5713

May 12, 2019 | Author: competition | Category: Real Madrid C.F., Tottenham Hotspur F.C., Chelsea F.C., Sports, Association Football
Share Embed Donate


Short Description

Compétition 12 mai 2019...

Description

www.competition.dz DIMANCHE 12 MAI 2019 30 DA N°5713 ISSN 1111

1-0 10

80' MAZARI

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

3-1 31

La JSK devra se battre pour la 2e place

LES ROUGES

SAUVE

2-0 20

8 e

LE MOB Michel : «On n'est pas sauvés, d'autres batailles nous attendent»

LE

GRIMPENT VERS

0-0 00

 A 10, LES HAMRAOUA  ONT TENU LE COUP

Kabir : «On ira à Tizi gonflés à bloc»

MELLAL

«ON N'A RIEN  IT POUR FA T GAGNER»

Il en a marre des arbitres «incompétents»

4-3 43

DUMAS : «Il y a un arbitrage LE MOULOUDIA  DIT ADIEU pour le championnat  AU  A U PODIUM et un autre pour la JSK» 1-0

SLIMANI RAVIVE LES SCORPIONS

0-0 00

LE CHABAB IMBATTABLE

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

LIGUE 1 MOBILIS

2

En plus de MESBAHI, BENYOUCEF et OUKACI

JOUEURS 6 SERONT LIBÉRÉS

 AU  A UTRES

attendant sa libération au mois de  jamais fait l’unanimité autour de  juin. L’attaquant Belgherbi est lui lui depuis qu’il a rejoint la JSK. Selon une source proche de aussi dans la liste des libérés. Lui-même sait qu’il est devenu la direction, le président Chérif  Idem pour Naït Merabet qui n’a indésirable et il attend la fin du Mellal compte faire un grand net- fait que de brèves a pparitions championnat pour discuter de sa toyage à la fin de l’exercice actuel. depuis qu’il a rejoint la JSK au situation avec la direction. Un Bien que son équipe ait réalisé un dernier mercato hivernal. autre joueur serait concerné aussi très bon parcours, il a décidé, en L’attaquant nigérian Uche par la purge, mais la direction n’a concertation avec le staff techNwofor sera également invité rien décidé pour le moment. Il est nique, de se passer de pas moins dans les jours à venir à résilier utile de rappeler que le milieu de 6 joueurs à la fin du champion- son contrat. La décision de la Tahar Benkhelifa retournera au nat. Après l’exclusion de Mesbahi, direction de se séparer de lui a été PAC à la fin de l’exercice actuel. Il Benyoucef et Oukaci, la direction prise depuis bien longtemps, mais fait partie des meilleurs joueurs libérera au moins 6 autres élécomme il s’est fait opérer aux de la JSK cette saison, mais ments dans les jours à venir. L’un ligaments croisés, les dirigeants comme le président Mellal est en d’eux n’est que l’ex-pensionnaire ont décidé de le laisser jusqu’à la guerre avec le président de la de l’US Biskra Mohamed Lamine fin de la saison pour le libérer. En FAF, il ne rachètera pas son Kabari qui a été interdit de s’enplus de Kabari, Naït Meraber et contrat. traîner avec l’équipe première en Belgherbi, il y a Belaïli qui n’a M. A. PAR MOHAMED A.

La direction pourrait recruter  jusq  jusqu’ u’àà 8 joue joueur urss

CAS

FERHANI La JSK  fera appel

Malgré la décision de la direction de ne pas s’exprimer sur ses plans pour la saison prochaine, on a appris d’une source digne de foi que celle-ci compte engager jusqu’à 8 joueurs. Tous les compartiments seront ren-

forcés surtout si l’équipe assure une participation à la Champions League africaine. En attendant que la direction tranche sur le cas de Salhi, elle aurait d’ores et déjà décidé d’engager un arrière droit et cela pour combler l’éventuel départ de Belaïli. Touchant un salaire de 170 de centimes par mois, celui-ci ne fait l’unanimité ni chez les dirigeants ni chez les supporters. Pour le poste d’arrière gauche, si Chetti décroche un contrat en Europe, les dirigeants seront obligés de recruter un arrière gauche et cela même s’ils ont déjà décidé de garder Slama. Ce dernier n’a pas été utilisé à son poste de prédilection, celui d’arrière gauche, mais les dirigeants estiment qu’il a les qualités pour s’imposer à ce poste. L’axe sera aussi renforcé. Les dirigeants ont déjà pris attache avec Bedrane, mais ce dernier a de fortes chances de décrocher un contrat en Arabie Saoudite. Ses chances de le voir à la  JSK la saison saison prochaine prochaine sont sont très très minimes minimes pour ne pas dire inexistantes. Mais pour parer à l’éventuel échec des contacts avec lui, les dirigeants ont une solution de rechange puisqu’ils sont aussi sur les traces d’un défenseur d’expérience. Au milieu, il y aura normalement un renfort de qualité. Les dirigeants engageront un bon milieu récupérateur pour combler le départ de Benkhelifa et aussi un  bon meneur meneur de jeu. jeu. Pour remplac remplacer er Benkhelifa Benkhelifa qui retournera au PAC, leur souhait est de recruter le milieu de la JSS, Merbah, mais ce dernier n’a pas son destin entre les mains. Pour le poste de meneur de jeu, on croit savoir qu’en plus de Samir Aïboud auquel ils ont proposé de revenir, les dirigeants seraient aussi intéressés par les services d’un meneur de jeu africain. Aïboud serait d’accord pour faire son retour, mais il a expliqué aux dirigeants qu’il doit attendre la fin du championnat pour négocier avec eux. Enfin, l’attaque sera renforcée par au moins deux éléments de valeur, à savoir un chasseur de buts et un ailier gauche. Dans le cas où l’un des attaquants actuels sera transféré à l’étranger, la direction pourrait engager un troisième attaquant. M. A.

Après que le Tribunal arbitral du sport lui ait donné gain de cause, Houari Ferhani, l’ex-pensionnaire l’ex-pensio nnaire des Jaune et Vert a attaqué la direction de la JSK pour qu’elle lui paye les 900 millions de centimes qu’il lui réclame. Avant de saisir la justice, il avait envoyé un huissier de justice aux dirigeants kabyles, mais ces derniers n’ont pas donné de suite à sa doléance, ce qui l’a poussé à porter l’affaire en civil. Le tribunal de Bir Mourad Raïs lui a donné gain de cause, mais les dirigeants comptent faire appel. Ils sont convaincus que c’est l’assurance qui le payera puisque Ferhani était en convalescence. Il avait subi une intervention chirurgicale qui l’avait éloigné des terrains pour une longue période. Le président Mellal s’était déjà exprimé sur ce sujet en déclarant que c’est l’assurance de le payer en ajoutant que Ferhani avait subi une intervention chirurgicale sans aviser la direction. M. A.

Chetti et Fiston TRANSFÉRABLES

son transfert à Angers ou pour recruter un grand Très convoités en attaquant africain. En ce cette fin de saison, l’arrière pour un autre club euroqui concerne Hamroune, il gauche Lyès Chetti et l’at- péen. Pour l’attaquant  burundais Fiston, il est a des touches en France et taquant Abdoul Razzak suivi de près par les clubs en Belgique, mais il n’y a Fiston ont de fortes égyptiens dont le Ahly du rien de concret pour le chances de décrocher des Caire et un club belge, moment. Il est lié à la JSK contrats professionnels à mais la direction n’a rien  jusqu’à juin 2021, mais s’il la fin de la saison. Chetti reçu de concret pour lui reçoit une offre vraiment est pisté par plusieurs pour le moment. Avec sa intéressante et pour lui et clubs français, mais sa participation à la coupe pour le club, le président prochaine destination d’Afrique des nations avec Mellal ne le bloquera pas. devrait être Angers. Le la sélection de son pays, En quelques mois, il a président de ce club Saïd Fiston a de fortes chances réussi à retrouver son Chabane serait très intéde décrocher un contrat à meilleur niveau, ce qui ressé à l’idée de recruter lui a valu de devenir le l’arrière gauche des Jaune l’étranger. Le président Mellal ne s’opposera pas à chouchou de tous les et Vert. Si les contacts son transfert, surtout qu’il supporters. aboutissent, le président M. A. Mellal ne s’opposera pas à aura devant tout le temps

Le sort de Salhi et Saâdou pas encore fixé Le gardien Abdelkader Salhi devra attendre la fin du championnat pour être fixé sur son sort. Sous contrat avec les Jaune et Vert  jusqu’à  jusqu’à juin 2020, 2020, celui-ci celui-ci n’est n’est pas pas certain d’être maintenu dans l’effectif de la saison prochaine. D’après une source proche de la direction, son maintien est lié à la participation de l’équipe à la Champions League africaine. Si les poulains de Franck Dumas assurent une participation à la C1, les dirigeants vont certainement le garder et cela pour qu’il fasse  bénéficier  bénéficier l’équipe l’équipe de son son équipe équipe expérience, mais dans le cas où l’équipe ne disputera pas une compétition continentale la saison prochaine, rien ne dit qu’il sera maintenu dans l’effectif des Canaris surtout lorsqu’on sait

qu’il est le joueur le mieux payé de la JSK avec un salaire de 200 millions de centimes par mois. Il a été pour beaucoup dans le parcours réalisé par l’équipe, mais lors des derniers matches, son rendement a considérablement baissé, ce qui lui a valu d’être laissé sur le banc lors du dernier match face au MCO. En ce qui concerne le capitaine Nabil Saâdou, il sera libre de tout engagement au mois de juin prochain. Les dirigeants ne lui ont pas encore fait une proposition de prolongation de contrat, mais ils pourront le lui faire dans les jours à venir. Ils attendent juste que le staff technique tranche la question de son maintien ou pas avant de l’inviter autour d’une table pour lui faire part de leur décision. Même s’ils décident de

ne pas le garder, ils lui expliqueront les raisons de leur décision vu que c’est un joueur qui n’a  jamais créé le moindre moindre problème problème depuis qu’il a rejoint la JSK. Il était un titulaire indiscutable, mais l’entraîneur a constaté qu’il n’y a pas une différence de niveau entre lui et Souyed et Tizi-Bouali. C’est pour cela qu’il l’a mis sur le banc lors du dernier match face au MCO. Et comme il est royalement payé par rapport à Souyed et TiziBouali, certains dirigeants songent à ne pas lui prolonger à la fin de la saison. Son maintien n’est donc pas certain surtout que la direction est d’ores et déjà à la recherche d’un bon défenseur central capable de stabiliser la défense de la JSK. M. A.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

LIGUE 1 MOBILIS 27e JOURNÉE

4

La victoire du cœur 1

MOB MOB PAC

0 Stade de l'Unité maghrébine But : Mazari (80')

Toual Naâsse Debbari Mazari Ali Guechi Semahi Dehar Touré (Aïbout 84') Ouali (Soltane 60') Bessan Bouazza Ent. : Alain Michel

Moussaoui Loucif Mouali (Zorgane 70') Bouabta Douar Hamoudi Benayad (Bouguerra 76') Boudaoui Tahri Bouzouk Naïdji Ent. : Chalo

Affluence nombreuse, beau temps, pelouse en bon état, arbitrage de MM. Abid Charef, Boulfelfel et Benamira. Avert. : PAC : Ouali (68')

Film du match

1' Dehar sur le côté droit qui centre, Bessan décoche un tir qui est passé légèrement à côté du poteau gauche du gardien du PAC. 3' Bouazza sur une occasion identique à la première rate son tir. 19' Dehar sur la droite tire, mais la défense repousse le danger. 21' Corner très bien joué, Mazari de la tête mais sans danger sur Moussaoui. 34' La première occasion du PAC, Loucif sur le flanc droit sert Tahri qui décoche une frappe mais son tir passe à côté. 36' Toujours Tahri, cette fois des 30 mètres mais le gardien Toual repousse le danger. 47' Bilel Ouali qui s'est trouvé seul avec le gardien Moussaoui voit son tir passer  juste à côté du poteau poteau gauche. gauche. 57' Sur une balle arrêtée, Mazari de la tête voit son ballon passer à côté. 68' Bouazza tente sur un corner direct mais Moussaoui bien placé pour sauver sa cage. 72' Dehar tente mais son tir n'a pas trouvé le chemin des  bois. 80' Dans un cafouillage dans la défense paciste, Mazari met la  balle au fond fond des filets et donne donne l'avantage pour l'équipe locale.

POUR LE MOB

PAR SALIM L.

Estimant nécessaire et importante la victoire pour provoquer le déclic et chasser le doute, les Bejaouis ont tout fait pour arracher un nouveau succès après plusieurs faux pas à domicile pour qu'il puisse garder l'espoir de rester en Ligue 1 Mobilis cette année. D'emblée, les hommes du Français Alain Michel ont pris les choses en main en pressant leurs adversaires et en tentant au maximum dès les premières minutes comme c'était le cas avec l'occasion de l'attaquant Bessan et de Bouazza. Y mettant du cœur, les coéquipiers de l'ancien joueur du MC Oran Merouane Dehar se sont jetés de tout leur poids dans la bataille mais ont buté sur un gardien bien présent tout en se mélangeant les pinceaux face aux bois adverses. Les actions se succédaient et la défense adverse fut mise à rude épreuve. Et malgré les deux occasions à la fin de la première mi-temps par l'intermédiaire du meneur de jeu paciste Tahri mais la domination était locale même si la mi-temps a été sifflée sur le score vierge de zéro partout. Après la pause citron, les camarades de Toual ont continué à faire avec la même ténacité jusqu'à la 80' de  jeu où ils ils ont obtenu obtenu ce qu'ils qu'ils voulaient. Un but de Mazari qui a débloqué la situation qui était quelque peu attendue vu la

pression exercée par l'équipe chère aux Crabes. Juste après le  but, le premier premier responsable responsable techtechnique du MOB Alain Michel a opéré des changements afin de permettre à son équipe de verrouiller le jeu en veillant au grain pour préserver son maigre et précieux acquis jusqu'au coup de sifflet final. Les Pacistes, qui ont tenté de revenir au score, ont certes tenté des incursions, mais il fallait compter avec le milieu et la charnière défensive du MOB qui a su s'y opposer avec mérite. S. L.

Moussaoui capitaine

Après l'absence du défenseur Mustapha Bouchina qui est suspendu et Zakaria Messibeh qui souffre d'une blessure, l'enfant d'El-Harrach et gardien du PAC Moussaoui a profité pour être le capitaine d'équipe des Pacistes durant cette rencontre face au MOB.

Les responsables du PAC en force à Béjaïa

Les responsables du club phare d'Hydra se sont déplacés en force pour le match d'hier. Ils étaient en force au stade de l'UMA à Béjaïa face au MOB. En effet, pas moins de vingt dirigeants d'équipe du Paradou AC étaient présents au stade pour soutenir leurs jeunes joueurs qui ont fait un parcours remarquable jusqu'ici en championnat.

 Alain  Alain Michel Michel : «Vict «Victoir oire e Chalo : «On a fait un bon importante et on doit jouer match mais ça n'a pas été nos chances à fond» suffisant» "Il faut dire qu'on avait en face une très bonne équipe du Paradou AC qui a montré une grande volonté pour remporter les trois points et qui nous a vraiment fait suer, de notre côté on était costauds tout au long de la rencontre, et mes joueurs étaient très motivés tout comme qu'ils ont appliqué mes consignes à la lettre et on a su inscrire le but de la victoire dans les dernières minutes de la deuxième mi-temps, le reste du match, on a bien géré les débats, je peux vous dire que je suis très fier de mes joueurs, car ils ont su gérer intelligemment la rencontre sans précipitation. Maintenant on compte continuer à travailler pour faire mieux à l'avenir et pour sortir le club de cette mauvaise place."

"On aurait espéré mieux qu'une défaite, je pense qu'on pouvait faire beaucoup mieux surtout en première mitemps ; dans la deuxième partie du match on n'a pas su garder notre concentration et on a encaissé un but dans les dix dernières minutes de la rencontre, après mon équipe est sortie du match car on a passé le temps restant à courir derrière le score pour essayer d'égaliser, chose qui ne s'est finalement pas réalisée, le doute a ensuite pris le dessus. Je pense qu'on doit oublier cette défaite vite et passer à la suite pour essayer de rectifier le tir dans les prochains rendezvous, on est une jeune équipe et on va tout faire pour décrocher une place sur le podium."

Le PAC va-t-il transférer ses meilleurs joueurs ? Trois journées avant la fin de la saison sportive, la plupart des clubs algériens qui ont attient leur objectif du maintien ont commencé à préparer leur prochaine saison en recrutant des  joueurs  joueurs ou bien bien en opérant opérant des des changement changementss dans leur staff technique, ainsi que le choix pour le stage de la période estivale. Mais, contrairement aux autres clubs, la direction paciste n’a pas encore tranché sur le futur de plusieurs de ses  bons joueurs joueurs qui qui portent portent le maillot maillot jaune jaune et bleu. bleu. D’ailleurs, les dirigeants du PAC se montrent prudents pour ne pas faire d’erreurs dans leur choix, comme c’était le cas dans le passé avec plusieurs plusieurs joueurs. joueurs. L’équipe L’équipe du PAC est composée de jeunes joueurs qui ont été à la hauteur durant toute la saison en montrant de très belles choses. Ils seront suûrement très demandés en cette fin de saison par les grands clubs algériens et quelques équipes étrangères. D’ailleurs, la

Alors qu’on est à moins de deux semaines de la fin de cette saison en cours, certaines rumeurs évoquent une réunion entre la FAF et la LFP pour étudier une éventuelle augmentation du nombre de clubs de la Ligue 1 Mobilis en prévision de la saison prochaine. En effet, au cas où cette décision serait prise, cela sera synonyme d’annulation du système de relégation au terme de cette saison en cours, tout en intégrant les quatre premières équipes de la Ligue 2 Mobilis afin d’atteindre les 20 clubs. Une rumeur qui alimente l’espoir chez les Crabes de voir leur club jouer la saison prochaine parmi l’élite.

5 joueurs en fin de contrat, d’autres veulent partir

L'ŒIL DU COACH

PAR NADJIB HARITI

La rumeur des 20 clubs

direction ne va pas hésiter à les aider en facilitant leur choix de leur nouvelle destination à l’image de l’attaquant buteur Zakaria Naïdji, qui est visé par des formations étrangères. Aussi, ce qui est sûr est que plusieurs joueurs attendent de connaître leur prochaine destination, surtout ceux qui n’ont pas joué beaucoup et qui ont vécu une saison difficile ou ils n’étaient tout simplement pas dans les calculs du coach portugais Francisco Chalo. Beaucoup de joueurs de la réserve seront prêtés Comme d’habitude, la direction du Paradou AC va sûrement décider de prêter quelques joueurs qui n’ont pas la licence A, des joueurs de la catégorie réserve pour l’année prochaine pour qu’ils puissent jouer dans d’autres clubs et améliorer leurs qualités sur tous les plans et aussi avoir plus d’expérience. C’est le premier responsable du staff technique Francisco Chalo, s’il va rester,

en collaboration avec les techniciens des jeunes et les dirigeants pacistes, qui va établir la liste des  joueurs  joueurs concernés. concernés. Le Le PAC qui est une riche riche pépinière qui possède de nombreux jeunes  joueurs  joueurs de qualité qualité et et qui ont ont prouvé prouvé leur talent pourra les prêter et les récupérer une ou deux saisons après, surtout que l’équipe première ne peut pas tous les faire jouer en senior, c’est la meilleure stratégie pour les garder, à savoir les prêter à d’autres clubs et les récupérer quand un manque dans l’effectif se fera sentir comme cela a déjà été fait avec plusieurs joueurs et comme c’était le cas en début d’année avec Tayeb Hamoudi qui a porté les couleurs de l’US l’US Biskra durant deux saisons et le transfert de Chahrour au CSC lors de la saison passée, par la suite les Pacistes ont récupéré leurs joueurs. Il faut signaler que Hamoudi passe une très bonne saison avec son club formateur où il a joué presque tous les matches avec le club phare d’Hydra. N. H.

EST-CE LA  SAIGNÉE  AU MOB MOB ? PAR SALIM L.

Alors que la saison en cours se rapproche de son terme, la formation du MOB risque une véritable saignée. Plusieurs joueurs sont en fin de contrat, tandis que d’autres songent à changer d’air. En difficulté en bas du tableau de la Ligue 1 Mobilis depuis plusieurs journées, le club phare de la Soummam encourt le risque de perdre plusieurs joueurs en fin de cette saison. En effet, il s’agit de cinq  joueurs  joueurs dont les contrats contrats s’achès’achèvent l’été prochain, en l’occurrence : Bencheri Bencherif, f, Naâs Naâs Laâraba, Bouledieb, Herida et Semahi. Du coup, ces derniers se trouvent dans le viseur de plusieurs clubs évoluant en Ligue 1 Mobilis. Il faut dire que la situation que vit le MOB actuellement a eu son impact négatif sur le moral de l’ensemble du groupe faisant en sorte que ces derniers songent à changer d’air au terme de l’exercice actuel. En somme, l’avenir de plusieurs joueurs est lié à l’assurance du maintien de l’équipe parmi l’élite. Outre les joueurs en fin de contrat, d’autres éléments sont aussi sur le départ. En fait, même si le club parvient à assurer son maintien parmi l’élite, le départ de certains joueurs sera toujours d’actualité, surtout dans le cas où ces derniers reçoivent des offres motivantes comme c’était le cas avec l’ancien meneur de jeu, Faouzi Yaya, qui a filé en 2017 vers l’USMA, ainsi qu’Yacine Salhi et Abdelfattah Belkacemi qui se sont engagés, l’été dernier, avec le CSC. Du coup, les dirigeants du club doivent réagir afin d’empêcher un tel scénario d’avoir lieu. S. L.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

27e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

5

MEFTAH

 Abde  Abdell llao aoui ui présent

retrouve le flanc droit après plus de 3 mois

3 1

USMA OM

Rabie Meftah a été aligné sur le flanc droit hier. Le défenseur usmiste a retrouvé à l'occasion son poste de prédilection après plus de trois mois, soit depuis le match ayant opposé l'USMA au MOB au début du mois de février dernier. Avec la titularisation de Meftah, cela a permit à Raouf Benguit de retrouver sa place dans l'entrejeu.

Stade Omar-Hamadi (Bologhine). Buts USMA : Benguit (51'), Ellafi (80'), Meziane 90+2' OM : Addadi 5' Berrefane 2 Benyahia 4 Cherifi 4 Meftah 3 Benmoussa 4 Belarbi 3 Benkhemassa 4 Benguit 4 (Koudri 88') Ellafi 4 (Benhammouda 90+3') Meziane 4 Ibara 1 (Zouari 59') 3 Ent. : Kabir

Saïdi 4 Boussalem 4 Khaldi 4 Boucherit 4 Dembélé 4 Heriat 4 Belalem 3 (Chekhrit 86') Addadi 4 Abdelhafid 4 Harriche 2 (Boulatouak 70') Rachedi 2 (Guey 81') Ent.: Rouabeh

Averts USMA : Benguit (72'), Ellafi (80') OM : Addadi 5' (OM). Affluence nombreuse. Arbitrage de MM. Benabdellah, Omari, Benali.

