4

• r. .

1

r^~(4`? 18 CM ~ ~, :, ; •1 ~~1 I 1 ./-. • r.'.'l, ` , ` i ` . . r: _ • r f , • ) l11 , ,\-

? bpQo . 20

QO

R

oca. ~. o ô” o. ô 20 cm ~O csO .cJ b 0C1 Q oQ b: , „” cTpcTpC

o .a`ô a C

cm

O C~ p C~'D O :CO,: .O .b . Q . .~ „\is, _ • .. -'`~.-J

r• ~ . ; .4 . 15cm . : a~. . (1 \1 . • 11 ,~ `I " 1 l ;~ ' 13 1 ,l _•r`,,,'r`.,' /: •1r1,f

_



.C~ .`!p' ..

..

,r ..\ -J

.

\

12 cm ;~,"~ ; ~ . .t( :~~ ~ ~ .l~ 11 l ,1 3I\ \♦ •r`ti`!-~•r :_•r1,•>„•,

2,5 millions PL 12 millions NE)

~C~ 2o

vo U 4 v04U ?~oO:QV :Q(~ pj, p~ :IU I ~4. o b ~ 0 18 cm ~o :ao .ca Q

ti C~ C 4 O .O .Ca eO, b ::c_', ..,0 ,0 ~.~a0. ~Or Q

.1

. .J• .

\ 3 \-J

:

.!' . ï J •

18

cm

,~ r 'tir .•rr: •rf,

\-J\

,,

,f,

,v±

QopjJo~ w U ,V

ô o .u~-'Clb

18 cm O cy .O : cO '~7a 0.cj° .Q .~ O 4b ;.0 .b .i O,.pd lipd•Qp .i . • . \ '„ \ 1 • ~ . .F : r: . ,F ` \-- .~ \

_-J

Y ~~ .ti 15 cm ; • r` ~'r ` ~~/t r



• y" .\

?QQ .O-Q~ : 18

'O' .O

:

b .v . w_

0

c'J O-c'J

~_ v pti'p p~'pp~

\ 3 \-~'

_: . \

, ;r 6, , f, ,fd

ou~0 u.

cm e'JO

;~;~12cm ,, ~r" ti .'•i r

-

\ --r `~ ,

,

,f

1,5 million PL I1 million NE)

U U. . U .v(I-Q . . . :_~~ Q~ DDo 4. o o'o D o D

U '(C3 2o

16cm wO .NJO q Q o ra : ~ oôti .pôd :~o~ :r~

4:~.1 :'•l

. .'r-\,,~,• .~

:~,1•

-J \ -~ • r \ -J \ r . .(•18 cm .k 3 ., .,!. „'~ ,'~''~' •r`ti~r` •r: '•r •', ,v•

Qpo

~O

Do°~`-3 U v~

o. , 0

8 1710 ' Ob KO O . 0 BQ Q w. ~,;~ \ -.f \ -J

16

cm o . a o oa Q° c~ oob ;ob ,~ .o ti D tip, : .f '.

'f v



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA (`'Cxjours) 0 PF 2 PF 3 PF 4

I C1

ZO

PF2 PF3 PF 4

106

2o

L-

PF 2 PF 3 PF4 PF 2 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

.(C320 04,7..7

.......

PF 2

PF 3 PF4 PF 2 PF 3 PF 4

50

100

150

200

250

300

350

400



BC5/GC3

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base-roulement : Béton de ciment de classe 5 non armé et non goujonné (BC5) Couche de fondation : Grave - ciment de classe 3 (GC3)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement Bande dérasée 2,00 m

S*

Berme 0,75 m

0,30 m

>I >I4

Étanchéité de surface 2,5% '-~

c7

2

~~

2& & o~ Q

6

o6o

I

---).

OC D

cj

•: . .~ (~

p

c,8p

8C5

~.i F ,r_ ()

o_

oo

'_ c,

oD

p

6, .