Film du match

5' Puissant tir d'Addadi des 30m, Berrefane essaye de dévier la balle au corner, mais le cuir se met au fond des filets. OM 1USMA 0. 35' Coup franc bien botté de Benmoussa, la balle passe à côté des bois de Saïdi. 51' Sur une contre-attaque des  joueurs de l'USMA, USMA, Ellafi Ellafi fait un centre sur le côté droit vers Benguit, ce dernier d'une frappe du pied gauche permet à son équipe de revenir au score. 56' Contre-attaque rapide de l'OM menée par Harriche, il se déjoue des défenseurs usmistes avant de servir Abdelhafid d'une passe, mais la frappe de ce dernier passe au-dessus de la transversale. 58' Une autre contre-attaque rapide de l'OM après avoir récupéré une balle perdue de Benyahia, Abdelhafid s'empare de Berrefane et rate une grande opportunité de marquer. 80' Sur une contre-attaque rapide de l'USMA, Benguit sert Ellafi d'une belle passe en profondeur, ce dernier, bien placé, n'a trouvé aucune difficulté pour mettre le cuir au fond des filets. 89' Puissant tir de Benkhemassa des 20m, la balle heurte la transversale. 90+2' Après une bourde commise par un défenseur de l'OM, Meziane reprend la balle, il s'empare de Saidi et sans aucune difficulté aggrave la marque.

Belmadi présent

La rencontre d'hier soir ayant opposé l'USMA à l'O Médéa a été marquée par la présence du sélectionneur national Djamel Belmadi qui était accompagné du manager général de la Fédération algérienne de football Hakim Medane. Belmadi a suivi attentivement la rencontre à partir de la tribune d'honneur où il a supervisé quelques joueurs qui figurent dans sa liste élargie en prévision de la prochaine coupe d'Afrique des nations qui aura lieu en Egypte, entre autres Mohamed Benkhemassa et Abderrahmane Meziane.

La rencontre d'hier ayant opposé l'USMA à l'O Médéa a été marquée par la présence de l'ex-défenseur Ayoub Abdellaoui. Profitant de sa présence en Algérie pour passer le mois de Ramadhan auprès de sa petite famille, l'actuel joueur du FC Sion a fait le déplacement au stade Omar Hamadi pour suivre ladite rencontre mais aussi pour rencontrer ses excoéquipiers qu'il n'a plus revus depuis plusieurs mois.

L'USMA DROIT  VE  VERS LE TITRE

Les supporters ont scandé son nom Dès son apparition sur la pelouse du stade Omar Hamadi, Abdellaoui a été applaudi par les supporters usmistes. Contents de le revoir de nouveau, ces derniers lui ont souhaité un prompt rétablissement, tout en espérant qu'il retrouvera vite les terrains, ce qui prouve qu'ils l'apprécient toujours. Emu par le bon accueil qui lui a été réservé par les inconditionnels algérois, le défenseur international les a salués chaleureusement, avant de prendre sa place dans la tribune d'honneur pour suivre le match.

«Je me ferai opérer  jeud  jeudi» i» Rencontré à l'issue de la rencontre d'hier soir, Ayoub Abdellaoui se dit ému de l'accueil chaleureux que lui ont réservé les supporters usmistes. Il nous a fait savoir qu'il se fera opérer du cœur jeudi, tout en rassurant tout le monde qu'il ne souffre de rien de grave. "Je suis très ému de l'accueil chaleureux que m'ont réservé les supporters de l'USMA. Je suis aussi content pour la victoire de mon exéquipe et j'espère qu'elle puisse remporter le titre en fin de saison. En ce qui concerne ma maladie au niveau du cœur, je me ferai opérer jeudi. Je rassure tout le monde que je ne souffre de rien de grave et j'espère que je puisse retrouver vite les terrains ", a-t-il déclaré. R. H.

PAR RACHID HAMADI

 Avec des objectifs objectifs diamétralement opposés, l'USMA a accueilli hier soir, au stade Omar Hamadi de Bologhine, l'O Médéa pour le compte de la 27e journée de la Ligue 1 Mobilis. Les protégés de Lamine Kabir ont réalisé un brillant succès en remportant le match sur le score de trois buts à un, signés Benguit, Ellafi et Meziane. Une victoire qui a permis au club algérois de consolider sa place au sommet du classement général du championnat. Pour revenir à la physionomie de la rencontre, la première mi-temps a été marquée par un grand engagement physique de la part des 22 acteurs, ce qui reflète sa grande importance pour les deux équipes. Cinq minutes seulement après le coup d'envoi de la rencontre, Addadi, qui prend un bon élan dans le milieu de terrain à la suite d'une mauvaise couverture des joueurs usmistes, surprend Berrefane d'un puissant tir des 30 m et donne ainsi l'avantage au score pour son équipe. Un but qui fera réagir les Rouge et Noir. Ces derniers vont multiplier les attaques afin de remettre les pendules à l'heure au moins avant de regagner le vestiaire, mais leurs tentatives sont restées vaines devant une défense médéenne très bien organisée. Il faut dire que le jeu de l'équipe était très brouillant et les joueur s n'ont pas su trouver la bonne formule pour désaxer la solide défense adverse. Quant aux visiteurs, ils se sont contentés de défendre, tout en axant sur les contre-attaques pour tenter de surprendre l'adversaire. C'est donc sur ce score d'un but à zéro en faveur de l'OM que l'arbitre Benabdellah renvoi les joueurs des deux

équipes aux vestiaires. Après la pause-citron, On va assister à une équipe de l'USMA renversante. Six minutes après le coup d'envoi de la deuxième mi-temps, Benguit, bien servi par un centre d'Ellafi, parvient à débloquer la situation. Après avoir exercé une forte pression sur les bois adverses, les efforts des locaux vont être récompensés à la 80' lorsque Ellafi a réussi à donner l'avantage à son équipe. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce  but a assommé assommé les visiteurs visiteurs qui n'ont pu résister aux assauts des Algérois. Ces derniers continuent à multiplier leurs attaques et parviennent à tuer le match dans les dernières instances de la rencontre par l'intermédiaire de Meziane. C'est sur ce score de trois  buts à un en faveur de l'USMA que l'arbitre l'arbitre Bouabdellah siffle la fin du ma tch. Après plus de trois mois de disette, les Rouge et Noir renouent enfin avec la victoire. Une victoire ô combien importante dans la mesure où elle lui a permis de consolider sa place au sommet du classement général du championnat puisqu'elle a creusé l'écart sur son premier poursuivant, le PAC en l'occurrence, à quatre points. Quant à l'O Médéa, il a compromis sérieusement ses chances pour se maintenir parmi l'élite. R. H.

Et de 4 pour Ellafi En inscrivant le deuxième but de son équipe, Muaid Ellafi aura été l'un des grands artisans de la victoire d'hier soir remportée aux dépens de l'O Médéa. Le libyen a augmenté son compteur buts à quatre depuis son arrivée à l'USMA lors du dernier mercato hivernal. R. H.

L'ŒIL DU COACH

Kabir : «On a franchi un grand pas vers le titre»

"On avait du mal à entamer le match. C'était prévisible en raison des trêves à répétition dont on a souffert. Mais on deuxième mi-temps, on est revenus en force et on a réussi à renverser la situation en inscrivant trois buts. Je suis très content pour cette victoire qui est tombée au bon moment. J'espère qu'elle va nous permettre de provoquer le déclic tant attendu et je crois que c'est de bon augure pour la suite du championnat. On a franchi un grand pas vers le titre dans la mesure où on a creusé l'écart à quatre points sur notre premier poursuivant. Mais on ne doit pas s'enflammer, tout en allant doucement mais sûrement afin d'atteindre notre principal objectif en

fin de saison ". «On ira affronter la JSK  avec un moral gonflé à bloc» "Maintenant, on doit se concentrer sur le prochain match qui nous opposera à la JSK et qui revêt un cachet très important. Une chose est sûre, la victoire de ce soir nous a permis de retrouver la confiance. On ira donc à Tizi Ouzou avec un moral gonflé à  bloc. Je crois qu'on la pression pression sera sera du côté de la JSK jeudi et on fera de notre mieux pour réaliser une bonne opération afin de consolider davantage notre place au sommet du classement général du championnat et du coup, franchir un autre pas vers le titre ".

Il a hérité du brassard de capitaine En l'absence de MohamedLamine Zemmamouche, écarté et que Hamza Koudri ait été relégué sur le banc des remplaçants, c'est Rabie Meftah qui a hérité du brassard de capitaine lors de la rencontre d'hier. C'est logique puisqu'il est le plus ancien mais aussi le plus âgé des joueurs de l'équipe.

 Berrefane titulaire 4 mois après

Tout comme Rabie Meftah, Mourad Berrefane a retrouvé à l'occasion de la rencontre d'hier sa place de titulaire, il a été préféré à Smaïl Mansouri pour garder la cage usmiste, et ce, quatre mois après. Sa dernière titularisation remonte au match de la 16e journée de la Ligue 1 Mobilis ayant mis aux prises l'USMA avec le DRB Tadjenanet le 4 janvier dernier derni er..

 Ellafi préféré à Zouari

Mouaâd Ellafi a été reconduit hier soir face à l'O Médéa. Seulement, et contrairement au dernier match face à l'ESS, il a eu un nouveau rôle puisqu'il a évolué sur l'aile droite de l'attaque. Il a été préféré à Abdelkrim Zouari qui a été relégué sur le banc des remplaçants, et ce, pour la première fois depuis qu'il a rejoint l'USMA lors du dernier mercato hivernal.

A défaut de Zeghba, l’USMA jettera son dévolu sur Gaya

A la recherche du successeur de Zemmamouche dans les bois, l’USMA vise les gardiens de but les plus en forme du championnat. Deux noms sont évoqués du côté de Soustara depuis quelque temps et il semble qu’il n’y ait pas d’autres portiers qui intéressent les Rouge et Noir. Il s’agit de Zeghba de l’ESS et Gaya Merbah du NAHD. Ce sont les deux gardiens de but qui s’illustrent le plus depuis le début de saison, ce qui leur vaut un intérêt particulier de la part des clubs les plus prestigieux. Si Pour Zeghba, ça risque d’être compliqué avec les offres qui lui sont faites à partir des pays du Golfe, en ce qui concerne Gaya, ce dernier est certes ciblé d’un peu partout, mais pourrait être séduit par un challenge à l’USMA. Sachant que les portiers actuels dépassent tous la trentaine, un portier comme Gaya ferait certainement l’affaire des Rouge et Noir, qui comptent négocier le rachat de son contrat qui court encore pour une durée d’une année et demie avec le NAHD. R. H.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

LIGUE 1 MOBILIS 27e JOURNÉE

6

LE MCA FAIT SES

4

JSS JSS MCA MC A

3 Stade du 20-Août-1955

Buts JSS : Bekakchi (22'), Hamia (36' sp), Lahmeri (51'), Saâd 66' MCA: Bendebka (30'), Frioui (45' sp), Derardja (82') Boukacem Chaâl Tiboutine Hachoud Bekakchi (Souibaâh 82') Konate Merouani Talah Bendebka Merbah Hadouche Bouchiba Dieng Farhi Bourdim Hammia (Derrardja 74') Saâd Tebbi Lahmeri (Benaldjia 69') Ent. : Zaoui Frioui Nekkache Ent. : Mekhazni

Temps frais, terrain praticable, affluence moyenne, arbitrage de M. Mial, assisté par MM. Chaballah et Kadem Avert. : JSS : Lahmeri71'

adieux au podium L'an dernier au 5-Juillet, la JSS avait gagné devant le MCA en inscrivant 4 buts. Les Bécharis ont refait le même coup aux Algérois chez eux.

 Le directeur général du MCA Omar Ghrib n’a pas fait le déplacement avec l’équipe à Béchar pour le match de son équipe contre la JSS. Omar Ghrib devait se déplacer par route à Béchar, mais finalement la veille du départ, il a annulé pour des raisons professionnelles.



 Le 3e de Frioui

Par contre, le penalty transformé par Frioui a permis à ce dernier d'enregistrer son 3e but de la saison avec le Mouloudia d'Alger, mais qui n'apportera rien, dans la mesure où les Bécharis sont revenus en force en seconde période.

 Retour à 2h du matin

Les Vert et Rouge, qui ont affronté dans la soirée d'hier les Bécharis chez eux à Béchar, ont pris un vol spécial vers 2h du matin. Les camarades de Nekkache ont pris leur s'hor dans les airs.

 Réserve : JSS 1 - MCA 1

Les espoirs du MCA sont rentrés à la maison avec un point. Ils auraient pu revenir avec les trois points surtout avec l'ouverture du score par un très joli but signé Djahdou, mais en seconde période, les locaux bénéficient d'un penalty pour remettre les pendules à l'heure. Un bon point pour le moral des jeunes de la réserve. A rappeler qu'Azzi a joué avec les espoirs.

PAR AMINA Z.

Bekakchi ouvre le bal, Bendebka lui répond, Hamia ajoute le second sur penalty, Frioui lui répond de la même manière. Lahmeri et Saâd marquent en seconde période, alors que Derrardja réduit le score. Le MCA découvre la dure réalité et dit bye-bye au podium. Dès le coup d'envoi, les locaux sont rentrés très vite dans le vif du sujet et cela en allant perturber les Vert et Rouge dans leur camp. D'ailleurs, à la première minute du match, Bekakchi  bénéficie  bénéficie d'un d'un coup franc qui ne donnera rien et un

Alors que l’équipe a perdu pratiquement toutes ses chances de finir sur le podium, les supporters du Mouloudia d’Alger ont fait plus de 1000 kilomètres avanthier pour se rendre à Béchar afin de suivre la partie contre la formation de la JSS. Malgré le jeûne et la chaleur, les Chnaoua ont montré encore une fois qu’ils sont fidèles à leur club. Ils étaient une centaine de fans à se déplacer dans le sud du pays pour soutenir leur équipe contre la Saoura.

Ghrib n’a pas fait le déplacement

5e but de Bendebka

Hier, lors de la rencontre entre la JSS et le MCA, le milieu de terrain Sofiane Bendebka, qui avait joué dans l'axe à la suite de l'absence de Demou pour blessure, a inscrit le premier but du MCA et ce fut son 5e depuis l'entame de la saison.

 Une centaine de Chnaoua à Béchar

autre coup franc pour Saâd éjecté en corner deux minutes plus tard. Bourdim a tenté de tromper les Bécharis à la 5' mais son tir passe à côté. Les Bécharis mettent la pression et à la 13' une reprise de volée de Merbah a failli faire mouche. L'ouverture du score arrive à la 22' sur un tir puissant de Bekakchi. Les Vert et Rouge répondent à la demi-heure de jeu par Bendebka. Trois minutes plus tard, la JSS  bénéficie  bénéficie d'un penalty. penalty. Les Vert et Rouge contestent la décision, mais Mial campe sur sa décision. Hamia ajoute le second but à la 36'. Une minute plus tard, Nekkache

marque, mais son but sera refusé pour position d'hors  jeu. Le MCA bien bien décidé décidé à remettre encore une fois les pendules à l'heure bénéficie d'un penalty à la 45'. Tebbi est fauché dans la zone de réparation, Mial montre le point de penalty, Frioui le transforme en but d'égalisation. Avant l'entame de la seconde période, Djallit a été honoré par les Bécharis mais aussi par les Mouloudéens. Il fera un tour d'honneur avant que la partie ne reprenne. Les locaux bien décidés à reprendre l'avantage et celui-ci arrive à la 51' sur un but de Lahmeri. Saâd aurait pu ajouter le 4e deux

minutes plus tard. La JSS parvient à ajouter le 4e par Saâd à la 66'. Mekhazni procède à son premier changement en faisant appel à Benaldjia qui à la 81' tente un tir, mais Boukacem dégage en corner. Mekhazni joue le tout pour le tout et fait appel à Souibaâh. Derrardja réduit le score à 8 minutes de la fin du match. Les Algérois mettent tout en œuvre pour égaliser. Poussés par les supporters qui ont fait le déplacement, mais les jeux étaient faits. Le MCA enchaîne par une seconde défaite d'affilée. A. Z.

 Séance de décrassage à l’hôtel Ouakda

Le staff technique du MCA a programmé une séance de décrassage vendredi juste après l’arrivée de l’équipe à Béchar. Mohamed Mekhazni a envisagé cette séance pour évacuer la fatigue du voyage entre Alger et Béchar. La séance s’est déroulée sur le petit terrain de l’hôtel Ouakda où sont hébergés les Vert et Rouge de la capitale en prévision de leur match contre la Saoura.

Babouche : «Le MCA doit des titres à son public» L’ancien capitaine des Vert et Rouge, Reda Babouche estime que les Vert et Rouge se sont loupés pendant deux saisons alors qu’ils avaient tout pour assurer des sacres. Pour lui, il faut remédier à cela dès la saison prochaine et la venue de Casoni ne peut être que bénéfique pour ce grand club. Que diriez-vous sur la saison qui vient de s’écouler pour le Moul Moulou oudi dia a ? Qu’ils étaient sur plusieurs fronts, mais au final, ils n’ont rien récolté. Aujourd’hui, ils sont en train de se  battre pour pour une place sur le podium, podium, qui n’est pas facile à prendre. Malheureusement, une autre saison ratée.

mais au final, on se retrouve confronté à la dure réalité. Pour le MCA, c’est ce qui fut. Les joueurs voulaient vraiment gagner au moins un titre et ils s’étaient donnés à fond, mais ils n’ont pas pu maintenir le cap. C’est comme ça, il faudra apprendre de ses erreurs pour éviter ce même scénario à l’avenir. Le MCA doit des titres à son public et donc, il faut que la saison prochaine, les joueurs se surpassent et fassent le nécessaire pour assurer au moins une consécration.

Omar Ghrib a décidé de faire confiance à Casoni qui est de retour, retour, qu’en dites-vous ?  Je dirais dirais que c’est la meilleur meilleuree chose chose à faire. Moi, en toute sincérité, j’aimais  beaucoup  beaucoup voir voir le le MCA MCA à l’œuvre. l’œuvre. Car, Car, avec Casoni, le Doyen pratiquait du football. Espérant Espérant qu’avec qu’avec lui le Justement vous qui étiez capitaine  beau football. MCA cette fois-ci arrive à atteindre du MCA, comment vive-t-on ces ses objectifs. Il faut renouer avec le décepti déceptions ons à la pelle pelle ? C’est très très dur ! Car tout le le monde public. Le MCA doit évoluer devant voudrait atteindre tous les objectifs, une grosse masse comme les années

précéd précédent entes. es. Il faut tout faire pour reconquérir le public du Mouloudia. Pour une belle saison, qu’est-ce qu’il faut faire ire ? Il faut une bonne préparation, un bon effectif, mais aussi une  belle entente. entente. Un groupe groupe solide solide et soudé qui tire dans le même sens. Il faut que le MCA se construit sur des  bases solides afin d’aborder la nouvelle saison en force. En tous le s cas, il le faut et je pense qu’avec le retour de Casoni, le MCA affiche d’ores et déjà ses ambitions. Le dernier titre de champion a été en 2010. Que faire pour que le MCA revive ses moments-là la saison procha prochaine ine ? On était comme une seule famille. On jouait ensemble et pour l’intérêt du club. Il y avait la bonne ambiance

et un public en or qui nous suivait partout. Le 12e 12e homm hommee a apporté beaucoup à son équipe, raison pour laquelle, je dis qu’il faut reconquérir les Chnaoua, c’est une grande force qui vous hisse vers le haut. Il reste trois matches avant le tomber de rideau, et le MCA mise sur une place sur le podium. Croyez-vous que les Vert et Rouge seront capables capables d’assurer d’assurer ? C’est dur d’y croire, car il y a une grosse bataille pour avoir le trône, donc, ce ne sera pas une mission facile. Ce sera vraiment vraiment très très dur de croicroire à une place parmi les premiers, mais bon, on verra, rien n’est impossible. En tous les cas, il faudra préparer la saison prochaine pour assurer une saison grandiose. A. Z.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

LIGUE 1 MOBILIS

La direction du MCA compte annoncer prochainement la liste des joueurs à libé libére rerr à la fin fin de cette saison. 6 joueurs figurent sur la liste noire qui pourrait connaître aussi des surprises si Ghrib réussit à recruter les joueurs ciblés durant le mercato.

7

6 JOUEURS

Il restera trois jours à Alger

Casoni suivra le match MCA-MOB

SERONT LIBÉRÉS

PAR MOHAMED A.

Comme tout le monde le sait, le gardien Abdelkader Morcely et Farès Hachi sont les premiers à être libérés puisque ces deux  joueurs n’ont pas pas pu s’imposer s’imposer.. Ils sont toutefois sous contrat jusqu’à 2020 ; Omar Ghrib Ghrib doit doit donc donc négocier la résiliation de leur contrat les deux joueurs acceptent de partir et de résilier leur contrat à l’amiable. Les contrats de Tebbi, Souibaah et Demou ne seront pas renouvelés Trois joueurs du Mouloudia sont en fin de contrat, en l’occurrence les deux attaquants Oussama Tebbi et le défenseur Abdelghani Demou. Selon une source digne de foi, avant même le retour de Bernard Casoni, ces trois joueurs ont été mis sur la liste des joueurs qui quitte-

ront le doyen des clubs algériens cet été et seront remplacés par d’autres d’autres éléments. éléments. Comme ils sont en fin de contrat, Omar Ghrib ne trouvera aucune difficulté pour les remercier, contrairement à d’autres qui sont sous contrat.  Arous,  Arous, retour retour au Parad Paradou ou Le défense défenseur ur Islem Islem Arous, Arous, qui qui a passé son temps cette saison à l’in-

firmerie, a raté son aventure avec le MCA comme ses anciens coéquipiers du PAC, à l’image de Mansouri qui n’a pas pu s’imposer au Mouloudia d’Alger. Arous, qui a été prêté par le PAC, y retournera à la fin de cette saison après un rendement tout juste moyen avec le Mouloudia. Par ailleurs, cette liste pourrait être élargie, elle dépendra de l’opération recrutement du mer-

cato estival. Une source nous a révélé que si le MCA assure un bon recrutement, un ou deux cadres de l’équipe quitteront le navire mouloudéen. Une chose est sûre, le DG du MCA Omar Ghrib envisage un changement radical dans l’effectif  qui sera sera remanié remanié à 70% puisq puisque ue les meilleurs vont continuer avec le nouvel entraîneur Bernard Casoni.

M. A.

L’entraîneur du Mouloudia d’Alger Bernard Casoni est attendu mardi à Alger pour trois jours de travail avec les dirigeants et aussi suivre le match de son équipe contre le MOB prévu mercredi prochain. Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière livraison, le nouvel entraîneur du MCA Bernard Casoni sera à Alger ce mardi pour rencontrer ses employeurs et aussi discuter de la préparation de la saison prochaine. Une source nous a révélé que Casoni sera là dans l’après-midi de mardi prochain ; il rencontrera rencontrera Hireche Hireche et Ghrib après le repas du f’tour. Selon notre source, Casoni restera trois jours à Alger Alger ; il assistera assistera à la cérémonie de la signature du contrat avec Puma et suivra aussi dans la soirée le match de son équipe contre le MOB. Le match contre les gars de Bejaia sera une occasion pour le technicien français de voir la forme de ses  joueurs et aussi avoir une une idée sur les joueurs qui peuvent continuer leur aventure avec le Mouloudia. Selon toujours notre source, après le match contre le MOB jeudi, le coach mouloudéen aura une dernière réunion avec les dirigeants avant de quitter Alger vendredi et ensuite revenir deux jours avant la reprise à la prévue à la fin du mois de juin prochain.

 Vers le  Ve Le CABBA veut Souibaah Il a joué 22 matchs entre retour de l’équipe pro et l’équipe réserve du CRB Mahiouz Mokrani de PAR AMINA Z.

Comme tout le monde le sait, l’ex-directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci-Saïd a décidé d’envoyer le soigneur du MCA, Mustapha Mahiouz avec les espoirs, ce n’est pas parce qu’il est incompétent, mais après le départ de Casoni, les membres du staff ont demandé son renvoi car il craignait qu’il leur fasse du mal. Son tort était d’avoir invité Casoni un jour de Ramadhan chez lui pour rompre le jeûne avec la famille. Aujourd’hui avec le retour de Casoni, le nom de Mahiouz revient car le Français lui a toujours fait confiance vu le grand travail qu’il effectue avec les seniors et actuellement avec les  jeunes espoirs. Mustapha Mahiouz n’a jamais tourné le dos au MCA et ne compte pas le faire aujourd’hui. Donc, il se dit que dans le staff médical qui va entamer la nouvelle saison avec Casoni, Mahiouz en fera partie. Mais, il y aura beaucoup de changements dans le staff médical qui n’a pas été au top cette saison vu les blessés à répétition. répétition. En clair, clair, quand Casoni Casoni arrivera bientôt et cela quand il aura réglé ses papiers, il préparera avec Ghrib tout ce qu’il faut pour une nouvelle saison qui doit être au top et assurer une consécration au bout comme le souhaite le tout Mouloudia.

A. Z.

L’attaquant du MCA MohamedAmine Souibaah ne fera pas partie de l’effectif de la saison prochaine sauf  changement de dernière minute. L’enfant de Baraki ne manque pas d’offres puisqu’un club saoudien et la formation de Bordj en Algérie veulent s’attacher ses services. Même s’il a fait l’objet de nombreuses critiques à cause de ses ratages, Mohamed Souibaah reste un bon attaquant qui manquait de confiance. Une source nous a révélé que le  joueur sait qu’il ne restera pas au Mouloudia puisqu’il a appris que la nouvelle direction du club ne compte pas lui renouveler son contrat. Selon

toujours notre source, le club du CABBA, qui voulait l’avoir l’hiver dernier, veut à tout prix s’attacher ses services. Par ailleurs, une source proche du joueur nous a confié que Souibaah ne veut plus continuer à  jouer dans le championnat algérien, surtout qu’il a un contact sérieux avec des dirigeants d’un club saoudien. Une chose est sûre, si Souibaah ne part pas  jouer à l’étranger, sa prochaine destination sera certainement le CABBA.

M. A.

Demou et Kenniche poursuivent les soins Comme tout le monde le sait, les deux défenseurs axiaux du MCA, Abdelghani Demou et Riyad Kenniche n’ont pas fait le déplacement à Béchar. Demou souffre de l’avant-pied enflé. Une entorse qui va peut-être le priver de jouer le prochain match, surtout que le joueur poursuit les soins et selon des indiscrétions, la blessure n’évolue pas vraiment. Donc, il se peut qu’il ne jouera pas le prochain match aussi contre les Crabes. Riyad Kenniche n’a

pas eu de chance puisque dès qu’il retrouve ses capacités, il se blesse et il revient à la case départ. Le joueur souffre de tendinopathie qui va le priver certainement du prochain match aussi. Le coach Mekhazni peut compter sur Bendebka qui a joué avec Merouani à Béchar.

M. A.

retour au Mouloudia

Le jeune milieu de terrain du MCA Rabah Mokrani sera de retour au Mouloudia dès que son prêt expire à la fin de cette saison. Mokrani, un milieu récupérateur, a réussi deux saisons de qualité d’abord avec la JSMS, quand il a été prêté prêté à ce club où il a joué joué tous les matchs. La saison dernière, il a été aussi prêté au Chabab de Belouizdad, où malgré l’armada de joueurs, il a réussi à se faire une place dans certains matchs. La majorité des Belouizdadis ont voulu le garder dans leur club. Cette saison, le MCA qui jouera sur trois fronts, la coupe arabe, le championnat et la coupe d’Algérie, a besoin d’une doublure pour le Malien Dieng, au lieu de recruter un joueur avec un gros salaire, alors que Rabah Mokrani est un pur produit du club qui pourra donner le plus escompté si on lui donne la chance comme les autres joueurs. Une chose est sûre, Bernard Casoni va certainement le voir à la reprise des entraînements entraînements ; c’est lui qui décidera s’il doit le garder ou pas dans l’effectif de la saison prochaine comme d’autres éléments de l’équipe réserve à l’image de Djahdou et Louizini.

M. A.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

LIGUE 1 MOBILIS 27e JOURNÉE

8

NAHD ESSS ES

Le point du maintien POUR LE NASRIA 

0

0

Stade du 20-Août-55 Boussouf 3 Zeghba 3 Allati 4 Draoui 3 Brahimi 3 Ferhani 3 Nemdil 3 Tougaï 3 Rebiaï 3 Oukel 3 Aïboud 3 El-Orfi 3 Karaoui 3 Ouadji 3 (Banouh 74') Mouaki 3 Djahnit 3 (Cherfaoui 88') Bakir 3 Yaya 3 Laouafi 2 Outmane 3 (Chouiter 68') (Debbih 82') Gasmi 3 Ghacha 2 (Zerdoum 79') (Daghmoum 57') Ent. : Lacete Ent. : Neghiz

Tarek Cherfaoui a repris la compétition officielle après presque une année d'absence en raison de blessure. Son come-back a coïncidé étrangement avec le match de son équipe face à l'ESS qui n'est autre que le l'équipe de sa ville natale.

Film du match d'Aïboud, Djahnit exécute un tir lifté qui a failli faire mouche. 38' Idéalement servi par Ghacha, Djahnit encore lui étrangement seul au second poteau des bois de Boussouf  rate un but tout fait. 54' Tir à ras de terre d'Allati que capte difficilement le portier Zeghba. 58' Daghmoum répond d'une frappe que le portier Boussouf dégage difficilement. 65' Bien servi par Mouaki, Gasmi bien embusqué a failli de peu ouvrir la marque. Il bute sur le portier Zeghba qui parvint à dégager en corner. 66' Gasmi ouvre la marque mais l'arbitre assistant signale un hors-jeu pour l'avant-centre du NAHD. 72' Centre de Karaoui sur la tête de Laouafi qui bute sur le portier Boussif qui sauve un but tout fait.

Sachant que le danger du Nasria ne peut venir surtout de la part de l'avant-centre Gasmi, le coach Nabil Neghiz qui connaît assez bien l'avantcentre nahdiste a chargé Miloud Rebiaï de le museler de près.

 Cherfaoui refait surface

Temps chaud, affluence très faible, pelouse en bon état, arbitrage de M. Boukhalfa assisté par MM. Serradj et Halam. 14' Sur on bon service

 Gasmi-Rebiaï, le match dans le match

Nahdistes et Sétifiens se sont séparés hier sur un match nul vierge à l'issue de la rencontre entre les deux équipes qui a eu pour cadre le stade du 20Août-55 à Alger. PAR MOHAMED ADRAR

Un match presque un non-événement pour les deux équipes qui sont en train de jouer presque pour le plaisir dans ces derniers matches du championnat de Ligue 1 Mobilis. La première mi-temps fut équilibrée dans son ensemble où chaque équipe

1re titularisation d'Outmane

Après avoir participé aux matches face au CRB puis contre le PAC comme remplaçant, le jeune Outmane a été titularisé hier par le coach Lacete à l'occasion de la réception de l'ESS dans le cadre de la 27e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

L'ESS avec 17 joueurs sur la feuille du match

L'Entente de Sétif s'est présenté hier avec 17 joueurs sur la feuille du match. Ceci est dû d'abord à l'absence de certains titulaires pour diverses raisons tels Redouani, Djabou et Bedrane. En outre, le coach Nabil Neghiz n'a pas pu disposer d'autres joueurs de l'équipe resserve vu que cette dernière avait un match important pour la course au titre de champion d'Algérie de cette catégorie.

Djerroudi, c'est bel et bien fini !

Rachid Djerroudi, l'emblématique secrétaire du club n'a pas effectué le déplacement hier à la capitale à l'occasion du match NAHDESS. C'est le secrétaire des jeunes catégories qui s'est chargé des formalités d'avant-match. Juste pour rappel que Djerroudi avait annoncé son retrait définitif du club juste après la fin du match de la Coupe d'Algérie face à la JSMB disputé il y a quelques semaines à Béjaïa.

voulait prendre le dessous sur l'autre. ment de la part des Nahdistes qui ont C'est les visiteurs qui vont bénéficier tenté de prendre à défaut la défense de la plus dangereuse occasion de but sétifienne notamment par le biais de du début du match par le biais de Gasmi. Après une première tentative Djahnit lequel bien décalé par Aïboud d'Allati qui a mis en difficulté le porexécute un tir lifté qui est non loin des tier Zeghba à la 54', l'avant-centre cadres gardés par Boussouf (14'). Une Nahdiste parvint à ouvrir la marque. action qu'on pensait qu'elle allait don- Toutefois, son but est refusé pour ner plus d'animation au jeu des deux position de hors-jeu alors qu'on jouait équipes mais il ne fut rien puisqu'on la 66'. Dans la foulée, on retiendra assiste par la suite à un duel entre les dans la foulée une réaction sétifienne  joueurs  joueurs au milieu milieu de terrain. terrain. Il a fallu qui a failli donner ses fruits par le attendre le dernier quart d'heure pour  biais de Laouafi. Laouafi. Sur un un bon travail travail de assister de nouveau à une bonne occa- Karaoui conclu par un centre, l''attasion de scorer toujours à l'actif des quant sétifien est tout près d'ouvrir la Sétifiens. Etrangement seul en effet au marque mais il bute sur Boussouf qui second poteau, Djahnit à la réception parvint encore une fois à sauver son d'un très joli centre de Ghacha rate team (72'). Bien que c'est les Sétifiens lamentablement sa reprise de la tête qui ont eu le plus touché et monopoau moment où tout le monde croyait lisé le ballon dans le dernier quart à l'ouverture du score. C'était la der- d'heure du match, le score est resté nière occasion de but avant que l'ar- inchangé, et ce, jusqu'au coup de sif bitre Boukhalfa Boukhalfa ne renvoie renvoie les vingtvingt- flet de la fin de l'arbitre Boukhalfa qui deux acteurs aux vestiaires pour la met fin aux débats sur un zéro à zéro pause-citron. En deuxième mi-temps, sur toute la ligne. le jeu s'est quelque peu animé notamM. A.

Revoilà Hamar

Après une éclipse qui a duré plusieurs semaines soit depuis cette fameuse élimination de la Coupe d'Algérie face à la JSMB qui s'est joué il y a quelques semaines à Béjaïa, le président de l'Entente de Sétif Hassen Hamar a enfin refait surface hier à l'occasion du match face au NAHD au stade du 20-Août-55 à Alger. Alger. Un come-back à travers lequel il a voulu peut-être dire qu'il est toujours aux côtés de son équipe et ce, malgré le fait qu'il s'est éloigné quelque peu d'elle depuis quelque temps déjà. Le boss ententiste a profité l'occasion pour encourager ses joueurs avant le début de la partie, lui qui se dit peut-être qu'il reste encore un coup à jouer dans la course au podium aux cours de ces derniers matches du championnat. En outre, il n'est pas à écarter que le premier responsable du club d'Aïn ElFouara évoque avec son groupe la situation de l'équipe notamment par rapport aux arriérés des joueurs.

L'Lacete ŒIL: «Le DUpoint COACH du maintien,

c'est ce qu'on voulait» ''Tout d'abord, je tiens à dire Dieu merci que tous les joueurs sont sortis indemnes car il faut reconnaître que ce n'est pas du tout à fait facile de jouer un match à 16h et ce, en plein Ramadhan et sous une forte chaleur. Pour revenir au match, je dirais que nous avons fait l'essentiel, c'est-à-dire obtenir le point du maintien. On a eu aussi l'occasion de faire jouer certains jeunes''.

Fellahi : «On était meilleurs, mais...» ''On est venus pour obtenir un bon résultat. En première mi-temps, on était un peu brouillons. Toutefois en deuxième période, on est bien revenu. On a même dominé notre adversaire. On était aussi plus à l'aise sur le plan physique par rapport à notre adversaire. On s'est créé quelques bonnes situations de scorer mais on n'a pas su concrétiser comme c'est le cas lors de nos dernières rencontres''.

Les 2 changements de Neghiz

Karaoui et Ghacha titularisés

Hier à l'occasion de l'avant-ultime déplacement de cette saison en championnat face au NAHD, le coach Nabil Neghiz a effectué deux changements par rapport à la dernière rencontre de la Coupe d'Algérie face à la JSMB disputé à Béjaïa. En effet, en absence de Redouani suspendu, c'est Draoui qui a été aligné comme arrière droit alors que Karaoui a était associé à Aïboud dans l'entre-jeu et la récup. En outre, comme il fallait s'y attendre, l'ancien coach adjoint des Verts a titularisé Ghacha qui a remplacé Djabou blessé. L'ancien  joueur de l'USMB renoue avec l'équipe-type l'équipe-type sétifienne sétifienne après plusieurs semaines d'absence. On retiendra en outre la reconduction de Laouafi en pointe de l'attaque et qui a était préférer à Banouh alors que Djahnit s'en est occupé du rôle de meneur de jeu. Pour le reste, le technicien ententiste a reconduit les mêmes titulaires qu'il avait l'habitude de composer avec eux à l'instar du portier Zeghba, Ferhani, Nemdil, Rebiaï et autre Bakir. F. R.

 Une centaine de fans sétifiens présents Malgré le carême et les mauvaises performances enregistrées aux cours des derniers matches, une centaine des fans ententistes ont marqué leur présence au stade du 20-Août-55 à l'occasion du match d'hier face au NAHD.

 Les Ultras du NAHD boudent

Le fait marquant hier au stade du 20-Août-55 à l'occasion du match NAHDESS c'est incontestablement la défection des Ultras du Nasria Day-Boys qui ont manqué par leur absence dans les gradins. Une défection qui s'explique par les mauvais résultats enregistré par les joueurs du coach Lacet durant cet exercice.

 Réserve : NAHD 1 - ESS 1

Le match de la catégorie réserve entre le NAHD et l'ESS s'est terminé par le score de parité d'un but partout. C'est les jeunots nahdistes qui avaient ouvert la marque par Gharib avant que les visiteurs n'égalisent dans les dernières minutes de la partie. Une performance qui n'arrange pas les affaires des Sétifiens dans la course au titre de champion d'Algérie de la catégorie réserve.

 Hommage aux U14 du Nasria L'équipe des U14 du NAHD vainqueur de la Coupe d'Algérie de sa catégorie a eu hier un hommage particulier de la part des quelques centaines de fans présents au stade du 20-Août-55. Ils furent également félicités par leurs aînés nahdistes et sétifiens présent sur le terrain.

www.competition.dz

27e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

9

Bonne opération CABBA CRBB CR

0 0 Stade du 20-Août

Chaouchi Ziti Amrane Sebiaï  Laggoune Ziad (Mellal 66') Zerara Isla Djahnit (Meftahi 85) Athmani Drouèche Ent. : Dziri

Cedric Zeroual Nessakh Keddad Bouchar Tariket Selmi Haïs Sayoud (Bechou 78') Bousseliou (Balegh 87') Djerrar Ent. : Amrani

Affluence nombreuse, temps agréable, arbitrage de MM. Bessiri, Aya et Araf Averts : CABBA : Djahnit (37') CRB : Nessakh (37')

Film du match

16' Coup franc pour le CABBA, Ziad l'exécute. Le ballon prend la direction des filets mais Zerara saute et fait dévier le cuir hors cadre. 27' Djerrar en contre sur la droite et sert sayoud, ce dernier d'une frappe lourde voit Chaouchi dévier en corner. 35' Chaouchi joue avec le feu en essayant de dribbler Sayoud et perd le cuir mais heureusement qu'un défenseur a sauvé son équipe. 60' Drouèche à gauche se faufile et sert Ziad qui frappe sans contrôle, sa tentative frôle le poteau droit de Cédric. 89' Ziti à droite centre, Cédric  boxe mais le cuir est récupéré par Mellal qui frappe mais Cédric sauve sur sa ligne.

pour les Belouizdadis De notre correspondant LARBI BABOUCHE

En match de la 27e journée de la Ligue 1 Mobilis, la formation de Laâqiba est allée chercher un point précieux de son déplacement à Bordj et se rapproche encore plus du maintien. On savait que la rencontre n'allait pas être facile pour les hommes d'Amrani qui se présentaient sur la pelouse d'un adversaire direct pour le maintien. D'ailleurs, tout au long de la rencontre, il y a eu certes une légère domination du CABBA mais ça n'a jamais été assez fort pour faire tomber Cédric. Même les Belouizdadis ont eu des occasions pour faire la différence mais se sont heurtés à un excellent Chaouchi la première fois et puis à un retour salvateur d'un défenseur après la demiheure de jeu à la suite d'une bourde de leur portier. Le match n'a pas été emballant, loin de là puisque la  bataille  bataille a été rude au milieu et cela a eu pour effet de ne pas avoir droit à des phases de jeu intéressantes ou  bien des situati situations ons dangereuses dangereuses.. Au final, ce match nul est très équitable entre deux équipes qui ont été prudentes et qui ne vont certainement pas se plaindre de ce résultat.

tant, c'est le fait que les Belouizdadis enchaînent par une 12e rencontre sans la moindre défaite et restent donc invaincus dans cette phase retour, ce qui est une belle performance. Le maintien se rapproche un peu plus pour les hommes d'Amrani.

Et de 12 pour le Chabab Maintenant, la meilleure opération est bien entendu pour le CRB. En effet, prendre un point à Bordj n'est pas une mission aisée mais les  joueurs l'ont tout de même même fait. On On savait qu'il y avait un bon coup à  jouer et le le groupe a fait ce qu'il qu'il fallait fallait pour rentrer avec un point qui aura son importance pour le décompte final. Autre paramètre très impor-

Finir le travail face à la JSS Avec 34 points au compteur, le Chabab doit maintenant prendre trois points pour officialiser son maintien et le groupe semble plus que jamais déterminé à faire la différence rapidement. Ainsi, il faudra terminer le travail au cours de la prochaine journée de championnat et cette rencontre face à la formation de



Ça a chauffé entre Nessakh et Djahnit

On jouait la 37e minute de la première période lorsqu'une altercation a éclaté entre Nessakh et Djahnit. Les deux hommes ont failli en arriver aux mains et la situation aurait pu dégénérer mais finalement, finalement, l'arbitre est intervenu et a sorti la biscotte pour les deux joueurs.



Altercation entre Dziri et Amrouche

Il y avait de la tension autour de la rencontre puisqu'après Nessakh et Djahnit, une autre altercation aussi importante a eu lieu entre Dziri et Amrouche et là aussi ça a failli dégénérer mais les joueurs du banc de touche sont intervenus pour calmer les esprits.



Amrouche exclue à la 58

Le bus du L'ŒIL DU COACH Chabab  Amrani : «Je Dziri : «L'arbitre caillassé salue les efforts nous a privés Ceci reste un acte isolé du moment que les faits se sont déroulés en l'absence de la police et des dirigeants de Bordj. Le bus a été touché par des projectiles lancés par quelques énergumènes et d'après les échos qui nous sont parvenus, Laâroussi aurait été touché mais sans gravité.

Dimanche 12 mai 2019

de mes joueurs»

d'un penalty»

"On a fait une bonne prestation et je remercie les joueurs pour leurs efforts, notamment sur le plan défensif. J'ai opté pour une stratégie défensive face à un adversaire direct pour le maintien et qui joue dans son jardin. On a agi de la sorte pour préserver notre invincibilité. Le CRB a acquis une personnalité dans le jeu et maintenant, c'est un résultat qui nous permet de garder confiance."

"On a été privés d'un penalty valable. Je pense que nous avons dominé le match mais on a manqué d'efficacité en attaque, notamment à cause des absences. Ce résultat ne va pas nous arrêter et on va réagir lors des prochains matchs."

la JSS qui se jouera au stade du 20Août à Alger. Alger. Une rencontre qui pourrait permettre au CRB d'enfin atteindre son objectif. L. B.

Alors que la rumeur USMA persiste LES SUPPORTERS NE VEULENT PAS  VOIR ALLIK  ALLIK  PARTIR Comme on le faisait savoir dans une de nos dernières éditions, la rumeur envoyant Saïd Allik de nouveau à l’USMA ne cesse de revenir en force ces derniers jours. Le principal concerné botte en touche à chaque fois qu’on lui pose la question et cela fait que les choses sont très compliquées. Les inconditionnels du Chabab ont pris position en tout cas. Ils ne veulent absolument pas entendre parler d’un départ de leur directeur général en fin de saison. Ils ont vu tout ce qu’il a pu apporter en si peu de temps et comment il a réussi à rendre une âme à cette équipe qui est toute proche de décrocher son maintien en fin de saison. Maintenant, ils espèrent qu’Allik poursuivra son aventure et continuera de mener le projet dessiné par Madar-Holding en compagnie d’Amrani pour rendre le Chabab à sa vraie place. I. Z

Le coach adjoint du Chabab n'est pas resté sur la main courante au cours de ce match puisqu'il a beaucoup contesté et cela lui a valu l'exclusion à la 58eminute de la partie.



La plus grande affluence à Bordj

Depuis l'entame de la saison sportive, la rencontre d'hier a été celle qui a vu la plus grande présence de supporters du côté du stade 20-Août de Bordj. De ce fait, les Criquets ont envahi l'enceinte pour soutenir leur équipe dans ce match décisif.



500 supporters du Chabab à Bordj

Même si c'était un match qui s'est joué en plein mois sacré de Ramadhan et malgré le trajet, les inconditionnels du Chabab se sont rendus à Bordj pour suivre le match. Ils étaient environ 500 à avoir fait le déplacement. Cependant, les portes ne leur ont été ouvertes que 25 minutes avant le coup d'envoi de la rencontre.