B ÉTON

P OREUX

U 1n 1/1

* S : surlageur de chaussée au bord droit : elle dépend de la classe de trafic (voir partie 5 du fascicule Annexes)

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



3

BC5/GC3

'

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes. •

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : BC5

a

sur PF4

mini (cm)

pI)o QZ otipotiDPC ~ QQOQQ00i:3( 15 pOpO c oc) oc o,,,C7nui~o )3 ~%c

maxi (cm)

°D cz.

n °Qb ~ y• " ~ .o~C7~ :9`~ ~~ ~_ - ., ~ . -•r.' •r~ f.,7--r ; 12cm ~,

. :~

l

. a, : ~~~•~~

1,5 million PL (0,6 million NE)

0,5 million PL (0,2 million NE)

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,5

CS °8 cm ' o Jr c~ o p~• ~~_~ _ . -.,-i, - '`-• r ,

:~` 12cm

:r~~1'.ji .1 :j



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée IA ( Cxjours) 0

1 Ca20

50

100

150

200

250

350

300

400

PF 2 PF 3 PF 4

20

PF 2 PF 3 PG

c620

! 43`'~

I C5 2o

A

PF 2

3

PF 3

5

PF 4 PF 2 PF 3 PF 4 PF 2 PF 3

0 1 2 3 ~ IIIIn Iwo n OO 1 2 3

0

1 1

3 I 2

10

4 6

4

5

6

7

M

.1

8 8

10

11

10

11

PF 4

I C3

2o

PF 2

c{ tz---

PF3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

Abaques ne tenant pas compte de la protection thermique de la couche de forme

GB3/GNT

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure :

Ś

Couche de base : Grave - bitume de classe 3 (GB3) Couche de fondation : Grave non traitée (GNT) de type B2 (B2C2 ou B2C1)

Coupe •

transversale :

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

H Bande dérasée 2,00 m Surlargeur de chaussée >i< 0,25 m

,,<

Berme 0,75 m

Partie stabilisée

1/1

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



GB3/GNT •

Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les

4e /'

épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée .

~o s

Données d'entrée : •

TCi 20 : classe de trafic cumulé



PFi : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre.

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vi-

ches d'enrobé (couche de roulement, et une

gueur et aux guides d'application des nor-

ou deux couches de liaison) . Les combinai-

mes.

sons autorisées pour cette structure sont les



suivantes :

Couche de surface (CS) :

Elle peut comprendre une ou plusieurs couN, 2,5 cm BBTM \

4 cm BBDr \ '\ \

ou BBME"'

;y. `'", , e/2,5 cm BBTM 4 cm BBM

r

4 cm BBMa

\

ou

6 cm BBSG

,'':,

N ou

6 cm BBSG

8 cm BBSG

ou

ou BBME”'

ou

\

ou BBME"

,\ 4 cm BBM ~~ 1\\\\\\'

\\\\\~

/z////// 6 cm BBSG

ou

ou BBME"'

,

~

//

___

3 FF r F F r r \ • \ \ \ 1 \ i F F ' ♦e r r e r \

4 cm BBM~ rl F . F . `````` . . . . . r e r r e F r r .. L l „y,VL\ 1. . `



E:paisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base : GB3

0/14

mini (cm)

oq°08

maxi (cm)

o0

12

--,;

couche de fondation : GNT

0/20

ô

:),-,,

)rvooGc (' :

D 15 o

0/20

Y /

-.

' ,, :

..

~

j `( : ~1~ o '



4

15 .~~h'• .~~ : .~~ .~-~r~, . ~ :a,'_ ;~~=~~,';~'=

CS J7Ï/..►

% CS

r r ^o i

14 cm Q ¢ ;,

' v .w

0 .

O _

=_."



:h O`. . .

',._ . Y • . '3 ,

r

35 cm



11 cm ~ .

T

..

e-

O ~4d .♦

Il1 r .

.,•

T" y

20 cm

l~ :~~ .~• :rh~'•~f:ï'~,

:r

~

_~I:i'~C~~~i~

Y

1,5 million PL (0,6 million NE)

C C320

A..

CS Y -r .r^or'o . ..

1t~ r =^ r, p• ,e 10 cm

°~II .. ,0 .9 w .yw ~ on . `- ;

35 cm " : ? ' c • , ^t•'~-;Y~,wa~,1~) .