Il souffre d’une déchirure au mollet Boulekhoua entamera la course aujourd’hui Comme on le faisait savoir dans une de nos précédentes livraisons, le latéral belouizdadi a manqué le rendez-vous d’hier face au CSC à cause d’une blessure. C’est plus sérieux qu’au départ. Depuis le match de coupe, on n’a pas revu Zineddine Boulekhoua sur le terrain au cours d’un match match officiel. officiel. La raison raison ? Une  blessure  blessure qu’il a contractée contractée au cours cours de la rencontre de coupe d’Algérie face à la formation du CSC. Lorsqu’on l’avait eu au téléphone téléphone,, il rassurait rassurait : «Ce n’est qu’une contracture.» Cependant, c’était bien plus qu’une simple contracture. En effet, d’après les informations qui nous sont parve-

re au niveau du mollet et cela nécessite des soins poussés. D’ailleurs, depuis qu’il a eu le diagnostic, le  joueur se soigne soigne mais continue de de s’entraîner en salle de musculation en s’occupant uniquement de la partie supérieure de son corps. Les dernières informations le concernant assurent que le joueur entamera aujourd’hui la course car sa blessure semble avancer dans le bon sens. Fin de saison Il faut dire que le joueur est doublement motivé pour revenir car il ne veut pas entendre parler de la fin de sa saison. De ce fait, il a fourni de

Il sait qu’il y a une fin de saison importante qui attend son équipe et notamment avec cette finale de coupe d’Algérie qui approche à grands pas et qui sera d’une très grande importance pour les hommes d’Abdelkader Amrani. C’est ce qui explique le fait que le joueu joueurr se donne donne à fond pour pour revenir rapidement. Maintenant, sa participation pour la rencontre contre la JSS n’est pas assurée pour autant car le staff médical ne lui donnera le feu vert que lorsqu’il sera certain que le joueur a récupéré de sa blessure. «Je veux revenir au plus vite»

attache avec le principal concerné et ce dernier se montre plutôt rassurant : «Lorsque «Lorsque j’ai fait des des examens poussés, il s’est avéré que je souffrais d’une déchirure de 1,3 cm. Maintenant, j’ai été pris en charge par les membres du staff technique et j’ai continué à travailler en salle de musculation sur la partie supérieure de mon corps. Je vais reprendre la course dimanche et on verra. Je ne sais pas à quelle date je reviendrai mais je veux revenir au plus vite pour aider mon équipe en cette fin de saison surtout qu’on a des challenges importants.» I. Z.

www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019

10

PUBLICITÉ

LIGUE 1 MOBILIS 27e JOURNÉE

USMBA ASAM

1

Les Scorpions au finish

0 Stade du 24-Février

Zaârat Achour Benlebna (Aït-Fergane 58') Khali Anes Lagraâ Zerrouki Belhoucini (Seguer 53') Benayad Bounoua Bouda Ent. : Slimani

But : Seguer (90'+4) Hadji Bouzidi Bitam Rihane Syla Siam Djaghma Kenneche Si Ammar Tiaïba (Mahious 73') Ziad Ent. : Aïit-Djoudi

Temps doux, assistance nombreuse, arbitrage Brahimi, Azrine et Semsoum Averts ASAM : Bouzidi (14'), Hadji (24'), Bitam (49'), Mahiouz (80')

Film du match 3'  Joli

Compétition / PUB

ANEP 191 601 0743 du 12/05/2019

combinaison entre Benayad et Belhoucini, ce dernier sert Bounoua qui profite d'un cafouillage pour pousser le ballon au fond des filets mais l'arbitre le refuse. 8' Coup franc de Bounoua vers Khali, sa tête repoussée par Hadji et revient à Belhoucini qui enchaîne par un tir repoussé encore une fois par la défense sur la ligne. 15' Corner de Bounoua, la tête de Khali dans les bras de Hadji. 22'  Joli centre de Bounoua, Belhoucini, dans le point de penalty contrôle de la poitrine et enchaîne par un joli retourné acrobatique mais Hadji s'interpose. 31' Centre de Siam le ballon passe au-dessous du pied de Khali, Tiaiba, trop loin n'arrive pas à profiter de la situation. 50'  Joli centre centre de Bounoua, Bounoua, la tête de Benayad repoussée par Hadji qui chipe le ballon, pénètre dans la surface de réparation et enchaîne par un tir qui se loge dans le petit filet externe. 60' Benayad se faufile dans la surface de réparation sert Bounoua mais la frappe de ce dernier passe à côté. 90+2 Cafouillage dans la surface de réparation Khali fauché, l'ar bitre désigne le point de penalty penalty qui fut botté par Lagraâ Hadji intervient mais Seguer qui suivait le ballon l'a transformé.

De notre correspondant DJAOUED B.

Sachant qu'ils  jouaient  jouaient leur avenir avenir en Ligue 1 Mobilis les coéquipiers du capitaine Zakaria Khali ont pénétré le terrain avec la ferme intention de garder les gains de la rencontre dans leur jardin. Épaulés d'un public qui est venu en grand nombre dans une soirée de Ramadhan les locaux ont accumulé les attaques devant le gardien adverse, la première l'a été à la troisième minute suite à une jolie combinaison entre Benayad et Belhoucini, ce dernier sert magistralement Bounoua qui pousse le ballon au fond des filets mais l'arbitre signale un coup franc en faveur du gardien. Cinq minutes plus tard les Scorpions ratent deux occasions d'ouvrir la marque quand les frappes de Khali et Belhoucini furent repoussées par la défense adverse, le même joueur aurait pu inscrire l'un des  jolis buts buts de la saison saison suite à une retourné acrobatique mais le gardien Hadji s'interpose. Il fallait attendre la 31e minute pour signaler la

Khedaïria, Guebli et Masmoudi en CD

Blessés ou suspendus, trois joueurs de l'USMBA vont être traduits en conseil de discipline la semaine prochaine. Il s'agit du portier Sofiane Khedairia, du défenseur axial Ishak Guebli et de son coéquipier dans l'axe de la défense, Boualem Masmoudi. La direction n'a pas accepté le comportement des joueurs qui ont séché les entraînements sous prétexte qu'ils soignent chez eux.

première action dangereuse des visiteurs où Tiaiba n'a pas su profiter de l'erreur de la défense pour pousser le  ballon au au fond des des filets, après cela le rythme du  jeu a baissé baissé d'un d'un cran d'ailleurs on n'a pas signalé d'occasions chaudes des deux parties  jusqu'aux  jusqu'aux dernières dernières minutes par quelques attaques des locaux qui n'ont rien donné. En deuxième mi-temps les Scorpions ont campé dans la partie adverse mais toutes leurs attaques ont subi le même sort car il y avait une défense solide et un gardien Hadji dans ses grands jours  jusqu'à  jusqu'à la dernière dernière minute du temps additionnel lors d'un cafouillage dans la surface de réparation Khali fut fauché dans la surface de réparation l'arbitre désigne le point de penalty qui fut botté et par Lagraâ mais le gardien Hadji intervient mais Seguer qui suivait le  ballon l'a transformé transformé en  but qui a explosé explosé tout le stade, et juste après l'arbitre siffle la fin de la rencontre par une victoire ô combien importante pour les Scorpions pour leur survie.

Dj. B.

PENSÉE

Entrée gratuite

Comme les deux derniers matchs, la direction du club ainsi que celle de l'OPOW ont décidé d'ouvrir les portes gratuitement devant les supporteurs du club. L'apport des Scorpions est indispensable, surtout en ce moment où le club traverse une période très difficile et se débat pour sa survie.

Une minute de silence

Compétition / PUB

ANEP 191 601 0750 du 12/05/2019

Juste avant le début de la rencontre, les deux formations ainsi que les arbitres se sont alignés au milieu de terrain pour observer une minute de silence à la mémoire du secrétaire général de l'ASAM, Ali Boughrara, qui est décédé il y a une semaine à la suite d'une méningite et d'un supporteur du club phare de Sidi Bel-Abbès, Benchiha Nabil, qui a été victime d'un accident de la circulation la semaine dernière à son retour du stade où il avait suivi la rencontre contre la JS Saoura.

Le wali a promis une prime de 10 millions

En plus de les encourager et soutenir mentalement, le wali de Bel-Abbès a promis aux joueurs une somme de 10 millions de centimes en cas de victoire.

Tendre maman, c'est avec une peine immense que nous t'avons vu partir, il y a déjà un an, sans pouvoir te retenir. Le fait de savoir que là-haut, tu as trouvé la paix et la sérénité nous aide à accepter le vide que tu as laissé malgré ton départ, dans mon cœur, tu resteras à jamais reine. Hadja Fettouma, décédée le 11 mai 2018.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

27e JOURNÉE LIGUE 1 MOBILIS

DRBT MCOO MC

0

0

Stade Lehoua Smail Litim (Boulekrouche (Boulekrouche 60') Helaïmia Medahi Mekkaoui Sebbah (cap) Senouci Aïb Vivien Heriat Djabou Chaïb-Edour Gharbi Mouaden (Chergui 84') Nadji Yaâli Mansouri Ouanes (Boudebouda 84') Bensaha Toumi (Frifer 90') (Benamara 33') Tayeb Ent : Leknaoui Demane (Omrani 73') Ent : Bougherara Affluence nombreuse, arbitrage de M. Bekouassa. assisté de MM. Bounoua et Rimouche. Mokrani

LE MCO A EU CE QU'IL  VOOULAI  V LAIT Au terme d'un rencontre âprement âprement disputée, le DRBT et le MCO se sont quitté sur un nul vierge, qui fait bien entendu les affaires des Oranais qui ont obtenu ce qu'ils étaient venus chercher. De notre correspondant AMAR T.

 Armés d'une grande détermination pour gagner cette rencontre importante pour leur avenir en Ligue 1 Mobilis, les deux adversaires se sont livrés à une vraie  bataill e sur le ter rain, avec un léger ascendant pour les locaux lesquels ne parviendront jamais

Averts : Yaâli (02')Senouci (22'), Sebbah (18') Expul. : Aïb(87') Heriat (28')

Film du match 2' Retrait de la droite de Bensaha, qui n'a pas été repris par Demane un peu court sur cette action. 11' Coup franc des 30 m de Mekkaoui qui est capté sans aucune peine par Mokrani. 22' Coup excentré botté par Helaimia qui trouve Mekkaoui, ce dernier qui était idéalement placé rate son contrôle au moment de conclure. 54' Belle action menée par le duo Mansouri-Nadji, il a fallu l'intervention énergique de Mokrani pour écarter le danger. 68' Ouanes rate lamentablement sur coup franc des 20m. 78' Ouanes remet ça, son coup franc ne donnera rien.

à inquiéter Litim et sa défense, alors que l'expulsion de Heriat au bout de la demiheure de jeu devait constituer un avantage certain pour les coéquipiers du remuant Bensaha, fausse illusion, puisqu'en dépit d'une domination stérile, le DRBT ne parviendra jamais à trouver la faille, il est vrai devant un onze

oranais recroquevillé derrière, verrouillant parfaitement le jeu, les Oranais boucheront toutes les issues. Ne pouvant perforer une défense bien en place, les joueurs du DRBT

L'ŒIL DU COACH

USMA JSS CABBA DRBT MOB NAHD USMBA CSC

«A 10, on a été contraints de réorganiser notre jeu»

Evidemment, ce nul satisfait le MCO et son nouvel entraîneur qui dira après la rencontre. ''On a livré une rencontre à fort enjeu, il fallait rester calme pour bien absorber la pression du DRBT, après l'expulsion de Heriat, on a été obligés de réorganiser notre jeu, en seconde mi-temps, il y avait des espaces derrière, hélas, on n'a pas profité pour marquer, malgré tout que ce point du nul nous satisfait'', analysera Nadir Leknaoui qui a réussi pour sa première sur le banc du MCO à ramener un résultat positif de l'extérieur. l'extérieur.

«On a tout tenté»

L'ÉQUIPE A PASSÉ LA NUIT AU KHROUB Superstition Si on empruntant l'autoroute Est-Ouest, le trajet entre

4-3 0-0 0-0 1-0 0-0 1-0 2-0

Khroub et Tadjenanet est de 55 Km, soit moins d'une heure de route, donc le voyage ne risque pas d'être fatigant, néanmoins on croit savoir que le premier responsable du MCO Ahmed Belhadj aurait recommandé d'aller à Khroub au lieu de Sétif et cela par superstition, puisqu'à chaque fois que le MCO passe la mise au vert à l'hôtel Arc-En-Ciel, les résultats sont souvent positifs, ce qui explique, semble-t-il, ce changement de lieu de mise au vert opéré à la dernière minute. M. S.

BUTS

MATCHS

CLUBS

Changement de lieu de mise au vert

C'est à l'hôtel Arc-En-Ciel de Khroub que les Oranais ont passé la nuit de vendredi, alors qu'on pensait que ce choix fut dicté par la proximité de Constantine où la

OM MCA CRB MCO PAC ESS ASAM JSK

3-1

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

LAÏD LAÏD (ent.(ent.-adj adjoin ointt DRBT) DRBT) :

délégation oranaise avait débarqué vendredi en milieu d'après-midi, par conséquent on gagnerait du temps, plutôt que d'aller à Sétif avec un trajet certes moins fatigant. Par ailleurs il est à noter que cet établissement (Arc-En-Ciel) accueille depuis plusieurs années les Oranais à chaque fois qu'ils se déplaçaient à Constantine, donc ils ont l'habitude de prendre leurs quartiers dans cet établissement dont le patron est même un ami du club.

pendant une heure à dix, les visiteurs qui étaient très solidaires ont réussi à prendre un point précieux ; quant aux locaux, ils ne s'en prendront qu'à euxmêmes. A. T.

27e journée

LEKNAOUI :

Bien que la direction avait réservé à l'hôtel Hidab de Sétif, quelques heures avant le départ de la délégation, on a procédé à un changement du site qui devait abriter la rituelle mise au vert de veille de match.

tenteront leurs chances sur les balles arrêtées, hélas toutes les tentatives faute d'adresse ont échoué. Ne pouvant prendre des risques d'autant qu'ils évoluèrent

RÉSULTATS

Pour l'adjoint de Bougherara, le match a été rendu difficile par la volonté de fer affichée par les Oranais. ''On savait que le MCO s'était déplacé pour faire un bon résultat, dans ce match, on a tout tenté mais en vain. Avec cette contreperformance à domicile et les résultats de cette journée, nos chances de maintien se sont compliquées'', regrette Laid, l'entraineur adjoint du DRBT.

PAR M. STITOU

11

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff. Dif f.

1.

USMA

49

27 14 07

06

44 25

+19

2.

PAC

45

27 13 06

08

34 21

+13

3.

JSK

43

27 12 07

08

32 23

+09

4.

JSS

40

27 11 07

09

29 20

+09

5.

CSC

39

27 10 09

08

29 20

+09

6.

ESS

39

27 11 06

10

30 22

+08

7.

MCA

39

27 10 09

08

30 32

-02

8.

NAHD

36

27 09 09

09

19 23

-04

9.

CRB

34

27 09 10

08

26 25

+01

10. CABBA 11. DRBT

34

27 08 10

09

21 21

00

30

27 07 09

11

26 33

-07

12. ASAM 13. MCO

30

27 05 15

07

15 26

-11

29

27 06 11

10

28 35

-07

14. MOB 15. USMBA

29

27 06 11

10

22 34

-12

29

27 07 08

12

20 36

-16

16. OM

28

27 06 10

11

20 29

-09

28e JOURNÉE

29e JOURNÉE

30e JOURNÉE

PAC-USMBA 

 ASAM-PAC  ASAM-PAC

MCA-MOB

USMBA-MCA 

MCA-ASAM

MOB-CRB

CRB-USMBA 

JSS-ESS

ESS-MOB

   R CRB-JSS    E    U ESS-CABBA     O    J OM-NAHD    À  ASAM-DRBT    E MCO-CSC    T    S JSK-USMA     E

PAC-DRBT

CABBA-OM

OM-JSS

NAHD-JSK 

JSK-CABBA 

DRBT-CSC

MCO-NAHD

USMA-MCO

CSC-USMA 

www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019

À LA UNE

12

Annoncé encore sur le banc face à Brighton

Après Oukidja et Boulaya, il accède en Ligue 1

MAHREZ RDV AVEC

BELKEBLA  RÉALISE UN RÊVE… EN  ATT  A TTEN ENDA DANT NT e UN 2

LE 2 TITRE EN PL e

Riyad Mahrez sera le premier international susceptible de disputer la CAN-2019, qui va terminer la saison malgré le grand nombre de match disputés par son club, Manchester City. PAR ILYÈS NASSIM L'Algérien et City vont disputer cet après-midi le match le plus important de la saison en se rendant à Brighton pour affronter l'équipe locale pour le compte de la 38e et dernière journée. Les Citizens auront besoin d'une victoire face au 18e du classement pour s'offrir le titre de Champion d'Angleterre ô combien difficilement arraché. En effet, les Skyblues ont eu du mal à se détacher de Liverpool, la grosse révélation de la saison qui n'a perdu qu'un seul match cette saison après 37 journées. Mahrez, qui était l'un des principaux artisans de la victoire historique de Leicester City en 2015, devrait fêter son deuxième titre de Champion d'Angleterre cet après-midi à condition d'une victoire. Une saison riche en titres puisque l'international algérien a

déjà remporté le Community Shield en début de saison et la League Cup en attendant de disputer la finale de la FA Cup samedi prochain 18 mai. Guradiola lui permettrat-il d'être de la fête ? Encore une fois, l'entraîneur de Manchester City Pep Guardiola poursuit sa marginalisation du milieu de terrain gauche de la sélection nationale. Mahrez avait espéré jouer face à son ancienne équipe Leicester City la semaine dernière, mais le technicien catalan a vu autrement en le laissant sur le banc des remplaçants pour la 6e fois de suite, et ce, toutes compétitions confondues. Cela fait plus de 40 jours que Mahrez n'a pas été aligné dans un match des Citizens. Selon la presse anglaise, Guardiola va miser sur son onze majeur sans Mahrez avec Ederson dans les buts, et

une défense composée de Zinchenko, Kompany, Laporte et Walker. Au milieu de terrain, il y aura Gündo?an, David Silva et Bernardo Silva, alors que l'attaque sera composée de Sane, Sterling et Agüero. La question qui reste posée : est-ce que Guardiola va permettre à Mahrez de jouer quelques minutes pour éventuellement fêter le titre sur le terrain pour services rendus pour un joueur dont les chiffres font rougir les meilleurs attaquants en Europe ? La CAN pour se consoler L'international algérien sera le premier à être libre et pourvoir passer quelques jours de vacances avant de rentrer en stage de préparation pour la CAN-2019, prévu par Belmadi le 27 mai. Mais il faut savoir que Mahrez commence à se lasser de

En raison des play-offs

la situation qu'il vit actuellement à Man City. Rarement utilisé ces dernières semaines, la presse anglaise a révélé que l'international algérien aurait des envies de départ. Il faut savoir que ce n'est pas les postulants qui manquent. Et même si Mahrez avait été recruté pour 68 millions d'euros et que son contrat court jusqu'en 2023, il sera difficile pour les dirigeants des Citizens de le maintenir. Même le discours contradictoire de Pep Guardiola, qui avait déclaré que "Riyad Mahrez sera avec nous la saison prochaine, et celle d'après, et encore celle d'après. Je n'ai pas besoin de parler avec lui. Il sait que nous sommes heureux avec lui", ne semble pas convaincre le joueur. Mahrez, qui avait récemment répondu par : "Je suis le meilleur  joueurr de la Premier  joueu Premier League" League" sur sur Instagram. I. N.

Tahrat risque d'être le dernier à rejoindre les Verts Le défenseur axial des Verts, Mehdi Tahrat, a rejoué en Ligue 2 après avoir raté plusieurs mois de compétition. Le retour du défenseur end, son coach n'a pas hésité à le reconduire face à axial le plus en forme en Ajaccio. L'Algérien a particisélection s'est effectué pé à l'intégralité de la rendepuis trois semaines avec contre, qui a vu son équipe l'équipe réserve. La semaine dernière, il avait profité d'un réussir l'exploit de l'emporter au stade François-Coty concours de circonstance lorsqu'un de ses coéquipiers, d'Ajaccio sur le score de deux buts à zéro. à savoir Jean-Kévin Duverne, avait reçu un carIl pourrait rester ton rouge à la 24e minute du  jusqu'après  jusqu'apr ès le 2 juin juin match RC Lens - Clermont Une victoire qui permet au foot au stade Felix Bollaert RC Lens de décrocher la 5e pour rejouer avec l'équipe place qualificative aux playpremière. L'entraîneur des offs pour affronter le 18e de Sang et Or, Philippe Montanier, a dû modifier ses la Ligue 1 avec l'ambition de décrocher une accession plans pour aligner l'internapresqu'inespérée. Tahrat a tional algérien en défense réalisé un bon match et son centrale à trois. C'était son entraîneur, Montanier, n'a premier match en Ligue 2 pas tari d'éloges le concerdepuis le 19 décembre dernant en affirmant que le nier. Tahrat a réussi une  joueurr est revenu revenu un peu  belle prestat prestation ion et s'est s'est monmon-  joueu plus tôt que prévu. "Tahrat tré à l'aise pour un joueur est prêt et il s'entraînait avec  blessé au genou. genou. Ce weekweek-

nous depuis un mois. Forcément, il a moins le rythme de la compétition, mais il a tout de suite été performant". Une bonne nouvelle pour Belmadi, mais il aura une mauvaise si Lens aille jusqu'au bout de ces play-offs. En effet, l'équipe doit d'abord assurer sa cinquième place lors de la dernière journée face à l'US Orléans. Ensuite, le 5 e se rendra chez le 4e de Ligue 2, le 21 mai, avant de rendre chez l'ESTAC Troyes, qui a terminé la saison à la 3e place. La rencontre aura lieu au stade de l'Aube le 24 mai le vainqueur affrontera en aller et retour le 18e de la Ligue 1. La première manche se jouera le 30 mai, alors que le match retour aura lieu le 2  juin procha prochain. in. I. N.

On connaissait déjà les Champions de la Ligue 2, les deux Algériens, Alexandre Oukidja et Farid Boulaya, mais il a fallu attendre l'avant-dernière journée pour le Stade Brestois composte officiellement son ticket pour la Ligue 1. Aux deux premiers algériens s'ajoute le milieu de terrain Haris Belkebla, qui a assuré son accession avec le Stade Brestois lors du match face à Niort face auquel ils se sont imposés sur le score de 3 buts à 0. L'international algérien qui reste un titulaire à part entière avec le Stade Brestois a joué l'intégralité de la rencontre et il est l'un des artisans de l'accession de l'équipe. Il a pris part à 32 matches dont 31 en tant que titulaire. Il a cumulé 2611 minutes de temps de jeu. Le joueur algérien qui avait participé aux Jeux olympiques de Rio en 2016, n'a pas caché son envie d'être retenu par Belmadi pour la CAN-2019. "Le staff de la sélection algérienne doit avoir un œil sur moi. Quand tu es Algérien et que tu joues en Ligue 2, tu as forcément la CAN dans un coin de ta tête. C'est un objectif. La concurrence est féroce car il y a beaucoup de joueurs à mon poste. Je ne me fais pas de faux espoirs, mais ça reste un objectif. Je suis un compétiteur, j'ai envie d'être appelé pour la CAN", avait déclaré dernière Belkebla dans les colonnes de Onze Mondial.

Buteur face à l'US Monastir en Coupe

BELAÏLI, DIRECTION LE QATAR

Au moment où des rapports médiatiques en Tunisie indiquaient une prolongation de contrat de l'international algérien de l'ES Tunis, Youcef Belaïli, qui expire en 2020, une offre sérieuse et alléchante vient d'atterrir sur le bureau des dirigeants du club de Bab Souika. On parle même d'un départ de la star internationale algérienne à la fin de l'actuelle saison pour rejoindre la Qatar Stars League. Le club d'Al Arabi est prêt à mettre le paquet pour bénéficier des services de l'international algérien et renforcer son effectif avec d'autres joueurs de qualité afin de rivaliser avec Al-Sadd et Al-Dahil la saison prochaine. Mais en attendant, l'international algérien a été titulaire, hier, à l'occasion de la confrontation pour le compte des quarts de finale de la Coupe de Tunisie face à l'US Monastir. L'Algérien a réalisé un excellent match et il fut l'un des principaux artisans de la qualification des Sang et Or en demi-finale. Il avait raté un penalty à la 23e minute en tentant une panenka, mais une minute plus tard, il a ouvert la voie à son équipe en inscrivant le premier but à la 23e minute, avant d'être imité par Lokosa avant la pause et Badri à un quart d'heure de la fin. L'US Monastir a réduit la marque à dix minutes de la fin, mais l'ES Tunis s'est qualifiée sans trop de soucis en demi-finale de la Coupe de Tunisie. L'EST est en course pour un triplé, Championnat, Coupe et Champions League. I. N.

www.competition.dz Dimanche 12 12 mai 2019 2019

À LA UNE 

Bentaleb de retour en Angleterre ?

Promu à une carrière de premier ordre, le milieu de terrain de Schalke 04, Nabil Bentaleb, a presque tout raté cette saison. Pourtant, il avait effectué une première partie de saison assez honorable où il avait pris part à 34 matches toutes compétitions confondues, où il a inscrit 8 buts. Mais depuis l'arrivée de l'entraîneur allemand de Schalke, Huub Stevens, la situation de l'Algérien au sein de Schalke s'est sérieusement compliquée. Après plusieurs sanctions où le joueur était reversé au sein de l'équipe réserve, le coach a fini par s'en lasser et lâcher l'international algérien en cette fin de la saison. Selon le journal allemand Kicker, Nabil Bentaleb serait sur le point de retourner en Premier League. Le FC Watford, qui va disputer la finale de la FA Cup la semaine prochaine devant Manchester City, serait le prochain point de chute de l'Algérien, qui avait passé plusieurs saisons à Tottenham. Bentaleb va également rater l'événement majeur en sélection puisqu'il est écarté du groupe que Belmadi envisage de prendre avec lui en Egypte à partir du mois de juin prochain. A signaler que le contrat de Bentaleb expire en 2021. F. O.

 AT  A T A L LE COUTEAU SUISSE

Il a joué pratiquement dans tous les postes

DE BELMADI À LA CAN

S'il y a un joueur qui a émerveillé tout le monde cette saison, c'est certainement l'international algérien de l'OGC Nice, Youcef Atal. PAR FODIL O. Pour sa première saison dans le championnat français, l'Algérien a  brûlé pratiquem pratiquement ent toutes toutes les étapes. étapes. Sous la houlette de l'entraîneur champion du monde, Patrick Vieira, Atal est en train tout simplement de se régaler. En effet, le joueur formé au Paradou AC a été utilisé pratiquement dans tous les postes et à chaque fois il remet une copie des plus honorables. Il a joué latéral droit, son poste de prédilection, au milieu de terrain et même en attaque, ce qui lui a valu d'inscrire 6 buts. Il est tout simplement le meilleur buteur de l'équipe de la Côte d'Azur. Une performance qui lui a valu un énorme intérêt de la part des clubs européens, poussant la direction du club azuréen à répéter à chaque fois que le joueur algérien est intransférable. En 2017 lorsqu'Atal a été sélectionné pour la première fois par Alcaraz, beaucoup de gens étaient restés sceptiques quant aux capacités d'un joueur qui n'a jamais connu de sélection d'être au niveau. Finalement, il avait mis tout le monde d'accord pour sa première devant la Guinée. Priorité à droite, mais… Nous disions il y a quelques jours que Belmadi le fera jouer à droite, mais si

 jamais ilil se trouve trouve obligé de de lui faire faire changer de poste, il le fera, surtout qu'il a Mandi comme doublure. L'enfant de Mechtras a continué de confirmer aussi bien en sélection qu'en club. L'entraîneur de l'OGC Nice, Patrick Vieira, et en voyant l'énorme potentiel du joueur algérien l'a aligné dans différentes positions avec autant de systèmes de jeu. Atal répond tou jours présent présent et il a rarement rarement déçu son son entraîneur. On connaît Atal latéral, et on l'a découvert aussi performant en tant que milieu de terrain ou attaquant. Il est reconnu révélation de la Ligue 1 et il a été sacré à quatre reprises meilleur joueur du mois de l'OGC Nice. Il est également souvent aligné dans l'équipe-type de la Ligue 1. Atal, c'est 90 minutes de grinta, d'énergie mais surtout de talent, de vitesse et de dribbles et de technicité. Le défenseur du Paris SG, Juan Bernat, fut l'une des victimes de l'Algérien. Atal s'est permis aussi le luxe d'inscrire le premier triplé pour un international algérien depuis 34 ans, lorsque Chérif Oudjani, celui qui avait offert à l'Algérie le but de la seule victoire en Coupe d'Afrique, avait fait trembler les filets de Toulouse trois fois avec les couleurs de Laval. Le joueur est repoussé dans les limites de son talent et Belmadi pourrait compter sur un

Un bon Belfodil malgré la défaite Après avoir enchaîné quatre victoires consécutives, Hoffenheim a trébuché pour la troisième fois de suite en Bundesliga. Cette fois, l'équipe de l'international algérien, Ishaq Belfodil, a buté devant le Werder de Brême, qui s'est imposé sur le score d'un but à zéro, signe Eggestein en première période. Malgré cette défaite, Belfodil a réalisé un bon match, mais à l'instar de ses coéquipiers, il a manqué de percussion à l'approche de la zone adverse. Avec cette défaite, Hoffenheim a tout simplement perdu tout espoir de décrocher une place européenne pour la saison prochaine à une journée de la fin de la Bundesliga FO

13

Même si le Sporting est prêt à tout pour le récupérer

LE SALAIRE DE SLIMANI POSE PROBLÈME

Le départ d'Islam Slimani du Championnat vers la Premier League était probablement une mauvaise décision pour l'international algérien. L'avant-centre des Verts a perdu, non seulement sa place au sein des clubs où il avait évolué, mais aussi il va rater la Coupe d'Afrique des nations, lui qui est le meilleur buteur de la sélection en activité. Après ses déboires en Angleterre puis en Turquie, Slimani serait de retour au Portugal, au sein du club qui lui avait permis de s'illustrer. La presse portugaise a annoncé son retour au Sporting, mais il faut savoir qu'un problème risque de ralentir l'opération du transfert. En effet, selon le journal A Bola, le président du Sporting Lisbonne, Frederico Varandas, a assuré qu'il fera le maximum pour récupérer l'international algérien, mais il existe un petit inconvénient qui pourrait faire capoter l'arrivée de l'enfant d'Aïn Benian. En effet, le salaire de Super Slim, qui s'élève à 2,5 millions d'euros, pourrait dissuader le club portugais de reprendre son ancien meilleur buteur, même si ce dernier aurait décidé de revoir à la baisse son salaire. Slimani, qui a rarement joué depuis qu'il a quitté le championnat, veut relancer sa carrière au Sporting et retrouver sa place au sein de la sélection nationale. A signaler que le contrat du meilleur buteur de l'équipe nationale est toujours la propriété de Leicester City avec lequel il est lié par un contrat jusqu'en 2023.

Double passeur et buteur

 joueur qui qui pourrait pourrait constitue constituerr une solution à tous les niveaux. Grimandi : «Pas d'offre à 50 M €»… mais il y aurait des offres à 30, 35, 40 M € Les performances d'Atal ne laissent pas les recruteurs indifférents. Pour les repousser, les responsables du club niçois se succèdent pour lancer à chaque fois la fameuse phrase de : "Atal est intransférable". Après Vieira, au bord de l'agacement, qui répondait à chaque fois de manière sèche, le directeur sportif et ancien international français, Gilles Grimandi est revenu sur le sujet. Devant les micros de Canal+ Sport, il a fait savoir qu'il n'y a pas eu d'offre à 50 M€ pour Atal. Pour lui, "dans le projet de sa carrière, il faut qu'il soit encore niçois. Il est intransférable. Une offre de 50 M€ ? On verra quand elle sera là. Pour l'instant, il n'en y a pas. C'est bien pour lui de refaire une année. Il découvre la Ligue 1. S'il n'a pas convaincu les très grands clubs, il va les convaincre rapidement", a indiqué le directeur sportif, qui garde un optimisme sur le dossier du latéral droit international algérien, qui figure sur les tablettes du Paris SG, Chelsea ou encore de l'Atlético Madrid. F. O.

LE CHEF-D'ŒUVRE DU PATRON FEGHOULI Le milieu de terrain algérien de Galatasaray, Sofiane Feghouli, affiche une forme éblouissante. Hier, il a encore frappé en inscrivant un but de toute beauté lors du match de la 32e minute face à Rizerspor. Aligné dans l'animation du jeu en l'absence de l'international marocain, Younès Belhanda, l'Algérien a réalisé le match parfait. Un but et deux passes décisives pour permettre à son équipe de l'emporter sur le score de 3 buts à 2 à l'extérieur. On jouait la 9e minute lorsque l'Algérien, à l'entrée des 18 mètres, a été à la réception d'une passe en retrait du Nigérian, Onyekuru. Reprise instantanée de l'Algérien et cette fois du pied gauche pour mettre le cuir dans la lucarne du gardien de but adverse. Les Stambouliotes tenaient le match en main et avait même la possibilité de rejoindre les vestiaires avec le break, mais l'international sénégalais, Mbaye Diagne, a tiré sur le poteau lorsqu'il a exécuté un penalty. Dans le temps additionnel, Vidat Muric a égalisé contre le cours du jeu et en seconde période, l'équipe de Rezispor, 9e du championnat turc, a repris l'avantage au fort moment de la domination de Galatasaray par l'intermédiaire d'Umar Aminu. Mais dans le temps additionnel de la partie, le leader du championnat s'en est remis à son patron, Sofiane Feghouli. Il a d'abord offert la passe qui avait provoqué le penalty, transformé cette fois par le Sénégalais, Mbaye Diagne, puis il a déposé un ballon sur la tête du même joueur pour le troisième but. Galatasaray garde sa première place et effectue un pas important pour le titre dont la finale aura lieu la semaine prochaine lors de la réception du Dauphin, Ba?ak?ehir. F. O.

www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019

14

ASO

CHLEF : ACCESSION BIEN MÉRITÉE

Si l'ASO a assuré cette saison à arracher le billet pour le retour parmi l'élite après quatre ans passés en Ligue 2, c'est en raison des performances de l'équipe sur le plan des résultats. De notre correspondant ZOUBIR ZEGGAÏ 

La formation chélifienne doit  beaucoup  beaucoup à son parcours parcours lors lors de la phase aller car lors de la seconde période de la compétition, les Chélifiens n'ont pas été impressionnants. Toutefois, cela démontre la correction de l'équipe et son honnêteté quant à réaliser l'objectif  de la saison sans passer par des chemins sinueux. Ce qui a été confirmé lors de la phase aller où les résultats de certains prétendants étaient douteux et d'une façon criante. Outre l'objectif atteint, le club chélifien peut se targuer d'avoir réussi à découvrir de bons talents issus de son école, à l'image de Kaibou, Meghili et Benmaârouf, pour ne citer que ce trio qui a réussi à taper dans l'oeil des sélectionneurs. De jeunes éléments qui ont brillé de mille feux depuis la saison passée et que l'entraîneur actuel Zaoui a su booster en leur faisant une grande confiance dès l'entame de la saison après les avoir vus de près la saison passée lorsqu'il a drivé l'équipe en solo les dix derniers matches de la saison. 2 parcours distincts Doucement mais sûrement, l'ASO a dominé le championnat lors de la première phase de la compétition. Les choses étaient régulières et surtout sportivement légales avant qu'elles ne prennent une autre tournure lors de la phase retour. Les Chélifiens, qui ont terminé la phase aller en véritable champion d'hiver, l'ont réussi haut la main avec à la clé trois victoires à l'extérieur dont deux face à des prétendants, à savoir l'USMAn et le WAT. La victoire face aux Tlemcéniens lui ayant été utile au décompte final et lui a permis de s'accrocher à son objectif. La phase retour n'ayant pas été saine, l'ASO a connu des déboires et des résultats en dents de scie puisque la bande à Zaoui a perdu des matches faciles face à des équipes qui ne lui étaient pas supérieures. Mais la crise financière a eu gain de cause en affectant le moral des joueurs qui ont réussi un parcours à l'aller sans le moindre sou. L'aller ou le parcours d'un véritable champion Avec 8 victoires, 6 nuls et seulement une défaite concédée dans des conditions pointées du doigt face au MCE, l'ASO a réussi un véritable parcours de champion à l'aller. Elle a terminé en haut du podium avec 22  buts inscrits inscrits contre 11 concédés. concédés. La  bande à Zaoui a tenu en en respect respect les

plus grosses cylindrées de la Ligue 2 et affiché pleinement ses intentions de ne pas se laisser faire. Le hic est d'avoir concédé trois matches nuls à domicile dans cette première phase de la compétition. Durant cette phase, il faut désormais rendre hommage aux  joueurs  joueurs qui ont ont patienté patienté et consenti consenti de gros sacrifices quant à leur dû. Les caisses ayant été vides, il fallait résister et attendre. Zaoui qui a toujours été un meneur d'hommes, a su trouver les mots quand il le fallait, la confiance mutuelle ayan fait le reste. Le public qui a reconquis les tribunes du stade Boumezrag affichait son soutien à l'équipe et fait de son mieux pour assister l'ASO qui en avait besoin. Une phase retour à mettre aux oubliettes L'intervention des autorités locales qui ont apporté du leur, à commencer par le wali de Chelf et le P/APW, ainsi que le groupe industriel ECDE ont apporté grandement sur le plan financier. Le groupe n'en pouvant plus, Zaoui était aux aguets et a fait du porte à porte pour tenter d'amadouer ses cibles quant à une assistance financière. Cependant, l'équipe, qui a pourtant retrouvé le sourire sur le plan matériel, l'a perdu sur le plan du jeu et les mauvais résultats se sont succédé. Même le doute s'est installé. Les faux as étaient multiples autant à domicile qu'à l'extérieur où l'équipe a perdu face à des relégables en puissance, à l'image de l'ASMO et du RCK. Le jeu de coulisse aidant, on commençait même à douter, car le podium a failli s'éloigner n'était ce rachat à Mosta après le nul à domicile face à l'USMH qi a mis en branle tout un entourage et a failli disloquer le club. Pour preuve, sur le plan des chiffres, l'ASO est à la 8e place de cette seconde phase : seulement 6 succès, 4 nuls et 5 défaites ; seulement 13 buts marqués pour 11 concédés. Ça a failli coûter cher aux Asnamis qui ont dû attendre la finale pour se voir en Ligue 1. Défense, l'assurance passe avant tout L'ASO a réussi une bonne performance en matière de défense en

n'ayant concédé que 23 buts sur 30, dont 11 buts à l'aller, soit une moyenne de moins un but par match. C'est la 3e meilleure défense du groupe derrière le RCR (17) et l'USMAn (22). A rappeler que lors des derniers matches de l'équipe, le staff  technique de l'ASO n'a pu aligner la même défense deux matches de suite en raison des blessures de plusieurs défenseurs, dont certains ont terminé la saison tôt comme Benamrane, Arab et autres Larbi-Aissa. Il y a aussi le départ de Merouani au MCA qui a chamboulé les plans du staff  technique, composé de trois anciens défenseurs, à savoir Zaoui et Moussi, deux axiaux, et Mouheb, l'entraîneur des gardiens de but. L'équipe asnamie a réalisé trois résultats nuls (1/1) et quatre résultats vierges (0/0). Enfin, la défense a quand même tenu bon avec presque le même chiffre en aller et retour même si Zaoui a dû compter sur des milieux de terrain pour composer on arrière-garde. Une attaque qui pouvait mieux faire Même si elle a inscrit 35 buts durant toute la saison dont 22 à l'aller, l'attaque de l'ASO n'a pas craché le feu, notamment en phase retour. Et dire qu'elle avait en son sein le meilleur buteur de la phase aller, en l'occurrence Cherif Kaddour avant qu'il ne se blesse. Cependant, des attaquants comme Kaibou et Djahel ne courent pas les rues et ont montré de  belles  belles choses choses durant durant la seconde seconde phase de la compétition même s'ils ne sont arrivés que rarement à visiter les buts adverses. 4e attaque du championnat derrière le WAT, l'USB et le NCM, le team asnami a fait face à un manque de réalisme flagrant ; les ratages des attaquants étaient le talon d'Achille de l'équipe qui a eu les pires difficultés pour trouver les failles dans les défenses adverses. Témoin de ce réalisme souvent recherché, Benhamla est un milieu de terrain défensif et aussi buteur de l'équipe avec 6 réalisations à son actif alors que Arab a été décisif dans quatre matches. La grande satisfaction réside dans le goalaverage ou encore le rapport attaquedéfense où la différence de buts et de

+12 buts pour l'ASO, seconde meilleure différence de buts après le WAT qui en totalise 13. Les plus grands scores en faveur de l'ASO ont été le 4/0 face au RCK et le 2/3 face au WAT à l'aller. Redorer le blason du club Ayant réalisé que l'équipe a perdu de sa superbe ces dernières saisons passées dans l'enfer de la Ligue 2, la direction du club s'est promis de faire le maximum pour redorer le blason de l'ASO, et ce, en misant sur une nouvelle stratégie. La formation chélifienne, qui a arraché le premier titre de l'ère professionnelle du football algérien, a connu une certaine décadence depuis, ce qui n'est pas logique. L'ASO aurait dû continuer à confirmer cet état de fait. Il est vrai que la saignée connue et la valse des entraîneurs ainsi que la crise financière y sont pour beaucoup, mais cela ne devrait expliquer tant de déconfiture. Ne voulant pas faire encore face à ces problèmes qui ont vu l'équipe jouer sa survie même en Ligue 2, on s'attend à ce que la direction du club change de vision pour que l'ASO épouse une politique qui va avec ses aspirations. Compter sur le produit local qu'l faudra façonner dès le jeune âge contribuera sûrement à redorer le  blason  blason au club club qui a vu passer passer de grands joueurs formés à l'ASO, ce club aimé de toute une région. Dans l'attente de l'entrevue direction-staff technique Dans l'entourage du club, on attend toujours la réunion entre la direction du club, présidée par Ouahab, et le staff technique qui sera représenté par Zaoui. Ce dernier, qui présentera son  bilan technique, technique, aborde abordera ra sûrement sûrement la la prochaine saison dans le cas où on lui proposerait de continuer au club. Dans cet état de fait, on s'attend à ce que le volet recrutement et libération des joueurs constitue la part du lion des discussions entre les deux hommes. L'ASO, qui est dans l'obligation de se procurer un sang nouveau, est tenue de trouver les oiseaux rares à même de lui donner un entrain expéditif et plein d'espoir.

Z. Z.

 Que d'espoirs à promouvoir Ils s'appellent Benkaida et Benchoucha, deux joueurs qui ont crevé l'écran et que les supporters évoquent toujours. Le premier étant un défenseur, le second un attaquant au sens du but remarquable. Le premier a été carrément intégré à l'effectif fanion, alors que le second y a effectué quelques apparitions en amical, histoire de s'y accommoder. D'autres éléments aussi talentueux peuvent faire partie de l'effectif de la saison prochaine pourvu qu'on leur donne leur chance.

www.competition.dz www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019 2019

USMH

15

De 4 à 6 mois de salaires impayés

La direction dans l'embarras Le président harrachi n'aura pas le choix, il doit d'abord régler le problème d'argent de ses poulains afin de pouvoir s'attaquer au recrutement et à la préparation de la prochaine saison. PAR MEHDI KABI

 Après une saison compliquée où il aura fallu attendre la dernière  journée afin que le club club soit sauvé de la relégation, les Jaune et Noir ont réussi de bonnes prestations lors des dernières journées. Ils profitent maintenant de quelques jours de repos afin de récupérer de leurs efforts. Cependant, ils attendent que leur problème soit réglé. Il faut savoir que la plupart des joueurs harrachis accusent un retard de salaire de quatre à six mois pour certains cette saison. La direction a eu beaucoup de mal à trouver de l'argent pour payer les joueurs lors de la saison écoulée. Il ne faut pas

oublier que le club est en crise depuis un long moment et que les caisses sont vides. Il est donc pratiquement impossible de payer les joueurs pour le moment. Pourtant, les dirigeants ont donné des garanties aux hommes de Cherif Hadjar et leur ont promis de leur verser leur dû dans les prochains jours. D'ailleurs, comme nous l'avions rapporté, ces derniers devaient rencontrer les dirigeants à leur retour de Skikda pour percevoir l'argent en prévision du mois du Ramadhan. Mais finalement, personne ne s'est présenté à l'aéroport ; ce qui a énormément déçu les  Jaune et Noir. Noir.

Les joueurs ont été rassurés

Noir ont décidé de se montrer patients au moins jusqu'à la date fixée par la direction. Ces derniers veulent attendre et espèrent que les dirigeants tiendront parole en réglant ce problème une fois pour toutes.

Alors qu'ils s'inquiètent pour leur argent, les joueurs qui ont contacté leurs dirigeants afin d'en savoir plus et mettre les points sur les i ont reçu des assurances. Selon nos sources, les dirigeants leur aurait Certains veulent promis qu'ils allaient percevoir leur dû les prochains jours, au plus tard saisir la CRL les dix premiers jours de ce mois de Alors que certains joueurs veulent se montrer patients en espérant que Ramadhan. La direction aurait la direction tiendra sa promesse et donc trouvé un moyen de pouvoir les payera, d'autres pensent saisir la payer les joueurs ou au moins leur CRL rapidement afin de pouvoir permettre de percevoir une partie régler leur problème une bonne de leur argent. Il faut dire que le retard est énorme et que ce sera dif- fois pour toutes. Comme tout le monde le sait, la plupart des ficile de pouvoir tout payer en une  joueurs de l'équipe l'équipe pourraient pourraient seule fois. En tout cas, les Jaune et

avoir gain de cause ; dans ce cas, ils pourront retirer leur papier et opter pour une autre équipe au mercato d'intersaison. Cette situation est très compliquée à gérer pour le président Mohamed Laïb et les autres dirigeants du club harrachi. Ils peuvent se retrouver avec un effectif très réduit et perdre leurs meilleurs joueurs au prochain mercato d'été. Ce qui est sûr, la meilleure solution est que la direction trouve le moyen de renflouer les caisses du club au plus vite et ainsi payer les joueurs. Ainsi, tout le monde sera satisfait et un programme pourra être tracé pour la préparation en prévision de la prochaine saison. M. K.

   E«On a sauvé l'équipe, c'était le plus important»    N  «La balle est dans le camp de la direction»    A    M    H    A    R    R    E    D    B    A    N    E    B Le défenseur axial harrachi, Farès Benabderrahmane, s'est exprimé sur la saison écoulée et le maintien assuré in extremis la dernière journée. Il parle aussi de la prochaine saison et qu'ils n'attendent plus qu'un geste de la part de la direction.