0(1 c ' 8 cm

0-_

,,--r

~ II`



_ . „

h . o çd•

;r .` _ ;r

20 cm _ :T , r .•~.~,Y.i,1~~1~.7~)S

0,5 million PL (0,2 million NE) i ,',' r rCS f r ,'~' r f ♦r • )Î upSTU :,~~ te 9 cm ?°~b

QOcjw`y .w~o~~• =-- ' • ~ ''' s” 35 cm ,s~, ~• :'

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 0,5



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée GB3/GNT B2C2 j

IA 1°Cxjours)

0

100

50

150

U

200 L

I

250

350

300

J

Y

.~

400 ~

_1

PF 2 PF 3 PF 4

1 _3

0

PF 2 PF 3 PF 4

1

0

1

0

PF 2 PF 3 PF 4

0

2

3

2

1

3

4

b 1

0

5

7

6

7

1

PF 2 PF 3 PF 4

4

2

3

5

1 6

7

4

5

7

6 8

lu

6

8

7

00 G B3/G NT

a>-

B2C1 o

50

100

-(CSzo

r 1C4 zo

1

~

-( C,3 zo

~~ Z C2_ Zo t t ' .---

0

PF 2 I PF 3 PF 4 PF 2 PF 3 PF 4

7

~

PF 2 PF 3 li PF 4

1 3

4

am.

~

5

z

300

350 6

5

~

400 7

or av tn

a)

,o

9

~

4

a

~ ~ ~ c to tA

3 3

!Z c ~ o ~ a N CD

1

PF 2 PF 3 PF 4

250 200 3—4 7 6

150 2

5

6

7

8

11

Io

cf°o•

~

1

I

I

I

~



GNT/GNT

VOIES DU RÉSEAU NON STRUCTURANT (VRNS)

Structure : Couche de base : Grave non traitée (GNT) de type B2 (B2C2 ou B2C1) Couche de fondation : Grave non traitée (GNT) de type B2 (B2C2 ou B2C1)

Coupe transversale : •

Exemple d'une coupe transversale pour cette structure :

Chaussée 3,50 m

Accotement

x iA

Bande dérasé() 2,00 m Surlargeur de chaussée

Berme 0,75 m

Partie stabilisée

0,25 m

SE

,ii :7

0

c2 00

.,-,'

e

GNT B2

;IL?

0 ,C-)

o

c) U,,.)

O

~I

0, -

8%

oob G o o c

0 1/1

D ' :''' _

Catalogue des structures types de chaussées neuves

Édition 1998



GNT/GNT • Les épaisseurs des couches d'assise indiquées sur la fiche ci-contre sont les épaisseurs nominales au bord droit (côté rive) de la voie la plus chargée de la chaussée.

Données d'entrée : •



TCi 20 : classe de trafic cumulé

PF i : classe de plate-forme

Elle est déterminée par le nombre de poids-

Elle est déterminée par le module à long

lourds (PTAC > 35 kN) cumulé sur 20 ans sur

terme de la plate-forme support de chaussée.

la voie la plus chargée . Les limites de ces clas-

Les limites des classes de plate-forme figu-

ses sont indiquées sur la fiche ci-contre .

rent sur la fiche ci-contre.

Matériaux : Ils doivent être conformes aux normes en vigueur et aux guides d'application des normes. •

Couche de surface (CS) :

BBS



Béton bitumineux pour chaussée souple à faible trafic.

Epaisseur de mise en oeuvre des matériaux d'assise :

couche de base et fondation : GNT 0/20 otiD :oc c5o :ô oÇ7DQDooQ OLSDâ 0



00

odo

D

0 mini (cm) c~o ao cao°QQO,p°o` 15 J0abOq°Op00 co ; C pd Do~ Dod o o a) Q£ o A a U a o r o . o~ , c'J O o Q Q°Q Q° O b O QQ°QQ'0 aQO.~SQ ° 35 0l oti 0oa o 0 ô o ococ maxi (cm) o ~oa 0 00ti DQ E) 4 Jn

°n

p

OD

.O ,crJ O ;c'J OL

• Les épaisseurs suivantes correspondent à une GNT de classe B2C2 . Pour une GNT de classe B2C1, il faut enlever 5 cm à l'épaisseur totale de GNT, sauf en PF4.

''' Cette épaisseur nécessite un atelier de compactage adapté .



VRNS PF 2

PF 3

50 MPa

PF 4

120 MPa

200 MPa

IC8 20

43,5 millions PL (43,5 millions NE)

17,5 millions PL (17,5 millions NE)

6,5 millions PL (6,5 millions NE)

2,5 millions PL (2,5 millions NE)

1,5 million PL (1,5 million NE) N. N.

~* '.

~CS :8cm ° I C3 20

25 cm ~ g . w . yQ ~o

~J J~ ~ .