Vous profitez de quelques jours de repos… On a fourni beaucoup d'efforts cette saison, notamment à la fin. On s'est donnés à fond et on a tout fait pour sauver l'équipe. On aurait préféré finir la saison d'une autre manière mais finalement les mauvais résultats de la phase aller nous ont menés droit vers le  bas du tableau tableau et vers vers cette situation difficile.

Justement, le maintien s'est joué lors du dernier déplacement à Skikda… On avait réussi à remporter une belle victoire lors du match à domicile face au MC Saïda, donc c'est grâce à ces trois points qu'on a réussi à consolider notre place au classement et à se rapprocher du maintien. On a ensuite fait le plus important en revenant avec le point du match nul de Skikda, sauvant le club après une saison vraiment compliquée.

Comment avez-vous vécu cette saison ? C'était une saison compliquée. On n'a pas réussi de bons résultats lors de la phase aller et les problèmes au club ont fait que tout le monde manquait de motivation. Il ne faut pas  blâmer que que les joueurs joueurs après après une telle saison, tout le monde connaît la situation dans laquelle on était. Je pense que le groupe s'est donné à fond afin de réussir une bonne fin de saison et surtout assurer le maintien, notre principal objectif.

qualification des recrues hivernales qu'on a réellement réussi à se relancer et réussi de bons résultats. On a enchaîné les victoires et on a gagné quelques places au classement.

Quels sont vos objectifs maintenant ? Pour le moment, on profite de quelques jours de repos après une saison très difficile. Ensuite, c'est à la direction de régler le problème d'argent. On ne peut pas continuer dans ces conditions. On attend nos salaires afin de pouvoir se projeter vers la suite.

Pensez-vous que les recrues hivernales ont apporté un plus à l'équipe ?  Je pense qu'elles qu'elles ont su combler un vide flagrant dans le groupe et chacun a Pensez-vous être dans le réussi à faire la différence à groupe de la prochaine son poste. saison ? On avait besoin de renfort Personnellement, je ne vois après une phase aller aucun problème pour rester complètement ratée. à l'USMH ; cependant, la C'est dommage que les  balle est est dans lele camp de la Comment expliquez-vous nouvelles recrues aient eu direction qui doit s'activer cet échec ? des difficultés avant de afin de régler le problème  Je pense que tout le monde débuter. En tout cas, elles se des joueurs pour débuter le connaît les conditions dans sont données à fond et ont travail dans les meilleures lesquelles on était et que ce tout fait pour sauver le club ; conditions. n'était pas facile pour nous. elles sont d'ailleurs à féliciter. En tout cas, je ne saurais Donc, rien n'est Cherif Hadjar a relancé expliquer ce qui s'est encore sûr ? réellement passé, surtout lors l'équipe… Pour le moment, on attend On a beaucoup travaillé de la phase aller en la décision de la direction et enchaînant les mauvais avec notre entraîneur. de voir si tout sera réglé résultats. Je comprends la Sérieux et tenace, il a réussi à rapidement. C'est tout ce colère des supporters après relancer l'équipe. Il a qu'on souhaite. On veut que une telle saison, mais on a  beaucoup  beaucoup apporté apporté au club club ; les dirigeants règlent notre tout fait afin de sauver le sans lui, on ne sait ce qu'il problème pour qu'on passe à club. serait advenu du club cette autre chose. El Harrach saison. En tout cas, on se mérite de retrouver sa vraie La phase retour a été donne à fond sous ses ordres place, il faudra donc une meilleure que la phase ; il a réussi à nous relancer  bonne préparat préparation ion afin d'être être aller… alors qu'on était en bas du prêt pour la prochaine Oui tout à fait. Il faut dire tableau. saison. que c'est lors de la M. K.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

RCR

16

Cette saison 2018-2019 fut ratée pour le RCR, car quelques records, il s’est contenté du maintien en Ligue 2 Mobilis après que le club a fixé l’accession comme principal objectif. Les Lions de la Mina ont vécu toutes sortes d’événements pendant 10 mois que nous allons décortiquer.

La saison du Rapid

EN CHIFFRES

De notre correspondant B. BOUGUELMOUNA

LE CHOIX HADJAR

Afin de ne pas tomber dans les erreurs des saisons précédentes, le boss du Rapid a décidé d’entamer le recrutement le plus tôt possible, et cela en recrutant tout d’abord un entraîneur. Après avoir étudié les CV tombés, le choix est porté sur Chérif Hadjar. Ce dernier, après deux rounds de négociations avec le président, les deux parties se sont mises d’accord sur tous les points.

L’ARRIVÉE DE PLUSIEURS JOUEURS

Aussitôt arrivé, le nouveau premier responsable du staff technique Cherif Hadjar a entamé son travail en lançant l’opération recrutement recrutement ; il s’est chargé personnellemen personnellementt de recruter des joueurs. Ils étaient 8 à parapher parapher leur contrat contrat avec le RCR ; il s’agit d’abord du portier Farés Belalem, des deux arrières latéraux Mohamed Laichour et Réda Rabhi, du défenseur axial Chemseddine Derradji, du milieu du terrain Hakim Goumidi et des attaquants Fouzi Rahal, Oualid Semani.

DÉBUT DE STAGE

En plus de finaliser le recrutement, le staff  technique a exigé d’avancer la préparation en organisant deux stages, le premier sur les hautes montagnes de Tikjda et le deuxième en Tunisie, pour permettre aux joueurs d’être prêts pour l’entame du championnat.

CRISE FINANCIÈRE AIGUË

Ayant recruté plusieurs joueurs, le premier responsable de l’administration du Rapid, le président Mohamed Hamri, s’est trouvé les mains liées. Les caisses du club étant vides, il n’avait pas de quoi payer ses joueurs, sans oublier ceux de la saison dernière qui attendent plusieurs mois de salaire impayé. Ce qui a semé la zizanie à l’intérieur du club ; les joueurs ont même décidé d’abandonner le stage n’était l’intervention de l’entraîneur qui les a persuadés de continuer le travail.

DÉBUT DE CHAMPIONNAT CHAMPIONNAT FÉBRILE À L’EXTÉRIEUR

Après deux stages effectués à Tikjda et en Tunisie, le club est rentré au pays quelques  jours seulement seulement avant avant l’entame l’entame du championnat. Il s’est déplacé à Béjaia pour affronter la JSMB où il a malheureusement

laissé filer les points de la rencontre avant d’enregistrer sa première victoire contre le MCS. Malgré cela, le départ du RCR n’était pas au top car bien qu’il ait réussi à remporter les matchs à domicile, il s’est montré très fébrile à l’extérieur, ce qui a inquiété les supporters du club.

HADJAR PARTI, CEO CONTACTÉ

Entre-temps, le président Hamri n’étant pas satisfait du travail de Hadjar a engagé des négociations avec d’autres entraîneurs, à leur tête Si Taher Chérif El-Ouezzani. Ce qui n’a pas plu à Hadjar qui a claqué la porte en partant vers l’USMH.

BELDJILALI, LE POMPIER

Quand Hadjar a claqué la porte, le président Hamri a nié être le responsable de son départ. Pour rappel, Hamri a tenu tête à son entraîneur en refusant de signer la régularisation de son contrat, laissant cependant le soin d’entraîner le club à l’entraîneur adjoint Noureddine Beldjilali. Par ailleurs, il faut dire que ce dernier a réussi à gagner plusieurs matchs.

LATRÈCHE ARRIVE

Après quelques matchs sous la houlette de Beldjilali, le staff technique a été renforcé par un entraîneur en chef, en l’occurrence Abdelkrim Latreche. Ce dernier est arrivé  juste avant le le début de de la phase phase retour. retour.

RECRUTEMENT DE 4 JOUEURS AU MERCATO

 Jugeant  Jugeant nécessaire nécessaire et obligatoire obligatoire de renforc renforcer er son effectif, Hamri a recruté 4 joueurs. Le premier, c’est bel et bien Nemdil Zohir qui est revenu au Rapid après un saut lors de la phase aller au CABBA, avant l’arrivée du défenseur latéral Khaled Nache, le meneur de jeu Abou Kacem Hadji et l’attaquant Ilyés Kouriba.

PARCOURS CATASTROPHIQUE EN COUPE D’ALGÉRIE

Bien qu’elle ne soit pas l’objectif du club, les coéquipiers de Belalem ont fait un parcours catastrophique en Coupe d’Algérie. D’ailleurs, ils ont été sortis dès le premier tour par une petite équipe de division inférieure.

OBJECTIF PERDU À 2 JOURNÉES DE LA FIN DE CHAMPIONNAT

Avec Abdelkrim Latreche, le rendement des

 joueurs  joueurs s’est nettement nettement amélioré amélioré ; on a constaté que l’équipe a une image sur le terrain, mais seulement à domicile. Hors de ses bases, elle reste très fébrile. Par ailleurs, elle s’est accrochée au brin d’espoir d’accéder en Ligue 1 Mobilis jusqu’aux deux dernières journées de la fin du championnat. Après la défaite contre Biskra, le rêve s’est officiellement évaporé.

LES JOUEURS ATTENDENT 5 MOIS DE SALAIRE

Comme tout le monde le sait, à son arrive, Hamri a régularisé tous les joueurs. Cependant, seul, il n’a pu suivre la cadence. Les deux saisons qui ont suivi, l’homme s’est débattu seul pour subvenir aux besoins financiers du club. Ce qui est trop pour lui et s’est également répercuté sur la gestion du club qui doit plusieurs mois de salaire aux  joueurs.  joueurs. Ces dernier dernierss ont saisi saisi la CRL pour pour réclamer leur argent, ainsi que leur lettre de libération. La même chose s’est répétée cette saison qui qui vient de s’écouler s’écouler ; la direction doit cinq mois de salaire aux joueurs rabattre sur la CRL pour avoir leur dû.

5 JOUEURS EN FIN DE CONTRAT

Tout le monde à Relizane sait qu’à la direction du club, il n’ a que le président Mohamed Hamri, ainsi que le secrétaire général Jaoued Jaoued Bouabdellah Bouabdellah ; ce dernier fait fait un travail travail énorme énorme dans l’ombre l’ombre ; il a su convaincre les joueurs de la saison dernière de prolonger leur contrat. En fin de saison 2018-019, 5 joueurs étaient libres, il s’agit du latéral gauche Ammar Cherfaoui, du défenseur axial et capitaine Zidane Mohamed-Amine, de son coéquipier dans l’axe Rabah Aiche et des deux attaquants Taher Fethi et Abdeslam Moussi. Ce dernier semble avoir définitivement quitté le club, tandis que les 4 autres devront renouveler au RCR.

HAMRI DÉMISSIONNE

C’est une décision décision attendue attendue ; le président du club Mohamed Hamri a déclaré à la fin de la dernière journée du championnat contre Blida qu’il allait quitter son poste de président du club. Une décision attendue, car tout au long de la saison, Hamri n’a pas cessé de dire que c’est sa dernière saison à la tête du club.

HELLAL ET ALLAG, MEILLEURS BUTEURS DU CLUB

Côté statistique, le Rapid a inscrit 27 buts par

l’entremise de plusieurs joueurs, mais le meilleur buteur de l’équipe n’est pas dans l’attaque, ce sont les deux milieux du terrain Fouad Allag et Oualid Hellal. Ce dernier, qui n’a pas presque joué le moindre match avec l’ancien coach Cherif Hadjar, a repris sa place avec Beldjilali et Abdelkrim Latreche. L’enfant pur produit de l’école du MCO a inscrit 4 buts à lui seul. C’est le même cas pour le milieu récupérateur et le premier tireur des penaltys qui a inscrit le même nombre de buts.

BOUZID LE PLUS UTILISÉ, RABHI ZÉRO MINUTE

Concernant les joueurs, le latéral droit Bilel Bouzid a été le joueur le plus utilisé cette saison. Le jeune prodige de l’école relizanaise a participé à 28 matchs, soit 2513 minutes dans les jambes, tandis que le latéral gauche Réda Rabhi n’a pas été utilisé tout au long de l’exercice l’exercice ; il s’est contenté contenté de suivre les matchs depuis le banc des remplaçants ou bien les tribunes.

MEILLEUR DÉFENSE ET SEULEMENT 2 BUTS ENCAISSÉS À DOMICILE

Toujours côté chiffres, le Rapid a encaisser cette saison 17 buts, ce qui le place meilleure défense en championnat à domicile. Ce qui est rare surtout que 2 buts seulement ont été inscrits à domicile, le premier contre Biskra lors de la phase aller et le deuxième contre Magra lors de la deuxième partie du championnat.

ON REGRETTE LES 2 MATCHS NULS AT HOME

Les coéquipiers du défenseur axial Zidane à Mohamed-Amine n’ont pas perdu le moindre match à domicile, mais ils ont laissé filer 4 points points de leur jardin jardin ; le premier contre le MCEE et le deuxième contre Magra. Si les gars de la Mina avaient remporté un seul match, ils seraient maintenant en train de fêter leur accession en Ligue 1 Mobilis.

50 POINTS RÉCOLTÉS, UNE PREMIÈRE DANS L’HISTOIRE

Le Rapid a clôturé sa saison à la 4e place avec 50 points dans son capital, une première première depuis sa création création en 1934 ; le plus grand nombre de points récoltés fut durant la saison 2014-2016 lors de l’accession du club en Ligue 1 Mobilis avec 48 points. B. B.

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

JSMB

17

Alors que la date du déroulement de la finale n’est toujours pas fixée

LES BÉJAOUIS gardent le sourire Les gars de Yemma Gouraya continuent de se préparer sérieusement pour la dernière rencontre de la saison, qui doit se jouer face au CR Belouizdad dans le cadre de la finale de la Coupe d’Algérie. De notre correspondant BADR-EDDINE ZAOUCHE

Bououkaz tente de maintenir son groupe concentré

Les membres du staff technique La préparation, qui se doivent s’adapter à la situation déroule toujours au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia, a été actuelle en tentant de trouver des solutions pour permettre aux caractérisée par beaucoup d’enga joueurs de garder le même même état gement de la part des joueurs qui d’esprit qu’ils ont réussi à avoir veulent mettre toutes les chances depuis le début de cette aventure de leur côté durant ces quelques en coupe d’Algérie. Pour le pre jours. Néanmoin Néanmoins, s, la préparation préparation de ce match face au CR Belouizdad mier responsable de la barre technique de la JSM Béjaia, il est très se déroule sous de fortes chaleurs. important de garder le même état Actuellement au niveau de la ville d’esprit que celui il trouvé à son de Béjaia, le mercure affiche pararrivée. Il faut dire que les joueurs fois 33°C. Les Béjaouis savent composant l’effectif de la JSM qu’ils doivent néanmoins se donBéjaia ont, à travers leur engagener à fond durant ces séances de ment et leur envie sur le terrain, travail pour être le jour de la renréussi et avec peu de moyens là où contre dans une excellente forme. d’autres ont bénéficié de toutes les Alors que l’absence de date offifacilités et soutien. Pour cette raicielle risque de perturber les son essentielle, l’entraîneur de la  joueurs dans leur leur préparation préparation et  JSMB parle parle beaucoup beaucoup à ses leur porter un coup au moral, le groupe garde néanmoins le sourire hommes aux séances d’entraîneet répond parfaitement aux sollici- ment. En attendant de connaître le  jour et lele lieu de la rencont rencontre, re, il va tations du coach.

falloir que les joueurs se donnent à fond. Peu évident dans la mesure où cette préparation pour la finale de la Coupe d’Algérie se déroule durant le mois sacré du Ramadan. Une autre difficulté pour les membres du staff technique qui doivent adapter leurs ateliers à ce paramètre très important. Un gros travail psychologique entrepris par le staff

Vu le flou quant à la date de la finale de la Coupe d’Algérie et devant la situation l’absence de compétition officielle, le coach Bououkaz et ses assistants ont du pain sur la planche. Si certains  joueurs ont l’habitude l’habitude de de se préparer pour ces grands évènements, notamment en raison de leur expérience dans de grands clubs à l’image de Alloui, Niati ou Baiteche, d’autres disputeront pour la première fois de leur carrière une finale de Dame Coupe. Un

challenge nouveau qui obligera les membres du staff technique à prendre leurs précautions pour préparer les joueurs sur tous les plans, et surtout sur le plan psychologique. À cet effet, les techniciens chargés de la barre technique du club de Yemma Gouraya, ont entrepris un grand travail psychologique dès la première séance d’entraînement programmée au stade de l’Unité maghrébine, mercredi dernier. Les joueurs de la  JSM Béjaia Béjaia ne doivent doivent pas céder céder à la panique surtout qu’avec ce pro blème de date, date, certains certains risquent risquent de lâcher et de baisser la garde. L’entraîneur, qui veut bénéficier d’un groupe en pleine possession de ses moyens, va devoir trouver des astuces pour pousser ses  joueurs à se donner donner à fond aux aux entraînements et prendre conscience de l’importance de réussir à se préparer convenablement pour ce rendez-vous important de fin de saison. B. E. Z.

Les Les supporters s’impatientent Pour les amoureux du club phare de la wilaya de Béjaia, l’attente est trop longue et ces derniers veulent bien évidemment connaître la date du déroulement de cette finale afin de commencer à se préparer pour le déplacement. Les supporters de la JSM Béjaia, qui ont longtemps attendu de voir leur club jouer une finale de la Coupe d’Algérie, veulent mettre toutes les chances de leur côté pour tenter de gagner le second titre majeur dans l’histoire de leur club. Ils piaffent d’impatience de voir leur club jouer, surtout qu’ils ignorent encore la date de la tenue de cette rencontre face au CR Belouizdad. En ces soirées du Ramadan, dans les fiefs du club, le sujet de discussion demeure cette finale de coupe d’Algérie et le mystère entourant cette date que tout le monde attend à Béjaia. Pour les plus chauvins, il est urgent de connaître le lieu et le jour de cette rencontre pour se préparer convenablement à un déplacement en masse. Les joueurs auront besoin de la présence de leurs supporters afin de les encourager à aller jusqu’au bout et remporter le trophée. Dans les rues de la ville, notamment la partie historique, des banderoles sont déjà de sorties et des graffitis témoignent de la grande attente des fans des Vert et Rouge. B. E. Z.

4 ÉLÉMENTS ONT REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS

Le groupe se complète petit à petit A la séance de reprise, plusieurs joueurs ont manqué à l’appel, pendant que d’autres éléments ont finalement repris les entraînements collectifs vendredi dernier. Le coach tunisien de la  JSM Bejaïa Bejaïa Moez Bououkaz Bououkaz a donné l’occasion à quelques éléments de prolonger leur repos. Ces joueurs, au nombre de 9 au départ, se retrouvent à 6 avant que 4 autres ne les rejoignent. En effet, Khezri, Allali, Niati et Baiteche ont repris les entraînements collectifs à la séance de vendredi après-midi Le coach de la JSM Béjaia voit ainsi son groupe se compléter petit à petit, en attendant de connaître bien évidemment la date de l’organisation de la finale de coupe d’Algérie.

reprendre les entraînements, Maâmar Youcef et Zenasni Ahmida devaient reprendre les entraînements collectifs lors de la séance d’hier samedi. Pour rappel, les membres du staff technique, à sa tête Moez Bououkaz, ont offert la possibilité à certains éléments de prolonger leur repos et cela, afin de récupérer de leurs efforts et de se présenter aux entraînements en pleine possession de leurs moyens physiques. Ces deux éléments devaient reprendre le travail hier et ainsi compléter le groupe pour la préparation du match face au CRB.

Maâmar et Zenasni, attendus hier

La séance de vendredi soir annulée

Alors qu’ils étaient attendus dans la soirée de vendredi pour

Dans notre édition d’hier, nous avons évoqué le passage, pour

les joueurs de la JSM Béjaia, au  biquotidien  biquotidien pour pour la journée journée de vendredi. Néanmoins, nous avons appris que le coach Moez Bououkaz s’est finalement contenté d’une seule séance d’entraînement dans l’après-midi du fait de l’indisponibilité du terrain. En effet, le club voisin, à savoir le MO Béjaia Béjaia ; avait déjà l’autorisation d’occuper le terrain pour préparer la rencontre en championnat face au PAC. Pour cette raison, le coach de la JSM Béjaia a été contraint de cham bouler ses ses plans. plans. Les Béjaouis Béjaouis se sont finalement contentés d’une séance dans l’après-midi et se sont mis essentiellement à travailler l’aspect technico-tactique. B. E. Z.

18

www.competition.dz

PUBLICITÉ

Dimanche 12 mai 2019

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'HABITAT ET DE L'URBANISME ET LA VILLE DIRECTION DE L'URBANISME ET D'ARCHITECTURE ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WILAYA DE MEDEA

AVIS D'APPEL D'OFFRES OUVERT NATIONAL AVEC EXIGENCE DE CAPACITES MINIMALES N°06/2019 N I F : 0998.2601.9002621 La Direction de l'Urbanisme et d'architecture et de la Construction de la Wilaya de Médéa lance un avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales pour Travaux d'aménagement urbain du POS n°22 au niveau de la commune de Médéa. A cet effet, les entreprises qualifiées et classées à :  Avoir un certificat de qualification et classification professionnelle catégorie

TROIS (03) ou plus en Travaux publics ou Hydraulique ou Bâtiment comme activité principale ou secondaire.  Avoir une moyenne en chiffre d'affaires des trois (03) dernières années égale ou supérieure à 12.000.000.00 DA appuyé par des bilans visé + C20.  Ayant réalisé au moins un projet en amélioration urbaine ou aménagement urbain ou VRD primaires et secondaires pour les 05 dernières années pour un montant égale ou supérieure à 10.000.000.00 DA peuvent retirer les cahiers des charges auprès de : La Direction de l'Urbanisme et d'Architecture et de la Construction de la wilaya de Médéa NOUVEAU POLE URBAIN - MEDEA - .  Première enveloppe / DOSSIER DE CANDIDATURE

1. Déclaration de candidature signée, cachetée et datée. 2. Déclaration de probité signée, cachetée et datée. 3. Les moyens matériels destinés pour la réalisation du projet, justifiée par cartes grises au nom du soumissionnaire et cartes d'assurance valables avec procès-verbal de l'huissier de justice de l'année 2019 pour le matériel non roulant, ou contrat de location notarié en cas de location. 4. Extrait de rôles apuré ou échéancier. 5. Pièces fiscales et parafiscales indiquées ci-dessous doivent être apurées et valables a. *mise à jour CNAS/CASNOS/CACOBATPH* 6. Extrait du casier judiciaire n°03 - valable - pour le gérant de l'entreprise ou du PDG quant il s'agit d'une société. 7. Extrait de registre de commerce visé par les services du CNRC. 8. Certificat de qualification et de classification Professionnelles catégorie 03 et plus (l'activité principale ou secondaire) en Travaux publics ou Hydraulique ou Bâtiment. 9. Liste des salariés visée par l'entreprise + déclaration de cotisation et attestation d'affiliation et attestation du CNAS avec les diplômes pour les cadres et les techniciens. 10. L'attestation de dépôt des comptes Sociaux à partir de l'année 2018. 11. Planning avec les étapes et le délai global de réalisation signée et cachetée. a. le délai de réalisation ne dépasse pas : (03 mois). 12. Carte d'immatriculation fiscale. 13. Les délégations de la société en cas échéant.  Deuxième enveloppe / L'OFFRE TECHNIQUE

1. Déclaration à souscrire signée, cachetée et datée. 2. Le Cahier des Charges signé, cacheté et daté portant à la dernière page la mention manuscrite "lu et accepté". 3. Tout document permettant d'évaluer l'offre technique justificatif (mémoire technique) doit être daté, signé et cacheté.  Troisième enveloppe / L'OFFRE FINANCIERE

1. Lettre de Soumission dûment remplie, signée, cachetée et datée. 2. Bordereau des prix unitaires dûment rempli, signé, cacheté et daté. 3. Devis quantitatif et estimatif dûment rempli, signé, cacheté et daté.

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE ETABLISSEMENT HOSPITALIER SPECIALISE EN CANCEROLOGIE PIERRE ET MARIE CURIE Avenue Bouzenad Salem Place 1 er Mai Alger NIF : 40801 60000 1604900011

Avis d'appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales n°01/2019 Le Centre Pierre et Marie Curie lance un appel d'offres national ouvert avec exigence de capacité minimales pour :

"L'ACQUISITION, L'INSTALLATION ET LA MISE EN SERVICE DE DEUX EVAPORATEURS D'OXYGENE ET LEURS ACCESSOIRES" L'appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales s'adresse aux : s'adresse aux soumissionnaires nationaux nationaux fabricants, importateurs et distri buteurs,  buteurs, ayant ayant l'agrém l'agrément ent en cours de validité validité du ministèr ministèree de la santé, santé, de la population et de la réforme hospitalière pour la commercialisation des équipements médicaux. Et ayant réalisé au moins une fourniture similaire à l'objet du cahier des charges, fourniture d'Evaporateur d'oxygène, justifiée par une attestation de bonne exécution. (Signée par un ordonnateur). Et ayant réalisé un minimum de chiffre d'affaires cumulé durant les trois dernières années (2015-2016-2017) supérieur ou égale à 30 000 000,00 DA. Les soumissionnaires intéressés ou leurs représentants dûment mandatés, peuvent retirer le cahier des charges. Après présentation d'une copie de l'agrément du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière auprès de :

Bureau des marchés de la Direction de l'Etablissement Hospitalier Spécialisé en Cancérologie "Pierre et Marie Curie" Sis Avenue Bouzenad Salem Place 1er Mai - Alger Et ce contre remise d'un récépissé de versement délivré par le Trésorier du Centre Pierre et Marie Curie de la somme de 3000 DA non remboursable. Les offres doivent comporter un dossier de candidature, une offre technique et une offre financière à savoir : Le soumissionnaire doit fournir une copie de l'agrément en cours de validité du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière pour la commercialisation des équipements médicaux ainsi que des Attestations de bonne exécution de fourniture similaire à l'objet du cahier des charges (fourniture d'Evaporateur d'oxygène). Le reste des documents que doit fournir le soumissionnaire sont indiqués à l'article 11 du cahier des charges. Toutes les pages de l'offre doivent revêtir le cachet du soumissionnaire et doivent être paraphées par celui-ci. L'offre ne doit contenir aucune surcharge, ni rature. Le dossier de candidature, l'offre technique et l'offre financière sont insérés dans des enveloppes séparées et cachetées, indiquant la dénomination de l'entreprise, la référence et l'objet de l'appel d'offres ainsi que la mention "dossier de candidature", "offre technique", "offre financière". Ces enveloppes sont mises dans une autre enveloppe cachetée et anonyme ne comportant que les mentions suivantes : Appel d'offres national ouvert avec exigences de capacités minimales n°01/2019 Ayant pour objet : l'acquisition, l'installation et la mise en service de deux évaporateurs d'oxygène et leurs accessoires "A ne pas ouvrir que par la commission d'ouverture des plis et d'évaluation des offres"

Les offres doivent être déposées à la Direction de l'Urbanisme et d'Architecture et de la Construction de la Wilaya de Médéa NOUVEAU POLE URBAIN - MEDEA - et devant comprendre séparément l'enveloppe de l'offre de candidature, l'enveloppe de l'offre technique, l'enveloppe de l'offre financière sous enveloppe extérieure anonyme portant la mention suivante : SOUMISSION A NE PAS OUVRIR Avis d'appel d'offres national ouvert avec exigence de capacités minimales pour : Travaux d'aménagement urbain du POS n°22 au niveau de la commune de Médéa. Le dépôt des offres doit obligatoirement se faire le dernier jour de la durée de préparation des offres de 08:00h au 12 :00 h matin. La durée de préparation des offres est fixée à quinze (15) jours à compter de la première parution du présent avis dans la presse nationale et le BOMOP. Les soumissionnaires sont invités à la séance d'ouverture des plis qui aura lieu le dernier jour de la durée de préparation des offres à 14:00h.

La durée de préparation des offres est fixée à trente (30) jours à compter de la 1ère publication de l'avis d'appel d'offres dans le BOMOP, la presse ou le Portail des marchés publics.

Compétition / PUB

Compétition / PUB

Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de trois mois + quinze.

ANEP 191 601 0836 du 12/05/2019

La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la préparation des offres tel qu'indiqué ci-dessus au plus tard à 12 heures (heure limite). Les offres doivent être déposées à l'adresse suivante : Bureau des marchés de la

Direction de l'Etablissement Hospitalier Spécialisé en Cancérologie "Pierre et Marie Curie", sis Avenue Bouzenad Salem - Place du 1 er Mai - Alger. La durée de validité des offres correspond à la durée de préparation des offres augmentée de trois (03) mois, ce délai est augmentée d'un (01) mois supplémentaire pour l'attributaire du marché. A rappeler que cet avis tient lieu de convocation aux soumissionnaires ou leurs représentants pour assister à la réunion de la commission d'ouverture des plis qui se tiendra le dernier jour de la durée de préparation des offres cité ci-dessus à 14 Heures à la salle des délibérations du Centre Pierre et Marie Curie.

ANEP 191 601 0779 du 12/05/2019

www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019 2019

WAT

19

Débouté par la commission de discipline de la LFP

LE WAT DEVRAIT OBTENIR GAIN DE CAUSE AUPRÈS DE LA FAF L'affaire ASO-WAT n'est pas près de livrer tous ses secrets puisqu'après avoir été débouté par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, les dirigeants du WAT ont décidé d'aller au bout de leurs revendications en allant, si cela devenait nécessaire, jusqu'au TAS de Lausanne pour tenter de récupérer ce qu'ils appellent leur droit. PAR MOHAMED ADRAR

 Avant  Avant cela, cela, les dirigeants du WAT ne veulent pas sauter les étapes. Ils vont d'abord monter d'un cran en sollicitant la commission des recours de la FAF, avant de voir encore plus haut en allant au TAS Algérien. Mais il semblerait  bien, selon selon une source source digne digne de foi, que les Tlémcéniens pourraient  bien obtenir obtenir gain de de cause auprès auprès de la commission de recours de la Fédération algérienne de football. La même source affirme d'ailleurs que l'erreur commise par l'arbitre de la partie M. Aouina était tellement flagrante que la FAF ne pourra pas fermer les yeux, d'autant plus qu'au vu de la réglementation, le WAT pourrait aisément obtenir gain de cause s'il sollicitait le TAS de Lausanne ; ce que ne souhaite pas du tout la FAF, encore plus en ces temps de révolution.

 Aouina  Aouina s'est s'est bien planté, planté, il risque une lourde sanction Il faut dire que l'arbitre de la partie a commis une grosse bourde, qu'il ait sifflée ou pas la fin de la partie ; le referee de la partie a commis une erreur technique grave. En effet, les images de la télévision nationale ont bien montré qu'Aouina a signalé une touche à rejouer en faveur du WAT, ce qui a été interprété comme un coup de sifflet final de la part des supporters de l'ASO qui ont envahi le terrain par la suite. N'ayant pu maîtriser les supporters de plus en plus nombreux sur le terrain, Aouina aurait commis l'irréparable en sifflant la fin de la partie, alors qu'il devait d'abord rejoindre les vestiaires, demander que le terrain soit évacué, reprendre le jeu, ne serait-ce que pour quelques secondes, et ensuite signaler la fin de la partie. L'erreur

commise par l'arbitre de la rencontre est donc avérée, et personne ne pourra la nier. Qu'il ait sifflé ou pas la fin de la rencontre, Aouina a fauté et risque clairement de très lourdes sanctions, d'autant plus que ses antécédents sont aussi noirs que nombreux. La FAF pourrait couper la poire en deux  Si le WAT a été bien débouté par la CD de la LFP, il pourrait bien recouvrer ses droits auprès de la FAF, d'autant plus que l'erreur commise par l'arbitre de la partie est reconnue par tous, et la fin du match n'aurait jamais dû être sifflée par Aouina dans les conditions qui ont émaillé la fin de la partie. Aujourd'hui, il est presque certain que le WAT va obtenir gain de cause, mais il semblerait bien que la commission de recours de la FAF va couper la poire en deux en

accordant, certes, gain de cause au WAT, mais sans donner match perdu à l'ASO. En effet, tout porte à croire que la décision de la commission de recours de la FAF consisterait à faire rejouer le match de façon à contenter les deux parties et ne pas tomber dans une situation plus embarrassante, n'enfonçant aucun des deux clubs par ricochet. Match à rejouer et à huis clos ? La sentence pourrait d'ailleurs tom ber dans les les tout prochai prochains ns jours jours et pourrait bien dissuader les Tlemcéniens de ne pas aller plus loin dans leurs revendications, sachant que les dirigeants du WAT

demandent le gain de la partie. Notre source affirmera d'ailleurs que le match pourrait bien être rejoué à Chlef à une date qui sera déterminée ultérieurement, mais à huis clos, d'autant plus que les supporters locaux ont été la cause de ce qui s'est passé lors de ce fameux match. Le huis clos serait également une façon d'éviter tout dérapage après tout ce qui a été dit et tout ce qui s'est passé pendant et après cette rencontre. Une chose est toutefois certaine, si le WAT est encore débouté, c'est vers le TAS algérien que les Tlemcéniens iront, avant de solliciter le TAS de Lausanne s'ils sont encore déboutés. M. A.

MCSS MC

Les titulaires veulent partir Plusieurs joueurs, des titulaires titulaires en puissance, veulent veulent quitter le club.

Même s'il fait l'objet de plusieurs sollicitations, le jeune milieu de terrain Saïlaâ restera probablement au MCS. L'une des toutes premières décisions des dirigeants du club de Saida est de garder les jeunes joueurs.

De notre correspondant K. DJELLOUL

Difficile dans ces conditions incertaines d'éta blir une politiq politique ue sportive. sportive. La situatio situation n nécessite nécessite pourtant un plan d'urgence. Certains ont clairement annoncé leur intention de ne pas prolonger l'aventure en Ligue 2 Mobilis. Le fait de rester en Ligue 2 engendre néanmoins une baisse sensible du budget et de la masse salariale. Dans ces conditions, le club pourra-t-il retenir ses meilleurs éléments ? D'un autre côté, les rares jeunes qui se sont illustrés ne manqueront pas d'être sollicités. Le club va-t-il les persuader de rester ? Tout dépend de la politique sportive que souhaitera mettre en place le club de la ville des eaux : "C'est terminé. On va s'appuyer sur des jeunes du cru. La formation a de bons résultats, il faut sortir des joueurs. Et puis, on va recruter des éléments qui ont envie de se battre pour la carrière, et non pas des joueurs qui ont leur carrière derrière eux", avance-t-on du côté de la direction du club. Effacer les erreurs qui ont été commises, repartir sur des valeurs saines et chères au MCS. "Il faut faire vite sans faire n'importe quoi si l'on veut remonter tout de suite. Ce serait trop dangereux de s'habituer à la L2", ne cesse-t-on de répéter du côté de la direction du club. Rebondir et repartir de l'avant Pas question de lâcher l'équipe, qui passera une nouvelle saison en L2. "Il faut vite rebondir", disent-ils d'une même voix. L'un des dirigeants nous avouera : "Croyez-moi, je souffre d'un mal de tête permanent. La déception a pris le dessus. Le mince espoir que nous entretenions lors de la phase aller s'est brutalement brisé. Il faut positiver et repartir de l'avant. Il y a dans l'équipe de jeunes

Saïlaâ : «Il y a de fortes chances que je reste»

 joueurs qui peuvent peuvent donner donner la plénitude plénitude de leurs moyens la saison prochaine. On ne peut pas faire abstraction de tout ce qui a été fait pendant toute une saison." Un mal pour un bien "C'est une frustration de voir une équipe aussi combative que celle qu'on a vue en fin de championnat échouer si près du but. Toutes les parties prenantes du club doivent se souder et repartir de l'avant. L'échec sportif, c'est le risque de toute entreprise professionnelle sportive. C'est une expérience malheureuse, mais il faut savoir se relever.  Je ressens ressens beaucoup beaucoup de déception déception .Tout .Tout le monde monde doit se relever et reprendre le combat", affirme un vieux supporter du Mouloudia, avant d'ajouter : "Quand on voit certains matchs joués par l'équipe, on se dit qu'elle a sa place en Ligue1. Mais, il y a aussi eu des matchs catastrophiques cette saison. " L'échec de l'accession et le maintien acquit difficilement peut être un mal pour un bien. C'est l'occasion de repartir sur de nouvelles bases. Il faut maintenant former et reconstruire dans une atmoK. Dj. sphère plus sereine, sans pression."

Avant tout, quel est votre sentiment après que le MCS a raté son principal objectif qui était l'accession en L1 ?  Je n'arrive n'arrive toujours toujours pas à le croire. Sincèrement, je pensais que nous avions des chances de retrouver notre place parmi l'élite. Je suis très triste car c'est ma deuxième saison en L2 et j'aurais voulu qu'elle se termine d'une tout autre manière. Pour jouer l'accession, il va néanmoins falloir que le groupe change d'état d'esprit et de comportement par rapport à la saison dernière, non ? La prochaine intersaison doit être synonyme de changement, le MCS doit être à l'heure de la reconstruction. Dans ces conditions, peut-être sera-t-il difficile de remonter, mais tout doit être tenté. Personnellement,  j'aspire  j'aspire à ce que l'on l'on puisse puisse en découdre en L1 dès l'an prochain parce que le plus vite sera le mieux. Il faudra aussi reconquérir votre

public par le jeu…  Je crois qu'il s'agit s'agit effectivem effectivement ent d'une priorité. Les supporters sont déçus et nous sommes impatients de pouvoir leur rendre le sourire la saison prochaine. Parfois, il faudra peutêtre oublier la manière pour arracher des succès. Reste que la saison prochaine, la Ligue 2 devrait se révéler cruellement serrée avec des formations habituées à la L1, n'est-ce pas ? Déjà d'habitude, il s'agit d'un championnat rugueux avec des écarts très faibles. Mais là, effectivement, ce ne sera pas évident, mais je ne crains pas une équipe en particulier. De toute façon, en début de saison prochaine, tout le monde espère se battre pour accéder à l'élite. Mais si on veut monter, que l'on se trouve face à des soi-disant concurrents directs ou des équipes de  bas de tableau, tableau, il faudra faudra tout tout donner. donner. On ne devra rien minimiser. Nous croyons savoir que vous allez rester à Saida. Qu'en est-il ? Il y a de fortes chances que je continue l'aventure au MCS. Un dernier mot…  Je ne peux, au nom de mes mes coéquicoéquipiers présenter, que présenter mes K. Dj. excuses à nos supporters.

www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019

RCA

20

 Hamici attend toujours le feu vert de Djaâdi

Le premier responsable du volet technique du RCA Abdenour Hamici a donné son accord de principe pour driver le club la saison prochaine. Mais Hamici ne veut pas prendre le risque de s'engager avec un club endetté et une direction qui n'a pas de solutions sous la main. Hamici est au courant que le seul décideur à l'Arba n'est autre que Adlane Djaâdi ; il attend donc le feu vert de ce dernier pour s'engager et mettre fin au suspense. L'entraîneur d'Ezzerga veut aussi négocier avec les dirigeants de ce club pour exposer son projet concernant la formation et un projet à moyen et long terme.

LES ANCIENS JOUEURS

franco-algériens posent problème Bien que la direction du RCA n'ait pas encore trouvé une solution pour régler les arriérés des anciens joueurs, certains agents veulent caser leurs éléments. De notre correspondant AMINE DJAÂFAR

Les CV des joueurs, surtout les Franco-Algériens, encombrent le  bureau du du président président Boukhal Boukhalfa. fa. Mais, Mais, le boss du RCA est resté imperturbable et a fait savoir aux agents de joueurs que la priorité actuellement est donnée pour le payement des arriérés. Donc, les CV des joueurs ont été classés dans les tiroirs de la direction en attendant la réaction du wali et des autorités locales qui ont promis d'aider le club sur le plan financier. La direction du RCA, après avoir trouvé un terrain d'entente avec certains anciens joueurs qui ont accepté de revoir à la baisse leur salaire pour lui permettre d'éponger la dette antérieure, n'a jusqu'à présent pas entamé les négociations avec les  joueurs  joueurs émigrés émigrés qui ne veulent veulent pas venir à Alger pour négocier avec la direction de Djaâdi. Les anciens Franco-Algériens, à l'image de Mahia, Boussaid et Takharbouche, réclament la totalité de leurs arriérés et ne veulent pas faire d'effort pour aider la direction du RCA. Ce comportement a découragé la direction de Djaâdi qui a décidé de confier la tâche au pensionnaire de l'USMB Kacem Mahdi pour négocier avec eux et les convaincre d'aider le club.

En effet, les arriérés des joueurs en question ont dépassé 3 milliards de centimes. Maintenant, la balle est dans le camp des anciens joueurs qui doivent se montrer compréhensifs avec la direction qui est en détresse et doit payer sa dette avant le 30 juin. Les joueurs attendent leurs primes Les coéquipiers de Guerab, après avoir offert l'accession au RCA, ont donné le sourire aux Vikings. Ils réclament maintenant la prime de l'accession mise en stand-by par la direction du club. En effet, le président Boukhalfa attend la cérémonie que devrait organiser le wali de Blida, M. Chorfa, en l'honneur de cette équipe.

Boukhalfa, malgré les promesses de certains industriels ainsi que des hommes d'affaires d'aider le club, attend avec impatience la prime du wali pour payer les primes des joueurs et leur permettre de savourer cette accession comme il se doit. Donc, la prime des joueurs dépendra de la prime du wali. Gica est une autre bouffée d'oxygène L'homme fort à l'Arba Adlane Djaadi, selon une source digne de foi, a contacté le directeur de la cimenterie Gica pour le convaincre de sponsoriser le club la saison prochaine. Les négociations entre les deux parties sont sur une bonne voie. Il faut dire que la

signature du contrat entre les deux parties est prévue à la mi-juin. Donc, Djaadi a fait le nécessaire et a pu assurer un premier sponsor à cette équipe en attendant la suite. Une société d'assurance  veut aider aider le club aussi aussi Selon certaines indiscrétions, une société d'assurance agricole à l'Arba a donné son accord de principe pour prendre en charge les déplacements et les mises au vert du club la saison prochaine. Ce qui régler les soucis de la direction concernant les déplacements. Donc, la direction du RCA au vu de sa crédibilité, veut convaincre tout le monde d'apporter une pierre à l'édifice. A. Dj.

ASK AS K

REDJIMI, L'HOMME DE L'OMBRE DES ROUGES «J'ai contribué largement à l'accession de l'ASK» Sollicité par nos soins, l'homme de l'ombre et l'éternel pompier de l'ASK, le coach Lazhar Redjimi, nous a confié que l'accession de son club en Ligue 2 Mobilis est le fruit d'un dur labeur. De notre correspondant RABAH GATTOUCHE

Votre équipe a réussi à remporter le championnat de sa division et a accédé en Ligue 2 Mobilis ; peut-on savoir le secret de cette réussite ? Si notre club a accédé en Ligue 2 Mobilis, cela n'est point le résultat du hasard, mais le fruit d'une année et demie de travail. Un labeur que le coach Terraï et moi avions entamé en prenant en main

l'équipe en janvier 2018. A la fin de la phase championnat 2017-18, nous avions fait savoir au président de l'ASK Maâmar Dib, que notre team a besoin de renfort pour prétendre jouer la montée en division supérieure. Et, passant à l'acte, Maâmar Dib a recruté en un laps de temps très court des joueurs de métier qui ont apporté un plus à l'ASK. Pour preuve, notre équipe a gagné les cinq premiers matches avant de vivre un passage à vide qui a poussé le coach Terrai à jeter l'éponge et me laisser seul à la  barre techniqu technique. e.

Qu'est-ce qui a poussé Terraï à démissionner de son poste ? Après que notre équipe a aligné 5 victoires consécutives, fait deux matches nuls face au CRVM et au MOC et a été battue par le CAB, les trois derniers résultats peu pro-

 bants ont ont poussé poussé le coach Terraï à partir. Je me suis retrouvé à assurer l'intérim avant que la direction de l'ASK ne recrute Houhou. Sous ma direction, l'équipe a vaincu l'USC par 2 buts à 1 au Khroub, et le HBCL, qui avait, à ce moment notre actuel entraîneur Belaribi, par 4 buts à 1 à Chelghoum Laïd.

Vous avez encore assuré l'intérim après le départ de Houhou… Oui, j'ai été encore appelé à remplacer l'entraîneur Houhou qui a décidé de démissionner après avoir coaché six matches et aligné de  bons résulta résultats. ts. J'ai ai dirigé dirigé notre team team durant cinq journées de la phase retour, avant de céder ma place à Saïd Belaribi qui a été engagé car  j'avais souhaité souhaité que la barre techtechnique de l'ASK soit renforcée par un coach expérimenté. Je voulais

que notre club réussisse l'accession en Ligue 2 Mobilis. Et, Dieu merci, nous avons réussi à atteindre cet objectif ; je pense que notre club a mérité amplement de remporter le championnat de sa division.

Un dernier mot pour conclure cet entretien…  Je suis suis très heureux heureux d'avoir d'avoir contribué largement à l'accession

de mon club de cœur. Cela dit, je tiens à souligner que si l'ASK a quitté l'enfer de la DNA, le mérite revient en premier à son boss Dib Brahim qui n'a pas lésiné sur les moyens pour que nos joueurs ne pensent qu'à faire leur devoir sur le terrain, mais aussi à nos fans qui ont joué merveilleusement leur rôle à Khroub et hors de nos bases. R. G.

www.competition.dz

ASMO

21

Un recrutement discutable

31 joueurs utilisés Le maintien de l'équipe fanion de l'ASM Oran, qui a été assuré dans des circonstances déjà évoquées, reste le reflet d'une direction qui a failli dans sa mission pour la troisième saison d'affilée. De notre correspondant L. M. AZZI

Trois fois de suite, l'équipe fanion du club de M'dina J'dida a frôlé la relégation. La saison qui vient de s'écouler a failli être fatale, alors qu'à l'entame de la compétition, l'accession semblait dominer l'esprit des dirigeants du club. Des dirigeants qui ont commencé par recruter pas moins de quinze (15)  joueurs  joueurs dont sept chevronnés. chevronnés. Mais les résultats n'ont pas suivi malgré l'engagement de Mounir Zeghdoud. Zakaria Djebbour, qui assuré trois matches, a laissé sa place à Sid Ahmed Slimani avec lequel l'équipe a montré deux visages en six matches sous sa coupe. Le dernier a fait pleurer les supporters et fait réagir la direction au point de battre le rappel de Salem Laoufi. Avec ces techniciens, l'équipe a évolué avec 31 joueurs. Ces derniers ont porté les couleurs d'ElDjamîya, et certains avec tous les entraîneurs qui se sont succédé pendant l'exercice 2018-2019.

deux ont fait montre d'une impressionnante régularité étant le plus souvent à la hauteur de leur tâche. Le deuxième nommé, porteur du numéro 6, a pris le soin de marquer pas moins de six (6)  buts dont dont 1 en coupe. coupe.