*~CS :Bcm

,

q . p p p p. ,

~CS 8cm

p

o,

25cm°~ 25 cm ~o °QIIa, ~ .~ w . ~ a :;c> p o~ 4od~o h:~ ~ ~ a . 0 .4 oa4o

V .rJ~o` .r7 ~o~

°< 15 cm

o .-.

QO~~

0,5 million PL (0,5 million NE)

\ â' `CS :5cm~,, 20cm v 7i ~J

n

p

°O~ô ~

ra . ~

p

~

CS :5 cm~`CS :5 cm

25cmj°.°Q¢ . p ~ v~ .u .w v GJ,

p . Ti

p

. 9dd od~~0 g

~~n L~p .b

L

< 25 cmZ°o~II CJ :n;Otpd~ h: .,y

NE : Nombre d'essieux équivalents calculé avec CAM= 1

p L Z?n `u ~ p~S~. c 15 cm ~OO~ II :

y



Abaque pour la détermination de l'indice de gel admissible IA de la chaussée iGNT B2C2',

IA ( Cxjours) 0

50

150

2

PF 2

250

200

4

3

PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 PF 4

GNT B2C1

PF 2

_

-3 PF 3 PF 4

PF 2 PF 3 Al '!—.--

Ph 4

_

_4

_5 _6

=

IN -

n~ n2

~3 ~

IE

In7

~

1=

300

5

350

6

400

7

Page laissée blanche intentionnellement

CATALOGUE DES STRUCTURES TYPES DE CHAUSSEES NEUVES L'édition 1998 du catalogue des structures se présente sous la forme de trois fascicules et de deux séries de fiches de structures, une série bleue pour les voies du réseau structurant et une série verte pour les voies du réseau non structurant. Ce catalogue propose aux ingénieurs responsables de projets routiers plusieurs familles de structures de chaussées précalculées par la méthode française de dimensionnement Le fascicule intitulé "Notice d'utilisation " constitue le mode d'emploi des fiches de structures, sa lecture est donc indispensable à l'utilisateur. La notice d'utilisation explicite la démarche de détermination d'une structure de chaussée et l'illustre au travers de trois exemples d'utilisation. L'objet du fascicule " - . " est d'expliciter et de motiver les choix qui ont été effectués pour conduire aux structures proposées. On trouvera ainsi dans ce document toutes les valeurs numériques et les hypothèses qui permettent de recalculer les structures. L'utilisation du catalogue des structures nécessite une bonne connaissance de plusieurs documents techniques relatifs aux chaussées et aux terrassements. Le fascicule intitulé "Annexes" propose à l'ingénieur des synthèses sommaires de certains documents techniques qui pourront ainsi l'aider dans l'utilisation de ce document.

CATALOGUE OF STANDARD STRUCTURES FOR NEW PAVEMENTS The 1998 édition of the pavement structure catalogue is in three parts, with two séries of structure sheets, a blue séries for structural network roads and a green séries for non-structural network roads. This catalogue offers engineers in charge of road projects several families of pavement structures, pre-designed by the French designing method. The part entitled 'W-orh _ " gives instructions for using the structure sheets. It is therefore essentiai for the user to read it. The Working Guide explains how to détermine a pavement structure, which it illustrâtes through three examples of use. The part "Design Assumptions and Data'aims to explain and motivate the choices that hâve led to the proposed structures. This document accordingly contains ail numerical values and assumptions enabling structures to be re-calculated. Using the structure catalogue requires a good knowledge of several technical documents on pavements and earthworks. The part, entitled "-• v ^ - " , offers the engineer outline summaries of some technical documents that will heip him to use the catalogue.

cicules, les 52 fiches et le boîtier ne peuvent être vendus Ensemble disponible sous la référence D9828 au prix de 300 F . au bureau de vente du SETRA 46, avenue Aristide Briand BP 100 F-92225 BAGNEUX CEDEX téléphone 01 46 11 31 53 et 01 46 11 31 55 télécopie 01 46 11 33 55 à l'IST-Diffusion - LCPC

58, boulevard Lefebvre F-75732 PARIS CEDEX 15 téléphone 01 40 40 52 26 télécopte 01 40 43 54 95 sur internet http://www.lcpc.fr

ISBN 2-11 085841 9 ISSN 1151-1516

View more...

Comments

Copyright ©2017 KUPDF Inc.