27 matches pour Allaoui Pour beaucoup, le gardien Fetheddine Allaoui aura été la grande satisfaction par rapport à la saison 2017-2018. Ce portier, dont le niveau a été discuté, s'est ressaisi dès l'entame de l'exercice écoulé. Il a été pour beaucoup dans la solidité de la défense, notamment sous la houLe gros lot pour Berramla lette de Salem Laoufi. Le mérite de ce et Boutiche autant plus grand au au regard La palme du gros lot est partagée par les  joueur est d'autant milieux Tayeb Berramla et Abdelkader de ses prestations de premier ordre. Il a Boutiche, les deux ayant raté deux défendu les bois de son équipe à 29 matches du championnat seulement. En reprises, dont deux en coupe d'Algérie. d'autres termes, ils ont été alignés dans Pour sa deuxième saison sous les cou28 matches avec un match en plus en leurs asémistes, Allaoui a honoré son coupe d'Algérie pour le capitaine. Les engagement comme il se doit.

Khalfallah, M. Belaribi et Kerroum, la constance L'attaquant Hichem Khalfallah, le milieu Mohamed-Aymen Belaribi et le défenseur Mohamed Kerroum complètent le tableau des joueurs ayant disputé plus de 20 matches en championnat. Avec 25 rencontres, les deux premiers dépassent ce dernier d'une unité. Les trois auront été les plus réguliers. Le premier nommé s'est rappelé de son rôle de buteur dans les derniers matches, se permettant de marquer 4 buts sous la coupe de Salem. Farhi en buteur Les autres joueurs comptent entre 19 matches et quelques minutes de jeu dans les jambes. L'instabilité dans l'encadrement technique a été derrière ce déséquilibre sachant que certains entraîneurs ont beaucoup joué sur la stabilité avec les résultats connus sous la houlet-

En raison d'un conflit interne

L'AGO reportée après le Ramadhan

C'est du moins l'impression qui se dégage dans la rue de l'Olympique. "A ne rien comprendre avec ces gens ! On a l'impression qu'ils ne sont pas contents de voir notre équipe monter en Ligue 2", déplorent certains fans à l'annonce d'un conflit dans la bâtisse de leur club fétiche. Un conflit aperçu en marge d'une assemblée ordinaire tenue au début de la semaine écoulée. Selon une source autorisée, les travaux de l'AG ont été perturbés par quelques membres au moment du vote des  bilans moral et financie financierr du club amaamateur. "Le vote se déroulait le plus normalement du monde jusqu'au moment où, certains, pour une raison inconnue, ont commencé à perturber l'assemblée, précisément au moment où le nombre de membres approuvant les bilans était supérieur. Ils ont commencé par faire du bruit et le climat était devenu élec-

trique. Ce qui a poussé à l'arrêt de cette assemblée sur conseil des membres de la DJS ", a souligné notre interlocuteur. Ce dernier, interrogé pour connaître la date du report de l'assemblée, a répondu : "En principe, on le fera après le Ramadhan. Les memebres de la DJS ont insisté sur le report de cette assem blée à après l'Aid El-Fitr. El-Fitr.""

te de chacun d'eux. Il faut retenir la performance de l'attaquant Ayoub Farhi qui s'est distingué après le départ de Sid Ahmed Slimani. Ce joueur au numéro 21, aligné aux avant-postes, a rempli son contrat avec sept (7) buts à son actif, dont deux doublés. Un total qui lui permet de s'emparer de la place de meilleur  buteur de de l'équipe l'équipe asémiste. asémiste.

 Boutiche très convoité C'était prévisible par rapport à ses prestations de la saison qui vient de s'écouler. En effet, le milieu Abdelkader Boutiche intéresserait deux clubs de Ligue 1. D'après nos informations, le CR Belouizdad et le NA Hussein Dey auraient reçu des propositions d'un agent de joueurs. L'intéressé n'a pas confirmé se permettant de réitérer son attachement à l'ASMO à qui il donne la priorité. On reviendra sur la question avec plus de détails.

 Y.  Y. Belaribi, Belaribi, Belherrane Belherrane et Berramla Abdelaâli, l'espoir du club Trois jeunes joueurs ont eu l'opportunité de porter le maillot de l'équipe première de l'ASM Oran ; il s'agit de Yasser Belaribi, Belherrane et Abdelaâli Berramla. Chacun a pris part à un match pendant la dure saison de l'équipe. Pour  beaucoup d'observateurs, ces jeunes sont l'avenir d'El-Djamîya pour peu que les dirigeants le veuillent bien. L. M. A.

DIVISION NATIONALE AMATEUR

OMAA OM

Malgré l'accession de l'équipe qui va devoir retrouver l'élite professionnelle dans son deuxième palier, au club d'Arzew, on semble mécontent.

Dimanche 12 mai 2019

Qui veut du mal au club ? Les amoureux de l'OMA s'inquiètent en apprenant l'ambiance électrique qui a marqué les travaux de l'AGO. Les fans du club des Gaziers s'interrogent sur les raisons d'une telle réaction. "On dirait qu'ils veulent juste leurs intérêts personnels, parce que normalement, ils affichent leur joie en acceptant le bilan moral par rapport à l'accession de l'équipe. On s'attendait à ce que tout le monde soit content ", déplorent-ils. D'après nos informations, des membres du club voudraient pousser Abdelkader Grine à la démission et remettre la gestion du club aux mains d'une autre personne. Et pourtant, ce dernier a su faire face à une grosse crise financière. Cet homme a relooké l'équipe au point de lui assurer une bonne préparation grâce à son apport personnel, à en croire ses dires et le témoignage d'autres membres. Selon eux, le wali d'Oran a loué les mérites de ce dirigeant avec qui l'équipe première a réalisé une accession fort méritée grâce à un parcours impressionnant.

L. M. A.

USMB

Les supporters réclament un bon président

Les fans de l'USMB, après la rétrogradation de leur équipe en Division nationale amateur, réclament à la tête de leur club un homme de confiance ayant une crédibilité pour redorer son blason. De notre correspondant AMINE DJAÂFAR

Les supporters  blidéens,  blidéens, qui ont ont vécu le cauchemar avec leur club ces trois dernières années, ne veulent plus voir les mêmes figures à la tête du club. Mohamed et Ayoub, deux supporters de l'USMB, ont décidé de bouder les matchs de leur équipe à cause de la politique de gestion anarchique de la

direction, et pour cause ils regrettent l'époque de l'ancien président Mohamed Zaim. Selon eux, il est le seul homme apte à redresser la barre et à redorer le blason de l'USMB. Le wali va-t-il convaincre Zaïm de revenir ? Les fidèles supporters de l'USMB font de leur mieux pour convaincre le wali à faire le forcing sur l'ancien président Mohamed Zaim pour revenir aux commandes du club. Les fans de cette équipe nous ont fait savoir qu'ils ne se tairont pas. Cependant, le problème qui se pose actuellement réside au niveau du concerné, qui a déjà décliné les propositions des anciens walis.

A. Dj.

www.competition.dz www.competition.dz Dimanche 12 mai 2019

INTERNATIONALE

Pochettino

 Hazard brouille les pistes

“C'est le moment de fermer un chapitre” Le Tottenham de Mauricio Pochettino a réussi l'impensable : se qualifier pour la finale de la Ligue des champions.

 Au début début de la saison après un marché des transferts vierge en arrivées et en départs, personne, ou presque, n'aurait imaginé que les Spurs puissent être aussi performants sur la scène européenne. Et pourtant, l'Argentin l'a prouvé ; avec ce groupe qu'il a façonné depuis plusieurs saisons, il a finalement réussi à atteindre l'apogée. Mais cinq ans après son arrivée à Tottenham, Mauricio Pochettino est à un tournant de sa carrière et de son aventure à Londres. En conférence de presse avant la dernière journée de Premier League, l'ancien entraîneur de Southampton a admis

Mkhitaryan

privé de finale en raison d'un conflit azéroarménien

Le club d'Arsenal a indiqué qu'il pourrait priver Henrkh Mkhitaryan de jouer la finale de la Ligue Europa si sa sécurité n'est pas assurée à Bakou, lieu du match. Henrikh Mkhitaryan avait déjà manqué le déplacement d'Arsenal en Azerbaïdjan lors du match des Gunners face à Qarabag, à Bakou. En cause, le conflit tenace entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie, pays dont est originaire le milieu de terrain du club londonien. Ce dernier a demandé à l'UEFA de garantir sa sécurité pour ce déplacement que le club anglais estime à hauts risques.  Arsenal  Arsenal veut des garanties

Le club a déclaré dans un communiqué : "La sécurité de nos joueurs est d'une importance primordiale. Nous demandons à l'UEFA de garantir à Henrikh Mkhitaryan de se rendre à Bakou pour la finale de la Ligue Europa, ce qu'Arsenal et Micki exigent à la fois pour qu'il soit inclus dans notre équipe. Les garanties acceptables n'ont pas encore été reçues et nous espérons que l'UEFA sera en mesure de les fournir rapidement. Nous sommes  bien sûr très très préoccupés préoccupés par par le fait que le lieu de la finale pourrait empêcher Micki de disputer une finale européenne. " Plus que  jamais, lele choix du du lieu de cette cette finale de la Ligue Europa fait débat en Angleterre.

qu'il souhaitait des garanties sur les ambitions des Spurs pour poursuivre l'aventure sur le banc de touche : "Je ne suis pas prêt à entamer un nouveau chapitre sans plan, sans idée claire, sans transparence, sans vous dire ce qu'il nous reste à faire, et à dire à nos fans ce que nous allons faire, quel est notre objectif. Après cinq ans, je le répète, après cinq ans, il est peut-être temps de clore un chapitre. C'est tellement important d'avoir une idée claire du projet, du défi que nous allons avoir devant nous."

BARÇA :

2 NOUVEAUX JOUEURS

DE L'AJAX DANS LE VISEUR

lan. Celui qui réalise  Après  Après le recruteégalement une très ment officiel de saison chez les les Frenkie de Jong pour  belle saison la saison prochaine, le Amstellodamois, c'est Danny Van de club catalan pourrait  bien Danny continuer de faire ses Beek. Le milieu offensif de 22 ans est l'un emplettes du côté des artisans princid'Amsterdam la saipaux de la belle saison prochaine. son du club en Ligue Frenkie de Jong, 21 des champions. ans, sera un joueur Annoncé dans le du FC Barcelone la viseur des plus saison prochaine. Le grands clubs euro joueur  joueur de l'Ajax l'Ajax Amsterdam a rejoint péens tels que le Paris les Blaugrana dès cet Saint-Germain, la hiver, contre un  Juventus  Juventus ou encore encore Tottenham, les chèque de 75 M€. Auteurs d'une excelBlaugrana ont décidés d'être eux aussi lente saison, les  joueurs  joueurs de l'Ajax Ajax attiatti- dans la course à la signature de l'internasent forcément les convoitises. Et deux nouveaux joueurs sont cités dans l'orbite du FC Barcelone. En effet, selon Mundo Deportivo, le club aurait tout d'abord accéléré le dossier Matthijs de Ligt, qui avait déclaré ne pas se préoccuper de son avenir pour la saison prochaine, préférant privilégier le championnat ainsi que la Ligue des champions avant de prendre une décision. Néanmoins, le joueur aurait tout de même une préférence pour le club catalan, et son avenir pourrait se décanter dans les semaines, voire dans les jours à venir. De plus, Erik Ten Hag est toujours cité pour reprendre les rênes du club cata-

tional hollandais (5 sélections). Enfin, le dernier nom est une vieille connaissance de la maison puisqu'il est formé à la Masia : il s'agit de André Onana. Le portier camerounais (23 ans) pourrait faire son come-back dans son ancien club, qui serait intéressé afin de remplacer Jasper Cillessen, sur le départ. Le mercato du FC Barcelone s'annonce toujours autant chaud bouillant pour ces prochains jours. Avec un très fort accent néerlandais.

Eden Hazard (28 ans, 36 matchs et 16 buts en Premier League cette saison) continue de s'amuser au sujet de son avenir. Fortement pressenti au Real Madrid, l'ailier de Chelsea n'a pas encore annoncé sa décision et ne cesse de brouiller les pistes. Nouvelle preuve lors de la remise des trophées du club londonien. Alors qu'un supporter lui demandait de "signer le contrat", le sien se terminant en juin 2020, l'international belge a répondu : "Où est le stylo ?" Pas sûr que cela sera suffisant pour rassurer les fans des Blues, mais Chelsea n'a pas l'intention de lâcher facilement sa star alors que l'interdiction de recrutement pour les deux prochains mercatos a été confirmée.



23

Le Real se fixe un prix maximum pour Luka Jovic

Luka Jovic a été auteur d'une excellente saison avec l'Eintracht Frankfurt. Par conséquent, il sera certainement l'attraction du mercato estival. Le Real Madrid intéressé aurait fixé le prix maximum qu'il serait prêt à investir. Auteur de 27 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues, Luka Jovic affole l'Europe. L'attaquant serbe est convoité par de nombreux clubs, notamment le Real Madrid qui a fait du joueur l'une de ses priorités pour le poste d'attaquant. Le joueur âgé de 21 ans ferait partie de la short-list de buteurs qui comprendrait également Krzysztov Piatek et Mauro Icardi. D'après les informations de Marca, aucune négociation n'aurait débuté avec son club. Cependant, l'agent de Jovic aurait indiqué le prix fixé par l'Eintracht qui serait de 70 millions d'euros. Le Real Madrid connaît l'intérêt du club allemand pour Mariano qui pourrait ainsi intervenir dans la balance et réduire le prix du  joueur à 55 million millionss d'euros. d'euros. Ce qui consti constituetuerait la somme maximale que la Casa blanca serait prête à investir pour Jovic.

Contacts noués pour Mendy 

Herrera officialise son départ de Man Utd, le PSG frémit

L'entraîneur de Manchester United avait indiqué ces derniers jours qu'Ander Herrera, qui arrivait en fin de contrat, allait rapidement faire connaître sa décision pour la saison prochaine. Tout cela en sachant que le joueur espagnol est annoncé depuis plusieurs semaines comme proche du Paris Saint-Germain. Et ce samedi, via le compte Twitter des Red Devils, Ander Herrera a confirmé qu'il quittait bien Manchester United cinq ans après avoir rejoint le club anglais, remerciant notamment les supporters mancuniens pour le soutien apporté depuis 2014. Le milieu de terrain n'a évidemment pas indiqué où il allait continuer sa carrière, même si forcément les regards se tournent vers le PSG, où un contrat aurait déjà été négocié entre le représentant d'Ander Herrera et Nasser Al-Khelaifi. Le Paris SG tient probablement déjà son premier renfort du mercato estival 2019, même s'il faudra peut-être attendre un peu avant que cela soit officiel.

Comme évoqué récemment, le Real Madrid a coché le nom de Ferland Mendy (23 ans, 27 matchs et 2 buts en L1 cette saison) sur ses tablettes pour le prochain mercato estival. Selon le quotidien espagnol Marca, les dirigeants merengue ont décidé d'accélérer sur ce dossier, puisque José Ángel Sánchez et Juni Calafat ont fait le déplacement à Lyon pour nouer les premiers contacts avec leurs homologues lyonnais en vue d'un transfert estimé à environ 45 millions d'euros. Zinedine Zidane souhaite faire de Mendy la doublure de Marcelo la saison prochaine et ne compterait pas sur Sergio Reguilón, qui pourrait être prêté pour obtenir du temps de jeu.

Le bel hommage de Marcelo à Zidane

Depuis le retour de Zinedine Zidane au Real Madrid, Marcelo (30 ans, 21 matchs et 2  buts en Liga Liga cette saison) saison) a retrouvé retrouvé une une place de titulaire et le sourire. Si bien qu'un départ du latéral gauche, longtemps annoncé en partance pour la Juventus Turin, ne semble plus d'actualité. Et le Brésilien a rendu un bel hommage à son coach. "Je suis très heureux de son retour. Tout le monde l'aime. Je ferais n'importe quoi pour lui, a déclaré Marcelo dans des propos rapportés par RMC. Son vécu de joueur lui facilite les choses. Il connaît mieux que quiconque ce qu'il se passe dans la tête d'un joueur. Il sait comment nous parler. Il était le meilleur joueur de son époque. Et en très peu de temps, il est devenu un très grand entraîneur."

www.competition.dz

Dimanche 12 mai 2019

24

ARRET SUR   IMAGE CAF : Abdouche et Ghezal à l'honneur

SERRAR SE PORTE La JSMB ne battrait MIEUX

BENZEKRI



le CRB qu'avec l'esprit coupe”

La finale de la 55e édition de la Coupe d'Algérie opposera le CR Belouizdad et la JSM Béjaïa. Nour Benzekri, l'ancien coach des Vert et Rouge de Bougie, livre son avis éclairé. Pour lui, l'équipe bougiote ne peut battre le Chabab que d'une seule façon : en faisant valoir l'esprit coupe !

Quel regard portez-vous sur la prochaine finale de la Coupe d'Algérie qui réunira le CR Belouizdad et la JSM Béjaïa ? Le CR Belouizdad est quand même un habitué de l'épreuve populaire. Son équipe a réalisé une remontada extraordinaire en championnat, elle n'a pas perdu depuis la phase retour. Tout roule pour le Chabab, ses  joueurs  joueu rs sont sont en pleine pleine confiance. confiance. Mais, Mais, atten atten-tion, c'est la Coupe d'Algérie, la surprise n'est jamais à écarter ! C'est pourquoi, il faut se montrer prévenant. Qui aurait parié sur une qualification de la JSMB face au Paradou AC au tour précédent ? C'est bel et bien l'équipe  béjaouie  béjao uie qui est pass passée ée en fin de compte. Dame Coupe a son propre charme, tout est possible. Ça laisse donc des chances à la JSMB ? Heureusement ! Mais je pense que le favori pour le sacre final, c'est le CRB. Il y a tout de même une différence de niveau entre les deux formations. Au fait, quand se jouera la finale ? On parle du 25 mai au stade Tchaker de Blida… Dans ce cas, j'estime que cela diminuera de l'avantage du Chabab. Il est clair qu'une finale au stade du 5-Juillet aurait donné un pourcentage de chance pour l'emporter plus important au CRB. Mais à Blida, ce sera différent. Tout dépendra aussi de l'état de la pelouse. Le gazon naturel de ce stade devrait donner satisfaction… Pas évident. On sait que quand ce n'est pas l'équipe nationale qui est appelée à se produire au stade

Tchaker, on abandonne carrément le terrain. Quand la sélection nationale projette un match là-bas, ils mettent le prix fort pour arranger un peu les choses parce qu'il s'agit de l'équipe nationale et que les médias viennent couvrir l'événement en force. Toujours est-il,  je placerai placerai toujo toujours urs le le CRB comm commee favori. favori. Comment devrait opérer la JSMB pour inverser la tendance ? Il faudra faire appel à l'esprit coupe ! Cependant, j'ai vu à l'œuvre l'équipe béjaouie et j'ai le regret de dire qu'elle n'a pas vraiment cet esprit coupe. Elle joue à la baballe, pas au  ballon.  ball on. Ils essa essayent yent de jouer jouer,, mais par rapport à leur défense, ils sont vraiment prenables. En outre, il y a le manque de rythme qui peut pénaliser la  JSMB. Le champion championnat nat de Ligue 2 est à l'arrêt, tandis que le jeu se poursuit en Ligue 1. C'est un peu ce qui s'est passé entre le Barça et Liverpool au match retour. L'un a fait reposer son équipe, l'autre a aligné ses titulaires et a gardé le rythme… C'est loin d'être gagné en fin de compte… Si une surprise doit absolument se produire, elle aura lieu grâce à l'esprit coupe. Autrement, il faut reconnaître que, sur papier, il n'y a pas photo. Le CRB est en pleine ascension, en plein  boom.. Les Roug  boom Rougee et Blan Blancc voudront réussir leur saison et cela passe par un sacre en finale de cette 55e édition de la Coupe d'Algérie. Autrement, même s'ils ont réussi à se sauver de la relégation, ce ne serait pas pareil. En brandissant le trophée, ils pourront oublier tous leurs déboires du H. D. début de saison.

La finale de la Coupe d'Algérie le 25 mai à Tchaker ?

Le bruit court laissant entendre que la finale de la Coupe d'Algérie, entre le CR Belouizdad et la JSM Béjaïa, ne se tiendra pas au stade du 5-Juillet. En effet, plusieurs sources assurent que la 55e édition de l'épreuve populaire aura lieu au stade Mustapha Tchaker Tchaker de Blida le samedi 25 mai prochain. La direction de la Jeunesse et des Sports de Blida aurait reçu une correspondance dans ce sens du ministre de la Jeunesse et des Sports.

Victime d'un pique de tension au milieu de la semaine écoulée, le directeur général de l'USMA, Abdelhakim Serrar, a été évacué en urgence dans une clinique privée dans laquelle il est resté pendant trois jours. Aux dernières nouvelles, nous avons appris qu'il a eu le feu vert du médecin pour quitter la clinique et pour le moment, son état de santé connaît une nette amélioration. Souhaitons un prompt rétablissement au DG usmiste tout en espérant qu'il pourra reprendre son travail dans les plus brefs délais car l'équipe a besoin de lui dans ces moments difficiles.

La Confédération africaine de football (CAF) a organisé les 7 et 8 mai 2019 à Kigali (Rwanda) un atelier régional sur la procédure d'octroi de licences aux clubs. La Fédération algérienne de football y a été représentée par Abdouche Reda, président de l'Organe de première instance (bailleur de licence) et Ghezal Réda, secrétaire général adjoint et manager licences CAF. Les instructeurs CAF, notamment Ahmed Harraz (Egypte), manager licences CAF, et Khaled Lemkecher (Tunisie) ont remercié la FAF pour les efforts consentis en la matière louant leur savoir-faire et leur efficacité, invitant les autres fédérations participantes à s'imprégner du modèle algérien. Abdouche et Ghezal ont été invités par les instructeurs CAF, après la clôture de l'atelier, à donner une communication sur la situation du système d'octroi de licence de club en Algérie et son impact sur la professionnalisation des clubs algériens.

View more...

Comments

Copyright ©2017 KUPDF Inc.